Truc Express ►Comment éplucher une citrouille sans se couper?


À cette période de l’année, il y a des citrouilles partout. Elles servent de décoration pour ceux qui fête l’Halloween, malheureusement, c’est un des fruits qui est le plus gaspillée, car on ne sait pas ou bien, on ne prend pas le temps de le préparer.
Nuage

 

Comment éplucher une citrouille sans se couper?

 

Comment éplucher une citrouille sans se

REZ-ART VIA GETTY IMAGES

Vous ne connaissiez peut-être pas LE meilleur truc.

Par Philippe Lépine

Elle est ronde, ferme et sa peau épaisse, ondulée et rigide. La citrouille ne se laisse pas éplucher facilement. Voici comment faire pour la couper en cubes sans y laisser un doigt.

La méthode la plus efficace

 1. Couchez-la sur le côté, le pédoncule à l’horizontale, puis tranchez-la en deux avec un couteau de chef. Ainsi, elle sera plus stable.

2. Avec une cuillère à soupe, retirez les graines et filaments à l’intérieur.

3. Couchez l’intérieur de la citrouille face contre le plan de travail, coupez chaque moitié en tranches.

4. (Facultatif) Pour de beaux cubes, retirez la partie fibreuse restante avec un petit couteau

5. Inclinez la tranche sur le côté, puis coupez la peau, non pas d’un trait en essayant de faire un parfait mouvement de demi-lune, mais en tranchant chaque angle un à un (comme illustré ci-dessous). Ainsi, vous gaspillerez moins de chair. 

Comment éplucher une citrouille sans se

ARTPIPI VIA GETTY IMAGES

Citrouille 2 façons

En tranches ou en cubes :

  • Rôtis, grillés, bouillis en accompagnement,
  • Ragoûts, currys, bouillis,
  • Farce (pour viandes),
  • Soupes,
  • Salades.

Comment éplucher une citrouille sans se

WESTEND61 VIA GETTY IMAGES

En purée :

  • Potage,
  • Desserts (tarte, muffin, pain),
  • Pâtes farcies, gnocchis, risottos,
  • Sauces, trempettes,
  • Smoothies,
  • Confitures.

Comment éplucher une citrouille sans se

OKSANAKIIAN VIA GETTY IMAGES

3 faits méconnus

1. Bien qu’on s’en serve davantage comme légume, la citrouille est un fruit.

2. La citrouille n’est pas un potiron, ce sont des courges ou cucurbitacées différentes. Les citrouilles appartiennent à l’espèce «Cucurbita Pepo», comme la courgette, tandis que les potirons – à la chair plus douce et sucrée – font partie de la famille «Cucurbita maxima», comme le potimarron. Elles se distinguent normalement par leur pédoncule. Celui de la citrouille est rigide, filamenteux avec des angles précis, alors que celui du potiron est plus souple et cylindrique. De plus, si la citrouille est inévitablement ronde et orange, le potiron peut aussi être ovale, rougeâtre et même parfois vert.

3. La citrouille se conserve plusieurs mois après la cueillette. Une fois coupée, par contre, il faut la consommer la semaine qui suit. Ne pensez donc surtout pas à manger votre citrouille décorative d’Halloween!

Choisir la bonne

Comment éplucher une citrouille sans se

IRISIMAGES VIA GETTY IMAGES

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise citrouille. Le plus important, c’est évidemment qu’elle soit orange et ferme. Plus elle est lourde, plus elle risque d’être charnue.

Si elle a des taches superficielles, le goût n’en sera pas affecté. Par contre, si une meurtrissure est plus profonde, vaut mieux la laisser de côté.

Bien que vous ayez tendance à vous emparer du plus gros fruit à l’épicerie, en cuisine on préfère les citrouilles plus petites. Elles sont plus sucrées, moins humides, plus fermes, et ses saveurs plus concentrées

.https://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► Nez bouché, nez qui coule… comment en venir à bout?


Le rhume est très contraignant, malheureusement qu’on se soigne ou non, cela n’a pas de différence sur la durée du coryza. Nous pouvons seulement atténuer les symptômes avec quelques gestes très simples.
Nuage

 

Nez bouché, nez qui coule… comment en venir à bout?

 

© getty.

Charlotte Costenoble

Quelques astuces pour arriver à bout d’un vilain rhume.

