Truc Express ►Comment éplucher une citrouille sans se couper?


À cette période de l’année, il y a des citrouilles partout. Elles servent de décoration pour ceux qui fête l’Halloween, malheureusement, c’est un des fruits qui est le plus gaspillée, car on ne sait pas ou bien, on ne prend pas le temps de le préparer.
Nuage

 

Comment éplucher une citrouille sans se couper?

 

Comment éplucher une citrouille sans se

REZ-ART VIA GETTY IMAGES

Vous ne connaissiez peut-être pas LE meilleur truc.

Par Philippe Lépine

Elle est ronde, ferme et sa peau épaisse, ondulée et rigide. La citrouille ne se laisse pas éplucher facilement. Voici comment faire pour la couper en cubes sans y laisser un doigt.

La méthode la plus efficace

 1. Couchez-la sur le côté, le pédoncule à l’horizontale, puis tranchez-la en deux avec un couteau de chef. Ainsi, elle sera plus stable.

2. Avec une cuillère à soupe, retirez les graines et filaments à l’intérieur.

3. Couchez l’intérieur de la citrouille face contre le plan de travail, coupez chaque moitié en tranches.

4. (Facultatif) Pour de beaux cubes, retirez la partie fibreuse restante avec un petit couteau

5. Inclinez la tranche sur le côté, puis coupez la peau, non pas d’un trait en essayant de faire un parfait mouvement de demi-lune, mais en tranchant chaque angle un à un (comme illustré ci-dessous). Ainsi, vous gaspillerez moins de chair. 

Comment éplucher une citrouille sans se

ARTPIPI VIA GETTY IMAGES

Citrouille 2 façons

En tranches ou en cubes :

  • Rôtis, grillés, bouillis en accompagnement,
  • Ragoûts, currys, bouillis,
  • Farce (pour viandes),
  • Soupes,
  • Salades.

Comment éplucher une citrouille sans se

WESTEND61 VIA GETTY IMAGES

En purée :

  • Potage,
  • Desserts (tarte, muffin, pain),
  • Pâtes farcies, gnocchis, risottos,
  • Sauces, trempettes,
  • Smoothies,
  • Confitures.

Comment éplucher une citrouille sans se

OKSANAKIIAN VIA GETTY IMAGES

3 faits méconnus

1. Bien qu’on s’en serve davantage comme légume, la citrouille est un fruit.

2. La citrouille n’est pas un potiron, ce sont des courges ou cucurbitacées différentes. Les citrouilles appartiennent à l’espèce «Cucurbita Pepo», comme la courgette, tandis que les potirons – à la chair plus douce et sucrée – font partie de la famille «Cucurbita maxima», comme le potimarron. Elles se distinguent normalement par leur pédoncule. Celui de la citrouille est rigide, filamenteux avec des angles précis, alors que celui du potiron est plus souple et cylindrique. De plus, si la citrouille est inévitablement ronde et orange, le potiron peut aussi être ovale, rougeâtre et même parfois vert.

3. La citrouille se conserve plusieurs mois après la cueillette. Une fois coupée, par contre, il faut la consommer la semaine qui suit. Ne pensez donc surtout pas à manger votre citrouille décorative d’Halloween!

Choisir la bonne

Comment éplucher une citrouille sans se

IRISIMAGES VIA GETTY IMAGES

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise citrouille. Le plus important, c’est évidemment qu’elle soit orange et ferme. Plus elle est lourde, plus elle risque d’être charnue.

Si elle a des taches superficielles, le goût n’en sera pas affecté. Par contre, si une meurtrissure est plus profonde, vaut mieux la laisser de côté.

Bien que vous ayez tendance à vous emparer du plus gros fruit à l’épicerie, en cuisine on préfère les citrouilles plus petites. Elles sont plus sucrées, moins humides, plus fermes, et ses saveurs plus concentrées

.https://quebec.huffingtonpost.ca/

Truc Express ► Votre barbecue est-il devenu dangereux?


