La cuisine pour faciliter la transition du primaire au secondaire


 

Je trouve que c’est une excellente idée de réunir des élèves du secondaire avec des élèves du primaire dans un cadre culinaire. Apprendre la cuisine, et ses règles tout en apprivoisant le milieu d’école secondaire à plusieurs points positifs. Ces activités devraient être à la grandeur du Québec.
Nuage

 

La cuisine pour faciliter la transition du primaire au secondaire

 

La cuisine pour faciliter la transition du primaire au secondaire

Photo: Josie DesmaraisDes jeunes du programme Boîte à lunch.

Le programme d’éducation alimentaire Boîte à lunch s’étend dans près d’une dizaine d’établissements de la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Pour la première fois, les ateliers seront offerts conjointement aux élèves de niveau primaire et secondaire afin de faciliter, à travers la cuisine, la transition entre ces deux mondes pour les plus jeunes.

«On voulait apporter cet aspect de mentorat pour faciliter la transition, a mentionné la commissaire scolaire de Ville-Marie, Stéphanie Bellenger-Heng. Aller du primaire au secondaire, c’est beaucoup d’inquiétude, de changement. Ici, les enfants sont dans un environnement qu’ils apprivoisent au fur et à mesure des ateliers.»

«L’école Pierre-Dupuy peut paraître tellement grande, parce qu’on partage notre espace avec l’École des métiers des Faubourgs-de-Montréal, donc ça peut être intimidant», a concédé pour sa part le directeur de l’école, Bruno Charreyron.

Depuis le retour de la semaine de relâche, chaque mardi, une dizaine d’élèves de l’école primaire Jean-Baptiste-Meilleur se rendent après les classes à l’école secondaire Pierre-Dupuy, où ils participent aux ateliers d’une durée d’environ deux heures avec des élèves du secondaire.

Chaque semaine, les élèves apprennent à cuisiner deux à trois recettes autour d’un ingrédient vedette. Ils peuvent ensuite ramener les plats à la maison, pour leur dîner du lendemain. Lors de la visite de Métro, la crevette était à l’honneur, avec une recette de jambalaya. Pour dessert, un «Bananas Foster».

«C’est important pour nous que ce ne soit pas des recettes pour ‘’enfants’’. On veut mettre de l’avant de vrais repas équilibrés», a expliqué la coordonnatrice régionale de Boîte à lunch, Becka Frasier.

Accompagnés d’animateurs, les élèves participent à chaque étape de la réalisation de la recette en coupant, mesurant, assaisonnant et brassant.

Au-delà de l’aspect technique, les ateliers permettent des connaissances supplémentaires à propos de la nourriture, comme la provenance des ingrédients et les nutriments qu’ils contiennent. Par-dessus tout, les ateliers permettent aux jeunes de s’épanouir.

«Ils développement leur autonomie, le travail d’équipe. On veut vraiment qu’ils ne voient plus la cuisine comme une corvée», a expliqué Mme Frasier.

«Le plaisir de cuisiner, mais aussi de manger, s’est un peu perdu avec nos vies qui vont vites. On veut leur réapprendre ça», a souligné M. Charreyron.

De grands besoins


Selon Stéphanie Bellenger-Heng, le portrait de la sécurité alimentaire a grandement évolué dans les dernières années, alors qu’elle est valable «un peu partout sur le territoire de la CSDM plutôt que dans certains secteurs comme c’était le cas avant.»

Depuis sa création en 2003, Boîte à lunch s’étend dans trois secteurs, soit Notre-Dame-de-Grâce, Saint-Michel et Centre-Sud, où les besoins sont grands. L’enquête TOPO 2017, réalisée auprès de 13 400 jeunes de sixième année, a révélé que 46% des élèves du quartier ne mangent pas avant d’aller à l’école.

«Il y a différents facteurs, mais la sécurité alimentaire en fait partie», a estimé la commissaire.

Dans le quartier, deux autres établissements scolaires prennent part au programme, mais Mme Bellenger-Heng et M. Charreyron souhaitent que d’autres écoles primaires viennent cuisiner et surtout cohabiter avec les élèves du secondaire Pierre-Dupuy.

