L’enseignement


Il y a le savoir qu’on apprend a l’école qui est important pour se faire une place dans la société, mais il y a aussi le savoir qu’on ne trouve pas dans les livres .. celle des parents, d’une nation, des expériences qu’on échangent .. ce savoir est important pour se forger tout au long de la vie
Nuage

 

L’enseignement

 

« L’enseignement perpétue la mémoire du monde et lui redonne quotidiennement son sens, une parcelle de sens.  »

Francine Noël

Les 7 miroirs de l’âme


Les histoires qui font réfléchir nous font comprendre ou questionner sur différentes choses .. est-ce qu’on a raison de se mettre en colère devant une injustice … la colère ne sert pas a grand chose .. ce sont notre attitude pour changer les choses qui est sans doute la meilleur réponse quoique cela n’est pas toujours facile car nous sommes souvent en confrontations avec nos sentiments, nos croyances, notre éducation
Nuage

 

Les 7 miroirs de l’âme

 

 

Il y avait une fois un jeune prince qui trouvait les gens autour de lui méchants et égoïstes. Il en parla un jour à son précepteur qui était un homme sage et avisé et qui confia une bague au prince…
 
– « Cette bague est magique. Si tu la tournes trois fois sur elle-même, un génie t’apparaîtra. Toi seul le verras. Chaque fois que tu seras insatisfait des gens, appelle-le. Il te conseillera. Mais fais attention : ce génie ne dit la vérité que si on ne le croit pas. Il cherchera sans cesse à te tromper. »
 
Un jour, le prince entra dans une violente colère contre un dignitaire de la cour qui avait agi contre ses intérêts. Il fit tourner trois fois la bague. Aussitôt, le génie apparut:
 
– « Donne-moi ton avis sur les agissements de cet homme », dit le prince.
 
– « S’il a fait quelque chose contre toi, il est indigne de te servir. Tu dois l’écarter ou le soumettre. »
 

À ce moment, le prince se souvint des paroles étranges de son précepteur.
 
– « Je doute que tu me dises la vérité », dit le prince.
 
– « Tu as raison », dit le génie, « je cherchais à te tromper. Tu peux bien sûr asservir cet homme, mais tu peux aussi profiter de ce désaccord pour apprendre à négocier, à traiter avec lui et trouver des solutions qui vous satisfassent tous deux. »
 
Parcourant un jour la ville avec quelques compagnons, le prince vit une immense foule entourer un prédicateur populaire. Il écouta un instant le prêche de cet homme et fut profondément choqué par des paroles qui contrastaient violemment avec ses propres convictions. Il appela le génie.
 
– « Que dois-je faire ? »
 
– « Fais-le taire ou rends-le inoffensif », dit le génie. « Cet homme défend des idées subversives. Il est dangereux pour toi et pour tes sujets. »

Cela me paraît juste, pensa le prince. Mais il mit néanmoins en doute ce que le génie avait dit.
 
-« Tu as raison », dit le génie, « je mentais. Tu peux neutraliser cet homme. Mais tu peux aussi examiner ses croyances, remettre en cause tes propres certitudes et t’enrichir de vos différences. »
 
Pour l’anniversaire du prince, le roi fit donner un grand bal où furent conviés rois, reines, princes et princesses. Le prince s’éprit d’une belle princesse qu’il ne quitta plus des yeux et qu’il invita maintes fois à danser sans jamais oser lui déclarer sa flamme. Un autre prince invita à son tour la princesse. Notre prince sentit monter en lui une jalousie profonde. Il appela alors son génie.
 
– « Que dois-je faire, selon toi ? »
 
– « C’est une crapule », répondit le génie. « Il veut te la prendre. Provoque-le en duel et tue-le. »

Sachant que son génie le trompait toujours, le prince ne le crut pas.
 
