Le Saviez-Vous ► Attila le Hun : Barbare célèbre


Autrefois, barbare n’avait pas tout à fait la même signification qu’aujourd’hui. C’était des gens différents, ayant d’autres coutumes et vivaient autrement et sans vraiment d’éducation. Mais, les mots évoluent et les définitions aussi. Attila fut un des pires barbares que la terre à portée.
Nuage

 

Attila le Hun : Barbare célèbre

Attila, imaginé par Eugène Delacroix

vers 1847

(Source)

D’où vient le mot barbare?

Le Galate mourant

IIIème siècle av. J.-C.(Source)

Si aujourd’hui le mot barbare a une connotation péjorative, ce n’était pas nécessairement le cas dans l’Antiquité, surtout pour les Grecs. En effet, le mot grec « barbaros » signifiait simplement quelqu’un qui n’était pas Grec, donc qui ne parlait pas leur langue, ne vénérait pas les mêmes dieux et n’avait pas les mêmes coutumes. En ce sens, tant les Égyptiens que les Perses et les Romains étaient considérés comme des barbares de leur point de vue.

Possible monnaie de Vercingétorix

48 av. J.-C.(Source)

Les Romains utilisèrent le terme comme une attaque, considérant comme barbare non seulement des gens qui n’étaient pas Romains ou du moins favorables à la culture romaine, mais aussi toute population qui n’était pas à leurs yeux civilisée. Pour être civilisés, les Romains considéraient que vous deviez avoir des centres urbains avec des services comme des marchés et bâtiments publics, que vous deviez tenir des formes d’élections et apprécier entre autres l’art, notamment la sculpture gréco-romaine. Parce qu’ils vivaient en clans, avec des chefs, ne se battaient pas de la même façon que les Grecs et les Romains, vivaient dans des villages, portaient la barbe longue et parfois des vêtements faits de peaux animales, des peuples comme les Gaulois, les Germains, les Thraces, les Goths ou les Huns furent considérés comme des barbares.

Attila, le « fléau de Dieu »:

Représentation de 1493

(Source)

Parmi les barbares les plus célèbres de l’Histoire, le roi des Huns, Attila, arrive souvent en tête de liste! Nous croyons qu’il est né vers l’an 395 et d’après un témoignage citant une possible source de l’époque de ce roi,  nous croyons qu’il était de type mongol, de petite taille et assez austère. Il a succédé à son oncle vers 434 et fut déjà à la tête d’un grand empire. De leur lieu d’origine près de la Volga, l’Empire des Huns en vint à couvrir un territoire qui partait de la mer Caspienne et allait jusqu’aux Alpes!

Un aperçu de la Volga

(Source)

Attila a marqué l’imaginaire en envahissant deux fois les territoires de l’Empire romain d’Orient, qui avait pour capitale Constantinople et qui fut atteinte par ses troupes en 443, sans qu’il ne parvienne à la conquérir toutefois. Un choc néanmoins pour l’empereur! Il parvint ensuite à s’emparer d’une partie des Balkans et même d’une partie de la Grèce! Ses tactiques militaires considérées comme violentes et ses traités de paix très onéreux lui ont rapidement valu une réputation de « fléau de Dieu ».

Il parvint ensuite en Gaule en 451 et atteignit même Paris, soumise dès lors à un siège, mais qui fut finalement épargnée. C’est en retournant en Champagne qu’Attila fut vaincu, lors d’une bataille appelée celle des champs Catalauniques. Il profita de cette défaite pour partir alors à la conquête de l’Italie du Nord en 452 où il se vengea en saccageant des villes comme Aquilée, Milan et même Padoue. Cette arrivée en Italie mit un nouvel ennemi sur son chemin, le Pape Léon 1er.

Léon 1er et Attila par Raphael

(Source)

C’est alors qu’il planifiait une nouvelle attaque contre l’Orient après son retour d’Italie qu’Attila mourut, vers l’an 453, de ce que l’on croit être une hémorragie.  Il serait mort lors du banquet donné pour ses noces.

