Le Saviez-Vous ► Ça aurait pu être Titanic II, mais un homme a sauvé 600 passagers tout seul


Tout le monde a entendu parler du Titanic, il y a eu beaucoup d’articles et de documentaires. Il y a quelques années, un autre drame du genre aurait pu se produire, si des musiciens engagés pour animer lors d’une croisière à bord de l’Océanos n’auraient pas pris les choses en mains suite à l’abandon du capitaine et quelques employés. C’est grâce a ses musiciens que les 571 personnes ont eu la vie sauve.
Nuage


Ça aurait pu être Titanic II, mais un homme a sauvé 600 passagers tout seul


Tu pourrais penser que l’époque du Titanic est révolue depuis longtemps, mais si je te disais qu’il y a moins de 20 ans, il y avait un autre navire qui a bien failli suivre les traces du célèbre paquebot ?

Cette fois-ci, abandonnés par leur capitaine, près de 600 passagers auraient pu perdre la vie si les courageux animateurs n’étaient pas intervenus. 

L’Oceanos, construit en France et mis à l’eau pour la première fois en juillet 1952, était un paquebot de croisière grec qui empruntait la route Marseille – Madagascar – Maurice. Le 3 août 1991, après un sérieux retard, il a quitté East London, en Afrique du Sud, pour son voyage fatidique vers Durban. Avant même le début du voyage, le navire avait déjà commencé à présenter des signes d’usure.

RÉSUMÉ :


– L’Oceanos, construit en France et mis à l’eau pour la première fois en juillet 1952, était un paquebot de croisière grec qui empruntait la route Marseille – Madagascar – Maurice.


Normalement, l’équipage du navire aurait dû organiser une fête avec les artistes et les musiciens sur le pont l’extérieur. Mais tout semblait aller de travers cette fois-ci.


– Le problème, c’est que, pour rattraper le retard précédent, l’Oceanos a décidé de rentrer dans une zone de mer agitée. Mais il s’est avéré que c’était une erreur fatale.


– L’Oceanos était confronté à un type de vagues monstrueuses, incroyablement grosses et inattendues : elles apparaissent tout à coup et peuvent même faire chavirer de gros navires et paquebots de croisière.


–  L’eau de mer inondait le navire par les conduites d’évacuation principales, ce qui signifiait qu’elle s’écoulait de façon incontrôlable par les toilettes, les douches et le système d’évacuation des eaux.


– Dès que l’équipage s’est rendu compte que le navire ne pourrait jamais être sauvé, il s’est tout simplement préparé à l’abandonner


– Le capitaine et son équipage ne comptaient pas sauver le navire. Ils sont partis sur plusieurs canots de sauvetage sans regarder en arrière.


– Moss Hills se produisait sur l’Oceanos en tant que chanteur et guitariste. Il sentait que le navire avait un problème, mais à ce moment-là, il n’avait pas encore réalisé à quel point la situation était grave.


– Dès que Hills s’est rendu compte de l’horreur de la situation, ainsi que du fait qu’ils ne pouvaient s’attendre à aucune aide de la part de l’équipe paniquée, il est entré en action.


– L’armée de l’air sud-africaine et la marine sud-africaine ont envoyé 16 hélicoptères de sauvetage en urgence. De plus, le porte-conteneurs néerlandais Nedlloyd Mauritius a également répondu à l’appel de détresse de l’Oceanos et s’est précipité pour l’aider.


– Entre-temps, Moss Hills a organisé un processus d’évacuation bien ordonné où les enfants et les femmes ont été les premiers à utiliser les canots de sauvetage restants.


– Les 571 personnes qui se trouvaient à bord du navire après l’abandon de l’équipage ont été sauvées. Moss et Tracy Hills, ainsi que Butler et Boltman, ont été parmi les derniers à quitter le navire.


– Vers 15h30 le lendemain, l’Oceanos a touché le fond de sable, à 90 mètres sous la surface de l’océan.