    Avec l’été, beaucoup de gens utilisent un barbecue. Il est important de savoir certaines choses sur l’état du barbecue avant de l’utiliser et comment prolonger la vie de l’appareil.
    Nuage


    Votre barbecue est-il devenu dangereux?

    Votre barbecue est-il devenu

    JAG_CZ VIA GETTY IMAGES

  • Par Philippe Lépine

    Il faudrait peut-être vous en débarrasser.

    Changer son barbecue, ce n’est parfois pas un luxe. N’attendez pas de craindre qu’il vous explose au visage chaque fois que vous l’allumez pour vous en débarrasser. Voici les signes qu’il est temps de fermer le couvercle de votre vieux grill pour de bon. 

    La rouille

    Le problème le plus récurrent dans le barbecue et auquel il faut remédier est l’apparition de rouille. Si certaines pièces de l’intérieur sont oxydées, il faudra les changer, les surveiller, voire se débarrasser du barbecue en entier.

    La grille et le diffuseur de chaleur (la plaque sous la grille) ne devraient jamais avoir de rouille. La nourriture en contact avec ces derniers risquerait sinon d’être contaminée par des particules métalliques. Le jus de cuisson peut rebondir sur le diffuseur rouillé et revenir sur la viande.

    «Tu ne mettrais pas ton oeuf dans une poêle rouillée, c’est la même chose avec le barbecue. Mets pas ton steak sur une grille rouillée», image le président de BBQ Québec, Maxime Lavoie.

    Selon la qualité et l’âge de votre barbecue, de la rouille de surface peut aussi apparaître dans la cuve, le couvercle et sur les brûleurs. Tant qu’elle est contrôlée, ce n’est pas dangereux. Si le métal s’écaille, on s’en défait.

    Dès que de l’oxydation de surface se manifeste, il faut cependant s’empresser de frotter la zone atteinte avec la brosse à barbecue, puis dans certains cas repolir la surface. Ça évite que la rouille s’étende ou que des particules atteignent nos aliments.

     «L’oxydation a aussi tendance à s’accélérer quand la rouille est chauffée par le barbecue», indique Maxime Lavoie.

    Brûleur fendu

    Constamment soumis à une haute température, souvent atteints par la rouille, les brûleurs peuvent craquer. Ils peuvent aussi se détacher notamment à cause d’une vis de soutien rouillée. Il devient alors essentiel d’arrêter de s’en servir.

    «Un mauvais débit d’air et de gaz peut créer des flammes démesurées qui peuvent être dangereuses et ne donnera jamais une bonne cuisson», témoigne le pro de BBQ Québec.

    Fond percé

    Si la rouille s’est attaquée à la coque du barbecue et a créé une ou des fissures, il faut dire au revoir à notre bon vieux grill. L’huile et le gras de cuisson peuvent s’échapper et prendre feu. C’est d’autant plus dangereux si les flammes atteignent la bonbonne de propane.

    Le fond de certains barbecues peut aussi menacer de défoncer. S’il est instable en raison de son assemblage bas de gamme, on s’en débarrasse. Même chose s’il est pourri en raison d’un entreposage prolongé.

    Allumage et entretien compliqués

    «On devrait se défaire de son barbecue quand on a plus de plaisir avec», dit Benjamin Alarie, chef corporatif chez WeberCanada.

    Si vous avez du mal à l’allumer, à maintenir une chaleur constante et à nettoyer l’intérieur, il est temps de passer au prochain, pense-t-il. Ça indique que l’enduit de protection est trop usé pour permettre un nettoyage satisfaisant.

    Pire, ça peut aussi signifier que les conduits reliant le propane au barbecue et aux boutons d’allumage sont percés.

    «L’usure ou encore un écureuil peuvent les endommager, explique Maxime Lavoie. Pour vérifier que les tuyaux sont étanches, on verse de l’eau savonneuse dessus. Si une bulle se forme, c’est que le gaz s’échappe et c’est dangereux.»

    Instabilité

    Si le barbecue a de la difficulté à se tenir debout, on n’attend pas qu’il nous tombe dessus et on l’envoie à l’Écocentre le plus près.

