Compréhension


Ce n’est pas toujours évident de faire comprendre lors de discussion, mais sans pour autant  »laisser faire » il suffit de trouver d’autres moyens, d’autres mots, d’autres images pour que l’autre puisse saisir notre message
Nuage

Compréhension

Lorsque vous vous exprimez et que vous voyez que vous n’êtes pas compris, ne vous bornez pas à répéter sans cesse la même chose.

Votre interlocuteur a probablement besoin que vous utilisiez d’autres mots, d’autres méthodes…

Si on ne vous comprend pas, comme avec les enfants, essayez de vous exprimer avec d’autres mots. Cela demande de la créativité linguistique, mais ça paie

Michel Poulaert

Truc express ► Panier à linge odorant


Si vous êtes adeptes aux huiles parfumées et pourquoi pas au produit de bain, pourquoi ne pas les utilisé aux maximum, car même vide l’odeur dure un temps
Nuage

Panier à linge odorant

Glissez les contenants vides d’huile parfumée des diffuseurs domestiques au fond du panier à linge. Adieu les mauvaises odeurs!

http://www.trucsmaison.com

Les images étonnantes d’un monde minuscule


Le monde microscopique est spectaculaire, quelque fois, cela ressemble a la préhistoire, d’autres fois cela ressemble a des décorations. Quoiqu’il en soit ces photos sont riches en détails
Nuage

Les images étonnantes d’un monde minuscule

Depuis 1974, le Nikon Small World nous fait découvrir un univers microscopique jusque-là inconnu à travers des photos incroyables. Le jury a ainsi récompensé les plus belles photos faites par des professionnels, des amateurs, qu’ils soient scientifiques ou photographes.

Puce d’’eau : 10e place

puce d'eau

Joan Röhl


Micro-algue de 8 à 80 microns : 3e place

micro-algue

© Frank Fox


Feuille de peuplier : 18e place

feuille de peuplier

© Benjamin Blonder et David Elliott


Vue frontale de fourmi : 11e place

la fourmi

© Dr. Jan Michels

Corail vivant du Pacifique : 15e place

corail vivant

© James H. Nicholson


Chrysope verte : 1e place

chrysope verte

© Dr. Igor Siwanowicz


Os de dinosaure :  20e place

os de dinosaure

© Douglas Moore


Une oreille de souris :  17e place

oreille de souris

© Dr. Witold Kilarski


Circuits intégrés en 3D : 5e place.

circuits intégrés

© Alfred Pasieka


Copépode marin : 9e place.

copépode marin

© Dr. Jan Michels


Le poison d’Amérique du sud, le curare :13e place

le poison

© Stephen S. Nagy, M.D.


Neurones : 7e place.

neurones

© Wang Yanping


Plusieurs cellules cancéreuses et de fibroblastes. 19e place.

dre donna stolz

© Wang Yanping


Brin d’herbe : 2e place.

brin d'herbe

© Dr. Donna Stolz

Feuille d’hépatique  : 4e place.

fluorescence

© Dr. Robin Young


http://www.linternaute.com

Rhume et grippe : le bon médicament


Les virus des temps froids ont déjà fait entre nous des victimes, il n’y a pas si longtemps nous avions presque tous le rhume, toux, mal de gorge. Notre première réaction est bien sur, se trouver un quelconque médicament pour trouver un semblant de confort. Alors ont fait le tour des produits vendus a la pharmacie. Mais c’est médicaments peuvent avoir des contre-indications donc, il est nécessaire dans plusieurs cas d’en parler avec un professionnelle .. et dans le fond, il n’y a que le temps qui est la solution et peut-être aussi, une eau saline pour le nez, et un bon bouillon de poulet ..
Nuage

Rhume et grippe : le bon médicament

Rhume et grippe : le bon médicament© Shutterstock

Diane Lamarre | Pharmacienne, présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec

Mi-novembre et déjà, un de vos enfants ou un collègue de travail a un rhume. Le rhume et la grippe sont tous deux des infections virales, mais leurs manifestations présentent des différences.

Les symptômes du rhume apparaissent en général après une incubation de 1 à 3 jours, alors si vous cherchez le coupable qui vous a contaminé, il faut regarder qui vous avez côtoyé à ce moment-là. On compte plus de 200 sortes de virus différents qui peuvent causer un rhume, certains attaquent plus le nez, d’autres les bronches.

Le rhume cause rarement une fièvre élevée. Il se manifeste généralement par un mal de gorge au départ, suivi d’un écoulement nasal et d’une congestion nasale. Une toux de légère à modérée est souvent présente par la suite. Le tout se résorbe en général en moins de sept jours.

La grippe a un début soudain, en quelques heures. Elle est associée à des symptômes plus graves. En plus d’attaquer les voies respiratoires, elle cause plus fréquemment des maux de tête, une fièvre souvent élevée qui peut durer trois à quatre jours, des frissons, des douleurs musculaires, des courbatures et une sensation de malaise général. Souvent les gens ont l’impression d’être«passés sous un rouleau compresseur».La toux est fréquente. La grippe dure en général 7 à 10 jours. Sa principale complication est la pneumonie.

