Alabama : Un bébé naît sans nez


Une malformation qui doit être assez rare, mais probablement que plus tard, ils pourront lui faire un nez artificiel
Nuage

 

Alabama : Un bébé naît sans nez

Un bébé naît sans nez

Crédit photo : gracieuseté, Al.com

Un bébé qui est né sans nez pourra finalement retourner chez lui avec ses parents, trois semaines après sa naissance dans un hôpital de l’Alabama, rapporte le quotidien local Al.com.

Avant de naître, Brandi et Troy, les parents du petit Eli Thompson, se demandaient à quoi il ressemblerait:

«Je voudrais qu’il ait les cheveux blonds», avait dit sa mère. «J’espère qu’il n’aura pas mon nez», avait ajouté son père, à la blague.

Jamais, au grand jamais, il ne se doutait que son fils naîtrait effectivement sans nez. Il y avait une chance sur 197 millions que ça arrive.


(Crédit photo: gracieuseté, Al.com)

Quand Brandi a accouché de son poupon qui pesait tout juste 6 livres et 8 onces tout semblait normal, jusqu’à ce qu’elle le prenne dans ses bras.

«Je me suis reculée et j’ai dit « Il y a quelque chose qui ne va pas ». Le médecin a dit « Non, il est parfait » et j’ai crié « Il n’a pas de nez! »», raconte Brandi.

Le médecin a pris Eli et est parti pendant dix minutes. Pendant ces longues minutes, Brandi ne savait plus ce qui c’était passé, si elle avait vraiment bien vu.


(Crédit photo: gracieuseté, Al.com)

Le petit Eli a rapidement été emmené dans un hôpital spécialisé à Mobile. Chaque heure, Brandi téléphonait pour savoir si tout allait bien. Les médecins ne savaient pas si Eli passerait la nuit, mais il a survécu.

Le poupon a subi une trachéotomie et respire par un trou dans sa gorge. Depuis, il va très bien et ses parents le décrivent comme un joyeux petit bébé.

Il faut toutefois porter beaucoup d’attention au garçon qui, en raison de la trachéotomie, ne fait plus de bruit lorsqu’il pleure.

http://tvanouvelles.ca/

Russie Un agneau naît avec un visage humain


Un agneau est né, mais avec une tête très particulière. Le propriétaire est déçu, certains vont le trouver laid, mais l’animal n’y est pour rien. Une malformation étrange arrive même chez les animaux
Nuage

 

Russie : Un agneau naît avec un visage humain

 

(Capture d’écran The Daily Mail)

En Russie, un agneau a causé toute une commotion à sa naissance; des malformations à la tête lui donnent l’apparence d’un visage humain, comme en témoigne la vidéo.

Le fermier en a presque fait une crise cardiaque. Les yeux, le nez, la bouche ressemblent à ceux d’un homme, un vieillard. Seules les oreilles sont celles d’un agneau normal.

(Capture d’écran The Daily Mail)

La bête est née dans le village de Chirka, près de la frontière avec le Daghestan.

L’éleveur de moutons attendait avec impatience la naissance, car l’hiver a été dur, et il croyait faire un peu d’argent en vendant l’agneau.

(Capture d’écran The Daily Mail)

L’agneau a émis des sons très particuliers, ressemblant à des grognements. Sa mère ne l’a pas rejeté. Mais on ne sait pas s’il le petit animal pourra survivre bien longtemps.

http://tvanouvelles.ca/

Il se fait diagnostiquer une effrayante infection du nez


Il y a des cas en médecine qui heureusement se font rare, ce cas-là n’est vraiment pas ragoutant. Mais au moins, ce Brésilien a pu être soigné et guérit de son infection dans une narine
Nuage

 

Il se fait diagnostiquer une effrayante infection du nez

 

Il se fait diagnostiquer une effrayante infection du nez (vidéo)

Les larves avaient colonisé sa cavité nasale gauche.Capture d’écran Gentside

Les cas médicaux étonnantes ne manquent pas, mais il faut bien avouer que celui-ci a de quoi effrayer. Pendant six jours, un Brésilien de 65 ans avait mal au nez, sans savoir à quoi cela était dû. Il avait noté la présence d’une «odeur nauséabonde», et avait commencé à  avoir des difficultés respiratoires, accompagnées de saignements.

Alors que les symptômes persistaient voire s’aggravaient, il a logiquement décidé d’aller voir un médecin. Et comme vous pouvez le constater sur la vidéo récemment publiée par la revue New England Journal of Medicine qui raconte ce cas, mieux valait consulter.

DES PARASITES DANS LA NARINE GAUCHE

Le nez de ce malheureux était en fait infesté par une centaine de larves de mouche. Ces dernières ont colonisé sa cavité nasale gauche, le plancher du sinus maxillaire, et certaines zones à  proximité de la trompe d’Eustache et du canal lacrymal. On appelle ce type d’infection une myiase nasale.

