Le Saviez-Vous ► Économiser des millions de dollars en changeant de police d’impression


Si vous devez imprimez beaucoup de documents, sachez choisir la bonne police d’écriture pour faire de grosses économies en encre
Nuage

 

Économiser des millions de dollars en changeant de police d’impression

Un américain de 14 ans a réalisé qu’écrire en « Garamond » permettrait à son district scolaire d’économiser 20.000 dollars. A l’échelle de l’État fédéral, les économies pourraient atteindre 370 millions de dollars par an.

L’idée est on ne peut plus simple mais il fallait y penser! Et c’est un jeune américain de 14 ans qui a insufflé son idée à l’État américain… Suvir Mirchandani, un élève du collège Dorseyville à Pittsburgh aux États-Unis s’est en effet penché sur un moyen de faire faire des économies à son établissement tout en étant plus respectueux de l’environnement.

Il s’est alors rapidement intéressé à la consommation d’encre lors d’impressions de documents. Il a passé les grandes polices d’écriture en revue afin de détecter celle qui consommait le moins d’encre.

«Même si les dépenses d’impression ont été diminuées ces dernières années, elles continuent d’être élevées et une petite baisse dans ce type de dépenses, notamment grâce à un changement de police, pourrait entraîner des économies considérables», expliquent Suvir Mirchandani et son enseignant Peter Pinko.

Le collégien précise que «l’encre est deux fois plus chère qu’un parfum français pour la même quantité».

CNN a vérifié: un petit flacon de Chanel No. 5 coûte 38 dollars, là où la même quantité d’encre Hewlett-Packard coûte 75 dollars…

Après une étude scrupuleuse, il s’est rendu compte que la police la moins gourmande en encre est Garamond. L’étudiant s’est en effet concentré sur les lettres e, t, a, o et r, les lettres les plus courantes en anglais. Puis, grâce à un logiciel spécifique, il a mesuré la quantité d’encre consommée pour chacune de ces lettres en comparant les polices Garamond, Times New Roman, Century Gothic et Comic Sans.

Suite à ce travail de fourmi, l’adolescent a constaté que l’utilisation de la police Garamond réduirait la consommation d’encre de son collège de 24 %, ce qui représenterait une économie de 21.000 dollars par an pour l’établissement. Encouragé par ses professeurs, Suvir Mirchandani a publié les résultats de ses recherches dans la revue scientifique, Journal for Emerging Investigators (JEI), une publication crée par un groupe d’étudiants d’Harvard.

L’une des fondatrices de la revue a invité le jeune homme à appliquer sa méthode à plus grande échelle: à l’État fédéral lui-même! Ainsi, avec une dépense annuelle de 1,8 milliard de dollars, la théorie de Suvir Mirchandani permettrait de diminuer les frais de 30 % par an.

En ajoutant les gouvernements d’Etats, 234 millions de dollars supplémentaires seraient économisé. Au final, l’idée de Suvir pourrait donc faire économiser 370 millions de dollars (270 millions d’euros) à l’administration américaine chaque année. En attendant que l’État se décide, le jeune prodige recommande aux ménages de mettre eux aussi son idée en application pour réaliser des économies.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/

Les infirmières l’avaient surnommée Poucelina. Douze ans plus tard ?


Il y a des personnes qui sont différentes des autres, et cela, les renforce. Malgré la maladie, les conséquences, ces personnes sont plus fortes que nombres d’entre nous
Nuage

Les infirmières l’avaient surnommée Poucelina. Douze ans plus tard ?

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/

Barcroft Media/La plupart des gens naissent en bonne santé et sans la moindre maladie ou complication grave.

Mais tout le monde n’est malheureusement pas aussi chanceux.

Kenadie Jourdin-Bromley est une fillette de 12 ans comme les autres. Elle va à l’école, elle fait du sport, et elle adore dessiner. La seule chose qui diffère, chez elle, c’est qu’elle ne mesure qu’un mètre à peine.

