Écoute


Il a tant de choses que l’on peut découvrir en étant a l’écoute de la vie, et avec le temps, nous forgeons notre façon de voir les choses et rien n’empêche de changer d’avis, de faire des compromis …
Nuage

 

 

Écoute

 

Il n’y a pas de mal à écouter. La vie est un apprentissage permanent … Plus on croit savoir, moins on sait, tant les choses changent, et avec elles les mentalités …

Yasmina Khadra

"Jurassic Cat" : quand les dinosaures sont remplacés… par des chats


Voyons un chat peut-il faire aussi peur qu’un Vélociraptor ? A moins d’être d’être à la hauteur d’une souris, dans ce cas, mieux vaut fuir
Nuage

 

« Jurassic Cat » : quand les dinosaures sont remplacés… par des chats

 

 

Deux enfants se cachent dans une cuisine, terrorisés par des… chats ! Et oui, les petits félins au gros potentiel buzz sont les stars de cette parodie du film « Jurassic Park ».

On se souvient de la scène mythique de la cuisine dans le film « Jurassik Park » de Steven Spielberg (1993). Les deux enfants sont alors poursuivis par un redoutable Velociraptor. Qui, lors d’une promenade tranquille à la campagne, ne s’est pas remémoré la célèbre réplique « N’allez pas dans les hautes herbes ! ». Osons le dire : depuis Jurassic Park, les Velociraptors sont devenus une véritable hantise.

Pour remédier à cette situation, une boîte de production thaïlandaise a eu la bonne idée de parodier la fameuse scène de la cuisine. Les deux Velociraptors sont ici remplacés par… des chats. Les bruitages, la musique angoissante… Tout a été conservé mais se trouve démystifié par les doux miaulements des petits félins.

 

 

http://www.linternaute.com/

Le Saviez-Vous ► Top 10 des plus grandes rançons jamais payées (pour celles qu’on connait)


Il y a eu une époque ou les enlèvements étaient monnaie courante dans certains pays. On pouvait demander des sommes faramineuses. Dans cette liste, une rançon est plutôt étonnante,. Sans approuver l’enlèvement et les vols de banque, il faut avouer que ces criminels avaient le souci des plus pauvres
Nuage

 

Top 10 des plus grandes rançons jamais payées (pour celles qu’on connait)

 

  • Source photo : aresauburnphotos

  • Aujourd’hui, la prise d’otage avec rançon n’est plus vraiment un business. Certes la tradition se perpétue du côté d’AQMI notamment ou chez les FARCS, mais jamais les rançons n’atteignent les sommes démentielles qu’elles atteignaient dans les années 70 notamment. Le site Business Insider a compilé une vingtaine d’enlèvements qui ont rapporté le plus de thunes aux ravisseurs en calculant à quoi la somme équivaudrait aujourd’hui. Mettez vos cagoules et on y va.

  • Jorge et Juan Born – 60 millions de dollars en 1974

    Les frères Born étaient à la tête d’une multinationale basée en Argentine et spécialisée dans le commerce de céréales. Enlevés par des terroristes d’extrême gauche, les Montoneros, ils ne furent libérés que 9 mois après contre l’énorme somme de 60 millions de dollars (près de 293 millions aujourd’hui). Après cette mésaventure, la boîte changea carrément de pays et s’installa au Brésil, et on les comprend.

    1

    Source photo : jose-marmol

  • Victor Li – 134 millions de dollars en 1996

    Victor Li est un homme d’affaires canadien originaire de Hong-Kong et fils du milliardaire Li Ka-shing dont la fortune était estimée en 2012 à plus de 25 milliards de dollars. Un pactole qui fit saliver Cheung Chi Keung, un criminel ambitieux qui ne profita que 2 ans de la rançon de 134 millions de dollars qu’il récupéra (197 millions aujourd’hui) puisqu’il fut arrêté et fusillé en 1998.

  • Walter Kwok – 77 millions de dollars en 1997

    Un an après l’enlèvement de Victor Li (et donc un an avant de se faire choper et exécuter), Cheung Chi Keung décide que 134 millions ce n’est pas assez et enlève Walter Kwok, fils du plus important businessman de Chine. Il reçoit en échange 77 millions (110 millions actuels). Kwok sera retrouvé vivant dans une caisse en bois.