Ayant récemment perdu sa mesure alimentaire, l’école Saint-Anselme, à proximité, devrait suivre éventuellement, tout comme l’école Jean-Baptiste-Meilleur.

Même si elle est consciente qu’il ne pourra jamais «pallier complètement à ces pertes», Mme Bellenger-Heng croit fermement que le programme Boîte à lunch contribue au développement des enfants, ce qui est «le mandat premier de la CSDM»

«Si en plus de leur permettre d’avoir un lunch pour le lendemain, on développe leurs compétences culinaires et leur éducation alimentaire, eh bien à mes yeux, on a gagné», a soutenu Mme Bellenger-Heng

https://journalmetro.com/

Charbon végétal activé: un (autre) ingrédient miracle ?


Sur les réseaux, il y a des tas de remèdes et de diètes miracles ou certains trucs que je trouve inquiétant que des gens y croient. Pour le moment, c’est le charbon végétal actif qu’on promet des propriétés étonnantes. Alors qu’en fait, c’est en urgence qu’on emploi avec médecins et infirmières, ou en cuisine pour la déco. Utiliser le charbon pour les dents, pour la digestion, le coeur et autres pourraient être nocifs voir très dangereux
Nuage

 

Charbon végétal activé: un (autre) ingrédient miracle ?

 

Utilisé en poudre, le charbon végétal activé donne... (Photo Thinkstock)

Utilisé en poudre, le charbon végétal activé donne une teinte sombre.

PHOTO THINKSTOCK

 

SAMUEL LAROCHELLE

Collaboration spéciale

La Presse

Lorsque les foodies incorporent du charbon végétal activé à leurs crèmes glacées, sa couleur noire charbon attire invariablement les « J’aime » sur Instagram. Cependant, ses prétendues vertus pour « détoxifier » le corps, blanchir les dents, ralentir le vieillissement et tempérer l’hyperactivité font sourciller les spécialistes.

Qu’est-ce que le charbon végétal activé ?

Du chaume ou du bois (bambou, peuplier, tilleul) ou des coques de noix de coco calcinées à haute température, afin d’obtenir une poudre noire. Par la suite, un deuxième traitement créera du charbon végétal activé poreux.

En cuisine

Depuis environ une décennie, le charbon végétal activé est de plus en plus utilisé par les chefs.

« C’est surtout apprécié pour l’effet visuel et décoratif », explique Jonathan Lapierre, chef exécutif et directeur du restaurant de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

Utilisé en poudre, rarement plus d’un quart de gramme par assiette, selon lui, l’ingrédient donne une teinte sombre aux crèmes glacées, aux purées ou aux crèmes sures.

« Son goût est un peu fumé, voire torréfié, précise-t-il. Pour créer une harmonie des saveurs, on peut l’utiliser avec des champignons, des betteraves et tout ce qui a un côté boisé. Par exemple, sur une viande de gibier, on peut ajouter une purée de panais avec de la cendre végétale. »

À l’urgence

Dans un tout autre registre, le charbon végétal activé a de réelles propriétés en cas d’intoxication.

« On insère un tube qui descend dans l’estomac pour infuser le charbon, qui va lier les substances ingérées, afin d’éviter l’absorption des substances toxiques, explique le Dr Alexandre Larocque, urgentologue au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Dans une solution aqueuse, on incorpore un gramme de charbon activé par kilo du patient, lorsque c’est un enfant. Pour les adultes, on utilise le contenu d’une bouteille prémesurée contenant 50 grammes. »

Grâce au charbon, les substances en question vont ensuite être évacuées dans les selles.

Pas pour faire vomir

L’objectif des urgentologues n’est pas de faire vomir ni de vider l’estomac d’un patient. Si le charbon activé provoque parfois des vomissements, ce n’est toutefois pas l’effet recherché.

« Quand on prend en charge des gens dans un état de conscience altéré et qu’ils vomissent, il y a un risque que ça aille dans leurs poumons, affirme l’urgentologue. On doit donc être prudent. Idéalement, les patients boivent la substance dans un état de conscience normale. »

Dans certains cas, les urgentologues doivent sécuriser les voies respiratoires et intuber un patient pour administrer le charbon.

