Les incendies provoquent de nouvelles évacuations en Colombie-Britannique


Le Canada est reconnu pour la richesse de ses forêts et quand la météo n’est pas très conciliante avec l’environnement, alors c’est un désastre. Encore cette année, une province canadienne est aux prises avec des incendies monstres
Nuage

Les incendies provoquent de nouvelles évacuations en Colombie-Britannique

 

PC/JONATHAN HAYWARD

Quelque 161 foyers d’incendie sont encore actifs

Des milliers de personnes ont dû être évacuées pendant le week-end dans l’ouest du Canada, où de forts vents ont attisé les incendies qui ravagent le centre de la Colombie-Britannique depuis plus d’une semaine.

La progression des flammes a contraint les autorités à prendre de nouvelles mesures d’évacuation, dont la principale concerne la ville de Williams Lake qui compte quelque 11 000 habitants.

Les ordres d’évacuation, annoncés samedi soir, concernent quelque 24 000 personnes dans la région, et les autorités estiment qu’environ 60% ont déjà quitté leurs domiciles, rapporte dimanche la chaine publique CBC.

Les évacués sont accueillis dans la ville de Kamloops, au sud de Williams Lake.

Avant les nouvelles mesures d’évacuation, les autorités estimaient à plus de 17 000 le nombre de personnes chassées de chez elles, depuis que la province a décrété l’état d’urgence, le 7 juillet, en raison des nombreux incendies qui se sont déclarés à cause de la chaleur et du temps sec.

Quelque 161 foyers d’incendie étaient encore actifs dimanche, a indiqué une porte-parole du service des incendies de Colombie-Britannique, Navi Saini.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Incendies de forêt en C.-B.: la situation devrait empirer cette fin de semaine


Il y en a qui se plaigne de la météo au Québec à cause des pluies qui ont été plus abondantes, cependant, mieux vaut la pluie (sauf les inondations) que le feu des forêts et des habitations. Cet été, c’est la Colombie-Britannique qui brûle et la météo semble se mettre de la partie avec des vents plus fort annoncés en fin de semaine
Nuage

 

Incendies de forêt en C.-B.: la situation devrait empirer cette fin de semaine

 

Environ 680 incendies ont ravagé 1110 kilomètres carrés... (Photo Jonathan Hayward, La Presse canadienne)

 

Environ 680 incendies ont ravagé 1110 kilomètres carrés d’herbes, d’arbustes, de forêts et dans certains cas, de secteurs résidentiels, depuis le début de la saison en avril.

PHOTO JONATHAN HAYWARD, LA PRESSE CANADIENNE

 

La Presse Canadienne
WILLIAMS LAKE, C.-B.

La situation des incendies de forêt en Colombie-Britannique devrait s’aggraver au cours de la fin de semaine, les responsables prédisant que des vents plus soutenus attiseront des dizaines de feux ayant forcé plus de 16 000 personnes à quitter leur domicile.

Le directeur de l’information du service de lutte contre les incendies de forêt de la province, Kevin Skrepnek, a affirmé jeudi que le léger répit de la météo au cours des quelques derniers jours cessera avec l’arrivée d’un front froid qui devrait entraîner des vents importants dans la majeure partie du sud de la province.

Environ 680 incendies ont ravagé 1110 kilomètres carrés d’herbes, d’arbustes, de forêts et dans certains cas, de secteurs résidentiels, depuis le début de la saison en avril, a indiqué M. Skrepnek.

Il y avait plus de 180 incendies de forêt qui brûlaient à travers la province, jeudi après-midi.

Robert Turner, de la gestion des services d’urgence, a affirmé qu’environ 9430 évacués – sur un total évalué à 16 250 – s’étaient enregistrés auprès de la Croix-Rouge canadienne. Environ 1800 familles devaient avoir reçu une aide de 600 $ de la part de la province avant la fin de la journée, jeudi, a dit M. Turner.

Plus de 3100 personnes ont été enregistrées pour combattre les flammes, incluant les pompiers et le personnel de soutien, dont près de 400 venant de l’extérieur de la province en renfort.

