Non, les chats ne prédisent pas les séismes


  Les chats, ont-ils un sixième sens pour prévoir les tremblements de terre ? Certains croiront oui, mais la réalité est tout autre.
Nuage

 

Non, les chats ne prédisent pas les séismes

 

  Source: Les Décodeurs (Le Monde)

VIDÉO Ancrée dans la croyance populaire, la légende se renforce sur Internet, témoignages vidéo à l’appui: dotés d’un mystérieux sixième sens, les chats seraient donc capables de prédire les tremblements de terre.

Faux! C’est même beaucoup plus simple que ça.

Explications.

Spécialistes du genre, Les Décodeurs (Le Monde) scrutent la Toile chaque jour à la recherche des contre-vérités: une mission d’utilité publique à l’heure où la Toile jouit d’un arsenal de « fake news » sans précédent. L’une des dernières enquêtes en date s’est penchée sur le don supposé du chat à flairer le tremblement de terre. Un prophète à pattes de velours?

Séisme d’Osaka

En effet, après le séisme d’Osaka le 18 juin dernier, un internaute (cf. séquence ci-dessus) a publié des images de vidéosurveillance censées prouver que les félins présents dans cette pièce avaient ressenti avant tout le monde le violent séisme de magnitude 6,1 qui a frappé la mégapole japonaise.

Sur ce point, nul doute: le chat ressent bien la secousse avant l’être humain. Mais il ne prédit en revanche rien du tout. Et il n’est nullement question d’un sixième sens!

Ondes P

En réalité, la réaction des félins s’explique par l’émission d’ondes P (ou ondes primaires), de petite amplitude, dont les chats sont capables de percevoir le bruit à défaut de la moindre manifestation visible:

« Ces dernières ne sont pas assez fortes pour faire bouger les meubles, mais génèrent un bruit perceptible par les chats, ce qui explique leur réaction », explique Baptiste Gombert, post-doctorant en sismologie à l’université d’Oxford et auteur d’une thèse sur les glissements co-sismiques.

Ondes de surface

Aux ondes P succèdent les ondes de surface, plus lentes et responsables du mouvement des meubles visible sur cette vidéo. Les chats n’ont donc rien « prédit » du tout: le tremblement de terre avait déjà lieu au moment de leur réaction. Bref, un ressenti précoce. Un gain d’à peine quelques secondes qui n’aurait certainement pas suffi à mettre toute une population à l’abri…

https://www.7sur7.be/

Publicités

Interviewé à la télé, un historien essaie de garder son sérieux quand son chat vient lui voler la vedette


Jerzy Targalski, un ancien militant communiste, est devenu chercheur en sciences politiques e Pologne. Lors d’une interview, son chat a grimpé sur les épaules du chercheur, et veut vraiment attirer son intention.Pourtant son maitre n’a pas broncher et a continué ses explications.
Nuage

 

Interviewé à la télé, un historien essaie de garder son sérieux quand son chat vient lui voler la vedette

 

 

Ce chat noir russe aux traits humains


L’auteur du billet aime aller dans l’exagération des émotions en voyant ce chat, enfin à mon avis. Bien que le regard du chat et donne l’impression que le regard est humain, mais de là à dire que la ressemblance est angoissante ..
Nuage

 

Ce chat noir russe aux traits humains

 

Crédits : catsvillcounty

Samedi 7 juillet 2018, Mashable a partagé l’histoire d’un chaton russe, âgé de 2 mois et pourtant déjà source de traumatisme pour de nombreux internautes. Après la publication d’une vidéo de Valkyrie, la jeune femelle Maine Coon en question, le réseau s’est en effet enflammé devant la terrifiante ressemblance de l’animal avec un être humain.

Au début de la vidéo, difficile de dire pourquoi la figure de ce chaton leur a inspiré tellement de crainte et de malaise. Mais plus le regard du chaton se fait insistant, plus la ressemblance devient angoissante, suscitant des centaines de réactions sous la publication.

http://www.ulyces.co/

Le Saviez-Vous ► À lui tout seul, ce chat a exterminé une espèce d’oiseau sur cette île


Je suis contente que ma Fripouille soit une piètre chasseuse. J’aime les chats, mais aussi les oiseaux, je déplore les erreurs que l’humain fait quand il amène une nouvelle espèce dans un lieu. Quand le gardien de phare a amené son chat, il a fait de son animal un redoutable prédateur pour une espèce bien particulière d’une ile en Nouvelle-Zélande.
Nuage

 

À lui tout seul, ce chat a exterminé une espèce d’oiseau sur cette île

 

par  Malaurie Chokoualé

 

En janvier 1894, l’explorateur et médecin britannique David Lyall est devenu le gardien du phare de l’île de Stephens, petit bout de terre balayé par les vents au large de la Nouvelle-Zélande. Pour vaincre l’isolement dans ce lieu en grande partie inexploré, il y avait également amené son chat, Tibbles. Naturaliste amateur, il aimait explorer, observer et protéger la faune et la flore qu’il observait sur l’île. Il ne s’attendait pas à ce que son chat extermine toute la population de xéniques de Stephens (Traversia lyalli) de l’île.