Dans le cas présent, les mouches en question étaient des Lucilie bouchère (Cochliomyia hominivorax). Des insectes bien connus pour faire des ravages parmi le bétail en Amérique du Sud. La mouche femelle pond ses oeufs dans les blessures des mammifères à  sang chaud où ils restent jusqu’à  éclosion. Après leur naissance, les larves s’enfoncent dans les tissus dont elles se nourrissent.

Autre particularité: les mouches produisent une odeur très forte servant à  attirer des congénères sur ce terrain de ponte. C’est elle que le patient avait remarquée. Heureusement, il a pu être rapidement traité par l’application d’une solution saline et l’élimination quotidienne des larves à  l’aide d’une endoscopie nasale. Après deux mois de suivi, il a finalement retrouvé une muqueuse nasale entièrement guérie.

http://fr.canoe.ca/

Angleterre Un bébé se réveille après avoir été débranché


Je crois comme bien des mamans, la pire crainte est le syndrome de la mort subite de leur bébé. C’est probablement ce que cette petite fille en Angleterre a vécu et contre toute attente, elle a survécue
Nuage

 

Angleterre

Un bébé se réveille après avoir été débranché

 

Les parents d’une fillette ne savent pas comment elle s’est miraculeusement réveillée après avoir été débranchée d’un respirateur artificiel, mais ils remercient la vie.

Sky Disson et son conjoint Peter Klawinska ont trouvé la petite Lillie inconsciente dans son berceau. Elle était bleue et elle ne respirait pas.

«Il n’y avait pas de pouls, rien du tout. Je la regardais devenir bleue sous mes yeux. J’ai cru qu’elle était morte», a raconté sa mère auPeterborough Telegraph.

Peter a fait la réanimation cardio-pulmonaire jusqu’à l’arrivée des ambulanciers qui n’ont pas été en mesure de la réanimer.

La petite a été privée d’oxygène et de pouls pendant un total de 24 minutes. Elle a ensuite été emmenée à l’hôpital où elle a été mise sous respirateur artificiel.

Dix jours plus tard, il n’y a pas eu de changement et sa mère a décidé qu’elle ne voulait plus voir souffrir Lillie.

«Elle était là, couchée avec ses petits yeux fermés et elle ne répondait à rien. C’était comme si elle dormait, pour toujours. C’était horrible à voir», raconte sa mère.

Les parents ont fait leurs adieux à la petite Lillie, mais pendant que les médecins enlevaient le dernier tube, le miracle s’est produit.

«C’était un moment incroyable. Elle a pris a respiration. Elle n’avait pas de difficulté et c’était magique. Quand elle a pleuré pour la première fois, ça sonnait comme un rire pour moi», se rappelle Sky.

Les médecins croient qu’il s’agissait d’un cas de syndrome de mort subite du nourrisson et que la petite a eu de la chance.

http://tvanouvelles.ca/

Le mystère enfin résolu Des poulets roses libres en ville


Au moins, la coloration de ses poules n’est pas dommageable aux plumes vues que les ingrédients sont simples. Par contre, je me demande la perception de leurs congénères.
Nuage

 

Le mystère enfin résolu

Des poulets roses libres en ville

 

Deux poulets ont été aperçus sur le bord de l’eau plus tôt cette semaine à Portland, en Oregon. Un coq et une poule qui sont d’ailleurs rapidement devenus des vedettes en raison de leur couleur… rose bonbon.

Un agent de contrôle animal s’est rendu sur place pour les attraper et les conduire dans un refuge pour animaux, pour éviter qu’ils ne se fassent frapper. Mis à part leur couleur inhabituelle, les deux volatiles étaient en parfaite santé.

Les services animaliers sont alors partis à la recherche de leur propriétaire.

Quand ce dernier s’est manifesté, il a dû s’expliquer sur la couleur de ses poules.

«Chaque fois que je pense à teindre un animal, le rose me fait sourire», a d’abord raconté Bruce Whitman à CNN.


Bruce Whitman, le maître des poules (Crédit: capture d’écran, CNN)

Comment a-t-il procédé? Avec du jus de betterave et du colorant alimentaire.

«Et un peu de boisson, aussi, je ne vais pas mentir», a-t-il lancé en riant.

Mais rassurez-vous: l’alcool, ce n’était que pour lui, l’apprenti coloriste.

Quant à la teinture inutilisée, elle a trouvé sa voie jusqu’à son chien.

«Il adore ça! Tout le monde veut caresser un chien rose, et il adore être flatté!» a justifié l’ami des animaux.


Un chien qui a goûté aux plaisirs de la teinture. (Crédit: capture d’écran, CNN)

Pour répandre le plaisir qu’il a avec ses animaux, il a eu l’idée un jour de déposer ses poulets sur le bord de l’eau.

«Je voulais les conduire là, marcher un peu, rire, commencer la journée du bon pied», a-t-il expliqué.

Il savait bien que les oiseaux feraient tourner des têtes. Mais jamais à ce point!

«Oh, ils sont aux nouvelles!» s’est-il exclamé en prenant conscience du phénomène.