« Lors d’une tentative de suicide avec des médicaments, le charbon activé peut faire pencher la balance, si on réussit à lier la dose toxique avant son absorption. »

Une question de temps

Qu’il soit question de médicaments, de speed, d’ecstasy ou de cocaïne avalée, le charbon activé s’avère utile seulement si le patient est pris en charge rapidement.

« Pour que ce soit efficace, il faut que la substance soit encore dans l’estomac, idéalement dans les 60 premières minutes, dit le Dr Larocque. Si ça fait des heures, la fenêtre pour décontaminer est très réduite. »

Peu efficace en cas d’intoxication à l’alcool, le charbon activé est carrément inutile avec les drogues consommées par intraveineuse ou par inhalation, puisqu’elles ne se retrouvent pas dans le tube digestif.

Fausses propriétés nutritives

Selon quantité de blogueurs et de personnalités publiques, le charbon végétal activé facilite la digestion, diminue les ballonnements et débarrasse le corps des toxines. Des allégations que rejette la nutritionniste Karine Gravel.

« Aucune donnée scientifique n’appuie ces affirmations, dit-elle. Les gens ont extrapolé l’usage du charbon en cas de désintoxication aux drogues en lui attribuant plusieurs bienfaits associés au fameux grand ménage de son intérieur. » Selon la spécialiste, il s’agit uniquement de marketing pour vendre des produits. « Dire qu’on se débarrasse de toxines, c’est ne pas bien comprendre le métabolisme humain. Le corps est capable de faire le travail tout seul. »

Karine Gravel a consulté une étude sur le charbon végétal activé réalisée auprès de 10 participants. Pour elle, ce serait un non-sens de recommander le produit après une étude si restreinte.

« Avant de faire des recommandations, ça prend plusieurs études importantes qui démontrent une tendance dans la même direction. Pour l’instant, ça n’existe pas. Et les effets à long terme sont inconnus. »

L’urgentologue Alexandre Larocque renchérit en parlant des effets malencontreux de l’usage du charbon activé.

« Quand les gens se font un lavement ou une purge avec le charbon, c’est non nécessaire et potentiellement dommageable. »

Sa collègue nutritionniste poursuit en mettant en garde ceux qui rêvent d’un produit qui guérit tout.

« Certaines personnes attribuent au charbon végétal des propriétés pour la digestion, l’anti-vieillissement, la santé cardiaque et même l’hyperactivité des enfants. Quand c’est trop miraculeux, on devrait lever des drapeaux rouges. »

Blanchir les dents

Le président de l’Ordre des dentistes du Québec, le Dr Barry Bolman, n’est pas un partisan du charbon activé. D’entrée de jeu, il affirme que le produit ne blanchit rien, mais enlève plutôt les taches sur les dents, comme peuvent le faire le dentifrice ou le bicarbonate de soude. Puis, il souligne l’effet dommageable du charbon sur l’émail des dents.

« Le charbon est un abrasif, dit-il. Donc, si on diminue la surface de l’émail, qui protège contre les attaques d’acide et la carie dentaire, on expose la dentine, qui est une autre couche plus jaune et impossible à blanchir. Si les gens utilisent le charbon activé tous les jours, ils vont finir sans dents… »

Il ajoute que l’érosion de la dentine rendra les gens plus sensibles au chaud et au froid, en plus d’augmenter les risques de caries. Le Dr Bolman explique aussi que l’ingestion du charbon végétal activé peut nuire aux effets désirés de certains médicaments, comme ceux qui sont prescrits pour le coeur ou le diabète.

