Une araignée était en train de tisser sa toile… dans son oreille !


Tisser sa toile dans une oreille, l’araignée risque de mourir de faim, ce n’est pas l’endroit idéal pour trouver des insectes. En Chine, un homme à ressenti une sensation bizarre comme si quelque chose rampait. À l’hôpital, un médecin à l’aide d’un endoscope a découvert une petite araignée bien installée dans le conduit auditif en train de tisser sa toile. Le médecin a utilisé une pince à épiler, sans résultat, alors il a inondé la toile avec des gouttes. Sauve qui peut ! L’araignée a fini par sortir
Nuage


Une araignée était en train de tisser sa toile… dans son oreille !

Cet animal a les plus grandes oreilles du monde par rapport à sa taille


Il n’est pas nécessaire d’être un éléphant pour avoir les plus grandes oreilles. Une espèce de gerboise raffle la première place en rapport a sa grandeur.
Nuage


Cet animal a les plus grandes oreilles du monde par rapport à sa taille


La gerboise aux longues oreilles, que l’on peut apercevoir dans le désert de Gobi en Mongolie, a été filmée pour la première fois en 2007.

PHOTOGRAPHIE DE VALERIY MALEEV, NATURE PICTURE LIBRARY

par Yohan Demeure, rédacteur scientifique

Dans la Nature, l’espèce ayant les plus grandes oreilles est un animal très petit et plutôt mignon : la gerboise à longues oreilles. Et pourtant, les animaux aux grandes oreilles sont assez nombreux.

Champion incontesté

L’animal ayant les plus grandes oreilles par rapport à sa taille porte le nom évocateur de gerboise à longues oreilles (Euchoreutes naso). Il s’agit d’une des 33 espèces de gerboises connues, une sorte de petit rongeur sautillant. Il faut savoir que la gerboise aux longues oreilles vit dans le désert de Gobi (partagé entre la Chine et la Mongolie) selon l’Union internationale pour la conservation de la nature(UICN). Par ailleurs, l’animal est classé “en préoccupation mineure” depuis 2008 après avoir été considéré comme étant “en danger” depuis 1996.

Découverte en 1901 par le zoologiste Marcus Ward Lyon (1875-1942), les premières images vidéo de la gerboise à longues oreilles sont apparues en 2007. Il aura fallu donc attendre plus d’un siècle avant d’obtenir ces images animées de cette espèce de gerboise !

Selon le réalisateur du documentaire Jonathan Baillie pour la Zoological Society of London (ZSL), l’animal est “mignon et comique” et a par conséquent reçu le surnom de “Mickey Mouse du désert”.

Aire de répartition de la gerboise à longues oreilles (Euchoreutes naso)
Crédits : UICN


Voici les premières images vidéo montrant la fameuse gerboise à longues oreilles :

Sources : National GeographicUICN

https://sciencepost.fr/

Il frôle la mort à cause d’un coton-tige dans l’oreille


 

Cela fait des années qu’on mentionne que le coton-tige ne va pas dans l’oreille. Même si nous avons l’impression que cela nettoie bien le conduit auditif, il y a toujours du cérumen qui s’accumule plus loin et peut causer des infections qui peuvent être très grave. Difficile de se défaire de cette mauvaise habitude
Nuage

 

Il frôle la mort à cause d’un coton-tige dans l’oreille

 

VOYAGERIX VIA GETTY IMAGES

Le coton-tige dans l’oreille, ce n’est pas recommandé, d’ailleurs.

  • Jean-Benoit Legault

  • La Presse Canadienne

Un Britannique de 31 ans qui s’était nettoyé les oreilles avec un coton-tige a bien failli y laisser sa peau.

L’homme a été hospitalisé après avoir été soudainement terrassé par des convulsions. Les médecins ont éventuellement découvert qu’un débris de coton s’était logé dans le conduit auditif externe, causant une infection et des abcès.

L’infection s’était propagée à la mastoïde, une structure osseuse du crâne qui communique avec l’oreille moyenne, et l’homme a eu besoin d’une intervention chirurgicale et d’antibiotiques intraveineux pour s’en remettre, peut-on lire dans le journal médical The BMJ.