– « Tu as raison », dit le génie, « je cherchais à te tromper. Ce n’est pas cet homme que tu ne supportes pas, ce sont les démons de tes propres peurs qui se sont éveillés quand tu as vu ce prince danser avec la princesse. Tu as peur d’être délaissé, abandonné, rejeté. Tu as peur de ne pas être à la hauteur. Ce qui se réveille en toi dans ces moments pénibles te révèle quelque chose sur toi-même. »
 
À l’occasion de la réunion du grand conseil du royaume, un jeune noble téméraire critiqua à plusieurs reprises le prince et lui reprocha sa façon de gérer certaines affaires du royaume. Le prince resta cloué sur place face à de telles attaques et ne sut que répondre. L’autre continua de plus belle et à nouveau le prince se tut, la rage au cœur. Il fit venir le génie et l’interrogea.
 
– « Ôte-lui ses titres de noblesse et dépouille-le de ses terres », répondit le génie. « Cet homme cherche à te rabaisser devant les conseillers royaux. »
 
– « Tu as raison », dit le prince. Mais il se ravisa et se souvint que le génie mentait.
 
– « Dis-moi la vérité » continua le prince.
 
– « Je vais te la dire », rétorqua le génie, « même si cela ne te plaît pas. Ce ne sont pas les attaques de cet homme qui t’ont déplu, mais l’impuissance dans laquelle tu t’es retrouvé et ton incapacité à te défendre. »
 
Un jour, dans une auberge, le prince vit un homme se mettre dans une colère terrible et briser tables et chaises. Il voulut punir cet homme. Mais il demanda d’abord conseil au génie.
 
– « Punis-le »,
dit le génie. « Cet homme est violent et dangereux. »
 
– « Tu me trompes encore », dit le prince.
 
– « C’est vrai. Cet homme a mal agi. Mais si tu ne supportes pas sa colère, c’est avant tout parce que tu es toi-même colérique et que tu n’aimes pas te mettre dans cet état. Cet homme est ton miroir. »
 
Une autre fois, le prince vit un marchand qui voulait fouetter un jeune garçon qui lui avait volé un fruit. Le prince avait vu filer le vrai voleur. Il arracha le fouet des mains du marchand et était sur le point de le battre lorsqu’il se ravisa.
 
– « Que m’arrive-t-il », dit-il au génie. « Pourquoi cette scène m’a-t-elle mis dans cet état ? »
 
– « Cet homme mérite le fouet pour ce qu’il a fait », répondit le génie.
 
– « Me dis-tu la vérité ? »
 
– « Non », dit le génie. « Tu as réagi si fortement parce que l’injustice subie par ce garçon t’a rappelé une injustice semblable subie autrefois. Cela a réveillé en toi une vieille blessure. »
 
Alors le prince réfléchit à tout ce que le génie lui avait dit.
 
– « Si j’ai bien compris », dit-il au génie, « personne ne peut m’énerver, me blesser ou me déstabiliser. »
 
– « Tu as bien compris », dit le génie. « Ce ne sont pas les paroles ou les actes des autres qui te dérangent ou que tu n’aimes pas, mais les vieux démons qui se réveillent en toi à cette occasion : tes peurs, tes souffrances, tes failles, tes frustrations.
 
Si tu jettes une mèche allumée dans une jarre d’huile, celle-ci s’enflammera. Mais si la jarre est vide ou qu’elle contient de l’eau, la mèche s’éteindra d’elle-même.
 
Ton agacement face aux autres est comme un feu qui s’allume en toi et qui peut te brûler, te consumer, te détruire. Mais il peut aussi t’illuminer, te forger, te façonner et faire de l’autre un allié sur le chemin de ta transformation. Toute rencontre difficile devient alors une confrontation avec toi-même, une épreuve, une initiation. »
 
– « J’ai besoin de savoir encore une chose », dit le prince. « Qui es-tu ? »
 
– « Je suis, moi aussi, ton reflet dans le miroir. »

Gadget ► Idées pour protéger sa maison pendant ses vacances


 

Beaucoup ont déjà pris leur vacances d’autres le prendront bientôt. Quand nous partons pour quelques jours, il y a toujours cette inquiétude a savoir si la maison sera indemne a notre retour .. Pour les amateurs de gadgets voici quelques outils qui pourraient vous intéressé
Nuage

 

Idées pour protéger sa maison pendant ses vacances

 

 

Palmarès - Idées pour protéger sa maison pendant ses vacances

Photo koszivu – Fotolia.com

Agence QMI
Stéphanie Godbout

Enfin, les vacances sont arrivées.

