Suspendu par une patte du 4e étage, ce chat a eu beaucoup de chance


Cela fait quelque temps, qu’un chat s’est mit dans le trouble. Il était suspendu au 4 ème étage d’un immeuble et pouvait tomber à tout moment. Avec une échelle, un homme vole au secours du chat. Le chat était en réalité coincé dans un grillage. Il a dégager la patte et a pu donner le chat à une personne qui l’attendait à l’intérieur
Nuage

 

Suspendu par une patte du 4e étage, ce chat a eu beaucoup de chance

 

Le Saviez-Vous ► Pourquoi a-t-on du plaisir à regarder des films d’horreur?


Personnellement, j’aime bien les films d’horreur, mais pas les films pleins de sang et de carnage à ne plus finir.
Nuage

 

Pourquoi a-t-on du plaisir à regarder des films d’horreur?

Où étiez-vous quand vous avez vu « Scream » pour la première fois? © getty.

La peur est un sentiment tout à fait naturel. Que ce soit devant une araignée ou en dévalant les montagnes russes, elle sert à nous protéger face à un danger imminent. 

Entre endorphines et adrénaline

Nous cherchons à avoir peur car avec le stress et le cœur qui bat plus vite, le corps envoie une décharge d’adrénaline et produit un maximum d’endorphines, l’hormone du plaisir. En outre, le fait de combattre nos peurs en osant, par exemple, éloigner cette araignée ou en regardant un numéro de « Saw » jusqu’au bout, nous donne du courage et de la confiance en nous. Cette sensation de puissance peut être enivrante, c’est pourquoi certains adorent sauter à l’élastique ou nager avec des requins.

Un agent relaxant

Bizarrement, en cas de période de stress comme des examens à passer ou un gros projet au bureau, il peut être utile de regarder un film d’horreur. Vous oubliez ainsi vos tracas du quotidien et vous vous concentrez sur un stress concret et imminent comme le tueur qui est caché derrière le rideau. C’est l’effet catharsis. La plupart du temps, les choses rentrent dans l’ordre à la fin de l’histoire et vous pouvez vous coucher tranquille, apaisé. Enfin, pas toujours… 

 

https://www.7sur7.be/

Colis suspects: le suspect inculpé de cinq chefs d’accusation


Quand la politique devient un argument pour envoyer des bombes a ceux qui sont contre Trump, c’est qu’il y a vraiment un énorme problème chez nos voisins. Le président a dit dans une autre nouvelle qu’il était fier du travail du FBI ce qui n’a pas empêcher qu’il a quand même mis la faute sur les médias. Pour moi, en tout cas, c’est du terroriste américain, et heureusement, cela n’a pas intimidés ceux qui étaient visés
Nuage

 

Colis suspects: le suspect inculpé de cinq chefs d’accusation

 

Une fourgonnette blanche couverte d’une bâche et liée au suspect a été transportée par une dépanneuse entourée de véhicules du FBI.

PHOTO ERIC BARADAT, MICHELE EVE SANDBERG, AFP

EVE SANDBERG, CATHERINE TRIOMPHE
Agence France-Presse
Washington

Le suspect arrêté dans l’affaire des colis suspects envoyés à des personnalités critiques de Trump a été inculpé de cinq chefs d’accusation, faisant risquer jusqu’à 58 ans de prison à Cesar Sayoc fils, a indiqué vendredi le ministre américain de la Justice Jeff Sessions lors d’un point presse.

Le chef du FBI Christopher Wray a précisé que 13 engins explosifs avaient été envoyés à travers les États-Unis, et prévenu qu’« il pourrait encore y avoir d’autres paquets », lors de cette même conférence de presse.

Les télévisions montraient plus tôt en direct des images de la ville de Plantation, près de Fort Lauderdale, en Floride, où l’homme, présenté par les médias comme ayant des antécédents criminels, a été appréhendé.

Les télévisions montraient aussi une fourgonnette blanche liée au suspect, bâchée par les forces de l’ordre.

Des images de ce qui semblait être la même fourgonette, non bâchée, circulaient sur les réseaux sociaux, zoomant sur des autocollants pro-Trump sur les fenêtres du véhicule.