    «Un barbecue de qualité devrait se tenir droit, être capable de se faire brasser en masse sans bouger, surtout au moment du nettoyage», affirme Benjamin Alarie.

    Votre barbecue est-il devenu

    GIANG NGUYEN VIA GETTY IMAGES

    Comment prolonger sa durée de vie?

    Aucun barbecue a la même date de péremption. Certains achetés à bas prix peuvent rouiller dès la deuxième ou troisième année tandis que d’autres peuvent être fonctionnels plus de 25 ans. 

    La clé pour qu’il vieillisse en beauté est le nettoyage fréquent.

    «C’est un peu comme avec le four. Le mien, je le lave plus qu’une fois par année. Le barbecue mérite la même attention», compare Benjamin Alarie, chef corporatif chez Weber Canada.

    Pour les utilisateurs réguliers, un brossage après chaque cuisson et un nettoyage en profondeur mensuel de toutes les pièces avec une eau savonneuse sont nécessaires, selon les maîtres du grill interviewés par le HuffPost Québec.

    Si on se limite à un seul décrassage au printemps, les résidus de nourriture collent aux parois, cuisent au soleil tout l’été, et pourrissent une fois le barbecue rangé pour l’hiver.

    Pour éviter que trop d’humidité reste dans la coque du barbecue ou qu’il rouille au contact des intempéries, il est également indiqué d’opter pour une housse de protection en polymère. Ça offre une protection contre les déchirures et une bonne respirabilité.

    Autre gage de longévité : un usage à l’année

    «C’est comme une auto, si tu arrêtes de t’en servir, la laisses pourrir dans un coin, la nettoies pas et la protèges pas contre la rouille, c’est sûr qu’elle ne restera pas belle [NDLR : et fonctionnelle]», plaide Maxime Lavoie.

    https://quebec.huffingtonpost.ca/

Truc Maison ► Rempoter sans se planter


Au printemps, c’est le temps de rafraîchir et du changement. Certaines plantes intérieures auront besoin d’être rempotées. Pour bien faire profiter les plantes, il y a quelques trucs bon à savoir. Est-ce le bon moment pour cette plante ? Comment procéder ? Pourquoi il est mieux d’éviter la terre noire ? Est-il mieux de prendre des terreaux pour le type de plante à rempoter ? Etc …
Nuage

 

Rempoter sans se planter

 

BOGDAN KURYLO VIA GETTY IMAGES

Par Philippe Lépine

N’espérez pas que votre plante d’intérieur subsiste et continue de croître si vous la gardez dans le même pot indéfiniment. Il faut la rempoter. Les experts de Plantzy, agence végétale montréalaise, nous explique comment faire question ne pas se planter.

    1. Ne rempotez pas trop tôt

    Si la terre se décroche des racines en sortant votre plante du pot, c’est qu’elle a encore suffisamment de place pour grandir dans son contenant actuel. Elle devrait y rester encore un peu.

    Et contrairement à la croyance populaire, la déménager dans un pot plus grand ne la fera pas grandir plus vite.

    «La plante va envoyer ses énergies aux racines pour combler le vide, donc elle va pousser par en dessous, plutôt que sur le dessus comme vous le souhaitez, explique le co-propriétaire de Plantzy, William Plamondon Huard. Ça complique aussi l’arrosage. Le volume de terre autour des racine a tendance à devenir super imbibé. Ça peut alors faire pourrir les racines.»

    Voici les signes qui montrent un besoin de rempotage selon Plantzy :

  • Lorsque les racines sortent par le trou de drainage sous le pot ou lorsqu’elles refont surface.

  • Lorsque vous sortez la plante du pot et que vous observez plus de racines que de terreau.

  • Lorsque la plante est déséquilibrée par rapport à la grosseur de son pot et qu’elle semble vouloir quitter ce dernier.

  • Lorsque vous remarquez que le pot est envahi par les rejets de la plante mère, il est alors temps de les rempoter dans de nouveaux pots pour leur offrir une nouvelle vie.