La légende veut qu’il ait été enterré en secret, afin qu’on ne retrouve jamais sa sépulture, dont le lieu demeure toujours un mystère aujourd’hui. Même les esclaves ayant creusé la tombe auraient été… égorgés.

Evelyne Ferron, Spécialiste en histoire ancienne

http://www.historiatv.com

Des policiers lui interdisent d’allaiter : "Vous n’allez pas imposer ça aux gens"


Cette mauvaise aventure se passe à Paris, mais cela pourrait être même dans mon coin de pays. Je me souviens de mon patron dans un restaurant auquel j’étais employé. Et un jour, il dit qu’une femme allaitait dans la salle à manger et ce n’était pas acceptable. Je lui ai fait pour réponse qu’étant une femme très pudique, j’ai toujours allaité mes enfants quand je venais au café ou manger et les seules personnes qui le savaient sont ceux qui étaient près de moi et entendaient l’enfant téter, car j’avais toujours une petite couverture sur moi. L’allaitement est un acte normal et naturel et s’offusquer est selon moi, inadmissible
Nuage

 

Des policiers lui interdisent d’allaiter : « Vous n’allez pas imposer ça aux gens »

 

Des policiers lui interdisent d'allaiter : "Vous n'allez pas imposer ça aux gens"« 

Les joies de la bonne mere », une peinture de Giuseppe Sciuti, 1877 (LEEMAGE)

Des policiers du IIe arrondissement de Paris ont empêché une mère d’allaiter en public. Le tout avec un ton un brin agressif. Dommage pour eux : avec Internet, tout se sait.

La scène se passe dans un commissariat du IIe arrondissement de Paris, le 10 avril dernier. Il fait très beau. Une jeune femme fait la queue avec son compagnon dehors.

Plan Vigipirate oblige, ils ne peuvent pas rentrer : trop de monde à l’intérieur. Le couple de trentenaires attend donc, patient, parce qu’il veut faire une procuration pour les élections prochaines. Et Nicolas porte en écharpe leur fils de 2 mois.

Quand soudain… Le petit se met à pleurer. Il a faim. Quiconque est parent sait. Si votre enfant de 2 mois pleure de faim (scoop), vous lui donnez à manger et vous cherchez des solutions rapides.

Sophie, la mère du nourrisson, demande donc aux policiers si elle peut accéder à une pièce tranquille pour donner le sein à son enfant. Sans savoir, la malheureuse, qu’il s’agit apparemment d’un immense sacrilège pour les policiers à qui elle s’adresse.

Bientôt 5.000 signatures

Tout cela est raconté dans une pétition qui monte sur Change.org (4.700 signatures ce jeudi soir). Ils avaient d’abord (gentils) demandé la permission à une policière d’allaiter :

« Une minute après, gênée, elle revient accompagnée d’un policier qui prend immédiatement le parti de nous agresser. Il nous explique sur un ton très hostile qu’ils ne nous laisseront pas allaiter et qu’ils n’ont aucune pièce prévue à cet effet.

Nous répliquons que je n’ai besoin que d’une chaise. Sa réponse ? « Il est hors de question que vous allaitiez en public ! Vous n’allez pas imposer ça aux gens. »

Nous promettons d’allaiter “très discrètement grâce à une pièce de tissu, un lange, qui sert à cacher ma poitrine” (ce sein que la police ne saurait voir). Il reste inflexible, catégorique et nous fait signe de circuler : l’allaitement au commissariat du IIe n’aura pas lieu. »

Le ton monte.

« Je prends mon courage à deux mains et lui explique qu’à mes yeux, c’est une honte de refuser à quelqu’un de nourrir son bébé. Mon compagnon est avec moi, notre enfant toujours en écharpe. Et là, choc absolu : le policier nous accuse d’être de mauvais parents pour avoir emmené notre fils dans un commissariat. Selon lui, c’est notre comportement qui est honteux, notre fils devrait être à la maison. »

« Subir ça seule, ce doit être horrible… »

Et le couple finit par partir sans faire sa procuration. Joint au téléphone, Nicolas raconte lui aussi une altercation violente :

