Eau dans les oreilles: secouer la tête pourrait endommager le cerveau


Je n’ai jamais entendu parler d’une personne qui aurait eu des séquelles après avoir secoué la tête pour enlever l’eau dans les oreilles, mais bon, il semble que cela soit possible surtout chez les enfants.
Nuage

Eau dans les oreilles: secouer la tête pourrait endommager le cerveau


(Montréal) Secouer la tête pour expulser l’eau coincée dans le conduit auditif risque d’endommager le cerveau, surtout chez les jeunes enfants, préviennent des scientifiques américains.

LA PRESSE CANADIENNE

À l’aide de tubes de verre et de modèles en trois dimensions du conduit auditif, les chercheurs des universités Cornell et Virgnia Tech ont calculé que « l’accélération critique » nécessaire pour expulser l’eau, dans le cas d’un enfant, correspond à environ dix fois la force de la gravité, ce qui risquerait d’endommager le cerveau.

La force nécessaire sera moins grande dans le cas des adultes, en raison du diamètre plus important de leur conduit auditif. La force requise dépendra aussi de la quantité d’eau et de sa position à l’intérieur du conduit.

Les chercheurs ont toutefois précisé par voie de communiqué que « la tension superficielle » de l’eau est un facteur critique qui lui permet de rester coincée dans le conduit auditif.

Pour faciliter son écoulement, disent-ils, on pourrait possiblement ajouter quelques gouttes d’un liquide ayant une tension superficielle plus faible que celle de l’eau, comme de l’alcool ou du vinaigre.

Les conclusions de cette étude ont été dévoilées lors d’un congrès scientifique de l’American Physical Society’s Division of Fluid Dynamics.

https://www.lapresse.ca/

Une famille de cafards avait élu domi­cile dans l’oreille de ce Ch


Oh la la la ! Pas de cafards (coquerelle) dans l’oreille ! Le médecin croit que la cause est que le patient laissait trainer de la nourriture sur sa table de chevet ! J’espère qu’il va faire traiter aussi sa maison, ca s’il en avait dans son oreille, il en a sûrement ailleurs.
Nuage


Une famille de cafards avait élu domi­cile dans l’oreille de ce Chinois


par  Adrien Gingold

En Chine, un jeune homme de 24 ans s’est rendu en octobre dernier à l’hô­pi­tal Sanhe à cause d’une « douleur aiguë à l’oreille ». Les méde­cins ont rapi­de­ment trouvé une famille de cafards qui avaient éclos près de son tympan et qui vivaient à l’in­té­rieur, écri­vait le New York Post le 6 novembre dernier.

Lorsque M. Lv est arrivé à l’hô­pi­tal, il s’est immé­dia­te­ment plaint de « quelque chose qui grimpe ou qui rampe à l’in­té­rieur ». Et il ne se trom­pait pas :

« J’ai décou­vert plus de 10 bébés cafards à l’in­té­rieur », a déclaré un des méde­cins qui ont pu extraire les petits et leur maman à l’aide d’une pince à épiler.

La cause ? Selon le Dr Jiang Tengxiang, direc­teur adjoint de l’hô­pi­tal Sanhe, M. Lv avait l’ha­bi­tude de lais­ser de la nour­ri­ture sur sa table de chevet pendant son sommeil, ce qui a proba­ble­ment incité les intrus à utili­ser son oreille comme chambre impro­vi­sée. Depuis ce mois d’oc­tobre, M. Lv suit un trai­te­ment à base d’an­ti­bio­tiques et ne laisse plus rien traî­ner près de l’oreiller.

Source : The New York Post

https://www.ulyces.co/

Une araignée venimeuse s’est logée dans l’oreille d’une femme


Il est assez rare qu’une araignée décide d’aller faire un tour dans une oreille humaine. Cela ne doit vraiment pas être agréable. Une femme aux États-Unis a fait l’expérience. Heureusement pour elle, cet arachnide ne l’a pas piqué …. Une chance car elle était venimeuse.
Nuage


Une araignée venimeuse s’est logée dans l’oreille d’une femme

recluse brune

Une araignée recluse brune. | Shutterstock

Stéphanie Schmidt

Cette araignée, Loxosceles reclusa, plus connue sous le nom de « recluse brune », une variété venimeuse, tire son nom de sa tendance à se cacher dans des recoins cachés. Malgré tout, quand Susie Torres, de Kansas City, dans le Missouri (États-Unis), s’est rendue au cabinet de son médecin pour un « son strident » et persistant, elle ne s’attendait pas à ce qu’une de ces créatures à huit pattes se soit installée dans son oreille…

Dans le cabinet, lorsqu’une infirmière a scruté l’oreille de Torres…

« Elle est sortie en courant et a dit : ‘Je vais avoir besoin de deux autres personnes’ », a déclaré Torres. « Elle a ensuite ajouté : ‘Je pense que vous avez un animal à l’intérieur de votre oreille’ », a-t-elle ajouté.