  • Victor Samuelson – 14,2 millions de dollars en 1974

    L’Argentine dans les 70’s avait l’air d’être un chouette pays. La même année que les frères Born, Victor Samuelson a fait les frais de la mode des enlèvements. Pas spécialement riche, Samuelson avait le malheur de bosser pour Exxon, grosse compagnie pétrolière, ce qui permit aux guérilleros d’échanger, après 98 jours de détention, Victor Samuelson contre 14,2 millions de dollars.

    2

    Source photo : businessinsider

  • Charles Lockwood – 2 millions en 1973 et 10 millions de dollars en 1975

    Charles Lockwood était un homme d’affaires britannique amoureux de l’Argentine. Tellement amoureux qu’il a été enlevé 2 fois en 26 mois par les mêmes loustics qui avaient enlevé Samuelson. Amoureux de l’Argentine certes, mais pas totalement idiot, Lockwood quitta le pays avec sa famille après sa seconde libération.

  • Patty Hearst – 6 millions de dollars en 1974

    Fille d’un riche ponte des médias américains, Patty Hearst fut enlevée en 1974, mais ses ravisseurs, membres du groupuscule d’extrême gauche « l’Armée de libération symbionaise » ne réclama pas de rançon. Ils exigèrent que William Hearst distribue 400 millions de dollars de nourriture aux défavorisés de Los Angeles, il en distribuera pour 6 millions, ce qui ne satisfera pas les ravisseurs. La fin de l’histoire est plus étrange pour Patty qui, souffrant du Syndrome de Stockholm, se mit à braquer des banques avec ses ravisseurs, ce qui l’emmènera tout droit en prison pendant 2 ans.

    3

    Crédits photo (creative commons) : Inconnu

  • Enrique Metz – 5 millions de dollars en 1975

    Après les 60 millions récupérés l’année d’avant avec les frères Born, les 5 millions reçus en échange de cet employé Mercedes a dû un peu décevoir les Montoneros argentins. On a beau être un guérillero, on a aussi un coeur, vous savez.

  • John Paul Getty III – 3 millions de dollars en 1973

    C’est bien connu, être le petit fils d’un magnat du pétrole comporte de nombreux avantages, mais aussi quelques risques. Comme par exemple celui de se faire enlever à 16 ans par des gangsters italiens qui réclament 17 millions, et te coupent une oreille pour l’envoyer à la presse si ton grand-père refuse de payer. Plus sordide encore, John Paul Getty ne paiera que 2,2 millions, la somme maximum déductible d’impôts, laissant son fils John Paul Getty II régler la différence. Un bel enfoiré ? Tout à fait.

  • John R Thompson – 3 millions de dollars en 1974

    Décidément, on s’est marré niveau enlèvement dans les années 70. Devinez où Thompson s’est fait enlever ? En Argentine, exactement. Et toujours par la fine bande de l’Armée Révolutionnaire du Peuple qui avait besoin de sous pour s’acheter des nouveaux treillis

  • Samuel Bronfman II – 2.3 millions de dollars en 1975

    Samuel Bronfman Junior avait 21 ans quand il fut enlevé par 2 hommes qui en avaient après l’argent de son père, propriétaire de la distillerie Seagram. La rançon fut versée au bout d’une semaine. Le lendemain, le FBI et la police de New-York libérèrent Samuel et arrêtèrent les 2 responsables. Au passage ils récupérèrent l’argent de la rançon. On imagine que pour fêter ça, le daron a payé sa bouteille de whisky maison.

Si vous avez une machine à remonter le temps, évitez donc l’Argentine des 70’s, vous êtes prévenus.