Vos valises sont prêtes, vous avez pensé à tout: lecteur de livres numériques, passeport, brosse à dents, chargeur de téléphone intelligent… mais qui pensera à votre maison durant votre absence?

Ne vous inquiétez pas, vous pouvez partir la tête tranquille!

Voici notre petit guide de gadgets pour vous aider à prendre soin de votre maison pendant vos vacances.

Une fausse télé

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Une fausse télé

Photo courtoisie

Une maison habitée fait rebrousser le chemin des voleurs.

Inutile de laisser votre téléviseur allumé pendant des jours, pensez plutôt à vous procurer FakeTV, un appareil électronique qui simule les oscillations lumineuses et colorées d’une télé, sans la dépense énergétique.

Muni d’un capteur, FakeTV se met en marche dès qu’il commence à faire sombre et s’active pendant 4 heures, soir, après soir.

Si les voleurs n’oseront pas cambrioler votre maison, vos voisins, eux, se demanderont si vous vous être transformé en téléphage!
34,95$

Tondeuse automatique

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Tondeuse automatique

Photo courtoisie

Vous partez en voyage et vous ne voulez surtout pas que votre terrain semble à l’abandon?

La tondeuse automatique Husqvarna Automower hybride est l’accessoire qu’il vous faut.

Grâce à son panneau solaire, vous êtes assuré qu’elle aura toujours la charge nécessaire pour effectuer la coupe parfaite de votre pelouse.

La tondeuse est également munie d’un temporisateur, vous permettant de programmer le moment de la tonte et d’une fonction qui lui permet d’envoyer des textos à votre téléphone intelligent si un événement imprévu a troublé son entretien paysager.

Non, le gazon n’est pas toujours plus vert chez le voisin.
2999,95 $

Un émetteur de sons dérangeants

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Un émetteur de sons dérangeants

Photo courtoisie

Le lieu de rencontre des ados bruyants du quartier est tout près de chez vous? Profitez de leur acuité auditive pour les faire fuir!

Mosquito MK4 Multi-Age est un gadget programmable qui émet des sons stridents à une fréquence élevée que seuls les jeunes adultes peuvent entendre.

Avec son rayon d’action de 40 mètres, le Mosquito aura le même effet sur les flâneurs âgés de moins de 24 ans qu’un crucifix sur un vampire.
1100 $

Alarme qui aboie

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Alarme qui aboie

Photo courtoisie

Rex Plus est une alarme qui prend des airs de chien de garde.

Disposez le capteur à un endroit stratégique, comme derrière la porte d’entrée et, dès qu’il détecte une présence, même à travers les murs, les aboiements de chien retentissent.

Après quelques minutes, si l’individu est toujours là, le bruit change pour celui d’un chien enragé prêt à attaquer. Dès que le capteur a le champ libre, l’alarme devient muette.

Les cambrioleurs potentiels seront avertis qu’il ne faut pas réveillez le chien qui dort!
68,51 $

Lumières extérieures avec détecteurs de mouvements

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Lumières extérieures avec détecteurs de mouvements

Photo courtoisie

Faites la lumière sur votre maison avec des projecteurs DEL qui s’allument lorsqu’ils détectent un mouvement jusqu’à une distance de 9 mètres.

Sans fil, ils s’installent facilement à l’entrée de votre domicile, ou encore dans les endroits les plus sombres et propices aux intrusions. Idéal pour surprendre les voleurs la main dans le sac.
29,99 $

Robot espion Spykee

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Robot espion Spykee

Photo courtoisie

Partez l’esprit tranquille avec Spykee, le robot espion à construire soi-même qui surveille votre maison comme si vous y étiez.

Se contrôlant depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet, Spykee se déplace dans votre domicile pour tout voir et entendre ce qui se passe.

