Le Saviez-vous ► Cuisine : ces coutumes à ne pas transgresser


À croire la culture culinaire, la dernière fois que j’ai mangé des sushis, j’ai transgressé la règle de manger ce plat, mais c’était quand même vraiment bon. Si Sydney(2 ans) allait à Chicago, elle serait bien malheureuse de ne pas pouvoir mettre du ketchup un peu partout, mais sur des aliments insolites.  Un autre exemple me viens en tête, éplucher une orange avec ses doigts me semble normal mais ailleurs c’est une transgression, il faut un couteau pour enlever la pelure, malgré que dans cette culture, on mange avec ses doigts sans ustensile. Quoi qu’il en soit, chaque culture culinaire ont des règles, voire même, des villes, des régions ont leur propre loi non écrite sur la gastronomie. .
Nuage

 

Cuisine : ces coutumes à ne pas transgresser

 

THIN CRUST

Couper sa pizza, commander de la viande fumée maigre, mettre du lait dans son spaghetti carbonara, boire un café au lait durant ou après un repas… Les différentes cultures culinaires du monde sont pleines d’interdits qu’il vaut mieux connaître lorsqu’on sort au restaurant ou qu’on reçoit des invités.

Lesley Chesterman, critique gastronomique, a passé en revue les règles les plus importantes et en a expliqué les origines.

« Le monde du sushi est bourré de règles », indique Lesley Chesterman, entre autres nombreux exemples. « Si on prend le nigiri sushi, le sushi en forme de doigt […], il ne faut pas tremper le côté avec le riz dans la sauce soya. Le chef a travaillé très fort pour trouver le juste équilibre entre le vinaigre, le sucre et la cuisson du riz. Si on trempe [le riz] dans la sauce soja, on massacre tout son travail. Alors, il faut mettre le sushi à l’envers, côté poisson, et il faut toujours manger le sushi tout d’un coup, d’une seule bouchée, parce que c’est ce qui donne toute la saveur en bouche. De plus, il ne faut jamais mélanger le wasabi à la sauce soja. »

Elle ajoute : « Au Japon, le wasabi est seulement servi avec le sashimi, et le gingembre est seul servi avec le sushi. La raison pour laquelle on a du gingembre est pour nettoyer le palais entre les rouleaux ou les sushis différents. On ne mélange pas tout ça. »

Il est également question des risques de disparition du thon rouge et de sa consommation au Japon.

Aussi, si on commande notre sandwich de viande fumée maigre, « c’est qu’on ne connaît pas ça ».

On ne mange pas non plus nos hot-dogs avec du ketchup du côté de Chicago.

« Il y a des gens qui vont refuser d’en mettre », indique la critique culinaire

http://quebec.huffingtonpost.ca

Publicités

Les remèdes qui marchent


Nous connaissons tous des remèdes de grand-mère, certains sont efficaces, d’autres agit probablement de placebo et d’autres a faire attention car ils peuvent empirer le problème
Voici quelqu’un des plus connu
Nuage

 

Les remèdes qui marchent

 

Du ruban adhésif pour faire disparaître les verrues au gingembre pour soigner les nausées, voici 8 remèdes qui peuvent être efficaces

.Par Catherine Crépeau

Un clou dans la bouche

Placez un clou de girofle contre votre dent douloureuse, croquez, attendez quelques minutes qu’il ramollisse, puis recrachez. Votre gencive sera engourdie pendant environ une heure. Vous pouvez répéter l’exercice aussi souvent que vous le désirez, mais vous devrez certainement aller chez le dentiste, puisque les clous de girofle n’ont aucun pouvoir curatif.

Les propriétés antiseptiques et anesthésiques de cette épice sont attribuables à l’eugénol, le constituant principal de l’essence du clou de girofle, explique Georges-Émile Bourgault, pharmacien à Baie-Saint-Paul. Ce composé aromatique est utilisé en pharmacie pour atténuer la douleur, ainsi qu’en dentisterie. Mélangé à l’oxyde de zinc, il donne un ciment provisoire qui sert de pansement cicatrisant pour les cavités de carie avant l’obturation définitive. Attention cependant: des cas d’intoxication à l’huile de clou de girofle ont été rapportés chez des enfants dont on en avait enduit les gencives.

