L’amélioration humaine


Je me demande si l’auteur de cette citation dirait la même chose aujourd’hui, quoique c’est un fait. L’amélioration humaine est une prise de conscience que même si la moralité est décrite dans nombres de livres, ce n’est qu’en connaissance que nous pouvons changer les conditions humaine
Nuage

 

L’amélioration humaine

 

© L’Internaute Magazine/ Julien Maleinge

L’amélioration humaine ne viendra ni de textes législatifs, ni de mouvements sociaux, mais seulement de l’irrésistible progression individuelle basée non sur la matière, mais sur l’Esprit.

Georges Barbarin (1882-1965)

Il risque sa vie pour sauver celle d’un chien gisant sur l’autoroute


Sur les autoroutes, rien n’arrêtent les automobiles. Tant pis s’il y a un animal couché sur la route. Bon, il faut comprendre que c’est dangereux, c’est un fait, mais il me semble que les automobilistes pourraient au moins ralentir la circulation d’eux-mêmes, mais bon, au moins ce chien a pu être sauvé quand même
Nuage

 

Il risque sa vie pour sauver celle d’un chien gisant sur l’autoroute

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Houston TranStar

Rickey Young, c’est le nom d’un homme au grand coeur, qui a secouru une chienne gravement blessée, gisant au milieu d’une autoroute très fréquentée de Houston, au Texas.

L’homme a entendu parler de la pauvre bête vendredi matin en écoutant la radio alors qu’il roulait sur cette fameuse route. La chienne était étendue sur une voie réservée aux bus, et Rickey a décidé de voler à son secours. Il a arrêté son camion et grimpé sur le parapet séparant les deux voies pour venir près d’elle, risquant sa vie pour sauver la sienne.

L’animal était bien sûr terrifié et Rickey a eu bien du mal à s’en approcher. Mais loin de renoncer, il eu une très bonne idée. Rickey est retourné dans son véhicule pour y chercher son sandwich et appâter la chienne affamée.

« Je pouvais voir qu’elle était reconnaissante »

La confiance de l’animal ainsi gagnée, Rickey a pu le prendre dans ses bras et l’emmener dans son camion.

« Je pouvais voir qu’elle était reconnaissante et heureuse d’être en sécurité » raconte-t-il à KHOU.com. « Je suis très sensible à ce genre de situation. J’ai un chien et je ne supporterais pas de le savoir sur l’autoroute comme ça«  confie-t-il.


Rickey a conduit la pauvre bête en urgence dans une clinique vétérinaire où elle a été soignée et opérée. La chienne, qui souffrait d’une hémorragie interne et de plusieurs os brisés ne portait ni collier ni puce électronique, il est donc fort probable qu’elle n’ait pas de maître.

Une chose est sûre, si Rickey ne l’avait pas sauvée, elle serait sans doute morte peu de temps après, a affirmé le vétérinaire qui s’est occupée d’elle.

Les caméras de surveillance de l’autoroute ont filmé ce sauvetage périlleux.

 

http://wamiz.com/

Le Saviez-Vous ►La carte du monde réelle et imaginaire d’internet


C’est étonnant le travail que cet artiste a fait pour créer cette carte du monde des habitudes d’Internet, que ce soit par les réseaux sociaux comme Facebook, les jeux tels que Candy Crush, les sites de recherches, etc. Cela vaut la peine de cliquer sur la carte pour la voir plus en détail
Nuage

 

La carte du monde réelle et imaginaire d’internet

 

Le Cartographier internet, c’est s’exposer à ce que le résultat soit obsolète avant même d’être publié.

Martin Vargic, un artiste slovaque, a tenté l’expérience. Représenter la nébuleuse des sites, des applications et de l’infrastructure dans une carte old school qu’il a agrémenté de données sur la création et la puissance de ce nouvel outil qui était balbutiant il y a encore 15 ans.

Je trouve le résultat magnifique.

Vous retrouverez les classements des

  • sites les plus visités
  • plus grands sites internet (par CA)
  • meilleures ventes de jeux vidéos
  • plus grandes entreprises liées au télécom

Vous pourrez également retrouver

  • la chronologie de l’évolution d’internet
  • un historique de la création des plus grands sites.

Mais aussi, des cartes sur

  • l’importance de la surveillance du réseau par la NSA
  • les navigateurs les plus utilisés
  • les réseaux sociaux les plus utiliés
  • l’utilisation d’internet

Le plus intéressant, c’est la carte qu’il a inventée. Il a organisé les différentes informations en continents, îles et océans.
Il a regroupé, à gauche, le monde du divertissement. A droite, celui du business. Au milieu, il a rassemblé ce qui représente le partage de l’information : les navigateurs, les sites de partage de savoir, les stockeurs de données (photos, vidéos, …) et enfin, les sites permettant les communications (skype, …)

Il n’a évidemment pas oublié l’énorme monde du sexe relié au continent de l’information par une fine bande de sites de rencontre.

