La jeunesse


Les jeunes ne rêvent que de se libérer de la famille, pour vivre leur propre vie. Nous avons tous passé par la .. aller de nos propres ailes tel qu’un oisillon quittant son nid. Mais heureusement avec les années nos enfants renouent souvent les liens
Nuage

 

La jeunesse

 

« C’est le propre de la jeunesse de couper les liens, d’ouvrir des chemins nouveaux, de rêver de liberté.  »

Reine Malouin

Oh Mer !


Ce que je préfère quand j’écris c’est d’employer des éléments de la nature comme s’ils pouvaient nous répondre, car la nature a son propre langage pour nous faire réagir quand on la contemple
Nuage

Oh Mer !

J’allais venir à toi, Oh Mer !
Aux profondeurs de tes abîmes
Me libérer du goût amer
De mes entrailles qui s’abîment

Envoûtée par une expression
De l’intensité de ton coeur
T’offrir l’acmé de mes passions
Dans ton écrin de tout malheur

Tes vagues, ton ire me tanguent
Puis se dissipent sous mes pieds
Et ta fraîcheur qui me seringue
Pour me vider et me confier

Puis ensevelie d’un silence
Qui jalonne mon état d âme
Ma candeur naît la confiance
Croire en toi serait un grand drame

Les poètes m’ont pervertie
Sans une clairvoyance posthume
Mes douleurs cherchant l’amnistie
Dans tes ténèbres que j’exhume

Oh Mer !
Je ne viens plus me confesser
Ou ensemencer mes labours
Une méthode de me panser
Pour chasser loin tous mes vautours

Cœur brisé débourre ta peine
Tes poèmes aux rafles des vents
Ainsi écrire à perdre haleine
Cet amour, tu es seul fervent

Hélas, tu restes toujours sévère
Comme les belles courtisanes
Juste l’emblème de l’éphémère
Ainsi, rends mon cœur si profane

Rachel Hubert (Nuage) Saïd
5 Juillet 2004

Truc express ► Décoller les étiquettes


On peut recycler des pots pour nos besoins, mais on n’aime pas nécessairement les étiquettes et encore moins les traces de colles qui reste quand on essaie d’enlever avec de l’eau chaude .. Voici un petit truc facile
Nuage

 

Décoller les étiquettes

 

Pour décoller les étiquettes sur presque n’importe quel support, il suffit d’utiliser un sèche-cheveux et éventuellement un couteau.

Brancher le sèche-cheveux et chauffer le bord de l’étiquette pendant environ 5 secondes. Choisir de préférence un coin, c’est plus facile pour la suite des opérations. Glisser ensuite délicatement votre ongle ou le couteau (ou un coupe-papier) sous le coin de l’étiquette et tout en continuant à chauffer, décoller tout doucement l’étiquette.

C’est un truc couramment utilisé dans certaines grandes surfaces pour décoller les étiquettes des livres et ça marche super bien sans laisser de trace de colle sur les couvertures des livres. Je l’ai testé avec d’autres étiquettes et ça marche bien aussi…

http://www.trucsmaison.com

Un restaurant à 80 mètres sous terre


Personnellement, je ne vois pas l’intérêt de dépenser pour aller dans un restaurant dans le fond d’une mine. On dirait que la restauration ne sait plus quoi inventé pour attirer les gens a leur cuisines insolites. J’ai encore moins de respect pour ceux qui court ce genre d’évènement
Nuage

 

Un restaurant à 80 mètres sous terre

 

par (Garance-Marion) le 10/08/2012 16:59 | Dans l’actualité Food life


 

Un diner dans une grotte à 80 mètre sous terre, ça vous tente ? La Finlande s’apprête à le faire pour une quinzaine de jours, meltyFood.fr vous en dit davantage.

Après le restaurant high-tech de Tokyo avec des femmes robots, voici le restaurant le plus underground du monde. Helsinki, la capitale finlandaise, a été élue capitale mondiale du design, et c’est dans ce cadre que s’inscrira l’ouverture de ce restaurant insolite. L’évènement sera éphémère mais promet d’avoir du succès. Le premier restaurant du monde à 80 mètres sous terre ouvrira du 10 au 24 septembre prochain, dans la mine calcaire de Tytyri qui est située à quelques dizaines de kilomètre d’Helsinki et qui est toujours en activité. C’est le chef Muru qui y recevra les clients pour lesquels il aura composé un menu spécial. À la fin de leur repas, ces clients auront l’opportunité de descendre à 350 mètres de profondeur pour visiter la tour-test inversée de Kone.