L’araignée a probablement rampé dans l’oreille de Torres pendant qu’elle dormait. Heureusement, elle ne l’a jamais mordue. Une fois que les médecins ont retiré la recluse brune, Torres allait bien, mais elle ne veut plus jamais revivre une telle expérience.

Depuis l’incident, cette dernière ne dort plus qu’avec des boules de coton dans les oreilles.

« Je suis plutôt terrifiée par les araignées », a expliqué la femme.

Qui ne le serait pas en apprenant une telle nouvelle ? Et à présent, Torres à une réelle raison d’être secouée… L’araignée qui s’est logée dans son oreille n’était pas une simple araignée inoffensive : en effet, la recluse brune est l’une des araignées les plus venimeuses au monde, selon l’Encyclopaedia Britannica. En général, la morsure de cet arachnide n’est pas mortelle, mais elle peut causer de graves lésions tissulaires, selon l’Administration de la sécurité et de la santé au travail.

En effet, le venin de l’araignée contient une toxine qui tue littéralement les tissus de la peau, laissant parfois une plaie ouverte de la taille d’une main humaine.

Tandis que la majorité des morsures guérissent sans soins médicaux, toute personne mordue par une recluse brune devrait se rendre aux urgences, selon les National Institutes of Health.

Source : KSHB Kansas City

https://trustmyscience.com/

Une femme s’infecte l’os du crâne en nettoyant son oreille avec un coton-tige


Le fameux coton-tige, nous avons bien de la misère à s’en passer et pourtant, son action dans l’oreille serait nuisible. Plus on l’utilise, plus il y a des risques d’infection, car, nous ouvrons la porte pour les bactéries en enlevant le cérumen de cette façon.
Nuage


Une femme s’infecte l’os du crâne en nettoyant son oreille avec un coton-tige

Des cotons-tiges ou d’autres outils peuvent provoquer une irritation, voire des lésions de l’oreille, comme une perforation du tympan ou une infection de l’oreille. © Vladimir Floyd, Fotolia

Des cotons-tiges ou d’autres outils peuvent provoquer une irritation, voire des lésions de l’oreille, comme une perforation du tympan ou une infection de l’oreille. © Vladimir Floyd, Fotolia


Julien Hernandez
Rédacteur scientifique

    Les cotons-tiges peuvent être responsables de bien des misères. Après le cas d’un patient dont l’infection s’est propagée dans le crâne, c’est une femme de 37 ans qui a vu son os crânien de se faire littéralement ronger par des bactéries à la suite de l’utilisation répétée et chronique de cotons-tiges. 

    Une Australienne de 37 ans a subi une opération de plus de 5 heures afin d’enlever des résidus de fibres de tissu infectés et reconstruire son conduit auditif car une infection bactérienne rongeait son os crânien derrière son oreille. La cause : le coton-tige. 

    C’est un réflexe de toilette qui nous est enseigné depuis le plus jeune âge : afin d’enlever « le miel » des oreilles, plus scientifiquement, le cérumen, il faut se les nettoyer régulièrement à l’aide d’un coton tige. Cette vieille habitude a du plomb dans l’aile. L’académie américaine d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale déconseille fortement d’insérer quoi que ce soit dans ses oreilles. De même que les remèdes de grand-mère pour soigner des infections vaginales à base d’ail n’auraient aucun effet, si ce n’est délétère, se nettoyer les oreilles à l’aide d’un coton tige n’est d’aucune utilité. De fait, cette cire caractéristique des oreilles nous protège des intrus indésirables

    Se nettoyer les oreilles : une fausse bonne idée 

    En effet, l’utilisation d’un écouvillon pour nettoyer l’oreille peut être contre-productive et repousser le cérumen dans l’oreille. De plus, des cotons-tiges ou d’autres outils peuvent provoquer une irritation, voire des lésions de l’oreille, comme une perforation du tympan ou une infection de l’oreille. 

