Le Saviez-Vous ► Une trentaine de faits insolites


 

On connait la plupart des sujets mais pas nécessairement l’origine ou des faits assez insolites
Nuage

 

Une trentaine de faits insolites

Ces faits insolites – mais authentiques! –vont vous surprendre par leur côté inusité. Vous aurez raison de penser que la réalité dépasse souvent la fiction.

MARISSA LALIBERTE

Fait insolite: Les flamants plient leurs pattes à la cheville.

Les flamants plient leurs pattes à la cheville, pas au genou

Ils se tiennent debout sur leurs extrémités. Leurs genoux sont situés près du corps et sont recouverts de plumes.

Les montagnes russes ont été inventées pour éloigner les Américains de leurs péchés

Dans les années 1880, l’homme d’affaires LaMarcus Thompson en avait marre de voir ses compatriotes américains perdre leur temps dans des endroits de luxure comme les saloons et les bordels. Il a donc décidé de remettre sur pieds l’un des endroits où l’immoralité était reine : Coney Island, à New York.

Il y a construit les premières montagnes russes d’Amérique, afin d’offrir aux New-Yorkais un endroit où avoir du plaisir sain, loin des tentations pécheresses.

Les glaces sur bâtonnet (popsicles) ont été inventées par accident par un gamin de 11 ans

C’est en 1905 qu’un garçon de 11 ans, Frank Epperson, a laissé son verre d’eau rempli de poudre de soda à l’extérieur, incluant le bâton de bois servant à mélanger le tout. Le tout s’est solidifié au cours de la nuit froide, et ainsi est né l’Epsicle.

Il s’est alors mis à vendre son invention aux gens du quartier, et un parc d’attractions local s’est empressé de breveter la recette. Le nom fut changé pour Popsicle quelques années plus tard, étant ainsi appelé par les enfants qui les adoraient.

Le paresseux peut retenir sa respiration plus longtemps que le dauphin

C’est en réduisant son rythme cardiaque que le paresseux peut retenir sa respiration jusqu’à 40 minutes. Le dauphin nécessite une entrée d’air après 10 minutes.

Les pommes de supermarché peuvent avoir été cueillies un an auparavant

Les pommes dites fraîches ne le sont pas toujours. Elles sont habituellement cueillies entre août et novembre, recouvertes de cire, séchées à l’air chaud et entreposées au froid. C’est après une période de 6 à 12 mois qu’elles se retrouvent parfois sur les présentoirs de l’épicerie.

Il est impossible de fredonner en se pinçant le nez

Vous venez d’essayer, n’est-ce pas? Lorsqu’on fredonne, c’est l’air sortant de notre nez qui crée le son, ce qui devient impossible lorsque ce dernier est bloqué.

Les pieuvres possèdent trois cœurs

À l’instar des calmars, les pieuvres ont trois cœurs; un pour pomper le sang dans leur corps, les deux autres pour faire fonctionner les branchies.

La pâte wasabi n’en est habituellement pas

Le wasabi est dispendieux. La plupart des compagnies qui en produisent utilisent donc du raifort. Le véritable wasabi est beaucoup plus doux que ce que vous consommez habituellement avec votre sushi.

Michel-Ange a détesté peindre la chapelle Sixtine, et en a fait un poème

Le poème qu’il a partagé avec ses amis débute ainsi :

«Dans ce labeur, un goitre m’est venu,

Comme l’eau en fournit aux chats de Lombardie

(Ou ailleurs où l’eau stagnante est poison)»

Les bonnets d’âne étaient autrefois signe d’intelligence

Le philosophe du 13e siècle John Duns Scotus croyait qu’un chapeau pointu aiderait celui ou celle qui le porte à partager ses connaissances, devenant une extension du cerveau. Ses disciples le portaient d’ailleurs fièrement. Toutefois, ses idées étant moins populaires au 15e siècle, l’interprétation du bonnet d’âne a complètement changé de cap et la personne qui le porte depuis est source de moqueries.

Adolf Hitler a été nommé pour recevoir un prix Nobel

Ne vous alarmez pas; le politicien suédois qui a envoyé la lettre de nomination en 1939 posait un geste d’ironie et a retiré son invitation. Tout aussi ironique, Hitler avait interdit aux Allemands d’accepter ce prix quatre ans plus tôt.

Les homards goûtent avec leurs pattes

Ce sont de petits poils situés à l’intérieur des pinces des homards qui leur servent d’équivalent à nos papilles gustatives. De plus, leurs dents se trouvent… dans l’un de leurs trois estomacs.

Le créateur de l’Internet regrette la manière d’écrire l’URL

Tim Berners-Lee, l’auteur du programme principal qui se cache derrière le WWW, ne regrette qu’une chose : avoir ajouté les // après « https : » dans l’adresse web.

Ce protocole de programmation n’avait pas de réelle utilité. Il avouait en 2009 qu’avoir abandonné l’idée aurait sauvé du temps et de l’espace. On peut aisément lui pardonner ce fait.

La famille royale britannique tire son nom de Windsor

On pourrait croire que le château de Windsor tire son nom de la Maison de Windsor, mais c’est le contraire! C’est en 1917 que la famille royale, alors nommée Maison de Saxe-Coburg-Gotha, a changé de nom afin de se défaire de la référence allemande. C’est ce qui explique le choix du nom Windsor, associé à une ville anglaise.

L’Empire State Building possède son propre code postal

C’est le 10118.

La guerre la plus courte de l’histoire n’a duré que 38 minutes

En 1896, lorsque le sultan du Zanzibar – pays protégé par l’Empire britannique – a rendu l’âme, son remplaçant s’est installé sur le trône sans l’accord des Anglais.

Les tensions se sont envenimées suite au refus de Khalid bin Barghash d’abdiquer. Après un bombardement du palais de moins de 40 minutes par les forces maritimes britanniques, ce dernier a pris la fuite, mettant de ce fait un terme à la très brève guerre.

La langue de la baleine bleue peut peser autant qu’un éléphant

Par ailleurs, son cœur peut peser jusqu’à près d’une tonne et ne nécessite qu’un battement aux 10 secondes.

Au départ, la tour Eiffel devait être installée à Barcelone

La ville espagnole a refusé la tour, jugeant son design trop laid. Gustave Eiffel s’est alors tourné vers Paris pour l’y installer temporairement, le temps de l’Expo universelle de 1889. À l’instar des Espagnols, les critiques français n’ont pas apprécié l’œuvre.

Anagramme d’Albert Einstein

En anglais, l’anagramme d’Albert Einstein est « ten elite brains », soit « 10 cerveaux d’élite »

La plus large chute au monde se trouve sous l’eau

Eh oui, il existe des chutes en dessous des océans. Dans le détroit du Danemark, l’eau froide de la mer du Nord est plus dense que le courant d’Irminger, qui est chaud. Résultat : l’eau froide se dirige vers le fond de la mer, à quatre kilomètres, à 123 millions de pieds cubes par seconde.

