Esclavage


Il y a plusieurs sortes d’esclaves, parmi eux, il y a le progrès et c’est nous-même que nous mettons en esclavage. Imaginez après avoir  connu ce progrès et retourner juste 50 ans en arrière, comment on se sentirait désespérer
Nuage

 

Esclavage

 

L’homme moderne est l’esclave de la modernité : il n’est point de progrès qui ne tourne pas à sa plus complète servitude.

Paul Valéry

Le Saviez-Vous ► Une trentaine de faits insolites


 

On connait la plupart des sujets mais pas nécessairement l’origine ou des faits assez insolites
Nuage

 

Une trentaine de faits insolites

Ces faits insolites – mais authentiques! –vont vous surprendre par leur côté inusité. Vous aurez raison de penser que la réalité dépasse souvent la fiction.

MARISSA LALIBERTE

Fait insolite: Les flamants plient leurs pattes à la cheville.

Les flamants plient leurs pattes à la cheville, pas au genou

Ils se tiennent debout sur leurs extrémités. Leurs genoux sont situés près du corps et sont recouverts de plumes.

Les montagnes russes ont été inventées pour éloigner les Américains de leurs péchés

Dans les années 1880, l’homme d’affaires LaMarcus Thompson en avait marre de voir ses compatriotes américains perdre leur temps dans des endroits de luxure comme les saloons et les bordels. Il a donc décidé de remettre sur pieds l’un des endroits où l’immoralité était reine : Coney Island, à New York.

Il y a construit les premières montagnes russes d’Amérique, afin d’offrir aux New-Yorkais un endroit où avoir du plaisir sain, loin des tentations pécheresses.

Les glaces sur bâtonnet (popsicles) ont été inventées par accident par un gamin de 11 ans

C’est en 1905 qu’un garçon de 11 ans, Frank Epperson, a laissé son verre d’eau rempli de poudre de soda à l’extérieur, incluant le bâton de bois servant à mélanger le tout. Le tout s’est solidifié au cours de la nuit froide, et ainsi est né l’Epsicle.

Il s’est alors mis à vendre son invention aux gens du quartier, et un parc d’attractions local s’est empressé de breveter la recette. Le nom fut changé pour Popsicle quelques années plus tard, étant ainsi appelé par les enfants qui les adoraient.

Le paresseux peut retenir sa respiration plus longtemps que le dauphin

C’est en réduisant son rythme cardiaque que le paresseux peut retenir sa respiration jusqu’à 40 minutes. Le dauphin nécessite une entrée d’air après 10 minutes.

Les pommes de supermarché peuvent avoir été cueillies un an auparavant

Les pommes dites fraîches ne le sont pas toujours. Elles sont habituellement cueillies entre août et novembre, recouvertes de cire, séchées à l’air chaud et entreposées au froid. C’est après une période de 6 à 12 mois qu’elles se retrouvent parfois sur les présentoirs de l’épicerie.

Il est impossible de fredonner en se pinçant le nez

Vous venez d’essayer, n’est-ce pas? Lorsqu’on fredonne, c’est l’air sortant de notre nez qui crée le son, ce qui devient impossible lorsque ce dernier est bloqué.

Les pieuvres possèdent trois cœurs

À l’instar des calmars, les pieuvres ont trois cœurs; un pour pomper le sang dans leur corps, les deux autres pour faire fonctionner les branchies.

La pâte wasabi n’en est habituellement pas

Le wasabi est dispendieux. La plupart des compagnies qui en produisent utilisent donc du raifort. Le véritable wasabi est beaucoup plus doux que ce que vous consommez habituellement avec votre sushi.

