Pour Washing­ton, la fonte de l’Arc­tique repré­sente « de nouvelles oppor­tu­ni­tés commer­ciales »


Donald Trump voit une grande opportunité commerciale ainsi que l’extraction de pétrole, uranium, or, diamant et autres avec la fonte des glaces en Arctique. C’est plutôt inquiétant cette stupidité extrême d’aller exploiter une zone fragile au détriment des autochtones qui y vivent.
Nuage


Pour Washing­ton, la fonte de l’Arc­tique repré­sente « de nouvelles oppor­tu­ni­tés commer­ciales »

Crédits : Willian Justen de Vascon­cel­los


par  Malaurie Chokoualé

Alors même que les aver­tis­se­ments sur les effets catas­tro­phiques du réchauf­fe­ment clima­tique n’ont jamais été aussi pres­sants, le secré­taire d’État améri­cain Mike Pompeo s’est permis une sortie aber­rante lors d’un discours prononcé lundi 6 mai 2019 à Rova­niemi, en Finlande.

Il s’est réjoui des « nouvelles oppor­tu­ni­tés commer­ciales » qu’offre la fonte des glaces de la région arctique, rapporte CNN.

Il a égale­ment assuré que le président Donald Trump était « déter­miné à exploi­ter les ressources de manière écolo­gique­ment respon­sable ».

Le secré­taire d’État a expliqué que la dispa­ri­tion de la glace pour­rait réduire de vingt jours le temps néces­saire pour voya­ger d’Est en Ouest.

« Les voies mari­times de l’Arc­tique pour­raient deve­nir les canaux de Suez et de Panama du XXIe siècle », a souli­gné Pompeo. « L’Arc­tique est à la pointe des  oppor­tu­ni­tés et de l’abon­dance car [cette région] contient 13 % du pétrole non décou­vert dans le monde, 30 % de son gaz non décou­vert, une abon­dance d’ura­nium, de miné­raux de terres rares, d’or, de diamants, et des millions de km² de ressources inex­ploi­tées et de pêche à profu­sion. »

Selon un nouveau rapport du Natio­nal Snow and Ice Data Center (NSIDC) – centre d’in­for­ma­tion et de réfé­rence des États-Unis à l’ap­pui de la recherche polaire –, le mois d’avril 2019 a enre­gis­tré des éten­dues de glace extra­or­di­nai­re­ment basses en Arctique, avec 230 000 km2 de moins qu’en avril 2018. Il pointe égale­ment que la glace vieille de quatre ans ou plus ne repré­sen­tait désor­mais plus qu’1,2 % de la couver­ture de glace.

Source : CNN

https://www.ulyces.co

Sous la surface de la Terre, des milliards de tonnes de diamant


Il y aurait plus d’un million de milliards de tonnes de diamant sous la terre. Le hic, c’est qu’il n’y a pas de technologie pour aller l’extraire. Une question que je me pose. S’il serait plus facile d’aller le chercher tous ces diamants, le diamant ne serait plus aussi cher ? Il serait un vulgaire caillou ?
Nuage

 

Sous la surface de la Terre, des milliards de tonnes de diamant

 

Les chercheurs ont détecté ce trésor dans des... (ARCHIVES AFP)

Les chercheurs ont détecté ce trésor dans des roches appelées cratons, qui s’étendent à travers la croûte terrestre et s’enfoncent dans le manteau.

ARCHIVES AFP

 

Agence France-Presse
Washington

Sous nos pieds, un énorme trésor: plus d’un million de milliards de tonnes de diamant se trouvent sous la surface de la Terre, ont indiqué des chercheurs du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) cette semaine.

Mais il ne faut pas s’attendre à une ruée vers le diamant: cette masse de pierres précieuses se trouve de 145 à 240 kilomètres sous la surface de la planète, soit bien au-delà des distances atteintes par forage aujourd’hui.

«On ne peut pas les atteindre mais il y a là beaucoup plus de diamants que nous le pensions», a dit Ulrich Faul, chercheur au département des sciences planétaires, atmosphériques et de la Terre au MIT.