Décongestionnants

Ce sont la pseudoéphédrine et la phényléphrine que vous pourrez retracer sur l’étiquette des médicaments. Elles agissent en causant une vasoconstriction, c’est-à-dire un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui diminue l’enflure à l’intérieur du nez, permettant à l’air de mieux passer. Cependant, cet effet ne touche pas seulement le nez, mais bien tout le corps. Si les vaisseaux rétrécissent, la pression monte, car la même quantité de sang passe dans des tuyaux plus petits. Il y a donc des risques de haute pression. Ces médicaments accélèrent aussi le rythme du coeur et peuvent causer des arythmies. Certains joueurs de hockey qui les utilisaient pour leur effet stimulant l’ont appris à leurs dépens. D’autres personnes présentant certains problèmes de glande thyroïde ou de glaucome sont aussi à risque d’effets indésirables avec les décongestionnants. Les décongestionnants en solution nasale agissent rapidement, mais ils causent une congestion rebond s’ils sont utilisés plus de trois à cinq jours consécutifs.

Les antihistaminiques

La chlorphéniramine et la phéniramine, par exemple, sont présentes dans les associations de médicaments. On les ajoute dans les formules « pour la nuit »,pour essayer de « neutraliser » l’effet stimulant des décongestionnants qui peuvent empêcher de dormir. On ne peut prédire que l’effet des deux médicaments sur le sommeil s’annulera vraiment. Ils n’ont aucun effet sur les symptômes du rhume comme tel. Ils peuvent causer la bouche sèche, de la somnolence le lendemain matin et des problèmes aux hommes qui présentent une hypertrophie bénigne de la prostate.

Antitussifs

Le principal médicament utilisé est le dextrométorphan. Plusieurs des médicaments qui en contiennent portent un nom commercial avec le suffixe «DM»,D pour «Dextro» et M pour «métorphan». On l’utilise contre les quintes detoux sèche. On a identifié des interactions entre le DM et certains antidépresseurs ou certains médicaments contre la maladie de Parkinson, par exemple. Vérifiez toujours avec votre pharmacien.

Expectorants

Le principal expectorant utilisé est la guafénésine. En principe, un expectorant devrait aider à éliminer les sécrétions, mais l’effet démontré est modeste lors des études.

Pastilles

Les pastilles commercialisées sont soit lubrifiantes pour la gorge, soit anesthésiques pour engourdir la douleur au niveau de la gorge. Si vous utilisez des pastilles anesthésiques, elles engourdissent votre gorge. Il faut éviter de boire et de manger au moins 30 minutes après pour éviter de vous brûler ou de vous étouffer.

Les «tout-en-un»

Ils ont l’air bien pratiques, mais ils contiennent plusieurs médicaments dont on n’a pas nécessairement besoin. Pourquoi prendre un antitussif quand on a seulement le nez qui coule et pourquoi prendre un décongestionnant quand on a seulement mal à la gorge ? On s’expose alors aux effets indésirables des médicaments sans en retirer les bénéfices possibles.

http://fr.canoe.ca

Les souliers accrochés se multiplient


Si c’est une nouveauté a Trois-Rivières, c’est pas nouveau a Gatineau, car depuis quelques années ont voit ce genre d’ornement sur des fils électriques. La signification de ce geste ne semblent pas être vraiment compris, ce n’est que des hypothèses qu’on essaient d’expliquer de ces gestes .
Nuage

Les souliers accrochés se multiplient

Ce n'est plus une mais bien deux paires de souliers qu'on retrouve maintenant accrochées à un câble qui traverse la rue des Volontaires, près de l'intersection de la rue Bellefeuille.

Ce n’est plus une mais bien deux paires de souliers qu’on retrouve maintenant accrochées à un câble qui traverse la rue des Volontaires, près de l’intersection de la rue Bellefeuille.

Photo Sylvain Mayer

Martin Francoeur
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le mystérieux phénomène des souliers accrochés à des fils électriques, au-dessus de voies de circulation, semble prendre de l’ampleur. Au centre-ville de Trois-Rivières, on en retrouve désormais quatre paires dans un rayon d’une centaine de mètres, dans le secteur du pont Lejeune, de la rue des Volontaires et de la rue Bellefeuille

Les souliers accrochés se multiplient

Depuis quelques mois, cette paire de souliers suspendue au-dessus du pont Lejeune attire l’attention des citoyens et automobilistes.

Photo: Sylvain Mayer

Certaines de ces paires de chaussures sont là depuis plusieurs mois, alors que d’autres sont apparues dernièrement. Plusieurs citoyens ou automobilistes s’étonnent devant cet élément de décor incongru.