Michel-Ange a détesté peindre la chapelle Sixtine, et en a fait un poème

Le poème qu’il a partagé avec ses amis débute ainsi :

«Dans ce labeur, un goitre m’est venu,

Comme l’eau en fournit aux chats de Lombardie

(Ou ailleurs où l’eau stagnante est poison)»

Les bonnets d’âne étaient autrefois signe d’intelligence

Le philosophe du 13e siècle John Duns Scotus croyait qu’un chapeau pointu aiderait celui ou celle qui le porte à partager ses connaissances, devenant une extension du cerveau. Ses disciples le portaient d’ailleurs fièrement. Toutefois, ses idées étant moins populaires au 15e siècle, l’interprétation du bonnet d’âne a complètement changé de cap et la personne qui le porte depuis est source de moqueries.

Adolf Hitler a été nommé pour recevoir un prix Nobel

Ne vous alarmez pas; le politicien suédois qui a envoyé la lettre de nomination en 1939 posait un geste d’ironie et a retiré son invitation. Tout aussi ironique, Hitler avait interdit aux Allemands d’accepter ce prix quatre ans plus tôt.

Les homards goûtent avec leurs pattes

Ce sont de petits poils situés à l’intérieur des pinces des homards qui leur servent d’équivalent à nos papilles gustatives. De plus, leurs dents se trouvent… dans l’un de leurs trois estomacs.

Le créateur de l’Internet regrette la manière d’écrire l’URL

Tim Berners-Lee, l’auteur du programme principal qui se cache derrière le WWW, ne regrette qu’une chose : avoir ajouté les // après « https : » dans l’adresse web.

Ce protocole de programmation n’avait pas de réelle utilité. Il avouait en 2009 qu’avoir abandonné l’idée aurait sauvé du temps et de l’espace. On peut aisément lui pardonner ce fait.

La famille royale britannique tire son nom de Windsor

On pourrait croire que le château de Windsor tire son nom de la Maison de Windsor, mais c’est le contraire! C’est en 1917 que la famille royale, alors nommée Maison de Saxe-Coburg-Gotha, a changé de nom afin de se défaire de la référence allemande. C’est ce qui explique le choix du nom Windsor, associé à une ville anglaise.

L’Empire State Building possède son propre code postal

C’est le 10118.

La guerre la plus courte de l’histoire n’a duré que 38 minutes

En 1896, lorsque le sultan du Zanzibar – pays protégé par l’Empire britannique – a rendu l’âme, son remplaçant s’est installé sur le trône sans l’accord des Anglais.

Les tensions se sont envenimées suite au refus de Khalid bin Barghash d’abdiquer. Après un bombardement du palais de moins de 40 minutes par les forces maritimes britanniques, ce dernier a pris la fuite, mettant de ce fait un terme à la très brève guerre.

La langue de la baleine bleue peut peser autant qu’un éléphant

Par ailleurs, son cœur peut peser jusqu’à près d’une tonne et ne nécessite qu’un battement aux 10 secondes.

Au départ, la tour Eiffel devait être installée à Barcelone

La ville espagnole a refusé la tour, jugeant son design trop laid. Gustave Eiffel s’est alors tourné vers Paris pour l’y installer temporairement, le temps de l’Expo universelle de 1889. À l’instar des Espagnols, les critiques français n’ont pas apprécié l’œuvre.

Anagramme d’Albert Einstein

En anglais, l’anagramme d’Albert Einstein est « ten elite brains », soit « 10 cerveaux d’élite »

La plus large chute au monde se trouve sous l’eau

Eh oui, il existe des chutes en dessous des océans. Dans le détroit du Danemark, l’eau froide de la mer du Nord est plus dense que le courant d’Irminger, qui est chaud. Résultat : l’eau froide se dirige vers le fond de la mer, à quatre kilomètres, à 123 millions de pieds cubes par seconde.

La reine Elizabeth II a une remplaçante pour protéger ses yeux du soleil

Ella Slack possède la même taille et stature que la reine. Avant chaque grand événement officiel, elle se soumet à une ronde de pratique afin d’éviter des désagréments à l’illustre Elizabeth – comme avoir le soleil dans les yeux par exemple.