«Cela montre que le diamant n’est peut-être pas ce minéral exotique mais que, à l’échelle des choses, il est relativement commun», a-t-il ajouté.

En utilisant la sismologie pour analyser la manière dont les ondes sonores passent à travers la Terre, les chercheurs ont détecté ce trésor dans des roches appelées cratons, qui s’étendent à travers la croûte terrestre et s’enfoncent dans le manteau.

Le projet a commencé quand les scientifiques ont été étonnés par des observations selon lesquelles les ondes sonores accéléraient de manière significative en passant à travers les racines des vieux cratons.

Ils ont alors assemblé des roches virtuelles, faites de plusieurs combinaisons de minerais, pour calculer à quelle vitesse les ondes sonores allaient les traverser.

«Le diamant, de plusieurs manières, est particulier», selon M. Faul.

«L’une de ses propriétés est (que sa) vitesse du son est plus de deux fois plus rapide que dans le minerai dominant dans les roches du manteau supérieur, l’olivine».

Les scientifiques ont alors découvert que le seul type de roche qui correspondait aux vitesses qu’ils détectaient dans le craton contenait de 1 à 2% de diamants.

Les chercheurs pensent désormais que les vieilles roches souterraines contiennent au moins 1000 fois plus de diamants qu’ils ne le croyaient précédemment.

Ces pierres précieuses ne sont toutefois pas près de faire leur arrivée dans les joailleries.

Faits de carbone, les diamants se forment sous très forte pression et par une température extrême au fin fond de la Terre et n’émergent près de la surface que par le biais d’éruptions volcaniques qui ne se produisent que rarement.

http://www.lapresse.ca/

Le Saviez-Vous ► Les pires objets retrouvés dans un estomac


L’estomac n’est pas fait pour recevoir des objets insolites et pourtant des chirurgiens ont trouver chez des patients des clous, couteau, diamants …
Nuage

 

Les pires objets retrouvés dans un estomac

 

Un homme a avalé des pépites d'or pour éviter de s'acquitter de droits de douane.

Un homme a avalé des pépites d’or pour éviter de s’acquitter de droits de douane.

REUTERS

Par Lise Loumé

Les chirurgiens font parfois des découvertes surprenantes dans l’estomac de leurs patients. Tour d’horizon des pires objets qu’ils ont retrouvés.

Fin août 2016, des médecins indiens ont retiré pas moins de 40 couteaux de l’estomac d’un homme, raconte la chaîne d’informations CNN. Ce dernier avait passé deux mois à les avaler, sans savoir pourquoi.

« J’appréciais simplement le goût du métal et j’étais accro, comme les gens peuvent être accros à l’alcool ou à d’autres choses », a-t-il expliqué à la chaîne américaine.

L’opération, qui a duré cinq heures, s’est bien déroulée et l’homme pourra rentrer chez lui, une fois qu’il aura consulté un psychiatre, les médecins soupçonnant qu’il souffre d’une maladie mentale rare. Ce type d’ingestion – extrêmement dangereux – en rappelle d’autres, assez insolites…

1 – Des pépites d’or

FAITS. En avril 2014, l’on apprenait qu’un homme d’affaires indien de 63 ans avait ingéré 12 pépites d’or, selon une information de la BBC. Des chirurgiens ont découvert les pépites dans l’estomac de l’homme, admis à l’hôpital pour de graves maux de ventre. Ces douze pépites pesant chacune 33 grammes ont une valeur estimée à 11.500 euros.

« C’est la première fois que je récupère de l’or dans l’estomac d’un patient », a confié l’un des chirurgiens à la BBC.

POURQUOI ? L’homme a avalé les pépites d’or pour éviter de s’acquitter de droits de douane.

2 – Des diamants

FAITS. En septembre 2011, en Espagne, un homme avait dissimilé un diamant d’une valeur de 12.000 euros dans son estomac.

POURQUOI ? L’homme avait dérobé le diamant à un touriste britannique. Des agents de police l’ont arrêté pour un contrôle de routine alors qu’il se trouvait à bord d’une voiture, et l’ont vu dissimuler discrètement un objet dans la bouche puis l’avaler. Une radio a permis de confirmer les doutes des policiers.

