À 145 ans, Mbah Gotho se prétend plus vieux que Jeanne Calment !


Un Indonésien aurait selon les autorités du pays 145 ans, même s’il a une carte, il n’y a pas d’autres moyens pour le prouver et rentrer dans le livre des records pour le doyen de l’humanité et délogerait la française Jeanne Calmant. Il est quand même alerte pour cet âge vénérable
Nuage

 

À 145 ans, Mbah Gotho se prétend plus vieux que Jeanne Calment !

 

PAR 6MEDIAS

 

Cet Indonésien dit être né en 1870, document officiel à l’appui. Faute de vérification indépendante, son record ne sera probablement pas enregistré.

Certes courbé par le poids des années mais résolument dynamique, Mbah Gotho continue de se déplacer dans son jardin et de fumer sa cigarette sur la terrasse de sa maison. Le quotidien The Independent a publié une vidéo de celui qui affirme être le doyen de l’humanité ce dimanche. Cet Indonésien dit être né le 31 décembre 1870 à Sragen, une localité du centre de Java, la principale île d’Indonésie. Interrogé par des journaux régionaux, il explique néanmoins être épuisé par son quasi-siècle et demi d’existence.

« J’ai envie de mourir », a confié Mbah Gotho au site Liputan 6.

L’homme est de plus en plus faible et a besoin d’aide pour prendre son bain et se nourrir depuis quelques mois.

À 145 ans, il a enterré dix de ses frères et soeurs, quatre épouses et ses enfants et déclare avoir commencé à préparer son décès en 1992. Il a même fait préparer une pierre tombale qui l’attend depuis 24 ans. En se languissant de cette fatalité, il passe la majeure partie de son temps à écouter la radio puisque sa vue déclinante l’empêche de regarder la télévision. Selon lui, le secret de sa longévité est « la patience ».

Un titre convoité

Pour justifier son statut de doyen de l’humanité, Mbah Gotho présente sa carte d’identité officielle sur laquelle la date du 31 décembre 1870 est effectivement renseignée. Le bureau du recensement indonésien a également confirmé cette information. Si cette assertion est exacte, le record de la Française Jeanne Calment, décédée à l’âge de 122 ans en 1997, serait battu de 23 années.

The Independent invite néanmoins à la prudence dans son article et précise que ce nouveau record ne sera probablement pas enregistré dans les livres. Il est en effet impossible d’assurer que la date indiquée par les autorités indonésiennes est véridique. Faute d’expertise, la Française conservera officiellement le statut de doyenne de l’humanité.

Par le passé, d’autres centenaires ont tenté de prétendre à ce titre convoité. Le quotidien britannique rappelle notamment le Nigérian James Olofintuyi, qui affirmait avoir 170 ans en 2014, ou encore l’Éthiopien Dhaqabo Ebba, qui avait fait sensation en 2013 en déclarant avoir dépassé les 160 ans d’existence.

http://www.lepoint.fr/

Une femme lâche criquets et vers dans le métro de New York


Je ne suis vraiment pas certaine que ce soit une bonne idée de faire passer ce genre de message pour les itinérants  de cette manière.Et ce n’est pas la première fois que cette actrice des choses bizarres
Nuage

 

Une femme lâche criquets et vers dans le métro de New York

 

Une femme lâche criquets et vers dans le métro de New York

L’un des voyageurs a tiré le frein d’urgence, immobilisant le métro pendant 30 minutes.Photo Fotolia

NEW-YORK – Une femme a semé la panique mercredi, dans une des lignes du métro de New-York, en lâchant des vers et des criquets. Il s’agissait en fait d’une actrice qui voulait faire passer un message, a rapporté le New York Post.

L’incident a eu lieu dans l’une des voitures de la ligne D du métro de New York. Une femme y proposait 300 vers et 300 criquets à vendre.

Rapidement, les passagers ont ressenti un léger malaise et ont commencé à s’éloigner de la femme. Le ton est monté et l’un d’eux a même donné un coup dans le contenant, envoyant valser les insectes au beau milieu de la voiture.

Prise d’une envie pressante, elle est même allée jusqu’à uriner dans le métro.

Toute la scène a été filmée et est devenue virale sur les réseaux sociaux. La personne qui l’a diffusée n’est autre que la vendeuse elle-même, Zaida Pugh.

Elle aurait expliqué faire cette «farce» depuis quatre ans pour montrer les situations que vivent les itinérants et la manière dont les gens les traitent.

Le passager qui a envoyé les grillons et les vers voler n’est autre qu’un ami à elle.

Sauf que la blague a mal tourné et que l’un des voyageurs a tiré le frein d’urgence, immobilisant le métro pendant 30 minutes.

Elle avait déjà réalisé une autre vidéo dans laquelle une femme prétendait poignarder son bébé à mort pour se venger de son petit ami.

