N’abandonnez pas


Oui la vie est parfois difficile, mais pourtant elle offre tant de doux moments ..
Passer au travers des jours gris permet de mieux apprécier ce que nous avons et se rappeler qu’ailleurs il y a toujours des pires que nous
Nuage

N’abandonnez pas

Quand tout va mal, comme c’est parfois le cas.
Quand la vie semble dure et pleine de tracas.
Quand l’argent manque et que les dettes s’accumulent.
Quand vous voulez sourire mais que les larmes perlent.
Quand demain semble loin et que le moral est bas.
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas!

La vie n’est pas facile si l’on veut réussir,
c’est un combat sans fin qui ne fait que grandir.
Certains baissent les bras fatigués de lutter,
quand en persévérant ils auraient pu gagner.
Gardez toujours l’espoir et le succès viendra!
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas!

Le but est souvent plus proche qu’on ne le croît.
Celui qui capitule apprend toujours après,
qu’en s’acharnant encore une dernière fois,
il aurait pu se voir couronné de succès.

Rien ne s’obtient jamais sans en payer le prix,
Le succès ne dépend que de la volonté.
C’est le fruit du labeur et de l’assiduité.
Persévérez toujours, envers et contre tout.
Gardez la tête haute au plus dur du combat.
Reprenez votre souffle, mais n’abandonnez pas.

(Auteur inconnu)

20 000 yeux sous les mers


Vagues sous vagues se cachent un monde inconnu pour la plupart d’entre nous.  Un monde bien différent, certains de ses habitants peuvent aller sur terre ou etre entre ciel et terre, mais la plus part leur domicile sont loin dans les eaux des mers, des océans
Nuage

20 000 yeux sous les mers

Fin octobre à Marseille, le Palais du Pharo a accueilli la 38e édition du Festival mondial de l’image sous-marine ; un rassemblement d’artistes où photographie aquatique, plongée sportive et défense de l’environnement font cause commune… et qui revendique chaque année près de 20 000 entrées !

festival image sous-marine

© Festival mondial de l’image sous-marine / Luc Rooman

photographes amateurs

© Festival mondial de l’image sous-marine / Pasquale Vassallo

projections, expositions et conférences

© Festival mondial de l’image sous-marine / Deger Erken

du portfolio au noir et blanc

© Festival mondial de l’image sous-marine / Zanni Mirko

prêt à manger

. © Festival mondial de l’image sous-marine / Domenico Roscigno

catégorie portfolio

© FFestival mondial de l’image sous-marine / Claudio Gazzaroli

plongeur d'or pour récompense

. © Festival mondial de l’image sous-marine / Tobias Bernhard

photo de tortue

© Festival mondial de l’image sous-marine / Nuno Sá


vainqueurs en série

© Festival mondial de l’image sous-marine / Dany Weinberg

poissons rouges

© Festival mondial de l’image sous-marine / Gabriele Donati

duo de crapauds

© Festival mondial de l’image sous-marine / Luc Rooman

pénombre verdâtre

© Festival mondial de l’image sous-marine / Luc Rooman

baiser dans la pénombre

© Festival mondial de l’image sous-marine, Marcelo DiFrancesco

nudibranche multicolore

© Festival mondial de l’image sous-marine / Saygun Dura

ballet de baleine

© Festival mondial de l’image sous-marine / Jorgen Rasmussen


poisson surpris

© Festival mondial de l’image sous-marine / Tobias Friedrich

odontodactylus scyllarus

Un odontodactylus scyllarus © Festival mondial de l’image sous-marine / Martina Gambirasi

requin en photo

© Festival mondial de l’image sous-marine / Bruno Guenard

requin blanc

© Festival mondial de l’image sous-marine / D. Vandermeersch

de l'ombre à la lumière

© Festival mondial de l’image sous-marine / David Salvatori

http://www.linternaute.com

Truc express ►Nettoyage du four


Qui aime laver un four ? Surtout avec l’odeur puissante du nettoyeur c’est un vrai supplice .. alors un petit truc, un peu long mais qui pourrait facilité le travail
Nuage

Nettoyage du four 


 
 
Afin de faciliter le nettoyage du four, faire chauffer le four 5 minutes à 200 °F, ensuite l’éteindre et vaporiser le produit nettoyant pour le four, tant dans le four que sur les grilles.

