Le Terrorisme


Ce n’est pas la religion qui dicte de tuer des innocents, mais des esprits malades qui suivent des gourous tout aussi déséquilibrés qui prennent des mots dans des livres sans contextes ni approfondissement sur la situation a des époques précises
Nuage

Le Terrorisme

 

« N’oubliez pas : Le terrorisme n’a pas de Religion, n’a pas de couleur, n’a pa de frontière, n’a pas de Dieu, hormis celui de la mort »

Vincent Lahouze

Dix des races de chevaux les plus rares et les plus belles au monde.


Des chevaux magnifiques par leur élégance et leur rareté. Je n’ai jamais vu de tels chevaux, leur robe sont uniques
Nuage

 

Dix des races de chevaux les plus rares et les plus belles au monde.

ImpressiveMagazine

Tous les chevaux sont superbes, mais ces étalons et ces juments sont particulièrement majestueux. Nous avons réuni pour vous un assortiment de chevaux que vous ne verrez probablement pas dans la ferme du coin. Certains de ces chevaux sont même tellement rares que le débat fait rage au sujet de leurs origines et de leurs races exactes.

#1 : L’Akhal Teke doré.

1

Avec cette robe incroyablement brillante qui adopte des reflets métalliques en plein soleil, l’Akhal Teke est l’emblème national du Turkménistan.

ImpressiveMagazine

ImpressiveMagazine

#2. Le Croisé Frison/Appaloosa.22-2

2-3

Horseandman.com

#3. Le Knabstrup.3

Les chevaux Knabstrups ont vu le jour au Danemark dans les années 1671, et étaient alors appelés « chevaux tigres ».3-2

Pinterest

Pinterest

#5. Le Cheval de la Forêt-Noire.5

Le Cheval de la Forêt-Noire, aussi appelé « Schwarzwälder Kaltblut », est un cheval de trait rarissime originaire du sud de l’Allemagne.5-1

#6. Le Tinker bleu rouan.6

Très reconnaissable à ses fanons, et à sa robe couleur pie, la variété bleu rouan de la race Tinker est l’une des plus rares.

#7. Le Pinto chocolat silver dapple.7

Avec sa crinière abondante, et sa robe aux couleurs frappantes, ce cheval est stupéfiant ; encore plus uniques, les pommelures plus claires en forme d’étoiles, à l’avant de l’animal.

horsegroomingsupplies.com

horsegroomingsupplies.com

#8. Le Croisé Frison/Tinker.

8

The Gypsy Vanner Horse Society

#9. Le mustang Sorraia.9

Le Sorraia est une race équine en voie de disparition, et ces chevaux sauvages sont originaires du Portugal.

sorraiamustangs.net

sorraiamustangs.net

#10. Le Tennessee Walking Horse à la robe crème.10

Bien qu’il ne soit pas aussi rare que les autres chevaux de cette liste, ce cheval crème est une beauté blonde.10-1

Et regardez donc ces superbes yeux bleus !

http://bridoz.com

Trucs ► Cuisson: quelle huile choisir?


Les huiles ne sont pas égales dans la cuisson, mais aussi pour la santé. L’huile d’olive est, bien sûr, la privilégiée, alors les autres, leurs valeurs, l’utilisation ?
Nuage

 

Cuisson: quelle huile choisir?

 

Bien que les gras saturés redorent leur image en matière de maladies... (PHOTO THINKSTOCK)

PHOTO THINKSTOCK

CATHERINE LEFEBVRE

Bien que les gras saturés redorent leur image en matière de maladies cardiovasculaires, il n’en reste pas moins que les gras insaturés demeurent les plus intéressants pour veiller à la santé du coeur. Ceux-ci se cachent souvent dans les huiles végétales, plus ou moins stables à la chaleur. Quelles huiles sont à privilégier pour cuisiner santé?

OLIVE

Ingrédient phare de la diète méditerranéenne, l’huile d’olive est possiblement celle qui remporte la palme d’or en matière d’option santé avec laquelle cuisiner. Tout d’abord, elle est surtout composée de gras mono-insaturés. Ceux-ci ont la bonne habitude d’abaisser le taux de cholestérol. Qui plus est, ils sont plus stables à la chaleur, à l’air et à la lumière que les gras polyinsaturés. Ainsi, ils supportent des températures de cuisson élevées, si bien qu’il est même possible de frire des aliments à l’huile d’olive. Ceci dit, ça risque de faire gonfler la facture des patates frites et de leur donner un goût plus ou moins souhaitable. À noter qu’une huile d’olive moins raffinée aura un goût plus prononcé et qu’elle résistera moins bien à la chaleur que l’huile d’olive vierge, par exemple.