La reine Elizabeth II a une remplaçante pour protéger ses yeux du soleil

Ella Slack possède la même taille et stature que la reine. Avant chaque grand événement officiel, elle se soumet à une ronde de pratique afin d’éviter des désagréments à l’illustre Elizabeth – comme avoir le soleil dans les yeux par exemple.

Elle occupe ce poste depuis maintenant trois décennies, mais n’a toujours pas le droit de prendre place sur le trône. Elle doit donc se pencher au-dessus.

Les ombres sont plus sombres sur la Lune

L’atmosphère terrestre disperse plus de lumière du Soleil, donc les ombres projetées ne sont pas excessivement sombres. Sur la Lune, elles sont si noires que l’astronaute Neil Armstrong affirmait avoir de la difficulté à voir où il mettait le pied.

Les  concombres de mer se battent avec leur ventre

Lorsqu’il se sent menacé, le concombre de mer projette ses organes internes à l’extérieur de son corps. Il faut savoir que ceux-ci sont un véritable poison pour les prédateurs. Il se débarrasse ainsi parfois complètement de son système digestif, qui repoussera.

A l’origine, la Statue de la Liberté était un phare

Un mois après son dévoilement en 1886, la célèbre statue new-yorkaise débutait sa carrière de phare qui allait durer 16 ans. Sa torche était visible à une quarantaine de kilomètres à la ronde.

Les fraises ne sont pas des baies

Les framboises et les mûres non plus, selon les botanistes. Les véritables baies proviennent d’une fleur portant un seul ovaire et ont deux graines ou plus. Les fraises n’en sont donc pas, mais les bananes, les kiwis et les melons d’eau, oui

Le Trésor américain a déjà imprimé des billets de 100 000$

Entre le 18 décembre 1934 et le 9 janvier 1935, des billets de banque à l’effigie de Woodrow Wilson ont été imprimés par la Réserve fédérale, mais n’ont jamais été mis à la disposition du grand public, ce qui est sans doute une bonne chose. Vous imaginez perdre un tel billet?

La NASA utilise le compte à rebours en raison d’un film de science-fiction

C’est le compte à rebours que l’on retrouve dans le film muet Frau im Mond de Fritz Lang, en 1929, qui a inspiré la NASA à y avoir recours pour chacun de ses lancements. Toutefois, ce n’est pas une course contre la montre, et la NASA se laisse la liberté de l’arrêter s’il faut s’assurer qu’aucun ennui technique ne sera rencontré.

Avant l’invention du papier hygiénique, les Américains utilisaient des épis de maïs

…ou bien des périodiques, comme l’Almanach des fermiers par exemple, qui était conçu avec un trou afin d’être suspendu dans les toilettes extérieures. On fait avec ce qu’on a, comme on dit.

La plus minuscule guêpe de la planète est plus petite qu’une amibe

La guêpe Megaphragma mymaripenne possède toutes les parties d’un insecte (cerveau, ailes, yeux, etc.), mais elle est longue d’un cinquième de millimètre, ce qui la rend plus petite d’une amibe, constituée d’une seule cellule.

“OK” est probablement l’acronyme de mots inventés

Dans les années 1830, les gens s’amusaient à mal orthographier les abréviations. L’un des plus célèbres exemples est «All correct» (tout va bien, en anglais), qui est devenu «orl korrekt», puis «OK».

Les historiens croient qu’on doit l’utilisation aujourd’hui répandue du terme à la campagne de réélection de Martin Van Buren, surnommé «Old Kinderhook», dont les supporters de New York référaient à eux-mêmes comme le OK Club.

Les chercheurs ont déjà transformé un chat vivant en téléphone

Les chercheurs Ernest Wever et Charles Bray de Princeton ont retiré du pauvre animal son crâne et la majorité de son cerveau afin de brancher l’animal sur une source électrique. Lorsqu’ils lui parlaient dans l’oreille, le son émis pouvait être entendu via un récepteur téléphonique situé dans une autre pièce.

Cette expérience pour le moins tordue a toutefois pavé la voie au développement des implants cochléaires.

Les distributeurs de bonbons PEZ ont été créés pour aider les fumeurs à arrêter

Le créateur autrichien des distributeurs PEZ a nommé son invention en référence au mot allemand pffefferminz qui signifie «menthe».

Lors de leur création en 1927, ces menthes rondes se présentaient dans une boîte en fer, afin de protéger la réputation et la vie privée des ex-fumeurs.

http://selection.readersdigest.ca

Le Saviez-Vous ► Amusantes et surprenantes, ces statistiques de 1909


Des statistiques prix en 1909 au Canada et aux États-Unis. Le prix de certains produits alimentaires, le nombre d’automobile, meurtre, et taxe et bien d’autres. Nous pouvons constater que les temps ont bien changé
Nuage

Amusantes et surprenantes, ces statistiques de 1909

 

Claude Bérubé

Essayiste, conférencier et blogueur

Voici quelques statistiques retrouvées de 1909. Nous sommes en 2016, donc 107 ans se sont écoulés …Je vous les présente sans autre cérémonie. Pour votre simple amusement. Ou pour un haussement d’épaules. Surtout pour se rendre compte comment tout peut évoluer en un siècle avec nostalgie pour les plus vieux et surprise pour les plus jeunes. Je ne peux garantir leur authenticité, mais il y a sûrement beaucoup de véracité. Je les imagine américaines, mais si proches des canadiennes.

  • La moyenne d’âge des hommes était d’environ 47 ans.
  • L’essence pour une Ford 1909 n’était vendue qu’en pharmacie.
  • Seulement 14% des maisons possédaient une baignoire.
  • Seulement 8% des maisons avaient le téléphone.
  • Il n’y avait que 8000 automobiles dans le monde entier et seulement 144 miles de route étaient pavés.
  • Dans presque toutes les villes, la limite de vitesse était de 10 miles à l’heure
  • La plus haute structure au monde était la Tour Eiffel.
  • Le salaire moyen aux États-Unis était de 22 cents l’heure.
  • Le salaire moyen des travailleurs américains était de 200 et 400 $ par année.
  • Un professionnel comptable pouvait gagner 2000 $ par an, un dentiste environ 2500 $, un vétérinaire entre 1500 et 4000 $ et un ingénieur mécanique 5000 $.
  • 95% des femmes accouchaient dans leur demeure.
  • 90% des médecins n’avaient pas d’éducation collégiale. Ils avaient plutôt fréquenté, ce qu’on appelait, une école médicale condamnée par les médias du temps et les gouvernements comme étant sous standardisée.
  • Le sucre se vendait 4 cents la livre.
  • On obtenait une douzaine d’œufs pour 14 cents.
  • La livre de café était à 15 cents.
  • La plupart des femmes ne se lavaient les cheveux qu’une fois par mois, et elles utilisaient soit du Borax ou du jaune d’œuf comme shampoing.
  • Le Canada a passé une loi défendant à toutes personnes pauvres d’entrer au pays.
  • Les cinq principales causes de décès étaient : la pneumonie ou l’influenza, la tuberculose, la diarrhée, maladie du cœur et attaque cardiaque.
  • Le drapeau américain n’avait que 45 étoiles.
  • Il n’y avait que 30 résidents à Las Vegas.
  • Les mots croisés, les canettes de bière et le thé froid n’avaient pas encore été inventés.
  • Il n’y avait pas de Fêtes des mères ni des pères.
  • Deux adultes sur dix ne savaient ni lire ni écrire.
  • Seulement 6% de tous les Américains avaient obtenu leur diplôme de secondaire.
  • La marijuana, l’héroïne et la morphine étaient vendues à la pharmacie du coin comme médicaments.
  • Les pharmaciens disaient que l’héroïne nettoyait la complexion, donnait de l’énergie au cerveau, activait et régulait l’estomac et les intestins et qu’enfin, c’était l’ange gardien de la santé.
  • 18% des domiciles avaient au moins un ou une domestique ou servante à plein temps.
  • Il n’y eut que 230 meurtres rapportés dans tous les États-Unis
  • 95% des taxes que nous payons aujourd’hui n’existaient pas en 1909.