Rempoter sans se

GETTY CREATIVE

    2. Faites-le au printemps

    Le rempotage devrait toujours avoir lieu au printemps lorsque les plantes se réveillent de leur hibernation. Le cycle d’ensoleillement est plus long, donc elles croissent davantage.

    3. Suivez la bonne procédure

  • Arrosez la plante une heure avant la transplantation pour lui éviter un choc.

  • Prenez la base de la plante, tirez en remuant délicatement jusqu’à ce qu’elle sorte du pot.

  • Mettez du nouveau terreau au fond du nouveau pot.

  • Placez la plante au centre.

  • Comblez le vide avec du nouveau terreau en laissant un espace entre la terre et l’extrémité supérieure du pot pour pouvoir arroser sans que ça déborde.

  • Appuyez sur le terreau et tentez de rendre la surface le plus plane possible (pour pas que l’eau s’accumule plus d’un côté).

  • Arrosez.

4. Choisissez le bon pot

La règle générale est de rempoter dans un contenant deux pouces plus grand que son précédent tous les deux ans.

Préférez un pot percé au fond qui permet d’éviter les accumulations d’eau. L’arrosage excessif est la cause de mortalité numéro un de vos précieux végétaux.

5. Laissez faire la terre noire, investissez dans un bon terreau

Même si les gros sacs de terre noire sont vendus 1$ moins cher une fois le printemps venu, ce n’est pas une raison pour se jeter dessus. Évitez-les, avise même William Plamondon Huard.

«Ça tue la plante, surtout les variétés d’intérieur, à cause du manque de minéraux. Les plantes sont habituées à vivre dans un milieu naturel riche et là vous les mettez à l’intérieur, dans un petit pot avec une terre vide.»

Optez plutôt pour un bon terreau. Inutile de choisir le plus cher, ni celui qui est spécialisé à votre sorte de plante.

«Rendu là, c’est plus du marketing», explique M. Plamondon-Huard.

6. Compressez le terreau dans le pot

Rempoter sans se

BRIZMAKER VIA GETTY IMAGES

Contrairement à ce que plusieurs pensent, il faut bien appuyer sur le terreau afin qu’il soit bien compact autour des racines. Ça laisse sinon des bulles d’air qui peuvent se remplir d’eau et faire pourrir la plante.

7. Utilisez le terreau le plus frais possible

Plus votre terreau est frais, mieux vos plantes prospéreront. Selon le co-fondateur de Plantzy, il faut éviter de l’entreposer à l’extérieur pour qu’il ne gèle pas et perde des nutriments utiles à la croissance.

8. Évitez les mélanges de plantes disparates

Le «compagnonnage», c’est à dire le mélange de plantes dans un même pot, est ultra tendance, mais les végétaux ne font pas tous bon ménage. Vous ne pouvez pas, par exemple, mélanger cactus et fougère qui ont des besoins en eau complètement différents. Assurez-vous de jumeler des espèces similaires. Les succulentes ensemble, les plantes tropicales dans un autre environnement.

https://quebec.huffingtonpost.ca//

Trucs Express ► 12 situations pour utiliser les sachets de gel de silice


L’humidité qui peut entraîner la rouille, la condensation, la moisissure et autres. Les sachets de silices qu’on trouve dans des boites à chaussures ou emballages électroniques, sont utiles pour protéger divers objets à la maison.
Nuage

 

12 situations pour utiliser les sachets de gel de silice.

 

Combien de fois avez-vous jeté ces sachets ? On les trouve généralement dans des boîtes à chaussures neuves, mais on peut aussi les trouver dans l’emballage de produits électroniques. À l’intérieur, il y a des billes de gel de silice qui, parmi ces nombreuses propriétés, ont celle d’absorber l’humidité.

Pour cette raison, ils sont insérés dans l’emballage de produits qui ne peuvent pas rester dans des environnements humides, mais ils peuvent aussi Etre utiles pour de nombreuses autres occasions : voici 12 utilisations que vous pouvez faire les sachets de gel de silice.

1. Protéger les photos

image: pixabay.com

Conservez vos albums et photos plus longtemps en plaçant un sac de gel de silice dans la boîte où vous gardez vos souvenirs de famille.