Ce petit oiseau brun était incapable de voler, il pouvait seulement courir ou sauter d’une branche à l’autre. Originaire de Nouvelle-Zélande, des prédateurs comme le rat polynésien ont eu raison de lui. Une colonie a toutefois survécu sur l’île de Stephens. On pense que les oiseaux ont migré vers l’île pendant la dernière glaciation (il y a entre 120 000 et 10 000 ans de cela), alors qu’elle était encore connectée au continent. Quand le niveau des mers s’est élevé à la fin de cette période, l’île est devenue un paradis dépourvu de tout prédateur naturel. Cette quiétude est arrivée à son terme avec l’arrive de David Lyall et de son chat.

David Lyall n’avait jamais vu pareil oiseau. Et pourtant, il les connaissait tous. Mais quand Tibbles lui a amené le premier oiseau, il n’a pas pu le nommer. C’est pourquoi il a envoyé quelques spécimens – tués par Tibbles – à des ornithologues, dont le banquier et zoologiste britannique Walter Rothschild. C’est d’ailleurs ce dernier qui a proposé le nom scientifique Traversia lyalli, en l’honneur de Lyall et du naturaliste qui l’a aidé, Henry Travers. En l’espace d’un an, l’oiseau était devenu presque impossible à trouver cependant.

À partir de février 1895, le xénique de Stephens n’a été vu vivant que deux fois, dans les mois qui ont suivi. Leur extinction a été rapide. Aujourd’hui, une quinzaine de spécimens empaillés par Lyall se trouvent dispersés dans neuf musées différents à travers le monde. Trois ans après la mort de Lyall, en 1898, un nouveau gardien est arrivé sur l’île et il a rapidement organisé une chasse aux chats sauvages de l’île. En 1925, tous les chats de l’île avaient été tués.

Source : All About Birds

http://www.ulyces.co/

Des chats de la SPA réalisent le clip d’un célèbre chanteur français !


Une idée assez inusitée de prendre des chats pour cameraman, plutôt  »camérachat ». C’est un chanteur français, Alain Chamfort qui a eu l’idée que les chats puissent réalisé un clip sur sa chanson grâce à des caméras GoPro sur le dos des félins. Tous ces chats proviennent de la SPA, ils ont été bien traités et en plus, ils ont tous été adopté par un éducateur félin qui a contribué à ce projet.
Nuage

 

Des chats de la SPA réalisent le clip d’un célèbre chanteur français !

 

Le Saviez-Vous ► Les animaux de compagnie ont chaud aussi


Il parait qu’au Québec, nous avoir une pause de canicule en fin de semaine, mais la chaleur intense risque de reprendre encore en juillet. Cependant, nos animaux, aussi subissent les conséquences de la canicule. Il est possible d’atténuer les conséquences des fortes chaleurs ..
Nuage

 

Les animaux de compagnie ont chaud aussi

La canicule a aussi un impact sur les animaux de compagnie

Un chien et un chat dans l’herbe Photo : getty images/istockphoto/vvvita

La canicule a aussi un impact sur les animaux de compagnie. Le vétérinaire Michel Pépin donne quelques conseils.

Les animaux de compagnie sont aussi susceptibles de souffrir de coups de chaleur. Dans un tel cas, les chiens comme les chats vont haleter, dit le vétérinaire Michel Pepin.

Le halètement est leur moyen de lutter contre la chaleur puisqu’ils n’ont pas de glandes sudoripares sur la peau comme les humains.

« Leur air climatisé, c’est vraiment en haletant. Alors quand ils commencent à avoir la langue qui sort et les muqueuses plus foncées, on pense qu’ils commencent à avoir des problèmes » a mentionné Michel Pépin en entrevue à ICI RDI.

De l’eau, de l’eau, de l’eau

Dans tous les cas de figure, le propriétaire d’un petit animal doit s’assurer qu’il a suffisamment d’eau à sa portée. Michel Pépin suggère de mettre une serviette mouillée sur l’abdomen de son chien ou des glaçons dans l’eau à boire. Le vétérinaire confie qu’il utilise même des « ice pack » enveloppés sur lesquels son chat aime se coller.