On peut facilement imaginer que dans un siècle, on lira nos statistiques actuelles avec le même amusement.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

 

De rares photos en couleurs de Paris il y a 100 ans


Je n’ai jamais été à Paris, ni même en Europe d’ailleurs, mais j’aime bien regarder les vieilles photos, c’est l’histoire gravé sur image. Ces photos avaient bénéficié de l’invention d’un nouveau procédé en 1903 : l’autochrome, Bref, Paris à surement bien changé depuis
Nuage

 

De rares photos en couleurs de Paris il y a 100 ans

 

  • Albert Kahn

  • Ce sont des clichés rares de la capitale. Au début du XXe siècle, le banquier français Albert Kahn souhaite créer un dossier photographique des villes du monde entier, en utilisant l’un des premiers procédés de restitution des couleurs, l’autochrome, breveté en 1903 par les frères Auguste et Louis Lumière.

    Pour cela, il missionne quatre photographes –Léon Gimpel, Stéphane Passet, Georges Chevalier et Auguste Leon–, qui prendront des clichés de Paris (à découvrir ci-dessous) entre 1914 et 1918.

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Tour Eiffel

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

  • Albert Kahn

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Attention aux fausses infos qui circulent après les attentats à Paris


Après l’attentat à Paris et grâce à Internet, le monde entier fut au courant dès les premières minutes des horreurs. Malheureusement, certaines personnes malintentionnées et d’autres qui relaient les nouvelles (comme cela m’est déjà arrivé ainsi que des médias sérieux) des fausses rumeurs peuvent circuler, ce qui arrivé aussi lors de d’autres attentats dans le monde. Voici quelqu’unes  …
Nuage

 

Attention aux fausses infos qui circulent après les attentats à Paris

 

attentats de paris

Sur Internet, des rumeurs naissent de la confusion, de la panique ou d’esprits mal intentionnés.

Photo: Capture d’écran

FACT-CHECKING – Comme souvent lors d’événements graves, de nombreuses rumeurs et fakes circulent sur Internet à la suite des attaques meurtrières qui ont touché Paris vendredi soir, liés à la confusion, à la panique ou à des esprits mal intentionnés. « 

Metronews « vous aide à faire le tri.

► Non, il n’y a pas eu de coups de feu à Bagnolet ce samedi matin

En tout début d’après-midi, ce samedi 14 novembre, la rumeur de coups de feu tirés vers la porte de Bagnolet, dans l’Est de Paris, a commencé à circuler sur Twitter. Renforcée par la présence d’un hélicoptère de la sécurité civile survolant la zone. Après vérification, la police a découvert qu’il s’agissait d’explosions de pétards dans le cadre d’un mariage. A fortiori, ça n’a donc pas « rafalé » à Bagnolet, comme a pu l’affirmer un twitto en utilisant des photos sanglantes prises… au Brésil, à la suite d’un cambriolage de banque qui a mal tourné en octobre (la preuve ici, attention les images peuvent choquer).

En janvier déjà, dans les jours suivant l’attentat contre Charlie Hebdo, des rumeurs de ce genre s’étaient également multipliées dans différents quartiers de la capitale, la moindre détonation créant une inquiétude compréhensible parmi les habitants.

De la même manière, l’information (relayée par plusieurs médias dont metronews) faisant état, ce samedi, d’un véhicule ayant forcé un barrage policier dans les Yvelines, s’est révélée fausse. Alertée par des appels, la police a mené l’enquête et n’a pas trouvé trace de ce véhicule.

► Non, les attaques n’avaient pas été annoncées sur Jeuxvideo.com

La rumeur est partie de la capture d’écran d’un commentaire supposément écrit sur le site jeuxvideo.com, daté du 5 novembre à 21h26, sous le pseudo cobra-sa-76 : « 

D’ici qqch jours il y aura des attentats un peu partout dans Paris. Dans des endroits différents. Protégez vous (…) ».

En fait, le commentaire original posté par ce pseudo ce jour-là à cette heure exacte dit ceci :

« Bonjour je note sur ce site de plus en plus de topics ou les forumeurs se plaignent (à juste titre) de la page de pub qui s’incruste en full screen sur nos écrans , c’est juste insupportable! … il serait bien que les administrateurs se renseignent sur les effets néfastes du « forcing » en matiére de pub , c’est ringard , inutile, et ça irrite tout le monde…. merci pour nous les gars ».

Rien à voir, donc. Quant à un autre post faisant état d’une « série d’attentats » à compter du « 13 novembre », il date non de cette année mais du 26 septembre 2014.

► Non, il n’y a pas eu de fusillade aux Halles vendredi soir

Dans la confusion de la soirée du vendredi 13 novembre, alors que des fusillades avaient déjà éclaté autour de la place de la République à Paris, la rumeur de tirs dans le quartier des Halles a émergé. De même qu’au Trocadéro ou à Belleville. En fait, outre les explosions qui ont touché les abords du Stade de France à Saint-Denis, 5 lieux ont été touchés dans Paris intra muros, rive droite, dans les 10e et 11e arrondissements : deux restaurants proches du canal Saint-Martin autour de 21h30 (rues Alibert et Fontaine au roi), puis la salle de concert du Bataclan peu avant 22 heures, ainsi que rue de Charonne et la terrasse d’une brasserie boulevard Voltaire, non loin de la place de la Nation.

► Non, quatre policiers n’ont pas été tués durant l’assaut au Bataclan

« Quatre policiers tués lors de l’assaut au Bataclan » : dans la confusion de la nuit, l’information a circulé jusque dans certains médias. Elle était erronée. Selon le syndicat majoritaire chez les commissaires de police, le SCPN, un commissaire de l’Eure, qui assistait au concert au moment de l’attentat contre le Bataclan, a bien été gravement blessé par les tirs des assaillants. Un gardien de la paix parisien hors service, qui se trouvait à la terrasse d’un café ciblé par l’attaque de la rue de Charonne, a par ailleurs été tué.