Pour avoir la chance de déguster le menu spécialement concocté par le chef Muru dans ce restaurant insolite, il vous faudra quand même débourser 128 euros  (157 dollars canadien) par personne. Eh oui, les expériences extraordinaires ont un prix !

Mine calcaire

Réf :  http://www.meltyfood.fr

Vernis à ongles = danger?


Je pense que j’ai mit du vernis a ongle une fois dans ma vie .. enfin .. beaucoup de femme aime ce genre de produit malheureusement comme tout produit des éléments chimiques reconnu comme nuisible peuvent s’y retrouver
Nuage

 

Vernis à ongles = danger?

 

Photo: Shutterstock

Par Guillaume Jousset

 

Une nouvelle étude vient émailler la réputation des vernis à ongles, déjà montrés du doigt à cause des produits toxiques qu’ils contiennent.

Pas si glamour que ça, les vernis à ongles, si l’on en croit le rapport du système d’alerte rapide pour les produits dangereux non alimentaires de la Commission européenne publié au début de juin. Il révèle que certains vernis à ongles contiennent des substances dangereuses pour la santé, comme des phtalates, pourtant interdits en Europe depuis 2001. Ce n’est pas la première fois que les vernis à ongles sont montrés du doigt: en juin 2011, les autorités de santé américaines ont publié un rapport identifiant le formaldéhyde et le styrène, fréquemment utilisés dans la composition des vernis à ongles, comme étant des substances cancérigènes.

Une palette… de produits toxiques

Quatre substances chimiques particulièrement controversées brillent par leur présence dans les vernis: les phtalates, des perturbateurs hormonaux; le formaldéhyde, un cancérigène avéré; le toluène, qui peut affecter le système nerveux central; et le camphre synthétique.

Ces produits pourraient contaminer l’organisme en traversant les ongles ou par inhalation. Pourtant, rien n’empêche les fabricants d’utiliser des produits chimiques, tant qu’ils respectent les limites autorisées par la Loi sur les aliments et drogues. Ainsi, Santé Canada permet une concentration maximale de 0,2 % de formaldéhyde dans les vernis et de 5 % dans les durcisseurs à ongles.

Quant aux phtalates, Santé Canada en a banni six des jouets pour enfants, tel que le phtalate de dibutyle (DBP), mais pas des vernis à ongles, contrairement à l’Union européenne…

«Plusieurs examens scientifiques […] ont montré que ces produits ne présentent pas de risque aux concentrations actuelles employées dans les cosmétiques», affirme-t-on à Santé Canada.

Des précautions insuffisantes d’après Lise Parent, écotoxicologue et professeure en sciences de l’environnement à la TÉLUQ qui travaille sur les cosmétiques depuis plusieurs années pour le Réseau des femmes en environnement.

«Nous ne savons rien des effets cumulatifs de ces composés que l’on retrouve ailleurs dans l’environnement, ni des effets “cocktails” que peuvent avoir ces substances entre elles. Quant aux substances cancérigènes ou aux perturbateurs hormonaux, nous n’avons aucune idée de leur impact sur la santé à long terme, même à faible dose.» 

Étiquettes brillantes d’illisibilité

Santé Canada exige que les étiquettes cosmétiques indiquent la liste complète des ingrédients.

«Il faut une loupe et un doctorat en chimie pour comprendre exactement à quoi on a affaire», déplore Lise Parent.

Les ingrédients sont en effet inscrits au moyen d’un système de dénomination appelé INCI (nomenclature internationale d’ingrédients cosmétiques), peu compréhensible pour le commun des mortels. Et cet étiquetage ne prend pas en considération les ingrédients dont la présence n’est pas délibérée, comme les sous-produits et les impuretés. 

Conseils pratiques

Pour éviter tout risque de contamination, le consommateur peut opter pour des vernis à l’eau ou comportant l’appellation «Four free», qui garantit l’absence des quatre substances les plus dangereuses (phtalates, formaldéhyde, toluène et camphre synthétique). Cependant, leur coût est généralement plus élevé et, malheureusement, cette mention est loin d’être une garantie. Au début de 2012, un rapport du Department of Toxic Substances Control de la Californie a révélé la présence de quantités significatives de formaldéhyde, de toluène et de DBP dans des vernis à ongles pourtant étiquetés «sans produits toxiques». Surtout, ne vous rongez pas les ongles!

http://www.protegez-vous.ca

Tel maître, tel chien ?