HORODATAGE

La soirée où tout s’est mal passé 1:06

Vagues monstrueuses 1:54

Où est l’équipage, d’ailleurs ?! 4:04

Le guitariste Moss Hills entre en action 5:34

Comment se déroulait la mission de sauvetage 8:33

Où est l’Oceanos maintenant ? 10:02

Le paquebot de croisière Oceanos quittant le port du Pirée en juin 1986 : Par Peter J. Fitzpatrick – http://www.shipspotting.com/gallery/p…, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/…, https://commons.wikimedia.org/w/index...

L’animation est créée par Sympa

Tu pourrais penser que l’époque du Titanic est révolue depuis longtemps, mais si je te disais qu’il y a moins de 20 ans, il y avait un autre navire qui a bien failli suivre les traces du célèbre paquebot ?

Cette fois-ci, abandonnés par leur capitaine, près de 600 passagers auraient pu perdre la vie si les courageux animateurs n’étaient pas intervenus. 

L’Oceanos, construit en France et mis à l’eau pour la première fois en juillet 1952, était un paquebot de croisière grec qui empruntait la route Marseille – Madagascar – Maurice. Le 3 août 1991, après un sérieux retard, il a quitté East London, en Afrique du Sud, pour son voyage fatidique vers Durban. Avant même le début du voyage, le navire avait déjà commencé à présenter des signes d’usure.

RÉSUMÉ :


– L’Oceanos, construit en France et mis à l’eau pour la première fois en juillet 1952, était un paquebot de croisière grec qui empruntait la route Marseille – Madagascar – Maurice.


Normalement, l’équipage du navire aurait dû organiser une fête avec les artistes et les musiciens sur le pont l’extérieur. Mais tout semblait aller de travers cette fois-ci.


– Le problème, c’est que, pour rattraper le retard précédent, l’Oceanos a décidé de rentrer dans une zone de mer agitée. Mais il s’est avéré que c’était une erreur fatale.


– L’Oceanos était confronté à un type de vagues monstrueuses, incroyablement grosses et inattendues : elles apparaissent tout à coup et peuvent même faire chavirer de gros navires et paquebots de croisière.


–  L’eau de mer inondait le navire par les conduites d’évacuation principales, ce qui signifiait qu’elle s’écoulait de façon incontrôlable par les toilettes, les douches et le système d’évacuation des eaux.


– Dès que l’équipage s’est rendu compte que le navire ne pourrait jamais être sauvé, il s’est tout simplement préparé à l’abandonner


– Le capitaine et son équipage ne comptaient pas sauver le navire. Ils sont partis sur plusieurs canots de sauvetage sans regarder en arrière.


– Moss Hills se produisait sur l’Oceanos en tant que chanteur et guitariste. Il sentait que le navire avait un problème, mais à ce moment-là, il n’avait pas encore réalisé à quel point la situation était grave.


– Dès que Hills s’est rendu compte de l’horreur de la situation, ainsi que du fait qu’ils ne pouvaient s’attendre à aucune aide de la part de l’équipe paniquée, il est entré en action.


– L’armée de l’air sud-africaine et la marine sud-africaine ont envoyé 16 hélicoptères de sauvetage en urgence. De plus, le porte-conteneurs néerlandais Nedlloyd Mauritius a également répondu à l’appel de détresse de l’Oceanos et s’est précipité pour l’aider.


– Entre-temps, Moss Hills a organisé un processus d’évacuation bien ordonné où les enfants et les femmes ont été les premiers à utiliser les canots de sauvetage restants.


– Les 571 personnes qui se trouvaient à bord du navire après l’abandon de l’équipage ont été sauvées. Moss et Tracy Hills, ainsi que Butler et Boltman, ont été parmi les derniers à quitter le navire.


– Vers 15h30 le lendemain, l’Oceanos a touché le fond de sable, à 90 mètres sous la surface de l’océan.

HORODATAGE

La soirée où tout s’est mal passé 1:06

Vagues monstrueuses 1:54

Où est l’équipage, d’ailleurs ?! 4:04

Le guitariste Moss Hills entre en action 5:34

Comment se déroulait la mission de sauvetage 8:33

Où est l’Oceanos maintenant ? 10:02

Le paquebot de croisière Oceanos quittant le port du Pirée en juin 1986 : Par Peter J. Fitzpatrick – http://www.shipspotting.com/gallery/p…, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/…, https://commons.wikimedia.org/w/index...

L’animation est créée par Sympa