Spkykee garde toujours l’œil ouvert et grâce à sa fonction de vidéosurveillance, s’il détecte un mouvement dans la maison, il vous envoie illico une photo sur votre téléphone intelligent.

Avec le robot Spykee, c’est comme si vous aviez des yeux tout le tour de la tête!
469,99 $

Contrôleur de maison à distance

 

Protéger sa maison pendant ses vacances - Contrôleur de maison à distance

Photo courtoisie

Iris est un système qui vous permet de surveiller et de contrôler votre maison du bout des doigts à l’aide de votre téléphone intelligent, votre tablette ou votre ordinateur portable.

Selon l’ensemble choisi («sécurité» ou «confort»), vous pourrez activer votre système d’alarme de l’autre bout du pays si vous aviez oublié de le faire avant de partir, ou encore ajuster la température de votre chambre pour être confortable à votre arrivée.

Recevez un texto ou un courriel dès qu’un capteur de mouvement est déclenché…

Avec Iris, vous aurez votre maison à l’œil en tout temps.
À partir de 179,99 $


Disponible dès la fin août

http://fr.canoe.ca

Escaliers sa vos risques


A défaut de ne pas faire de l’escalade … il est toujours possible de grimper des montagnes en passant par des escaliers Sinon il reste  les escaliers le long d’un mur de brique … Si monter les escaliers c’est un bon exercice pour le coeur … pas sur que ce soit bon contre le vertige
Nuage

 

Escaliers sa vos risques

 

 

La bête noire à abattre


Comme beaucoup de monde j’avais une idée préconçue sur les pitbulel, mais avec des amis dont une éleveuse de chien, et que mon fils a réchappé un pitbull mélangé avec je ne sais plus quelle race de la grosse saisie d’usine a chien au Québec (Elle avait été enfermée pendant 3 ans dans une cage sans sortir pour faire que des bébés) sans oublier l’émission César, je me suis ravisée .. Un chien agira selon son maitre s,il le dompte a être agressif ou s’il le néglige .. il pourra avoir un mauvais comportement qu’importe la race, Le pitbull n’est pas un chien de salon, c’est un animal qui a besoin de bouger a l’extérieur
Nuage

 

La bête noire à abattre

 

Le pitbull fait l’objet d’une véritable chasse aux sorcières sur les cinq continents, mais aussi dans de nombreux arrondissements du Grand Montréal.

PHOTO AFP

Stéphanie Vallet
La Presse

Il fait peur et fait les manchettes à chacune de ses attaques. Le pitbull fait l’objet d’une véritable chasse aux sorcières sur les cinq continents, mais aussi dans de nombreux arrondissements du Grand Montréal. Pourtant, il n’est pas l’unique responsable des quelque 164 000 morsures recensées au Québec chaque année (sondage Léger Marketing, 2010). En tête du classement des chiens ayant le plus de mordant figure un quatuor des plus surprenants: le berger allemand, le cocker, le rottweiler et le golden retriever.

C’est ce que démontre l’une des très rares études qui se sont penchées sur la race des chiens ayant mordu une personne, menée en 1997 par le Système canadien hospitalier d’information et de recherche en prévention des traumatismes.

Éducatrice et comportementaliste pour chien, Gabrielle Dufresne est appelée à travailler fréquemment avec des chiens ayant des problèmes d’agressivité ou de peurs incontrôlables.

«Je travaille avec des chiens depuis 25 ans. Les propriétaires de pitbull sont une partie de ma clientèle. Les gens font appel à moi pour des problèmes de base, surtout parce que leur chien saute sur les gens et est trop enthousiaste. C’est rare que je me retrouve devant un pitbull en situation de comportement grave», explique-t-elle.

«Il n’y a pas de mauvais chiens, mais de mauvais comportements. En 17 ans de carrière, je n’ai vu qu’un seul chien incontrôlable. Il était très difficile et mordait beaucoup… C’était un petit bâtard!»