Mieux, en novembre 2012, un libanais de 25 ans à l’aéroport international Tambo OR de Johannesburg, en Afrique du Sud, a été arrêté et soumis à un scanner qui révéla la présence de 220 pierres précieuses dans son estomac, d’une valeur de 2,3 millions de dollars.

3 – Un stylo

FAITS. En décembre 2011, une Anglaise de 76 ans a découvert qu’elle avait vécu 25 ans avec un stylo en plastique dans l’estomac. Souffrant de douleurs abdominales, elle s’est rendue compte de la présence de l’intrus après avoir passé un scanner. D’après son témoignage, il serait là depuis 25 ans.

POURQUOI ? Un jour, alors qu’elle se « grattait les amygdales avec le stylo », elle a chuté et a malencontreusement avalé l’objet, a t-elle raconté à la revue médicale britannique le « British Medical Journal« . Mais quand elle décide de raconter ce qui lui est arrivé à son mari et à son médecin, personne ne la croit. Résultat : la Britannique, à l’époque âgée d’une cinquantaine d’années, finit par oublier la présence de ce corps étranger dans son appareil digestif. Et surprise : une fois le stylo sorti du corps de la femme, les médecins ont constaté qu’il fonctionnait encore…

4 – Des sachets de drogue

FAITS. Un ressortissant de Guinée-Bissau a été arrêté à l’aéroport de Genève en juillet 2013 avec 56 paquets de drogue dans l’estomac. Âgé de 41 ans, cet homme avait éveillé les soupçons des douaniers à son arrivée à l’aéroport (en provenance de Lisbonne) et avait été transféré par la police dans un hôpital pour y subir une radiographie.

POURQUOI ? L’homme a déclaré qu’il transportait 56 sacs d’une drogue qu’il ne connaissait pas et qu’il devait recevoir la somme de 600 euros en échange. En août 2013, selon l’agence Reuters, un chirurgien russe avait été arrêté pour avoir volé un sachet de cinq grammes d’héroïne trouvé dans l’estomac d’un patient lors d’une opération.

5 – Des clous et des pièces de monnaie

FAITS. En novembre 2009, des chirurgiens d’un hôpital de Cajamarca, dans le nord du Pérou, ont retiré près d’un kilo de clous, pièces de monnaie et bouts de fer de l’estomac d’un homme de 34 ans, hospitalisé d’urgence pour un fort mal de ventre.

« J’ai opéré bien des choses, mais autant de choses dans un estomac, c’est vraiment insolite », a déclaré le Dr Delgado, après avoir opéré le patient pendant deux heures.

POURQUOI ? L’homme, hospitalisé avec des douleurs abdominales aiguës, souffrirait de troubles mentaux.

https://www.sciencesetavenir.fr

Le plus gros diamant brut du monde vendu pour 53 millions de dollars


Les travailleurs qui doivent creuser et extirper les diamants ont-ils une prime pour ce genre de découverte ? Je peux comprendre que des gens aiment les pierres précieuses, mais dépenser autant d’argent pour un caillou, cela en vaut-il vraiment le coup. Le travail pour aller chercher cette pierre ou autres pierres précieuses est-il issu par des gens qui ne ce gène pas d’exploiter les mineurs pauvres et dans de mauvaises conditions ? . Attention, le diamant est utile dans quelques domaines, mais 53  millions de dollars pour en faire probablement des bijoux semble vraiment inutile
Nuage

 

Le plus gros diamant brut du monde vendu pour 53 millions de dollars

 

La pierre précieuse avait fait l'objet d'une vente aux enchères en juin 2016 chez Sotheby's à Londres mais n'avait alors pas trouvé d'acheteur. - RelaxNews - AFP PHOTO/DON EMMERT

La pierre précieuse avait fait l’objet d’une vente aux enchères en juin 2016 chez Sotheby’s à Londres mais n’avait alors pas trouvé d’acheteur. RelaxNews  /  AFP PHOTO/DON EMMERT

(AFP) – Le plus gros diamant brut au monde a été acheté par le joaillier britannique Laurence Graff pour 53 millions de dollars (45 millions d’euros) auprès de la compagnie canadienne Lucara Diamond.

