Un couple suisse retrouvé dans la glace 75 ans après sa disparition


Une découverte qui permet a des enfants de faire leur deuil après la disparition de leurs parents, il y a 75 ans. Ils ont été retrouvés momifié par la glace dans une station de ski en Suisse avec leurs effets personnels.
Nuage

 

Un couple suisse retrouvé dans la glace 75 ans après sa disparition

 

Des restes de vêtements, de souliers et une bouteille en verre dans la neige

Des restes de vêtements des deux disparus dans le domaine skiable Glacier 3000, dans le sud de la Suisse Photo : La Presse canadienne/Keystone

Un couple disparu depuis 75 ans dans le massif des Diablerets, dans le sud de la Suisse, a été retrouvé momifié dans les neiges d’un glacier, à 2615 m d’altitude, ont rapporté mardi les médias helvétiques.

Radio-Canada avec Agence France-Presse

Les deux corps, visiblement bien conservés, ont été retrouvés gisant côte à côte, au milieu des restes d’effets personnels, dont deux sacs à dos, une bouteille, un livre et une montre, a déclaré le directeur du domaine skiable Glacier 3000, Bernard Tschannen, au quotidien Le Matin.

La découverte a été faite jeudi dernier par un employé de la station, selon M. Tschannen, qui a précisé qu’« il s’agissait d’un homme et d’une femme portant des vêtements datant de la période de la dernière guerre » mondiale.

La glace les a parfaitement préservés et leurs affaires étaient intactes. Bernard Tschannen, directeur du domaine skiable Glacier 3000

Le couple serait tombé dans une crevasse, avance comme hypothèse le directeur du domaine skiable Glacier 3000.

Les deux corps ont réapparu sur le glacier en raison de la fonte des neiges.

Selon le journal suisse, il s’agirait d’un cordonnier de 40 ans, Marcelin Dumoulin, et de son épouse Francine, institutrice de 37 ans, qui étaient partis à pied le 15 août 1942 du village de Chandolin pour nourrir leur bétail dans les Alpes.

Les deux disparus avaient prévu de rentrer le soir même, selon l’un des sept enfants du couple. Les recherches pour les retrouver avaient été abandonnées après deux mois et demi et les enfants, placés en famille d’accueil.

La plus jeune fille, aujourd’hui âgée de 79 ans, a déclaré au journal Le Matin que la nouvelle lui avait amené un « profond sentiment de calme », et elle veut organiser à ses parents les funérailles qu’ils méritent.

« Nous avons passé notre vie à les rechercher […] Nous ne croyions pas pouvoir leur organiser un jour les obsèques qu’ils méritaient », a confié Marceline Udry-Dumoulin, qui avait 4 ans au moment de la disparition de ses parents.

La police compte effectuer des tests ADN, selon ce que la nièce de Mme Udry-Dumoulin, Marilyn Dumoulin, a déclaré à l’AFP.

 

Merci à Jack pour la vidéo

http://ici.radio-canada.ca/

La pochette où Neil Armstrong a mis des bouts de lune vendue 1,8 million de dollars


Cette fameuse pochette contenant des résidus de poussière lunaire devait aller au musée de l’air et de l’espace de Washington, mais suite à une erreur, il a été expédié plus tard et a faillit se retrouver dans les poubelles .. Bref après avoir été vendu dans une enchère pour moins de 1,000 la première fois, il fut revendu à plus de 1 million de dollars. Personnellement, même si cette pochette fait partie des prouesses de l’homme dans l’espace, c’est un prix exorbitant pour une simple pochette. De l’argent jeter par les fenêtres
Nuage

 

La pochette où Neil Armstrong a mis des bouts de lune vendue 1,8 million de dollars

 

 

Ce sachet de décontamination, de la taille d’une trousse de toilette, est encore imprégné de traces de poussière et de petits cailloux lunaires. RelaxNews  /  Jewel SAMAD / AFP

(AFP) – Une pochette utilisée par Neil Armstrong pour ranger les premiers échantillons lunaires jamais ramassés par l’Homme, et qui a failli finir à la poubelle, a trouvé preneur contre 1,8 million de dollars jeudi, a annoncé la maison de vente aux enchères Sotheby’s.