Attention aux fausses infos qui circulent après les attentats à Paris

► Non, l’incendie la « Jungle de Calais » n’avait rien à voir avec les attentats

Peu après minuit vendredi, un incendie s’est déclenché dans l’immense camp sauvage de migrants de Calais, surnommé la « Jungle ». Quelque 2500 m2 de tentes et de cabanons ont brûlé sans faire de victime. Coïncidence ? Certains twittos n’y ont pas cru, reliant aussitôt l’événement aux attaques de Paris. Ce que le sous-préfet de permanence, Régis Elbez, a dû démentir dans la nuit à l’AFP :

« L’incendie n’est pas lié aux événements de Paris car c’est un feu d’origine électrique ».

► Non, il n’y a pas eu de rassemblement spontané en Allemagne vendredi soir

L’image qui circulait dès vendredi soir sur Twitter, montrant « des milliers » d’Allemands se rassemblant spontanément dans la rue en hommage aux victimes des attentats de Paris, était un fake. Comme l’a très vite signalé un journaliste de Libé Désintox, il s’agissait de la photo d’une manifestation du mouvement Pegida en décembre dernier. La preuve : elle illustrait déjàun article sur le sujet le 18 décembre 2014.

► Non, l’Empire State Building n’était pas bleu blanc rouge vendredi soir

De même, l’image qui circulait du haut de l’Empire State Building à New York, illuminé en bleu blanc rouge en signe d’hommage, était fausse, comme en ont témoigné plusieurs journalistes français sur place. En revanche, la Freedom Tower, construite en lieu et place du World Trade Center, a éclairé son antenne aux couleurs de la France, de même que l’Opéra de Sidney, plus tard.

► Non, la Tour Eiffel n’a pas été éteinte dans la nuit à cause des attentats

Dans la nuit de vendredi à samedi, des internautes ont relayé l’image d’une Tour Eiffel tous feux éteints, qu’ils ont interprétée comme un signe de deuil. En fait, la Tour s’éteint totalement tous les soirs, après avoir scintillé une dernière fois à 1 heure du matin.

► Pour éviter que de telles rumeurs et intox se propagent et créent la panique dans la population, la préfecture de police en appelle à la responsabilité des internautes. Et metronewsvous incite à ne relayer que les informations vérifiées par des professionnels. En cas de doute sur une info, n’hésitez pas à nous la signaler dans les commentaires : nous la vérifierons.

http://www.metronews.fr/

Il a escaladé la Tour Eiffel à mains nues et sans sécurité


Doit-on l’applaudir ? N’aurait-il pas fallu que lui et ses amis puissent avoir une peine exemplaire ? C’est beau vouloir prouver sa bravoure, mais un jour ou l’autre, un accident arrivera et qui sera accusé de négligence ?
Nuage

Il a escaladé la Tour Eiffel à mains nues et sans sécurité

huff

Si vous souffrez d’acrophobie (la peur du vide) ou tout simplement de vertige, la vidéo ci-dessous risque de vous retourner l’estomac. James Kingston est un jeune Britannique dont le passe-temps favori est l’escalade de bâtiments hors du commun, sans sécurité ni autorisation. Au début du mois de novembre, le grimpeur de gratte-ciel a décidé de s’attaquer aux 324 mètres de la Tour Eiffel.

L’aventurier s’est lancé dans une effarante ascension du grand monument parisien à main nue, en pleine nuit. Un exploit qu’il a partagé sur son compte YouTube, le 8 novembre dernier.

« La Tour Eiffel était l’un de mes objectifs depuis un certain temps », précise James Kingston dans la description de la vidéo.

huff

Accompagné de son équipe, il s’est introduit dans la fameuse tour en évitant de justesse la sécurité. A 1h du matin, ils ont commencé leur escalade en passant par la plate-forme supérieure entièrement éclairée. Durant plusieurs heures, James Kingston et ses acolytes se sont amusés sur le monument avant d’être repérés par la patrouille de sécurité. L’équipe est redescendue aux alentours de 9h du matin et accueillie par le service d’ordre.

« Nous avons été menottés et emmenés au poste de police du quartier où nous avons été détenus et interrogés pendant près de 6 heures avant d’être relâchés sans inculpation », raconte le grimpeur, toujours dans la description de sa vidéo.

James Kingston et ses partenaires ont dû s’engager à ne pas visiter la construction pendant 3 ans. Une sanction qui n’a pas terni l’enthousiasme du jeune homme puisqu’il peut « maintenant officiellement barrer la tour Eiffel » de sa liste.

Ce n’est pas la première fois que le Britannique fait parler de lui. Il est aussi connu pour avoir grimpé la voûte au-dessus du Wembley Stadium de Londres, ou encore pour son backflip au sommet du pont de Moscou en Ukraine, à 120 mètres de hauteur.

Quoi qu’on dise de cette performance dangereuse et surtout illégale sur la Tour Eiffel, il faut reconnaître que James Kingston s’est offert la plus belle vue de la capitale française.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► La face cachée de 9 grands monuments


Chaque monument que l’homme a construit a leur histoire, des faits qui ne sont pas connus de tous, alors que ces oeuvres sont pourtant très célèbres
Nuage

 

La face cachée de 9 grands monuments

par Vanessa Hauguel

Majestueux, grandioses et uniques, les grands monuments tels que la tour de Pise ou la statue de la Liberté sont célèbres à travers le monde. Pourtant, si l’on croit les connaître, certains faits pourraient bien vous surprendre. Voici quelques anecdotes étonnantes sur 9 des plus grands monuments du monde.

Le Sphinx de Gizeh

célèbres monuments faits étonnants

La plupart des gens savent que le Sphinx de Gizeh, cette gigantesque statue près des grandes pyramides, n’a plus de nez. Celui-ci aurait été détruit par des vandales, il y a de cela des centaines d’années. Ce que certains ignorent cependant, c’est que le sphinx avait aussi une barbiche. Plusieurs archéologues estiment que celle-ci aurait été rajoutée des années après la construction initiale du monument. Le sphinx aurait donc porté une barbiche à la manière des pharaons. Un des fragments de cette énorme barbe en calcaire est d’ailleurs actuellement entreposé au British Museum, à Londres.

La tour de Pise

célèbres monuments faits étonnants

La tour de Pise n’est pas qu’un emblème de l’Italie. Accomplissement majeur en matière d’architecture lors de sa création en 1173, cette tour attire aujourd’hui les foules pour son inclinaison imprévue. Si la majorité de ses visiteurs savent que son affaissement est dû aux sédiments du terrain, peu d’entre eux savent que la tour a été construite sur une importante villa, elle-même érigée sur un cimetière  étrusque.