CANOLA

L’huile de canola aussi contient majoritairement des gras mono-insaturés et elle tolère des températures élevées. Elle se distingue de l’huile d’olive par son côté local, puisque le canola pousse très bien ici. Malheureusement, c’est une plante souvent génétiquement modifiée. Bien que les modifications se produisent dans les protéines et que l’huile soit faite de matières grasses à 100 %, elle est exempte de protéines potentiellement modifiées. Toutefois, les consommateurs conscients des impacts de ce mode d’agriculture sur l’environnement et les autres espèces préféreront la version biologique de cette huile.

HUILE DE TOURNESOL

Il est important de choisir une huile de tournesol à teneur élevée en acide oléique, un type de gras plus stable et provenant d’une variété précise de tournesol. Sinon, son point de fumée sera trop faible pour la cuisson à haute température. Le point de fumée est la température à laquelle l’huile commence à émettre une fumée à la cuisson. Idéalement, il vaut mieux ne pas l’atteindre, puisque c’est à ce moment que ses composantes se transforment en substances nocives pour la santé, en plus d’être irritantes pour les voies respiratoires. C’est d’ailleurs pourquoi il vaut mieux utiliser la plupart des huiles de noix et de graines à froid seulement, dans les vinaigrettes ou pour aromatiser des légumes grillés au service, par exemple.

ARACHIDE

L’huile d’arachide contient une plus grande proportion de gras saturés que les huiles végétales précédentes. C’est pourquoi elle résiste particulièrement bien à la cuisson à des températures élevées. Sa saveur délicate, mais reconnaissable est souvent ce qui nous encourage à la choisir pour la friture. En matière de prévention des maladies cardiovasculaires, ce n’est peut-être pas le choix exemplaire, mais l’huile d’arachide demeure tout de même composée majoritairement de gras insaturés.

PÉPINS DE RAISIN

Pratiquement sans goût et ayant un point de fumée plutôt élevé – deux avantages en cuisine -, l’huile de pépins de raisin est toutefois composée en majeure partie de gras polyinsaturés. Ceux-ci sont pourtant les plus sensibles à la chaleur, à l’air et à la lumière. Il est donc préférable de l’utiliser pour la cuisson en température moyennement élevée et d’éviter de l’utiliser à plusieurs reprises (ex.: friture). Ça vaut le coup de la conserver au réfrigérateur, tout comme les huiles de noix, de lin et de sésame. Elles se conserveront plus longtemps et cela évitera qu’elles rancissent trop rapidement.

http://www.lapresse.ca/

Attention aux fausses infos qui circulent après les attentats à Paris


Après l’attentat à Paris et grâce à Internet, le monde entier fut au courant dès les premières minutes des horreurs. Malheureusement, certaines personnes malintentionnées et d’autres qui relaient les nouvelles (comme cela m’est déjà arrivé ainsi que des médias sérieux) des fausses rumeurs peuvent circuler, ce qui arrivé aussi lors de d’autres attentats dans le monde. Voici quelqu’unes  …
Nuage

 

Attention aux fausses infos qui circulent après les attentats à Paris

 

attentats de paris

Sur Internet, des rumeurs naissent de la confusion, de la panique ou d’esprits mal intentionnés.

Photo: Capture d’écran

FACT-CHECKING – Comme souvent lors d’événements graves, de nombreuses rumeurs et fakes circulent sur Internet à la suite des attaques meurtrières qui ont touché Paris vendredi soir, liés à la confusion, à la panique ou à des esprits mal intentionnés. « 

Metronews « vous aide à faire le tri.

