Prenez les choses avec légèreté et jouissez de la vie


Les enfants ne vivent pas hier …ni demain mais ils vivent le moment présent .. juste a penser quand ils se font mal, on les occupent a autre choses et ils oublient leur douleur .. Alors quand nous grandissons,. les choses changent car nous avons amasser un passé et nous voulons un futur en oubliant que maintenant nous devons vivre.
Nuage

 

Prenez les choses avec légèreté et jouissez de la vie

 

 

 

Vous souvenez-vous de votre enfance ? À cette époque, rien ne semblait vraiment compliqué, tout ce à quoi nous avions à penser était « où sont mes crayons », « quand vais-je pouvoir manger de ce bon gâteau ».

Nous n’avions pas à nous préoccuper des choses que nous ne connaissions pas parce que nous n’étions tout simplement pas conscients que ces choses pouvaient nous gêner.

Mais, en vieillissant, nous nous inquiétons des choses qui nous entourent, comme la vie et la mort, l’amour et la séparation, le succès et l’échec, pour n’en nommer que quelques-uns. Nous constatons que presque tous les jours, nous sommes obligés d’être préoccupés par des événements ou des gens.

Néanmoins, gardez toujours cela à l’esprit : ne prenez pas les choses comme si elles étaient responsables de ce que vous ressentez. Les événements ou les situations ne sont pas là pour vous déranger, c’est la façon dont vous les percevez qui est dérangeante.

Si vous manquez d’insouciance, il vous suffit de revenir sur la façon dont vous avez vu les choses initialement et vous saurez ce qu’il vous faudra faire maintenant pour modifier votre perception.

Voici quelques conseils pour vous assurer de ne pas perdre votre chemin :

* Chérissez les choses simples

Croyez au pouvoir d’un sourire ou du rire, d’un baiser ou d’une étreinte. Croyez-en la bonté, l’honnêteté, les rêves et l’imagination. Vivre positivement est la première étape pour devenir heureux.

* Desserrez les écrous

Riez de vos erreurs. Souvenez-vous de ce discours pendant lequel vous avez perdu le fil de ce que vous vouliez dire. C’est embarrassant, mais il est fort probable que votre public l’ait oublié dans un jour ou deux. Nous avons tous des ratés de temps en temps. La bonne chose, c’est que les gens ont tendance à oublier de telles situations.

* Entourez-vous de ce que vous aimez

Prenez un animal de compagnie. Conservez des moments de film en guise de souvenirs. Tenez-vous à l’écart de ceux qui vous entrainent vers le bas. Si cet emploi bien payé vous mine rien qu’à l’idée de devoir aller travailler, trouvez un travail que vous aimez avant de quitter celui-ci. Si certaines personnes vous forcent à vous conformer, restez à l’écart de leur société.

* Ne remettez jamais

Continuez votre voyage. Prenez votre vie en main, vous ne saurez jamais son étendue alors, faites les choses tant que vous pouvez.

* Ne vous forcez pas trop à essayer de plaire à tout le monde

Vous ne pourrez pas. Et cela ne semble jamais valoir la peine de toute façon. Lorsque vous voulez faire quelque chose pour quelqu’un, commencez par vos proches.

* Gardez la forme

Soyez cette personne attirante que vous avez toujours imaginé d’être. Chérissez votre santé. C’est la meilleure façon de vous montrer sous votre meilleur jour.

* Ne présumez pas

Ne vous inquiétez pas d’oublier votre discours avant de le faire réellement. Ne vous inquiétez pas de ne pas obtenir l’emploi de vos rêves parce que vous pourriez rater le poste lors de l’entrevue. Il est bon de s’attendre au pire, mais ne finissez pas par attendre que le pire.

* Altérez votre façon de penser

Lorsque vous êtes ridicule, critiqué au sujet de votre situation familiale ou condamné pour les erreurs du passé, devant des personnes qui ne veulent rien entendre, ne croyez pas tout ce que vous entendez. Vous le savez mieux que quiconque alors, ne sombrez jamais dans l’apitoiement sur soi.