À l’âge de huit mois, on a découvert que Kenadie souffrait d’une forme rarissime de nanisme primordial, et elle pèse actuellement le même poids qu’un enfant de deux ans « normal ».

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Cette maladie est tellement rare qu’elle ne touche qu’une centaine de personnes dans le monde entier.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Et pour le moment, il n’existe aucun traitement contre le nanisme primordial. Les caractéristiques principales de cet état sont une tendance à facilement tomber malade, ainsi qu’un développement mental retardé.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

D’autres problèmes physiques plus graves pouvant survenir sont, par exemple, des difficultés respiratoires et alimentaires.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Les patients atteints de nanisme primordial ne peuvent être traités par thérapie hormonale, car cet état n’est pas la conséquence d’un déséquilibre hormonal.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Comme elle ne pesait qu’un kilo 100 g à la naissance, elle était si petite que les infirmières de l’hôpital l’ont baptisée Poucelina.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Les médecins avaient averti sa mère, Brianne, qu’elle ne vivrait que quelques jours.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Comme ils pensaient qu’elle allait subir d’importants dommages cérébraux, et qu’elle allait mourir, les parents de Kenadie l’ont fait baptiser le jour-même de sa naissance.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

« Nous l’avons fait baptiser sur le champ, car on nous avait dit qu’il valait mieux la ramener chez nous pour qu’elle y meure », a expliqué Brianne dans une interview donnée à Barcroft TV.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

« C’était comme une période de deuil. Toute la vie que nous avions imaginée pour elle nous était soudain enlevée. »

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Mais en dépit de toute probabilité, la petite Kenadie a survécu.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Et aujourd’hui, 12 ans plus tard, elle se débrouille particulièrement bien.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Bien qu’elle ait des membres sous-développés, des difficultés d’apprentissage, et des os très fragiles, Kenadie a vaincu les statistiques, et les prédictions médicales. Elle adore jouer au hockey, faire du patin à glace, aller à l’école, et nager.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

« Elle est douce, affectueuse, généreuse, et elle veut tout partager avec tout le monde. Elle est volontaire, déterminée, et indépendante », explique Brianne.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Brianne est particulièrement ravie de voir sa fille apprendre quelque chose de nouveau, ou réussir une nouvelle tâche qu’elle s’est fixée.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

Et bien que son petit frère de 10 ans, Tyran, soit déjà beaucoup plus grand qu’elle, Kenadie n’est pas impressionnée.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

La vie de cette famille continuera d’être une épreuve de tous les instants, tant qu’elle devra faire face aux problèmes médicaux imprévus de Kenadie.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

« Élever Kenadie a souvent mis ma Foi à l’épreuve… ce n’est pas facile de la voir lutter au quotidien », explique Brianne.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

« J’espère qu’à l’avenir, Kenadie sera tout simplement heureuse, et qu’elle trouvera des choses qui la rendront heureuse, et la feront sourire », conclut-elle.

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

BARCROFT USA/Barcroft Media/Landov

http://bridoz.com/

Insolite : un écureuil gris… tout blanc !


Si on voit un écureuil blanc alors qu’il doit être gris, nous penserons probablement que cet animal est albinos et pourtant non, pourtant, il s’agit bel et bien d’un défaut génétique
Nuage

 

Insolite : un écureuil gris… tout blanc !

 

Quand un écureuil gris est tout blanc, on dit qu'il est leucistique. ©Capture d'écran de Youtube / Andrew Fulton

Quand un écureuil gris est tout blanc, on dit qu’il est leucistique. ©Capture d’écran de Youtube / Andrew Fulton

Par Rédacteur

Ce n’est pas un albinos, pourtant au lieu d’être gris, cet écureuil est tout blanc. Un animal à la robe rare, qu’un photographe anglais a eu la chance de filmer.

LEUCISTISME. C’est un animal rare qu’Andrew Fulton a rencontré en octobre 2015 au parc de Marbury Country, à Northwich (Angleterre).

