Ces hommes qui veulent littéralement vivre comme des chiens


Il est difficile de ne pas avoir de jugement de valeur face à ce genre de comportement. Pour ma part, je veux bien avoir l’esprit ouvert, mais je n’y arrive pas
Nuage

 

Ces hommes qui veulent littéralement vivre comme des chiens

 

Extrait du documentaire «Secret Life of the Human Pups», sur Channel 4.

Extrait du documentaire «Secret Life of the Human Pups», sur Channel 4.

Repéré par Vincent Manilève

Depuis une quinzaine d’années, la communauté des «Human Pups» ne cesse de s’étendre grâce à internet.

Quand on les voit pour la première fois, difficile de cacher sa fascination pour leur mode de vie. Qui sont ces hommes qui, un jour, ont décidé de s’habiller et de se comporter comme des chiens? D’où viennent-ils? Quels sont leurs réseaux? C’est ce qu’ont essayé de comprendre les auteurs du documentaire Secret Life of the Human Pups, diffusé le 25 mai sur la chaîne britannique Channel 4.

Le «puppy play» (ou jeu de rôle animal) vient de la communauté BDSM et son nombre d’adeptes a explosé ces quinze dernières années grâce à internet, qui a permis à des gens ayant le même genre d’envies d’entrer en contact.

Sur son site, le Guardian explique que ce groupe est plutôt constitué «d’hommes, homosexuels, qui aiment s’habiller avec du cuir, porter des cagoules en forme de tête de chien, les interactions tactiles comme les caresses sur le ventre ou les chatouilles sur les oreilles, s’amuser avec des jouets, manger dans des bols et entretenir des relations avec des “maîtres” humains».

On peut aussi ajouter à la liste le fait que certains aiment aussi faire semblant d’uriner contre des lampadaires ou sautiller pour réclamer des friandises.

La journaliste du Guardian a ainsi rencontré Tom, adepte du puppy play, qui défend ce mode de vie pour ce qu’il a de simple:

«Vous n’avez pas à vous préoccuper de l’argent, de la nourriture ou du travail. C’est juste une chance pour apprécier la compagnie des autres à un niveau très simple.»

Pour assumer sa nouvelle vie, il a rompu avec sa fiancée et a entamé une relation avec Colin, son nouveau maître rencontré sur internet.

Pas nécessairement sexuel

Kaz, autre adepte, répond aux questions du journal sur la partie purement sexuelle, notamment à propos de sa tenue en cuir qui en intrigue plus d’un:

«Les gens pensent immédiatement que c’est la tenue que je porte pour le sexe. On m’a déjà posé des questions horribles, notamment si j’aimais faire l’amour avec des chiens. Mais il ne s’agit en rien de cela, et ce n’est pas toujours sexuel. Avec les membres de ma meute nous passons beaucoup de temps ensemble à la maison à être juste des chiens. Nous sommes neuf et mon partenaire est notre maître. Une grande partie de tout ça est un sentiment d’appartenance à une famille; on est là pour prendre soin les uns des autres.»

Le site NEPups écrit par ailleurs que «ce n’est pas nécessairement sexuel, mais que cela peut l’être pour certains, et pour d’autres il s’agit de libérer la partie animale qui est en soi».

Mais comment expliquer que ces personnes décident un jour d’être un animal de compagnie?

Pour David, académicien et membre de cette communauté, il s’agit d’un mode «prérationnel, préconscient». «C’est un espace émotionnel instinctif, explique-t-il encore. Dans chaque toutou, il y a une personne. C’est une partie de mon identité, mais seulement une partie. Je suis aussi végétarien, je joue du piano, j’ai un perroquet. Je plantais des tomates dans ma parcelle ce matin. Je peux vivre des mois sans aller dans mon espace de puppy play.»

Et c’est aussi pour cela que le documentaire de Channel 4 a été réalisé: pour lutter contre les clichés et montrer que les membres de cette communauté sont des gens comme les autres. 

http://www.slate.fr/

Les derniers moments d’un couple capturés par leur fils


C’est un fait vécu, comme rare, on peut lire. Il a tant de dispute entre couples, que je trouve réconfortant qu’il y a encore des couples qui ont des liens solides même dans les moments difficiles, et même juste avant de mourir
Nuage

 

Les derniers moments d’un couple capturés par leur fils

 

Les derniers moments de ce couple ontarien capturés sur pellicule ne sont qu’une infime partie de leur incroyable histoire qui aura duré 24 ans.

