20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir


On dit qu’une image vaut mille mots, le National Geographic l’a bien compris. Le plastique est un véritable fléau sur notre planète. On le sait pourtant, mais voir toutes ces images aide j’espère, à prendre conscience de nos choix aux plastiques à usage unique. Il est important de réagir, de trouver des solutions plus durables et qui protègera la faune et la flore qu’elle soit marine ou terrestre.
Nuage

 

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Le nouveau numéro du National Geographic présentera une campagne sur la pollution plastique.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

National Geographic

Le magazine National Geographic vient de lancer une campagne informative et percutante intitulée « Planet or Plastic? » et tout le monde doit la voir.

Voilà l’un des objectifs de la campagne du magazine emblématique qui vise à changer la façon dont les consommateurs utilisent le plastique. Si les consommateurs et les autres organisations qui partagent les mêmes idées sont capables de travailler ensemble pour faire changer la mentalité des gens, les entreprises pourront, espérons-le, répondre à l’opinion publique et réduire la quantité de plastique utilisée dans leurs produits.

Plusieurs d’entre nous sont conscients qu’il y a beaucoup trop de plastique dans l’environnement.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

John Cancalosi / National Geographic

On se sent tous un peu coupables quand on jette un emballage plastique à la poubelle, sachant que l’on contribue à un immense problème très difficile à comprendre.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

Mais que se passerait-il si on finissait par être confronté aux conséquences horribles de notre dépendance au plastique ?

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Jayed Hasen / National Geographic

Ces images puissantes et déchirantes montrent les dommages que 9 millions de tonnes de pollution plastique causent chaque année à l’environnement et à la faune.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

Elles constituent le début d’une initiative pluriannuelle visant à réduire considérablement ce type de pollution.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Jordi Chias / National Geographic

Parce que chaque changement, aussi futile que cela puisse paraître, aide à un certain niveau.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Shawn Miller

Le magazine lui-même donne l’exemple alors qu’il a commencé à publier ses éditions en papier plutôt qu’en plastique.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Justin Hofman / National Geographic

La campagne a identifié les sacs en plastique, les bouteilles et les pailles comme produits problématiques.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

David Higgins / National Geographic

Et elle exhorte les consommateurs à s’engager à réduire considérablement leur utilisation du plastique en faisant de simples choix conscients.

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Brian Lehmann / National Geographic

Êtes-vous prêt à vous engager ?

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

David Jones / National Geographic

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Ohn Johnson

« Pendant 130 ans, National Geographic a documenté les histoires de notre planète, offrant aux spectateurs du monde entier un aperçu de la beauté à couper le souffle de la Terre, ainsi que des menaces qui pèsent sur cette dernière. »

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Praveen Balasubramanian / National Geographic

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Abdul Hakim / National Geographic

« Chaque jour, nos explorateurs, chercheurs et photographes témoignent directement de l’impact dévastateur du plastique à usage unique sur nos océans, et la situation devient de plus en plus difficile. »

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson

« À travers l’initiative Planet or Plastic?, nous partagerons les histoires de cette crise croissante, nous travaillerons pour y remédier grâce aux dernières recherches scientifiques, et nous éduquerons le public du monde entier sur la façon d’éliminer les plastiques à usage unique pour les empêcher de pénétrer dans nos océans. »

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

20 images percutantes sur la pollution plastique qui vont vous faire réfléchir

Randy Olson / National Geographic

https://www.ipnoze.com/

Publicités

L’alopécie féminine en portraits


L’alopécie est une maladie auto-immune caractérisé par la perte de poils et ce n’est pas juste les cheveux. On accepte facilement un homme à tête chauve, mais une femme, c’est autre chose. Elle sera subira probablement de la discrimination à la cour de sa vie. Et faire carrière sera difficile. Pourtant cette photographe a voulu par la photo parler  en leurs noms
Nuage

 

L’alopécie féminine en portraits

 

 

La photographe Sigríður Frímannsdóttir a créé le projet Baldvin en travaillant avec l’association du même nom (qui veut dire « force » ) : il s’agit de faire connaître l’alopécie, une maladie auto immune qui provoque la chute de poils et de cheveux.

