Petits bonheurs


Les gens cherchent trop des bonheurs instantanés, ou s’imaginent qu’il doit durer tout le temps. Alors on espère et on ne voit pas tous les petits moments qui s’offrent a nous et fini par rendre la vie agréable
Nuage

 

Petits bonheurs

 

 » Peut-être le bonheur n’est-il qu’un contraste, mais il y a une foule de petits bonheurs qui suffisent pour parfumer la vie. « 

Alphonse Karr

Vidéo : Le footballeur jette un chien en l’air et prend un carton rouge


Franchement, le chien avait l’air tellement soumis quand il s’est couché sur le sol avant qu’un énergumène le balance vers la grille du terrain, C’est la moindre des choses qu’il fut expulsé pour son geste.
Nuage

 

Vidéo : Le footballeur jette un chien en l’air et prend un carton rouge

 

Attention : vidéo choquante. Au cours d’une rencontre entre deux équipes argentines, un chien s’est aventuré sur la pelouse. un footballeur se saisit de lui et le jette par dessus une barrière en grillage métallique.

La séquence est de très mauvaise qualité. Récemment postée sur YouTube, on y distingue des images filmées entre deux équipes de football argentines de la province de Tucuman (nord du pays), San Juan et Bella Vista.

Un chien s’aventure soudain sur la pelouse. Une audace qui semble déplaire à un joueur nommé Enzo Jimenez. Sans plus attendre, il se saisit du pauvre animal par le cou et le jette de toutes ses forces par-dessus la barrière qui le sépare du public.

Pas assez fort cependant, le chien rebondit sur le haut de la clotûre et chûte lamentablement sur l’herbe. Jimenez est déjà reparti vers le centre du terrain à petites foulées. A peine jette t-il un regard vers l’animal qui s’éloigne rapidement des lieux.

Mais ce geste brutal n’a pas été accepté par les adversaires de Jimenez. Plusieurs d’entre eux, scandalisés, se ruent vers lui. S’ensuit un début de bousculade dans laquelle les arbitres tentent de s’interposer sous la protection des forces de sécurité.

La sanction tombe. Ce sera un carton rouge et l’expulsion immédiate pour Enzo Jimenez, sous les huées du public.

 

http://actualite.portail.free.fr

Le Saviez-vous ► Expression : Tourner (au) vinaigre


 

Quand une conversation tourne au vinaigre, mieux vaut prendre l’air avant que les mots dépassent la pensée
Nuage


 

Tourner (au) vinaigre 

 

Tourner à la dispute, à la bagarre.
Mal tourner.

Cette expression est une métaphore dont l’origine est simple à comprendre : si des relations deviennent aigres au point de tourner à la dispute, le rapprochement avec le vin qui peut, lui aussi, tourner à l’aigre est facile à faire.

Mais pour ne pas arrêter cette explication là, nous allons remonter un peu dans le temps.

Certains se souviennent peut-être de cette époque où les rues étaient parcourues par les marchands ambulants qui, pour faire connaître leur passage et attirer le client, criaient très fort des choses comme « vitrier ! », pour celui qui remplaçait les vitres cassées, ou « rémouleur ! », pour celui qui aiguisait les couteaux, parmi quelques autres métiers.

Eh bien en remontant jusqu’au XVIIe siècle, soit bien avant les souvenirs des plus vieux lecteurs de ces lignes, on trouvait aussi des vinaigriers qui, paraît-il, d’une voix aigüe, criaient « voilà le bon vinaigre ! ». En 1650, il en existait environ 600 qui parcouraient les rues de Paris.

Autant dire que les ménagères de l’époque entendaient ces appels aussi souvent que celles d’aujourd’hui entendent la chanson du moment à la radio.

Cette rengaine a donné naissance, dès 1660 à l’expression argotique « crier au vinaigre » qui voulait dire « appeler à l’aide », parce que les cris perçants poussés par les vinaigriers pouvaient passer pour des appels au secours.