2. Protéger la boîte à outils de la rouille

 

image: publicdomainpictures.net

Faites-vous partie de ces personnes qui jettent tout dans la boîte à outils ? En y mettant quelques sachets de gel de silice vous éliminerez l’excès d’humidité, empêchant ainsi les outils de rouiller prématurément.

3. Garder l’acier et l’argent brillant

 

image: maxpixel.net

Mettez un sachet de gel de silice dans la boîte où vous rangez vos bijoux ou dans le tiroir où vous conservez l’argenterie, afin d’éviter que ces objets ne deviennent opaques.

4. Garder les aliments pour animaux domestiques au sec

 

image: JnL/Flikr

Habituellement, la nourriture pour animaux domestiques est enfermée dans un emballage trop grand qui, une fois ouvert, risque de rendre le produit humide à l’intérieur. En plaçant quelques sachets de gel de silice dans votre sac de nourriture, vous êtes sûr de donner de la nourriture fraîche à votre ami à quatre pattes !

5. Conserver les documents importants

 

image: pixabay.com

Mettez quelques sachets dans les chemises et les dossiers contenant des documents importants, afin d’éviter que l’humidité ne les endommage.

6. Protéger l’équipement photographique

 

image: pixabay.com

Les instruments photographiques sont endommagés par l’humidité. Les sachets de silice devraient être présents au moment de l’achat, mais assurez-vous de les remplacer de temps à autre.

7. Pot-pourri maison

 

image: pixabay.com

Vous voulez faire un pot-pourri maison ? Grâce à l’utilisation de quelques sachets de gel de silice, vous pouvez accélérer le processus de séchage.

8. Conserver les graines

 

image: Cohesion/Wikimedia

Le gel de silice est également excellent pour protéger les sachets de graines de l’humidité.

9. Éliminer la condensation des fenêtres

 

image: pixabay.com

Si en hiver vous avez le problème de condensation sur la vitre, accrochez quelques sachets près de la vitre pour éliminer la condensation.

10. Éliminer les mauvaises odeurs dans les valises.

 

image: pixabay.com

Les valises sentent facilement mauvais car elles restent fermées pendant longtemps. Lorsque vous ne les utilisez pas, entreposez quelques sachets de gel de silice pour sécher toute humidité qui cause une mauvaise odeur.

11. Préserver les vêtements en cuir

 

image: Robert Sheie/Flickr

Recouvrez les vêtements en cuir avec des sacs de vêtements et mettez quelques sachets de gel de silice à l’intérieur pour éviter que le cuir soit endommagé par l’humidité.

12. Conserver les cassettes VHS

 

image: pixabay.com

Aussi vieilles qu’elles soient et inutilisables, les cassettes VHS contiennent encore beaucoup de nos souvenirs : pour les conserver, vous pouvez les enfermer dans une boîte avec des sacs de gel de silice, mais le meilleur conseil est de les convertir en DVD !

 https://www.regardecettevideo.fr/

Trucs Express ► 10 trucs pour faire de bonnes recherches pertinentes sur Google


Google est un moteur de recherche le plus utilisé. Il est possible de faire des recherches plus ciblés avec certains petits trucs utiles.
Nuage

 

10 trucs pour faire de bonnes recherches pertinentes sur Google

 

10 trucs pour faire de bonnes recherches sur Google

Quand on pense à un moteur de recherche, celui de Google est souvent celui auquel on pense en premier. Extrêmement puissant, il est possible de faire des recherches encore plus efficaces et précises grâce à des petits trucs méconnus.

Que ce soit pour trouver une recette de cuisine, obtenir des images ou pour des recherches liées à notre travail ou nos études, le moteur de recherche de Google est souvent la source de prédilection.

S’il est assez simple de faire une recherche en tapant des mots clés, il existe quelques petits trucs pour obtenir des résultats encore plus pertinents sur Google. Voici justement 10 petits trucs.