Le nettoyage au coton-tige: déconseillé

Ce n’est pourtant pas d’hier qu’on déconseille à la population de se nettoyer les oreilles avec un coton-tige.

«L’oreille n’a pas besoin d’un nettoyage quotidien, a rappelé le docteur Luc Monette, le président de l’Association d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale du Québec. Le cérumen est essentiel au conduit auditif externe, c’est une barrière, c’est une défense naturelle contre les bactéries et les champignons… S’il n’y a plus de cérumen, la peau peut sécher (…) et ça crée des portes d’entrée aux infections.»

Tenter de nettoyer le cérumen pourra le pousser vers la portion osseuse de l’oreille, où il n’y a plus de poils. On risque aussi de le coller un peu trop sur la peau et les poils, ce qui fera en sorte qu’il ne fera plus ressortir les éléments, les corps étrangers et la poussière au niveau du canal, ce qui se fait de façon naturelle.

«Le problème est que les gens utilisent (un coton-tige) et ils pensent qu’ils vont nettoyer le cérumen, mais à chaque fois ils en poussent un peu, ils impactent tout ça, il y a toujours un peu de coloration sur leur conduit auditif externe, ils pensent faire un bon travail, mais le message ne passe pas (…)», a déploré le docteur Monette.

Qu’il provienne d’un coton-tige ou d’ailleurs, poursuit-il, un corps étranger peut faire en sorte qu’il y ait un bris au niveau cutané. Les bactéries pourront alors entrer et créer une infection.

«Je pratique depuis 21 ans. Des corps étrangers dans le conduit auditif externe, on en voit régulièrement. Toute infection peut arriver chez un patient en bonne santé avec un corps étranger qui reste logé longtemps au niveau cutané», a-t-il dit.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Premières greffes mondiales d’os de l’oreille moyenne fabriqués en 3D


Un atout médical d’utiliser l’imprimante 3D. En Afrique du Sud, une greffe de l’oreille moyenne a pu être réalisée grâce aux 3 osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier) en 3D.
Nuage

 

Premières greffes mondiales d’os de l’oreille moyenne fabriqués en 3D

« La 3D nous permet de faire des choses... (PHOTO YUYA SHINO, ARCHIVES REUTERS)

« La 3D nous permet de faire des choses que nous n’aurions jamais pensé pouvoir faire », a affirmé le professeur responsable de l’opération.

PHOTO YUYA SHINO, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse

Johannesburg

Une équipe médicale sud-africaine a annoncé avoir procédé à des greffes de petits os de l’oreille moyenne fabriqués grâce à l’impression 3D, des interventions présentées comme des premières mondiales.

Cette procédure chirurgicale « pourrait être la réponse à la perte auditive de transmission, un problème de l’oreille moyenne qui peut être causé par des anomalies congénitales, une infection, un traumatisme ou une maladie du métabolisme », s’est réjouie l’université de Pretoria dans un communiqué obtenu jeudi.

« La 3D nous permet de faire des choses que nous n’aurions jamais pensé pouvoir faire », a expliqué le professeur Mashudu Tshifularo, qui a dirigé trois greffes, grâce à cette procédure, des os de l’oreille moyenne.

La dernière en date a eu lieu mercredi à l’hôpital Steve Biko de la capitale sud-africaine sur un patient de 35 ans, dont l’oreille interne avait été totalement endommagée dans un accident de voiture.

La technologie de l’impression en trois dimensions a permis de fabriquer les os de l’oreille moyenne, les plus petits du corps humain, qui sont composés de trois osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier). 

« En remplaçant seulement les osselets qui ne fonctionnent pas correctement, la procédure présente moins de risque que les prothèses connues jusqu’à présent », a souligné le Pr Tshifularo.

Les interventions ont été réalisées au moyen d’un endoscope, ce qui permet une opération rapide avec le « minimum » de cicatrices, a-t-il expliqué.

Tous les patients victimes de cette affection, y compris les nouveau-nés, peuvent bénéficier de cette nouvelle technologie, selon le Pr Tshifularo, qui a lancé un appel de fonds pour que cette « invention puisse décoller ».