Le photographe a en effet repéré un écureuil dont le pelage entièrement blanc le rendait bien visible au milieu des teintes automnales.

Une rareté, car il s’agissait d’un écureuil gris, une espèce (Sciurus carolinensis) qui, comme son nom l’indique, a d’ordinaire une robe grise, avec plus ou moins de brun au niveau de la tête et de la queue. Pourtant, le petit rongeur n’est pas albinos. On voit clairement que ses yeux ne sont pas rouges. En fait, cet écureuil est atteint de leucistisme, une anomalie génétique qui cause l’absence de tous pigments (tandis que l’albinisme ne concerne que la mélanine, un pigment brun), excepté au niveau de la rétine et de l’iris.

Pourquoi ? Parce que, lors de l’embryogenèse, les gènes à l’origine du leucistisme se retrouvent uniquement dans les cellules de la crête neurale (région qui borde le tube neural) quand celles des yeux proviennent du tube neural lui-même.

 

http://www.sciencesetavenir.fr/

Une carte mondiale et inédite des eaux souterraines


On croit à tort que l’eau, cette ressource naturelle est illimitée surtout dans des pays comme le Canada, pourtant avec toute la consommation dont une grande partie est gaspillée, l’eau n’a pas vraiment le temps de se renouveler et un jour, l’eau pourrait manquer
Nuage

 

Une carte mondiale et inédite des eaux souterraines

 

Répartition de l'eau souterraine dans le monde (le bleu foncé correspond au plus profond). Karyn Ho

Répartition de l’eau souterraine dans le monde (le bleu foncé correspond au plus profond). Karyn Ho

Par Joël Ignasse

Réalisée par des hydrologues, elle met en évidence le déséquilibre entre la hausse des prélèvements et le temps nécessaire au renouvellement des eaux.

Alors que l’eau souterraine constitue l’une des réserves naturelles les plus précieuses et les plus exploitées par l’humanité, peu d’études ont cherché à évaluer le réservoir mondial souterrain. La dernière remonte même aux années 1970 et elle n’était que parcellaire. C’est donc la toute première carte globale qui est publiée en novembre 2015 dans la revue Nature Geosciences.

Un renouvèlement long 

La principale conclusion de ce travail est que le renouvèlement des eaux souterraines s’inscrit dans un cycle long : moins de 6% des nappes souterraines situées dans les deux premiers kilomètres de la croûte terrestre se renouvèle au cours d’une vie humaine.

« C’est quelque chose qui n’était pas connu auparavant » explique Tom Gleeson de l’Université Victoria, au Canada. « Nous savons déjà que les niveaux d’eau dans de nombreux aquifères sont en baisse. Nous utilisons nos ressources en eaux souterraines trop vite ; bien plus vite que leur taux de renouvèlement » ajoute-t-il.

Avec une demande mondiale croissante en eau – en particulier à la lumière du changement climatique – cette étude fournit des informations importantes pour les gestionnaires des ressources naturelles et l’élaboration des politiques écologiques et de développement durable.

L’étude estime le volume total des eaux souterraines à 23 millions de kilomètres cubes dont 0,35 million est âgé de moins de 50 ans. Les cartes montrent que les eaux souterraines les plus récentes sont situées dans les régions tropicales et montagneuses. Certains des plus grands gisements se trouvent dans le bassin de l’Amazone, au Congo, en Indonésie, et en Amérique autour des Rocheuses et de la Cordillère des Andes.

« Maintenant que nous savons à quel point cette ressource s’épuise nous allons être en mesure d’estimer le temps que nous avons avant de manquer d’eau. Pour ce faire, il faudra mener une nouvelle étude utilisant un modèle global » conclut Tom Gleeson.