En hiver, il est très courant d’avoir le nez qui coule, le nez bouché ou même les 2 en même temps. Ces désagréments sont les manifestations classiques du rhume. Appelé aussi « coryza », le rhume est une affection bénigne, le plus souvent virale (près de 200 virus peuvent être à l’origine d’un rhume) et très fréquente. En moyenne, un adulte souffre de 2 à 3 rhumes par an tandis qu’un enfant, plus fragile, peut en souffrir jusqu’à 8 fois par an!

Mécanisme de défense

Le rhume est une inflammation de la muqueuse nasale suite au contact avec un ou plusieurs virus. Le mécanisme est simple: les virus pénètrent dans la cavité nasale et vont se fixer sur la muqueuse. En réaction, les vaisseaux sanguins présents dans le nez se dilatent afin d’amener des cellules de défense. La muqueuse nasale gonfle (le nez se bouche) et sécrète du mucus afin d’évacuer les virus incriminés (le nez coule). Les symptômes de nez bouché ou de nez qui coule sont, en fait, des mécanismes de défense de l’organisme.

Soulager les symptômes

La prise en charge d’un rhume est uniquement symptomatique. On ne peut, malheureusement, pas en diminuer la durée. L’adage « un rhume, c’est 7 jours sans médicaments et une semaine avec » s’avère être assez réaliste. Aucun médicament ne raccourcit la durée d’un rhume. Par contre, il est possible de diminuer l’intensité des symptômes et d’améliorer le confort de vie du malade par quelques moyens simples et produits disponibles en pharmacie:

– Les astuces non médicamenteuses

La base quand un nez se bouche ou coule? Le mouchage! Bien souvent, ce geste santé est oublié. Pourtant, c’est la première chose à faire pour évacuer les virus présents sur la muqueuse nasale. D’autres conseils peuvent aussi être suivis: se reposer, aérer son intérieur (au moins 15 à 20 minutes par jour), éviter de surchauffer sa chambre à coucher (idéal = 16-18°C), éviter l’inhalation d’air froid, de fumée de cigarette,…

– Le sérum physiologique et les sprays d’eau salée

Ce sont les atouts de choc pour un mouchage efficace et une hygiène nasale au top. Le sérum physiologique ou les sprays d’eau salée vont humidifier la muqueuse et permettre l’évacuation plus active du mucus rempli de virus. Ils peuvent être utilisés autant de fois que nécessaire et sur le long terme. Les sprays dits « hypertoniques » sont un peu plus salés que les sprays classiques. Ils exercent un effet décongestionnant en désengorgeant les cellules de la muqueuse nasale. Plus irritants, ils ne doivent pas être utilisés à trop long terme.

– Les sprays et comprimés décongestionnants/anti écoulements

De nombreux sprays et comprimés décongestionnants et/ou anti écoulements existent. Ils sont efficaces et soulagent vite le malade. Par contre, il est primordial de bien respecter leur posologie car ils possèdent des effets indésirables. Demandez toujours conseil à votre pharmacien.

Limiter la contagion

Le rhume est une affection très contagieuse. Afin de limiter la contamination de l’entourage, il est recommandé de se couvrir la bouche lors d’une toux ou d’un éternuement, d’utiliser des mouchoirs en papier jetables et de se laver les mains au savon et à l’eau le plus régulièrement possible.

Quand consulter?

Bien que dans la grande majorité, les symptômes du rhume soient bénins, certains signaux d’alarme doivent nous pousser à aller consulter: des sécrétions vertes ou jaunes depuis plus de 5 jours, des douleurs au niveau des sinus, une forte fièvre, une douleur à l’oreille,…

https://www.7sur7.be/

Trucs Express ► 10 trucs pour faire de bonnes recherches pertinentes sur Google


Google est un moteur de recherche le plus utilisé. Il est possible de faire des recherches plus ciblés avec certains petits trucs utiles.
Nuage

 

10 trucs pour faire de bonnes recherches pertinentes sur Google

 

10 trucs pour faire de bonnes recherches sur Google

Quand on pense à un moteur de recherche, celui de Google est souvent celui auquel on pense en premier. Extrêmement puissant, il est possible de faire des recherches encore plus efficaces et précises grâce à des petits trucs méconnus.

Que ce soit pour trouver une recette de cuisine, obtenir des images ou pour des recherches liées à notre travail ou nos études, le moteur de recherche de Google est souvent la source de prédilection.