« On s’est dit par la suite qu’on a eu de la chance d’avoir été ensemble. On a pu se soutenir, se calmer ensemble.  Subir ça seule, ce doit être horrible… »

En France, l’allaitement en public est d’ordinaire plutôt bien accepté, réagit Claude Didierjean-Jouveau au téléphone. La porte-parole de la Leche league, mouvement de défense de l’allaitement au sein, raconte :

« Ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident arrive, mais c’est assez rare. La plupart du temps, quand une femme allaite en public, rien ne se passe. On doit avoir deux ou trois épisodes de ce genre qui suscitent une mobilisation chaque année. »

Elle se souvient de  Lætitia, la mère qui, en 2013, avait été sommée de quitter un magasin par une commerçante dans les Landes.

« Je suis en bout de rayon […], il n’y a personne à part mes deux filles. Je baisse le haut de mon pull, je sors mon mamelon qui est tout de suite pris par ma petite qui a 20 mois, qui me cache donc déjà toute la poitrine quand la gérante vient vers moi et me dit :

‘Madame, nous sommes dans un magasin. Et les femmes qui allaitent, c’est comme les hommes torse nu, je n’en veux pas dans mon magasin’. »

Un post Facebook pour absorber le choc

Choqués par ce qui venait de leur arriver, Sophie et Nicolas se sont connectés à Facebook en arrivant chez eux. Besoin d’exorciser le truc.

« On avait envie d’entendre un écho de ce qu’on venait de vivre. Ça permet de sentir que ce qui s’est passé n’était pas normal, d’absorber le choc. On a donc écrit un post Facebook et des gens dans les commentaires nous ont conseillé de créer une pétition. »

Sur la pétition, les signatures s’amoncellent assez vite et les commentaires aussi. Plusieurs femmes racontent notamment devoir se cacher dans les toilettes régulièrement pour donner le sein à leur enfant.

http://tempsreel.nouvelobs.com

Une tique présente dans plusieurs pays rend allergique à la viande


Être piqué par une tique étoilée cause une allergie assez particulière, soit l’allergie à la viande. Elle est présente dans plusieurs pays dont les États-Unis … Et qui sait voyagera jusqu’au Canada
Nuage

 

Une tique présente dans plusieurs pays rend allergique à la viande

 

La maladie de Lyme n’est pas la seule à être causée par une morsure de tique. La morsure de la tique étoilée provoque des allergies à la viande dans le sud-est des États-Unis, rapporte le journaliste Jean François Bouthillette sur le site de Radio-Canada (émission Années lumière). La tique monte vers le nord et sera bientôt aux portes du Québec.

Des chercheurs rapportent aussi des cas d’allergie à l’alpha-gal, c’est-à-dire à la viande, en Australie, en France, en Allemagne, en Suède, en Corée, en Chine et au Japon.

Le journaliste rapporte notamment le cas d’une femme de 40 ans qui a trouvé une toute petite tique brune accrochée à son pied en revenant de son jogging. Quelques semaines plus tard ont commencé des symptômes de vomissements et de diarrhées entraînant une déshydratation et une hospitalisation. Sont ensuite apparues des crises d’anaphylaxie nécessitant des transports à l’urgence.

Après une errance diagnostique d’un an, un allergologue identifie une allergie à l’alpha-gal.

Elle ne peut pas manger de viande, sauf de la volaille ou du poisson. Elle doit lire tous les ingrédients sur les emballages.

« Il y en a partout, des produits d’origine animale. Partout ! » « Ce n’est pas tant la viande qui me manque. C’est la tranquillité d’esprit. »

Elle est suivie par le Dr Thomas Platts-Mills, allergologue-immunologue à l’Université de la Virginie qui fait partie des chercheurs qui ont récemment découvert l’existence de ce syndrome dont il a vu les premiers cas en 2004.

Depuis l’an dernier, le médecin et ses collaborateurs ont répertorié près de 4000 cas d’allergie à l’alpha-gal aux États-Unis.

Plusieurs cas sont certainement ignorés, « ceux de gens dont les symptômes sont moins graves (…) et qui n’ont pas reçu de diagnostic », explique-t-il.