Elle occupe ce poste depuis maintenant trois décennies, mais n’a toujours pas le droit de prendre place sur le trône. Elle doit donc se pencher au-dessus.

Les ombres sont plus sombres sur la Lune

L’atmosphère terrestre disperse plus de lumière du Soleil, donc les ombres projetées ne sont pas excessivement sombres. Sur la Lune, elles sont si noires que l’astronaute Neil Armstrong affirmait avoir de la difficulté à voir où il mettait le pied.

Les  concombres de mer se battent avec leur ventre

Lorsqu’il se sent menacé, le concombre de mer projette ses organes internes à l’extérieur de son corps. Il faut savoir que ceux-ci sont un véritable poison pour les prédateurs. Il se débarrasse ainsi parfois complètement de son système digestif, qui repoussera.

A l’origine, la Statue de la Liberté était un phare

Un mois après son dévoilement en 1886, la célèbre statue new-yorkaise débutait sa carrière de phare qui allait durer 16 ans. Sa torche était visible à une quarantaine de kilomètres à la ronde.

Les fraises ne sont pas des baies

Les framboises et les mûres non plus, selon les botanistes. Les véritables baies proviennent d’une fleur portant un seul ovaire et ont deux graines ou plus. Les fraises n’en sont donc pas, mais les bananes, les kiwis et les melons d’eau, oui

Le Trésor américain a déjà imprimé des billets de 100 000$

Entre le 18 décembre 1934 et le 9 janvier 1935, des billets de banque à l’effigie de Woodrow Wilson ont été imprimés par la Réserve fédérale, mais n’ont jamais été mis à la disposition du grand public, ce qui est sans doute une bonne chose. Vous imaginez perdre un tel billet?

La NASA utilise le compte à rebours en raison d’un film de science-fiction

C’est le compte à rebours que l’on retrouve dans le film muet Frau im Mond de Fritz Lang, en 1929, qui a inspiré la NASA à y avoir recours pour chacun de ses lancements. Toutefois, ce n’est pas une course contre la montre, et la NASA se laisse la liberté de l’arrêter s’il faut s’assurer qu’aucun ennui technique ne sera rencontré.

Avant l’invention du papier hygiénique, les Américains utilisaient des épis de maïs

…ou bien des périodiques, comme l’Almanach des fermiers par exemple, qui était conçu avec un trou afin d’être suspendu dans les toilettes extérieures. On fait avec ce qu’on a, comme on dit.

La plus minuscule guêpe de la planète est plus petite qu’une amibe

La guêpe Megaphragma mymaripenne possède toutes les parties d’un insecte (cerveau, ailes, yeux, etc.), mais elle est longue d’un cinquième de millimètre, ce qui la rend plus petite d’une amibe, constituée d’une seule cellule.

“OK” est probablement l’acronyme de mots inventés

Dans les années 1830, les gens s’amusaient à mal orthographier les abréviations. L’un des plus célèbres exemples est «All correct» (tout va bien, en anglais), qui est devenu «orl korrekt», puis «OK».

Les historiens croient qu’on doit l’utilisation aujourd’hui répandue du terme à la campagne de réélection de Martin Van Buren, surnommé «Old Kinderhook», dont les supporters de New York référaient à eux-mêmes comme le OK Club.

Les chercheurs ont déjà transformé un chat vivant en téléphone

Les chercheurs Ernest Wever et Charles Bray de Princeton ont retiré du pauvre animal son crâne et la majorité de son cerveau afin de brancher l’animal sur une source électrique. Lorsqu’ils lui parlaient dans l’oreille, le son émis pouvait être entendu via un récepteur téléphonique situé dans une autre pièce.

Cette expérience pour le moins tordue a toutefois pavé la voie au développement des implants cochléaires.

Les distributeurs de bonbons PEZ ont été créés pour aider les fumeurs à arrêter

Le créateur autrichien des distributeurs PEZ a nommé son invention en référence au mot allemand pffefferminz qui signifie «menthe».