Il prévient qu’il ne faut pas rafraîchir un animal en le plongeant brusquement dans l’eau froide. Il est aussi inutile de raser son chien ou son chat. Le poil peut, au contraire, protéger les animaux du soleil.

Les animaux très jeunes, chiots et chatons, ou âgés sont plus vulnérables, selon le vétérinaire. Même chose pour les animaux qui ont un museau écrasé, comme les bouledogues et les pékinois.

Les chats s’adaptent mieux à la chaleur. Ils mangent moins, boivent plus et recherchent les surfaces rafraîchissantes. Ils peuvent vomir sans que cela porte à conséquence, affirme Michel Pépin.

Le vétérinaire rappelle qu’il ne faut jamais laisser un animal dans un véhicule par grande chaleur ni dans une pièce fermée, qui peut rapidement être surchauffée. Un animal inconscient ou comateux doit être amené à la clinique vétérinaire pour être réhydraté.

Enfin, les oiseaux sont aussi vulnérables en temps de canicule, le vétérinaire suggère de placer leur cage à l’abri du soleil.

En fait, par ces températures dit-il, seuls les poissons rouges et les lézards se portent bien!

https://ici.radio-canada.ca/

Australie: les chats errants tuent un million de reptiles par jour


Les chats n’ont foulé le sol qu’avec les premiers colons européens, et ces matous ont aussi colonisé ce continent. Malheureusement, les chats redevenus sauvages et les chats domestiques ont tué environs 650 millions de ces bêtes à chaque année. Ils ont réussit à mettre en danger de disparition certaines espèces. Sans compter près un million d’oiseaux aussi a chaque jour sont tué par les chats. Ce sont des grandes pertes pour l’Australie.
Nuage

 

Australie: les chats errants tuent un million de reptiles par jour

 

D'après l'étude publiée par le journal Wildlife Research, 250 espèces... (Photo Agence France-Presse)

D’après l’étude publiée par le journal Wildlife Research, 250 espèces différentes de reptiles sont les victimes des chats, y compris des grands scinques du désert, des dragons barbus et des geckos.

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

 

Agence France-Presse
Sydney

Des chats errants tuent plus d’un million de reptiles par jour en Australie et la survie de nombreuses espèces est menacée, révèle une étude scientifique publiée lundi.

Depuis l’arrivée des chats dans l’île-continent avec les premiers colons européens il y a deux siècles, les félins ont exterminé de nombreuses espèces. Les tentatives pour stériliser les populations et réduire leur nombre n’ont pour l’heure pas produit les effets espérés.

Les chercheurs de l’Université Charles Darwin ont réalisé leur étude à partir de plus de 10 000 échantillons alimentaires collectés par des scientifiques à travers tout le pays, via les déjections ou le contenu de l’estomac des félins.

«En moyenne, chaque chat retourné à l’état sauvage tue 225 reptiles par an», déclare John Woinarski, directeur de l’étude, qui ajoute que ces félins consomment davantage de ces animaux en Australie que leurs pairs américains ou européens.

«Certains chats mangent des quantités astronomiques de reptiles. On a trouvé de nombreux exemples de chats individuels se gavant de lézards, avec un record de 40 lézards différents trouvé dans l’estomac d’un seul chat».

D’après l’étude publiée par le journal Wildlife Research, 250 espèces différentes de reptiles sont les victimes des chats, y compris des grands scinques du désert, des dragons barbus et des geckos.

Parmi ces 250 espèces, 11 sont menacées. L’impact exact des chats est toutefois difficile à mesurer, car le nombre des populations de la plupart des reptiles n’est pas connu.

Si on prend en compte les victimes de chats domestiques, un total d’environ 650 millions de reptiles sont tués chaque année.

Des millions de chats errants vivent en Australie. Ils sont également considérés comme les principaux coupables du taux élevé d’extinction des mammifères du pays.

La même équipe de chercheurs avaient découvert en 2017 que plus d’un million d’oiseaux étaient tués chaque jour en Australie par les chats errants et les félins domestiques.

Le gouvernement a débloqué une enveloppe de plus de 30 millions de dollars australiens (20 millions d’euros) pour financer des projets de lutte contre l’impact des chats errants sur la faune sauvage.

L’Australian Wildlife Conservancy, qui d’après son site internet est le plus grand propriétaire privé australien aux fins de protection de l’environnement, vient d’achever de construire une clôture électrique de 44 kilomètres de long pour créer dans le désert une zone de près de 9400 hectares libre de chat.

Cette zone sera plus tard élargie à environ 100 000 ha et des espèces menacées d’extinction y seront introduites.

http://www.lapresse.ca/