La Grande Muraille de Chine

célèbres monuments faits étonnants

Étant de loin la plus longue construction humaine à avoir vu le jour, la Grande Muraille est une des attractions les plus visitées. Construits pour protéger la Chine des envahisseurs, ses murs se devaient d’être solides. Certains seront donc étonnés de savoir que plusieurs sections de la muraille ont été édifiées avec du riz gluant, un mortier qui s’est avéré bien efficace.

La statue de la liberté

célèbres monuments faits étonnants

On connait tous ce fameux symbole d’espoir et de liberté offert en cadeau aux États-Unis  par la France et qui accueille des millions de visiteurs chaque année. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que la grande dame verte était couleur bronze dans ses premières années. Évidemment, avec l’oxydation de la couche de cuivre dont elle est recouverte, la statue a pris ces couleurs actuelles avec le passage du temps.

Le Washington Monument

célèbres monuments faits étonnants

Comme son nom l’indique, le Washington Monument est dédié à la mémoire de George Washington, le premier président des États-Unis. Du haut de ses 169 mètres, ce gigantesque obélisque semble déjà bien imposant. Pourtant, ce monument devait au départ mesurer plus de 180 mètres de hauteur. Il semble que les matériaux de construction n’ont pas permis un projet d’une telle envergure et que sa base s’effritait sous son propre poids. Aussi, à l’origine, celui-ci devait être érigé à un croisement précis entre la Maison-Blanche et le Capitole (à l’emplacement de l’actuel Jefferson Pier), mais le sol à cet endroit n’aurait pas pu supporter la structure.

Le mont Rushmore

célèbres monuments faits étonnants

Le mont Rushmore, cet énorme monument à l’effigie de Lincoln, Washington, Roosevelt et Jefferson, est un des lieux les plus iconiques des États-Unis. Plusieurs estiment que cette œuvre, construite sous la vision du célèbre sculpteur américain Gutzon Borglum, est restée inachevée puisque Borglum souhaitait aussi faire les bustes des présidents en plus de leurs visages. Ce que peu de gens savent, c’est que le sculpteur souhaitait également construire une chambre au cœur de la montagne. Cette chambre, nommée hall des archives, avait pour but d’abriter de nombreux documents tels que la déclaration d’indépendance. Un passage long de 24 mètres a effectivement été construit et son entrée se situe tout près des têtes.

Stonehenge

faits étonnants monuments célèbres

Ce monument mégalithique, situé au sud de l’Angleterre, a été érigé des milliers d’années avant la naissance du Christ, mais les archéologues ont encore bien des choses à apprendre sur ce mystérieux site. Récemment, des chercheurs ont découvert que Stonehenge est bien plus vaste qu’ils ne le soupçonnaient; de nouvelles fouilles dévoilent que ce site renferme plusieurs autres monuments et structures de pierres. Ces nombreuses trouvailles laissent penser que le site était bien plus qu’un simple lieu de culte.

La tour Eiffel

célèbres monuments faits étonnants

Quand on pense à la ville de Paris, impossible de ne pas visualiser la Dame de fer. Cette tour de 324 mètres, construite par Gustave Eiffel pour l’Exposition universelle de 1889 est aujourd’hui considérée comme un trésor national. Pourtant, ce ne fut pas toujours le cas. Étonnamment, ce symbole français fut lourdement contesté durant sa construction. Artistes, journaux et citoyens se plaignaient de son apparence lugubre et de sa grandeur démesurée.

L’Empire State Building

célèbres monuments faits étonnants

célèbres monuments faits étonnants

Cet incontournable monument de New York est reconnu comme un joyau architectural, ayant longtemps détenu le titre du plus haut building. Toutefois, bien des histoires entourent cet immeuble iconique. Parmi celles-ci, plusieurs ignorent que deux autres magnifiques bâtiments se tenaient au même endroit avant sa construction, dont l’ancien Waldorf-Astoria, un luxueux hôtel.

Il faut savoir aussi que le bâtiment ouvrit ses portes au moment où la Grande Dépression frappait le pays et donc que la moitié de ses bureaux restèrent vides, ce qui lui valut le surnom d’Empty State Building (empty signifiant « vide »). Avec cette hauteur, plusieurs suicides ont bien sûr eu lieu. Le plus marquant fut peut-être celui d’Evelyn Francis McHale, une jeune femme de vingt-trois ans dont le beau visage resta intact malgré sa chute et son atterrissage sur une limousine. Sa fin tragique, considérée par certains comme le beau des suicides, inspira notamment une sérigraphie d’Andy Warhol…

http://www.canald.com/

Le Saviez-Vous ► 10 faits à savoir sur la tour Eiffel


Il serait difficile de penser à Paris sans  imaginer à la Tour Eiffel. Cette tour est un des monuments les plus connus au monde. Pourtant, cette dame de fer ne devait pas survivre très longtemps. En effet, cette centenaire devait être détruite après vingtaine d’années
Nuage

 

10 faits à savoir sur la tour Eiffel

 

 

Le 31 mars 1889 était inaugurée la tour Eiffel lors de la Foire universelle de Paris.

Devenue aujourd’hui le monument payant le plus visité au monde, la tour Eiffel n’a pas eu une naissance facile. En juillet 1887, 300 artistes, sculpteurs et architectes avaient même signé une pétition pour que cesse la construction de cette « tour ridicule » à qui on a maintes fois prédit une fin apocalyptique.

Voici 10 faits que l’on ignore souvent au sujet de cette vulnérable dame de fer.

Une tour éphémère

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : FPG/Hulton Archive/Getty Images)

La construction de la tour Eiffel a débuté le 1er septembre 1887. La tour ne devait durer que 20 ans et être détruite en 1909, mais son destin a changé à jamais quand on s’est aperçu qu’elle pouvait servir d’antenne géante.

La tour et ses sosies

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : SSPL/Getty Images)

En 1890, le Royaume-Uni a lancé un concours pour réaliser une tour d’environ 360 mètres qui dépasserait en hauteur la tour Eiffel. Les 70 projets présentés ressemblaient tous à la tour Eiffel. Les travaux ont finalement commencé en 1893, mais le chantier ne dépassa pas les 50 mètres de hauteur avant d’être démoli.

Aujourd’hui, il y a plus de 30 répliques de la tour Eiffel dans le monde.

* L’illustration provient du livre qu’a écrit Eiffel pour raconter la construction de la tour, La tour de trois cents mètres, publié à Paris en 1900.

Une tour qui grandit et rapetisse

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Henry Guttmann/Getty Images)

La hauteur de la tour varie de 15 cm selon les changements de température. Elle grandit sous la chaleur et se réduit au froid, ce qui ne se voit toutefois pas à l’oeil nu.

Une tour qui vacille

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Roger Viollet/Getty Images)

Le vent peut faire vaciller la tour de 6 à 7 mètres, un mouvement que l’on ressent facilement quand on se trouve au sommet.