    Récemment, cette patiente a témoigné dans le journal australien That’s Life, sur le fait qu’elle se lavait les oreilles à l’aide d’un coton-tige matin et soir depuis toujours. Elle a vécu cinq années de calvaire avant d’être dirigée vers un spécialiste ; les examens que ce dernier lui a fait passer ont finalement détecté l’infection qui s’était propagée.

    « Vous auriez dû venir me voir il y a quatre ou cinq ans », aurait dit le spécialiste à cette patiente.

    Le cas similaire, moins grave, d’un patient atteint de désordres neurologiques dus à une infection, avait fait l’objet d’une publication médicale dans le célèbre journal BMJ case report.

    CE QU’IL FAUT RETENIR

  • L’os du crâne et le conduit auditif d’une femme se sont infectés avec des résidus de cotons-tiges restés coincés.

  • L’opération pour retirer les tissus infectés et reconstruire le conduit auditif a duré cinq heures.

  • Ce n’est pas la première fois que le coton-tige provoque de tels dégâts.

  • Déconseillé par le corps médical, le coton-tige est, en outre, non-recyclable et polluant pour l’environnement.

https://www.futura-sciences.com/

Le Saviez-Vous ► 13 Parties Du Corps Aussi Uniques Que Ton Empreinte Digitale


Nous avons beau avoir des airs de famille avec nos parents, frères, soeurs, cousins … Nous sommes uniques. Par nos empreintes digitales, l’ADN et bien d’autres parties de notre corps. Ceux qui aiment les séries policières ou scientifiques les connaîtrons tous ou presque.
Nuage


13 Parties Du Corps Aussi Uniques Que Ton Empreinte Digitale


As-tu peur de fournir tes empreintes digitales lorsque tu crées un nouveau passeport, par exemple ? Cette procédure transmet aux autorités tes données uniques et personnelles, c’est vrai. Mais savais-tu qu’il y a beaucoup d’autres parties de ton corps qui peuvent révéler ton identité aussi précisément que le bout de tes doigts ?

  

SOMMAIRE :

– Ta langue a sa propre texture, tout comme le bout de tes doigts, et les motifs qui y sont représentés te sont propres à toi et seulement à toi.

– Si l’on reste dans la bouche, il existe une autre partie (ou plutôt, des parties) unique en leur genre. Tu as peut-être déjà entendu dire qu’en dernier recours, lorsqu’une personne n’est plus identifiable, ce qui reste pour trouver qui elle est, ce sont ses dents.

– Les iris figurent inévitablement sur cette liste , car ils sont si uniques que même celui de gauche est différent de celui de droite.

– Tu peux être sûr que personne n’a la même forme d’oreilles que toi. Des scientifiques britanniques ont même mis au point une méthode pour identifier une personne en mesurant la réflexion de la lumière sur les courbes à l’intérieur de ses oreilles.

– La zone périoculaire est la région du contour des yeux qui comprend l’arête du nez et les sourcils. Les scientifiques affirment que c’est un moyen très fiable d’identifier un individu sans matériel sophistiqué.

– Ta bouche te trahit. Ces minuscules sillons sur tes lèvres ont le même effet que les motifs sur tes doigts. En fait, les empreintes de lèvres ont déjà été utilisées dans les tribunaux américains pour prouver la culpabilité d’une personne !

– Dans les films de science-fiction et d’action, tu as probablement déjà vu des scanners rétiniens. Ces appareils existent car ta rétine est unique.

– De nombreux facteurs influent sur ton odeur, qu’il s’agisse des aliments que tu manges ou du savon avec lequel tu te laves, mais il y a une odeur primaire qui t’est bien propre et qui ne change pas selon ton environnement.

– Personne ne sera surpris par la technologie de reconnaissance vocale d’aujourd’hui, mais il est quand même intéressant de le mentionner puisque ta voix est à toi et à toi seul. Une partie est déjà en toi dès la naissance, comme la tonalité et le volume, mais d’autres caractéristiques sont ensuite acquises.

– La reconnaissance de la démarche est l’un des principaux moyens d’identifier une personne depuis presque dix ans maintenant. Et avec l’émergence de la technologie avancée des smartphones, il est devenu beaucoup plus facile de le faire.