Ce sachet de décontamination, de la taille d’une trousse de toilette, est encore imprégné de traces de poussière et de petits cailloux lunaires.

L’heureux propriétaire de cette pochette à tirette est un acheteur anonyme, qui a effectué la transaction au téléphone après cinq minutes d’enchères à New York.

La précédente propriétaire, une avocate de l’Illinois, n’avait déboursé que 995 dollars pour acquérir ce petit bout d’histoire de la conquête spatiale en 2015.

La vente coïncidait avec le 48e anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11 en 1969, mais cela n’a pas permis à la pochette d’être vendue entre 2 et 4 millions de dollars, comme l’espérait Sotheby’s.

C’est le seul objet de la mission Apollo 11 resté aux mains de propriétaires privés.

Armstrong avait utilisé cette pochette pour ramasser ces échantillons de poussière et fragments de rochers sur la surface lunaire.

Vu leur nature alors inconnue, ils furent placés dans des sachets de décontamination pour limiter les risques de toxicité.

Une fois Apollo 11 revenue sur terre, la quasi-totalité du matériel fut expédiée au musée de l’air et de l’espace de Washington. Mais suite à une erreur d’inventaire, la pochette échoua au Johnson Space Center.

Le personnel faillit la jeter, avant de la proposer à un collectionneur spatial du Kansas, gratuitement semble-t-il, qui la conserva sans connaître son histoire.

A la suite d’une condamnation sans lien avec cette affaire, le FBI confisqua ses avoirs, pochette comprise. Elle fut mise aux enchères trois fois sans trouver preneur, jusqu’à ce qu’une avocate de l’Illinois ne s’en empare en 2015 pour une bouchée de pain: 995 dollars.

Remarquant des traces noires, elle l’envoya pour test à la NASA, qui confirma qu’il s’agissait de poussière lunaire d’Apollo 11 et d’un sachet de décontamination figurant sur la liste d’arrimage.

Une bataille judiciaire s’ensuivit pour établir la propriété de la pochette, qu’un juge texan finit par trancher en faveur de l’avocate de l’Illinois.

http://www.ladepeche.fr/

La moustache de Salvador Dali est intacte, 28 ans après sa mort!


L’excentrique Salvador Dali, 28 ans après sa mort, a gardé sa moustache intacte ainsi que son corps est bien conserver par l’embaumement. L’ouverture de la tombe a pour but de prendre des échantillons et d’examiner les preuves grâce à l’ADN  que le peintre est le père ou non d’une cartomancienne. J’avoue avoir bien hâte d’avoir les réponses, à savoir si cette saga en valait la peine
Nuage

 

La moustache de Salvador Dali est intacte, 28 ans après sa mort!

 

HULTON DEUTSCH VIA GETTY IMAGES

Elle était dans sa position classique, à dix heures dix!

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d’ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi.

« Comme vous le savez, le corps de Dali avait été embaumé, il était momifié et la moustache a été préservée, comme l’a dit le médecin légiste (Narcís) Bardalet, elle était dans sa position classique, à dix heures dix », a déclaré le secrétaire général de la Fondation Dali Lluis Peñuelas Reixach vendredi lors d’une conférence de presse.

« C’était un moment émouvant pour lui et pour nous aussi », a-t-il ajouté en évoquant cette moustache noire relevée « en croc », si caractéristique de Dali, qui aimait s’en amuser en écarquillant les yeux.

Comme pour prolonger la rocambolesque vie du peintre surréaliste espagnol, une cartomancienne de 61 ans, Pilar Abel, née comme lui à Figueras, une petite ville du nord de la Catalogne, a déposé devant la justice une demande de reconnaissance de paternité, presque trente ans après la mort de Salvador Dali.

Malgré les efforts de la fondation qui gère son patrimoine et veille sur sa dépouille pour l’arrêter, la procédure judiciaire a suivi son cours, et la juge en charge du dossier a ordonné l’exhumation.

Celle-ci a été menée à bien pendant près de quatre heures jeudi à l’abri des regards dans le Théâtre-Musée Dali où l’excentrique artiste était enterré, après le départ des visiteurs.