L’auteur a souhaité explorer la façon très genrée dont on voit les gens chauves. Ainsi elle veut mettre en lumière que les femmes qui perdent leurs cheveux seront probablement discriminées à l’emploi dans des situations où les hommes chauves ne l’auraient pas été, par exemple dans l’industrie du service et du travail en public.

Ces sept portraits intimes et intenses de femmes de tous âges ouvrent, selon le souhait de l’auteur, la discussion sur le regard que nous portons sur ces femmes, et sur la beauté ou le rejet que le spectateur éprouve.

http://www.laboiteverte.fr/

Hypnotiques GIFS animés de fruits en IRM


 

L’IRM est essentiel en médecine, mais pour s’amuser, une technicienne a fait de l’art à l’aide de cet appareil avec des fruits et légumes. Je trouve que le brocoli est assez spectaculaire.
Nuage

 

Hypnotiques GIFS animés de fruits en IRM

 

Vue IRM d'un artichaut

Vue IRM d’un artichaut ANDY ELLISON

Par Erwan Lecomte

Un technicien du MIT a réalisé une impressionnante collection de gifs animés hypnotiques qui montrent des fruits de l’intérieur.

EXPÉRIENCE. Le jour, Andy Ellison travaille comme technicien en imagerie dans un laboratoire de l’école médicale de l’Université de Boston. Mais lorsque l’appareil d’imagerie qu’il manipule au quotidien n’est pas occupé par un patient, Andy Ellison l’utilise de manière plus originale en y introduisant… des fruits et des légumes.

Une démarche artistique

Cette idée pas si saugrenue que cela lui est venue lors d’une panne de l’appareil. Le technicien a alors recalibré son appareil en faisant des tests sur une orange plutôt que sur le cerveau d’un patient. Séduit par l’esthétique des images ainsi obtenues, Andy Ellison a alors renouvelé l’expérience avec d’autres fruits. Et le succès sur son bloga été immédiat.

Les images tridimentionnelles ainsi obtenues, il ne restait alors plus qu’à les transformer en GIF pour obtenir les spectaculaires séquences ci-dessous. Voici donc à quoi ressemble :

Une fleur de bananier en vue sagittale

La même en vue transversale

Un fruit de la passion

Un cactus

Une tomate

Un brocoli

Une tige de bambou

Des fraises

Un oignon

On vous laisse deviner celle-ci. D’après-vous, de quoi s’agit-il ?

 

https://www.sciencesetavenir.fr/

Les montages surréalistes et poétiques d’Erik Johansson


Ce photographe, Erik Johansson, a choisi des montages photos surréalistes pour créer sa propre poésie
Nuage

 

Les montages surréalistes et poétiques d’Erik Johansson

 

Erik Johansson (précédemment) est un photographe et retoucheur d’images suédois basé à Prague. Il réalise des compositions poétiques et méticuleuses, très surréalistes.

Il joue sur les oppositions vide/plein, grands et petits espaces, et sur différentes illusions de façon à créer une ou plusieurs surprises à la lecture des images, avec une nette préférence pour les accidents de paysage et les architectures impossibles.

On peut retrouver son travail également sur instagram.

http://www.laboiteverte.fr/

Complicité entre les enfants et les animaux


Les enfants aiment les chiens et les chats, ils sont des parfaits compagnons de vie. Souvent, les enfants aiment les inclure à leurs jeux, ce qui donne des situations cocasses
Nuage

 

Complicité entre les enfants et les animaux

1.

image: oyvindjs/Imgur

2.

image: teamcawkes/Reddit

ADVERTISEMENT

3.

image: vanillamasala/Reddit

4.

image: ILikeCuteGifsAndICannotLie/Imgur

5.

image: IAmLeftShark/Imgur

6.

image: SMforreals/Imgur

7.

image: indianajane88/Reddit

8.

image: Reddit

9.

image: IAmLeftShark/Imgur

10.