C’est à la fin du XIXe siècle qu’apparaît notre métaphore tourner au vinaigre. Et, probablement parce que l’origine de « crier au vinaigre » avait été oubliée, cette dernière locution, en se calquant sur notre expression, a pris le sens de « se fâcher » au début du XXe siècle ; ainsi on peut dire de deux personnes dont le dialogue tourne au vinaigre qu’elles crient au vinaigre.

Et, pour rester dans les assaisonnements, en général, lorsqu’une discussion tourne au vinaigre, c’est que la moutarde monte au nez des interlocuteurs.

http://www.expressio.fr/

 

 

Une fin encore plus brutale pour Ötzi


La science d’aujourd’hui on réussit a établir les causes de la mort de l’homme des glaces Ötzi. Il a dû souffrir avant sa son dernier souffle mais qui aurait dit qu’on aurait su une partie de son histoire de plus de 5000 ans
Nuage

 

Une fin encore plus brutale pour Ötzi

 

Reconstitution d'Ötzi

Reconstitution d’Ötzi  Photo :  South Tyrol Museum of Archaeology

Les derniers moments d’Ötzi furent encore plus tragiques que ce que les scientifiques avaient imaginé à ce jour : il aurait également subi des coups à la tête avant sa mort.

La momie de l’homme de 45 ans mort il y a 5300 ans a été découverte dans les glaces à 3200 mètres d’altitude à la frontière entre l’Autriche et l’Italie en 1991. Il avait été établi depuis qu’il était mort au bout de son sang après qu’une pointe de flèche eut traversé son omoplate pour atteindre une artère du bras.

Un examen du cerveau d'Ötzi Photo :  Krankenhaus Bozen

Or, de nouvelles analyses menées par une équipe européenne montrent qu’il a aussi reçu des coups à la tête qui ont formé des caillots au cerveau.

Le chercheur Frank Maixner de l’EURAC (European Academy of Bolzano/Bozen) et ses collègues en viennent à cette conclusion grâce à l’utilisation d’une nouvelle technique qui permet d’analyser les protéines contenues dans les cellules des tissus.

Ils ont ainsi extrait de son cerveau deux petits morceaux de la taille d’une tête d’épingle à partir de petits trous déjà existants.

Lors de sa découverte, deux zones sombres avaient été remarquées à l’arrière de sa tête, mais aucune investigation n’avait été réalisée jusqu’à aujourd’hui.

Cette technique pourra également être utilisée pour mener des tests sur d’autres momies.

En février 2012, des chercheurs avaient annoncé qu’ils avaient décrypté complètement le génome d’Ötzi. Les données montrent qu’il avait les yeux bruns, qu’il était du groupe sanguin O et qu’il était intolérant au lactose. De plus, il possédait des variations génétiques liées au durcissement des artères, ce qui explique peut-être les dépôts de calcium observé lors des examens par imagerie magnétique.

En 2008, des scientifiques avaient réalisé le séquençage du génome mitochondrial de l’homme et avaient établi qu’il contenait des mutations génétiques qui ne sont pas présentes dans les populations actuelles. Son chromosome Y possède des mutations qui se rapprochent de celles retrouvées chez les hommes vivant en Corse et en Sardaigne. Peut-être que son peuple aurait vécu dans toute l’Europe avant de s’éteindre ou de se métisser avec d’autres groupes, sauf sur ces deux îles.

Le saviez-vous?
En 2010, deux experts néerlandais avaient reconstitué le visage et le corps d’Ötzi. Les frères Adrie et Alfons Kennis ont ainsi répondu à l’invitation du Musée archéologique du Tyrol du Sud, en Italie, qui consacre une exposition à l’homme des glaces.

http://www.radio-canada.ca

Un Chinois trouve un cadavre d’alien


J’ai l’impression que beaucoup vont essayer de modeler un extraterrestre sur le même modèle que ceux qu’on voit dans les films, pour simplement se faire parler d’eux
Nuage

 

Un Chinois trouve un cadavre d’alien

 

Un Chinois a récemment publié les photos d’un cadavre d’alien calcidé qu’il aurait découvert après le crash récent d’un OVNI dans la province du Shandong en Chine. L’homme a placé le corps de l’extra-terrestre dans son congélateur et publié les photos de sa trouvaille sur le réseau social chinois Weibo.