« Les plus chanceux s’en tirent avec un mal de ventre ou des rougeurs s’ils mangent un steak. C’est le cas du Dr Platts-Mills, lui-même mordu et devenu allergique dans la foulée de sa découverte. »

On voit maintenant des cas jusqu’à l’extrémité nord de Long Island à New York, dans le sud du Maine et du Vermont…

Plus d’informations sur le site de Radio-Canada : Une tique qui rend allergique à la viande.

http://www.psychomedia.qc.ca/

Le Saviez-Vous ► 3 armures célèbre de l’Histoire


À travers l’Histoire, les armures ont été créées pour protéger le corps pour les guerriers et les chevaliers. Me semble que cela devait être défi de porter ces protections pour éviter la mort..
Nuage

 

3 armures célèbre de l’Histoire

 


Allemagne, 16e siècle
(
Source)

 Les armuriers, dédiée à ce très ancien métier qu’était la forge. Épées, couteaux, boulets de canon… la forge est un métier complexe et pourtant essentiel depuis l’Antiquité afin de certes fabriquer des armes, mais aussi afin de bien protéger les hoplites, les guerriers et les chevaliers au combat en fabriquant également les armures. Profitons de l’occasion pour nous intéresser brièvement à trois armures célèbres de l’Histoire.

1- L’armure de Dendra, XVe siècle av. J.-C. :


(
Source)

Les plus anciennes armures de l’Histoire ressemblaient très peu à ce que nous voyons dans les films de nos jours. Oubliez en effet les morceaux qui étaient forgés de manière à bien épouser les bras, le torse ou les jambes des combattants à l’époque des guerriers mycéniens! Ancêtres des Grecs qui ont colonisé et développé des cités-États autour de la Mer Égée, les Mycéniens étaient une civilisation guerrière qui protégeait ses populations tant par d’impressionnants palais-forteresses que des armées bien entraînées entre les années 1600-1200 av. J.-C. environ.


(
Source)

Bien que nous connaissions la nature guerrière de cette civilisation, nous avons très peu d’exemples d’armures de cette époque. C’est ce qui rend celle découverte sur le site archéologique de Dendra si unique! Cette armure, faite de plusieurs lattes de bronze martelées par un forgeron et formant une protection relativement rigide autour du corps du guerrier, a été découverte en 1960 par des archéologues suisses. Elle nous montre que les guerriers mycéniens étaient quelque peu limités dans leurs mouvements avec ce type d’armure et que la tête était à l’époque protégée… par un casque en dents de sangliers!

2- Le destin tragique du roi Henri II :


(
Source)


(
Sources)

Le roi de France Henri II a possédé quelques superbes armures au XVIe siècle, dont celle-ci, réalisée par des armuriers milanais vers l’an 1536. Armure royale, elle est faite de fer dit damasquiné, soit avec des incrustations d’argent et les lettres H pour Henri et C pour sa femme, Catherine de Médicis, sont intégrées dans les complexes décorations. 


Gravure allemande du XVIe siècle illustrant l’accident d’Henri II
(
Source)

Malheureusement pour lui, l’armure et le casque portés lors d’une joute organisée le 30 juin 1559 à Paris pour célébrer le mariage de sa fille avec Philippe II d’Espagne, n’ont pas pu le protéger d’un accident fatal. Bien qu’encore en forme à l’âge de 44 ans, il a subi en effet ce jour-là une blessure dont il mourut quelques jours plus tard, soit le 10 juillet. Son adversaire, Gabriel de Lorges, comte de Montmorency, l’avait blessé accidentellement à l’œil avec sa lance, qui est passée à travers le casque, une blessure qu’aucun médecin, même pas le célèbre Amboise Paré, n’a hélas réussi à soigner.

L’évolution corporelle d’Henry VIII d’Angleterre :


(
Source)


Amure de 1520

(Source)

Les armures du roi Henry VIII d’Angleterre (1509-1547) sont elles aussi passées à l’histoire en raison non seulement de la qualité exceptionnelle de leur conservation, mais aussi parce qu’elles témoignent de la constante prise de poids du souverain entre l’âge de 23 ans et 55 ans. En effet, si Henry VIII est connu pour ses six épouses, son mode de vie faste et son amour de la nourriture, ses changements corporels au gré des décennies font encore les manchettes de nos jours.