Son appel a été relayé par le ministère sud-africain de la Santé qui a estimé « nécessaire de tout faire pour mobiliser les ressources afin que le Pr Tshifularo obtienne l’aide dont il a besoin pour cette importante innovation ».

L’oreille moyenne est la partie de l’appareil auditif située entre l’oreille externe et l’oreille interne. Les osselets de l’oreille moyenne permettent de transmettre les vibrations sonores à l’oreille interne.

L’an dernier, des médecins sud-africains avaient greffé une partie de foie d’une mère séropositive à son enfant séronégatif malade du foie, là encore une première mondiale.

https://www.lapresse.ca/

Le Saviez-Vous ►Les 8 pires parasites du corps humain


Ils ont beau être minuscule pour la plupart, mais ils peuvent faire de graves dégâts. On connaît la tique et donner la maladie de Lyme, mais celle d’Australie peut paralyser en 24 heures. Il y a des parasites qui rend aveugle, qui mange le cerveau, qui provoque l’éléphantis etc ..
Nuage

 

Les 8 pires parasites du corps humain

 

Céline Deluzarche
Journaliste

Ils rendent aveugles, paralysent le visage ou dévorent le tympan : ces horribles parasites qui s’introduisent dans notre corps peuvent déclencher de graves maladies.

Les parasites sont des organismes qui viennent aux dépens d’un hôte durant une partie de leur cycle vital. Chez l’homme, ils sont parfois à l’origine de maladies affectant des millions de personnes ou de symptômes impressionnants. Vers de plusieurs dizaines de centimètres ou amibes unicellulaires, voici les plus redoutables.

Wuchereria bancrofti donne un aspect « d’Elephant Man »

L’éléphantiasis, ou filariose de Bancroft, entraîne un impressionnant gonflement des membres. Il est dû à une infection par trois sortes de vers filaires, dont le Wuchereria bancrofti, à l’origine de 90 % des cas. Ce dernier produit des millions de petites larves appelées microfilaires qui sont transmises par les moustiques. Celles-ci migrent vers le système lymphatique et lorsqu’elles deviennent adultes, elles peuvent entraîner un gonflement des tissus, une accumulation et un épaississement de la peau au niveau des membres. En 2000, plus de 120 millions de personnes étaient infectées et environ 40 millions d’entre elles souffraient de difformités handicapantes et stigmatisantes, selon l’OMS.

 

Le microfilaire de Bancroft provoque des difformités des membres. © Institut Pasteur

Le microfilaire de Bancroft provoque des difformités des membres. © Institut Pasteur

La tique australienne paralyse les muscles

Si dans nos contrées la tique est susceptible de transmettre la maladie de Lyme, Ixodes holocyclus, une espèce endémique d’Australie peut carrément provoquer une paralysie fulgurante. Elle se manifeste d’abord par des vomissements, puis au niveau des membres inférieurs par une perte de la coordination et de la force musculaire. La paralysie apparaît alors dans les 24 heures, s’étendant progressivement au reste du corps. Si la tique n’est pas retirée rapidement, l’atteinte des muscles respiratoires et de la déglutition peuvent conduire au décès. Les cas humains sont heureusement rares, mais on estime que 100.000 animaux domestiques sont atteints chaque année

 

La morsure de la tique australienne peut entraîner une paralysie générale. © Bjørn Christian Tørrissen, CC by-sa 3.0

La morsure de la tique australienne peut entraîner une paralysie générale. © Bjørn Christian Tørrissen, CC by-sa 3.0

Wohlfahrtia magnifica mange l’oreille de l’intérieur

L’asticot de la mouche Wohlfahrtia magnifica est à l’origine d’une myiase affectant la plupart du temps l’oreille. Les larves envahissent le tympan puis attaquent la paroi osseuse de l’oreille interneet parfois l’encéphale, pouvant alors entraîner la mort. L’asticot peut également s’attaquer aux yeux, détruisant le globe oculaire, ou le nez, avec envahissement des sinus. Le ver de Cayor (Afrique occidentale) et le ver macaque (Amérique du Sud), de la même famille, infectent eux les vêtements ou les draps. Ils entraînent des myiases furonculaires, avec apparition d’un nodule purulent avec une sensation de « quelque chose qui bouge » sous la peau. L’asticot de 10 millimètres environ sort après quelques jours, mais peut provoquer des œdèmes ou des chocs allergiques.