S’il est assez simple de faire une recherche en tapant des mots clés, il existe quelques petits trucs pour obtenir des résultats encore plus pertinents sur Google. Voici justement 10 petits trucs.

1- Comment exclure des mots d’une recherche sur Google

Vous cherchez une recette de cuisine, mais ne voulez pas nécessairement celle d’un chef qui sort très fort sur Google?

Vous pouvez utiliser le symbole de tiret (-) pour exclure un ou des mots de votre recherche.

Par exemple, on peut taper : recette tarte aux pommes – Ricardo, pour retirer des résultats de recherche les tartes de Ricardo.

2- Comment obtenir une recherche sur des mots précis sur Google

Google a la fâcheuse habitude de corriger automatiquement les mots qu’il juge comme étant mal écrit ou de ne pas vraiment chercher selon notre orthographe.

En utilisant les guillemets (« ») cela force Google à chercher des résultats avec les mots précis comme on les a tapés.

3- Comment faire une recherche sur Google si on ne connait pas un mot

Vous cherchez les paroles de votre chanson favorite du défunt Aznavour, mais vous ne vous souvenez plus du titre exact de la chanson?

Remplacez le mot que vous avez oublié par la petite étoile (*) et Google cherchera le mot à compléter. Formidable non?

Recherche Google mot oublié *

4- Comment faire une recherche par opposition sur Google

Si l’on tape deux mots sur Google, le moteur de recherche va chercher des sujets qui concernent les deux mots.

Seulement, si l’on veut des résultats distincts sur les deux mots, il faut les séparer avec la mention anglophone or pour ou.

On peut par exemple avoir des résultats de recherche pour les téléphones et les tablettes de façon séparée.

Recherche Google opposition or

5- Comment faire une recherche sur Google dans le texte d’un article

Vous voulez vous assurer de trouver un texte qui parle vraiment du sujet que vous recherchez?

Inscrivez la mention intext: avant votre recherche pour que Google puisse vous donner des résultats avec vos mots clés inscrits dans des textes.

6- Comment limiter les recherches de Google à un seul site

Vous voulez savoir ce que je pense du nouveau téléphone de Samsung sans devoir chercher à travers des centaines de sites technos?

Il suffit d’inscrire site: puis le nom du site sur lequel on cherche un résultat pour l’obtenir sur notre site favori.

Recherches Google site précis site:

7- Comment faire des recherches Google sur des sites similaires

Google nous permet aussi de faire des recherches sur des sites similaires à ceux que l’on aime.

Il suffit d’ajouter la mention related: suivi du nom de notre site pour trouver des sites qui traitent de sujets similaires à notre site favori.

Recherche Google sites similaires related:

8- Comment trouver un type de fichier spécifique sur Google

Il est possible de trouver directement des fichiers autres que des sites internet à partir de Google.

Si par exemple on veut un fichier PDF, il suffit de taper filetype:pdf suivi de notre recherche pour obtenir un fichier PDF sur notre sujet.

9- Comment obtenir une définition ou une traduction sur Google

Pas besoin de sortir un dictionnaire pour obtenir une définition à un mot qu’on ignore ou bien obtenir sa traduction.

Pour obtenir la définition d’un mot il suffit d’inscrire definir: avant notre mot. Pour traduire, il faut alors inscrire traduire: avant notre mot suivi de la langue dans laquelle on souhaite le traduire.

10- Comment faire une recherche sur Google à partir d’une image

Il est possible de faire une recherche sur un sujet à partir d’une simple photo.

Pour ce faire, il faut aller sur images.google.com, puis cliquer sur l’onglet d’appareil photo.

On peut alors importer une photo de notre appareil ou coller l’URL d’une image pour obtenir des résultats liés à notre image.

Recherche Google avec images

https://www.francoischarron.com/

Truc Express ► Le truc tout simple pour éloigner les guêpes


Même si l’été s’achève, il y a quand même des guêpes qui nous tournent autour. Le mieux est de ne pas bouger et doucement s’éloigner. La seule fois que je me suis fait piquer par une guêpe, c’est en jouant avec ma petite fille au frisbee. Sinon, malgré leur présence, je n’ai jamais eu de problème. Il existe quand même des méthodes toutes simples pour éloigner ces bestioles qui en passant sont très utiles à l’écosystème
Nuage

 

Le truc tout simple pour éloigner les guêpes

 

© getty.