1- Comment exclure des mots d’une recherche sur Google

Vous cherchez une recette de cuisine, mais ne voulez pas nécessairement celle d’un chef qui sort très fort sur Google?

Vous pouvez utiliser le symbole de tiret (-) pour exclure un ou des mots de votre recherche.

Par exemple, on peut taper : recette tarte aux pommes – Ricardo, pour retirer des résultats de recherche les tartes de Ricardo.

2- Comment obtenir une recherche sur des mots précis sur Google

Google a la fâcheuse habitude de corriger automatiquement les mots qu’il juge comme étant mal écrit ou de ne pas vraiment chercher selon notre orthographe.

En utilisant les guillemets (« ») cela force Google à chercher des résultats avec les mots précis comme on les a tapés.

3- Comment faire une recherche sur Google si on ne connait pas un mot

Vous cherchez les paroles de votre chanson favorite du défunt Aznavour, mais vous ne vous souvenez plus du titre exact de la chanson?

Remplacez le mot que vous avez oublié par la petite étoile (*) et Google cherchera le mot à compléter. Formidable non?

Recherche Google mot oublié *

4- Comment faire une recherche par opposition sur Google

Si l’on tape deux mots sur Google, le moteur de recherche va chercher des sujets qui concernent les deux mots.

Seulement, si l’on veut des résultats distincts sur les deux mots, il faut les séparer avec la mention anglophone or pour ou.

On peut par exemple avoir des résultats de recherche pour les téléphones et les tablettes de façon séparée.

Recherche Google opposition or

5- Comment faire une recherche sur Google dans le texte d’un article

Vous voulez vous assurer de trouver un texte qui parle vraiment du sujet que vous recherchez?

Inscrivez la mention intext: avant votre recherche pour que Google puisse vous donner des résultats avec vos mots clés inscrits dans des textes.

6- Comment limiter les recherches de Google à un seul site

Vous voulez savoir ce que je pense du nouveau téléphone de Samsung sans devoir chercher à travers des centaines de sites technos?

Il suffit d’inscrire site: puis le nom du site sur lequel on cherche un résultat pour l’obtenir sur notre site favori.

Recherches Google site précis site:

7- Comment faire des recherches Google sur des sites similaires

Google nous permet aussi de faire des recherches sur des sites similaires à ceux que l’on aime.

Il suffit d’ajouter la mention related: suivi du nom de notre site pour trouver des sites qui traitent de sujets similaires à notre site favori.

Recherche Google sites similaires related:

8- Comment trouver un type de fichier spécifique sur Google

Il est possible de trouver directement des fichiers autres que des sites internet à partir de Google.

Si par exemple on veut un fichier PDF, il suffit de taper filetype:pdf suivi de notre recherche pour obtenir un fichier PDF sur notre sujet.

9- Comment obtenir une définition ou une traduction sur Google

Pas besoin de sortir un dictionnaire pour obtenir une définition à un mot qu’on ignore ou bien obtenir sa traduction.

Pour obtenir la définition d’un mot il suffit d’inscrire definir: avant notre mot. Pour traduire, il faut alors inscrire traduire: avant notre mot suivi de la langue dans laquelle on souhaite le traduire.

10- Comment faire une recherche sur Google à partir d’une image

Il est possible de faire une recherche sur un sujet à partir d’une simple photo.

Pour ce faire, il faut aller sur images.google.com, puis cliquer sur l’onglet d’appareil photo.

On peut alors importer une photo de notre appareil ou coller l’URL d’une image pour obtenir des résultats liés à notre image.

Recherche Google avec images

https://www.francoischarron.com/

Trucs maison ► 13 Plantes Que Vous Pouvez Régénérer à Partir De Déchets Alimentaires


À cette époque de l’année, les prix des fruits et légumes sont intéressants. Alors que l’hiver, les prix montent. On peut quand même économiser sur certains légumes en plus ils sont frais, mais il faut quand même de l’espace.
Nuage

 

13 Plantes Que Vous Pouvez Régénérer à Partir De Déchets Alimentaires.

Il est normal de produire des déchets alimentaires, mais nous en produisons plus que nous ne le devrions. Très souvent, ce que nous jetons dans la poubelle peut être encore utiliser d’une manière ou d’une autre : dans ce cas, certains aliments (principalement des légumes et des légumes) peuvent même être régénérés chez vous, produisant ainsi des aliments gratuitement.