Zaida Pugh a été conduite à l’hôpital pour qu’elle y fasse une évaluation psychiatrique.

http://fr.canoe.ca/

Une application pour capter des messages de proches décédés


Même si des personnes que j’aime sont mortes, j’aime mieux garder des souvenirs qu’entendre un message outre-tombe
Nuage

 

Une application pour capter des messages de proches décédés

 

Une entreprise de pompes funèbres japonaise s’est inspirée de l’application phare Pokémon Go et propose d’attraper des messages de défunts.

La réalité virtuelle s’immisce partout, vraiment partout. Cimetières compris. Dérivée de Pokémon Go, une application lancée au Japon permet de « capturer » un message personnalisé délivré par un proche, et préenregistré avant son décès.L’application Spot Message a été créée par Yoshiyuki Katori, un entrepeneur de pompes funèbres.

«  »Mon oncle, qui était peintre, est décédé des suites d’un accident de travail. Sa mort a été si soudaine, elle a bouleversé la vie de sa famille (…) Je me suis dit que ce serait réconfortant s’il pouvait me parler depuis sa tombe, avec des messages comme : ‘Comment vas-tu ?’ ou ‘Accroche-toi' ». Et grâce à la réalité augmentée, cela peut devenir réalité », confie-il au Japan Times.

Chaque personne qui le désire peut enregistrer, gratuitement, jusqu’à 10 messages destinés à une consultation post-mortem. Trois fois plus de messages peuvent être mémorisés en cas de souscription à un abonnement.

A l’instar de l’application Pokémon Go, des éléments virtuels viendront se greffer dans le décor réél.

http://www.7sur7.be/

Pour lutter contre l’absentéisme, des écoles américaines installent des lave-linge


C’est un moyen assez inusité, mais il semble que les lave-linges permettent à une diminution d’absentéisme à l’école dans les quartiers les plus pauvres. Si cela peut permettre l’éducation à ces gens, cela permet aussi de mieux se sentir avec des vêtements propres
Nuage

 

Pour lutter contre l’absentéisme, des écoles américaines installent des lave-linge

 

Capture d'écran d'une vidéo de promotion du programme Whirlpool | Slate.fr

Capture d’écran d’une vidéo de promotion du programme Whirlpool | Slate.fr

Repéré par Claire Levenson

Plusieurs écoles des quartiers pauvres dans le Missouri et en Californie offrent de laver le linge sale des élèves issus de familles qui n’ont pas les moyens de s’en occuper.

Dans les quartiers pauvres de St. Louis dans le Missouri, de nombreuses familles ont du mal à laver leur linge: soit ils n’ont pas de machines, soit pas assez d’argent pour acheter de la lessive. La proviseure d’une école de la ville a découvert que ce problème expliquait en partie le taux d’absentéisme élevé dans son établissement: les élèves qui n’avaient pas de vêtements propres ne venaient pas en cours.

Pour lutter contre ce cercle vicieux, elle a demandé à l’entreprise Whirlpool de lui faire don d’une machine à laver et à sécher le linge. Le site CityLab rapporte qu’en un an, depuis que les écoliers dans le besoin sont encouragés à apporter leur linge sale à l’école,l’absentéisme a fortement diminué. Leurs vêtements sont lavés pendant qu’ils sont en cours.

Deux semaines de cours supplémentaires

Whirlpool a donné des machines à dix-sept autres établissements défavorisés à St. Louis mais aussi dans la ville de Fairfield en Californie. En un an, 90% des élèves qui utilisaient les machines dans ces établissements sont venus plus fréquemment en cours. Chez les élèves les plus chroniquement absents, le programme a fait une grande différence: ils sont venus près de deux semaines de plus en cours pendant l’année.

La proviseure à l’origine du programme est bien consciente que ces lave-linge ne règleront pas les problèmes socio-économiques de fond qui affectent certaines zones urbaines. Mais elle essaye de se concentrer sur ce qui peut marcher pour ses élèves.

A Fairfield en Californie, la présence d’une machine à laver a également eu un impact positif dans une école primaire où de nombreux élèves sont sans domicile fixe. Interviewée par USA Today, une enseignante a expliqué que certains écoliers s’étaient épanouis depuis qu’ils avaient régulièrement du linge propre.

L’année prochaine, le programme va être étendu à vingt écoles supplémentaires, dont à Baltimore et Nashville dans le Tennessee. Près de trois cent écoles ont exprimé leur intérêt pour ces donations de lave-linge. 

http://www.slate.fr/

Ce chien rempile pour un troisième mandat de maire


Je me demande si ce chien se présentait pour les élections présidentielles s’il avait des chances d’être élu par la majorité pour devenir le Président des États-Unis, en tout cas, il pourrait surement battre Donald Trump
Nuage

 

Ce chien rempile pour un troisième mandat de maire

 

Duke, un chien de berger des Pyrénées, a obtenu pour la troisième fois les faveurs des habitants de Comorant, un village du Minnesota.