Le 28 avril dernier, Jim Mininni est allé à l’hôpital pour une inspection de routine. L’homme de 58 ans avait reçu un second diagnostic de cancer du poumon en 2011. Les médecins ont remarqué des problèmes respiratoires et ils ont décidé de l’admettre aux soins intensifs.

Le jour suivant, sa femme a été victime d’une crise cardiaque.

Mininni a été transporté au Kingston General Hospital, tandis que sa femme Cindy Ireland, 58 ans, a été admise au Brockville General Hospital.

Leurs deux fils Chris et Matt ont alors tenté de les réunir. C’était une opération difficile, Ireland devant fournir une raison médicale pour être transférée dans un autre hôpital.

C’est finalement grâce à l’aide d’un chirurgien qu’elle a été transférée dans le même établissement que son mari le 3 mai.

chris mininni

«Ils ont trouvé une large tumeur qui bloquait le tube respiratoire de mon père, a confié Chris, 21 ans, au Huffington Post Canada dans un courriel. [Les médecins] nous ont dit qu’il n’y avait plus rien à faire. Ils ont réveillé mon père pour l’informer de sa situation et de celle de ma mère. »

Le temps des adieux

Mininni a signé une décharge pour laisser tomber les manœuvres de réanimation, ne voulant pas «prolonger l’inévitable», a expliqué Chris.

Le 4 mai, Chris a rencontré le reste de la famille, «brisé et en larmes». C’était le temps de dire adieu.

Mininni communiquait par écrit. En tremblant, il a écrit «MO», mais n’a pu compléter le mot durant un «deux heures agonisant».

«On pensait qu’il voulait écrire le mot « Mouth » (bouche), comme s’il voulait qu’on enlève le tube. Mais il a finalement terminé le mot « Mom » (maman).»

«Mon père aimait ma mère de tout son être»

Après des heures de préparation, sa requête a été respectée. Il pouvait finalement voir celle qui a été sa femme durant les 24 dernières années.

«Le visage de mon père s’est éclairé comme celui d’un enfant, avec des larmes qui coulaient le long de son visage. Il se répandait en prières en disant merci», a mentionné Chris.

«Une équipe de docteurs et d’infirmières ont commencé à déplacer mon père, qui serrait fermement la main du docteur en signe de gratitude. Il est allé dire au revoir à ma mère pour une dernière fois. Ils l’ont tenue en vie le plus longtemps possible.»

Avec ses deux parents sous respirateur artificiel, Matt, le frère de Chris, a croqué ce cliché de leur dernier moment ensemble :

chris mininni
Mininni est décédé quelques heures après.

Presque deux semaines plus tard, Chris a publié l’image sur Reddit. La publication lui a apporté un lot de commentaires autant positifs que négatifs.

La femme de Mininni est maintenant en convalescence à la maison et, d’après Chris, les commentaires sur Reddit l’ont aidée à faire son deuil.

«La photo n’est qu’une infime partie d’une histoire de 24 ans. Cette histoire montre véritablement à quel point mon père aimait ma mère et je n’ai aucune honte à montrer cela», a révélé Chris.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Un téléspectateur «hypnotisé» chez lui en regardant Messmer


Messmer a fait des siennes en France. Un homme aurait été en état hypnose simplement en regardant Messmer à la télévision. Je trouve cela un peu fort, mais il semble que ce soit possible ou peut-être cet homme a fait une forme d’épilepsie. Quoiqu’il en soit,il semble que Messmer ne prend pas assez de temps pour faire revenir les gens correctement à la réalité
Nuage

Un téléspectateur «hypnotisé» chez lui en regardant Messmer

 

Par Sandra Lorenzo

C’est quand elle a vu que son mari ne répondait plus qu’une habitante des Landes, en France, a décidé d’appeler les secours. Les yeux grands ouverts, le quinquagénaire ne réagissait plus. En cause selon elle, l’émission de l’hypnotiseur Messmer diffusée sur la chaîne TF1, «Stars sous hypnose», que le couple était en train de regarder.