Attendre 2 heures, retirer les grilles et essuyer avec des essuie-tout mouillés. Prendre un linge et de l’eau additionnée de liquide à vaisselle pour bien le laver. Faire de même avec les grilles. Rincer et essuyer. Le four sera impeccable.

Il est possible d’appliquer après le nettoyage une cire spécialement pour le four. Cette cire empêche les aliments de coller et rend le nettoyage suivant beaucoup plus facile.
 
 
http://www.trucsmaison.com

Text neck» Muscles et tendons trinquent


Il n’y pas tellement d’année on remarquait des problèmes de dos causé par les ordinateur de bureau. Avec l’ère des téléphones intelligentes, des textos et toutes la panoplies technologiques d’autres problèmes physiques apparaissent .. Savoir prendre des pauses, bouger, s’étirer demeure le meilleur moyens d’éviter les aléas d’utiliser les outils techno
Nuage

«Text neck»
Muscles et tendons trinquent

«Text neck» - Muscles et tendons trinquent

© AFP PHOTO / Karen BLEIER

Les Britanniques ont déjà trouvé un nom pour cette nouvelle épidémie: «text neck», ou douleur du cou liée aux textos, et «text thumb injury», pour le pouce: l’utilisation intensive des portables et tablettes numériques cause des douleurs qui peuvent devenir invalidantes.

«J’ai eu une patiente qui souffrait d’une inflammation des tendons du pouce, du fait de l’usage des touches du téléphone, au point de ne plus pouvoir utiliser sa main pendant des semaines», témoigne Tim Hutchful, de l’Association britannique des chiropracteurs, commanditaire d’un sondage sur le sujet.

L’usage des téléphones intelligents, permettant de texter, naviguer sur le net, twitter etc., est en plein essor: 44% des Britanniques utilisent leur téléphone pour d’autres usages que la parole pendant une demi-heure à deux heures par jour, selon un sondage You Gov (2 034 adultes britanniques interrogés du 19 au 21 septembre).

Or, «notre corps n’est pas fait pour fonctionner comme cela», constate Sammy Margo, membre de la Fédération britannique des kinésithérapeutes. Elle incrimine notamment «des touches trop petites, qui contraignent nos doigts à des efforts trop soutenus».

«Un de mes patients a dû arrêter du fait des douleurs, et s’est équipé d’un logiciel de reconnaissance vocale», témoigne-t-elle.

Outre le problème des touches, l’écran est à l’origine de mauvaises postures.

«Le poids moyen de la tête est de 4,5 à 5,5 kg», remarque Tim Hutchful.

Dans la posture idéale, où on peut tracer une ligne droite entre l’oreille, l’épaule, la hanche, le genou et la cheville, ce poids est réparti sur l’ensemble du corps.

Mais lorsque nous regardons un écran, notre tête se désaxe vers l’avant et «nous ressentons son poids jusqu’à quatre fois plus», souligne M. Hutchful.

Or l’usage des tablettes numériques et des liseuses se répand comme une traînée de poudre. Et 18% des utilisateurs déclarent y passer 2 à 4 heures par jour. Leur usage s’ajoute à celui de l’ordinateur, désormais l’outil de travail le plus répandu.

Emmanuelle Rivoal, ostéopathe à Paris, voit elle aussi de plus en plus de patients paralysés de douleurs

«parce qu’ils passent plus de 5 heures par jour devant un écran».

«Pour moi, l’inconvénient majeur c’est la convergence visuelle», dit-elle: «le téléphone, la tablette, l’ordinateur impliquent la mobilisation des muscles de la vision».

«Le problème c’est qu’un muscle mobilisé en permanence appelle les autres muscles pour l’aider: muscles de la mâchoire, du cou, des épaules etc.».

De muscle en muscle, le patient peut se retrouver avec des fourmillements dans les doigts, une tendinite, des douleurs de la nuque, du dos etc.

Ces «troubles musculo-squelettiques» (TMS) sont devenus une épidémie: en France, c’est la première cause de maladie professionnelle, avec 9,7 millions de journées de travail perdues en 2010. Au Royaume-Uni, un travailleur sur 50 souffre de ces troubles.

Tim Hutchful, sans «diaboliser les smartphones», recommande d’en limiter l’usage à moins de 40 minutes, de faire des pauses, d’aligner la tête sur les épaules.

Emmanuelle Rivoal conseille de porter le regard au loin à intervalles réguliers, de bailler, ce qui relâche les muscles, de s’étirer comme un chat.