Un lourd monstre d’acier

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Henry Guttmann/Getty Images)

La dame de fer française pèse 10 000 tonnes.

Une tour de 300 mètres

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Three Lions/Getty Images)

La tour mesure 324 mètres avec l’antenne sur le dessus. Elle a été le plus grand bâtiment du monde jusqu’en 1930.

* L’illustration montre l’ingénieur français Gustave Eiffel en compagnie de dignitaires sur la petite plate-forme située au sommet de la tour Eiffel durant la cérémonie d’inauguration, en mars 1889.

Un succès qui ne se dément pas

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Hulton Archive/Getty Images)

Selon une étude datant de 2012, la tour Eiffel a une image de marque estimée à 434 milliards d’euros (618 milliards de $), loin devant le Colisée de Rome (91 milliards d’euros) et la Sagrada Familial de Barcelone (90 milliards d’euros).

En 2011 seulement, près de sept millions de personnes ont visité la tour Eiffel.

* Sur la photo, des visiteurs lors de la cinquième Exposition universelle de Paris, en 1900.

Repeinte aux sept ans

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : London Stereoscopic Company/Getty Images)

La dame de fer a été repeinte 18 fois depuis son inauguration. La couche de base à elle seule exige 60 tonnes de peinture, soit le poids de 10 éléphants. La tour elle-même pèse 10 000 tonnes.

* La photo montre la tour et le « globe céleste », deux grandes attractions durant l’Exposition universelle de Paris.

Le vendeur de la tour Eiffel

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo: Wikimédia)

En 1909, avant que ne fut décidé que la tour serait conservée, un escroc et imposteur tchèque, Victor Lustig, a réussi à la vendre deux fois à des ferrailleurs à qui il avait fait croire, en se faisant passer pour un fonctionnaire, que la tour allait être démontée et envoyée à la ferraille.

Un immense arbre de Noël

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Horace Abrahams/Getty Images)

Il y a 20 000 ampoules sur la tour Eiffel.

* La photo montre deux électriciens s’affairant sur la tour Eiffel, en 1937.

1665 marches

 10 faits à savoir sur la tour Eiffel

(Photo : Pictorial Parade/Hulton Archive/Getty Images)

En juin 1940 Hitler a visité Paris et la tour Eiffel, mais n’a jamais pu monter au sommet : les câbles de l’ascenseur avaient été coupés pour l’obliger à grimper les 1665 marches à pied s’il voulait se rendre jusqu’en haut (ce qu’il n’a pas fait).

* Sur la photo, des touristes faisant la queue devant la tour Eiffel, vers 1955.

http://actualites.sympatico.ca/

Le Saviez-Vous ► Les expériences dangereuses des scientifiques


Peut-on qualifier ces hommes de savants fous ? Ils ont été leur propre cobaye pour vérifier leur théorie. Certains sont morts, d’autres ont survécu, mais certains ont été très malades. Parmi eux,  des savants ont été récipiendaire du prix Nobel pour leur découverte et bien sûr leur courage.
Nuage

 

Les expériences dangereuses des scientifiques

 

 

Quels risques prendriez-vous au nom de la science? Resteriez-vous tard au labo, au risque de vous mettre à dos vos proches ? Travailleriez-vous avec des produits chimiques toxiques ou mortellement pathogènes? Tenteriez-vous de manger du verre ou monter sur une luge-fusée? Et que diriez-vous de vous pendre?

Si ces trois dernières options semblent un peu fantaisistes, imaginez-vous que des scientifiques les ont vraiment tentées; ils ont même essayé des choses plus dangereuses encore (et tous n’y ont pas survécu d’ailleurs).

En lisant ce qui suit, vous apprendrez les incroyables histoires des scientifiques mangeur de verre, conducteur de luge-fusée, et pendu – ainsi que celles de sept autres chercheurs ayant risqué leur vie dans leurs expérimentations.

1. Wan « Ça devrait marcher » Hoo a essayé de conduire une chaise-fusée.

wan hu
Illustration représentant Wan Hu sur sa chaise-fusée.

 

On doit rendre justice à Wan Hoo. Selon la légende, quand ce fonctionnaire chinois (dont le nom selon les versions était Wan Hu ou Wang Hu) a décidé de se rendre sur la lune, il n’a pas demandé à ses laquais de prendre place sur le dangereux siège. Il s’est assis lui-même sur une chaise en osier rattachée à 47 fusées. Quand les 47 assistants ont allumé les fusées avec leurs torches, on a entendu un énorme bruit, une intense fumée s’est dégagée – mais il n’y avait plus de Wan Hoo.

Il reste néanmoins un cratère nommé d’après Wan Hoo sur la surface de la lune.

2. Isaac « Ça ne me dérange pas » Newton s’est mis une aiguille dans l’œil.

isaac newton
Portrait d’Isaac Newton peint autour de 1715.

 

Bien qu’il soit plus connu pour avoir formulé la loi de la gravité et co-inventé le calcul, Isaac Newton a aussi accompli des travaux pionniers en optique. Il a testé les prismes, mais cela ne l’a pas vraiment renseigné sur l’anatomie de l’œil ou la façon dont ce dernier percevait les couleurs.

Pour en savoir plus, le physicien excentrique s’est emparé d’un passe-lacet et, selon ses mots :

« mis entre mon œil et l’os le plus loin possible à l’arrière de mon œil: j’ai pressé mon œil avec le bout (…) sont apparus alors plusieurs cercles sombres et colorés… »

3. Nicolae « Vous voulez ma photo? » Minovici s’est pendu.

nicolae minovici
Nicolae Minovici au travail.

 

Quelle meilleure façon de connaître les sensations de la pendaison qu’en se pendant soi-même? Il semblerait que ce soit la motivation de Nicolae Minovici, un scientifique qui travaillait à Bucarest (Roumanie) au début du 20ème siècle.

Minovici a expérimenté une série d’auto-asphyxies lors desquelles il s’étranglait avec des cordes. Une fois, il a ainsi fixé un nœud coulant au plafond, s’est mis la tête dedans et ses assistants l’ont ensuite hissé. Bien qu’apparemment ses pieds n’aient jamais quitté le sol, il aurait ressenti une profonde douleur dans le cou et demandé à être rabaissé. Il aurait ensuite du mal à avaler durant un mois entier.

Les résultats de ses recherches ont été publiés en 1904 en Roumanie et en 1905 en France sous le titre « Etude sur la pendaison ».

 

4. Franz « Ça m’a l’air bien solide  » Reichelt a testé son parachute en sautant de la Tour Eiffel.

 Le 4 février 1912, un tailleur autrichien nommé Franz Reichelt testa ainsi son costume parachute – un uniforme d’aviateur conçu pour fonctionner comme parachute en cas d’urgence.

Hélas, le parachute ne s’ouvrit pas et Reichelt plongea vers la mort. L’événement a été enregistré sous forme de photo ainsi que dans la vidéo d’époque

5. Evan « Laissez-moi gérer ça » O’Neill Kane s’est enlevé son propre appendice.

evan oneill kane
Le Dr. Evan O’Neill Kane pratiquant de la chirurgie sur lui-même.

