Ce qu’on ne peut changer


Il y a des choses que nous ne pouvons changer, même si on le voulait de toutes nos forces. Rien ne sert donc, de maugréer, mais plutôt accepter et rechercher si possible ce que l’on peut en tirer de positif
Nuage

 

Ce qu’on ne peut changer

 

 

« Accepter, ce n’est pas se résigner, mais rien ne vous fera perdre plus d’énergie, que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer « 

Dalai Lama

Une spectaculaire barre de nuages frappe Bondi Beach, à Sydney


C’est vraiment impressionnant. Ce que nous ne pouvons pas contrôler peut nous faire de grande frayeur.
Nuage

 

Une spectaculaire barre de nuages frappe Bondi Beach, à Sydney

 

Ceux qui se sont rendus vendredi à Bondi Beach, une plage de Sydney, en Australie, ont eu droit à un spectacle à la fois magistral et épeurant. Un énorme nuage chargé de pluie venu de l’océan a rejoint le continent, donnant l’illusion qu’une vague immense allait déferler sur le continent.

« En marchant vers la plage, j’avais l’impression qu’une vague gigantesque venant de l’océan était sur le point de nous inonder! », a dit Hannah Murphy à la chaîne CNN.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► Un arc-en-ciel peut être blanc


Pour ma part, je n’ai jamais vu ce phénomène qui est très rare. Les conditions météorologiques étaient réunies pour cet arc-en-ciel unique
Nuage

 

Un arc-en-ciel peut être blanc

Très rare, un arc-en-ciel blanc a été observé la semaine dernière à Dumfries, au sud-ouest de l'Écosse.

Très rare, un arc-en-ciel blanc a été observé à Dumfries, au sud-ouest de l’Écosse. – Richard Tulson

Un arc-en-ciel sans couleurs, c’est possible. Ce phénomène météorologique rare a été observé le 15.10.2015 à Dumfries, au sud-ouest de l’Écosse. Richard Tulson, un promeneur qui passait par là avec son appareil photo a immortalisé la scène et depuis cet arc blanc laiteux traversant le ciel fait le «buzz» sur le web.

Le brouillard, cet élément fondamental

Un élément fondamental importe pour apercevoir ce phénomène : le brouillard.

« J’ai remarqué qu’il y avait une épaisse brume dans la vallée », a expliqué au Daily Mail le photographe amateur qui a vite dégaîné son appareil photo.

Si lors d’un classique arc-en-ciel, le soleil se reflète sur les gouttes d’eau et fait apparaître le spectre de la lumière, dans ce cas écossais les gouttes de pluie étant trop petites et fines, la lumière n’a pas pu être décomposée du rouge au violet. L’arc est donc apparu blanc.

http://www.20minutes.fr/

Le SOS qui aurait pu sauver le Titanic s’était perdu sur une pile


Ce télégramme aurait-il pu changer l’histoire s’il avait été pris en considération au moment qu’il avait été télégraphié? Le responsable a-t-il été averti ou il a menti ? On ne le saura jamais
Nuage

 

Le SOS qui aurait pu sauver le Titanic s’était perdu sur une pile

 

Le télégramme envoyé du Titanic | Capture d'écran Atlas Obscura

Le télégramme envoyé du Titanic | Capture d’écran Atlas Obscura

Repéré par Lorenzo Calligarot

Le télégramme n’est jamais arrivé à son destinataire. Il aurait pu contribuer à sauver des vies

C’est une pièce assez exceptionnelle que s’apprête à vendre la maison d’enchère Heritage Auctions, rapporte Atlas Obscura. Mis à prix à 20.000 dollars (environ 18.400 euros), le télégramme a été envoyé du Titanic à la White Star Line, une grande compagnie maritime, copropriétaire du paquebot. Son message est concis mais précis et aurait surement permis de sauver des vies, s’il avait été ouvert à temps:

«Nous avons heurté un iceberg = naufrage imminent = Venez à notre secours = Position: Lat 41.46 N. = 50.14 Lon.»