Armure de 1540
Photo :
Gary Ombler/Royal Armouries

Cette armure en particulier retient l’attention car elle présente une coquille proéminente à l’entre-jambe, ce qui était peu commun pour les armures de cette époque. Constamment inquiet quant aux rumeurs sur son manque de virilité car il avait de la difficulté à enfanter des héritiers mâles, Henry VIII a, tant dans ses tableaux que sur cette armure, constamment mis ses organes génitaux en évidence afin de démontrer sa vigueur. Henry VIII avait à son service parmi les meilleurs armuriers d’Europe, qui sont su travailler avec son physique grossissant au fil du temps afin de lui faire des armures de grande qualité… qui protégeaient absolument toutes les parties de son anatomie!

Si les armuriers travaillaient avant tout pour fournir des armes et des armures de qualité à leurs clients, il n’en demeure pas moins qu’ils étaient aussi de grands artistes! 

Spécialisée en histoire ancienne, Evelyne Ferron

http://www.historiatv.com/

Des mosaïques romaines vieilles de 2000 ans découvertes à Uzès


 

Une belle découverte, cette fois-ci en France dans le Gard à Uzès. Des mosaïques datant de l’occupation romaine durant l’antiquité et médiévale.
Nuage

Des mosaïques romaines vieilles de 2000 ans découvertes à Uzès

De

L’une des mosaïques découvertes à Uzès, en France.

Des archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) mènent actuellement des fouilles à Uzès dans le Gard. Des fouilles qui ont permis de mettre au jour de splendides mosaïques romaines appartenant à deux édifices antiques.

Un chantier de 4 000 mètres carrés vient de dévoiler de véritables trésors dans le Gard. Situé à  Uzès, ce chantier est fouillé par les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) depuis octobre 2016, en prévision de la construction d’un internat. Mais il a révélé bien plus que les spécialistes ne l’espéraient.

Après avoir dégagé un mur et plusieurs aménagements, l’équipe de l’Inrap a mis au jour plusieurs édifices dont l’un abrite deux vastes mosaïques qui remonteraient au premier siècle de notre ère. Des vestiges qui documentent pour la première fois la ville romaine d’Ucetia.

VILLE ANTIQUE MÉCONNUE

«C’est la première fois que l’on mène des fouilles préventives à Uzès», explique Marc Célié, directeur adjoint scientifique et technique à l’Inrap au site Le Monde. «Au départ, reconnaît-il, on n’espérait pas forcément de découverte majeure. Mais nous avons trouvé des vestiges tout à fait inattendus, de grande qualité, qui témoignent d’une occupation romaine importante».

Jusqu’ici, on savait en effet très peu de choses sur la ville antique d’Uzès. L’agglomération romaine n’était simplement attestée que par le toponyme Ucetia porté sur une inscription géographique de Nêmes, explique l’Inrap dans un communiqué. Une existence également attestée par de rares découvertes de fragments de mosaïques.

Toutefois, les fouilles réalisées sur le chantier de 4 000 m² constituant la cour de l’ancienne gendarmerie, ouvrent aujourd’hui une vraie fenêtre sur le passé d’Uzès. Elles ont révélé des vestiges remontant à différentes périodes de l’Antiquité, du premier siècle avant notre ère jusqu’au 7e siècle, ainsi qu’au Moyen-âge.

DES MOSAÏQUES RICHEMENT DÉCORÉES

Parmi les découvertes, figure celle d’un vaste bâtiment de 250 mètres carrés et composé de quatre pièces en enfilade. C’est dans l’une de ces pièces, une salle de 60 mètres carrés, que les archéologues ont découvert au sol «un pavement mosaïqué complexe». Autrement dit, deux splendides mosaïques accolées.

En bon état de conservation, les mosaïques sont ornées de motifs géométriques qui entourent une sorte de médaillon central. Sur la plus grande, ce médaillon est entouré de quatre animaux richement colorés : un hibou, un canard, un aigle et un faon. Mais la seconde mosaïque affiche elle aussi des détails fascinants.