 

Que ressent-on quand on est sous opération chirurgicale? L’anesthésie générale est-elle vraiment nécessaire ou une anesthésie locale suffit-elle pour une chirurgie abdominale? Le Dr Kane, un chirurgien pratiquant au début du 20ème siècle en Pennsylvanie, voulait en avoir le cœur net (sans mauvais jeu de mots). Alors quand il a eu besoin de faire enlever son appendice le 15 février 1921, il a décidé de s’opérer lui-même.

Il s’est appuyé sur des oreillers et a installé un miroir pour bien voir la zone d’incision. Ensuite, après avoir anesthésié son abdomen avec des injections, il a commencé à couper. Trente minutes plus tard, son appendice était extrait et il s’était recousu. Le seul moment vraiment dangereux durant la procédure eut lieu lorsque ses intestins sont sortis de l’incision – mais Kane les a calmement remis à leur place et a continué à travailler.

6. Werner « Peut-être que maintenant ils vont m’écouter » Forssmann s’est enfoncé un cathéter dans son propre coeur.

werner forssmann
Radio montrant le cathéter (la ligne blanche courbe) dans le cœur du Dr Werner Forssmann.

 

Le cathétérisme cardiaque est aujourd’hui une procédure médicale courante dans laquelle un tube fin et long est inséré dans le cœur via une incision faite dans le bras, le cou ou l’aine. Bien sûr, ça n’a pas toujours été si courant. Au début du siècle dernier, on croyait qu’insérer quelque chose dans un cœur battant lui serait fatal.

Werner Forssmann pensait autrement. Alors un jour de 1929, ce jeune Allemand interne en chirurgie s’est anesthésié le bras et a inséré un cathéter dans une veine jusqu’à son cœur. Pour s’assurer que le cathéter était au bon endroit, il a vérifié avec une radio. Il a survécu à cette expérience osée mais a perdu son travail et reçu le mépris de ses collègues. Un Prix Nobel reçu en 1956 est cependant venu récompenser cet acte de bravoure.

7. Frédéric « Nourrissez-moi » Hoelzel a mangé du verre.

frederick hoelzel

Frederick Hoelzel avant et après un long jeûne.

Et pas seulement du verre. Durant les années 1920 et 30, le chercheur Frederick Hoelzel aurait avalé du gravier, des billes de verre, des roulements à billes, des ficelles, des câbles, et d’autres objets non comestibles du genre, afin de montrer le temps qu’ils prendraient à passer à travers ses intestins. En 1930, ses recherches ont été publiées par l’American Journal of Physiology sous le titre: « Le rythme de transit de matières inertes à travers l’appareil digestif ».

Malgré ce régime dangereux, Hoelzel a vécu jusqu’à un âge avancé.

8. Albert « Vers l’infini et l’au-delà » Hofman a vécu le premier trip d’acide.

albert hofman
Albert Hofman en 1993.

 

Le LSD a été synthétisé la première fois en 1938 par le chimiste suisse Albert Hofman. L’intérêt pour la molécule fut faible jusqu’à ce que cinq ans plus tard, Hofman ressente d’étranges sensations après avoir resynthétisé le LSD.

Comme il l’a écrit plus tard, il s’est senti dans un « état pas si déplaisant d’intoxication, caractérisé par une imagination particulièrement stimulée. Dans un état proche du rêve, les yeux clos, je percevais un flot ininterrompu d’images fantastiques, des formes extraordinaires avec un jeu de couleurs intenses et kaléidoscopiques. Au bout de deux heures environ, cet état a disparu. »

Hofman en conclut qu’il avait accidentellement ingéré ou respiré du LSD. Le lundi suivant, il vérifia sa théorie en prenant 0,25 mg du composant. Il ressentit effectivement les mêmes sensations, comprenant de l’anxiété, des déformations visuelles, des symptômes de paralysie, une envie de rire. Incapable de continuer à travailler, il est revenu en vélo chez lui, où il a été saisi par l’angoisse – notamment celle d’avoir été dangereusement empoisonné.

Après s’être assuré par un examen médical que ce n’était pas le cas, il a commencé à en profiter. Comme il l’a écrit plus tard :

« Petit à petit, j’ai commencé à profiter de ces couleurs sans précédent et du jeu de formes qui persistait sous mes yeux fermés. Des images fantastiques, kaléidoscopiques se pressaient en moi, alternant, variant, s’ouvrant et se refermant sous formes de cercles et de spirales, explosant dans des fontaines colorées, se réarrangeant et se recréant dans un flot constant. »

9. Paul « Peu importe si je deviens aveugle » Stapp a conduit une luge plus rapide qu’une balle de revolver.

 

Après des décennies d’expériences avec des avions et des vols aérospatiaux, on sait clairement comment réagit un corps humain confronté à la puissante force g – et la façon dont il faut concevoir harnais et sièges éjectables pour que le pilote soit en sécurité. Mais cela comportait un grand degré d’incertitude jusqu’à ce que le Colonel Paul Stapp de la Air force, chercheur en médecine, accepte de soumettre son propre corps aux incroyables forces g à bord d’une « luge-fusée » lancée dans le désert de Californie.

La possibilité que ce vol puisse le rendre aveugle n’a pas découragé Stapp ; durant la phase préparatoire du vol, il s’est simplement exercé à s’habiller et à se déshabiller dans le noir. Il a ensuite effectué le vol le 10 décembre 1954, passant de l’arrêt à une vitesse de 1017 km/heure en cinq secondes. Puis, la « luge-fusée » a freiné, s’arrêtant complètement en 1,4 seconde et soumettant Stapp à 46.2 fois la force de la gravité.

Stapp est effectivement devenu aveugle, mais temporairement. Il a connu la célébrité en tant qu’homme le plus rapide sur Terre.

10. Barry « Cul sec » Marshall a bu un bouillon rempli de bactéries.

h pylori
Micrographe d’une bactérie H. pylori

 

Durant des années, les médecins n’avaient qu’une vague idée des causes provoquant les ulcères de l’estomac. Beaucoup imputaient la maladie au stress psychologique. Mais un obscur professeur de microbiologie australien nommé Barry Marshall était convaincu que bien des ulcères résultaient d’une infection à une bactérie en forme de tire-bouchon connue comme l’Helicobacter pylori et qu’une batterie d’antibiotiques fournissait le meilleur traitement. Mais il n’existait pas de façon simple pour le Dr Marshall de tester sa théorie, puisque le H. pylori n’affectait que les primates et que des soucis d’étique l’empêchaient de la vérifier sur des humains. Il décida donc d’être son propre cobaye: il a extrait des germes d’un patient infecté, les a mêlés à une solution et l’a bue.