Voici ce que vous pouvez régénérer et comment le faire !

1. Basilic

image: instructables.com

C’est une plante aromatique très facile à régénérer : il suffit d’enlever une brindille quand la plante n’est pas en fleur, de la mettre dans un verre avec de l’eau et d’attendre que les racines blanches sortent au fond. Vous pouvez ensuite transférer le basilic dans un pot.

2. Pomme de terre américaine

image: YouTube / LDSPrepper

Tout d’abord, lavez bien les pommes de terre, enfermez-les dans un sac et laissez-les dans l’obscurité pendant 10 jours (pour stimuler la production de racines). Placez chaque pomme de terre dans un bocal en verre de la bonne circonférence pour qu’elle reste en suspension au milieu de l’eau. Placez le bocal dans un endroit éclairé mais non exposé à la lumière directe du soleil et attendez que les pommes de terre forment les racines en dessous et des feuilles au-dessus.

3. Oignons

image: thegardeningcook.com

Les oignons sont très faciles à cultiver à la maison. Vous pouvez cultiver ces nouvelles plantes à partir de déchets, en particulier à partir du fond d’oignons. Pour les faire pousser, vous pouvez aussi décider de construire un « vase » adapté : vous prenez une bouteille d’eau et vous percez des trous pour y mettre les fonds d’oignons et le terreau. Gardez le sol constamment humide et en peu de temps vous verrez les pousses des nouveaux oignons germer ! A ce stade, vous pouvez doucement séparer les différentes plantes et les placer dans un vrai pot.

4. Gingembre

image: California Gardening/Youtube

Vous pouvez vous approvisionner en gingembre à partir des racines que vous achetez (assurez-vous qu’elles n’ont subi aucun traitement anti-germination). Pour faire germer le gingembre, vous devez le placer horizontalement dans un pot de terre et le recouvrir légèrement. Arrosez régulièrement le gingembre et en peu de temps vous verrez la racine s’élargir et germer.

5. Pommes de terre

image: sowtrueseed.com

Pour cultiver les pommes de terre à la maison, laissez-les d’abord dans un endroit frais et lumineux pendant 4-5 jours, jusqu’à ce qu’elles aient germé. Ensuite, coupez-les en deux et placez-les dans un pot profond avec beaucoup de terre, les bourgeons vers le haut.Gardez toujours le sol humide : pendant un certain temps, vous verrez germer de nouvelles plantules, puis vous remarquerez que les feuilles changent de couleur. À ce moment-là, vos pommes de terre seront prêtes à être récoltées.

6. Rosmarin

image: 17apart.com

Enlevez une partie de l’extrémité d’un rameau d’une plante mature : enlevez les feuilles inférieures et placez le rameau dans un verre avec de l’eau. Changez souvent l’eau et attendez que les racines blanches se forment. Ensuite, vous pourrez enterrer le romarin et profiter de la nouvelle plante !

7. Navets

image: Homesteading.com

Conservez l’extrémité des navets et placez-les sur une assiette avec une couche d’eau. Attendez 4-5 jours, puis vous pouvez les transférer en pot ou à l’extérieur.

8. Tomates

image: tomatodirt.com

A partir des tomates, vous pouvez obtenir les graines qui conviennent à la croissance de nouvelles plantes : tout d’abord, vous devrez faire sécher la pulpe, éventuellement au soleil, que vous allez inévitablement enlever en même temps que les graines. Ensuite, vous pouvez faire germer les graines. Vous pouvez utiliser un verre en plastique pour y mettre de la terre : enterrez la graine, couvrez-la légèrement et gardez le sol humide jusqu’à ce que le semis apparaisse.