Le problème c’est que pour les policiers chinois, l’histoire de Monsieur Li ne tient pas la route un instant. Et pour cause, selon un porte-parole de la police, cet alien serait ni plus ni moins qu’« une excellente imitation  dont le corps est composé de caoutchouc ». En clair, Monsieur Li ne serait qu’un vulgaire imposteur ayant réussi à créer le buzz autour de lui.

Seulement tous les Chinois ne sont pas de cet avis. Et depuis la publication de ces clichés sur Weibo, nombreux sont ceux désormais à établir le lien entre cet alien et l’apparition d’un OVNI le 13 mai dernier à Enshi, ville de la province chinoise du Hubei.

Certains s’aventurant même à penser que l’alien montré sur les clichés ne serait autre que… le pilote de l’OVNI qui s’est récemment crashé.

En attendant que le voile se lève sur cette histoire qui tient en haleine la Chine toute entière, Monsieur Li continue de veiller jours et nuits sur la dépouille de son alien et de poser fièrement à ses côtés pour les beoins des photos.

© Weibo

http://actualite.portail.free.fr

Le virus du Nil occidental progresse au Québec.


Nous avons tous hâte que la température joue au yoyo pour la belle saison, mais il y a aussi des inconvénients qu’il faudra porter une attention particulière les moustiques bien connus en période estivale envahissent un vaste territoire et malheureusement transportent aussi des maladies. Attention de ne pas laisser l’eau stagnante autour de la maison
Nuage

 

Le virus du Nil occidental progresse au Québec.

 

Le virus du Nil occidental a progressé au Québec. Limité auparavant aux régions... (Archives La Presse)

ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne
Montréal

Le virus du Nil occidental a progressé au Québec. Limité auparavant aux régions de Montréal, de Laval, de la Montérégie, des Laurentides et de Lanaudière, on le retrouve maintenant en Chaudière-Appalaches, en Outaouais, en Mauricie et dans la Capitale-Nationale.

Le nombre de personnes infectées par la maladie est aussi en progression. De 42 cas en 2011, la santé publique en a noté 132 en 2012.

En l’absence de vaccin et de traitement spécifique, le ministère de la Santé a adopté un plan d’intervention 2013-2015 pour réduire le risque de propagation.

Pour tenter d’empêcher le virus de s’étendre davantage, le ministère de la Santé procédera à une série d’opérations d’épandage de larvicides dans les cinq régions les plus touchées, soient celles limitrophes à Montréal.

Le premier épandage est prévu à la mi-juin, les autres sont prévus en juillet et août.

Le ministère précise que ces épandages sont sans risque pour la population et que le larvicide biologique utilisé, le Bacillus thuringiensis israelensis, sera pulvérisé dans les cours d’eau, plans d’eau et différents milieux humides, là où se trouvent des larves de moustiques.

Dans les puisards, où ce larvicide est inefficace, il sera remplacé par un larvicide granulaire qui empêche la larve du moustique d’évoluer vers le stade adulte.

La population est aussi invitée à adopter de petits gestes pour lutter contre les moustiques.

Puisque ces insectes se reproduisent dans l’eau, le premier réflexe à développer est de réduire les endroits où peut s’accumuler de l’eau autour de la maison, notamment dans les chaudières, les barils et les vieux pneus qui se trouvent à l’extérieur de la maison.

Lors des sorties en plein air, la direction de la santé publique rappelle aussi l’importance de se protéger des moustiques en portant des vêtements longs et de couleurs claires dès le coucher du soleil et à l’aube

http://www.lapresse.ca

147 animaux dans leur 4 et demi L’Arche de Noé de Longueuil menacé


Je peux comprendre le couple qui veut de leur appartement soit un refuge pour les animaux qui seraient probablement voués a l’euthanasie, mais avoir un tel nombre dans un appartement n’est pas vraiment ce qui est mieux et ce même si le couple s’en occupe bien. S’ils permettent a ce couple de garder autant d’animaux, d’autres voudrons faire la même chose et les animaux seraient peut-être négligés. Pour un tel refuge, la campagne serait idéal
Nuage

 

147 animaux dans leur 4 et demi  : L’Arche de Noé de Longueuil menacé

 

 

L'Arche de Noé de Longueuil menacé

PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, ANNE-LOVELY ETIENNE
Mélanie Desfosses et Ian Paquette, le couple qui possède 147 animaux

Mélanie Desfosses et Ian Paquette, le couple qui possède 147 animaux.