Lorsque le service d’aide médicale arrive, l’homme n’est toujours pas revenu à lui.Selon France Bleu Gascogne, c’est la voix de son épouse qui lui fait finalement reprendre conscience quand celle-ci s’est mise à reproduire les gestes de l’hypnotiseur.

Pendant une heure et demi selon Sud Ouest, l’homme de 51 ans est ainsi resté «piégé» alors que la séquence où Messmer hypnotise la star face à lui ne dure que quelques minutes. Le quinquagénaire qui a voulu se prendre au jeu de l’émission ne parvenait ainsi plus à desserrer les mains.

La sensibilité à l’hypnose varie en fonction des personnes

Hypnotisé seulement en regardant un hypnotiseur à la télévision? Si ce n’est pas courant, ce n’est pas impossible pour autant.

«C’est plausible, si la personne en question est hypersensible, hyper réceptive à l’hypnose», assure Franck Garden-Brèche, médecin urgentiste et praticien en hypnose médicale dans les Côtes d’Armor interrogé par nos collègues du HuffPost France. «Si cette personne se montre très concentrée, très intéressée par l’émission, il peut entrer en transe hypnotique.»

Cependant, le spécialiste n’exclut pas d’autres pistes comme une crise d’épilepsie partielle ou un AIT, un accident ischémique transitoire pour expliquer cette absence momentanée de réactions.

«Il ne suffit pas que la personne soit réceptive, il faut aussi que les mots employés par le spécialiste de l’hypnose résonnent en lui pour qu’une transe soit possible», modère encore le médecin urgentiste.

Grâce à un test appelé échelle de Standford, on peut savoir si telle ou telle personne sera sensible à l’hypnose, telle qu’elle est pratiquée par des hypnotiseurs comme Messmer.

«C’est grâce à ce test que Messmer sélectionne les personnes qui vont monter sur scène pendant ses spectacles, il ne prend que les plus sensibles», analyse Franck Garden-Brèche qui a déjà assisté à un de ses spectacles.

Sortir de la transe, une étape trop souvent baclée

Qui dit transe hypnotique, dit «réassociation» et c’est là que le bât blesse. Lorsque l’hypnotiseur de spectacle ou le praticien en hypnose termine la transe, il vaut mieux passer par une phase de «réassociation» pendant quelques minutes.

«La réassociation permet de revenir de la transe, de s’assurer que le patient ou le spectateur a retrouvé toutes ses facultés. Dans les spectacles ou dans le cas de ce téléspectateur qui a dû revenir de lui-même, cela prend plus de temps, peut être désagréable pour la personne et peut faire peur à l’entourage», déplore le praticien.

«Messmer prend des précautions au début de ses interventions, assure l’urgentiste en expliquant qu’il faut se tourner vers un médecin et que lui ne pratique que l’hypnose de spectacle. Mais il ne passe pas assez de temps à réassocier les spectateurs».

Pour autant, impossible de rester bloqué en transe.

«Nous ne nous mettons pas en danger en regardant une émission de ce genre. La télévision en soi comme les jeux vidéo ou la lecture peuvent nous plonger dans une transe spontanée. Nous en vivons tous à notre échelle plusieurs au cours de la journée.»

Voilà qui devrait rassurer le couple de téléspectateurs landais.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

 

Des araignées sèment la panique dans un avion d’Air Transat


Cela m’a fait penser au film « Serpent à bord » qui avaient été embarquée pour tuer le témoin d’un meurtre. Si on a peur des araignées … Ce fut une mauvaise rencontre dans les airs
Nuage

 

Des araignées sèment la panique dans un avion d’Air Transat

 

La Phormictopus cancerides fait partie des grandes araignées que l'on retrouve en République dominicaine.

La Phormictopus cancerides fait partie des grandes araignées que l’on retrouve en République dominicaine.   PHOTO : REPTILESALIVE.COM

Des cris, des passagers debout sur leur siège et des agents de bord qui demandent aux gens de se couvrir les jambes, tout en prenant en charge une personne sous le choc. Le vol Punta Cana-Montréal n’a pas été de tout repos, le 18 avril dernier. Deux mygales, des araignées d’une taille de 10 à 20 centimètres, se promenaient dans la cabine.