« Ce n’est pas tellement bon pour les personnes qui ont certaines ordonnances, souligne-t-il. Ça peut créer des problèmes sérieux. »

http://www.lapresse.ca/

Le Saviez-Vous ► Dix astuces de cuisine testées


Des trucs, il y en a beaucoup sur Internet,  Certains  fonctionnent, d’autres un peu, et d’autres pas du tout. De toute manière, la plupart des trucs sont souvent plus compliqués que les méthodes traditionnelles
Nuage

 

Dix astuces de cuisine testées

 

Le truc de la bouteille pour séparer le... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Le truc de la bouteille pour séparer le jaune du blanc d’oeuf.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

 

ÉMILIE BILODEAU
La Presse

Si vous passez un peu trop de temps sur les réseaux sociaux, vous êtes sûrement déjà tombés sur des trucs de cuisine qui ont l’air parfois miraculeux. Nous avons mis à l’épreuve certaines astuces qu’on retrouve sur l’internet… le succès n’a pas été au rendez-vous à tous coups.

Séparer le jaune du blanc d’oeuf

Ce que l’internet dit

Séparer le blanc d’un jaune d’oeuf en aspirant ce dernier avec une bouteille de plastique vide.

http://www.doyoubake.com/separate-yolks-from-whites-easily/

La réalité

Premier oeuf: le jaune ne voulait pas demeurer dans la bouteille. Il retombait aussitôt dans l’assiette. Deuxième oeuf: la bouteille aspirait autant de jaune que de blanc. Conclusion: le bon vieux truc de la coquille (verser l’oeuf d’une moitié de coquille à l’autre) fonctionne beaucoup mieux!

Peler une mandarine

Ce que l’internet dit

Peler une mandarine en coupant les deux extrémités du fruit. Avec un couteau, faire un trait dans la peau, du haut vers le bas. La mandarine devrait s’ouvrir facilement. Le blogue note qu’il s’agit d’une astuce pour les personnes qui n’ont pas d’ongles ou celles qui ont des manucures.

http://jewelpie.com/easy-way-to-peel-mandarin-oranges/

La réalité

Quand on a ouvert la mandarine, plein d’espoir de voir apparaître un ruban d’agrumes, les quartiers étaient plutôt regroupés en deux groupes. Nos ongles ont été nécessaires pour séparer chacun d’entre eux. Efficacité? Nulle!

Peler de l’ail

Ce que l’internet dit

Pour enlever facilement la peau de l’ail, placer le bulbe entier dans un bocal à couvercle. Fermer le contenant et agiter pendant une minute. Ouvrir le contenant et trier les gousses de la peau.

http://strangersandpilgrimsonearth.blogspot.ca/2015/03/easy-garlic-preparation-tip-for-faster.html

La réalité

Seulement quatre gousses se sont séparées du bulbe à notre premier essai. Et elles avaient toujours leur peau. Par contre, en secouant seulement quelques gousses à la fois, cette astuce fonctionne bien. Les gousses s’en sortent toutefois avec quelques meurtrissures.

Le truc de la cuillère de bois pour éviter qu’une casserole ne déborde.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Éviter qu’une casserole ne déborde

Ce que l’internet dit

Lorsque vous faites bouillir des aliments, placer une cuillère de bois sur le dessus de la casserole pour éviter que le contenu déborde.

https://www.youtube.com/watch?v=cMmEvCNTEgM

La réalité

Ce n’est pas fiable à 100 %, mais une cuillère de bois prévient effectivement les dégâts majeurs.

Couper des tomates cerises

Ce que l’internet dit

Pour couper des tomates cerises en deux, utiliser deux couvercles de plastique. Placer le premier couvercle, à l’envers, sur une table et remplir d’une seule couche de tomates. Placer l’autre couvercle, à l’endroit, sur les tomates. Tenir le couvercle supérieur d’une main et couper les tomates en deux, à l’aide d’un couteau dentelé.

https://food52.com/blog/4179-a-hack-for-slicing-cherry-tomatoes

La réalité

Lorsque l’on place des tomates d’une grosseur similaire entre les deux couvercles, cette astuce fonctionne très bien. Mais est-elle utile? Ça, c’est une autre question!

Mesurer un ingrédient «collant»

Ce que l’internet dit

Avant de mesurer un ingrédient «collant» comme du miel ou du beurre d’arachides, vaporiser la tasse ou la cuillère d’un enduit végétal. Ainsi, l’ingrédient ne collera pas aux parois de la tasse ou de la cuillère.

https://theblondcook.com/in-the-kitchen-hacks-with-pam-cooking-spray/

La réalité

Cette méthode n’est pas efficace à 100 %. Oui, notre mélasse s’est un peu mieux décollée des parois de la tasse à mesurer, mais une spatule a quand même été nécessaire pour récupérer tout l’épais liquide. Bref, ça ne sert à rien de vaporiser une tasse d’enduit végétal avant de mesurer une matière collante.