L’histoire de ce SOS, et c’est ce qui explique son prix, est assez singulière. Quelques jours après le drame, Philip Franklin, le patron de la White Star Line a affirmé n’avoir jamais reçu de message alarmant provenant du Titanic. Il avait réaffirmé ce témoignage, sous serment, devant la Commission d’enquête du Sénat américain. Pour Don Ackerman, directeur du département de consignations historique de la maison d’enchère Heritge Auctions, cette missive pourrait remettre en cause son témoignage:

« Ceci est évidemment une preuve ou du moins un indice, sur le fait que le Titanic a fait envoyer un message à la White Star Line à New York.  Soit Franklin a menti devant la commission, soit il n’a jamais reçu le télégramme.»

Bien qu’il y ait de multiples raisons de douter de son authenticité, le télégramme a été soigneusement examiné et n’aurait pas été falsifié.

«C’est un vieux papier, l’impression est correcte et vous pouvez réellement voir que la texture du ruban a été transférée sur le papier», explique Ackerman.

Une des hypothèses avancées et qui pourrait être la bonne est que la missive aurait simplement été perdue sur une pile de lettre, à l’instar d’un e-mail non-ouvert dans une boite de réception pleine, puis retrouvée fortuitement des années après.

http://www.slate.fr/

Au Venezuela, les frites McDo sont de retour, mais elles coûtent 133 dollars


Est-ce de l’arrogance de la part de McDonald’s offrir une portion de frite a un prix plus qu’exorbitant. Pourquoi  Burger King, ne semble pas avoir de problème
Nuage

 

Au Venezuela, les frites McDo sont de retour, mais elles coûtent 133 dollars

 

Des frites dans un restaurant McDonald's | Katy Warner via Flickr CC License by

Des frites dans un restaurant McDonald’s | Katy Warner via Flickr CC License by

Repéré par Christophe-Cécil Garnier

 

En pénurie de frites depuis dix mois, la firme la plus célèbre de burgers a réintroduit son accompagnement phare sur le marché vénézuélien. Seul problème: leur prix.

Vous ne le saviez sûrement pas mais depuis janvier 2015, les frites de McDonald’s étaient aussi rares que les licornes au Venezuela. La firme américaine avait blâmé un différend contractuel et les bâtonnets de pommes de terre s’étaient fait remplacer par des frites de manioc (ce qui n’était pas du goût de nombreux clients). Son rival, Burger King, en avait d’ailleurs profité pour expliquer que les frites étaient bien présentes dans ses restaurants.

Début novembre, McDonald’s a fièrement annoncé que l’accompagnement phare du burger était de retour, en plus 100% vénézuéliennes. Fusion explique cependant qu’une grosse portion de ces «nouvelles» frites coûtait la bagatelle de 800 bolivars, soit 133 dollars selon le taux de change officiel du pays.

«Qu’attendez-vous pour essayer?» demande la filiale de McDonald’s au Venezuela.

Si au marché noir les mêmes frites coûtent bien 1,15 dollars, elles correspondent tout de même à presque 10% du salaire minimum selon le taux du marché noir, qui se situe à douze dollars mensuels.

Un retour teinté d’une certaine indifférence

Les nouvelles frites proviennent directement des fermes vénézuéliennes car il est trop difficile en ce moment d’importer des pommes de terre, avec la situation de pénurie qui touche le pays.

Le retour des frites McDonald’s a donc surtout provoqué l’indifférence des Vénézuéliens, qui continuent de critiquer l’effondrement de l’économie.

«La situation du Venezuela est de pire en pire», a indiqué la directrice générale de RBC Capital Market’s à Business Insider cet été.

http://www.slate.fr/

Guérison historique d’un bébé avec la leucémie


Un traitement expérimental essayé pour la première fois sur bébé en dernier recours, car la seule éventualité était les soins palliatifs. Ce traitement sera soumis à d’autres tests, mais il semble très prometteur, le bébé est guéri d’une leucémie aiguë
Nuage

 

Guérison historique d’un bébé avec la leucémie

 

Roger Wright via Getty Images

Un bébé britannique âgé d’un an est devenu le premier au monde à guérir d’une leucémie grâce à un traitement avec des cellules immunitaires génétiquement modifiées, ont annoncé les médecins jeudi.

« Sa leucémie était tellement agressive qu’une telle réponse est presque un miracle », a déclaré le professeur Paul Veys, directeur de l’unité de transplantation de moelle osseuse du Great Ormond Street Hospital (GOSH) de Londres où était traitée Layla Richards.