On ne sait pas exactement ce qui pousse des individus à accrocher ainsi des chaussures au-dessus de la voie publique, suspendues à des fils électriques ou des câbles de télécommunications. L’hypothèse selon laquelle les espadrilles suspendues pourraient en quelque sorte «marquer le territoire» de gangs de rue avait été rejetée, voire tournée en dérision, le mois dernier, par la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Le Nouvelliste rapportait alors qu’une paire de souliers surplombait le pont Lejeune. À ce moment, une autre paire de chaussures était accrochée à un fil au-dessus de la rue des Volontaires, près de l’intersection de la rue Bellefeuille. Depuis, une autre paire s’est ajoutée à ce dernier endroit. Et on a vu apparaître une autre paire, toujours au-dessus de la rue des Volontaires mais un peu plus au sud, près de l’intersection de la rue Saint-Denis.

La paire qui surplombe le pont Lejeune est toujours là.

À la Ville de Trois-Rivières, on dit avoir remarqué la présence de ces souliers mais on ne semble pas s’en inquiéter.

«Ce qu’on nous dit, du côté de la sécurité publique, c’est qu’il n’y a pas de lien avec la présence de gangs de rue. Il pourrait y avoir d’autres significations à ce geste-là», explique le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant.

La Ville a voulu faire enlever ces chaussures mais les fonctionnaires du service des travaux publics ont vite fait remarquer qu’il s’agissait de câbles au-dessus de la voie publique et qu’il existait une entente avec Hydro-Québec pour des interventions sur ces fils.

Du côté de la société d’État, on affirme qu’il y a bel et bien une «vigie» pour les objets qui sont suspendus aux câbles.

«On en enlève régulièrement. Au cours des derniers mois, on nous a rapporté la présence de chaussures sur des câbles. On a pour mandat de les enlever, peu importe de quel type de câble il s’agit», explique Christian Éthier, conseiller aux communications et aux collectivités pour Hydro-Québec en Mauricie. Même si les chaussures devaient se trouver sur des fils reliés au réseau de Bell ou de Cogeco, Hydro pourrait les enlever.

«C’est une question de sécurité, tout simplement», ajoute M. Éthier.

«Shoe tossing»

Il est possible, en effet, que la présence de chaussures au-dessus de la voie publique ne signifie pas nécessairement qu’il y a une problématique de gangs de rue dans le secteur. En fouillant un peu sur le phénomène, on apprend que le fait de retrouver des chaussures suspendues à des fils électriques ou à des câbles de télécommunications est appelé shoe tossing (lancer du soulier).

Le shoe tossing pourrait n’être qu’une forme d’art de rue, un peu comme les graffitis sur les murs. Il consiste à attacher ensemble deux souliers par leurs lacets, puis à les lancer dans les airs de façon à ce qu’ils s’accrochent aux fils électriques ou aux câbles de télécommunications.

Mais on recense aussi d’autres significations à ce geste. Outre l’hypothèse selon laquelle il pourrait s’agir d’un signe de la présence de gangs de rue, les souliers suspendus pourraient aussi constituer un moyen de repère pour la vente de stupéfiants.

De façon moins inquiétante, on apprend aussi que le shoe tossing pourrait aussi être un geste marquent un rite de passage, comme la fin d’une année universitaire, le passage du secondaire au collégial ou le fait d’avoir eu une première relation sexuelle…

http://www.cyberpresse.ca

La GRC sermonne des ados justiciers en ligne


Des jeunes qui semblent avoir une bonne valeur morale, mais malheureusement leur méthode pour faire arrêter des prédateurs sexuels n’est sans doute pas la meilleur façon et pourrait être dangereux pour eux
Nuage

La GRC sermonne des ados justiciers en ligne

CHILLIWACK, C.-B. – La Gendarmerie royale du Canada prévient que les adolescents qui ont mis en ligne des vidéos montrant deux superhéros confrontant de présumés prédateurs sexuels ont mis leur sécurité en péril.

Les policiers de la GRC à Chilliwack, en Colombie-Britannique, ont dit mercredi avoir rencontré les trois jeunes qui se sont fait passer pour des adolescentes en ligne et ont invité des hommes à les rencontrer dans des endroits publics avant de les confronter vêtus des costumes des superhéros Batman et Flash.

Les vidéos sont une imitation maladroite d’une série diffusée à la télévision américaine, dans laquelle un journaliste rencontre des prédateurs présumés qui croient avoir un rendez-vous sexuel avec des adolescents.

Une caporale de la GRC, Tammy Hollingsworth, dit que les jeunes sont de «bons enfants» qui admettent avoir commis une erreur et collaborent maintenant avec les enquêteurs.

Mme Hollingsworth a ajouté ne pas savoir si des accusations pourraient être portées contre les adolescents, mais a prévenu qu’ils auraient pu faire l’objet de représailles quand ils ont confronté les hommes.

Elle précise que la police tente de déterminer l’identité des hommes vus dans les vidéos pour confirmer s’il s’agit bien de ceux qui avaient répondu aux annonces des jeunes justiciers

http://techno.ca.msn.com