Certains médias citant des sources policières ont identifié le suspect comme Cesar Sayoc fils, 56 ans.

S’il se confirmait que le suspect était un partisan de Donald Trump, cela risquerait d’attiser encore davantage des tensions déjà très vives à l’approche des élections législatives du 6 novembre, déterminantes pour la suite de la présidence du milliardaire.

Cette arrestation est la première annoncée dans le cadre de la chasse à l’homme lancée pour retrouver le ou les responsables de l’envoi des douze colis suspects retrouvés à ce stade, tous destinés à des personnalités anti-Trump.

L’annonce est survenue juste après que la police eut confirmé avoir retrouvé vendredi deux nouveaux colis suspects, en tous points similaires aux dix déjà reçus entre lundi et jeudi et contenant des engins qualifiés de potentiellement explosifs.

Les paquets portaient notamment tous la même adresse d’expédition : celle d’une élue démocrate de Floride, Debbie Wasserman Schultz.

L’un a été retrouvé en Floride, destiné au sénateur démocrate Cory Booker, l’autre a été intercepté dans un bureau de poste de Manhattan, adressé à CNN à l’attention de l’ex-directeur des renseignements James Clapper.

MM. Clapper et Booker, ce dernier étant cité comme un candidat possible à la présidentielle américaine de 2020, sont tous deux très critiques du président américain.

Ils se sont ajoutés à une liste de personnalités sur laquelle figuraient déjà le financier George Soros, l’ex-président Barack Obama, son ex-vice président Joe Biden, l’ex-secrétaire d’État et rivale malheureuse de Donald Trump à la présidentielle Hillary Clinton, l’acteur Robert de Niro, l’ex-procureur général de Barack Obama Eric Holder et l’élue démocrate californienne Maxine Waters.

« Mauvais pour la dynamique »

M. Trump n’a pas encore réagi à l’arrestation. Mais un peu plus tôt, il avait déploré l’impact de cette affaire de colis sur les candidats républicains.

« Les républicains ont de bons chiffres dans les votes par anticipation et dans les sondages, et maintenant cette histoire de « Bombe » surgit et la dynamique ralentit », a-t-il tweeté.

« Ce qui se passe est vraiment regrettable. Républicains, allez voter ! », a-t-il ajouté.

Le gouverneur de l’État de New York, le démocrate Andrew Cuomo, avait jugé cette réaction « complètement inappropriée ».

« Je pense que le président n’a toujours pas mesuré l’importance de la présidence et l’importance de son poste », a-t-il affirmé sur CNN. « Tout est toujours une question de concurrence, de politique, il se sent lésé […] Tout devient politique et cela relance la colère à chaque fois ».

Accusations mutuelles

Partisans et détracteurs du président républicain utilisent depuis deux jours pour s’accuser mutuellement d’alimenter le climat toxique qui caractérise le pays à l’approche des élections du 6 novembre.Les défenseurs de théories du complot se sont aussi déchaînés sur les réseaux sociaux pour dénoncer de « fausses bombes » inventées, selon eux, par les démocrates. 

Après avoir brièvement appelé les Américains au « rassemblement » mercredi à la suite de la confirmation des premières bombes artisanales, M. Trump avait repris ses attaques contre les médias jeudi.

« Une grande partie de la colère que nous voyons aujourd’hui dans notre société est causée par le traitement intentionnellement inexact et imprécis des médias traditionnels, que j’appelle les « Fake News » », avait-il tweeté.  

De nombreux responsables démocrates l’ont accusé au contraire de « cautionner la violence » et d’attiser les divisions.

« Arrêtez de faire des reproches aux autres. Regardez-vous dans la glace, votre rhétorique incendiaire, vos insultes, mensonges et incitations à la violence physique sont honteuses », a tweeté jeudi John Brennan, ex-directeur de la CIA visé par un des paquets.