image: Imgur

11.

image: forester1983/Reddit

12.

image: Zingolix/Imgur

13.

image: Imgur

14.

image: GallowBoob/Reddit

15.

image: m1ssmurd3r/Reddit

16.

image: Miss_rampage/Reddit

17.

image: dobegood/Reddit

18.

image: onehundredjellyfish/Reddit

19.

image: monkeytazer89/Imgur

http://www.regardecettevideo.fr/

Un homme retrouve des photos en couleur d’il y a 100 Ans


Quand je vois ce genre de photos, cela me ramène au présent avec les immigrations en masses des personnes en difficultés. Qui sommes-nous pour juger et refuser ces personnes. Nos ancêtres ont fait bien pire en colonisant l’Amérique. C’est la même chose pour bien des pays qui ont été envahie au contraire des immigrés en masse généralement viennent par ce qu’ils n’ont pas nécessairement le choix que ce soit par des conflits, par l’environnement. Et on fait la même chose que pour les animaux.
Nuage

 

Un homme retrouve des photos en couleur d’il y a 100 Ans

 

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner), Denver Museum of Nature and Science

Le réalisateur Paul Ratner a développé une passion pour les photos de l’époque des amérindiens au cours de ses recherches et du tournage du film « Moses on the Mesa », qui retrace l’histoire d’un immigrant juif d’origine allemande qui est tombé amoureux d’une femme appartenant à la tribu des Acoma Pueblo dont il est devenu le chef à la fin de l’année 1800.

Le cinéaste a commencé à rassembler et à publier de vieux clichés, certains d’entre eux ont été recolorés plus tard, d’autres réalisés avec le nouveau procédé Kodachrome. Il déclare lui-même que, souvent, les descendants des personnes représentées pouvaient voir les images de leurs ancêtres directement sur la page Facebook du film, ce qui l’encourageait à continuer son travail de découverte et de catalogage.

Voici une sélection de certaines de ces merveilleuses photos, qui parlent d’un monde pratiquement disparu.

via: mosesonthemesa.com

Les photos ont été prises entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle.

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner), Denver Public Library

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

Sur certaines photos, les couleurs ont été rajoutées plus tard

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

ADVERTISEMENT

D’autres ont été prises des la sortie du Kadachrome

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

Aujourd’hui les Natifs américains vivent surtout dans des réserves

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

Ils peuvent garder leurs coutumes mais bien évidemment leur vie a été chamboulée

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

Observer ces photos est fascinant mais cela provoque aussi un fort sentiment de tristesse

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

L’extermination de la majeure partie de la population amérindienne a eu lieu entre la fin du XV siècle et le XX siècle ( le nombre de victimes est compris entre 50 et 100 millions).

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

Ces photos racontent l’histoire d’un peuple proche de la nature et libre, qui aujourd’hui n’existe plus.

image: Facebook / Moses on the Mesa (Paul Ratner)

http://www.regardecettevideo.fr/

«Même si les éléphants retournent à l’état sauvage, ils se souviennent de leurs gardiens toute leur vie»


Joachim Schmeisser est un photographe animalier, dans son livre David Sheldrick Wildlife Trust, montre le magnifique travail des gardiens qui s’occupent des éléphants orphelins pour qu’ils puissent retourner à la vie sauvage. Les éléphants sont bien soignés autant physiquement que psychologiquement. Ces photos sont vraiment magnifiques
Nuage

 

«Même si les éléphants retournent à l’état sauvage, ils se souviennent de leurs gardiens toute leur vie»

 

Fanny Arlandis

«J’aime les éléphants depuis mon enfance, raconte le photographe animalier Joachim Schmeisser. Leur beauté et leur force sont irrésistibles. Ce sont les créatures les plus majestueuses que j’ai jamais rencontrées. Elles sont dotées d’une intelligence étonnante et d’une incroyable vie sociale.»

Dans son livre récemment publié Elephants in Heaven (teNeues), il compile ses images des éléphants orphelins recueillis par le David Sheldrick Wildlife Trust de Nairobi, au Kenya.