Source : Business Insider

Crédit photo : Aresauburnphotos

 

http://www.topito.com/

Retrouvée momifiée dans sa voiture 6 ans après sa mort


C’est justement, un sujet qui a effleuré une petite conversation hier avec un ami. Mourir seul dans une ville et que les voisins ne sont jamais inquiétés de ne plus voir cette femme. C’est un compte en banque vide après 6 ans qui a fini par dévoiler l’immense solitude de cette personne
Nuage

 

Retrouvée momifiée dans sa voiture 6 ans après sa mort

 

Une femme d’une quarantaine d’années a été découverte momifiée dans sa voiture, six ans après sa mort, à Pontiac, dans l’Etat du Michigan aux Etats-Unis, rapporte ce vendredi CNN sur son site internet.

Pendant ces années, les factures de la femme étaient payées par prélèvements automatiques. Les voisins, eux, n’ont rien détectés d’anormal, la victime, décrite comme une femme d’une quarantaine d’années parlant avec un accent germanique, voyageant souvent.

« Il lui arrivait de rester deux jours dans sa maison et de partir pour une semaine, avant de revenir. Puis elle partait pour un mois et revenait », témoigne une voisine, Caitlyn Talbot, interrogée par WXYZ, une filiale deCNN. 

Son compte en banque s’est finalement tari, les factures n’étaient plus payées et aucune réponse n’était renvoyée aux avertissements. Finalement, la banque a décidé de saisir la maison dont elle détenait l’hypothèque. Elle a également envoyé un ouvrier réparer un trou dans la toiture de l’habitation. C’est lui qui a découvert la dépouille momifiée de la femme dans sa voiture dans le garage, la clé à demi tournée dans le contact.

Selon les enquêteurs, elle serait morte depuis au moins six ans.

« Je fais ce métier depuis 37 ans. Je n’ai jamais vu une chose comme ça avant », a déclaré Mike McCabe, le shérif adjoint du comté d’Oakland, cité par cnn.com.

Des analyses toxicologiques vont être pratiquées pour déterminer les causes du décès. Les résultats sont attendus d’ici quatre à six semaines. Selon le Dr Bernardino Pacris, médecin légiste en charge de l’autopsie, la peau de la momie est toujours intacte, mais ses organes internes sont en état de décomposition. Selon lui, pendant le processus de momification, la peau ressemble à du parchemin et a la texture du cuir.

« Trouver un corps dans ces conditions est inhabituel, mais explique-t-il au Detroit Free Press, une fois de temps en temps, on voit ça ».

LaDépêche.fr

http://www.ladepeche.fr/

Vendeurs itinérants: méfiez-vous!


Personnellement, je n’achète pas à des vendeurs qui font du porte-à-porte. Je trouve que c’est prendre des risques pour rien. Je peux comprendre que cela peut-être le gagne-pain de certains, mais ce n’est plus comme avant, il y a trop de gens qui essaient d’arnaquer les autres
Nuage

 

Vendeurs itinérants: méfiez-vous!

 

Vendeurs itinerants chauffe-eau

  1. Photo :

    Shutterstock

Élise Jetté

Il vous est probablement déjà arrivé de vous questionner sur la crédibilité d’un vendeur qui fait du porte-à-porte. Vous êtes bien installée dans le confort de votre foyer et une personne que vous ne connaissez pas vous offre un produit dont vous n’aviez, a priori, pas besoin.

L’Office de la protection du consommateur a récemment émis une mise en garde en lien avec les pratiques de certains commerçants oeuvrant dans le domaine de la location de chauffe-eau. Certains d’entre eux tromperaient les clients potentiels avec diverses stratégies illicites. Des représentants cogneraient aux portes de consommateurs et utiliseraient des stratégies trompeuses pour leur vendre leurs services.

Une technique sournoise

La personne qui cognera à votre porte semblera avoir de bonnes intentions et pourra utiliser différents prétextes pour gagner votre confiance. En voici quelques-uns:

1.    Être mandatée par le gouvernement ou par Hydro-Québec pour vous donner des renseignements.

2.    Être un représentant de votre compagnie de chauffe-eau ayant pour tâche de vous annoncer que la compagnie ne pourra plus desservir votre région.

3.    Être un expert qui affirme que votre équipement actuel est désuet et dangereux pour votre bien-être.

4.    Être un représentant d’une entreprise concurrente de celle avec laquelle vous faites affaire et avoir une meilleure offre à vous proposer.