Une tasse d’eau chaude pour le mal de cœur

Nos grands-mères disaient d’y ajouter du bicarbonate de soude ou du sel, mais selon Olivier Bernard, auteur du blogue humoristique de vulgarisation scientifique Le Pharmachien, ce n’est pas nécessaire. La chaleur de l’eau suffit pour faire diminuer les dérangements de l’estomac qui causent la nausée.

«Le bicarbonate de soude neutralise les brûlures d’estomac, ce qui va vous soulager à court terme, mais son effet est tellement puissant qu’il risque de provoquer un rebond, donc de nouvelles brûlures que vous tenterez de calmer avec des doses à répétition, ce qui peut déstabiliser votre système. Quant au sel, il est recommandé de ne pas trop en consommer», explique Olivier Bernard.

Santé Canada considère qu’un adulte ne devrait pas prendre plus de 2 300 mg de sodium par jour, ce qui équivaut à une cuillère à thé de sel.

Souvenez-vous­ qu’il se cache déjà du sodium dans la majorité des aliments transformés que vous consommez.

Du gingembre pour calmer la nausée

Plusieurs études reconnues ont prouvé que le gingembre agit comme un antinauséeux dans les cas de maux de cœur attribuables à la grossesse ou à une intervention chirurgicale, indique le Dr François Croteau, médecin de famille à la retraite

.Mastiquez un petit morceau, soit environ 1 g, de gingembre cru et pelé pendant quelques minutes et recrachez-le. Vous pouvez aussi boire une infusion chaude que vous aurez préparée en faisant bouillir­ des morceaux de racine dans de l’eau pendant 5 à 10 minutes. Calculez l’équivalent d’une cuillère à thé de gingembre moulu par tasse d’eau (soit environ 2 g) et limitez-vous à 10 g de gingembre frais par jour, ou 2 g de gingembre séché, divisés en plusieurs doses.

Le gingembre peut aussi aider à calmer les crampes intestinales et les ballonnements. Son efficacité est cependant moins documentée en ce qui concerne le mal des transports, où les nausées sont provoquées par un dérèglement de l’oreille interne. Attention, le gingembre a des propriétés anticoagulantes. Il est donc contre-indiqué pour les personnes qui prennent des médicaments qui éclaircissent le sang, celles qui souffrent d’ulcère d’estomac et les femmes dont les menstruations sont abondantes.

Du ruban pour les verrues

Une étude publiée en 2002 dans la revue Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine a montré que le ruban adhésif en toile – le fameux duct tape gris vendu à la quincaillerie – est plus efficace que la cryothérapie (application d’azote liquide) pour faire disparaître les verrues. L’étude a été critiquée en raison de l’absence de groupe placebo, mais ses résultats n’ont pas été invalidés. On ignore toutefois si c’est l’occlusion de la plaie ou la toxicité de la colle qui rend le ruban efficace.Soyez patient, car le traitement peut prendre de six à huit semaines. Appliquez d’abord un morceau de ruban sur la verrue. Six jours plus tard, vous devrez retirer le ruban, faire tremper la zone affectée dans de l’eau chaude pendant dix minutes, puis la frotter avec une lime ou une pierre ponce. Laissez la verrue à l’air libre pendant une nuit et répétez tout le traitement jusqu’à sa disparition.

«Je n’hésite pas à recommander le duct tape parce que les traitements vendus en pharmacie sont souvent chers et peu efficaces. Quant à la cryothérapie, beaucoup de médecins n’en font plus, et obtenir un rendez-vous en dermatologie peut prendre des mois», indique Olivier Bernard.

Mais prudence, le traitement n’a pas été testé sur les verrues faciales ou génitales.