Un texte de Thomas Gerbet

« L’araignée est montée sur ma jambe, j’étais en jupe », raconte Catherine Moreau, résidente de Repentigny. « C’était au moment du repas, mon mari a réussi à l’attraper avec un contenant de plastique, mais elle sortait ses pattes. Ma fille criait, elle était en état de choc ».

La passagère affirme que les agents de bord ne savaient pas trop comment agir et certains avaient peur de s’approcher.

« L’équipage était en arrière de l’appareil quand il a vu que ça s’agitait en avant », raconte la vice-présidente de la composante syndicale d’Air Transat, Julie Roberts, qui représente les agents de bord. « [Les membres de l’équipage] ont fait le nécessaire pour calmer les gens », poursuit-elle. 

Les araignées ont été découvertes vers la fin du vol. Une des mygales a été capturée par un passager, l’autre a poursuivi sa promenade avant d’être récupérée par un agent fédéral une fois l’avion posé à l’aéroport Montréal-Trudeau.

http://ici.radio-canada.ca/

Fort McMurray : un chat survit en se cachant dans un four


Fort McMurray n’est pas encore terminé, il a détruit plusieurs kilomètres. Dans le brouhaha des personnes déplacées pour leur survie, parmi eux, dans l’urgence de la situation de quitter les lieux, ils ont dû laissé à contre coeur des animaux domestiques. Parmi eux, un chat qui a survécu de l’enfer en allant se cacher dans un four. Si ce chat pouvait parler, il en aurait surement des choses à nous raconter. Heureusement, il pu retrouver sa famille
Nuage

 

Fort McMurray : un chat survit en se cachant dans un four

 

De tous les animaux sauvés durant l’incendie de Fort McMurray en Alberta, Tux, le chat qui s’est caché dans une cuisinière, a sûrement été le sauvetage le plus étonnant…

Tux, le chat de Jody Lishchynsky, a sûrement vu sa vie défiler devant ses yeux lorsque la maison de son humaine est devenue la proie des flammes. Obligée de quitter sa maison avec seulement ce qu’elle avait sur elle quand l’incendie a commencé, elle s’est vue contrainte de laisser sur place son adorable matou.

Livré à lui-même, Tux n’a alors pas manqué d’ingéniosité pour sauver sa peau. Les pompiers ont expliqué qu’une explosion à l’intérieur de la maison avait dû briser le verre du four, permettant ainsi au félin de se faufiler à l’intérieur. Une seconde explosion a frappé le four de côté, laissant tombé l’appareil et piégeant Tux… pour au final le sauver.

Suite à l’incendie, la maison est devenue une véritable ruine. Cependant, durant leur tour à travers les débris, les pompiers ont découvert le four intact, avec à l’intérieur Tux.  

Un chat survit en se cachant dans un four

La photo des pompiers ayant trouvé le chat caché dans son abri pour le moins insolite, a fait le tour des réseaux sociaux. C’est ainsi que Jody, l’humaine de Tux a réussi à savoir que son animal était toujours en vie.

 «Bon sang ! Il avait l’air si sale sur la photo», a-t-elle déclaré au National Post.

La boule de poils a pu retrouver rapidement sa famille, avec pour seul souvenir de sa mésaventure, des pansements aux pattes.

Un chat survit en se cachant dans un four

Les propriétaires de l’animal étaient extrêmement reconnaissants envers les pompiers d’avoir retrouvé leur chat.

 «Je ne sais pas pourquoi ce pompier a regardé dans ce four», a ajouté Jody.

Et en effet, le matou a eu beaucoup de chance… comme quoi la légende racontant que les chats ont 9 vies est peut-être bien réelle, qui sait ?