Cela arrive souvent qu’on trouve une légère ressemblance entre le chien et le maitre. Plusieurs facteurs font qu’un maitre choisi tel chien qu’un autre, selon sa personnalité .. Mais si la personnalité lui fait choisir des animaux considéré comme agressifs, voir dangereux c’est je pense la façon dont le maitre le perçoit et donc l’éduque .. Car je suis de ceux qui pense que les chiens sont dangereux dépendant comment il a été dressé
Nuage

 

Tel maître, tel chien ?

 

 

Si l’on ne choisit pas sa famille, on choisit néanmoins ses amis et ceux-ci peuvent se révéler être des indicateurs de notre personnalité. Il en va de même pour nos compagnons canins, confirmant  le célèbre dicton : « Qui se ressemble s’assemble« .

Tel maître tel chien ?

Le chien que nous choisissons peut en dire beaucoup sur nous. Une étude révèle que les propriétaires d’animaux dits « dangereux » tels les Bergers allemands et les Rottweilers, sont plus susceptibles d’être des personnes hostiles que les propriétaires de Labradors Retrievers

Dans cette étude, les propriétaires de chiens de races considérées comme « agressives » ont été évalués. Les traits de caractère qui reviennent régulièrement chez ses maîtres sont : des personnes généralement colériques, hostiles et agressives.

« Cela impliquerait (bien que cela n’ait pas encore été prouvé) que les gens choisissent des animaux qui sont une extension d’eux-mêmes«  explique la chercheuse Deborah Wells, psychologue à l’université Queen de Belfast (Irlande).


Qui se ressemble, s’assemble !

La race du chien, un indicateur de la personnalité du maître

Cette étude n’est pas la première à trouver des différences de personnalités chez les propriétaires de chiens de race.

Les maîtres de chiens nains par exemple, ont un score élevé sur des traits de personnalités comme « l’ouverture » caractérisée par l’appréciation de nouvelles expériences.

La même étude a montré que les propriétaires de chiens de pâturages et tous autres chiens d’utilité comme les Colleys et les Corgis, étaient les plus extravertis.

De la même façon, une étude publiée en mai dans la revue Anthrozoos a montré que les personnes les plus « raisonnées », les bons argumentateurs, étaient plus susceptibles de choisir des Bull terriers ou autres races à réputation « agressive » plutôt que des chiens connus pour leur caractère doux.

Les maîtres agressifs choisissent des chiens réputés agressifs

 

Deborah Wells et son collègue Peter Hepper de l’université de Queen à Belfast, ont recruté 147 maîtres de chiens provenant de cours d’obéissance en Irlande du Nord et leur ont demandé de remplir un questionnaire de personnalité. Seuls les propriétaires de Bergers allemands, de Rottweilers et de Labradors retrievers ont été inclus dans le questionnaire.

« Nous avons délibérément choisi de nous focaliser sur des races communes mais qui sont situées à des extrémités opposées en terme de perception du tempérament par les individus. Les Bergers allemands et les Rottweilers sont généralement connus pour être des chiens « agressifs », tandis que les labradors et les Retrievers (races fréquemment utilisées pour la publicité ou comme chien de guide pour les malvoyants) sont généralement perçus comme des races gentilles, non agressives » explique la psychologue Déborah Wells.

Les résultats des tests de personnalité ont montré que les propriétaires de chiens de races considérées comme « dangereuses » étaient plus agressifs eux-mêmes que les propriétaires de chiens qualifiés de « doux » et « calmes ».

L’étude n’explique cependant pas les raisons de ces résultats. Ces personnes « vives » choisissent-elles des chiens « agressifs » intentionnellement ? Ont-elles pour but de faire de ces chiens des êtres belliqueux ?

Les autres facteurs du choix de la race d’un chien

 

« D’autres facteurs, au-delà de la personnalité du chien, comme les allergies et la taille, peuvent également influer sur le choix de la race du chien » explique Deborah Wells. « Le seul fait que quelqu’un ait une plus forte tendance psychotique et possède une race qui est largement perçue comme agressive ne signifie pas nécessairement que cet animal est une menace pour la société » déclare Deborah Wells.

Bien évidemment tous les maîtres de chiens potentiellement « dangereux » ne sont pas eux-mêmes des êtres agressifs et dangereux.

La personnalité du maître se reflète tout d’abord par le choix de son chien (la taille, le poids, la réputation) mais également par l’éducation qu’il lui a donnée.  La race du chien révèle ainsi beaucoup de choses sur la personnalité des individus. Ainsi, selon cette étude, le choix de la race du chien est une extension de la personnalité du maître qui l’adopte.

Et vous, pensez-vous que votre chien correspond à votre personnalité ? Est-il une « extension » de vous-mêmes ?

http://wamiz.com

Un homme a sauté en parachute depuis l’espace ?