Lors de leur création en 1927, ces menthes rondes se présentaient dans une boîte en fer, afin de protéger la réputation et la vie privée des ex-fumeurs.

http://selection.readersdigest.ca

Un million de déplacés après les inondations du Kerala en Inde


Plus de 1 million de personnes secourues et 50 000 habitations détruites par les inondations en Inde. Alors que d’autres n’ont pas voulu quitter leur demeure, mais demandaient des vivres et de l’eau potable. Il y a plus de 400 morte suite à cette catastrophe qui coûtera à l’Inde des milliards de dollars.
Nuage

 

Un million de déplacés après les inondations du Kerala en Inde

 

Des Indiens sur le parvis du temple Aluva Shiva inondé.

Le barrage Idamalayar a cédé après les fortes pluies inondant de grands secteurs près de la ville de Kochi. Photo : Reuters/Sivaram V

 

Plus de 1 million de personnes sont hébergées dans des camps de déplacés au Kerala, ont annoncé mardi les autorités de cet État du sud de l’Inde frappé par une violente mousson qui a fait plus de 410 morts.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La décrue progressive des eaux, rendue possible par l’affaiblissement de la pluie ces derniers jours, met au jour peu à peu l’ampleur des destructions dans cette région luxuriante prisée des touristes en saison sèche.

Le nombre de personnes dans les camps humanitaires est maintenant de 1 028 000, et elles sont réparties dans plus de 3000 lieux d’accueil improvisés, a indiqué à l’AFP un porte-parole du gouvernement communiste local.Les secouristes ont découvert lundi six nouveaux corps, portant le bilan des victimes à plus de 410 morts depuis le début de la mousson au mois de juin, l’une des plus violentes en un siècle. La saison de la mousson s’achève en septembre.À Chengannur, l’une des villes les plus touchées, une eau encore haute d’une soixantaine de centimètres continuait de bloquer de nombreuses routes, a constaté une équipe de l’AFP. La pluie perdurait, mais d’une intensité moindre que la semaine précédente.

D’après l’armée indienne à pied d’œuvre sur le terrain, plusieurs milliers de personnes se trouvent toujours dans des habitations inondées de la ville.

Selon un haut gradé qui n’a pas souhaité être nommé, la plupart de ces résidents ne souhaitent pas être secourus, mais seulement recevoir des vivres et de l’eau potable.

« Par le passé, il n’y avait jamais plus de 30 centimètres d’eau. Les gens ne sont pas habitués à ça », a déclaré à l’AFP K.G Pillai, un habitant qui a vu l’eau monter jusqu’à près de 2,5 mètres dans sa maison, qu’ont pu atteindre mardi une équipe de secouristes.

Des dizaines de milliers de personnes du district de Chengannur, l’un des plus concernés, dépendent des soupes populaires. Dans le Kerala, les largages de provisions et médicaments aux zones sinistrées par hélicoptères, et même par drones, se poursuivent. Grâce au réseau de canaux intérieurs qui quadrille le Kerala, des pêcheurs se sont joints avec leurs bateaux aux opérations de secours. Des bénévoles ont installé des soupes populaires.

Le gouvernement du Kerala a remercié les pêcheurs pour leur engagement et a annoncé un dédommagement de 3000 roupies (56 $ CA) par jour de travail pour chaque bateau.

« État de catastrophe naturelle »

Des sinistrés sont installés dans un campement à Cochin, dans le Kerala. Ils sont assis sur des chaises ou couchés sur des couvertures posées sur le sol.

Plus d’un million de sinistrés sont répartis dans près de 3000 lieux d’accueil improvisés, selon un porte-parole du gouvernement du Kerala. Photo : Associated Press/Aijaz Rahi

La contamination des sources d’eau potable et les mauvaises conditions d’hygiène font craindre aux autorités l’apparition de maladies. Des agents sanitaires vont être déployés dans les villages pour suivre la situation.