 

«Ce projet a commencé comme une sorte de coïncidence –ou comme un signe du destin, si vous préférez. J'étais déjà tombé amoureux de l'Afrique; je m'étais rendu au Ghana et en Afrique du Sud pour plusieurs reportages. En 2009, mon fils Konstantin a eu 15 ans et comme cadeau d'anniversaire, nous avons fait de lui le parent adoptif d'un petit éléphant orphelin, âgé d'un an et nommé Kibo.»

Kibo est pris en photo dans le parc national de Nairobi, en 2009. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Ce projet a commencé comme une sorte de coïncidence –ou comme un signe du destin, si vous préférez. J’étais déjà tombé amoureux de l’Afrique; je m’étais rendu au Ghana et en Afrique du Sud pour plusieurs reportages. En 2009, mon fils Konstantin a eu 15 ans et comme cadeau d’anniversaire, nous avons fait de lui le parent adoptif d’un petit éléphant orphelin, âgé d’un an et nommé Kibo.»

«Kibo avait été sauvé par le David Sheldrick Wildlife Trust dans des circonstances dramatiques, puis avait été élevé dans la nurserie de la Fiducie à Nairobi. Nous étions en route pour aller voir la tribu Hadzabe en Tanzanie et les gorilles des montagnes du Rwanda, mais nous avions une longue escale à Nairobi. Il était donc naturel que nous rendions visite à Kibo et prenions quelques photos. Aujourd'hui, il vit dans le bush avec d'autres éléphants sauvages.»

Un gardien prend soin d’un bébé éléphant dans la nurserie, au parc national de Nairobi, en 2013. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Kibo avait été sauvé par le David Sheldrick Wildlife Trust dans des circonstances dramatiques, puis avait été élevé dans la nurserie de la Fiducie à Nairobi. Nous étions en route pour aller voir la tribu Hadzabe en Tanzanie et les gorilles des montagnes du Rwanda, mais nous avions une longue escale à Nairobi. Il était donc naturel que nous rendions visite à Kibo et prenions quelques photos. Aujourd’hui, il vit dans le bush avec d’autres éléphants sauvages.»

«Être entourés par tous ces petits éléphants orphelins a changé nos vies. C’était le début d'une amitié merveilleuse et de notre collaboration avec le Trust. Les images nous ont donné la possibilité d'aider cette organisation, de soutenir son fantastique travail au fil des années et de le rendre plus connu en Allemagne.»

L’éléphant Sabachi pose pour le photographe, 2009. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Être entourés par tous ces petits éléphants orphelins a changé nos vies. C’était le début d’une amitié merveilleuse et de notre collaboration avec le Trust. Les images nous ont donné la possibilité d’aider cette organisation, de soutenir son fantastique travail au fil des années et de le rendre plus connu en Allemagne.»

«J'ai été témoin de beaucoup de similitudes entre le comportement humain et celui des éléphants. Ils ont une forte conscience de soi, sont très sensibles et communiquent via des infrasons.»

Le jeune éléphant Layoni s’amuse. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«J’ai été témoin de beaucoup de similitudes entre le comportement humain et celui des éléphants. Ils ont une forte conscience de soi, sont très sensibles et communiquent via des infrasons.»

«Les jeunes éléphants prennent des bains de boue tous les jours: il est très important de protéger leur peau contre l'agressif soleil africain. Ils sont comme des enfants dans une piscine: les plus âgés submergent les petits et les poussent dans la boue. C'est pourquoi tous ne sont pas autorisés à y aller en même temps. Cette image du bain de boue est l’assemblage de plusieurs images prises au même endroit, pendant une heure.»

Les éléphants prennent un bain de boue à Ithumba, dans le parc national de Tsavo East Tsavo au Kenya, en 2017. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Les jeunes éléphants prennent des bains de boue tous les jours: il est très important de protéger leur peau contre l’agressif soleil africain. Ils sont comme des enfants dans une piscine: les plus âgés submergent les petits et les poussent dans la boue. C’est pourquoi tous ne sont pas autorisés à y aller en même temps. Cette image du bain de boue est l’assemblage de plusieurs images prises au même endroit, pendant une heure.»