Une technique pour peler les pommes de terre.

PHOTO TIRÉE DE LA CHAÎNE YOUTUBE DE DAVE HAX

Peler des pommes de terre

Ce que l’internet dit

Faire une incision, à peine profonde, alentour de la circonférence de la pomme de terre. Cuire les pommes de terre dans l’eau bouillante. Une fois que les tubercules sont cuits, placer dans un bol d’eau froide. Retirer ensuite la peau des pommes de terre. 

https://www.youtube.com/watch?v=mbHeddAnrZs

La réalité

Dans la vidéo, le youtubeur enlève la peau d’une demi-pomme de terre en une fraction de seconde. La peau se détache d’un seul coup de la chair. Sur quatre pommes de terre, nous n’avons réussi cette manoeuvre qu’une seule fois. Dans tous les autres cas, il fallait gratter la peau pour qu’elle se détache. Le truc fonctionne, mais pas aussi bien que dans la vidéo.

Couper un oignon sans pleurer

Ce que l’internet dit

Lorsqu’on coupe un oignon, des composés organiques sont libérés dans l’air et irritent les yeux. Pour les neutraliser, allumer une bougie près de votre planche à découper.

http://www.lifeaspire.com/6543/awesome-new-uses-for-old-forgotten-candles/

La réalité

L’auteure de ces lignes n’avait pas encore fini d’éplucher l’oignon que ses yeux coulaient à grands flots. Ce truc, c’est de la poudre aux yeux. Pour verser un peu moins de larmes, on peut se placer sous la hotte de la cuisinière ou porter des lunettes de ski. Ce n’est pas chic, mais c’est plus efficace qu’une chandelle.

Peler un avocat

Ce que l’internet dit

Couper l’avocat en deux. Ouvrir le fruit et retirer le noyau. Pousser le fruit contre la paroi d’un verre en vitre, de haut en bas, pour récupérer la chair à l’intérieur du récipient.

http://home.bt.com/lifestyle/house-home/how-to-peel-an-avocado-the-easy-way-11364055421195

La réalité

Ce truc fonctionne (roulement de tambour) parfaitement bien! Grâce au verre, nous avons récupéré toute la chair de l’avocat. Les sceptiques seront confondus.

Ramollir du beurre en trois minutes

Ce que l’internet dit

Remplir un verre d’eau bouillante et laisser reposer une minute. Vider l’eau et couvrir le beurre avec le verre chaud pendant deux minutes. Voilà, le beurre aura ramolli.

https://kitchenconfidante.com/how-to-soften-butter-quickly-one-quick-tip

La réalité

On voulait tellement y croire. Mais après deux minutes sous le verre brûlant, le beurre était aussi dur que lorsqu’il venait de sortir du réfrigérateur. Le meilleur truc, c’est de couper le beurre en petits cubes et de le ramollir quelques secondes au micro-ondes, sans le faire fondre. Encore mieux, c’est d’être prévoyant!

http://www.lapresse.ca/

Parole d’enfant ► On cuisine


Mlle s’est laissé aller dans ses réflexions !! Elle connaît les goûts de sa maman, mais les calmants … Hummm
Nuage

 

On cuisine

 

 

Maman raconte :

Ana et moi, on joue à la cuisine
– Maman, je t’ai préparé des sushis des aubergines de la crème glacée au caramel salé sans lait et des calmants

Ana-Jézabelle, 5 ans / 25 Novembre 2017

Trucs Express ► Dépannage dans la cuisine


Des petits trucs simples pour éviter que certains aliments se retrouvent à la poubelle avant même d’avoir été consommés
Nuage

 

Dépannage dans la cuisine

 

Déposez les biscuits frais dans une jarre ou dans une boîte. Glissez-y un morceau de pain. Les galettes sécheront beaucoup moins vite.