La larve de Wohlfahrtia magnifica dévore les organes de l’intérieur. © Alvesgaspar, CC by-sa 3.0

La larve de Wohlfahrtia magnifica dévore les organes de l’intérieur. © Alvesgaspar, CC by-sa 3.0

Onchocerca volvulus rend aveugle

Causée par un microfilaire du ver Onchocerca volvulus, l’onchocercose affecte la peau et les yeux. La forme oculaire, qui sévit dans 30 pays africains, est la quatrième cause de cécité dans le monde. Elle survient lorsque les microfilaires migrent jusqu’à l’œil et y meurent, entraînant une réaction inflammatoire qui va opacifier l’œil. Dans les années 1970, jusqu’à 50 % des adultes étaient ainsi frappés de « cécité des rivières » dans certaines zones. La maladie a fait l’objet d’un vaste plan de prévention et de traitement à l’ivermectine, mais des millions de personnes sont encore considérées à risque. À noter qu’il existe aussi une forme cutanée d’onchocercose, provoquant un dessèchement sévère et un vieillissement précoce de la peau.

L’onchocercose est la quatrième cause de cécité dans le monde. © Ian Murdoch & Allen Foster, Community Eye Health Journal

L’onchocercose est la quatrième cause de cécité dans le monde. © Ian Murdoch & Allen Foster, Community Eye Health Journal

Naegleria fowleri « mange » le cerveau

Surnommée « mangeuse de cerveau », Naegleria fowleri est une amibe vivant dans les eaux chaudes des lacs, des marais ou des piscines mal entretenues. Elle est à l’origine d’une très grave encéphalite, la méningo-encéphalite amibienne primitive (MEAP), mortelle dans 95 % des cas. L’infection survient lorsque l’on se baigne ou que l’on respire des gouttelettes d’eau véhiculées par le vent : l’amibe s’infiltre dans le nez puis migre vers le cerveau. Après un à neuf jours apparaissent maux de tête, vomissements et fièvre, puis des confusions, des hallucinations et des attaques. Heureusement, la maladie est peu fréquente : en 50 ans, 310 cas ont été recensés dans le monde dont un seul en France (en Guadeloupe).

L’amibe Naegleria fowleri s’introduit dans le corps par le nez puis migre vers le cerveau. © Kateryna_Kon, Fotolia

L’amibe Naegleria fowleri s’introduit dans le corps par le nez puis migre vers le cerveau. © Kateryna_Kon, Fotolia

Trypanosoma brucei rend zombie

Trypanosoma brucei est un ver protozoaire flagellé à l’origine de la trypanosomiase humaine africaine (THA), également appelée « maladie du sommeil » ou maladie de Chagas dans sa forme américaine. Celle-ci se transmet notamment par la glossine, ou mouche tsé-tsé, qui pique pour se nourrir de sang. Le parasite se multiplie alors dans le sang et la lymphe, puis migre vers le liquide céphalorachidien, avec apparition de troubles neurologiques (mouvements anormaux, irritabilité, réactions psychotiques, comportement agressif ou apathique…) et une somnolence. Non traitée, la trypanosomiase entraîne le coma et la mort en quelques semaines. Quelque 70.000 personnes sont touchées chaque année en Afrique, selon l’OMS, et 75 millions présentent le risque d’attraper la maladie.