9. Chou rouge

image: myheartbeets.com

Coupez le fond du chou et mettez-le dans une assiette avec un fond d’eau : attendez 2-3 jours, puis vous devriez voir le légume pousser à nouveau à partir du centre. À ce stade, vous pouvez transférer le chou dans un pot ou dans la terre, en veillant à ce qu’il reste constamment humide.

10. Oignon frais

image: taliachristine.blogspot.it

Lorsque vous utilisez des oignons frais dans la cuisine, gardez le bout avec les racines : mettez-les dans un récipient avec de l’eau pendant quelques jours et vous verrez la partie verte centrale repousser. A ce moment-là, transférez l’oignon dans le sol et continuez à l’arroser : attendez le temps nécessaire à sa croissance, puis vous pourrez l’utiliser dans la cuisine.

11. Carottes

image: ehow.com

Conserver la dernière partie des carottes, mettez-la sur une assiette avec un fond d’eau. Attendez quelques jours, changez le fond d’eau, et vous verrez la partie verte repousser. À ce moment-là, transférez les carottes dans un pot avec un peu de terre.

12. Laitue

image: Edible Patio/Youtube

Conservez la souche dont vous avez détaché les feuilles de la laitue, placez-la dans un plat avec un fond d’eau : en quelques jours vous verrez la partie centrale enrichie de nouvelles feuilles.

13. Celeri

image: the-diy-life.com

Comme la laitue, pour faire repousser le cèleri, vous devrez stocker la souche, la mettre dans un petit récipient avec de l’eau et attendre qu’elle se régénère à partir du centre.

http://www.regardecettevideo.fr

Truc Express ► Le truc tout simple pour éloigner les guêpes


Même si l’été s’achève, il y a quand même des guêpes qui nous tournent autour. Le mieux est de ne pas bouger et doucement s’éloigner. La seule fois que je me suis fait piquer par une guêpe, c’est en jouant avec ma petite fille au frisbee. Sinon, malgré leur présence, je n’ai jamais eu de problème. Il existe quand même des méthodes toutes simples pour éloigner ces bestioles qui en passant sont très utiles à l’écosystème
Nuage

 

Le truc tout simple pour éloigner les guêpes

 

© getty.

Les guêpes sont nos ennemies les plus farouches durant les jours d’été, particulièrement pendant les fortes chaleurs qui ont accablé tout le pays.

Mais avant de commencer à gesticuler dans tous les sens pour espérer les faire fuir, restez calme. Et utilisez éventuellement de l’eau, très efficace contre ces insectes.

Même si elles nous embêtent quand on se pose tranquillement sur sa terrasse, les guêpes, ennemies naturelles des moustiques et des mouches, sont très utiles à l’équilibre de l’écosystème.

Pour réussir à les tenir à l’écart, il vaut mieux ne pas utiliser les grands moyens. L’idéal est même de rester le plus immobile possible et de s’éloigner tout doucement. Quand on tue une guêpe, elles libèrent des phéromones qui émettent un signal pour les autres guêpes et les mettent en garde. Les suivantes seront donc plus agressives, ce qui augmente les risques d’une piqûre.

Vaporiser de l’eau

Les entomologistes admettent que l’eau est un remède efficace qui perturbe les guêpes. Quand on pulvérise ou vaporise de l’eau sur elles, elles interprètent cela comme de la pluie. Comme elles en ont une grande aversion, elles préfèrent donc se mettre à l’abri dans leur nid plutôt que de rester dans les alentours.

Au-delà de cette technique toute simple, il existe aussi de nombreux moyens pour les tenir à l’écart. Si l’une d’elles s’approche, vous pouvez aussi légèrement souffler pour qu’elle s’en aille.

Une autre technique consiste à faire croire à la guêpe qu’une autre colonie a déjà envahi la zone. Les guêpes tiennent à leur territoire et attaquent celles qui s’immiscent dans leur zone. Elles sont donc très méfiantes quand elles s’approchent d’un nid qui n’est pas le leur. Le moyen le plus simple est de fabriquer un sac en papier en forme de nid et le suspendre à une branche ou un parasol à proximité. Il existe aussi des « faux » nids vendus dans le commerce.

https://www.7sur7.be/