Les précipitations auraient causé la destruction de 50 000 habitations, a rapporté Shashi Tharoor, député du Kerala et ancien haut responsable de l’ONU.


Le coût des inondations est évalué à 3 milliards de dollars par les autorités locales, un montant appelé à s’alourdir à mesure que la décrue mettra au jour l’ampleur des dévastations.

Les gens ont perdu la plupart ou l’intégralité de leurs biens ces derniers jours. Un haut gradé qui a parlé à l’AFP

Face à cette situation, le gouvernement indien a décrété « l’état de catastrophe naturelle ».

Le sort du Kerala a suscité l’émotion aussi bien en Inde qu’à l’international. Des millions d’euros de donations ont été récoltés pour financer les opérations humanitaires et la reconstruction.

Le Kerala a reçu plus de 1 million de touristes l’année dernière, selon les statistiques officielles.

Les autorités ont fermé l’aéroport international de Kochi jusqu’au 26 août au moins.

 

https://ici.radio-canada.ca/

Votre chat est-il droitier ou gaucher ?


Il est plus difficile d’étudier les chats que les chiens. Les chats étant plus indépendants, ne font pas nécessairement ce que l’on veut. Il faut donc les observer dans leur comportement naturel. Ainsi, vous saurez si votre chat est droitier ou gaucher.
Nuage

 

Votre chat est-il droitier ou gaucher ?

 

chat droitier

Une étude publiée dans la revue Animal Behaviour en ce début d’année aborde un sujet inédit, et fait une découverte amusante : les chats utilisent comme nous un côté plus que l’autre avec leur patte, on peut donc les qualifier de droitier ou gaucher. Et vous, votre chat est-il droitier ou gaucher ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, à l’heure où le chat domine internet, il faut savoir que les scientifiques en savent très peu sur son comportement spécifique. Autant, le chien est bien connu, et même si les théories scientifiques autour du comportement du chien évoluent sans cesse, il y a des données. Mais le chat nous offre un désert expérimental : en effet, il n’est pas si facile à étudier ! Car il est très difficile de trouver une motivation capable de faire travailler un chat dans un protocole, et l’observation sur le terrain est délicate, avec son caractère indépendant.

Une étude américaine a publié ce mois-ci  a voulu tester si le chat avait une préférence dans l’utilisation de ses pattes. Et autant, on avait déjà montré que le chat avait des préférences dans l’utilisation de sa patte sur des exercices contraints (comme appuyer sur un levier pour avoir une récompense dans un dispositif expérimental), mais on n’avait jamais observé les chats sur des comportements spontanés et naturels !

Quelle patte préfèrent utiliser les chats ?

L’étude a porté sur 44 chats (20 femelles, 24 mâles) chez leur propriétaire, en observant le côté privilégié dans trois situations : l’entrée dans la litière, la descente d’un escalier, et se coucher sur le côté. Un test alimentaire a aussi été réalisé, avec une tour sur 3 niveaux obligeant le chat à utiliser une patte pour récupérer les croquettes. Chaque situation a été observée et notée 50 fois.

Les résultats montrent que le chat a bien une patte dominante, qu’il va utiliser plus souvent dans les mêmes situations. Par contre, il n’y a pas de différence entre la droite et la gauche, contrairement aux humains par exemple chez qui 90% des gens sont droitiers. Chez les chats, ceux qui utilisent une patte dominante sont la moitié à être droitier, et l’autre moitié est gaucher.

En pratique, 73% des chats étudiés ont une latéralisation dans l’utilisation du membre inférieur (autrement dit : une patte préférée) pour récupérer la nourriture, 70% pour descendre l’escalier et 66% pour entrer dans la litière. Par contre, il y a beaucoup moins de chats avec une préférence pour se coucher d’un côté ou de l’autre : seul 25% des chats avaient un côté préféré. La latéralisation concerne vraiment l’utilisation de la patte.