Rappelez-vous : ne vous énervez pas sur les choses simplement parce que c’est la façon dont réagissent la plupart des gens lorsqu’ils sont confrontés à la même situation. Quand vous vous trouvez être négatif, en colère, en baisse morale, jaloux, etc., sans le savoir, vous videz aussi votre énergie et votre enthousiasme. Vous n’avez qu’à essayer d’évacuer rapidement ces sentiments négatifs, parce que céder à ces émotions, pourrait vous rendre parfois peu raisonnable, et vous pourriez finir par prendre de mauvaises décisions.

 

Par Bernard Lamonnier

Le saviez-vous ► Le miel serait le remède le plus efficace contre la toux


Et voilà que la science donne raison a nos grands-mère, le miel est plus efficace et ce sans effets secondaires que les sirops pour la toux et en plus .. l’enfant ne lèvera pas le nez pour une cuillérée de miel
Nuage

 

Le miel serait le remède le plus efficace contre la toux

 

Photo Fotolia

Le remède de grand-mère trouve ici sa preuve scientifique.

Pour calmer la toux, rien de mieux qu’une cuillerée de miel.

Selon la revue Pediatrics, le miel serait plus efficace que le sirop pour calmer la toux.

300 enfants de 1 à 5 ans souffrant de la toux ont participé à cette recherche. Un groupe a reçu 10 g de miel 30 minutes avant d’aller dormir, alors que l’autre groupe a reçu un placebo.

Les parents avaient noté la sévérité et la fréquence des quintes de toux avant et après le traitement, ainsi que l’impact sur le sommeil de leurs enfants.

Ceux ayant reçu du miel ont pu calmer leur toux plus rapidement et ainsi trouver le sommeil.

Parmi les nombreux bienfaits du miel, il possède une forte concentration en antioxydants qui agissent plus rapidement que le sirop contre la toux. De plus, le sucre qu’il contient provoque une hyper sécrétion de salive et de mucus, ce qui adoucit la gorge et les toux sèches.

http://sante.canoe.ca

Un algorithme permet de remonter à la source de tout type d’information sur le web


Si cela permet de trouver l’origine des messages douteux, dangereux, comme des attentats, de la pornographie et menaces sur le web, cela serait une bonne avancé pour mieux ciblés les recherches.
Nuage

 

Un algorithme permet de remonter à la source de tout type d’information sur le web

 

Réseau - Un algorithme permet de remonter à la source de tout type d'information sur le web

Photo Paulus Nugroho R – Fotolia.com

GENEVE (Suisse) – Un chercheur portugais de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a mis au point un système mathématique permettant d’identifier l’origine d’une information circulant sur un réseau, d’une épidémie, voire d’un attentat, a annoncé vendredi l’EPFL.

Le chercheur Petro Pinto, qui travaille pour le Laboratoire de communications audiovisuelles de l’EPFL, a mis au point un système «qui pourrait s’avérer un précieux allié» pour ceux qui doivent mener des enquêtes criminelles ou qui recherchent l’origine d’une information sur la toile.

«Grâce à notre méthode, nous parvenons à remonter à la source de tous types d’informations circulant dans un réseau et ce en n’écoutant qu’un nombre restreint de membres», a expliqué Pedro Pinto.

À titre d’exemple, il indique être en mesure de retrouver l’auteur d’une rumeur circulant entre 500 membres d’un même réseau, en observant les messages de 15 à 20 contacts seulement.

«Notre algorithme est capable de refaire à l’envers le chemin parcouru par l’information, et de remonter à la source», a-t-il dit.

Le chercheur a aussi testé son système pour retrouver l’origine d’une maladie infectieuse en Afrique du Sud.

«En modélisant les réseaux de circulation d’eau, rivières ou transports humains, nous avons pu retrouver l’endroit où se sont déclarés les premiers cas», a-t-il expliqué.

Le chercheur a aussi testé son système sur les communications téléphoniques liées aux préparatifs des attentats du 11 septembre 2001.

«En reconstruisant le réseau de ces terroristes uniquement sur la base des informations parues dans la presse, notre système nous a livré trois suspects potentiels, dont l’un était l’initiateur avéré de ces attaques, selon l’enquête officielle».