L’acteur Robert de Niro a lui appelé vendredi tous les anti-Trump à se mobiliser pour les législatives :

« Il y a quelque chose de plus puissant que les bombes, c’est votre bulletin de vote. Les gens DOIVENT voter », a-t-il indiqué dans un communiqué.

https://www.lapresse.ca/

Passage à l’heure d’hiver : comment les chiens vivent-ils ce changement ?


En France, le changement à l’heure d’hiver se fait en fin de semaine, mais au Québec c’est la nuit du 3 au 4 novembre 2018. Ceci dit, les animaux aussi auront un temps d’adaptation a ce changement d’heure. Les chiens entre autres, ont des routines qui sont perturbées qui risque d’avoir quelques inconvénients pour le chien comme pour le maitre.
Nuage

 

Passage à l’heure d’hiver : comment les chiens vivent-ils ce changement ?

 

changement d'heure hiver chien

Le passage à l’heure d’hiver présente pour l’Homme un avantage – et pas des moindres : il permet de dormir une heure de plus ! Mais pour les animaux, et notamment le chien, ce changement d’heure peut perturber l’horloge biologique.

Pour vous, le changement d’heure se traduit simplement par un réglage de vos horloges et réveils, et éventuellement par une fatigue passagère. Mais les chiens, eux, sont des animaux d’habitudes. La routine les rassure et fait partie de leur confort. Lorsque l’heure change, c’est donc tout leur quotidien qui s’en trouve bouleversé :

Le chien va sûrement vouloir manger et sortir trop tôt

Alors que vous pourrez dormir une heure de plus à partir de dimanche,(en Europe ndlr) il se pourrait bien que votre chien vous sorte du lit à l’heure habituelle… donc une heure trop tôt. Et pour cause : lui ignore que l’heure a changé. Son horloge biologique, elle, demeure la même : votre chien va avoir faim aux heures auxquelles il est nourri d’ordinaire, il va vouloir sortir faire ses besoins selon son rythme habituel également, etc. Il risque donc de vous solliciter assez souvent.

reveil chien

Vous n’êtes pas à l’abri de quelques bêtises : votre chien va devoir attendre votre retour du travail une heure de plus chaque jour. Il se peut que vous retrouviez donc un pipi accidentel chez vous, voire même quelques destructions si votre chien est particulièrement anxieux en votre absence. Il peut également se montrer plus impatient au moment d’être sorti ou de recevoir sa gamelle.

La solution : l’adaptation progressive

Le meilleur moyen de faire en sorte que votre chien s’adapte bien au changement d’heure est d’effectuer des étapes de transition : décalez ses « rendez-vous » quotidiens (gamelles, sorties, jeux…) de quelques minutes chaque jour sur plusieurs jours. Ainsi, votre chien finira par reprendre ses bonnes vieilles habitudes… aux horaires qui vous arrangent ! Soyez indulgents et patient, et restez toujours attentif aux besoins de votre chien.

N’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire s’il vous semble que votre chien a du mal à passer cette étape !

https://wamiz.com/

Des preuves de décapitations de masse découvertes à Jérusalem


La politique du passé et du présent, elle a beaucoup de sang sur les mains. À Jérusalem, le roi de Judée Alexandre Jannée qui a vécu avant JC, a fait mourir beaucoup de personnes par crucifixion et d’autres par décapitation qu’il jugeait des opposant a sa politique. Peu importe l’âge et le sexe des victimes
Nuage

 

Des preuves de décapitations de masse découvertes à Jérusalem

 

crânes squelette

 

Crédits : iStock

par Brice Louvet

Une équipe d’anthropologues annonce avoir découvert à Jérusalem, dans une citerne à eau, les restes décapités d’hommes, de femmes et d’enfants. Tous ont vraisemblablement été massacrés il y a environ 2 000 ans.

Le règne du roi de Judée Alexandre Jannée (103–76 av. J.-C.) – particulièrement sanglant – fut le théâtre d’une guerre civile brutale qui aura duré près de six ans. Le roi aurait alors ordonné la crucifixion de quelque 800 opposants politiques, selon des interprétations de textes tirés des manuscrits de la mer Morte. Plusieurs centaines d’autres auraient également été décapités. Les restes ici découverts semblent ainsi concorder avec les récits. Une équipe d’anthropologues explique en effet avoir découvert dans une ancienne citerne les restes de 125 hommes, femmes et enfants, tous visiblement décapités il y a environ 2 000 ans. Des os d’embryons retrouvés suggèrent que les femmes enceintes n’ont pas été épargnées. Des ossements carbonisés auraient également été découverts.