 

Des questions de base

Les gens qui s’adonnent au commerce itinérant doivent répondre à certains critères légaux pour pouvoir vous solliciter et, avant même de leur donner la permission de s’entretenir avec vous, vous pouvez faire votre petite enquête. Le vendeur doit d’abord être titulaire d’un permis émis par l’Office de la protection du consommateur. Ce permis est obligatoire pour tout commerçant qui sollicite des clients ou qui conclut un contrat ailleurs qu’à l’endroit où son commerce est établi.

Au moment où une entente survient avec le client, il doit lui remettre un contrat écrit. Ce dernier doit contenir le numéro du permis, les coordonnées complètes du représentant qui signe le contrat, le prix de chaque bien ou service et le montant total à débourser par le consommateur.

Annulation permise

Le commerçant doit remettre à chaque client le documents relatifs à l’annulation du contrat: l’Énoncé des droits de résolution du consommateur et le formulaire de résolution. Vous êtes en droit d’annuler un achat ou un service de location sans frais ni explications dans un délai de 10 jours à compter du moment où vous avez votre copie du contrat entre les mains. Cela vaut même si l’installation a déjà été faite.

À vérifier avant de signer!

1.    Si on vous affirme que votre équipement actuel est désuet ou inadéquat, consultez votre fournisseur pour confirmer l’information.

2.    Lisez votre contrat attentivement et n’oubliez pas de vérifier la durée de celui-ci.

3.    Valider la possibilité de mettre fin à votre contrat, et surtout, vérifiez s’il y aura des frais.

http://www.coupdepouce.com/

L’instinct paternel du chat et son rôle dans l’éducation du chaton


En général c’est la chatte qui s’occupe de ses chatons, mais pour x raisons quand les petits sont en âge pour commencer a manger, le papa chat peut prendre en charge l’éducation si le besoin s’en fait sentir
Nuage

 

L’instinct paternel du chat et son rôle dans l’éducation du chaton

 

Crédits photo : randomix – Flickr

 

Si l’on parle bien plus souvent du rôle primordial de la mère dans l’éducation du chaton, la présence du père ne doit pas être négligée, car elle peut elle aussi avoir son importance.

Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat, nous en dit plus sur l’instinct paternel du chat et son rôle dans l’éducation et le développement des chatons.

Un instinct de survie

Au-delà d’un instinct paternel pur et simple il s’agit surtout d’un instinct de survie de l’espèce chez le chat mâle. Un chat mâle qui trouve un chaton viable en âge de se nourrir seul, ou un jeune chaton dont la mère est défaillante mais le nourrit, va prendre en charge le chaton, voir la portée entière et l’éduquer comme la mère l’aurait fait elle-même.

Le chat n’a pas la notion de père ou de mère comme chez l’humain, il voit plutôt sa paternité comme une continuité de l’espèce, une obligation éducative, un devoir. Il se laissera faire comme une chatte sans tenir compte de sa virilité (notion plus humaine).

Ainsi un chat se laissera mordiller, griffouiller, chahuter par des jeunes ; il fera mine de se faire attaquer et vaincre par les jeunes. Et bien au-delà il ira jusqu’à se laisser téter, afin d’assouvir le besoin de succion du jeune chat, qui doit pouvoir téter jusqu’à 3 mois, la lactation étant secondaire.

Bien sûr un nouveau né aura besoin de s’alimenter en tétant, mais un chaton passé 1 mois s’alimente seul ou presque. L’action de téter est plus liée au bien-être, à la compréhension du jeune et à son apaisement. Les phéromones relâchées au moment de la tétée sont rassurantes, calmantes et indispensables à l’équilibre comportemental du chaton.

Le fait de patouner en tétant a aussi un effet mécanique rassurant. L’adulte profite de se moment de détente pour toiletter les chatons, indiquant ainsi aux petits qu’un dominant peut faire une toilette, c’est plus une forme de respect mutuel qu’un signe de soumission (là encore énorme différence avec les chiens !).