Du vinaigre pour les oreilles fragiles

Vous pouvez prévenir l’otite du baigneur en versant dans vos oreilles une solution composée à parts égales d’eau et de vinaigre blanc.

Normalement, quatre gouttes de cette préparation par oreille pour les enfants et huit pour les adultes suffisent pour acidifier le conduit auditif et diminuer le risque d’infection. À faire de quelques minutes à une heure avant la baignade.

«Les bactéries se développent mal en milieu acide, surtout celles qui s’attaquent à la peau et aux oreilles», explique Olivier­ Bernard.

Par contre, si l’infection est installée, ce traitement n’aura aucune efficacité. Vous devez alors consulter un médecin.

Du bicarbonate de soude quand ça pique

Pour soulager les démangeaisons dues aux piqûres de moustiques, d’insectes et de guêpes, mélangez un peu d’eau et de bicarbonate de soude pour faire une pâte que vous appliquerez sur les zones irritées.

En cas de piqûres multiples ou de varicelle, vous pouvez tout simplement verser 1/2 à 1 tasse (125 à 250 ml) de bicarbonate de soude dans l’eau du bain.

Le bicarbonate est un alcalinisant qui peut, dans certains cas, neutraliser des venins acides ou apaiser une irritation locale, explique Olivier Bernard. Vous en trouverez d’ailleurs dans certains traitements antipiqûres vendus en pharmacie.

De l’aloès sur une peau irritée

Vous faites pousser de l’aloès dans votre salon? Bien que les vertus curatives de cette plante ne soient pas prouvées hors de tout doute, de petites études lui confèrent des propriétés apaisantes et calmantes.

Faites le test la prochaine fois que vous souffrirez d’une irritation cutanée ou d’une brûlure légère, comme un coup de soleil: coupez une feuille d’aloès et étalez sur votre peau le gel qui s’en écoule. Si vous ressentez des bienfaits, vous pouvez répéter l’opération deux ou trois fois par jour.

Olivier Bernard conseille les crèmes hydratantes contenant de l’aloès, plutôt que les crèmes après-soleil.

«La plupart des crèmes après-soleil contiennent un anesthésique local qui gèle et empêche la douleur, ce qui peut masquer une infection», dit-il.

 

Du miel sur les brûlures

Votre mère appliquait du miel et un pansement sur les brûlures nettoyées à l’eau fraîche pour les aider à guérir plus rapidement et les protéger de l’infection? Avait-elle raison? Des études ont montré que le miel utilisé sur des pansements réduisait de quatre jours le temps de guérison de brûlures mineures et de certaines plaies chirurgicales.

C’est que le miel est très peu sensible à la contamination bactérienne, en raison, notamment, de sa composition et de sa densité en sucre. Pourtant, même s’il convient que le miel peut être efficace, Georges-Émile Bourgault suggère plutôt de laisser les brûlures légères guérir à l’air libre. Olivier Bernard hésite lui aussi à recommander ce type de traitement maison.

«Il faudrait que le miel soit pasteurisé et utilisé seulement pour des plaies superficielles», explique-t-il.

 Et surtout, n’appliquez jamais sur une brûlure de l’huile ou un corps gras, qui emprisonnent la chaleur et nuisent à la guérison.

http://www.protegez-vous.ca/

HYMNE AU GARGARISME


Le gargarisme n’est peut-être plus vraiment pratiquer de nos jours et pourtant il y aurait probablement quelques avantages .. pour résoudre quelques petits ennuis de santé
Nuage

 

HYMNE AU GARGARISME

 

Saviez-vous qu’en vous gargarisant, vous pouviez soulager un mal de gorge, des remontées acides ou une laryngite? Vous trouverez ci-dessous quelques recettes pour préparer vos propres concoctions.

Pour soulager le mal de gorge

Le jus de citron dilué dans l’eau est difficile à battre pour le traitement d’un mal de gorge. Ce jus acide fait désenfler les tissus de la gorge et crée un milieu défavorable à la prolifération des virus et des bactéries. Diluez une cuillerée à thé dans une tasse d’eau. 