► Non, il n’y a pas eu de coups de feu à Bagnolet ce samedi matin

En tout début d’après-midi, ce samedi 14 novembre, la rumeur de coups de feu tirés vers la porte de Bagnolet, dans l’Est de Paris, a commencé à circuler sur Twitter. Renforcée par la présence d’un hélicoptère de la sécurité civile survolant la zone. Après vérification, la police a découvert qu’il s’agissait d’explosions de pétards dans le cadre d’un mariage. A fortiori, ça n’a donc pas « rafalé » à Bagnolet, comme a pu l’affirmer un twitto en utilisant des photos sanglantes prises… au Brésil, à la suite d’un cambriolage de banque qui a mal tourné en octobre (la preuve ici, attention les images peuvent choquer).

En janvier déjà, dans les jours suivant l’attentat contre Charlie Hebdo, des rumeurs de ce genre s’étaient également multipliées dans différents quartiers de la capitale, la moindre détonation créant une inquiétude compréhensible parmi les habitants.

De la même manière, l’information (relayée par plusieurs médias dont metronews) faisant état, ce samedi, d’un véhicule ayant forcé un barrage policier dans les Yvelines, s’est révélée fausse. Alertée par des appels, la police a mené l’enquête et n’a pas trouvé trace de ce véhicule.

► Non, les attaques n’avaient pas été annoncées sur Jeuxvideo.com

La rumeur est partie de la capture d’écran d’un commentaire supposément écrit sur le site jeuxvideo.com, daté du 5 novembre à 21h26, sous le pseudo cobra-sa-76 : « 

D’ici qqch jours il y aura des attentats un peu partout dans Paris. Dans des endroits différents. Protégez vous (…) ».

En fait, le commentaire original posté par ce pseudo ce jour-là à cette heure exacte dit ceci :

« Bonjour je note sur ce site de plus en plus de topics ou les forumeurs se plaignent (à juste titre) de la page de pub qui s’incruste en full screen sur nos écrans , c’est juste insupportable! … il serait bien que les administrateurs se renseignent sur les effets néfastes du « forcing » en matiére de pub , c’est ringard , inutile, et ça irrite tout le monde…. merci pour nous les gars ».

Rien à voir, donc. Quant à un autre post faisant état d’une « série d’attentats » à compter du « 13 novembre », il date non de cette année mais du 26 septembre 2014.

► Non, il n’y a pas eu de fusillade aux Halles vendredi soir

Dans la confusion de la soirée du vendredi 13 novembre, alors que des fusillades avaient déjà éclaté autour de la place de la République à Paris, la rumeur de tirs dans le quartier des Halles a émergé. De même qu’au Trocadéro ou à Belleville. En fait, outre les explosions qui ont touché les abords du Stade de France à Saint-Denis, 5 lieux ont été touchés dans Paris intra muros, rive droite, dans les 10e et 11e arrondissements : deux restaurants proches du canal Saint-Martin autour de 21h30 (rues Alibert et Fontaine au roi), puis la salle de concert du Bataclan peu avant 22 heures, ainsi que rue de Charonne et la terrasse d’une brasserie boulevard Voltaire, non loin de la place de la Nation.

► Non, quatre policiers n’ont pas été tués durant l’assaut au Bataclan

« Quatre policiers tués lors de l’assaut au Bataclan » : dans la confusion de la nuit, l’information a circulé jusque dans certains médias. Elle était erronée. Selon le syndicat majoritaire chez les commissaires de police, le SCPN, un commissaire de l’Eure, qui assistait au concert au moment de l’attentat contre le Bataclan, a bien été gravement blessé par les tirs des assaillants. Un gardien de la paix parisien hors service, qui se trouvait à la terrasse d’un café ciblé par l’attaque de la rue de Charonne, a par ailleurs été tué.

Attention aux fausses infos qui circulent après les attentats à Paris

► Non, l’incendie la « Jungle de Calais » n’avait rien à voir avec les attentats

Peu après minuit vendredi, un incendie s’est déclenché dans l’immense camp sauvage de migrants de Calais, surnommé la « Jungle ». Quelque 2500 m2 de tentes et de cabanons ont brûlé sans faire de victime. Coïncidence ? Certains twittos n’y ont pas cru, reliant aussitôt l’événement aux attaques de Paris. Ce que le sous-préfet de permanence, Régis Elbez, a dû démentir dans la nuit à l’AFP :

« L’incendie n’est pas lié aux événements de Paris car c’est un feu d’origine électrique ».