Les détails de cet algorithme sont publiés ce vendredi dans la revue Physical Review Letters.

Pedro Pinto a travaillé sous l’autorité de deux professeurs suisses de l’EPFL, MM. Patrick Thyran et Martin Vetterli.

http://fr.canoe.ca

À la dérive dans le Pacifique Un «radeau géant» de pierres volcaniques


Un volcan sous-marin serait probablement a l’origine de ce radeau de pierre. On peut voir les contour de ce radeau insolite a cause qui est provoquer par les vagues
Nuage

 

À la dérive dans le Pacifique

Un «radeau géant» de pierres volcaniques

 

Un «radeau géant» de pierres volcaniques

Crédit photo : AFP

Un radeau géant formé de pierres volcaniques poreuses est actuellement à la dérive dans l’Océan Pacifique, au large de la Nouvelle-Zélande.

L’amas de pierres ponces s’est formé lors de l’éruption récente d’un volcan sous-marin.

 

Le radeau géant, qui se déplace au gré des courants, s’étend sur une superficie de 26 000 km2, et ressemble à une immense plaque de glace, selon le lieutenant Tim Oscar, commandant du navire néo-zélandais qui surveille le phénomène.

«C’est la chose la plus étrange que j’ai vue en 18 ans de mer», a d’ailleurs annoncé le lieutenant.

Des scientifiques pensent que le Monowai, un volcan sous-marin actif, pourrait être à l’origine de cet amas de pierres.

http://tvanouvelles.ca

Sans son arme, un Américain se croit en danger au Canada


Quelle tristesse de se sentir si démunie sans une arme et voir ceux qui l’entourent comme des menaces potentiels .. j’espère quand même que ce policier américain a pu quand même avoir profiter de son séjours au Canada sans trop de peur … Personnellement j’ai plus peur d,un pays qui a de la facilité a posséder une arme et ce en tout temps
Nuage

 

Sans son arme, un Américain se croit en danger au Canada

 

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Agence France-Presse

Ayant dû laisser chez lui son arme de service pour aller faire du tourisme au Canada, un policier américain a fait rire le Canada cette semaine quand il a raconté s’être senti en danger dans un parc de Calgary face à deux jeunes gens au «ton agressif.

Walt Wawra, venu de Kalamazoo dans le Michigan, a écrit au quotidien Calgary Herald pour dénoncer la loi canadienne sur le port d’armes, bien trop stricte à son avis.

Accompagné de sa femme, il s’est retrouvé face à deux hommes qui leur ont demandé «sur un ton très agressif» s’ils «avaient déjà assisté au Stampede», le célèbre festival de rodéo et de concours d’attelage.

Ils les ont approchés «d’une manière si agressive, peu respectueuse et menaçante», dit Wawra, qu’il a automatiquement cherché à poser la main sur son arme.

Il s’est placé rapidement entre sa femme et les deux hommes en leur disant qu’il n’avait pas envie de leur parler.

«Grâce à notre Seigneur Jésus Christ, ils n’ont sorti aucune arme», écrit encore M.Wawra.

«Beaucoup de gens diront que je n’avais pas besoin d’arme au Canada», ajoute-t-il, mais «un homme doit avoir le droit de se protéger en cas de besoin».

Sa lettre a amusé prodigieusement de nombreux Canadiens et leurs médias.

Un restaurateur de Calgary a écrit sur son panneau publicitaire:

«Avez-vous vu le Stampede? Oh, je plaisantais, ne tirez pas sur moi!»

Le quotidien National Post a rapporté l’incident en l’illustrant de photos de Clint Eastwood en policier pistolero Dirty Harry et de Charles Bronson dans «Un Justicier dans la ville».

Le coup de grâce a cependant été porté par un responsable des services de tourisme de Calgary: les deux jeunes gens «menaçants», a-t-il expliqué, ne faisaient que distribuer des billets gratuits pour le rodéo.

***

Vous pouvez lire ici la lettre que Walt Wawra a envoyée au Calgary Herald (en anglais seulement).

http://www.lapresse.ca