Les cinq qualités du crayon


Expliquer la vie aux enfants, n’est pas facile, mais quelques fois des outils de tous les jours peuvent donner de grandes leçons a ces adultes en devenir et pourquoi pas pour nous aussi.  Un crayon .. peut-être bien plus qu’un crayon
Nuage

 

Les cinq qualités du crayon

 

Le petit garçon observait son grand-père en train d’écrire une lettre. A un moment donné, il demanda :

« Est-ce que tu racontes une histoire qui nous est arrivée ? Et est-ce que par hasard cette histoire parle de moi ? »

Le grand-père arrêta d’écrire, sourit, et dit à son petit-fils : « Oui, ça parle de toi, c’est vrai. Mais le crayon dont je me sers est plus important que les mots que j’écris. J’espère que tu lui ressembleras quand tu seras grand ? »

Le garçon examina l’objet avec curiosité, mais ne lui trouva rien de particulier. « C’est un crayon comme tous les crayons que j’ai vu dans ma vie ! »

« Tout est dans la façon de regarder les choses. Ce crayon recèle cinq qualités qui, si tu parviens à les posséder pour toi-même, feront de toi un être en paix avec le monde. »

« Première qualité : tu peux faire de grandes choses, mais tu ne dois jamais oublier qu’il existe une main qui guide nos pas. Cette main nous l’appelons Dieu. Et il doit toujours pouvoir la diriger selon sa volonté. »

« Seconde qualité : de temps en temps, il me faut arrêter d’écrire pour utiliser un taille-crayon. Cela fait un peu souffrir le crayon, mais il en sort plus affûté. Ainsi faut-il que tu apprennes à endurer certaines douleurs, car elles feront de toi une meilleure personne.»

« Troisième qualité : le crayon te laisse toujours la possibilité d’utiliser une gomme pour effacer ce qui ne va pas. Tu dois comprendre que d’effacer quelque chose que l’on a fait n’est pas nécessairement mal, et que ça peut-être quelque chose d’important pour rester sur le droit chemin.

« Quatrième qualité : ce qui importe vraiment dans ce crayon, ce n’est pas le bois ou la forme extérieure, ce qui compte c’est la mine à l’intérieur. Alors, fait bien attention, toujours, à ce qui se passe en toi. »

« Enfin, cinquième qualité du crayon : il laisse toujours une trace. De la même façon, sache que tout ce que tu feras dans ta vie laissera des traces et qu’il faut essayer d’être conscient de chacun de tes actes.

Paulo Coelho

Le saviez-vous ►Les odeurs du temps


On dit souvent que le temps sent la pluie, quelque fois c’est une odeur agréable d’autrefois un peu moins .. Sommes nous déjà arrêté sur le fait que le temps a des odeurs .. et bien oui .. et cela s’explique
Nuage

 

Les odeurs du temps

 

Celui qui prétend sentir une tempête arriver ne croit pas si bien dire. Nos étés sont remplis de temps capricieux, mais imaginiez-vous qu’un cumulus n’arrive jamais seul ? Panorama des astuces pour flairer la météo.

Le saviez-vous ? Nos narines sont quotidiennement les témoins inconscients de la météo. Avant les premières averses, nous pouvons déjà remarquer une forte odeur flottant dans l’air. C’est l’ozone, qui porte bien son nom puisqu’il est issu du grec ozein : « exhaler une odeur ». Ce gaz, aussi bien d’origine naturelle qu’artificielle, est une forme dérivée de l’oxygène. Odorant mais aussi oxydant, il se forme suite à une décharge électrique – un éclair, par exemple. Le vent, qui provient des courants descendants des altitudes plus élevées, transporte cette odeur particulière jusqu’à nous.

La pluie est elle aussi accompagnée de son identité olfactive. En tombant elle déplace les molécules odoriférantes des surfaces, ensuite entrainées par le vent. L’odeur dégagée peut être agréable ou putride, en fonction de l’environnement.

En 1964 les géologues australiens Isabel Joy Bear et R. G. Thomas mettent un nom sur ce phénomène : le petrichor. Issu du grec petros, pierre et ichor, le sang des dieux, ce terme fait référence à la sève odorante qui coule des pierres pendant les périodes sèches.