«Les gardiens s'occupent vingt-quatre heures sur vingt-quatre des bébés éléphants orphelins. Ils dorment avec eux dans les abris et leur donnent du lait toutes les trois heures. Ils sont une famille de substitution pour eux. Même quand les éléphants retournent à l'état sauvage, ils se souviennent de leurs gardiens toute leur vie.»

Un gardien nourrit un éléphanteau. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Les gardiens s’occupent vingt-quatre heures sur vingt-quatre des bébés éléphants orphelins. Ils dorment avec eux dans les abris et leur donnent du lait toutes les trois heures. Ils sont une famille de substitution pour eux. Même quand les éléphants retournent à l’état sauvage, ils se souviennent de leurs gardiens toute leur vie.»

«Le David Sheldrick Wildlife Trust s'occupe des éléphants orphelins depuis plus de quarante ans. Il les élève avec tendresse et amour pendant huit à dix ans, avant de les relâcher dans la nature, où ils peuvent être libres et fonder une famille. À ce jour, le David Sheldrick Wildlife Trust a réussi à élever plus de 200 éléphants et à les réintégrer efficacement dans les troupeaux sauvages de Tsavo, revendiquant de nombreux bébés en bonne santé né d'anciens éléphants orphelins élevés par leurs soins.»

Des dispositions sont prises pour que les élephants puissent s’ébattre dans l’eau et la boue, même pendant les périodes de sécheresse. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Le David Sheldrick Wildlife Trust s’occupe des éléphants orphelins depuis plus de quarante ans. Il les élève avec tendresse et amour pendant huit à dix ans, avant de les relâcher dans la nature, où ils peuvent être libres et fonder une famille. À ce jour, le David Sheldrick Wildlife Trust a réussi à élever plus de 200 éléphants et à les réintégrer efficacement dans les troupeaux sauvages de Tsavo, revendiquant de nombreux bébés en bonne santé né d’anciens éléphants orphelins élevés par leurs soins.»

«Le Trust milite contre le braconnage, pour la protection de la vie sauvage, de l’environnement et le bien-être animal. Il fournit une assistance vétérinaire aux animaux dans le besoin, sauve et élève des éléphants et des rhinocéros, entre autres espèces. Tout comme les humains, les éléphants se réconfortent dans les situations stressantes: c'est l'une des nombreuses fonctions de la trompe. Ici, la main du gardien assume ce rôle, jusqu'à ce que l'éléphant ait deux ans.»

L’éléphanteau recherche le contact de son gardien. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«Le Trust milite contre le braconnage, pour la protection de la vie sauvage, de l’environnement et le bien-être animal. Il fournit une assistance vétérinaire aux animaux dans le besoin, sauve et élève des éléphants et des rhinocéros, entre autres espèces. Tout comme les humains, les éléphants se réconfortent dans les situations stressantes: c’est l’une des nombreuses fonctions de la trompe. Ici, la main du gardien assume ce rôle, jusqu’à ce que l’éléphant ait deux ans.»

«La couleur distrait, c'est pourquoi je photographie en noir et blanc, ce qui permet de diriger l'attention sur la composition, la lumière et le contenu. Presque toutes les photographies ont été prises avec un format moyen Hasselblad numérique. Je n’ai presque jamais utilisé de téléobjectif, car je voulais être proche des animaux.»

Au coucher du soleil, les éléphants marchent à travers les herbes hautes du parc national d’Amboseli, au Kenya. | Joachim Schmeisser. Tous droits réservés

«La couleur distrait, c’est pourquoi je photographie en noir et blanc, ce qui permet de diriger l’attention sur la composition, la lumière et le contenu. Presque toutes les photographies ont été prises avec un format moyen Hasselblad numérique. Je n’ai presque jamais utilisé de téléobjectif, car je voulais être proche des animaux.»

http://www.slate.fr/