Le couple de Longueuil qui accueille 147 animaux dans son 4 1/2 risque d’être obligé de se débarrasser de la majorité de ses petites bêtes. Des plaintes de citoyens auraient mené la police de la Ville de Longueuil à ouvrir une enquête.

«Quand la police est arrivée à l’animalerie pour questionner mon conjoint et moi sur nos animaux, ça a été angoissant. De plus, lorsqu’ils nous ont dit que nous devions nous défaire de nos animaux, mes jambes ont cédé. Pour moi, c’est comme enlever à une mère ses enfants», dit avec émoi Mélanie Desfosses.

Comme nous le rapportions dans le Journal, elle et son conjoint Ian Paquette ont créé un véritable refuge dans leur appartement.

M. Paquette raconte que la police de la Ville de Longueuil est arrivée à l’improviste sur leur lieu de travail. On les aurait alors informés que les gens n’ont droit qu’à deux animaux par foyer.

«Les policiers nous ont dit que les plaintes sont arrivées à la suite de la parution de l’article dans le Journal. Après la visite d’un inspecteur, on nous donnait un mois pour vider l’appartement», explique Mme Desfosses.

Le couple soutient que si le chiffre de 147 animaux paraît élevé, il comprend dans les faits une centaine de poissons.

«Dans le règlement municipal, les poissons ne sont pas pris en compte. Pour mon chien et mes trois chats, je suis en règle, car le règlement stipule le droit à deux chiens et trois chats par habitat. Pour les autres que je sauve, on pourrait avoir le bon sens de me les laisser», déplore Mme Desfosses.

Le couple confie avec tristesse qu’abandonner ses animaux équivaut à en condamner une bonne partie à l’euthanasie.

Des voisins témoignent

Pourtant, les voisins immédiats du couple ne se plaignent pas de la présence de la ménagerie.

«Je ne sens et je n’entends rien. C’est tranquille malgré la présence des animaux. Je n’ai rien à dire», confirme Caroline Desautels.

Sylvain Lefèbvre, son conjoint, trouve que rescaper les animaux est une action louable. Il lève son chapeau au couple qui consacre temps et argent à sauver des petites bêtes abandonnées.

«Je ne sais pas qui se plaint, mais ceux qui se plaignent sont des gens qui n’ont rien à faire. C’est chialer sans savoir», exprime M. Lefèbvre.

Aucune loi

Il y a un grand manque de protection pour les animaux exotiques. La loi provinciale T42 qui protège tous les animaux, exclut les animaux exotiques et leur commerce. Il y a beaucoup de lacunes pour protéger les reptiles», explique Alanna Devine, directrice de la défense des animaux à la SPCA.

Selon Mme Devine, le problème n’est pas dans la quantité d’animaux par habitat, mais plutôt la qualité des soins prodigués à ces animaux.

«La SPCA est contre le fait de limiter le nombre d’animaux sauf s’il y a nuisance, négligence ou violence faite aux animaux», conclut Mme Devine.

La police de Longueuil n’a pas répondu à nos nombreuses demandes de renseignements sur d’éventuelles poursuites dans ce dossier.


Il est obligatoire d’obtenir une licence de la Ville de Longueuil pour la garde d’un chien.

La Ville de Longueuil interdit la possession de plus de 5 animaux de compagnie dans une propriété.

La Ville de Longueuil stipule le droit à deux chiens et trois chats par habitat.

La Ville de Longueuil ne comptabilise pas les poissons.

La Ville de Longueuil interdit la possession d’un animal exotique en territoire québécois tels qu’un tigre, un léopard, un lion, une panthère ou un crocodile.

500 000 animaux sont abandonnés chaque année au Québec.

http://www.journaldemontreal.com