► Non, il n’y a pas eu de rassemblement spontané en Allemagne vendredi soir

L’image qui circulait dès vendredi soir sur Twitter, montrant « des milliers » d’Allemands se rassemblant spontanément dans la rue en hommage aux victimes des attentats de Paris, était un fake. Comme l’a très vite signalé un journaliste de Libé Désintox, il s’agissait de la photo d’une manifestation du mouvement Pegida en décembre dernier. La preuve : elle illustrait déjàun article sur le sujet le 18 décembre 2014.

► Non, l’Empire State Building n’était pas bleu blanc rouge vendredi soir

De même, l’image qui circulait du haut de l’Empire State Building à New York, illuminé en bleu blanc rouge en signe d’hommage, était fausse, comme en ont témoigné plusieurs journalistes français sur place. En revanche, la Freedom Tower, construite en lieu et place du World Trade Center, a éclairé son antenne aux couleurs de la France, de même que l’Opéra de Sidney, plus tard.

► Non, la Tour Eiffel n’a pas été éteinte dans la nuit à cause des attentats

Dans la nuit de vendredi à samedi, des internautes ont relayé l’image d’une Tour Eiffel tous feux éteints, qu’ils ont interprétée comme un signe de deuil. En fait, la Tour s’éteint totalement tous les soirs, après avoir scintillé une dernière fois à 1 heure du matin.

► Pour éviter que de telles rumeurs et intox se propagent et créent la panique dans la population, la préfecture de police en appelle à la responsabilité des internautes. Et metronewsvous incite à ne relayer que les informations vérifiées par des professionnels. En cas de doute sur une info, n’hésitez pas à nous la signaler dans les commentaires : nous la vérifierons.

http://www.metronews.fr/

Attentats : "Pour transformer la peur, la solidarité peut aider"


La France se relève de l’horreur du vendredi 13 novembre, la peur pour plusieurs de circuler dans les rues de Paris, d’aller dans des endroits publics sera probablement une réalité pour quelque temps. Mais les Français sont solidaires et savent qu’à travers le monde d’autres se rallient à eux
Nuage

 

Attentats : « Pour transformer la peur, la solidarité peut aider »

 

Paris au lendemain des attentats du 13 novembre 2015.

Paris au lendemain des attentats du 13 novembre 2015.

Photo : KENZO TRIBOUILLARD / AFP

TERRORISME – Au lendemain des attentats sanglants perpétrés à Paris, les réseaux sociaux s’emballent. Pour Michèle Vitry, psychologue, il y a un « risque de repli sur soi ».

Le choc, puis l’inquiétude. Après les attentats meurtriers perpétrés vendredi soir à Paris, les internautes réagissent et partagent leur émotion, bien souvent leur peur, sur les réseaux sociaux. Ce qui donne lieu également à de fausses rumeurs, que la préfecture de police de Paris a demandé de ne pas relayer.

A la mi-journée ce samedi, des internautes ont ainsi notamment fait état de coups de feu à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis. Quelques minutes plus tard, la préfecture de police et la mairie ont démenti : pas d’attaque, seulement quelques pétards pour la célébration d’un mariage. L’épisode témoigne toutefois de l’angoisse qui règne en Île-de-France. Sur Twitter, une internaute écrit ce samedi matin : « Toujours aussi choquée… Impossible de dormir… ça fait vraiment peur ».

La solidarité, une réponse au choc collectif

Pour la psychologue clinicienne Michèle Vitry, contactée par metronews, ces attentats risquent d’entraîner un « repli sur soi » d’une partie de la population. Leur mode opératoire, en particulier :

« Cela déclenche un climat d’insécurité qui est plus grand, parce que justement les lieux touchés sont larges. Tout le monde peut être visé », analyse la psychologue. « Il va forcément y avoir un temps où cela va être difficile pour le public de se rendre dans une salle de concert, cela ne va pas se faire tout seul. C’est normal d’avoir peur. Il s’agit de transformer quelque chose de négatif en quelque chose de mobile, dans lequel il y a de la pensée, du mouvement, de l’énergie ». 