Essayez aussi le classique gargarisme à l’eau salée : diluez 1/4 de cuillerée à thé de sel dans une tasse d’eau chaude. Ajoutez une cuillerée à soupe de Listerine, qui agira comme antimicrobien.


Autre formule : mélangez une cuillerée à thé de sauge avec 1/2  cuillerée à thé d’alun, 1/4 de tasse de sucre brun, 3/8 de tasse de vinaigre et 1/8 de tasse d’eau.

Enfin, cette concoction sucrée : mélangez 1 cuillerée à thé de gingembre moulue et de miel, 1/2 tasse d’eau chaude et le jus de 1/2 citron. Versez l’eau sur le gingembre, puis ajoutez le jus de citron et le miel. Le miel revêt la gorge d’un enduit protecteur, en plus d’avoir de légères propriétés antibactériennes.

Contre les remontées acides

Pour les soulager, utilisez une solution salée : elle neutralisera l’acidité de la gorge, soulageant la sensation de brûlure et favorisant une guérison rapide des muqueuses irritées. Pour la préparer, diluez 1/4 de cuillerée à thé de sel dans de l’eau tiède.

Pour rafraîchir l’haleine
Si vous n’aimez pas le goût de la Listerine, vous pouvez préparez votre propre rince-bouche, (..), faites infuser une ou deux cuillerées à thé de clous de girofle dans une tasse d’eau bouillante. Passez et laissez refroidir avant d’utiliser comme rince-bouche.

Étouffer le rhume dans l’œuf

La prochaine fois que vous sentirez les premiers reniflements arriver, gargarisez-vous avec de la sauce tabasco diluée dans de l’eau. Les amateurs de sauce piquante affirment que c’est la meilleure façon de désobstruer les voies respiratoires.

La sauce piquante ne vous dit rien? Prenez de l’échinacée, une plante antivirale. Diluez deux cuillerées à thé de teinture dans de l’eau et gargarisez-vous trois fois par jour. En plus de soulager le mal de gorge, l’échinacée donnera à votre système immunitaire la stimulation dont il a besoin pour combattre l’infection.

Contre la laryngite, reposez-vous (et votre voix)

Il n’y a meilleur traitement pour soigner une laryngite que de reposer sa voix et de boire beaucoup. Mais vous pourriez accélérer le processus en vous gargarisant avec de la myrrhe. Très astringente, cette plante combat l’inflammation en plus d’être antiseptique. Diluez quelques gouttes de teinture dans une tasse d’eau, et gargarisez-vous six fois par jour.

http://selection.readersdigest.ca/

Le gingembre pour vaincre le diabète


Les aliments naturels nous aident a être en meilleur santé, et voilà que le gingembre peut aider a mieux contrôler le taux de sucre dans le sang qui aiderait grandement les diabétiques
Nuage

 

Le gingembre pour vaincre le diabète

 

Photo Fotolia

Le gingembre aide à contrôler les niveaux de sucre dans le sang.

Les diabétiques devraient consommer du gingembre. Déjà reconnu pour ses nombreuses propriétés bienfaitrices, dont curatives, le gingembre aide aussi à contrôler le taux de glycémie.

Selon l’étude effectuée à l’Université de Sydney, en Australie, le gingembre augmente la captation du glucose par les cellules musculaires, et ce, indépendamment de l’insuline. Ainsi, il y a un meilleur contrôle du sucre dans le sang, ce qui est essentiel pour les personnes souffrant de diabète.

« Ce processus aide à la gestion des niveaux élevés de sucre dans le sang, qui créent des complications à long terme chez les patients diabétiques, et permettrait aux cellules de fonctionner indépendamment de l’insuline », déclare le Dr Basil Roufogalis à la revue Planta Medica.