D’après Pierre Barthélémy, envoyé spécial pour le Monde, elle présente un cartouche contenant un nom écrit en lettres blanches sur fond blanc : «Loukios Koinilos». Propriétaire des lieux ou artisan ayant participé à la fabrication de la mosaïque ? Pour l’heure, les archéologues ignorent de qui il s’agit et accumulent les interrogations au sujet du bâtiment.

DOMUS OU ÉDIFICE PUBLIC ? 

D’après les spécialistes de l’Inrap, le bâtiment a perduré jusqu’au premier siècle de notre ère après lequel ses espaces ont été en partie restructurés et l’entretien des mosaïques abandonné. Néanmoins, ils ignorent s’il s’agit d’une habitation urbaine privée, une domus, ou d’un édifice public comme le suggère notamment sa colonnade.

À partir de l’époque républicaine, Ucetia a prospéré pendant deux siècles avant d’être abandonné au 3e et 4e siècle. Pourquoi ? C’est l’une des questions auxquelles les archéologues espèrent répondre grâce aux fouilles. Outre le premier bâtiment, ils ont mis au jour un édifice de 500 mètres carrés présentant également une mosaïque et remontant lui au 5e siècle.

À Uzès, les fouilles sont cependant loin d’être terminées. Les archéologues viennent juste d’engager les recherches dans l’avant-dernier secteur de 1 100 m² et celles-ci ont déjà révélé des occupations antiques et médiévales. D’ici la fin de l’été, d’autres découvertes remarquables pourraient donc être annoncées.

http://fr.canoe.ca

Où se poser sur Mars? Un choix difficile, un risque très étudié


Envoyer un robot sur la planète Mars pour trouver des fossiles de micro-organismes et ainsi chercher des traces de vie ayant déjà existé coûterait plus d’1 milliard d’euros. Il serait assez avantageux de choisir un terrain qui correspondrait aux recherches ainsi qu’un endroit que l’atterrissage comporterait moins de risque à l’échec
Nuage

 

 

Où se poser sur Mars? Un choix difficile, un risque très étudié

La planète Mars, photographiée en 2003 par le... (PHOTO ARCHIVES NASA VIA AP)

Agrandir

La planète Mars, photographiée en 2003 par le télescope Hubble Space.

PHOTO ARCHIVES NASA VIA AP

 

LAURENCE COUSTAL
Agence France-Presse
Orléans

Un sol potentiellement riche, pas trop pentu, à l’abri du vent… Deux sites d’atterrissage sur Mars ont été choisis mercredi pour accueillir le robot mobile européen chargé de rechercher des traces de vie passées sur la planète rouge.

« Après d’intenses discussions, nous avons voté pour les sites Oxia Planum et Mawrth Vallis », a annoncé Frances Westall, directrice de recherche CNRS au Centre de biophysique moléculaire d’Orléans (centre de la France) et une des responsables du comité de sélection du site.

Depuis près de quatre ans, les partenaires de la mission Exomars prévue pour 2020, l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’agence spatiale russe Roskosmos, cherchent le lieu idéal pour poser leur robot espion.

Oxia Planum et Mawrth Vallis ont été choisis pour leur intérêt scientifique, « leur environnement qui pourrait contenir des traces de vie passées ».

Pour tenter de débusquer des indices de molécules organiques vieilles d’environ 3,6 milliards d’années, le site doit regorger de matériaux anciens, primitifs.

Les chercheurs ont prouvé que les roches présentes sur les deux sites étaient très anciennes en comptant le nombre de cratères, puisque plus il y en a, plus le sol est ancien.

Les deux zones sont très riches en argile. « On aime l’argile, car elle attire la matière organique et la conserve », explique la géologue, membre du consortium MASE (Mars Analogue for Space Exploration). De plus, la présence d’argile indique que de l’eau, indispensable à la vie, a un jour joué un rôle à cet endroit.

Aucun fossile, aucune trace de vie ancienne n’a pu survivre à la surface de la planète rouge en raison des fortes radiations et des températures extrêmes.

