Ce groupe va construire une pyramide avec les cendres de 35 000 fans


Une autre idée glauque et stupide, enfin selon moi. Un groupe de musique britannique veut faire une pyramide avec les cendres de leurs fans. Il est possible d’acheter une brique sans nécessairement mourir sur-le-champ.
Nuage

 

Ce groupe va construire une pyramide avec les cendres de 35 000 fans

 

Crédits : The KLF

par  Nicolas Prouillac

Non contents de s’être reformé en 2017 et d’être parti en tournée pour annoncer la bonne nouvelle, le groupe d’electro britannique The KLF, qui a connu le succès dans les années 1980/1990, vient d’annoncer un projet très bizarre.

 Le 23 novembre prochain à Liverpool, le duo débutera la construction d’une pyramide dont les briques seront pleines des cendres de 34 592 personnes décédées.

Et selon Pitchfork, il est possible d’acheter la vôtre sur leur site pour la modique somme de 99 £ (environ 111 €, près de 150 $ cad) : la brique sera ainsi « farcie » avec vos cendres après votre mort.

« Achetez maintenant, mourez plus tard », peut-on lire sur le site du projet.

Le groupe appelle ce processus la MuMufication. La « Pyramide des morts de Toxteth » sera édifiée dans le quartier de Toxteth, à Liverpool, durant une cérémonie à laquelle participeront les membres de The KLF Jimmy Cauty et Bill Drummond. Le thé et les tartelettes sont offertes, alors qu’attendez-vous ?

Source : Pitchfork

https://www.ulyces.co/

Cette photo dédicacée d’Hitler enlaçant une enfant juive s’est vendue 11 500 dollars


Il est difficile de croire qu’Adolf Hitler malgré sa propagande d’une race pure, s’était pris d’affection d’une enfant juive. Son secrétaire général voyait de très mauvais oeil cette affinité avec une Juive, qu’il a essayé de le remettre à l’ordre. C’est une photo rare qui s’est vendu plusieurs milliers de dollars aux États-Unis.
Nuage

 

Cette photo dédicacée d’Hitler enlaçant une enfant juive s’est vendue 11 500 dollars

 

Crédits : Alexander Historical Auctions

par  Laura Boudoux

 

La photo date de 1933 et montre Adolf Hitler serrant dans ses bras Rosa Bernile Nienau, une petite fille juive de 7 ans.

Dédicacée par le dictateur, le cliché pris par Heinrich Hoffmann s’est vendu le 13 novembre 2018 à 11 520 dollars (soit 10 160 euros), lors d’une vente aux enchères organisée à l’Alexander Historical Auctions, dans le Maryland. La photo a été prise au Berghof, la résidence secondaire d’Adolf Hitler située dans les Alpes bavaroises, et n’avait jusqu’à présent jamais été montrée publiquement, rapporte le DailyMail.

« Hitler était très souvent pris en photo avec des enfants pour servir la propagande. L’aspect choquant de cette pièce, c’est qu’il semblait avoir une véritable affinité avec la petite fille. J’étais tout simplement stupéfié [de voir cette photo] », a déclaré le commissaire-priseur Bill Panagopulos.

Pris d’affection pour la fillette malgré son idéologie, Hitler l’a régulièrement vue, jusqu’en 1938. Entre 1935 et 1938, l’enfant et le Fürher se sont même échangés une dizaine de lettres, dans lesquelles Rosa s’adressait au Führer en l’appelant « mon oncle ».

Martin Bormann, le secrétaire général d’Hitler, a fini par intervenir lorsqu’il a découvert les origines « non-ariennes » de Rosa, et l’enfant, ainsi que sa mère, ont été bannies de la vie du dictateur.

« Rosa et Hitler sont devenus très proches, à tel point que le dictateur a longtemps refusé tout effort pour interdire sa compagnie. Finalement, il a cédé et la fillette et sa mère ont reçu l’instruction de se tenir à l’écart et de rester silencieuses », raconte Bill Panagopulos.