Quelques jours plus tard, après une phase de vomissements et d’épuisement, il a fait une biopsie de ses propres intestins et a prouvé le lien entre germes et ulcères. Il a remporté un Prix Nobel en 2005 pour cette expérience audacieuse.

http://www.huffingtonpost.fr

Le Saviez-Vous ► La Tour Eiffel : 125 bougies pour la Dame de fer !


Pour un visiteur penser a la France, tout de suite, on parle de Paris, du musée de Louvre, les Champs-Élysées et bien sûr, la Tour Eiffel. Que serait Paris pour les tourismes sans la Tour Eiffel ?
Nuage

 

La Tour Eiffel : 125 bougies pour la Dame de fer !

Les quatre piliers de la tour Eiffel, ici en juillet 1887. La construction débuta le 28 janvier de la même année. Crédits photo : Rue des Archives/Rue des Archives/Tallandier

Née à l’occasion de l’exposition universelle de 1889, la plus célèbre tour du monde fête son anniversaire le 31 mars. Retour sur les moments phares de cet édifice mythique qui a tout connu, et sur son incroyable construction.La Tour Eiffel : 125 bougies pour la Dame de fer !

Lundi, la vénérable Dame de fer fêtera ses 125 ans. Imaginée par Gustave Eiffel (1832-1923), la Tour Eiffel qui fait désormais la fierté des parisiens a tout connu: des nuages de pollution qui la recouvre les jours où le seuil d’alerte aux particules fines est maximal, à l’arrivée du Tour de France, en passant par les 7 millions de touristes qui la visitent chaque année.

Qui eut cru que la famille royale d’Angleterre fasse partie de ses premiers invités, sans oublier Buffalo Bill, le fameux chasseur de bisons, de passage à Paris avec son cirque? Quatrième site le plus visité de France, le symbole de la France d’une hauteur de 324 mètres en a également vu de toutes les couleurs: d’abord rouge, puis jaune, bleue et enfin marron mordoré, comme à l’heure actuelle.

Sa construction est également entrée dans la légende. Les premières pièces métalliques de la Tour Eiffel ont été posées le 1er juillet 1887 pour offrir ce que la technologie humaine a de plus impressionnant. Le 31 mars 1889, soient 21 mois et 7300 tonnes de fer plus tard, naît l’un des monuments les plus prestigieux et fameux du monde. Une vitesse record si l’on songe aux moyens rudimentaires de l’époque. Le chantier a nécessité le travail de 50 ingénieurs et dessinateurs, 150 ouvriers dans l’usine de Levallois-Perret (où les pièces ont été préparées) et entre 150 et 300 ouvriers sur le chantier. Depuis sa création, près de 250 millions de visiteurs sont venus de tous les coins de la planète la découvrir.

Initialement prévue pour ne durer que vingt ans

 

Œuvre emblématique de Paris, la tour de 324 mètres qui borde la Seine doit bien sûr son nom à l’entrepreneur qui assuma, seul, les risques de sa mise en œuvre, Gustave Eiffel. Initialement prévue pour ne durer que vingt ans, elle fut sauvée par les expériences scientifiques de son créateur. Ce dernier favorisa les premières transmissions radiographiques, puis de télécommunication: signaux radio de la Tour au Panthéon en 1898, poste radio militaire en 1903, première émission de radio publique en 1925, puis la télévision jusqu’à la TNT plus récemment.

«Au fil des décennies, la tour Eiffel a connu des exploits, des illuminations extraordinaires, des visiteurs prestigieux. Site mythique, audacieux, elle a toujours inspiré les artistes, les défis», peut-on lire sur le site officiel qui lui est dédié.

État des travaux au 7 decembre 1887. Crédits photo : Rue des Archives/Rue des Archives/Tallandier

État des travaux en fevrier 1888. Crédits photo : Rue des Archives/Rue des Archives/Tallandier

Juillet 1888. Crédits photo : Rue des Archives/Rue des Archives/Tallandier

Fin décembre 1888, le 2e niveau est atteint. Crédits photo : Rue des Archives/Rue des Archives/Tallandier

Phare électrique de la Tour Eiffel c.onstruit en 1889 par l’ingénieur français Sebillot et Jules Bourdais. Crédits photo : Rue des Archives/©Rue des Archives/PVDE

Les travaux sont achevés le 31 mars 1889 pour l’ Exposition Universelle de Paris de 1889. Crédits photo : Rue des Archives/©Rue des Archives/RDA

La Tour Eiffel aujourd’hui. Crédits photo : Rue des Archives/Imago/Rue des Archives

http://www.lefigaro.fr/

Ces Chinoises qui refont leur nez en forme de Tour Eiffel pour trouver un emploi


Ce genre de chose me dégoute. A quand, les femmes être considéré pour ses connaissances, sa valeur que sont physique au travail qu’importe le pays ? C’est inacceptable que des entreprises demandent des critères physiques qui sont contraires a la physionomie ethnique d’une personne ..
Nuage

 

Ces Chinoises qui refont leur nez en forme de Tour Eiffel pour trouver un emploi

 

En Chine, une affiche publicitaire vante les mérites du nez en forme de Tour Eiffel - Peter PARKS - © AFP

En Chine, une affiche publicitaire vante les mérites du nez en forme de Tour Eiffel

C’est la nouvelle tendance en Chine : le nez en forme de Tour Eiffel !

Alors que des millions de jeunes Chinois sont en compétition pour trouver un emploi, des étudiantes utilisent la chirurgie esthétique pour augmenter leurs chances de décrocher un job. Le remodelage du nez devient un grand classique.

Face à une incroyable demande (7 millions de nouveaux diplômés en 2013), les employeurs chinois n’hésitent pas à recruter des personnes sur le seul critère du physique. Certains vont même jusqu’à préciser la taille idéale pour le poste. Confrontés à ces nouvelles exigences, les étudiants sont nombreux à passer sur la table d’opération dans l’espoir de plaire à un recruteur potentiel. Le secteur de la chirurgie esthétique, au 3ème rang mondial, est donc très florissant en Chine.

Et la nouvelle mode est le nez en Tour Eiffel, très droit et largement inspiré de celui des Occidentales.

« Nous sommes influencés par la beauté de la Tour Eiffel ; ainsi, nous ne nous contentons pas d’ajouter quelque chose au nez, nous le reconstruisons », affirme le chirurgien Wang Xuming.

Sur les affiches publicitaires, on peut voir une jeune femme de type européen, aux yeux clairs et au nez long et fin.

« La tour Eiffel est un monument classique, avec une forme extrêmement esthétique, et nous essayons de combiner médecine et art. Nous espérons que ces nez deviendront des classiques, suscitant les mêmes sentiments que la Tour Eiffel » a expliqué Mme Li, qui travaille dans la clinique du Dr Xuming.

Mais cette opération a un prix ! Le nez « Tour Eiffel » coûte environ 60 000 yuans (7 200 €/$ 10.5890 Cad). Un véritable investissement !

LaDépêche.fr

http://www.ladepeche.fr/