– Les motifs dessinés sur tes paumes sont uniques pour chaque individu. La difficulté d’identifier une personne avec ses paumes de mains est cependant évidente : on touche beaucoup plus souvent les choses avec les doigts qu’avec les mains entières, il est donc plus facile de prendre des empreintes digitales plutôt que des empreintes de paumes.

– Les scientifiques cherchent les clés de l’ADN depuis un certain temps déjà et n’ont pas encore découvert tous ses secrets. Pourtant, cette molécule se retrouve dans presque tous les tissus ou fluides de notre corps.

HORODATAGES :
Langue 0:29
Dents 1:14
Iris 2:09
Oreilles 2:59
Zone périoculaire 3:53
Empreintes d’orteils 4:40
Dessins de lèvres 5:14
Rétine de l’œil 5:48
Odeur 6:22
Voix 7:02
Démarche 7:37
Paumes 8:27
ADN 9:1

Musique par Epidemic Sound https://www.epidemicsound.com/

As-tu peur de fournir tes empreintes digitales lorsque tu crées un nouveau passeport, par exemple ? Cette procédure transmet aux autorités tes données uniques et personnelles, c’est vrai. Mais savais-tu qu’il y a beaucoup d’autres parties de ton corps qui peuvent révéler ton identité aussi précisément que le bout de tes doigts ?

  

SOMMAIRE :

– Ta langue a sa propre texture, tout comme le bout de tes doigts, et les motifs qui y sont représentés te sont propres à toi et seulement à toi.

– Si l’on reste dans la bouche, il existe une autre partie (ou plutôt, des parties) unique en leur genre. Tu as peut-être déjà entendu dire qu’en dernier recours, lorsqu’une personne n’est plus identifiable, ce qui reste pour trouver qui elle est, ce sont ses dents.

– Les iris figurent inévitablement sur cette liste , car ils sont si uniques que même celui de gauche est différent de celui de droite.

– Tu peux être sûr que personne n’a la même forme d’oreilles que toi. Des scientifiques britanniques ont même mis au point une méthode pour identifier une personne en mesurant la réflexion de la lumière sur les courbes à l’intérieur de ses oreilles.

– La zone périoculaire est la région du contour des yeux qui comprend l’arête du nez et les sourcils. Les scientifiques affirment que c’est un moyen très fiable d’identifier un individu sans matériel sophistiqué.

– Ta bouche te trahit. Ces minuscules sillons sur tes lèvres ont le même effet que les motifs sur tes doigts. En fait, les empreintes de lèvres ont déjà été utilisées dans les tribunaux américains pour prouver la culpabilité d’une personne !

– Dans les films de science-fiction et d’action, tu as probablement déjà vu des scanners rétiniens. Ces appareils existent car ta rétine est unique.

– De nombreux facteurs influent sur ton odeur, qu’il s’agisse des aliments que tu manges ou du savon avec lequel tu te laves, mais il y a une odeur primaire qui t’est bien propre et qui ne change pas selon ton environnement.

– Personne ne sera surpris par la technologie de reconnaissance vocale d’aujourd’hui, mais il est quand même intéressant de le mentionner puisque ta voix est à toi et à toi seul. Une partie est déjà en toi dès la naissance, comme la tonalité et le volume, mais d’autres caractéristiques sont ensuite acquises.

– La reconnaissance de la démarche est l’un des principaux moyens d’identifier une personne depuis presque dix ans maintenant. Et avec l’émergence de la technologie avancée des smartphones, il est devenu beaucoup plus facile de le faire.

– Les motifs dessinés sur tes paumes sont uniques pour chaque individu. La difficulté d’identifier une personne avec ses paumes de mains est cependant évidente : on touche beaucoup plus souvent les choses avec les doigts qu’avec les mains entières, il est donc plus facile de prendre des empreintes digitales plutôt que des empreintes de paumes.

– Les scientifiques cherchent les clés de l’ADN depuis un certain temps déjà et n’ont pas encore découvert tous ses secrets. Pourtant, cette molécule se retrouve dans presque tous les tissus ou fluides de notre corps.

HORODATAGES :
Langue 0:29
Dents 1:14
Iris 2:09
Oreilles 2:59
Zone périoculaire 3:53
Empreintes d’orteils 4:40
Dessins de lèvres 5:14
Rétine de l’œil 5:48
Odeur 6:22
Voix 7:02
Démarche 7:37
Paumes 8:27
ADN 9:1

Musique par Epidemic Sound https://www.epidemicsound.com/