« Il faut chercher dans des environnements protégés », explique Frédéric Gaboyer spécialiste en microbiologie.

Forages à l’abri du soleil

Pour cela, le robot devra forer le sol à plus de 1,50 mètre, là où les radiations ne passent plus. Il effectuera au total 8 forages pendant sa mission de 6 mois.

Ses instruments devraient ensuite lui permettre d’analyser si ce qu’il a tiré du sol est une trace de vie passée.

Comme on ne sait pas exactement à quoi ressembleront ces traces, qui ne devraient pas mesurer plus d’un micron, l’équipe de Frances Westall cherche à comprendre le processus de fossilisation des micro-organismes.

« En laboratoire, on essaye de se rapprocher des conditions environnementales passées de Mars, en terme de température, de minéraux et d’oxygène et on fossilise les micro-organismes pour pouvoir ensuite pouvoir les détecter sur Mars », explique Frédéric Gaboyer.

La composition du sol n’est pas le seul critère pour choisir où poser un robot « de la taille d’une twingo » sur la planète rouge. Les impératifs techniques sont également très lourds. Vu l’investissement en temps et en argent – le coût du programme d’exploration est estimé à plus de 1,5 milliard d’euros – mieux vaut réussir l’atterrissage.

Pour cela, le site doit se trouver à basse altitude afin que le robot ait le temps d’ouvrir son parachute avant de toucher le sol.

La zone choisie ne doit pas comporter trop de pentes raides ou de rochers pour que les appareils de mesures de distances ne soient pas trompés lors de l’atterrissage et pour que le robot puisse ensuite se déplacer facilement. Il devrait parcourir une dizaine de kilomètres.

« Situés à plusieurs centaines de km l’un de l’autre, les deux sites sont très semblables », note Frances Westall.

Ce qui pourrait les départager au final en 2020? Oxi planum est plus plat donc plus sûr et Mawrth Vallis présente plus de variété dans sa géologie et semble plus prometteur scientifiquement.

« Il y a toujours une sorte de guerre entre ingénieurs et scientifiques, car ces derniers veulent aller là où il y a quelque chose d’intéressant et généralement ce n’est pas facile d’y atterrir », s’amuse la géologue.

http://www.lapresse.ca/

Décès par électrocution dans le bain : un téléphone en charge est aussi dangereux qu’un sèche-cheveux


C’est une chose que je n’aurais jamais pensée de faire recharger mon téléphone dans une salle de bain et en plus de l’utiliser. Me semble que cela tombe sur le bon sens autant que prendre un appareil électrique branché dans le bain
Nuage

 

Décès par électrocution dans le bain : un téléphone en charge est aussi dangereux qu’un sèche-cheveux

 

En Grande-Bretagne, un homme est mort électrocuté alors qu’il utilisait son iphone en charge dans son bain, a révélé The Sun le 17 mars. Un Français de 18 ans est également décédé en janvier des suites d’une électrocution dans son bain.

Richard Bull, 32 ans, a été retrouvé sans vie dans son bain, présentant de sévères brûlures sur la poitrine, au bras et à la main. Il est mort d’une électrocution due à l’usage de son téléphone relié à une rallonge.

Le médecin légiste, qui a adressé un rapport à Apple, souhaite que les consommateurs soient avertis explicitement des risques, rapporte 20 minutes.

Un téléphone portable ou un ordinateur est a priori inoffensif à condition qu’il ne soit pas en train de charger, a précisé un expert à la BBC, relayé par Le Parisien. Il conseille de prendre toutes les précautions possibles dans une salle de bain.

« Vous êtes mouillés, ce qui conduit très bien l’électricité ; dans un bain, vous n’avez pas de vêtements pour vous protéger la peau. Vous êtes vulnérable », souligne-t-il.

En janvier, Ouest-France rapportait qu’un jeune homme de 18 ans (Puy-Notre-Dame, Maine-et-Loire) a aussi succombé aux suites d’une électrocution en utilisant son portable branché à une prise électrique pour chargement dans son bain.

http://www.psychomedia.qc.ca