Un travail extraordinaire.


carte d'internet

via : www.independent.co.ukla carte en grand

http://www.unecartedumonde.fr/

 

Le café au beurre, la tendance coupe-faim qui fait fureur aux Etats-Unis


Un coupe-faim au petit-déjeuner ? Ce n’est pas vraiment le moment. Et personnellement, je ne gaspillerais pas un bon café en y mettant du beurre. Seul un nuage de lait a le droit de se glisser dans ma tasse caféinée. Désolée mais je ne crois pas du tout que ce soit bon pour la santé
Nuage

 

Le café au beurre, la tendance coupe-faim qui fait fureur aux Etats-Unis

 

Un expresso./Photo d’illustration

Envie d’un expresso ? Prenez plutôt un bulletproof coffee, ou café pare-balles en français. Ce café dans lequel on verse du beurre est en passe de devenir la nouvelle tendance Outre-Atlantique. Couper la sensation de faim, décupler la concentration… Ses effets seraient bénéfiques pour notre corps et notre esprit.

Satiété garantie

Wall Street et la Silicon Valley ont d’ores et déjà adopté cette boisson originale au petit-déjeuner. Le principe est de conjuguer l’effet stimulant de la caféine et celui rassasiant du beurre. Il ne faut toutefois pas miser sur n’importe quel beurre : il doit être sans sel et fait à partir de lait d’animaux nourris à l’herbe.

Des preuves scientifiques

Ca n’a pas l’air très appétissant, mais son créateur, l’entrepreneur Dave Asprey, affirme que les résultats sont au rendez-vous.

« Quand on mélange du café pauvre en toxines avec du beurre et des huiles TCM, le beurre neutralise la sensation de faim tout en apportant au cerveau ce dont il a besoin, y compris les micronutriments », a-t-il expliqué lors d’une interview à Fox News.

Il n’y a plus qu’à se laisser tenter…

LaDépêche.fr

http://www.ladepeche.fr/

Une étrange figurine aux yeux clos découverte au Proche-Orient


Les archéologues trouvent des objets tout au long de leurs fouilles, certains de ces objets sont mystérieux et ils doivent essayer de trouver leur utilité de l’époque à laquelle ils doivent appartenir. C’est un énigme  a travers le temps, que les seuls indices sont l’environnement d’un temps révolu
Nuage

 

 

Une étrange figurine aux yeux clos découverte au Proche-Orient

 

Le bâton gravé de deux visages − Luis Teira, Mission de Qarassa

Le bâton gravé de deux visages − Luis Teira, Mission de Qarassa

Vers 10 000 ans av. J.-C., bien avant les royaumes mésopotamiens ou l’Égypte pharaonique, des sociétés sophistiquées émergent au Proche-Orient.

Ce sont elles qui abandonnent peu à peu la chasse et la cueillette des hommes préhistoriques, pour l’agriculture et l’élevage. Ce sont elles aussi qui apporteront ce mode de vie en Europe, changeant à jamais le cours de son histoire. Depuis les années 1950, des découvertes en Turquie, Syrie, Israël, Palestine et Jordanienotamment, dépeignent des sociétés complexes, aux mœurs et rituels élaborés.

Autour de 8200 ans av. J-.C., ces sociétés semblent connaître une évolution religieuse ou idéologique assez profonde. Alors que les visages humains étaient très rares dans leur répertoire artistique, voire totalement absents pour les périodes les plus anciennes, ils apparaissent à profusion à partir de cette date. Et ils deviennent un petit peu plus réalistes, moins schématiques.

Les archéologues ne savent pas pourquoi le visage humain prend une telle importance à cette époque. Mais une découverte de chercheurs espagnols et français éclaire cette évolution, la liant à un rite funéraire bien connu.

Ils viennent en effet de publier l’analyse d’un petit bâton en os sur lequel sont sculptés deux visages, qui date précisément de cette période : 8300 à 8000 ans av. J.-C. Ils l’avaient mis au jour il y a quelques années, lors des fouilles du site de Tell Qarassa dans le sud de la Syrie. Long de cinq centimètres, sans doute en os d’auroch, il se trouvait dans les restes d’une habitation en pierre transformée en cimetière.

Ce qui étonne le plus les archéologues, ce sont ces yeux fermés. Ils n’ont pas d’équivalent dans l’art de cette époque. Sauf avec un rite qui a fait couler beaucoup d’encre et apparaît à peu près au même moment : les crânes surmodelés. Ce rite se déroulait vraisemblablement de la manière suivante : quelque temps après la mort d’un défunt, des hommes creusaient sa tombe et y prélevaient le crâne. Sur la surface de celui-ci, ils appliquaient alors une sorte d’enduit. En modelant ce dernier (et en le rehaussant parfois de couleurs), ils redonnaient alors un visage − assez stéréotypé − au défunt.

Or dans les crânes surmodelés comme dans les visages de Tell Qarassa, les créateurs figurent la bouche par un trait bref. Et les yeux sont le plus souvent fermés. Les proportions de la tête sont également assez similaires.