Mais les chats sont constants : ceux qui ont une préférence s’y tiennent dans la réalisation des différents comportements testés, et utilisent préférentiellement toujours la même patte. Ceux qui mangent avec la patte droite ont tendance aussi à l’utiliser en premier pour entrer dans la litière ou descendre une marche.

Ce qui fait, pour résumer grossièrement, que les trois quarts des chats sont latéralisés, dont la moitié de droitiers, et l’autre moitié de gauchers !

Les mâles préfèrent utiliser leur patte gauche, et les femelles la droite

De plus, l’étude a relevé une différence significative, entre mâles et femelles : les mâles qui ont une patte dominante sont plutôt gauchers, et les femelles droitières !

Ce résultat avait déjà été observé dans une étude précédente, en 2009. Cette étude portait sur des comportements contraints, on peut donc maintenant étendre ces résultats à des comportements spontanés et naturels.

Il est bien trop tôt pour oser interpréter ce résultat. On avait émis l’hypothèse chez les chiens, où il y a aussi une latéralisation, que les hormones pouvaient être un facteur intervenant, mais cette étude sur les chats vient entacher cette hypothèse, puisque les 44 chats de l’étude étaient stérilisés.

Les résultats suggèrent bien l’existence de différences entre la structure du cerveau et la fonction chez les mâles et les femelles, mais il n’y a aucun moyen pour l’heure de comprendre les mécanismes à l’œuvre, ni même la cause exacte. Il faut encore beaucoup d’observation, et plus de données, pour s’orienter sur une cause potentielle.

L’étude a également montré que le test alimentaire permet de connaître le statut droitier ou gaucher du chat avec une relativement bonne confiance.

Cette étude est un bel exemple de progression dans le savoir scientifique, en particulier en éthologie. Elle vous montre comment les scientifiques doivent lutter contre l’envi d’interpréter trop vite, et où se situe actuellement la recherche sur l’éthologie du chat. Cela montre aussi que le savoir progresse véritablement petit pas par petit pas. Finalement, le chat nous réserve encore bien des mystères sur son comportement, il est vraiment important de rester humble par rapport à notre connaissance de l’animal et de son intelligence.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

https://wamiz.com/

La dernière zone de l’Arctique épargnée par le réchauffement climatique a commencé à se rompre


La Dernière Zone de Glace en Arctique que l’on ne croyait pas en danger immédiat, a fini par fissurer. Maintenant, on croit qu’elle disparaîtra en l’espace d’une génération.
Nuage

 

La dernière zone de l’Arctique épargnée par le réchauffement climatique a commencé à se rompre

 

Crédits : Scanpix Denmark

par  Malaurie Chokoualé

Une zone ancienne et considérée jusqu’ici comme étant hors de danger immédiat, « la Dernière Zone de Glace », a commencé à se rompre dans l’Arctique. Alors qu’il n’avait encore jamais été enregistré auparavant, ce phénomène s’est produit deux fois cette année : du 1er au 5 août, une fissure s’est formée à nouveau. Elle remet en question certaines théories scientifiques. 

The Guardian a partagé cette nouvelle effrayante ce mardi 21 août.

Selon les scientifiques, la glace de l’océan Arctique devrait disparaître en une génération et ainsi avoir un impact très lourd sur tout l’écosystème qui en dépend. Ils avaient toutefois pointé jusque là une exception à ce processus, une zone plus épargnée par son épaisseur et son ancienneté : « la Dernière Zone de glace ». Située au nord du Groenland et de l’île d’Ellesmere, sur le territoire canadien du Nunavut, cette région devrait être le dernier bastion de glace de mer en été alors que la Terre continuera de se réchauffer.

Crédits : DTU Space

En outre, « elle abrite probablement la plus grande concentration d’espèces sauvages arctiques dépendantes de la banquise », rappelle National Geographic.