Le 20 avril 1933, alors qu’il fêtait son anniversaire, Adolf Hitler a appris que la petite Rosa partageait la même date de naissance que lui. Il l’a alors invitée chez lui, ainsi que sa mère Karoline. Dans le livre Hitler Was My Friend, paru en 1955, le photographe Heinrich Hoffmann se souvient d’Hitler allant d’abord à l’encontre des recommandations de Bormann concernant ses fréquentations

. « Il existe des gens qui ont un véritable talent pour gâcher chacune de mes joies », se serait ainsi plaint Hitler lorsqu’il lui a été interdit de revoir Rosa.

Rosa Bernile Nienau est décédée à 17 ans d’une polio dans un hôpital de Munich, en pleine Seconde Guerre mondiale.

Sources : BBC News / DailyMail

https://www.ulyces.co/

Ces faux Lego invitent les petits Américains à construire le mur entre les USA et le Mexique


Une marque de jouet a éviter à tout prix pour faire autant de propagande de la politique stupide de Donald Trump aux États-Unis. Cette compagnie, ne vend pas juste le mur, mais aussi des personnages comme Hillary en tenue de prisonnier, ainsi qu’autres objets pour les pro-Trump. C’est ce genre d’éducation que les enfants n’ont vraiment pas besoin
Nuage

 

Ces faux Lego invitent les petits Américains à construire le mur entre les USA et le Mexique

 

par  Dylan Kuperblum

 

« Jetez un coup d’œil à ceci : une société de jouets conservatrice présente une nouvelle gamme de jouets encourageant les enfants à construire un mur avec des blocs de construction MAGA », a déclaré l’animatrice Jillian Mele à Fox & Friends mercredi matin.

Il s’agit en fait d’une imitation de LEGO qui comprend une figurine du président Trump portant un casque de protection Make America Great Again, ainsi que 101 blocs censés s’emboîter pour construire le fameux mur à la frontière , rapportait VICE News le 14 novembre dernier.

Le site marchand Keep and Bear, qui se décrit lui même comme « conservateur et pro-Trump », vend ce jouet scandaleux au prix de 30 $.

Sur la boîte, on y voit Donald Trump dos au fameux mur, déjà bien entamé. De l’autre côté du mur, un personnage moustachu portant un sombrero et des maracas, censé illustré un homme mexicain. La société vend également des figurines « Hillary en orange [tenue de prisonnier aux États-Unis] » dans un set où Trump envoie Hillary en prison, et d’autres jouets en faveur du port d’armes. On y trouve principalement des objets à l’effigie du président Trump : tasses, t-shirt, cravates et même des autocollants sur lesquels on le voit uriner sur CNN. Une boutique affligeante que relaie allègrement Fox News.

Source : Vice

https://www.ulyces.co

Traumatisé par sa vie amoureuse, un Japonais épouse une pop star virtuelle


C’est triste ! J’essaie d’avoir l’esprit ouvert, mais ma conscience ne peut admettre un mariage ou même une liaison avec un personnage virtuel.
Nuage

 

Traumatisé par sa vie amoureuse, un Japonais épouse une pop star virtuelle

 

Crédits : Akihiko Kondo/Twitter

par  Dylan Kuperblum

 

Après s’être senti de trop nombreuses fois « humilié » et « intimidé » par des femmes en chair et en os, le Japonais Akihiko Kondo, un homme de 35 ans, a décidé qu’il était temps pour lui d’arrêter les relations amoureuses. Enfin, pas vraiment, puisqu’il vient de se marier à une vedette virtuelle de la pop appelée Hatsune Miku, un hologramme animé de 16 ans, rapporte le Japan Times ce 12 novembre. Et l’événement n’est pas passé inaperçu au Japon.

Akihiko Kondo préparait son mariage de rêve avec l’amour de sa vie depuis mars 2018. Le 4 novembre, ils se sont finalement dit oui lors d’une cérémonie à Tokyo à laquelle ont assisté une quarantaine de personnes, dont un membre du Parlement japonais. Sa famille, qui ne comprend pas son choix, n’a pas voulu participer à l’événement, tandis que son épouse était présente sous forme de poupée.

Pour Kondo, faire une croix sur les femmes était pourtant la suite logique des mauvaises relations qu’il entretenait avec elles. En effet, à l’adolescence, les filles le tourmentaient en le traitant d’ « otaku », mot japonais utilisé pour qualifier les personnes obsédées par les mangas et les animes. Vraisemblablement, elles avaient un peu raison. Mais ses mauvaises expériences se sont poursuivies à l’âge adulte, et il accuse une ancienne collègue de l’avoir fait plonger dans une dépression nerveuse.