Une mère de substitution

Il est entendu toutefois que les dominés feront la toilette des dominants en premier, mais en guise de remerciement, les dominants rendront la pareille; nous avons ici un exemple de ce qu’un père chat peut apprendre à sa portée en agissant comme éducateur assumant pleinement sa fonction.

On peut d’ailleurs plus parler de respect d’ancienneté et de position dans la hiérarchie du clan plutôt que de dominant, cette notion n’existant pas naturellement chez le chat. La part éducative du chaton est donc primordiale à son développement physique et psychique, les codes sociaux font aussi partis de cette éducation. Le père fera donc en sorte de se substituer à la mère absente.

Là encore on peut souligner que chez le chat il n’y a pas de notion « papa » ou « maman » mais éducateur au sens large.

Toutefois il est imprudent de laisser un chat mâle entier approcher d’une portée de quelques jours au risque qu’il tue les chatons, dans le seul but de faire retomber la femelle en chaleur et saillir rapidement…

On retiendra donc que le père ne devra pas être totalement isolé de la portée, il est même recommandé de le laisser avec ses chatons dès qu’ils commencent à sortir du nid (4 semaines). La socialisation et la sociabilisation du chaton n’en seront que renforcées !

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.com

http://wamiz.com/

Deux artistes passeront 10 jours dans une roue de hamster


C’est un drôle de défi qui sert à ?? Bonne question. Ok, il est vrai que cela peut changer le quotidien et que cela demande une bonne harmonie, mais au bout du compte, cela donne quoi ?
Nuage

 

Deux artistes passeront 10 jours dans une roue de hamster

 

Les artistes de New York Ward Shelley et... (Photo Bebeto Matthews, AP)

Les artistes de New York Ward Shelley et Alex Schweder vivront, mangeront et dormiront sur la structure de 25 pieds (7,6 mètres) faite de bois et de métal. Ils souhaitent ainsi illustrer le fait qu’il faut toujours travailler ensemble pour traverser le quotidien.

PHOTO BEBETO MATTHEWS, AP

Associated Press
New York

Deux artistes de New York tenteront une expérience centrée sur la confiance et la collaboration alors qu’ils passeront 10 jours perchés sur une roue de hamster géante.

Ward Shelley et Alex Schweder vivront, mangeront et dormiront sur la structure de 25 pieds (7,6 mètres) faite de bois et de métal. Ils souhaitent ainsi illustrer le fait qu’il faut toujours travailler ensemble pour traverser le quotidien.

Les deux hamsters humains devront réfléchir à chacun de leurs mouvements. Un seul faux pas et ils risquent de tomber de haut. Chaque artiste est perché d’un côté opposé de la roue, à 180 degrés l’un de l’autre. Ils doivent coordonner chacun de leurs gestes: si l’un d’eux marche, l’autre doit marcher dans l’autre direction. Si l’un arrête, l’autre doit arrêter également.

La performance, intitulée In Orbit, sera présentée jusqu’à dimanche dans une galerie du secteur Williamsburg de Brooklyn.

La roue, que les deux artistes ont construite eux-mêmes, a une circonférence de 60 pieds (un peu plus de 18 mètres). On y retrouve tout ce dont Shelley et Schweder auront besoin: des lits étroits, des bureaux, un réfrigérateur, une cuisine de base et une toilette chimique (avec un panneau pour protéger leur intimité), le tout cloué à la structure.

Les deux participants sont également protégés par un harnais.

«Nous vivons dans une grande roue qui est, essentiellement, un appartement avec deux chambres», a expliqué Schweder.

«Dormir est devenu une sorte de refuge, a ajouté son collègue. Il y a une pression psychologique, lorsqu’on est dans cette chose, donc quand on arrive à dormir, c’est facile de rester dans cet état.»

Les deux hommes ont confié qu’ils savaient dès le départ que l’expérience serait difficile et qu’ils essaient de demeurer forts mentalement, jusqu’à ce qu’ils puissent retrouver la terre ferme.

«Dix jours est un nombre que l’on peut garder en tête pour faire le décompte, a ajouté Shelley. C’est comme lorsqu’on se fait mettre en punition dans le coin quand on est enfant.»

http://www.lapresse.ca/