Les récentes observations de la glace ont démontré que désormais, celle-ci n’était pas si intouchable que cela, et qu’elle était elle-même en danger.

Dans cette partie du monde, un courant océanique souffle d’est en ouest dans l’océan Arctique (la dérive transpolaire) et pousse la glace de la Sibérie à travers l’Arctique jusqu’à la côte. Celle-ci s’y empile alors, car elle n’a nulle part où aller. Ainsi, la glace au nord du Groenland est compacte et difficile à déplacer. Mais l’hiver dernier était si chaud que la glace n’était finalement pas assez compacte. Des fissures se sont créées dans lesquelles de l’eau s’infiltre, et la glace est à présent aisément repoussée par les vents.

« Effrayant », a écrit Thomas Lavergne, un scientifique de l’Institut météorologique norvégien, dans un tweet. Il poursuit : « Je ne peux pas dire combien de temps cette étendue de glace restera ouverte, mais même si elle se ferme dans quelques jours, le mal sera fait : la vieille glace de mer épaisse aura été repoussée de la côte vers une zone où elle va fondre plus facilement. »

Sources : The Guardian/WWF/National Geographic

http://www.ulyces.co/

Le blanchiment de la peau persiste plus que jamais en Afrique


Quel dommage que des gens noirs en Afrique croient qu’en blanchissant leur peau, leur apporterait le succès professionnel et sentimental. Ces personnes risquent leur santé en utilisant des crèmes ou savons blanchissants. Les ingrédients sont très nocifs. Pourquoi nous ne sommes jamais fier de ce que l’on est, avec le physique, la couleur de peau, nos origines ?
Nuage

 

Le blanchiment de la peau persiste plus que jamais en Afrique

 

peau couleur main

Crédits : Pixabay / falco

par Yohan Demeure

Véritable phénomène de société à double tranchant, le blanchiment de la peau est une pratique très répandue et qui s’amplifie en Afrique, ce qui représente un véritable problème de santé publique.

Les méthodes d’éclaircissement cutané se pratiquent depuis de nombreuses années, et si la prévention semble les faire progressivement reculer, l’Afrique reste une forteresse qui semble imprenable en la matière. En effet, le blanchiment de la peau s’y amplifie d’année en année, malgré les mises en garde émanant des professionnels de la santé.

Le problème réside dans le fait que souvent, les sociétés africaines associent la peau blanche ou éclaircie avec le succès professionnel – mais également sentimental. Il s’agit depuis longtemps d’un défaut de la société que beaucoup qualifieront de “leg empoisonné” issu de la colonisation et de l’esclavage.

Le principal moyen de se blanchir la peau se trouve dans les crèmes et autres savons éclaircissants capables d’inhiber la production de mélanine. Contenant des substances telles que des stéroïdes, du plomb, du mercure ou encore de l’hydroquinone, ces crèmes peuvent être dangereuses dans le cas d’utilisations excessives ou sur de longues durées.

Selon la docteure Rasheedah Adesokan, médecin généraliste de Lagos (Nigeria) récemment interrogée par l’AFP, certaines sociétés ont même commencé à étiqueter leurs produits de façon à les faire passer pour des produits “bio”.

Les effets secondaires peuvent pour certains être réellement nocifs. Citons par exemple les irritations et des rougeurs laissant apparaître des veines vertes. Les crèmes contenant des stéroïdes peuvent aussi contribuer à une accélération de la pousse des cheveux et favoriser la formation de vergetures.

La nouvelle star du blanchiment de la peau en Afrique est le glutathion, une sorte d’antioxydant parfois utilisé dans la lutte contre le cancer. Ce produit qui se vend désormais à des quantités astronomiques a pour effet secondaire d’éclaircir la peau, mais il n’existe aucune étude traitant des effets négatifs dans le cas d’une utilisation sur le long terme.

Source

https://sciencepost.fr