Le Trypanosoma brucei, responsable de la « maladie du sommeil », est transmis par la mouche tsé-tsé. © Institut Pasteur/Louis Lamy

Le Trypanosoma brucei, responsable de la « maladie du sommeil », est transmis par la mouche tsé-tsé. © Institut Pasteur/Louis Lamy

L’ascaris colonise les poumons

Mesurant jusqu’à 30 cm de long, l’ascaris est un ver rond de couleur rosée mesurant jusqu’à 20 cm de long. Il se transmet par ingestion d’eau ou d’aliments souillés. La femelle vit dans l’intestin grêle, se nourrissant du bol alimentaire et peut pondre jusqu’à 200.000 œufs par jour. Ces derniers libèrent des embryons qui traversent la paroi digestive et gagnent le foie puis, dans certains cas, les poumons par voie sanguine. Ils provoquent alors un syndrome de Löffler, avec une opacité pulmonaire, une toux et de la fièvre. Mais les complications les plus graves sont d’ordre digestif, avec parfois une appendicite ou une pancréatite aiguë. L’ascaridiose est la parasitose la plus fréquente au monde : elle touche un quart de la population mondiale, principalement dans les pays en développement.

L’ascaris est un ver parasite pouvant mesurer jusqu’à 30 cm de long. © taraskobryn, Fotolia

L’ascaris est un ver parasite pouvant mesurer jusqu’à 30 cm de long. © taraskobryn, Fotolia

Leishmania laisse des cicatrices purulentes

Leishmania est un protiste parasite à l’origine de la leishmaniose, une maladie qui touche 1,5 à 2 millions de personnes chaque année, y compris en France. Il se transmet à l’homme à l’occasion d’une piqûre par le phlébotome, une sorte de petit moustique. Le leishmania est alors « avalé » par les macrophages où il se transforme en amastigote en perdant sa flagelle. En fonction de la localisation des cellules infestées, les symptômes diffèrent. La forme cutanée se caractérise par des grosses croûtes pouvant laisser des cicatrices indélébiles. La forme viscérale, la plus grave, se manifeste par de la fièvre, un amaigrissement, un gonflement du foie, de la rate et des ganglions lymphatiques. Elle est mortelle en l’absence de traitement.

La leishmaniose peut s’avérer mortelle sans traitement. © Institut Pasteur

La leishmaniose peut s’avérer mortelle sans traitement. © Institut Pasteur

https://www.futura-sciences.com/

Le Saviez-Vous ►Pourquoi y-a-t-il davantage d’oreilles absolues en Chine ?


L’oreille absolue permet d’entendre n’importe quel son et distingué les notes qui la composent. On ne sait pas vraiment la cause, si cela est inné ou apprit quand un enfant apprend à associer le mot et les sons. Ce qui semble confirmer la particularité de la Chine. La langue parlée est le mandarin que des mots peuvent avoir plusieurs définitions selon l’intonation.
Nuage

 

Pourquoi y-a-t-il davantage d’oreilles absolues en Chine ?

 


Avant de répondre à cette question, rappelons brièvement ce qu’est une oreille absolue, ou plutôt avoir l’oreille absolue.

Il s’agit de l’aptitude à reconnaître, à l’écoute d’un son, quel qu’il soit (une porte qui claque, une voiture qui klaxonne…), les notes de musique qui le composent. Celui qui est doté de ce talent, peut ainsi écrire la musique simplement par oreille. Il identifie immédiatement les notes sans aucune référence externe. Il voit donc en quelque sorte une partition dérouler dans sa tête à l’écoute d’un bruit ou d’une musique. Sa composition lui vient sans effort.

Je vous en avais parlé dans un précédent podcast, Mozart avait ce don. Cela lui permit de retranscripre le Miserere d’Allegri en 1770, à 14 ans, alors qu’il voyageait avec son père au Vatican et que nul n’avait le droit de voir la partition.

Mais aquiert-on l’oreille absolue ou bien est-ce inné ? Le débat n’est pas tranché. Pour certains ce don viendrait des gènes, donc serait inné. Pour d’autres il apparaitrait au moment où le bébé apprend à associer les mots aux sons, c’est à dire un peu avant 3 ans. Il pourrait lors se construire (entre guillemet) son oreille absolue.

Cette dernière position expliquerait pourquoi le pourcentage de personnes possédant une oreille absolue varie selon les pays. Car effectivement, en fonction de la langue natale, il y a plus ou moins de personnes dotées de l’oreille absolue.