Les guêpes sont nos ennemies les plus farouches durant les jours d’été, particulièrement pendant les fortes chaleurs qui ont accablé tout le pays.

Mais avant de commencer à gesticuler dans tous les sens pour espérer les faire fuir, restez calme. Et utilisez éventuellement de l’eau, très efficace contre ces insectes.

Même si elles nous embêtent quand on se pose tranquillement sur sa terrasse, les guêpes, ennemies naturelles des moustiques et des mouches, sont très utiles à l’équilibre de l’écosystème.

Pour réussir à les tenir à l’écart, il vaut mieux ne pas utiliser les grands moyens. L’idéal est même de rester le plus immobile possible et de s’éloigner tout doucement. Quand on tue une guêpe, elles libèrent des phéromones qui émettent un signal pour les autres guêpes et les mettent en garde. Les suivantes seront donc plus agressives, ce qui augmente les risques d’une piqûre.

Vaporiser de l’eau

Les entomologistes admettent que l’eau est un remède efficace qui perturbe les guêpes. Quand on pulvérise ou vaporise de l’eau sur elles, elles interprètent cela comme de la pluie. Comme elles en ont une grande aversion, elles préfèrent donc se mettre à l’abri dans leur nid plutôt que de rester dans les alentours.

Au-delà de cette technique toute simple, il existe aussi de nombreux moyens pour les tenir à l’écart. Si l’une d’elles s’approche, vous pouvez aussi légèrement souffler pour qu’elle s’en aille.

Une autre technique consiste à faire croire à la guêpe qu’une autre colonie a déjà envahi la zone. Les guêpes tiennent à leur territoire et attaquent celles qui s’immiscent dans leur zone. Elles sont donc très méfiantes quand elles s’approchent d’un nid qui n’est pas le leur. Le moyen le plus simple est de fabriquer un sac en papier en forme de nid et le suspendre à une branche ou un parasol à proximité. Il existe aussi des « faux » nids vendus dans le commerce.

https://www.7sur7.be/

Truc Express ► Secrets de châteaux de sable


La plage l’été un bel endroit pour se rafraichir, et c’est aussi le temps des châteaux et sculpture de sable. Une activité pour les petits et les grands.
Nuage

 

Secrets de châteaux de sable

 

Comment résister à l'envie de se plonger les... (photo masterfile)

 

Comment résister à l’envie de se plonger les deux mains dans le sable pour s’improviser architecte des plages ?

PHOTO MASTERFILE

 

ISABELLE MORIN
La Presse

Comment résister à l’envie de se plonger les deux mains dans le sable pour s’improviser architecte des plages? Quelques notions de base pour ériger une construction qui, bien qu’éphémère, ne sera pas oubliée de sitôt, et rencontre avec un bâtisseur.

Devenez un as des châteaux de sable

Envie d’impressionner les membres de votre famille lors de votre prochaine sortie à la plage? Voici les bons outils et les étapes à suivre pour construire un domaine de sable.

Les bons outils

Des seaux sans fond de formats différents pour contenir le mélange de sable pendant qu’on remplit les seaux par le haut.

• Cuillère, couteau, petite spatule et trombone : l’attirail complet pour creuser et définir les fenêtres, marches, arches ou tourelles.

• Une paille: pour dégager délicatement les amas de sable.

• Un pinceau: à utiliser en touche finale pour polir votre création.

• Un vaporisateur: un peu d’eau suffit pour fixer le sable une fois votre château terminé.

L’emplacement stratégique

Un château de sable est une construction temporaire, mais encore faut-il pouvoir la terminer avant qu’elle ne soit engloutie par la marée. Pour vous garder le loisir de l’admirer un peu une fois votre mission accomplie, construisez votre château au-dessus de la ligne de marée haute. Mais pas plus loin, pour ne pas perdre trop de temps dans le transport de l’eau de mer.

Plan de construction et préparation du terrain

Dans votre tête ou sur papier, concevez le domaine de vos rêves et imaginez chaque étape de sa production. Vous saurez ainsi quelle direction prendre et comment guider vos troupes, si troupe il y a. Préparez ensuite votre terrain en le compactant avec les pieds et en l’aplanissant, après avoir humidifié le sol à l’aide de quelques chaudières d’eau.