Pour la clinicienne, la solidarité pourrait être essentielle pour dépasser ce choc collectif :

« C’est un élément qui est extrêmement aidant. Cette nuit, il y a eu des personnes qui ont agi, qui ont recouvert des corps avec des draps,  il y a eu une sorte de préoccupation collective. Il y a un mouvement de solidarité, qui fait que le traumatisme collectif a un sens, si traumatisme il y a. Cela montre que la pensée collective fonctionne. La pensée collective, dans des moments comme ça, c’est quelque chose qui aide ».

http://www.metronews.fr/

Le choc de novembre : comment le corps s’apprête à passer l’hiver


Novembre annonce la fin de tout, la fin des plaisirs de la saison estivale. Novembre annonce aussi le froid qui se fait de plus en plus ressentir sans oublier cette neige qui ne tardera pas a laisser sa trace. Novembre la nature change et nous changeons pour faire front aux mois glacials qui suivront
Nuage

 

Le choc de novembre : comment le corps s’apprête à passer l’hiver

 

Gilles Brien

Biométéorologue, scénariste et auteur du livre «Les Baromètres humains»

Le récent changement d’heure au tout début de novembre en a bouleversé plus d’un. Parlez-en aux deux millions de canadiens qui en ont fait une migraine. Ou aux victimes d’infarctus et de crises d’angines qui ont augmenté de 5% dans les jours qui ont suivi le changement d’heure. Malgré sa technologie et son confort moderne, l’homme n’échappe pas aux influences des changements de saison. Certains s’en réjouissent. D’autres s’en rendent malade.

En automne, toute la nature commence à stocker. Notre corps s’en rend compte et fait pareil. En général, c’est à la fin de l’automne, en novembre surtout, que les gens gagnent le plus de poids dans l’année. Curieusement, c’est aussi à l’automne que les gens sont les plus fidèles dans leurs relations amoureuses. Selon un sondage auprès de 10 000 Français et Européens réalisé par le site internet Gleeden, le plus populaire des sites de rencontres en ligne, le taux d’infidélité des couples atteint son maximum en été (39 %), et son plus bas taux en automne (12 %). Selon les spécialistes, le temps froid de l’automne inciterait les gens à rechercher de la chaleur humaine sincère plutôt que des aventures sans lendemain. On devrait déplacer la St-Valentin en novembre.

Les variations saisonnières dans notre vie sentimentale sont fortement liées à l’action de la sérotonine dans le cerveau. La sérotonine, surnommée l’hormone du bonheur, est un neurotransmetteur qui relaie des messages sous forme bioélectrique dans le corps. De nos émotions amoureuses aux crises de colère en passant par nos désirs sexuels, notre mémoire et notre appétit, tout l’éventail de nos sentiments et de nos émotions est géré par cette hormone qui agit comme un vrai chef d’orchestre dans notre humeur du jour. Or, les changements de lumière saisonniers sont connus pour affecter sérieusement le taux de sérotonine dans l’organisme. Par ailleurs, on sait que les déséquilibres dans les niveaux de sérotonine engendrent de l’anxiété, des crises de panique et des idées sombres. La mélancolie de l’automne tire surtout son origine du débalancement hormonal qui affecte tous les humains à cette époque de l’année.

Ce qui change surtout pour l’organisme au cours du mois de novembre, c’est l’alimentation. Subtilement, les gens changent peu à peu de diète à l’automne. Novembre devient le mois où les glucides (les pâtes, le riz, le pain) prennent de plus en plus de place dans les repas. Novembre est aussi l’un des mois où les gens ont le plus faim dans l’année. La même grosseur d’assiette qui nous aurait rassasié en juillet n’est plus suffisante en novembre. Vers la fin de l’automne, la consommation de calories peut augmenter de 10% par jour comparé aux autres mois de l’année.

Cet appétit et cette passion pour la bouffe et les émissions culinaires à la télé qui revient à chaque rentrée chez les Québécois est dicté par le cycle des saisons. Le climat s’apprête à changer. Et avec lui, nous aussi. Comme si le corps anticipait l’arrivée prochaine du froid de l’hiver, l’organisme se conditionne lui-même et fait ses propres réserves.