Placez la farine dans un endroit frais, sombre et sec. A l’achat d’un nouveau sac, ne mélangez pas le contenu avec de la farine plus ancienne. Elle pourrait dégager une odeur rance très rapidement.

Avant de mesurer la mélasse, badigeonnez le récipient d’un peu d’huile. La mélasse glissera plus facilement et vous n’en perdrez pas une goutte.

Votre recette demande l’ajout d’un bouquet garni que vous devez préparer et nouer avec une ficelle. Enfermez plutôt les herbes dans une boule de thé. Les herbes seront plus faciles à récupérer dans la préparation et vous ne trouverez pas dans l’assiette des brindilles qui auraient pu se détacher du bouquet.

Rafraîchissez vos biscuits, biscuits soda, croustilles amollis en les déposant dans une assiette dans le four à micro-ondes pendant 45 secondes à 1 minute à température élevée. Laissez reposer 1 minute avant de les servir.

Récupérez le miel cristallisé en glissant le contenant dans un plat d’eau chaude ou en le déposant quelques secondes dans le four à micro-ondes pour liquéfier le contenu. Vous devez dévisser le couvercle et laissez ensuite le miel refroidir à découvert.

Vous avez besoin de babeurre pour une recette…mélangez 30 ml (2 c. à soupe) de vinaigre à 250 ml (1 tasse) de lait. Le tour est joué!

http://www.madamechassetaches.com/

Truc Express ►Anti-moisissures : 4 astuces de grand-mère


La moisissure qui s’installe dans nos maisons, si on ne s’en occupe pas, peut devenir un vrai cauchemar. Voici quelques petits trucs tout simple pour intervenir au plus vite
Nuage

 

Anti-moisissures : 4 astuces de grand-mère

 

Comment enlever de la moisissure ?

Lorsque de la moisissure apparaît dans la maison, rien ne va plus, c’est la panique à bord ! Pourtant, quelques petites astuces simples et efficaces permettent parfois d’en venir à bout.

Retirer les taches de moisissure sur les tissus

Préparez un mélange avec une noisette de dentifrice et un sachet de levure chimique. Disposez cette pâte sur une brosse à dents avec laquelle vous frotterez la zone touchée. Laissez agir pendant 30 minutes avant de passer l’ensemble en machine.

Traiter les moisissures sur les murs

Les taches de moisissures présentes sur les murs peuvent être enlevées grâce à un mélange tout naturel : le vinaigre blanc et l’eau. Pour ce faire, mélangez 300 ml de vinaigre blanc avec 200 ml d’eau, versez le liquide dans un vaporisateur puis procédez au nettoyage en vaporisant bien sur les zones attaquées. Laissez sécher durant plusieurs heures puis essuyez la surface avec un chiffon doux. Répétez l’opération si nécessaire. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea tree à votre mélange, celle-ci va exercer un effet antifongique et antibactérien très efficace pour détruire les champignons.

Confectionner un déshumidificateur anti-moisissure

Prenez un peu d’argile concassée ainsi qu’une bouteille en plastique de 1,5 l vide. Coupez le haut de la bouteille, puis emboîtez-la goulot en bas (comme si vous faisiez un piège à guêpes), en ayant pris soin de tapisser l’extérieur du goulot d’un chiffon très fin. Placez l’argile concassée dans l’entonnoir jusqu’aux trois quarts, et c’est prêt. Pour un fonctionnement optimal, il vous suffit de vider régulièrement l’eau recueillie dans le fond de la bouteille, et de remplacer souvent l’argile et le chiffon.

Récupérer les joints de la salle de bains et de la cuisine

Ces champignons, souvent présents dans les pièces humides comme la salle de bains ou la cuisine, peuvent vous faire vivre un cauchemar. Grâce à cette astuce, vous pourrez récupérer les joints moisis et leur redonner toute leur blancheur. Pour cela, mélangez 200 g de bicarbonate de soude dans 100 ml d’eau. Puis utilisez ce mélange pour brosser les joints, en laissant agir 10 minutes environ. Vaporisez de vinaigre blanc. Rincez, et admirez le résultat !

http://www.grands-meres.net/