« Je ne sais pas quel autre candidat pourrait avoir une chance contre lui. Il a tant fait pour la communauté », commente une habitante de Comorant.

Duke a été plébiscité pour la première fois en 2014 après avoir triomphé face à un commerçant du village.

 » C’était un vote postal. Il suffisait de payer un dollar pour voter », explique David Rick, le propriétaire du chien, à la chaîne de télévision locale WDay.

Une blague qui perdure et qui vient de se solder par un troisième mandat pour Duke.

http://www.7sur7.be/

Un octogénaire vit 6 jours avec son dentier dans la gorge


Franchement, je me demande comment on peut avaler un dentier, mais il semble que c’est possible. Le problème ici, c’est la rapidité que les services ont réagi et qui malheureusement malgré l’opération d’urgence (après 6 jours ?) cette personne âgée est toujours dans un étant grave
Nuage

 

Un octogénaire vit 6 jours avec son dentier dans la gorge

 

Un patient de l’hôpital de Dunkerque, dans le Nord, a vécu six jours avec son dentier coincé dans la gorge. Une enquête interne a été lancée car cet homme de 85 ans est aujourd’hui dans un état grave.

Il y a encore dix jours, Roland Marissael, 85 ans, était un octogénaire en pleine santé. Mais au cours d’un repas en famille, il avale un radis de travers… et son dentier par la même occasion. Immédiatement conduit à l’hôpital par sa famille, le médecin conclut à une fausse route et le renvoie chez lui. Le vieil homme n’arrive plus à parler ?

« C’est un début d’Alzheimer » affirme l’interne.

Mais l’état de l’octogénaire se dégrade rapidement. Il ne peut plus parler, arrive à peine à respirer. Il est à nouveau emmené à l’hôpital de Dunkerque, cette fois par le Samu. Dès son arrivée, la famille signale que le dentier est vraisemblablement coincé dans la gorge et réclame une radio. Sans succès.

Pendant six jours, Roland va dépérir lentement.

« Il touchait toujours sa gorge, il souffrait à un tel point que dès que nous essayions de toucher sa gorge, il nous repoussait », raconte sa belle-fille à La Voix du Nord .

Jusqu’à ce que le médecin responsable du service rentre de vacances et ordonne enfin la radio de la gorge qui montre que le dentier est effectivement coincé dans les cordes vocales.

Opéré en urgence, Roland Marissael est aujourd’hui placé en réanimation, dans un état grave.

Une enquête interne doit être effectuée auprès des différents services du centre hospitalier de Dunkerque afin de savoir ce qui s’est réellement passé et déterminer les responsabilités de chacun.

http://www.topsante.com/

Les médecins lui retirent 40 couteaux de l’estomac


Il a l’estomac solide, enfin pas tant que cela. Après plusieurs couteaux dans le ventre, il bien fallu les sortir de là
Nuage

 

Les médecins lui retirent 40 couteaux de l’estomac

 

« En 20 ans de carrière, je n’avais jamais un patient comme ça », a reconnu Jatinder Malhotra, le chef en chirurgie du Hospital Amritsar (Inde). © (Twitter).

Christophe Da Silva

« Je me suis mis en tête de les avaler. Je ne sais pas pourquoi. Par impulsion »

c’est la réponse étrange donnée par un officier de police indien de 42 ans après que les médecins ont retiré 42 couteaux de son estomac.

« En 20 ans de carrière, je n’avais jamais un patient comme ça. J’étais surpris. Nous lui avons demandé s’il avait avalé ces couteaux en quelques jours ou quelques mois. Il a répondu avoir ingurgité les 28 couteaux au cours des deux derniers mois », précise Jatinder Malhotra, le chef en chirurgie du Hospital Amritsar (Inde).

Ces 28 couteaux retirés de son estomac , le patient a continué à perdre beaucoup du sang. Les médecins ont ensuite trouvé 12 nouveaux couteaux dans son corps. En tout, l’opération a duré plus de cinq heures.

Syndrome de Pica

Pourquoi a-t-il agi de la sorte? L’officier de police indien (42 ans) n’a apporté aucune réponse convaincante. Il a simplement avoué avoir agi de manière « impulsive« , relate The Washington Post. Il pourrait souffrir du syndrome de Pica. C’est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par l’ingestion de substances non nutritives et non comestibles : terre, craie, sable, papier, plastique…

Les médecins du Hospital Amritsar vont continuer à examiner ce cas étrange.

« Je ne recommencerai plus », a promis le patient avant de quitter l’hôpital.

http://www.7sur7.be/