Un petit saut en parachute ça vous tente ? Tant qu’à sauter aussi bien d’aller très haut .. plus haut que le plus grand building ou même l’Himalaya. Pourquoi pas ?? Bah pourquoi pas plus haut vers l’espace … ? Il ne faut pas avoir le vertige .. c’est haut !!!
Nuage

 

Un homme a sauté en parachute depuis l’espace ?

 

Le saut en parachute ou skydiving fait partie de ma « to do list » avant mes 30 ans. J’ai toujours voulu connaitre la sensation de voler tomber comme une m.. dans le vide et d’admirer la vu à très haute altitude. Alors que la hauteur moyenne d’un saut en parachute tourne autour de 8 000 à 14 000 pied (plus de 4 000 mètres environ). Voici qu’un homme c’est donné l’idée de sauter depuis l’espace.

Felix Baumgartner est l’auteur de ce saut en parachute depuis l’espace, est un ancien parachutiste de l’armée autrichienne. Il s’est spécialisé et entraîné à atterrir dans des zones très ciblées. Il est reconnu dans le monde du parachutismes pour ses sauts particulièrement dangereux.

Ces exploits vous diront sûrement quelques choses :

  • En 1999, il sauta des Tours Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie (450 mètre).
  • En 1999, il sauta de la main du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro au Brésil (29 mètre).
  • En 2003, il traversa la Manche en chute libre (Dover jusqu’à Calais – 40 km de distance).
  • En 2004, il sauta du Viaduc de Millau – célèbre pont en Midi-Pyrénées (342 mètre).
  • En 2006, il sauta d’un gratte-ciel au Mexique, la Torre Mayor (225 mètre)
  • En 2006, il sauta d’un autre gratte-ciel en Suède, le Turning Torso (190 mètre)
  • En 2007, il sauta du gratte-ciel Taipei 101 à Taipei à Taiwan (510 mètre)

Le 25 juillet 2012, il saute une nouvelle fois d’une altitude de 29 456 m, atteignant la vitesse de 805 km/h en chute libre.

felix baumgartner red bull Un homme a sauté en parachute depuis lespace ?

Red Bull Stratos

 

Le projet sponsorisé par Red Bull, a débuté en janvier 2010. Cependant, dû à des problèmes de droit le projet a été retardé. Daniel Hogan (entrepreneur américain) accuse Red Bull de lui avoir volé l’idée du saut en parachute depuis l’espace. L’affaire est résolue à l’amiable en juin 2011.

Les premiers sauts ont débuté en mars 2012, équipé d’une tenue d’astronaute, Felix Baumgartner réalisa 2 sauts d’essai à hauteur de 21 818 m. Pour préparer son saut, il emmagasina de l’oxygène pur pendant près d’une heure afin d’éliminer les bulles d’azote de son sang. Il resta à altitude maximale pendant environ trois heures afin que son corps s’habitue à l’absence de pression atmosphérique de l’espace.

Felix Baumgartner a donc établi un nouveau record du monde le 25 juillet 2012 avec ce saut, devenant ainsi le premier homme à dépasser la vitesse du son en chute libre.

 

Felix Baumgartner s’apprête à s’envoler à 21 klm d’altitude au dessus du Nouveau Mexique à bord de la capsule « Red Bull Stratos ». Photo : Red Bull Stratos

Il aura fallu cinq années de travail pour développer la capsule depuis laquelle l’Autrichien sautera cette année depuis la limite de la stratosphère (plus de 36 km de la Terre). Photo : Red Bull Stratos

La capsule pèse 1 315 kilogrammes et reste attachée à un ballon d’hélium. Elle constituera le système de survie de l’Autrichien tout au long d’une ascension de près de trois heures, qui le conduira à 36 576 mètres d’altitude le jour J. Photo : Red Bull Stratos

Felix Baumgartner a ouvert le sas, il s’apprête à sauter à 21 000 klm du sol. Photo : Red Bull Stratos

Plus que quelques instants… Photo : Red Bull Stratos

Une petite seconde d’hésitation ? Photo : Red Bull Stratos

Le centre de contrôle surveille le bon déroulement du parachutage. Photo : Red Bull Stratos

71 000 pieds, une chute libre de 3 minutes 33 secondes. Photo : Red Bull Stratos

Arrivée en douceur sur le désert mexicain. Photo : Red Bull Stratos

Alors Felix, on remet ça ? Photo : Red Bull Stratos

http://www.savezvousque.fr

http://www.metrofrance.com