Le groupe d’extraction de diamants Lucara s’est dit mardi sur son compte Twitter « heureux » d’annoncer la vente de ce diamant de 1.109 carats.

Graff Diamonds, la société de Laurence Graff, a précisé dans un communiqué que les négociations sur cette acquisition avaient duré un an.

« Notre équipe d’artisans hautement qualifiés va s’appuyer sur de nombreuses années d’expérience en travaillant jour et nuit pour garantir que nous rendons justice à ce remarquable cadeau de Mère Nature », a déclaré M. Graff.

La pierre précieuse avait fait l’objet d’une vente aux enchères en juin 2016 chez Sotheby’s à Londres mais n’avait alors pas trouvé d’acheteur, faute d’avoir atteint le prix de réserve de 70 millions de dollars.

Le diamant de la taille d’une petite balle de tennis et baptisé « Lesedi La Rona » (« notre lumière » en langue Tswana) a été découvert en novembre 2015 par Lucara au Botswana, le pays étant le deuxième producteur de diamants au monde après la Russie.

C’est le plus gros diamant découvert depuis plus de 100 ans et le premier de cette taille à avoir jamais été proposé aux enchères.

Le record historique du plus gros diamant au monde est toujours détenu par le légendaire « Cullinan » de 3.016,75 carats, découvert en 1905 en Afrique du Sud.

Il avait été transformé en neuf diamants pour les Joyaux de la Couronne britannique.

Le même jour de la découverte du « Lesedi La Rona« , une autre pierre de 830 carats a été trouvée au Botswana, le troisième plus gros diamant au monde.

http://www.ladepeche.fr

Il pleut des diamants au cœur de Neptune


Si un jour, des gens pourront exploiter les richesses de l’univers, il se peut fort bien que certaines planètes comme Uranus et Neptune sera convoité par ses pluies de diamants, personnellement, j’espère que non !
Nuage

 

Il pleut des diamants au cœur de Neptune

 

neptune diamant pluie

A l’intérieur des planètes commeNeptune, le carbone se transforme en diamants.

GREG STEWART / SLAC NATIONAL ACCELERATOR LABORATORY

Par Joël Ignasse

A l’intérieur des planètes telles que Neptune ou Uranus, il pourrait exister une enveloppe de diamants qui entoure le noyau planétaire. 

Ce sont véritablement des pluies de diamants qui arrosent le noyau de certaines géantes gazeuses glacées du système solaire, et sans doute d’autres plus éloignées. Ces planètes, telles Uranus et Neptune, sont composées d’un noyau solide entouré de couches d’hydrocarbure, d’eau et de méthane, composé qui donne cette couleur bleuté à Neptune. Depuis des années, les astrophysiciens supposent que dans les profondeurs de ces couches, là où la pression peut atteindre des milliers d’atmosphères, le carbone des hydrocarbures pourrait se transformer en diamant. Une supposition théorique que des scientifiques viennent de démontrer en utilisant le laser à rayons X ultra-puissant du Stanford Linear Accelerator Center (SLAC).

L’intérieur d’une géante simulée

Grâce au laser, les physiciens ont pu recréer les conditions qui règnent à 10 000 kilomètres sous la surface de neptune et bombarder des atomes de carbone de façon à leur faire subir une pression des 150 gigapascals à plus de 5000°c. Dans cet environnement, la majorité des atomes de carbone se transforment en petits diamants, de taille nanométrique. Ces milliards de diamants chutent ensuite vers le noyau planétaire sous la forme d’une « pluie » ininterrompue. Autour du noyau, elle pourrait former une enveloppe solide de diamants ou encore une mer d’hydrocarbure parsemée d’icebergs en diamants selon les auteurs de cette étude qui publient leurs résultats dans la revue Nature Astronomy. D’autres expériences seront nécessaires pour mieux comprendre le destin de ces diamants au plus près du noyau. En plus de son intérêt pour la compréhension de la structure des planètes géantes cette recherche a démontré que les lasers comme ceux du SLAC pouvaient être utilisés pour fabriquer des nanodiamants dont l’industrie est friande. 

https://www.sciencesetavenir.fr/

e