Après la pluie, le beau temps ? Il reste surtout de la terre moisie. Cette émanation humide, on l’appelle la géosmine. Ce composé organique provient de bactéries ou d’algues et donne une odeur nauséabonde à la terre. On l’associe beaucoup à l’œnologie car en s’infiltrant dans les sols la géosmine est à l’origine du goût terreux de certains vins.

Coline Dangerfield

 

http://www.nationalgeographic.fr

Un conducteur texte sur les dangers du texto au volant puis fait un accident


Voulant parler de prudence au texto, ce jeune homme aurait pu aussi rencontrer de façon catastrophique la mort. Je pense que même pour un petit message le texto avec un volant d’une main ne fait vraiment pas une bonne combinaison
Nuage

 

Un conducteur texte sur les dangers du texto au volant puis fait un accident

 

Insolite - Un conducteur texte sur les dangers du texto au volant puis fait un accident

Photo philipus – Fotolia.com

HOUSTON, Texas – Un jeune homme de Houston, au Texas, qui textait au volant de sa camionnette le message «Je dois cesser de texter, car je pourrais mourir dans un accident de la route», a justement failli perdre la vie lorsque son véhicule a ensuite plongé dans un ravin.

Chance Bothe, âgé de 21 ans, peut se compter chanceux d’être encore en vie aujourd’hui. Il termine une longue période de six mois de réhabilitation après plusieurs interventions chirurgicales complexes qu’a nécessitées son accident survenu en janvier dernier, selon KHOU News.

Le 24 janvier dernier, après avoir envoyé son message où il se conseillait à lui-même la prudence, il a ensuite écrit «J’arrive». C’est à ce moment que sa camionnette a brusquement quitté le pont sur lequel elle circulait pour plonger dans un ravin de 11 mètres de profondeur.

Le jeune étudiant a subi de multiples fractures au crâne, au sternum, au visage et aux jambes et des dommages au cerveau. Les médecins ont dû procéder trois fois à sa réanimation.

Maintenant, il se consacre à faire la promotion de la conduite sécuritaire.

«Les gens me disent que si Dieu ne m’a pas rappelé à Lui, c’est que j’avais une mission spéciale sur Terre. Et je crois que ça consiste à rappeler à tout le monde de ne pas texter et conduire en même temps», a-t-il précisé à KHOU News.

http://fr.canoe.ca

Du rat à 100$ dans un dîner new-yorkais


Je sais que le rat se mange dans certains pays, mais je ne suis pas sur de devenir une adepte de cette bestiole en guise de repas. Peut-être dans une situation extrême, mais encore la, cela me répugne en temps que nourriture
Nuage

 

Du rat à 100$ dans un dîner new-yorkais

 

PHOTO D’ARCHIVES, ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

RelaxNews

Si l’adage «Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es» est fondé, qu’en est-il des vingt convives d’un dîner new-yorkais qui ont déboursé quelque 100$ pour déguster du rat ?

L’idée du menu provient d’une artiste de Brooklyn nommée Laura Ginn, qui souhaitait véhiculer un message d’autonomie et de pratiques agro-alimentaires durables. Pour ce faire, elle a organisé un dîner pour gastronomes téméraires composé de plats à base de l’une des sources naturelles de protéines les plus abondantes de la métropole : les rats.

L’intitulé, «Tomorrow We Feast Again on What We Catch» («Demain, nos festins seront de nouveau composés de ce que nous attraperons»), décrit un «banquet post-apocalyptique de chasseurs-cueilleurs», qui nécessite d’ignorer les tabous occidentaux concernant le rat, considéré comme un parasite.

«Ce que je tente d’accomplir avec cela, c’est de donner aux gens l’occasion de repousser leurs limites… et d’étendre leurs horizons sur ce qui constitue une ressource alimentaire et sur celles qui sont à leur disposition», explique l’artiste dans un vidéo publiée sur le site de financement collectif Kickstarter.

Les vingt convives ont ainsi pu déguster un croustillant de chèvre à la viande de rat, puis une terrine de porc et de rat, du rat braisé et un demi-rat rôti sur une salade de maïs doux, d’après le quotidien The New York Observer.