ET EN FRANCE ? Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) vient de publier un rapport sur l’état des nappes phréatiques au 1ernovembre 2015. Malgré un été peu pluvieux et un mois d’octobre déficitaire en précipitations, une partie importante des nappes phréatiques (63%) affiche un niveau normal ou supérieur à la normale, annonce le BRGM. La situation traduit, sur la plus grande partie du territoire, la période de bascule vers la période hivernale de recharge des nappes, ce qui est normal pour la saison. Quelques secteurs présentent cependant des niveaux inférieurs à la normale à l’image de la Lorraine, du nord de l’Alsace et de l’ouest du bassin Adour-Garonne

.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Un homme aveugle peint d’extraordinaires portraits canins grâce à son sens du toucher.


Je suis officiellement impressionnée ! Un homme épileptique et aveugle devenu peintre et quel talent. Comment peut-il peindre des chiens avec autant de précision ? Par le toucher, ses doigts voient !!!
Nuage

 

Un homme aveugle peint d’extraordinaires portraits canins grâce à son sens du toucher.

Echo2015--Bramblitt

Depuis qu’il est enfant, l’art représente une part importante de la vie de John Bramblitt. Mais il a fallu qu’il devienne aveugle suite à de multiples crises d’épilepsie pour qu’il décide soudain de s’essayer à la peinture.

« J’ai décidé de peindre afin de gérer ce traumatisme qui m’atteignait ; l’art a toujours été ma bouée de sauvetage. »

lifewithdogs

lifewithdogs

John est un peintre autodidacte, qui a dû commettre beaucoup d’erreurs avant de parvenir à mettre au point sa technique de peinture à l’aveugle.

« En fait, ce qui se passe, c’est que tout ce qu’un artiste normal parvient à faire grâce à ses yeux, je le fais grâce à mes mains. »

Des lignes épaisses, généralement surélevées et faites avec de la peinture à tissu, permettent à John de se positionner correctement sur la toile en les suivant du bout des doigts. John est par ailleurs capable de différencier les couleurs entre elles, grâce à des tubes marqués en braille, et grâce à la texture différente de chaque peinture.

Little Echo--Bramblitt

Little Echo–Bramblitt

Il se sert même de son toucher pour parvenir à représenter ses modèles de manière réalistique et visuelle. Cette méthode qu’il utilise est appelée « toucher pour voir », et elle lui permet de « voir » ses modèles avec ses mains, plutôt qu’avec ses yeux. Mais pourquoi peint-il autant de chiens ?! En vérité, John est particulièrement inspiré par l’un de ses sujets préférés (qui est aussi l’un de nos favoris) : son chien d’aveugle, Echo.

« Il existe un malentendu, que j’entretenais d’ailleurs lorsque je voyais encore normalement : les gens croient que pour bien comprendre et visualiser quelque chose, il faut pouvoir le voir. »

Echo2015--Bramblitt

Echo2015–Bramblitt

Depuis sa première exposition, John a vendu ses oeuvres dans plus de vingt pays différents. John propose aussi des ateliers artistiques gratuits (utilisant des techniques d’adaptation conçues pour les handicapés) aux quartiers et aux personnes dépourvus d’accès à l’art.

Bugged Pug--Bramblitt

Bugged Pug–Bramblitt

John considère être un artiste, mais pas forcément un artiste aveugle (lors de sa première exposition, il n’a même pas précisé qu’il était aveugle).

« Ma cécité et mon épilepsie sont ce qui définissent mon handicap, mais ce sont aussi des caractéristiques qui me définissent en tant qu’être humain et en tant que personne. »

John espère que son histoire rappelera aux autres de ne pas se concentrer sur leurs limites et incapacités, et parviendra à apporter du réconfort aux personnes souffrant de dépression, quelle que soit l’origine de celle-ci.

Shades--Bramblitt

Shades–Bramblitt

Pour en apprendre plus sur John, et découvrir d’autres exemples de ses oeuvres magnifiques, rendez-vous ici, sur son site web.

Scooter--Bramblitt

Scooter–Bramblitt

http://bridoz.com/