«Je vois des chiens réactifs toutes les semaines. Ce n’est pas parce qu’un chien a mordu une fois qu’il faut l’euthanasier. La morsure est souvent le résultat de la peur et de l’anxiété, deux choses qu’on peut très bien traiter», explique quant à lui Jean Lessard, éducateur canin comportementaliste à l’hôpital vétérinaire Rive-Sud et Laval.

Ce sont donc les intentions des maîtres qui doivent être remises en question et non l’agressivité par nature d’une race. Certains propriétaires de pitbull conditionnent en effet leur chien à devenir agressif. Les chiots sont soumis à un régime d’endurance qui consiste à les priver de nourriture et à leur faire subir des réprimandes physiques pour, enfin, récompenser leur comportement agressif.

«J’ai déjà vu quelques cas graves de chiens agressifs. Je les évalue sur une échelle de 1 à 10 [10 étant le plus haut niveau d’agressivité], et en 10 ans, je n’ai eu que trois pitbulls», précise la comportementaliste.

Plus «gentils» que la moyenne

Menée en décembre 2010 aux États-Unis, une étude de la Société américaine des tests comportementaux révèle que le pitbull américain a obtenu une note de tempérament de 83,9%, alors que celle de la population canine générale culmine à 80,4%. En clair, cela signifie que les pitbulls sont plus «gentils» que la moyenne des chiens.

«C’est une race extrêmement polyvalente, très déterminée, très intelligente et qui n’aboie pas. Si on sait canaliser son énergie, c’est un chien d’intérieur calme. J’aime les comparer à des joueurs de football américain: ils sont très agiles, très forts, aiment le contact et sont capables de résoudre des problèmes», explique Gabrielle Dufresne.

Alors que les cas de morsures par un pitbull sont répertoriés de manière systématique dans les médias, le portrait est bien différent pour les autres races.

«J’ai un golden retriever en traitement qui a ouvert à deux reprises la main de son propriétaire. J’ai moi-même un pitbull et il s’est fait attaquer quatre fois en quatre ans!», lance la comportementaliste Gabrielle Dufresne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est le berger allemand qui était le tenant du titre. Mais les films et la populaire série télé Rintintin sauvera rapidement son honneur au détriment du doberman et du rottweiler, utilisés comme chiens de garde ou de protection par les militaires et entreprises de sécurité. Si le pitbull est d’abord désigné comme le «Nanny Dog» des États-Unis à cause de sa réputation de protecteur d’enfants (en vedette à la télévision dans The Little Rascals et mascotte des chaussures Buster Brow), dès les années 60 et 70, avec la progression des gangs de rues et la recrudescence des combats de chiens, il va rapidement devenir la nouvelle bête noire à abattre.

Mythe

Le pitbull ne lâche jamais prise et est doté d’une mâchoire ayant un mécanisme de verrouillage? Faux, même s’il a de puissants muscles maxillaires et beaucoup de détermination, selon le Dr Howard Evans, professeur émérite au College of Veterinary Medicine à l’Université Cornell et auteur du livre Anatomy of the Dog, le Dr Sandy deLahunta, neurologiste pour chiens, et la Dre Katherine Houpt, comportementaliste.

«Nous en venons tous à la conclusion que la force de morsure est proportionnelle à la taille de la mâchoire et des muscles de la mâchoire. Il n’existe aucune structure anatomique qui pourrait s’apparenter à un mécanisme de verrouillage chez aucun chien», disent-ils.

Mythe

Le docteur Brady Barr, de National Geographic, a étudié les morsures d’animaux, testant ainsi autant les humains, les chiens domestiques que des animaux sauvages.

Voici les chiffres qui sont ressortis de cette expérience analysant la pression en livre de la morsure.

> Humains: 120 lb

> Requins blancs: 600 lb

> Hyènes: 1000 lb

> Crocodiles: 2500 lb

> Chiens domestiques: 320 lb en moyenne

Un berger allemand, un pitbull terrier américain et un rottweiler ont été testés grâce à une manche de morsures équipées d’un ordinateur spécialisé. Il en ressort que le pitbull terrier américain a moins de pression que les trois autres chiens.

