Vernis à ongles = danger?


Je pense que j’ai mit du vernis a ongle une fois dans ma vie .. enfin .. beaucoup de femme aime ce genre de produit malheureusement comme tout produit des éléments chimiques reconnu comme nuisible peuvent s’y retrouver
Nuage

 

Vernis à ongles = danger?

 

Photo: Shutterstock

Par Guillaume Jousset

 

Une nouvelle étude vient émailler la réputation des vernis à ongles, déjà montrés du doigt à cause des produits toxiques qu’ils contiennent.

Pas si glamour que ça, les vernis à ongles, si l’on en croit le rapport du système d’alerte rapide pour les produits dangereux non alimentaires de la Commission européenne publié au début de juin. Il révèle que certains vernis à ongles contiennent des substances dangereuses pour la santé, comme des phtalates, pourtant interdits en Europe depuis 2001. Ce n’est pas la première fois que les vernis à ongles sont montrés du doigt: en juin 2011, les autorités de santé américaines ont publié un rapport identifiant le formaldéhyde et le styrène, fréquemment utilisés dans la composition des vernis à ongles, comme étant des substances cancérigènes.

Une palette… de produits toxiques

Quatre substances chimiques particulièrement controversées brillent par leur présence dans les vernis: les phtalates, des perturbateurs hormonaux; le formaldéhyde, un cancérigène avéré; le toluène, qui peut affecter le système nerveux central; et le camphre synthétique.

Ces produits pourraient contaminer l’organisme en traversant les ongles ou par inhalation. Pourtant, rien n’empêche les fabricants d’utiliser des produits chimiques, tant qu’ils respectent les limites autorisées par la Loi sur les aliments et drogues. Ainsi, Santé Canada permet une concentration maximale de 0,2 % de formaldéhyde dans les vernis et de 5 % dans les durcisseurs à ongles.

Quant aux phtalates, Santé Canada en a banni six des jouets pour enfants, tel que le phtalate de dibutyle (DBP), mais pas des vernis à ongles, contrairement à l’Union européenne…

«Plusieurs examens scientifiques […] ont montré que ces produits ne présentent pas de risque aux concentrations actuelles employées dans les cosmétiques», affirme-t-on à Santé Canada.

Des précautions insuffisantes d’après Lise Parent, écotoxicologue et professeure en sciences de l’environnement à la TÉLUQ qui travaille sur les cosmétiques depuis plusieurs années pour le Réseau des femmes en environnement.

«Nous ne savons rien des effets cumulatifs de ces composés que l’on retrouve ailleurs dans l’environnement, ni des effets “cocktails” que peuvent avoir ces substances entre elles. Quant aux substances cancérigènes ou aux perturbateurs hormonaux, nous n’avons aucune idée de leur impact sur la santé à long terme, même à faible dose.» 

Étiquettes brillantes d’illisibilité

Santé Canada exige que les étiquettes cosmétiques indiquent la liste complète des ingrédients.

«Il faut une loupe et un doctorat en chimie pour comprendre exactement à quoi on a affaire», déplore Lise Parent.

Les ingrédients sont en effet inscrits au moyen d’un système de dénomination appelé INCI (nomenclature internationale d’ingrédients cosmétiques), peu compréhensible pour le commun des mortels. Et cet étiquetage ne prend pas en considération les ingrédients dont la présence n’est pas délibérée, comme les sous-produits et les impuretés. 

Conseils pratiques

Pour éviter tout risque de contamination, le consommateur peut opter pour des vernis à l’eau ou comportant l’appellation «Four free», qui garantit l’absence des quatre substances les plus dangereuses (phtalates, formaldéhyde, toluène et camphre synthétique). Cependant, leur coût est généralement plus élevé et, malheureusement, cette mention est loin d’être une garantie. Au début de 2012, un rapport du Department of Toxic Substances Control de la Californie a révélé la présence de quantités significatives de formaldéhyde, de toluène et de DBP dans des vernis à ongles pourtant étiquetés «sans produits toxiques». Surtout, ne vous rongez pas les ongles!

http://www.protegez-vous.ca

9 réponses à “Vernis à ongles = danger?

  1. Et bien fort intéressant cette article merci de l’ infos
    je m’en mets à peu près deux fois par année pour
    occasion rare , je préfère mes ongles au naturel sa
    vas avec toutes les couleurs 😉

  2. Pingback: Vernis à ongles = danger? | Nuage Ciel d'Azur | Les perturbateurs endocriniens | Scoop.it

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s