Toutes les précautions sanitaires ont été prises pour préserver la santé des gastronomes. Les rats ne venaient pas des égouts de la ville, mais avaient tous été livrés entiers (avec leur fourrure) et surgelés, suite à une commande de l’artiste. Le repas a été concocté par le chef Yuri Hart, qui a mis un an à préparer son menu.

http://www.lapresse.ca

Découverte à Montréal d’un gène qui cause le tremblement essentiel


Vivre avec des tremblements n’est pas facile, quand cela affecte les mains par exemple, juste se nourrir devient un exploit .. On vient de découvrir le gène en cause …peut-être que cela aboutira a des traitements plus efficaces
Nuage

 

Découverte à Montréal d’un gène qui cause le tremblement essentiel

 

Le tremblement essentiel affecte surtout les mains des personnes affligées

Le tremblement essentiel affecte surtout les mains des personnes affligées  Photo :  iStock

Des chercheurs de l’Université de Montréal ont identifié le premier gène pouvant expliquer certains cas de tremblement essentiel (TE), ce qui permettra éventuellement un meilleur diagnostic de cette maladie souvent confondue avec le Parkinson.

L’étude du Dr Rouleau et de son équipe, qui sera publiée vendredi dans la revue scientifique The American Journal of Human Genetics, révèle que des mutations d’un gène appelé FUS (Fused in Sarcoma) pourraient engendrer des cas de TE.

Il s’agit de la première étude établissant la cause de la maladie neurologique, qui se caractérise par la dégénération (mort cellulaire) de régions du cerveau contrôlant les muscles moteurs.

Encore peu connu, le TE est le trouble moteur le plus courant dans la population, et sa fréquence augmente avec l’âge. Les tremblements chez les personnes touchées affectent surtout les mains, pouvant rendre difficile certaines tâches quotidiennes, comme travailler, écrire, manger ou boire.

Afin de trouver le gène FUS, les chercheurs ont « identifié une famille typique et examiné l’ensemble des gènes chez des individus clés qui étaient affectés dans cette famille », explique la Dre Nancy Merner.

« Cette approche simple a permis de contourner les obstacles cliniques qui avaient nui aux tentatives antérieures visant à identifier des gènes causant le TE », ajoute-t-elle.

La découverte de ce gène est d’autant plus importante qu’elle pourrait mener à la mise au point d’un test génétique qui permettrait d’avoir un meilleur diagnostic de cette maladie, souvent confondue avec un début de Parkinson.

Des erreurs de diagnostic se produisent « dans 37 à 50 % des cas de TE », indique le Dr Guy Rouleau.

Les chercheurs se concentrent désormais sur l’élaboration de médicaments pour améliorer la qualité de vie des personnes affligées par ces tremblements.

http://www.radio-canada.ca

Un potager urbain qui fait les manchettes


Un couple a Drummonville a décidé d’utiliser leur terrain en avant de la maison pour un usage beaucoup plus utile et agréable, mais la ville ne semble pas beaucoup appréciée .. des pétitions sont lancé (même une internationale) pour donner l’appui ce beau projet et qui a mon avis pourrait même s’étendre ailleurs dans nos villes du Québec … pour se remémorer l’histoire Controverse autour d’un potager a Drummondville  
Nuage

 

Un potager urbain qui fait les manchettes

 

L’agriculture urbaine est un sujet à la mode cet été. Un peu partout dans nos villes, on voit pousser des jardins potagers. La plupart du temps, c’est évidemment à l’arrière de la maison que l’on plante ses tomates, piments ou concombres. Certains le font cependant à l’avant, mais devraient alors bien vérifier avec la municipalité s’ils sont dans leur droit.

C’est l’histoire d’un couple de Drummondville qui lutte depuis des semaines contre le règlement municipal pour pouvoir cultiver son potager devant leur chez-soi.

La nouvelle de leur combat s’est répandue comme une traînée de poudre sur Facebook et plus de 20 000 personnes ont signé à ce jour leur pétition. De nouveaux signataires arrivent chaque jour de tous les coins du monde, aussi loin que d’Australie ou de Pologne, et aussi près que des États-Unis.

En effet, l’activiste américain Roger Doiron, celui-là même qui a convaincu Michelle Obama de créer un potager à la Maison-Blanche, après avoir fondé Kitchen Gardeners International, a lancé une pétition internationale en leur faveur.

Et vous, avez-vous votre propre jardin potager ? Est-il à l’avant ou à l’arrière de votre demeure ? Que pensez vous de la lutte de ce couple?

http://www.soscuisine.com