Ainsi la langue parlée par les chinois (le mandarin en l’occurence), mais aussi le thai et le vietnamien favorisent l’oreille absolue. Pourquoi ? Car ces langues sont dites tonales, c’est à dire que la hauteur des sons fait partie intégrante de la prononciation des mots. Si l’on veut donner à un mot le sens approprié il faut absolument lui donner la bonne intonation. Par exemple, un même mot en mandarin, peut signifier plusieurs choses différentes en fonction de l’intonation. Je pense ici à “ma” qui peut notamment vouloir dire cheval, chanvre, mère.

https://www.chosesasavoir.com

Le Saviez-Vous ► Décembre 1888, Vincent Van Gogh offre son oreille


Je n’aime pas le terme fou pour désigner une personne ayant des troubles psychiatriques. Enfin, Van Gogh souffrait de ces troubles, on croit qu’il était atteint de la schizophrénie ainsi que des troubles bipolaires et autres. Il est clair que couper son oreille et de l’offrir à une personne, il était gravement malade.
Nuage

 

Décembre 1888, Vincent Van Gogh offre son oreille

 

van gogh

L’histoire est bien connue, le peintre Vincent Van Gogh, atteint de divers troubles psychiatriques se coupe l’oreille et peint un des autoportraits les plus célèbres de l’histoire de l’art. Mais ce que la plupart des gens ignore, c’est que l’artiste fou a offert son oreille à une jeune fille… qui a crié d’épouvante avant de tomber dans les pommes. Normal.

 Vincent Van Gogh, un artiste torturé

Ce n’est un secret pour personne, Van Gogh était fou. Difficile d’établir un diagnostic mais on vise sur la schizophrénie avec troubles bipolaires, sans parler de la syphilis, du saturnisme et d’une épilepsie du lobe temporal… Bref. En 1888, Vincent Van Gogh vit à Arles, il partage un atelier avec Gauguin. Les deux artistes sont fauchés, ils passent leur temps à se disputer et à se menacer. Pour autant, ils ne peuvent se séparer et continuent leur vie commune. Mais le 23 décembre, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Paul Gauguin.

vase

Vincent, qui vit aux dépens de son plus jeune frère Théo, vient d’apprendre que celui-ci s’est fiancé. Il va épouser une jeune fille et va nécessairement devoir répondre aux besoins financiers du ménage et de la future famille. Pour le peintre c’est certain, son frère l’abandonne ! Se sentant seul, il est pris d’une crise de panique, ou de folie. Une furieuse dispute éclate entre Van Gogh et son coloc. C’est la dispute de trop, il renonce à sa vie dans l’atelier du midi avec Van Gogh. Gauguin part dormir à l’hôtel et annonce qu’il prendra le train le lendemain matin.

8987319

Impossible de savoir ce qu’il se passe réellement dans la tête de l’artiste néerlandais ce soir-là, mais à l’aide d’une lame de rasoir, il se tranche l’oreille, éponge le sang avec des draps et décide d’aller offrir son morceau de chair à une jeune fille, Gabrielle.

Qui est Gabrielle ?

giphy (1)

On a cru pendant longtemps que Gabrielle (parfois appelée Rachel) était une prostituée, mais les archives ont prouvé le contraire. A cette époque-là, la prostitution est réglementée par l’état et toutes les filles sont obligatoirement inscrites sur des registres afin d’être suivies médicalement et surtout contrôlées. Gabrielle ne figure nulle part. En réalité, Gabrielle a 19 ans et elle fait le ménage dans différentes maisons de passes arlésiennes, notamment « la maison de tolérance n°1 », c’est ici que Van Gogh la retrouve le 23 décembre, au milieu de la nuit, avec un paquet de papier journal. Le peintre, qui fréquentait régulièrement les bordels avait rencontré Gabrielle et avait pu voir une cicatrice sur son bras. Elle s’est faite mordre pas un chien quelques années plus tôt et il lui reste une belle marque. Vincent Van Gogh a voulu lui offrir sa chair après s’être coupé l’oreille…

Ne dit-on pas que c’est l’intention qui compte ?

http://www.racontemoilhistoire.com/