Le pitbull n’est pas une race, mais une description qui en rassemble plusieurs: pitbull terrier, Staffordshire bull-terrier, Staffordshire terrier américain, etc. Il vient de la famille des molossoïdes et est issu du croisement qui combinerait l’esprit de jeux du terrier avec la force et l’athlétisme du bouledogue anglais. Des caractéristiques qui lui valurent d’être recruté pour les combats entre animaux (avec des ours ou des taureaux) si populaires au Royaume-Uni au XIXe siècle. Son nom se rapporte ainsi à deux éléments: «fosse/arène» (pit en anglais) et bull (taureau).

48 morts au Canada depuis 1964, dont 1 seul cas impliquant un chien croisé labrador/pitbull

4 étaient au Québec (3 cas par un husky, 1 par un berger allemand)

Source: National Canin Council

http://www.lapresse.ca

Sécheresse aux É.-U.: les prix des aliments monteront l’an prochain


Si vraiment les prix augmentent (quoiqu’ils augmenteront de toute façon) il est clair que nous aurons a faire des choix .. Ce qui est d’autant plus inquiétant pour ceux a faibles revenus ainsi que les banques alimentaires auront sans doute tant qu’à eux une baisse dans leur dons Pour ce qui est de Tim Hortons c’est le dernier de mes soucis …
Nuage

 

Sécheresse aux É.-U.: les prix des aliments monteront l’an prochain

 

Les conditions de sécheresse aux États-Unis pourraient entraîner une hausse des prix des aliments atteignant près de 4% l’an prochain.

C’est ce que prévoient des économistes qui s’attendent à ce que tout coûte plus cher, de la viande de porc aux céréales.

L’économiste de RBC Paul Ferley affirme que les augmentations seront similaires à celles observées en 2011, lorsque la demande des économies émergentes comme la Chine et l’Inde a provoqué une hausse des prix alimentaires.

Il s’attend à ce que les prix des aliments augmentent de 2,5 à 3,5% cette année et de trois à quatre pour cent l’an prochain.

Une sécheresse extrême a sévi dans plusieurs États du Midwest américain, desséchant les cultures de maïs et de soja, et ses effets se répercuteront dans la chaîne alimentaire.

Selon Patricia Mohr, spécialiste des produits de base des marchés à la Banque Scotia, la hausse du coût de la viande bovine et de porc sera plus visible sur les tablettes des épiceries parce que le maïs est utilisé pour nourrir le bétail aux États-Unis. Les volailles pourraient également être affectées.

Mme Mohr souligne que certains types de céréales ont été touchés par la sécheresse, ce qui pourrait gonfler le prix des produits de boulangerie et des pâtes.

De plus, le fructose et le sirop de maïs, qui sont utilisés dans de nombreux types de produits alimentaires transformés, pourraient coûter davantage, ainsi que des articles fabriqués à partir de canola comme la margarine et la vinaigrette.

Au Canada, Tim Hortons a augmenté le prix de certains produits de boulangerie et de déjeuner la semaine dernière, citant des coûts d’exploitation plus élevés et une hausse des prix des ingrédients. Le prix d’un muffin est de cinq cents plus élevé, tandis que les sandwichs ont augmenté d’environ 10 cents. Le prix du café n’a pas changé.

Mais les épiceries, face à un marché de plus en plus concurrentiel, pourraient hésiter à répercuter les coûts sur les consommateurs.

Tim Hortons augmente ses prix

 

 

Tim Hortons, connu pour son café et ses beignes, a indiqué que le prix d’un muffin avait augmenté de cinq cents, tandis que celui des sandwichs a été haussé de dix cents.

Le prix du café demeure quant à lui inchangé.

Le prix des marchandises, en croissance, est l’un des facteurs expliquant cette révision des prix, a expliqué Tim Hortons. Les ajustements de prix seront appliqués dans la plupart des franchises du restaurateur.