Une lourde dalle de plus d’une tonne posée recouvrant sa tombe a dû être soulevée et le cercueil en bois massif a dû être ouvert.

Les experts ont prélevé des échantillons de « cheveu, d’ongle, et deux os longs », a encore dit Lluis Peñuelas aux journalistes.

Ils doivent désormais être analysés par l’Institut toxicologique de Madrid et comparés à l’ADN de la plaignante, ce qui prendra plusieurs semaines.

Si la filiation était démontrée, Pilar Abel, une femme aux yeux noirs et aux cheveux sombres, serait la seule descendance de Salvador Dali et pourrait prétendre à un quart de son héritage.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Quand un requin vient perturber les championnat du monde de surf


En Afrique du Sud, le championnat de surf n’est pas sans risque, il arrive que les requins veuillent aussi partager les vagues avec les surfeurs. Une vidéo tournée en 2015 montre les risques d’une rencontre avec le grand blanc.
Nuage

 

Quand un requin vient perturber les championnat du monde de surf

 

Les championnats du monde de surf ont été interrompus à cause d’un requin Pixabay

Les quarts de finale de l’étape sud-africaine des championnats du monde de surf ont tourné court ce mardi. La raison, un invité surprise. Un grand requin blanc qui a bondi non loin des surfeurs et qui s’est mis à roder dangereusement autour des 3 concurrents. Alertés par la « water-patrol », les quarts de finaliste ont rapidement sauté hors de l’eau pour être rapatriés entier sur la terre ferme…

Un requin récidiviste ? 

Si la compétition a repris par la suite, les autorités et organisateurs ont préféré interrompre le championnat pour la journée. Il faut dire que tous avaient en tête les événements de 2015. Lors de cette même étape sud-africaine, réputée à risque, un surfeur avait failli perdre la vie. Mick Fanning s’était alors retrouvé à la lutte avec le prédateur et s’en était miraculeusement sorti indemne. Depuis les mesures misent en place par la WSL (World Surf League) semblent fonctionner à merveille afin que surfeurs et requins n’aient pas à se battre pour partager les vagues. 

http://www.ladepeche.fr/

Créé par les Américains, le hand spinner peut déstabiliser le Kremlin, selon une chaîne russe


Le hand spinner, une toupie qui se contrôle dans les doigts est parait-il très addick auprès des jeunes, mais de voir comme une arme qui pourrait contrôler les cerveaux, me sembler vraiment un hypothèse fantaisiste. Je crois que cette mode passera comme d’autres bidules qui ont fait fureur dans les années passées
Nuage

 

Créé par les Américains, le hand spinner peut déstabiliser le Kremlin, selon une chaîne russe

 

Hand spinner  - Pixabay

Hand spinner Pixabay

Ces objets sont zombifiants et rendent les gens sensibles à la manipulation », lâche le présentateur de la chaîne russe Rossiya 24 à l’antenne. La cause de sa colère, les consoles de jeux, les téléphones portables ? Non, pire encore, le journaliste russe parle des hand spinner.

 Ce petit objet roi des cours de récré et vanté pour ses vertus apaisantes est devenu en quelques temps un véritable phénomène. Sorte de toupie dont le but est de la faire tournoyer le plus longtemps possible sur les doigts, le hand spinner aurait donc des effets hypnotiques sur ses utilisateurs, selon la chaîne Rossiya 24. 

Une arme d’embrigadement massive

Proche du Kremlin, le média pense que les hand spinners pourraient servir à retourner les cerveaux des enfants et des gens contre le pouvoir en place, nous explique le journal Le Monde. D’ailleurs, la chaîne y voit une coïncidence entre les rassemblements des membres de l’opposition et le petit objet, car des hand spinners auraient été distribués aux participants de la manifestation du 12 juin.

« Ça n’est probablement pas une coïncidence qu’ils aient commencé à vendre ces toupies pendant des événements organisés par l’opposition », tentait d’expliquer le présentateur de Rossiya 2, Alexeï Kazakov.