Le bébé avait été diagnostiqué porteur d’une leucémie aiguë lymphoblastique, la forme la plus commune de leucémie infantile, à l’âge de 14 semaines seulement.

Elle avait été traitée par chimiothérapie et par greffe de moelle osseuse, mais le cancer était réapparu et les médecins avait dit à ses parents d’envisager des soins palliatifs et de fin de vie.

Les médecins ont proposé à la famille ensuite un traitement expérimental en cours de développement, qui voit les médecins modifier les globules blancs à partir d’un donneur sain afin que ces globules puissent venir à bout de la leucémie résistante aux médicaments.

« Les médecins ont expliqué que même si nous pouvions essayer le traitement, il n’y avait aucune garantie que cela fonctionnerait, mais nous avons prié pour que ce soit le cas », a déclaré le père de Layla, Ashleigh Richards, 30 ans.

Layla a reçu une petite injection de cellules génétiquement modifiées appelées cellules UCART19 et quelques semaines plus tard, les spécialistes annonçaient à ses parents que le traitement avait fonctionné.

Les médecins ont souligné que cette technique expérimentale potentiellement très prometteuse n’avait été utilisée qu’une seule fois et que les résultats devaient être reproduits.

« Nous avons seulement utilisé ce traitement sur une petite fille très forte, et nous devons être prudents en affirmant qu’il s’agira d’une option de traitement approprié pour tous les enfants », a déclaré Waseem Qasim, professeur de thérapie cellulaire et génétique et médecin spécialiste en immunologie de l’hôpital GOSH.

« Mais, ceci fera date dans l’utilisation des nouvelles technologies génétiques et les effets pour cet enfant ont été stupéfiants », a-t-il ajouté. « Si cela est reproduit, cela pourrait représenter un grand pas en avant dans le traitement de la leucémie et d’autres cancers. »

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Vous imaginez toujours le pire? Vous faites bien


Enfin du positif sur le stress ! Ce n’est pas tout noir. En période d’attente d’un résultat, le stress permet d’accepter mieux une mauvaise nouvelle et savoure plus une bonne nouvelle
Nuage

 

Vous imaginez toujours le pire? Vous faites bien

 

Angoissé? C’est bien! | Ryan via Flickr CC License by

Angoissé? C’est bien! | Ryan via Flickr CC License by

Repéré par Claire Levenson

Contrairement aux idées reçues, stresser en attendant des résultats ne sert pas à rien.

Lorsque vous attendez des résultats importants, par exemple ceux d’un examen ou d’un concours, vos proches adorent dire que «ça ne sert à rien de stresser». En fait, c’est faux. Être angoissé est une bonne stratégie d’attente.

Selon une étude publiée dans la revue Emotion, les individus qui sont particulièrement angoissés pendant les périodes d’attente réagissent mieux quand une mauvaise nouvelle arrive.

Angoisse payante

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs en psychologie ont régulièrement interrogé 230 candidats au barreau de Californie pendant les quatre mois d’attente avant la publication des résultats de l’examen. Ils ont également recueilli leurs réactions une fois les résultats connus.

Les candidats qui étaient optimistes et peu anxieux pendant la période d’attente se sont retrouvés désespérés quand la mauvaise nouvelle est arrivée. De l’autre côté, ceux qui étaient très angoissés pendant des mois ont été moins affectés par les résultats négatifs, et ont particulièrement savouré leur réussite, résume un article de Time.

«Ceux qui souffrent pendant la période d’incertitude réagissent mieux aux mauvaises nouvelles, et ils sont encore plus joyeux à l’arrivée de bonnes nouvelles»,explique Kate Sweeny, qui est professeure de psychologie à l’université de Californie à Riverside.

Interviewée par le New York Times, Julie K. Norem, l’auteure d’un livre sur la force positive des émotions négatives, résumait ainsi ce mécanisme:

«On pourrait penser que bien attendre implique de ne pas avoir d’émotions négatives. Mais ne pas passer par ce processus intellectuel fait qu’on est moins bien préparé à recevoir une mauvaise nouvelle

Pour les auteurs de l’article, les résultats de l’étude confirment que ce genre d’attente est stressante et difficile, mais que la pénibilité même de cette attente finit par être payante quand arrivent les nouvelles.

http://www.slate.fr/