L’annonce survient quelque temps après que Maple Leaf Foods (TSX:MFI) eut prévenu, cette semaine, que la sécheresse entraînerait une inflation des prix des aliments l’an prochain, voire même au-delà de cette date.

Tim Hortons, entreprise établie à Oakville en Ontario, est la plus grande chaîne de restauration au Canada et la quatrième en importance en Amérique du Nord, avec plus de 3700 établissements.

http://www.lesaffaires.com

Des poissons sauvages atteints de cancers de la peau


Les poissons de la Grande Barrière souffrent de cancer .. tout comme l’homme le danger serait probablement du au Ultra violets qui affectent leur peau. D’autres recherches en vue pour savoir s’il y aurait d’autres causes possible
Nuage

 

Des poissons sauvages atteints de cancers de la peau

 

15 % des truites de la Grande Barrière de corail, dans le Pacifique, présentent des lésions cutanées.
15 % des truites de la Grande Barrière de corail, dans le Pacifique, présentent des lésions cutanées. Crédits photo : © Wildlife / Andia/© Wildlife / Andia

Les rayons ultraviolets seraient à l’origine des mélanomes qui affectent 15 % des poissons.

On connaît les effets parfois désastreux des rayons ultraviolets (UV) pour l’homme et certains mammifères (chiens, chats…) lorsqu’ils aboutissent à l’apparition de mélanomes, on découvre désormais que des poissons peuvent souffrir des mêmes maux. Une équipe de chercheurs anglais et australiens vient en effet de montrer que des poissons qui évoluent autour de la Grande Barrière de corail, dans l’océan Pacifique, sont atteints d’un cancer. Il s’agit de truites de corail (Plectropomus leopardus). Les scientifiques, qui ont publié leurs travaux dans la revue PLoS One, ont ainsi observé que, sur un échantillonnage de 136 poissons, 15 % présentaient des lésions cutanées. Des taches noires couvrant de 5 % de la peau jusqu’à la quasi-totalité pour certaines de ces truites connues habituellement pour leur belle couleur orangée.

Les études de laboratoire montrent que les poissons malades ont une durée de vie largement amputée – 6 mois au lieu de 4 ans – et sont très fragilisés. Une variation dans la température de l’eau, par exemple, les fait mourir plus vite. Les chercheurs se montrent évidemment très prudents sur l’ancienneté de ces cancers.

«Étudier les maladies des poissons sauvages prend beaucoup de temps et coûte cher. Il est donc difficile de dire depuis combien de temps ces poissons sont malades», précise ainsi Michael Sweet, de l’université de Newcastle (Royaume-Uni).

Surtout, ils soulignent bien le fait qu’il faudra d’autres travaux pour confirmer leur hypothèse: la responsabilité du soleil dans l’apparition de ces troubles.

Les prélèvements des poissons ont été effectués dans deux zones de la Grande Barrière, là où l’on observe régulièrement des trous dans la couche d’ozone stratosphérique, barrière naturelle pour les rayons ultraviolets.

«D’autres travaux devront être réalisés pour établir les causes exactes de ces cancers, mais, après avoir éliminé d’autres facteurs possibles tels que les microbes ou la pollution marine, les rayons UV apparaissent comme la cause vraisemblable», insiste toutefois Michael Sweet.

«Cette étude présente l’intérêt d’être très nouvelle», souligne Évelyne Sage, chercheuse à l’Institut Curie (CNRS).

Jusqu’à présent, en effet, on avait pu observer des mélanomes liés aux rayons ultraviolets, mais uniquement sur des poissons hybrides de laboratoire.

«Les scientifiques vont devoir contrôler s’il n’existe pas de susceptibilité génétique particulière pour ces truites de corail», explique ainsi la chercheuse de l’Institut Curie.

Une telle étude est évidemment importante pour la gestion de la ressource halieutique, tout particulièrement dans cette région. Les espèces qui évoluent dans la Barrière de corail sont commercialisées pour les bassins d’agrément ou pêchées. Mais, in fine, ajoute Évelyne Sage, «l’intérêt est de voir si l’on peut extrapoler à l’homme».

http://www.lefigaro.fr/