Crédits : Akihiko Kondo/Twitter

Quoiqu’il en soit, il appelle les gens rester ouverts d’esprit, et à « considérer toutes sortes d’amour et toutes sortes de bonheur », mais aussi à accepter le fait que tout le monde n’est pas lié « au mode d’une vie heureuse dans laquelle les hommes et les femmes se marient et ont des enfants ».

Il a également exprimé son désir d’être reconnu comme une minorité sexuelle, qui ne peut tout simplement pas imaginer sortir avec de vraies femmes.

« C’est comme si vous essayiez de convaincre un homme homosexuel de sortir avec une femme, ou une lesbienne avec un homme », se justifie-t-il.

Sur les réseaux sociaux, il a d’ailleurs reçu beaucoup de soutien de la part de « fans » partageant les mêmes idées, et pourrait bientôt ne plus être le seul. En effet, Gatebox, (la société qui a créé le dispositif qui permet aux fans de la pop star virtuelle de vivre avec une version holographique d’elle), compterait 3 000 inscrits à l’obtention de documents de mariage officiels entre humains et personnages virtuels.

Source : The Japan Times

https://www.ulyces.co/

Un pêcheur découvre un bébé en vie flottant au large des côtes


Les bébés ont vraiment des « pouvoirs » exceptionnels. Ce petit de 18 mois qui a été exploré le monde via la mer, a survécu en se laissant balancer par les vagues et a pu être aperçu par un pêcheur.
Nuage

 

Un pêcheur découvre un bébé en vie flottant au large des côtes

 

« Je croyais que c’était une poupée », a raconté le pêcheur néo-zélandais.

Ce sauvetage miraculeux a eu lieu au large de la Nouvelle-Zélande ce 26 octobre dernier. Alors que Gus Hutt se préparait à une journée de pêche ordinaire, il aperçoit une « poupée » en train de flotter non loin de son embarcation. Il s’approche, tend la main et saisit le « jouet » par le bras. Stupeur, il s’agit d’un enfant. Il est toujours vivant. 

« Il a lâché un petit cri »

« Son visage avait l’air d’être en porcelaine, avec ses cheveux courts aplatis sur le visage, mais il a lâché un petit cri et je me suis dit ‘Oh mon Dieu, c’est un bébé et il est en vie' », confie-t-il au journal Whakatane Beacon.

L’incident est survenu au large de la baie de l’Abondance, sur l’Île du Nord.

Un bébé de 18 mois

Malachi Reeve, un bébé de 18 mois, avait échappé à la vigilance de ses parents qui campaient non loin de la mer. Il aurait profité de leur sommeil pour quitter la tente et s’aventurer sur la plage où il a été happé par une vague.

« Ce n’était pas son heure »

« Il flottait à un bon rythme dans le courant. Si je n’avais pas été là ou si j’avais été là une minute plus tard, je ne l’aurais pas vu », a raconté le pêcheur. « Il a eu beaucoup de chance mais il n’était pas destiné à partir. Ce n’était pas son heure », a-t-il ajouté.

« Il est égal à lui-même »

Le teint « violacé », la peau « froide » et « plus petit que d’habitude » lors de son sauvetage, selon sa mère, le bébé s’est malgré tout bien remis de cet incident:

« Il est égal à lui-même. Il aura peut-être appris à se méfier de l’eau », a-t-elle déclaré au journal local Stuff.

https://www.7sur7.be/

France: une mère jugée pour avoir séquestré deux ans son enfant dans le coffre de sa voiture


Je peux croire qu’un mari ne se rend pas nécessairement compte de la grossesse de la femme. Ce qui me trouble, comment il se fait que personne n’a entendu cette enfant qui a habité 2 ans dans la valise d’une automobile. Le déni de grossesse, peut-il vraiment aller jusqu’à séquestrer un enfant pendant 2 ans ? Cela aurait été plus longtemps, si ce n’aurait pas été le garagiste.
Nuage

 

France: une mère jugée pour avoir séquestré deux ans son enfant dans le coffre de sa voiture

 

Getty Images/iStockphoto

Un procès hors norme s’est ouvert lundi en France, celui d’une mère qui a caché aux yeux de tous, mari et enfants inclus, l’existence de son bébé qu’elle a dissimulé pendant près de deux ans dans le coffre de sa voiture.