«La principale inquiétude météo est le portrait prévu en fin de semaine. Les vents ont été un élément majeur en termes d’activités d’incendies jusqu’à maintenant au cours des quelques dernières semaines, donc il s’agit assurément d’une source d’inquiétude», a souligné M. Skrepnek.

Un vaste territoire du centre de la Colombie-Britannique est par ailleurs interdit d’accès aux voyageurs et aux campeurs afin de prévenir d’autres incendies de forêt dans cette région.

Le ministère des Forêts et des Ressources naturelles a annoncé jeudi que les 165 parcs de camping et les 65 sentiers couvrant le secteur de Cariboo seront fermés afin de permettre aux équipes d’intervention de mieux se concentrer sur les incendies de forêt.

M. Skrepnek a indiqué que les nouvelles conditions avaient permis de mieux évaluer l’étendue des brasiers en activité, dont plusieurs dans la zone supervisée par le centre des incendies de Cariboo.

Aide du Québec

Le gouvernement du Québec enverra de l’aide à la Colombie-Britannique. Quarante pompiers forestiers accompagnés de deux chefs de section et d’un représentant d’agence s’y rendront lundi.

Jeudi, un agent d’information et un spécialiste en comportement des incendies se sont dirigés vers la province.

Les renforts québécois devraient rester sur place pendant au moins 17 jours. Si les incendies n’étaient pas maîtrisés, les équipes seront alors relevées, a indiqué une porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Déjà, mercredi, la SOPFEU avait envoyé 200 motopompes afin d’aider les autorités britanno-colombiennes à combattre les flammes qui ravagent la province. Ces appareils devraient arriver à Challiwack samedi.

http://www.lapresse.ca

Aînés: plus d’appels automatisés, recommande un coroner


 

Nous sommes rendus-là ! Des personnes isolées socialement peuvent mourir sans que personnes s’en préoccupe et la découverte d’une personne décédée peut durer des semaines, des mois. Il y a les appels automatisés qui peuvent appeler une fois par jour pour s’assurer que tout va bien … vue qu’appeler un voisin, un parent, un ami est de moins en moins en vogue. Avant un loyer non payer recevait la visite du propriétaire, mais dans bien des cas, le prélèvement  du logement se fait automatiquement sur le compte .. Cela me fait penser à mon voisin, qui était mort depuis 1 semaine et pourtant, il venait d’une famille nombreuse..
Nuage

 

Aînés: plus d’appels automatisés, recommande un coroner

 

 

Davantage d'aînés devraient adhérer à un programme d'appels automatisés qui... (Photo François Roy, archives La Presse)

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

 

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD
La Presse

Davantage d’aînés devraient adhérer à un programme d’appels automatisés qui envoie les services d’urgence en cas d’inactivité, selon le coroner chargé d’enquêter sur le décès d’une femme dont le corps partiellement momifié a été retrouvé un mois après sa mort.

La femme de Trois-Rivières – aux prises avec des problèmes psychiatriques et «isolée socialement» – ne recevait qu’environ un appel par mois de son fils, selon le Dr Raynald Gauthier. Elle vivait dans un HLM de l’Office d’habitation municipale de Trois-Rivières.

Son corps a été retrouvé en novembre 2015, mais le rapport sur ce décès vient d’être publié. La femme de 65 ans est décédée de causes naturelles.

«Il est navrant de constater que des personnes âgées, isolées socialement et demeurant dans des immeubles de type office d’habitation municipale, peuvent décéder et manquer à l’appel durant des périodes aussi prolongées sans que personne ne puisse s’en inquiéter», a écrit le coroner Gauthier à la fin de son rapport.

Il y recommande aux offices d’habitations du Québec de faire la promotion du programme Pair.

Ce programme «a pour but précisément d’offrir à la communauté une sécurité accrue par un service d’appels quotidiens automatisés», écrit le Dr Gauthier. «Les horaires d’appels sont modulés pour accommoder les horaires de vie de chaque participant. Si un appel ne reçoit pas de réponse, il y a relance; deux ou trois autres appels sont effectués avant de lancer une alerte au 911.»