« Les éléments responsables de l’absorption de glucose sont les gingérols, les composants phénoliques majeurs du rhizome de gingembre souligne Roufogalis en conditions normales, le niveau de glucose dans le sang est rigoureusement maintenu, dans une fourchette étroite, et le muscle squelettique a une place importante dans la libération du glucose dans le corps », ajoute le Dr Roufogalis.

http://sante.canoe.ca

Le saviez-vous ► Remèdes insolites de grands-mères


Autre temps autre moeurs, nos grand-mère et ce qu’importe le pays d’ou elle venaient avaient des petits secrets pour soigner et éviter d’aller voir le médecin .. Elles prenaient ce qui était accessible et concoctaient ainsi leur petits remèdes
Nuage


 

 

Remèdes insolites de grands-mères



Que faisait votre grand-mère pour soigner sa grippe?

Nos grands-mères connaissaient bien les propriétés de certains aliments, qu’elles utilisaient comme remède miracle à tous les maux. Voici quelques-unes de ces potions:

En Haïti, on fait boire aux grippés un punch fait de lait chaud, avec des œufs, du sucre, de la cannelle et, surtout, une bonne quantité de rhum brun.

En Inde, on ajoute des épices dans le café, du gingembre séché et du poivre noir, ou encore de la coriandre et de la cannelle. Cette potion, qu’on appelle le chukku kappi dégage les voies nasales et aide à combattre le rhume et la grippe.

En Chine, pour soulager la toux grasse, on ajoute de l’anis étoilé (qu’on trouve dans les épiceries fines) dans une infusion de gingembre, de citron et de miel.

Autres remèdes, autres maux

Pour lutter contre les maux d’estomac, croquez dans un morceau de sucre imbibé de chartreuse. Calmez vos brûlures d’estomac en prenant une cuillérée à café de fécule de maïs (maïzena), mélangée dans un verre d’eau.

Mâchez du poivre noir pour vous éclaircir la gorge.

Pour éliminer les cernes, mélangez du yogourt nature à du marc de café (résidu du café) et appliquez-le sur les zones à traiter pendant environ dix minutes.

Par ailleurs, il semblerait que se rincer les cheveux avec de la bière (après le shampoing) aiderait à donner du volume aux cheveux! Et la levure de bière (et non pas la bière elle-même!) aide à lutter contre la fatigue (maximum de trois cuillerées).

Pour un beau teint, mangez au moins une dizaine de tomates par semaine (des tomates en conserve font aussi l’affaire).

http://lafouinecuisine.ca

Truc express ► Remède contre les nausées


Les maux de coeur c’est vraiment désagréable, un petit truc qui pourrait aider mais par contre meme si c’est très naturel il y a quelques contre indication a ne pas oublier
Nuage

Remède contre les nausées

Recette :

Contre-indications :

en cas d’ulcère d’estomac, si on prend
des anti-coagulant, en cas de menstruations abondantes ou si on a une tendance
particulière aux saignements.

  • Faire bouillir 4 tranches de racine de gingembre dans 2 tasses d’eau, de 5 à 10 minutes.
  • Ajouter une cuiller à thé de miel (optionnel mais conseillé)
  • Boire.

Note :

On peut aussi manger un morceau de gingembre confit (se retrouve tel
quel dans le commerce).

Si la nausée est trop forte et qu’on ne
peut rien avaler, mettre un morceau de gingembre directement sur la langue.

Explication: Le gingembre peut être utilisé comme anti-nauséeux
pour la prévention du mal des transports, les nausées post-opératoires, les nausées de grossesse.

Il exerce son action directement sur le système
digestif.
Il a aussi un pouvoir antispasmodique, il soulage les ballonnements
et favorise la digestion.

Sa consommation est sécuritaire même à des
doses de 5 grammes par jour prises à long terme.

Autre usage

Peut aussi être utile dans le traitement
de la grippe, la fièvre et le refroidissement.

Explication :

Le gingembre active la circulation, d’où son effet sur la grippe, la fièvre et le refroidissement.

http://pilule.telequebec.tv