Les abeilles et les humains, une relation vieille de 9.000 ans


On s’inquiète avec raison du déclin des abeilles et pourtant, cela fait des milliers d’années que l’être humain profite de leur savoir faire
Nuage

 

Les abeilles et les humains, une relation vieille de 9.000 ans

 

Repéré par Lucie de la Héronnière

L’analyse de poteries anciennes montre que les produits de la ruche sont utilisés par les hommes depuis bien plus longtemps que ce que l’on pensait.

Nos relations avec les abeilles sont très, très anciennes, d’après des chercheurs anglais et français qui ont examiné 6.400 de tessons de poteries retrouvées dans divers sites archéologiques d’Europe, du Proche-Orient et d’Afrique du nord. Sur un petit nombre d’échantillons datés du Néolithique, ils ont trouvé la signature chimique caractéristique de la cire d’abeille.

Le plus ancien vient du site de Çatal Höyük, dans le sud de l’Anatolie, en Turquie, et date de 7 millénaires avant J-C. L’étude, publiée cette semaine dans la revue Nature, montre donc que les humains et les abeilles ont commencé à établir des relations peu après la naissance d’une agriculture dans la région, il y a 9.000 ans –soit 2.000 ans plus tôt que ce que l’on ne pensait. D’autres restes de cire ont été observés sur des tessons un peu plus récents, venant des Balkans, de Grèce, d’Europe centrale, d’Algérie.

La ruche, cette grande inconnue

Les chercheurs résument ainsi:

«Nous démontrons que les produits des abeilles ont été exploités sans interruption et probablement intensivement dans certaines régions, au moins depuis le VIIe millénaire av. J-C, en remplissant sûrement une variété de fonctions culturelles et technologiques.»

Cependant, comme l’explique NPR, «la présence de cire d’abeille ne signifie pas que les anciens agriculteurs étaient des apiculteurs, avec des ruches appropriées».

Les gens ont sans doute d’abord récolté le miel et la cire dans des ruches sauvages. 

Le Temps précise que «des peintures rupestres retrouvées en Espagne et datant du Néolithique montrent en effet des personnages en train de prélever du miel sur des parois rocheuses. Quant aux premières représentations d’abeilles domestiquées, elles datent du Haut Empire égyptien, 2.400 ans avant notre ère. Il est cependant difficile de déterminer avec précision quand les êtres humains se sont mis à fabriquer des ruches».

Poteries, lumière?

Ces traces de cire d’abeille suggèrent en tous cas que tous les produits de la ruche étaient utilisés. Les habitants de Çatal Höyük mangeaient donc certainement du miel, une source de douceur rare à l’époque.

Mais que faisaient-ils de la cire? Les hypothèses sont nombreuses. Elle pouvait servir à imperméabiliser des poteries, ou à réparer des fissures. La cire a peut-être aussi été brûlée dans des lampes pour fournir de la lumière.

C’est en tous cas une raison de plus pour se soucier de la conservation d’une espèce en déclin, avec laquelle on cohabite depuis des milliers d’années. Mark Winston, professeur d’apiculture et spécialiste des insectes sociaux à l’université Simon Fraser,explique ainsi au Washington Post :

«Cette étude démontre la relation proche que les humains ont eu avec les abeilles depuis des milliers d’années, et suggère que l’actuelle crise des abeilles est une chose que nous devons prendre très au sérieux, car c’est un obstacle à cette étroite relation symbiotique.»

http://www.slate.fr/

2 réponses à “Les abeilles et les humains, une relation vieille de 9.000 ans

  1. L’essaim se gonfle et s’abandonne
    A la caresse du printemps
    Près de la ruche tourbillonnent
    Prêtes à prendre leur élan
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Les abeilles !
    Les abeilles !

    Elles vont par cent et par mille
    Sur les fleurs qui s’ouvrent à peine
    Et leur butinent le pistil
    Pour en extraire le pollen
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Les abeilles !
    Les abeilles !

    Ces jolies petites bestioles
    Fabriquent d’abord de la cire
    Elles en font des alvéoles
    Doux petits nids pour bien dormir…
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Les abeilles !
    Les abeilles !

    Elles travaillent par idéal
    Car elles n’ont dans leur labeur
    Ni la sécurité sociale
    Ni la semaine des quarante heures…
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Les abeilles !
    Courageuses abeilles !

    Mais gare à celui qui s’égare
    Au milieu d’elles par hasard
    Il aura beau s’enfuir dar-dar
    Il sera piqué par le dard
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Les abeilles !

    Les abeilles !

    Elles se fatiguent et nous les hommes,
    Devant ce don qui vient du ciel,
    En égoïstes que nous sommes
    Nous nous nourrissons du bon miel
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    De l’abeille !
    Généreuse abeille !

    Quand vient le grand jour de la ponte
    La reine doit faire de son corps don
    Et dans l’azur elle monte monte
    Poursuivie par tous les bourdons
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Ça va être sa fête !
    Ça va être sa fête !

    C’est celui qui la rejoindra
    Qui sera le bourdon papa…
    Mais tout d’suite après il mourra
    Pour avoir donné tout c’qu’il a
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    Vach’d’abeille !
    Vach’d’abeille !

    Si tous les hommes ici-bas
    Devaient mourir à c’moment-là
    J’en connais plus d’un, croyez-moi,
    Qui y regard’rait à deux fois…
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    A d’autres !

    Mais comm’ c’est pas demain la veille
    Que les femmes deviendront abeilles
    Moi je dors sur les deux oreilles
    Et je dis miel aux p’tites abeilles !
    Vss vss vss
    Vss vss vss
    A la ruche les abeilles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s