Ce programme pourrait permettre de sauver des vies, selon lui.

http://www.lapresse.ca

Des filles pour «dessert», tradition bien ancrée en Thaïlande


Je suis contre la prostitution … c’est tellement abject comment les filles sont traitées pour du sexe. En Thaïlande, c’est même une tradition pour les hauts fonctionnaires d’offrir en dessert des jeunes femmes et souvent des mineures. Elles sont considérées comme des biens
Nuage

 

Des filles pour «dessert», tradition bien ancrée en Thaïlande

 

Tout a commencé après les révélations d'une mère... (Photo Roberto Schmidt, Agence France-Presse)

Tout a commencé après les révélations d’une mère d’une des filles forcées de participer à ces soirées qui se déroulaient dans la région de Mae Hong Son, province pauvre du nord-ouest de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie.

PHOTO ROBERTO SCHMIDT, AGENCE FRANCE-PRESSE

 

SALLY MAIRS
Agence France-Presse
Bangkok

À chaque visite de hauts fonctionnaires dans la province où travaillait Boonyarit, le rituel était le même : les accueillir avec de bons petits plats, puis amener des filles en guise de «dessert».

Cette tradition – connue de tous, mais dont personne ne parle au royaume de la prostitution – implique des filles jeunes, voire mineures.

Fait exceptionnel, ces dernières semaines, elle a fait les gros titres de la presse thaïlandaise.

Tout a commencé après les révélations d’une mère d’une des filles forcées de participer à ces soirées qui se déroulaient dans la région de Mae Hong Son, province pauvre du nord-ouest de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie.

Cette dernière a révélé aux médias le chantage auquel se livraient des policiers auprès de sa fille et d’autres adolescentes : si elles acceptaient d’être des «desserts», ils passeraient sous silence les preuves de leur consommation de drogue.

Forcée d’ouvrir une enquête après ces révélations, la police nationale a récemment arrêté un sergent de police local accusé d’être à la tête d’un réseau de filles mineures. Huit autres officiers de police ont été inculpés pour avoir couché avec des mineures.

«Cette tradition est répandue depuis bien longtemps», explique à l’AFP Boonyarit Nipavanit, un fonctionnaire de la région, qui rajoute que les filles sont qualifiées de «dessert».

Alors que la Thaïlande est connue dans le monde entier pour son tourisme sexuel, l’essentiel de son industrie du sexe, moins connue et moins visible, est en fait tourné vers les Thaïlandais eux-mêmes.

«Lorsque des groupes de hauts fonctionnaires viennent pour des séminaires ou des voyages d’affaires, la coutume de les accueillir avec de la nourriture, puis de « déballer des tapis », ce qui signifie leur fournir des filles», détaille-t-il.

«Parfois, nous recevions des informations sur le type de filles qu’ils aimaient… parfois, les fonctionnaires devaient préparer cinq à dix femmes pour chacun pour qu’ils puissent choisir», ajoute-t-il.

Ce dernier dit se sentir aujourd’hui libre de tout raconter puisqu’une enquête a été ouverte.

Cinq fonctionnaires de la province centrale de Nonthaburi sont également accusés d’avoir payé des adolescentes avec des fonds publics lors d’une visite officielle à Mae Hong Son.

«Corrompre les chefs»

«Depuis que cette histoire a éclaté, de nombreux responsables se sentent soulagés de ne plus avoir à faire ça», raconte Boonyarit.

Mais cette pratique est loin d’être cantonnée à Mae Hong Son.

Elle serait même très répandue dans un pays très hiérarchique, où les chefs s’attendent à être choyés par leurs subordonnés, qui espèrent ainsi faire progresser leur carrière.

«Nous n’avons pas de système de mérite dans la bureaucratie, nous devons corrompre nos chefs», estime Lakkana Punwichai, éditorialiste thaïlandaise spécialiste des problèmes sociaux.