Collage et compactage

Les grains de sable viennent en formats différents selon les emplacements. Sachez que plus ils sont gros, plus le défi sera grand pour les amalgamer. Dans tous les cas, la solidité de votre oeuvre dépend de ces deux étapes cruciales: le collage et le compactage. Remplissez vos seaux en alternant entre sable et eau. Le mélange devrait être comparable au sable mouillé lorsque la mer vient de se retirer et qu’il est compact. Mélangez bien, puis pressez avec vos pieds.

Le démoulage et la sculpture

C’est le moment de vérité, celui qui vous indiquera si votre mélange est assez solide pour ne pas s’effondrer. Tapotez doucement les parois de chaque seau pour faire décoller le mélange de sable et retirez le contenant en retenant votre souffle. Votre château tient debout? Excellent! Vous êtes maintenant prêt à utiliser vos outils pour le travail de minutie, qui consiste à enjoliver votre création d’ouvertures, d’arches et de fioritures, afin de lui donner un air royal. L’un des principes de base est de ne jamais ajouter du sable, mais plutôt d’en enlever. Procédez de haut en bas, car l’excédent de sable tombera inévitablement sur les structures inférieures.

La touche finale

Utilisez une paille pour dégager délicatement les amas de sable et lissez le tout au moyen d’un pinceau. Vous pouvez d’ores et déjà être fier du travail accompli: dégainez dignement votre vaporisateur pour fixer les modules et nombreux détails de votre construction avec de l’eau. Pour que votre oeuvre soit bien mise en valeur, nettoyez la surface qui l’entoure avec une serviette mouillée ou un râteau, ou encore, lancez-vous dans l’aménagement d’un jardin digne de ceux de Versailles!

http://www.lapresse.ca/

Truc Express ►8 astuces pour se débarrasser des fourmis


Il est normal de ne pas vouloir partager notre maison ou jardin avec des fourmis, il faut quand même bien cibler celle qui peuvent des dégâts pour éviter celles qui sont utile à l’écosystème. Cependant, mieux vaut utiliser des produits qui ne font pas de tort à l’environnement et aux autres insectes qui sont essentiels à la nature
Nuage

 

8 astuces pour se débarrasser des fourmis

 

Au Québec, les espèces de fourmis connues pour envahir les résidences ne sont pas agressives. Toutefois, elles peuvent faire de beaux dégâts ! Comment les faire fuir sans nuire à l’environnement ?

1. Cessez de les nourrir

Sans le vouloir, vous pourriez attirer ces insectes dans votre logis. En effet, les colonies de fourmis envoient des éclaireuses dans les maisons pour trouver de la nourriture accessible. Pour éviter qu’elles voient votre résidence comme un marché d’alimentation, entreposez les aliments dans des pots de verre ou de plastique étanches. Éliminez les chances qu’elles se servent dans vos miettes en passant l’aspirateur fréquemment et videz chaque jour la poubelle de la cuisine qui contient vos restants de table. À noter que ces indésirables préfèrent les aliments gras et sucrés.

2. Calfeutrez les issues !

Par où les fourmis rentrent-elles ? Jouez à Colombo et repérez tous les trous et fissures sur les murs extérieurs et la fondation, et bloquez ces portes d’entrée. À l’intérieur, utilisez du ruban adhésif en toile pour calfeutrer toutes les issues. Elles sont souvent près des calorifères, des cadrages de fenêtres, des plinthes et à la base des murs. Aussi, coupez les branches d’arbres qui touchent à votre maison pour éviter qu’elles s’en servent comme chemin.

3. Du papier collant ? Il fallait y penser !

Ces petits insectes n’ont pas la capacité de marcher sur de la matière collante comme du papier adhésif double face : lorsqu’elles ont le malheur d’y mettre une patte, elles sont piégées. Disposez ces pièges de fortune sur leur chemin ou, si vous ne savez pas d’où elles arrivent, placez-les dans des endroits stratégiques : la base des armoires, les coins des étagères ou encore la base des pots.

4. Vive la terre de diatomées

Cette poudre composée de fossiles marins broyés est très irritante pour la fourmi puisqu’elle égratigne sa carapace, causant éventuellement sa mort. La terre de diatomées n’est pas toxique ou dangereuse pour les humains et les animaux de compagnie. Faites de petits amas ici et là. Lentement, mais sûrement, votre problème d’infestation se règlera.