Et justement, des pratiques qui rappellent les crânes surmodelés existaient à Tell Qarassa. Dans le cimetière où se trouvait la figurine, les squelettes sont sans tête. Dans une autre zone du site, qui semble dater de la même époque, onze crânes d’hommes et d’enfants mâles ont été regroupés dans une toute petite pièce ovale. Pas de crânes surmodelés ici, mais le visage fait toutefois l’objet d’une attention particulière : il est absent (la partie du crâne correspondant au visage a été retirée).

Voilà pourquoi l’équipe qui a découvert le bâton estime que sa fonction était probablement similaire à celles des crânes surmodelés. Lesquels ont fait l’objet de différentes interprétations au cours de l’histoire : des trophées de guerre, ou des opérations liées aux ancêtres (leur rendre un culte, rappeler leur souvenir ou au contraire de les oublier). Selon l’équipe, il s’agirait peut-être d’une manière de réintégrer les défunts dans la vie sociale, de les humaniser. Et les yeux fermés ou ouverts de ces crânes, représenteraient la mort ou la vie.

En tout cas, les hommes qui se sont servi du bâton l’ont peut-être utilisé pour des rituels funéraires. Car malgré sa présence dans ce cimetière, il ne semble pas s’agir d’une simple offrande aux défunts, qui sont totalement absentes des tombes du site. En revanche, quelqu’un semble avoir fractionné le bâton en plusieurs morceaux, ce qui faisait peut-être partie d’un rite. En effet, à la base de celui-ci se trouve un léger renflement très similaire avec le haut des deux têtes gravées : il y avait donc sans doute d’autres visages sur le bâton, qui était plus long.

Nicolas Constans

http://archeo.blog.lemonde.fr/

Jouer avec Barbie limiterait les choix de carrières


Je me suis toujours demandé si ce genre de recherche avec un nombre limité de personne est représentatif. De toute façon, je pense que c’est pour l’intérêt des enfants d’élargir les possibilités de s’éveiller pour leur avenir.

Nuage

 

 

Jouer avec Barbie limiterait les choix de carrières

 

Jouer avec Barbie limiterait les choix de carrières

Photo Fotolia

Les petites filles qui jouent avec des poupées Barbie pourraient avoir l’impression que certaines carrières ne sont pas envisageables pour elles, selon une nouvelle étude américaine.

Jouer avec Barbie «crée une impression qu’elles ont des possibilités limitées pour leur avenir», selon la chercheuse Aurora Sherman de l’Université de l’Oregon. Son étude a été publiée mercredi dans le journal Sex Roles.

Elle a fait jouer 37 fillettes âgées de quatre à sept ans avec trois différents jouets : la Barbie mode, la Barbie carrière et avec Madame Patate. Elle a ensuite demandé aux fillettes quelles carrières elles pourraient envisager sur une liste de 10 choix.

Mme Sherman a découvert que les filles qui avaient joué avec l’une ou l’autre des poupées Barbie estimaient avoir moins de choix de carrière que les garçons.

Les filles qui avaient joué avec Madame Patate estimaient avoir sensiblement le même nombre de choix de carrière que les garçons.

Cela ne veut pas pour autant dire que les parents devraient jeter à la poubelle les poupées Barbie, a conclu la chercheuse, mais qu’ils devraient plutôt s’assurer que leurs enfants aient plusieurs jouets différents sous la main.

http://fr.canoe.ca/

Cauchemars répétés reliés à des troubles mentaux chez les enfants


Tout le monde fait des cauchemars et les enfants ne sont pas épargnés. Cependant si ces cauchemars deviennent des terreurs nocturnes pour ces jeunes enfants, il faudrait peut-être consulté
Nuage

 

Cauchemars répétés reliés à des troubles mentaux chez les enfants

 

Cauchemars répétés reliés à des troubles mentaux chez les enfants

Photo Fotolia

Les cauchemars sont un phénomène normal, mais leur répétition ainsi que les terreurs nocturnes à long terme peuvent entraîner d’autres problèmes.

Selon une nouvelle étude effectuée en Angleterre par le Dr Dieter Wolke, les cauchemars et terreurs nocturnes au-delà de 12 ans peuvent être le catalyseur de troubles psychotiques. On parle ici de la paranoïa, des hallucinations et des délires, rapporte Top Santé.

Ce sont 6800 enfants qui ont été étudiés jusqu’à l’âge de 12 ans. Les parents remplissaient un questionnaire associé à la fréquence des mauvais rêves. Par la suite, les enfants étaient interrogés sur le plan psychologique.

– 37 % des enfants faisaient des cauchemars pendant plusieurs années.

– 1 enfant sur 10 vivait des terreurs nocturnes.

– 47 enfants sur 1000 avaient vécu des troubles psychotiques.

– Les enfants qui faisaient des cauchemars répétitifs au-delà de 12 ans augmentaient leur risque de trouble de santé mentale de 3 fois et demie.

– Les enfants qui vivaient des terreurs nocturnes doublaient encore ce risque.

«Les enfants devraient se coucher à heures fixes, éviter de voir des films anxiogènes le soir et ne pas regarder l’ordinateur la nuit», rapporte le Dr Wolke.

Cependant, la cause du lien entre les cauchemars et les troubles psychotiques doit fait l’objet de plus de recherches.

http://fr.canoe.ca/