Et puis il y a cette «culture qui ne considère pas les filles comme des êtres humains, mais comme des biens. C’est un cadeau. Comme de la nourriture ou des vêtements magnifiques – toute chose a un prix», ajoute-t-elle.

Et le poids de la hiérarchie empêche la détection. À Mae Hong Son, la police locale a d’abord essayé d’enterrer l’affaire.

«Certains responsables de la police locale lui ont proposé de trouver un compromis», explique l’avocat des deux femmes, qui sont aujourd’hui cachées et protégées par l’État thaïlandais.

De nombreuses victimes des trafics ont trop peur pour les dénoncer, surtout quand de hautes personnalités sont impliquées, estime Ronnasit Proeksayajiva de l’ONG Nvader, spécialisée dans les affaires d’exploitation sexuelle.

Dans les zones rurales comme Mae Hong Son, tout le monde se connaît et les jeunes filles impliquées sont souvent proches de ceux qui les attirent dans ces trafics.

«Parfois, c’est leur cousin, parfois c’est leur voisin. Si cette personne n’est pas arrêtée, les victimes auront toujours trop peur pour témoigner», explique Ronnasit Proeksayajiva.

En 2016, le gouvernement a sauvé et pris en charge 244 victimes de trafic sexuel quasiment toutes mineures.

Mais les experts disent que ces sauvetages ne sont que le sommet de l’iceberg et que ce sont souvent seulement les proxénètes de bas niveau qui sont punis.

http://www.lapresse.ca

Elle tue ses enfants en les laissant dans une voiture au soleil: elle voulait "leur donner une leçon"


Cette année, il y a encore des enfants qui sont oubliés dans les voitures pendant des journées chaudes, et cette histoire est d’autant plus choquante et qui aurait pu être facilement évité
Nuage

 

Elle tue ses enfants en les laissant dans une voiture au soleil: elle voulait « leur donner une leçon »

 

Cynthia Randolph, 24 ans, est accusée d’avoir oublié ses deux enfants dans une voiture garée au soleil, un jour où le thermomètre affichait 35 degrés. C’était en mai dernier, les deux enfants âgés de 2 ans et 1 an sont morts.

Cynthia a confié à la police qu’elle avait laissé ses enfants dans la voiture « pour leur donner une leçon ». Ils y sont restés au moins trois heures. A l’arrivée des secours, ils étaient inconscients. Ils ont été déclarés morts trente minutes plus tard.

Dans un premier temps, Cynthia avait affirmé aux autorités que ses enfants s’étaient enfermés dans la voiture et qu’elle avait dû casser un carreau pour essayer de les en libérer. Ensuite, elle a expliqué qu’elle avait trouvé ses enfants en train de jouer dans la voiture. Sa fille refusait de quitter le véhicule.

« Elle a fermé la porte pour donner une leçon à sa fille », a détaillé la police.

« Elle pensait que les enfants pourraient sortir de la voiture quand ils seraient prêts à le faire. »

La mère a confié aux enquêteurs qu’elle était ensuite rentrée chez elle, avait fumé de l’herbe et fait une sieste pendant deux à trois heures.

 » Elle a aussi expliqué qu’elle avait brisé une fenêtre pour faire penser à un accident. Cynthia Randolph est actuellement en prison.

http://www.7sur7.be

Le «New York Times» a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)


Quand on clique sur le lien du New York Times, c’est effrayant de voir comme Donald Trump semble mentir comme il respire. On sait bien que tous les politiciens ont plusieurs mensonges dans leur placard, mais sûrement pas autant que ce Président en tout cas, pas aussi ouvertement
Nuage

 

Le «New York Times» a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

 

DONALD TRUMP

Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New York Times ont recensé tous les mensonges de Donald Trump depuis son investiture le 21 janvier. Et ils sont nombreux.

Une centaine au total, regroupés dans un article très graphique publié ce vendredi 23 juin sur le site du quotidien et intitulé « Trump’s Lies » (« Les mensonges de Trump »).

Ces mensonges présidentiels ont commencé dès le lendemain de l’investiture, avant de s’égrener à un rythme presque quotidien jusqu’au 21 juin (pour l’instant…) et parfois plusieurs fois par jour.