L’homme est finalement allé chercher ses poulets roses au refuge pour animaux avant de les ramener chez lui, où ils continuent à susciter des sourires sur leur passage. Sans être conscients de combien ils font fureur sur les médias sociaux.

 

http://tvanouvelles.ca/

Escapade nocturne : À 4 ans, elle quitte la maison en pleine nuit pour des sucreries


Il y a des enfants qui sont assez téméraires. Une petite fille, seule en pleine nuit ! On peut imaginer comment cela aurait pu finir. Heureusement, qu’elle est tombée sur du bon monde pour rentrer à la maison sans mésaventure
Nuage

 

Escapade nocturne

À 4 ans, elle quitte la maison en pleine nuit pour des sucreries

 

Une fillette de 4 ans qui était prête à tout pour se trouver un verre de «slush» a quitté le domicile familial en plein cœur de la nuit, à Philadelphie.

L’enfant est montée à bord d’un autobus, bien déterminée à se procurer sa gâterie. Heureusement, des étrangers qui trouvaient la situation anormale sont intervenus, et elle a pu retourner chez elle, bien en sécurité.


La petite Annabelle sait visiblement ce qu’elle veut. (Crédit: capture d’écran, CNN)

Les parents étaient d’ailleurs partagés entre le soulagement et l’inquiétude quant à ce qui aurait pu se produire, mais habités d’une reconnaissance infinie pour ceux qui se sont occupés de leur petite.

Manteau pourpre et bottes d’hiver

 

Il était exactement 2h58 du matin quand le passager d’un autobus est venu aviser son conducteur qu’une fillette vêtue d’un manteau pourpre et de bottes d’hiver se trouvait seule, dehors.

«Je me suis dit: woah! Ce doit être une blague. Pas à une heure pareille de la nuit… 3h du matin, une petite fille seule… J’étais sous le choc», a-t-il témoigné par la suite à CNN.

Puis, il l’a vue apparaître, dans les escaliers de l’autobus. Pendant qu’il alertait la police, les passagers ont réconforté la petite visiteuse qui s’est laissé aller à une confidence sur le but de sa mission nocturne:

«Tout ce que je voulais, c’est me trouver une slush», aurait-elle expliqué.

La police s’est chargée de la suite et dans l’heure, la petite Annabelle – c’est son nom – était de retour auprès de ses parents sous le choc, qui n’ont pas attendu avant de revoir leur système de serrures de la maison.

http://tvanouvelles.ca/

Objets perdus : nous gaspillons deux mois de notre vie à les chercher


Je crois que si nous faisons la même étude au Québec, je présume que les résultats seraient similaires. Personnellement, depuis plusieurs années, les seules fois que j’ai perdues du temps à chercher quelque chose, c’est que je ne l’ai pas mis à la place habituelle ne fut que pour quelques instants et donc, cela ne m’arrive pas trop souvent
Nuage

 

Objets perdus : nous gaspillons deux mois de notre vie à les chercher

 

Pas moins de 86% des Français déclarent avoir déjà perdu du temps à chercher leurs affaires.Photo : AIMO/LEHTIKUVA OY/SIPA

LAURENCE VALDÉS

TETE EN L’AIR - Nous perdons entre 30 minutes et 2 heures 30 à essayer de retrouver les objets que nous essaimons un peu partout, selon une nouvelle étude Ipsos.

Téléphone, clés, lunettes, doudou, médicaments… la liste des objets qui peuvent cruellement nous faire défaut quand nous les avons égarés est longue. Et l’énergie dépensée à les retrouver est tout aussi démesurée.

En une vie, les Français passent en moyenne deux mois à essayer de mettre la main sur ces choses qui ne sont pas à leur place, selon une enquête Ipsos dévoilée ce jeudi 19 mars 2015 et commandée par Wistiki, une société française qui commercialise un porte-clé qui géolocalise les objets.

A l’échelle de la France, toutes ces minutes mises bout à bout équivalent à 1,2 milliard d’heures sur un année entière, soit 729.000 plein-temps. Si ce temps était passé à travailler, cela générerait tout de même 11,5 milliards d’euros de revenus (au smic).

Retard au travail, voyage raté

Quasiment personne n’est épargné. Pas moins de 86% des Français déclarent avoir déjà perdu du temps à chercher leurs affaires. Et 52% estiment passer entre une demi-heure et deux heures et demie par mois à essayer de les retrouver.

Il semblerait que les femmes soient plus tête en l’air que les hommes. Par exemple, 63% d’entre elles ont déjà passé du temps à chercher leur téléphone contre 59% de leurs homologues masculins. Elles sont aussi 21% à ne pas toujours savoir où est leur parapluie contre 15% chez ces messieurs.

Les conséquences sont fâcheuses : arriver en retard à un rendez-vous professionnel pour cause d’objet perdu (c’est arrivé à 12% des Français), faire attendre à un premier rendez-vous (17% des moins de 25 ans) ou carrément rater un voyage (4%). Rien d’étonnant donc à ce qu’une bonne moitié des Français estime que perdre des affaires est une source de stress.

http://www.metronews.fr/