5. De la craie ? Sauve qui peut !

Saviez-vous que la craie avec laquelle vous écrivez sur un tableau est composée de carbonate de calcium? Si cet élément n’a rien d’effrayant pour le commun des mortels, il en est autrement pour la fourmi. Tracez de gros traits au sol près des entrées, et le tour est joué : l’indésirable fera demi-tour !

6. Que faire avec la table à pique-nique ?

S’il y a un endroit où les fourmis s’en donnent à cour joie, c’est bien sûr la table à pique-nique qu’elles atteignent facilement en escaladant par les pattes. Pourtant, la solution est simple : placez un contenant rempli d’eau sous chaque patte. Incapables de nager, les fourmis rebrousseront chemin. vous laissant vous régaler en paix !

7. Une douche au citron ou au vinaigre blanc

Dans un pulvérisateur, mélangez une part d’eau pour une part de vinaigre blanc ou de jus de citron. Ensuite, aspergez les nids de fourmis ainsi que les trous et fissures de votre maison. Ces bestioles ont en horreur ces odeurs puissantes et elles iront faire leur nid dans un endroit où on ne les force pas à prendre une douche vinaigrée ou citronnée.

8. Le basilic, malodorant ?

Si les humains adorent le goût et l’odeur du basilic, ces fines herbes déplaisent grandement aux insectes. Placez du basilic frais dans les zones infestées et espérez que l’odeur les fasse fuir.

Psst ! Doit-on absolument s’en débarrasser ?

 

Est-il nécessaire de faire fuir les fourmis ? Tout d’abord, il faut savoir qu’au Canada, on retrouve les charpentières (les plus grosses) qui peuvent abimer les structures des maisons parce qu’elles grugent le bois pour faire des tunnels. Il est donc préférable de se débarrasser de ces dernières . La fourmi de trottoirs peut aussi être nuisible parce qu’elle colonise les jardins, les allées asphaltées, les pelouses et aussi l’intérieur des maisons. Mais il existe aussi d’autres espèces moins visibles et peu nuisibles comme la petite fourmi noire, la fourmi odorante, la fourmi ravisseuse ou la fourmi pharaon. La présence de ces spécimens devrait être tolérée, parce qu’elles se nourrissent des autres insectes nuisibles dans le jardin.

fourmi charpentière

fourmi de trottoir.

fourmi noire

fourmi odorante

fourmi ravisseuse

fourmi pharaon

http://www.remax-quebec.com/fr/

Truc Express ► 4 façons de se rafraîchir quand il fait chaud


Les journées chaudes, on a tous intérêt à faire baisser notre température corporelle. À défaut d’avoir l’air climatisé, on peut toutefois se tourner vers des moyens plus faciles qui pourraient aider.
Nuage

 

4 façons de se rafraîchir quand il fait chaud

 

Les aliments épicés contribuent à une température corporelle plus basse. © HLN.

Les températures sont montées en flèche au cours des dernières semaines et particulièrement ce week-end. Heureusement, malgré la chaleur, il existe de nombreuses façons de se rafraîchir.

Boire beaucoup d’eau

C’est connu mais il est recommandé de boire au moins 2 litres d’eau par jour quand il fait chaud. Pour un peu plus de fraicheur, vous pouvez ajouter des rondelles de concombre ou des feuilles de menthe dans votre verre. La menthe va stimuler vos papilles, qui penseront qu’il fait froid. 

Fractionner les repas

Votre alimentation affecte également la chaleur de votre corps. Il est conseillé de manger des plus petites portions que d’habitude, tout au long de la journée. Votre corps utilise l’énergie pour digérer les repas, ce qui réchauffe votre corps. Pour résister à la chaleur, mieux vaut commencer par diminuer la température de votre corps.    

Vive les épices

Les aliments épicés contribuent à une température corporelle plus basse. En réaction à l’effet piquant, votre corps produit des endorphines et le sang circule plus. Cela a pour effet de vous faire transpirer et de vous rafraîchir. 

Les boissons chaudes

Nombreux sont ceux qui ventent les bienfaits d’un thé chaud, comme les nomades du désert. Toujours parce que ce liquide vous fait transpirer. Le thé, le café et l’eau vont avoir pour effet de refroidir votre corps. Il vaut mieux éviter les boissons sucrées et les boissons alcoolisées mais si vous le faites, buvez un verre d’eau pour chaque verre d’alcool.

https://www.7sur7.be