Parmi les mensonges, on note le tout premier: « Je ne voulais pas aller en Irak » (alors qu’il était pour une invasion avant de se prononcer contre); ou celui du 18 février quand il avait inventé un attentat en Suède.

the new york times

http://quebec.huffingtonpost.ca

Un frigo défectueux est bien à l’origine du drame


Un réfrigérateur défectueux serait à l’origine de l’incendie qui a fait au moins 79 morts dans la tour d’appartements sociaux, en Angleterre. Le revêtement et l’isolation de la tour Grenfell n’ont pas non plus passé le test de la protection des incendies ce qui a malheureusement beaucoup aidé a la propagation de l’incendie. Ce n’est certes pas une consolation pour les victimes et la famille de ceux qui sont morts, mais au moins ce n’est pas un feu qui a été allumé volontairement
Nuage

 

Un frigo défectueux est bien à l’origine du drame

 

 

L’enquête avance autour de l’incendie de la tour Grenfeel de Londres qui a fait au moins 79 morts le 14 juin dernier. «Nous avons désormais une preuve d’expertise que le feu n’a pas été allumé volontairement», a déclaré vendredi Scotland Yard.

L’incendie qui a ravagé le 14 juin la tour Grenfell de Londres, faisant au moins 79 morts, est parti d’un réfrigérateur défaillant, a annoncé vendredi Scotland Yard. Les plaques d’isolation de l’immeuble qui ne répondaient pas aux normes anti-incendie sont également mises en cause.

Le modèle de réfrigérateur pointé du doigt, de marque Hotpoint, n’a fait l’objet d’aucun rappel pour un quelconque défaut de fabrication, a précisé Fiona McCormack, commissaire de police. Le fabricant de l’appareil électroménager est en train de procéder à de nouveaux tests sur le modèle incriminé.

 «Nous avons désormais une preuve d’expertise que le feu n’a pas été allumé volontairement», a-t-elle déclaré.

Les enquêteurs ont par ailleurs établi que les isolants et les tuiles de revêtement utilisés dans la tour avaient échoué à tous les tests de protection incendie.

«Des essais préliminaires montrent que les échantillons d’isolant récupérés sur la tour Grenfell ont rapidement pris feu après le début du test», a dit la commissaire McCormack.

L’homicide volontaire envisagé

Lors de son allocution vendredi à la presse, Fiona McCormack a expliqué que si l’enquête a révélé que l’incendie n’a pas été déclenché délibérément, la possibilité d’une inculpation pour homicide involontaire n’était pas écartée.

«Compte tenu de l’ampleur du nombre de décès, nous envisageons (de retenir) l’homicide volontaire ainsi que des infractions pénales et des infractions à la législation et aux réglementations», a-t-elle déclaré.

A ce stade, les autorités font état de 79 morts ou présumés tels. Mais le bilan pourrait encore s’alourdir. L’incendie, la pire catastrophe du genre depuis la Seconde Guerre mondiale en Grande-Bretagne, s’est produit dans la nuit du 13 au 14 juin. Les flammes se sont rapidement propagées aux 24 étages de cet immeuble de logements sociaux du quartier de Kensington-Chelsea, dans l’ouest de Londres, piégeant de nombreux locataires à l’intérieur.

Quelque 600 tours d’habitation en Angleterre ont un revêtement similaire à celui de la Grenfell Tower, mis en cause dans la propagation rapide de l’incendie, a annoncé jeudi le gouvernement britannique

Le revêtement en cause Le nouveau revêtement, installé en 2016, a été mis en cause dans cette propagation.

«Nous allons examiner la construction du bâtiment, sa rénovation» et la manière dont le revêtement de la façade a été installé, a dit Mme McCormack.

Les panneaux d’isolation de ce revêtement étaient composés de polyéthylène (plastique), enchâssé entre deux couches d’aluminium, «très fines, d’environ 4 millimètres d’épaisseur», selon la société Harley Facade qui les a installés.

 

http://www.lefigaro.fr