«Pas un bébé mais une chose (…), une chose qui devait être découverte pour vivre», une enfant «à qui elle a commencé à parler à 18 mois, car elle (lui) avait souri».

Le rappel des déclarations de la mère aux enquêteurs, au début du procès, a d’emblée souligné l’étrangeté de ce cas aux confluents troubles du déni de grossesse, de la dissimulation et de la maltraitance.

Révélé fin octobre 2013, le cas de «Séréna» — le prénom donné par la mère — «défie l’imagination», avait souligné le procureur de Brive (sud-ouest) à l’époque.

Rosa Maria da Cruz, la mère âgée de 50 ans, qui comparaît libre, est poursuivie pour violences suivies de mutilation ou infirmité permanente sur mineur de 15 ans par ascendant, privation de soins ou d’aliments compromettant la santé d’un enfant par ascendant, et dissimulation ayant entraîné atteinte à l’état-civil d’un enfant.

Elle qui n’a pas fait de détention, encourt 20 ans de réclusion.

L’affaire est jugée aux assises en raison du caractère «permanent» des séquelles de l’enfant, révélé par les expertises.

Un «déficit fonctionnel à 80%», un «syndrome autistique vraisemblablement irréversible», a souligné une expertise mi-2016. Et un «lien de causalité» avec les traitements subis.

Cet isolement a été révélé fin octobre 2013, lorsqu’un garagiste de Terrasson-Lavilledieu (sud-ouest) intrigué par des couinements, découvrait l’enfant dans une poussette dans le coffre de la Peugeot 307 d’une cliente, qui attendait sur place.

Au début du procès, la lecture de l’état de l’enfant, lors de sa découverte, a glacé le public. Nue, extrêmement sale, déshydratée, désarticulée, semblant chercher de l’air, les yeux se révulsant, entourée d’excréments, mais aussi de larves, d’asticots, de jouets, peluches, le tout dans une odeur «nauséabonde». Il faudra laver quatre fois l’enfant à l’hôpital avant de l’en défaire.

«C’est très dur d’être confrontée à la réalité, au mal que je lui ai fait», a déclaré dans ses premiers mots à la barre Rosa Maria da Cruz, qui s’était départie d’une expression triste et digne pour écraser des larmes, en entendant le rappel des faits.

Séréna, qui aura 7 ans fin novembre, vit à présent en famille d’accueil. Ses trois frères et soeurs, âgés de 9 à 15 ans, ont été rendus au couple après avoir été un temps placés.

Le mari a bénéficié d’un non-lieu. Rien, estime la justice, ne permet d’infirmer ce qu’il a toujours soutenu: il n’a jamais rien su ou vu de la grossesse, puis de l’existence de l’enfant.

Le procès, d’une durée prévue de cinq à sept jours, devrait donner lieu à de nombreux débats d’experts, notamment autour de la question de déni de grossesse et de sa portée.

http://journalmetro.com/

Un catalogue de motifs aquatiques Japonais de 1903 en très haute résolution


Des catalogues Japonais édités en 1903 sur des motifs aquatiques. Ils étaient utilisés pour orner des choses comme des armes, des décorations …
Nuage

 

Un catalogue de motifs aquatiques Japonais de 1903 en très haute résolution

 

Les artistes vont parfois chercher des références dans des catalogues de motifs « libres de droit » spécialisés.

 Ces catalogues existent depuis très longtemps et c’est ici un catalogue de motifs de vagues à l’usage des artisans de 1903 qui a été numérisé.

Cet ouvrage possède trois volumes et il est titré Hamonshu. Il présente les designs de vagues grandes et petites, impressionnantes ou délicates par Mori Yuzan. Ces motifs sont destinés à orner des armes, des céramiques, des ouvrages imprimés ou des à faire des décors sur des objets de culte.

Cette collection précieuse est disponible librement en très haute résolution sur le site Internet Archive. On peut ainsi zoomer dans les textures du papier et des impressions avec un excellent niveau de détail.

http://www.laboiteverte.fr/