Comparant ainsi ce jouet à une arme d’embrigadement massive qui pourrait être promu par les Etats-Unis afin de contrôler les populations. 

http://www.ladepeche.fr/

Un jeune garçon tué par une balle tombée du ciel


Je déteste les armes, alors qu’un jeune est mort parce qu’un autre, un inconnu a tiré en l’air probablement pour s’amuser. Une balle tirée dans les airs est assez rapide quand il retombe
Nuage

 

Un jeune garçon tué par une balle tombée du ciel

© thinkstock.

Une horrible tragédie…

Les faits remontent au 1er juillet, à Hammond, près de Chicago. Noah Inman, jeune espoir du baseball américain, s’écroule vers 21.30 sur le terrain de basket de son quartier, sans raison apparente.

Les témoins pensent d’abord à une crise d’épilepsie mais il n’en est rien: le jeune garçon a en réalité été frappé d’une balle de revolver en pleine tête, une cartouche tombée du ciel, « probablement tirée au hasard dans les airs« .

Il mourra une semaine plus tard, relate Slate, relayant un article du Chicago Tribune

Colère et incrédulité

Dans la communauté, c’est la consternation. Une émotion partagée entre l’incrédulité face à une tragédie d’une probabilité infime et la colère devant cet acte criminel dont on ne connaît pas l’auteur.

« Ceux qui s’amusent à tirer des balles en l’air pensent-ils aux conséquences potentielles? », s’indigne le maire de la ville Tom McDermott Jr.

Les victimes de tirs « festifs »

Si le fait divers peut sembler extrêmement isolé, c’est loin d’être le cas. Selon le site Forensic Outreach, plusieurs dizaines d’Américains auraient ainsi succombé à leurs blessures dans des circonstances similaires. En effet, si le tir « festif » n’est pas propulsé à la verticale, la vitesse de la balle demeure suffisamment rapide pour s’avérer fatale à l’atterrissage. Un jeune garçon a payé le prix de ce rituel insensé.

http://www.7sur7.be/

Goûteriez-vous la crème glacée au charbon?


Pour ma part, je n’ai jamais goûté à cette crème glacée noire. Ce n’est pas la couleur qui me surprend, mais qu’ils utilisent le charbon de bois. Il parait que le goût est bon, un goût de noix de coco
Nuage

 

Goûteriez-vous la crème glacée au charbon?

 

Quand la p’tite molle subit une cure de jouvence

L’ingrédient magique : le charbon actif. C’est cette substance qui fait en sorte que le cornet et la glace sont tous deux monochromes.

Le charbon actif est fabriqué à base de cosses de noix de coco ou de charbon de bois. Ce produit est parfois utilisé à des fins médicales pour traiter les intoxications.

La crème glacée noire s’apparente à la saveur de noix de coco. Certains y détecteraient un arôme de vanille.

La crèmerie joue avec les contrastes de couleurs avec d’autres saveurs dont vanille, thé vert et ube, une variété de patate sucrée.

Même si certains vantent les vertus du charbon actif, ces cornets de crème glacée ne sont pas des gâteries santé pour autant. C’est un dessert qui contient du sucre!

Même si l’efficacité est incertaine, des gens utilisent ce produit pour se blanchir les dents, traiter leur flore intestinale et même pour prévenir la gueule de bois.

Un engouement grandissant

Toronto n’est pas le premier endroit où cette crème glacée gothique fait rage! Au cours de la dernière année, les gourmands de Los Angeles et de New York ont déjà eu la chance d’y goûter, de prendre leurs égoportraits et de tirer leur langue pour montrer un léger résidu noir.

Deux jeunes femmes posent en tirant la langue et en montrant leurs doigts tachés par la crème glacée au charbon actif

Kelsey et Victoria montrent que la crème glacée au charbon actif laisse des taches sur la langue et sur les doigts Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

Shawn Izukawa, un employé d’Ihalo Krunch, vante le mérite des saveurs et des couleurs de sa crème glacée. Il souligne le coup de génie d’une des copropriétaires qui se spécialise en marketing et qui a su saisir l’occasion. Il explique le succès en raison d’une certaine loyauté de la clientèle et surtout du bouche-à-oreille des médias sociaux.

Reste à voir maintenant si l’engouement se poursuivra l’été prochain.

http://quebec.huffingtonpost.ca