Par Charline BéduitCrédits photo : Facebook / Alberta SCP

http://wamiz.com/

Inde : Des médecins retirent une boule de cheveux de presque 7 livres de l’abdomen d’une femme


Cette femme souffre de trichophagie, la manie de manger les cheveux. Après lui enlever cette masse de cheveux, on ne peut qu’espérer qu’elle aura un suivi pour se défaire de cette très mauvaise habitude
Nuage

 

Inde : Des médecins retirent une boule de cheveux de presque 7 livres de l’abdomen d’une femme

 

Capture d’écran (vidéo complète ci-bas)

Connaissez-vous la trichophagie? C’est la manie qu’ont certaines personnes de manger leurs propres cheveux. C’est un peu comme se ronger les ongles… mais avec des conséquences possiblement extrêmes, comme le démontre le cas d’une femme du nord de l’Inde.

Selon Metro.co.uk, des médecins ont dû retirer une boule de cheveux de 3 kg (environ 6,5 livres) qui a pris deux décennies à se former de l’abdomen de la pauvre patiente de 31 ans.

The Sun rapporte que la femme au foyer s’est rendue à l’hôpital parce qu’elle n’était plus capable de manger ou boire quoi que ce soit sans vomir.

Elle a avoué aux médecins de l’hôpital de Chandigarh (nord de l’Inde) qu’elle avait le tic d’arracher et de manger ses cheveux depuis sa jeunesse. Ceux-ci avaient identifié la masse dans le système digestif de la femme grâce à une échographie, rapporte le Daily Mail.

Elle avait d’abord nié le tout lorsque les médecins, dont le Dr Hardeep Singh, qui s’occupait de son cas, ont formulé l’hypothèse de la trichophagie pour expliquer cette boule de près de 40 cm de longueur.

Attention : la vidéo ci-dessous pourrait choquer certains lecteurs.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

L’odeur des vieux livres désormais disponible en parfum


Ce n’est pas un  parfum nouveau, mais il semble qu’il soit toujours tendance. Personnellement, si je mettais du parfum, ce ne serait pas mon choix
Nuage

 

 

L’odeur des vieux livres désormais disponible en parfum

 

Rainbow of Books (Explore #86). | John Nakamura Remy via Flickr CC License by

Rainbow of Books (Explore #86). | John Nakamura Remy via Flickr CC License by

 

Repéré par Grégor Brandy

«Sentez le livre»

«Vous avez commencé à vous épier à la bibliothèque, ou dans la boutique du libraire indépendant, ou au milieu des livres d’occasion jaunis de ce magasin. Des deux côtés, l’attraction est indéniable. Il est temps de passer à l’action. Faites en sorte de sentir comme la chose qu’il ou elle désire le plus au monde. Sentez le livre.»

Cette petite introduction est extraite d’un article de Quartz, qui nous apprend que depuis quelques années déjà, on peut se procurer des parfums «senteur livre». Jezebel avait ainsi noté l’apparition d’un de ces parfums, en partie conçu par Karl Lagerfeld, en juin 2012. Depuis, la tendance ne s’est pas vraiment arrêtée, et on peut trouver des parfums à partir de 20 dollars, même si les prix peuvent parfois grimper jusqu’à plus de 250 dollars. En fouillant un peu, on découvre d’ailleurs qu’il existe des bougies dans le même genre.

Comme l’expliquait le site Coumpound Interest, en 2014, (dans un article que nous avions repéré ici) l’odeur des vieux livres provient d’une dégradation chimique:

«Le papier contient, entre autres composants chimiques, de la cellulose et de plus faibles quantités de lignine. Toutes deux proviennent du bois dont est issu le papier; les papiers les plus beaux contiennent moins de lignine que, par exemple, le papier journal. Dans les arbres, la lignine aide à maintenir ensemble les fibres de cellulose, maintenant ainsi le bois raide; elle est aussi responsable du jaunissement du papier avec le temps. L’oxydation la décompose en acides qui décomposent ensuite la cellulose».

Par ailleurs, souligne Quartz, il n’est pas étrange que l’odeur d’un livre soit tant recherchée, notamment chez ceux qui ont beaucoup lu quand ils étaient plus petits:

«Les odeurs sont étroitement liés à la mémoire. Tout comme l’odeur d’une crème solaire ou de l’herbe fraichement coupée peuvent soudainement vous rappeler des souvenirs d’enfance, pour les amoureux des livres, l’odeur des vieux manuscrits rappelle les souvenirs de lecture d’un vieux classique ou les moments passés à fouiller dans une bibliothèque ou dans une librairie.»

http://www.slate.fr/