« Nous avons retiré de la fosse plus de 20 vertèbres cervicales, qui ont été coupées par une épée, a déclaré l’anthropologue de l’Autorité israélienne des Antiquités, Yossi Nagar. Nous avons découvert dans les fosses des corps et des parties de corps de nourrissons et d’adultes, femmes et hommes, probablement victimes d’un massacre brutal ».

« Il est dit, dans les récits historiques, que le roi a capturé et tué un grand nombre de ses opposants juifs – ainsi que leurs fils et leurs épouses, sous leurs yeux, poursuit Kfir Arbiv, anthropologue à l’Autorité israélienne des Antiquités et principal instigateur de ces recherches. Sur les os qui ont été déchargés dans la citerne ont été retrouvées d’innombrables traces de coupures à l’épée, non seulement au niveau du cou mais aussi à la mâchoire inférieure, et même parfois à la base du crâne, ce qui indique une décapitation ».

La découverte, macabre, a été présentée lors de la 12e conférence annuelle sur les nouvelles études en archéologie de Jérusalem et sa région, tenue il y a quelques jours à l’Université hébraïque de la ville.

Source

https://sciencepost.fr/

Du plastique dans notre alimentation !


On a beaucoup insisté voir alarmé que les microplastiques se retrouvaient dans l’estomac des animaux marins. Et bien voilà que d’après des analyses fait sur des personnes de partout dans le monde, ces microplastiques se retrouvent dans notre alimentation.
Nuage 

 

Du plastique dans notre alimentation !

 

Rich Carey/Shutterstock.com

Après avoir analysé les selles de personnes originaires du monde entier, des scientifiques autrichiens déclarent avoir trouvé des traces de plastiques dans la totalité des échantillons ! Une annonce faite lors d’une réunion de la United European Gastroenterology, une entité qui réunit les sociétés européennes spécialisées en santé digestive.

Des chercheurs de l’Université de médecine de Vienne et de l’Agence environnementale autrichienne ont suivi un groupe de participants venus de pays du monde entier, notamment de Finlande, d’Italie, du Japon, des Pays-Bas, de Pologne, de Russie, du Royaume-Uni et d’Autriche.

Et leurs observations sont alarmantes : chaque échantillon de selles a donné un résultat positif à la présence de microplastiques !

Dans le détail, jusqu’à neuf plastiques différents, d’une taille comprise entre 50 et 500 micromètres, ont été trouvés. Le polypropylène et le polytéréphtalate d’éthylène étant les plus courants. Rappelons que ces deux plastiques sont couramment utilisés pour l’emballage alimentaire (emballage du beurre, bouteilles d’eau…).

Comment expliquer cet état de fait ?

Selon les auteurs, «  2 à 5% de tous les plastiques produits finissent dans les mers. Une fois dans l’océan, le plastique est consommé par les animaux marins et entre dans la chaîne alimentaire où il est probable qu’il soit consommé par l’homme. Ainsi, des quantités importantes de microplastiques ont été détectées chez le thon, le homard et les crevettes. Par ailleurs, il est fort probable que, lors de diverses étapes de la transformation des aliments ou à la suite de leur emballage, les aliments soient contaminés par des plastiques ».

Quel risque pour la santé ?

En l’état des connaissances actuelles, les auteurs ne peuvent, pour le moment pas se prononcer.

Toutefois, « les plus petites particules microplastiques sont capables de pénétrer dans la circulation sanguine, le système lymphatique et peuvent même atteindre le foie. Nous avons donc besoin de recherches supplémentaires pour comprendre ce que cela signifie pour la santé humaine. »

  • Source : United European Gastroenterology, 22 octobre 2018
  • Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : Dominique Salomon

https://destinationsante.com