Lorsqu’il s’agit de lutter contre le froid, ce n’est pas la quantité de nourriture qu’on absorbe qui compte, c’est le type de nourriture. La chaleur énergétique d’un homme après avoir mangé un repas riche en protéines animales et en gras est estimée à 33 cal/h. Si le repas est composé de glucides (pour une même teneur en calories), cette valeur tombe à 21 cal/h. Bref, quand on a froid, le corps tire meilleur profit d’un repas riche en viande plutôt qu’en légumes, en pâte, pain ou riz. Le hic, c’est que la viande rouge augmente le risque de cancer colorectal. Voilà peut-être l’une des raisons pourquoi la mortalité au Québec augmente en flèche à partir de la mi-novembre…

Après tout, novembre n’est pas le mois des morts pour rien.

Source : Sargent. F. «Season and the metabolism of fat and carbon hydrates», Meteorological Monographs 1954, 2,8, 68-80; INSPQ, la mortalité et l’espérance de vie au Québec en 2012, mai 2013, no, 26.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Pour certains Américains, les attentats du 13 novembre prouvent qu’il faut légaliser le port d’armes en France


Voir si la légalisation du port d’arme aurait changé quelque chose sur les attentats de Paris hier soir. Je crois que cela serait même pire, car les forces de l’ordre ne pourraient savoir qui sont les bons et les méchants, et ceux armés, par la peur, pourraient se tromper de cible  Je suis certaine qu’il aurait eu beaucoup plus que 128 morts
Les Américains n’ont rien à montrer au Français. Si les pros armes étaient moindrement honnêtes verraient qu’il y a plus de tueries de masse que d’attentat terroriste aux États-Unis et si on ajoute qu’en plus trop accidents dont les enfants sont impliqués
Nuage

Pour certains Américains, les attentats du 13 novembre prouvent qu’il faut légaliser le port d’armes en France

Des pompiers de Paris viennent au secours d'un individu blessé près de la salle du Bataclan après la fusillade, le 13 novembre 1025 | REUTERS/Christian Hartmann

Des pompiers de Paris viennent au secours d’un individu blessé près de la salle du Bataclan après la fusillade, le 13 novembre 1025 | REUTERS/Christian Hartman

Repéré par Claire Levenson

Chanter les louanges du port d’armes peu après un attentat est une rengaine de la droite dure américaine.

À 17h37 aux États-Unis, alors que les médias commençaient à relayer les premiers détails des attentats de ce vendredi 13 novembre à Paris et en Seine-Saint-Denis,Newt Gingrich, l’ancien speaker républicain de la Chambre des représentants a cru bon de déclarer que la légalisation du port d’armes pourrait permettre d’éviter ce genre de tragédie.

«Imaginez un théâtre avec dix ou quinze citoyens portant des armes dissimulées. Nous vivons dans une ère où il faut que les bons puissent tuer les méchants.»

Cette remarque, qui a été vivement critiquée sur Twitter, faisait écho à un tweet de Donald Trump publié le 7 janvier dernier, le jour même de l’attentat contre Charlie Hebdo:

«N’est-ce pas intéressant que la tragédie à Paris ait eu lieu dans un des pays qui a les lois les plus strictes contre le port d’armes à feu?»

Ce genre de raisonnement est une rengaine de la droite dure américaine. Comme Gingrich, l’ultraconservatrice Ann Coulter a immédiatement réagi aux attentats en chantant les louanges du port d’armes:

«Dommage qu’il n’y ait pas de permis de port d’armes cachées… en Europe… depuis 1818.»

«Réfugiés potentiellement infiltrés»

L’autre thématique qui a rapidement émergé après les attaques est l’accueil des réfugiés syriens. Le candidat à la primaire républicaine Ted Cruz a en effet publié un communiqué dans lequel il déclare:

«Nous devons immédiatement stopper tout projet d’accueil aux États-Unis de réfugiés potentiellement infiltrés par l’État islamique. Il faut redoubler d’efforts pour empêcher les agents de l’EI de pénétrer dans notre nation par d’autres moyens.»

Beaucoup ont rétorqué que, justement, ces réfugiés fuyaient eux-même les horreurs de Daech, et que des pays comme la France ou l’Angleterre étaient exportateurs de terroristes vers la Syrie et l’Irak:

«À propos de toutes ces discussions inutiles sur les réfugiés syriens: la France *exporte* plus de djihadistes vers l’État islamique que n’importe quel autre pays d’Europe de l’ouest.»

http://backofficev4.slate.fr/