«De cette manière, on fait un "reset" des cellules, qui retrouvent leur vigilance», explique-t-elle.

«Sinon les capteurs de vigilance s’endorment et les muscles commencent à se crisper».

Sammy Margo s’inquiète particulièrement pour les enfants et adolescents, grands utilisateurs de messageries.

«Je connais des familles où on communique par texto d’une pièce à l’autre», déplore-t-elle: «Parlons-nous!».

http://fr.canoe.ca

Facebook serait-il un virus pour le couple?


Depuis que les réseaux sociaux existent, certains ont relevés des problèmes familiaux, Facebook étant maintenant le plus populaire cela ne me surprend pas que certains couples ont des frictions. La juste mesure et le respect du conjoint, conjointe devrait être une priorité
Nuage

Facebook serait-il un virus pour le couple?

Société - Facebook serait-il un virus pour le couple?

Anik Ferron, une étudiante au doctorat de l’Université du Québec à Trois-Rivières, qui a sondé près de 600 répondants, avance que Facebook serait au centre de plusieurs discordes familiales.

Dans sa pratique privée, la sexologue constate que pour certains couples, Facebook est une source de tension.

« J’en rencontre des couples et il arrive que les gens me parlent de cette problématique », explique-t-elle.

Des résultats préliminaires de la recherche qu’elle mène sur les liens entre problèmes conjugaux et Internet révèlent que 41 % des répondants se disent jaloux que leur conjoint navigue sur Facebook.

« Lorsque l’on inclut d’ex-conjoints dans leur "amitié" Facebook, il peut y avoir une petite jalousie qui peut survenir et créer un conflit », ajoute Mme Ferron.

Le doute est si fort pour certains que le sondage soutient que 40 % des répondants surveillent les sites fréquentés par leur conjoint. Dans 23 % des cas, Facebook génère même des disputes dans le couple. De manière plus globale, la sexologue note aussi qu’Internet a modifié radicalement les rapports humains.

« Aujourd’hui, on banalise presque les rencontres face à face. Je ne veux pas généraliser, mais il y a beaucoup de gens qui se rencontrent via les réseaux sociaux ou les sites de rencontres. C’est un moyen comme un autre, mais la rencontre face à face a perdu tout son sens », déplore-t-elle.

http://actualites.ca.msn.com

Biomasse Des laitues chauffées aux résidus forestiers


Un projet positif pour une compagnie québécoise en vue de diminuer les gaz a effets de serre. Des couts élevés mais qui démontra a long terme une économie notable et rentable
Nuage

Biomasse Des laitues chauffées aux résidus forestiers

Biomasse - Des laitues chauffées aux résidus forestiers

Les Serres Lefort, sur la Rive-Sud de Montréal, utilisent maintenant des branches, des copeaux et des retailles de bois de construction pour chauffer leur immense complexe de 140 serres. Ici, les propriétaires, Marie-Josée Lebire, Sylvain Lefort et leur fille Julie.

© Agence QMI / Yves Charlebois

SAINTE-CLOTILDE-DE-CHATEAUGUAY | Les Serres Lefort, sur la Rive-Sud de Montréal, utilisent maintenant des branches, des copeaux et des retailles de bois de construction pour chauffer leur immense complexe de 140 serres.

Cette nouvelle façon de faire permet de ne plus consommer huit millions de litres de propane par année et, du même coup, de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 12 757 tonnes annuellement. Cette conversion a un prix, 7,7 millions $, dont 5 millions $ proviennent du Programme de réduction de la consommation de mazout lourd du gouvernement du Québec.

Le nouveau système de chauffage consiste à brûler dans deux immenses chaudières des résidus de bois provenant de scieries ou de récupération lors de la taille des arbres dans les villes, ainsi que des retailles de matériaux de construction, ce qu’on nomme de la biomasse. La chaleur ainsi produite permet de chauffer 1,5 million de litres d’eau, qui sont acheminés jusque dans les moindres recoins de l’ensemble du complexe par deux kilomètres de tuyaux.

Le propriétaire, Sylvain Lefort, mentionne que cette façon de chauffer lui fera économiser 50 % de ses coûts de chauffage et qu’il rentabilisera son investissement en trois ou quatre ans. Par contre, s’il n’y avait pas eu de subvention pour convertir sa façon de chauffer, il n’aurait pas opté pour cette aventure.

Lors de l’inauguration des installations, le ministre des Affaires municipales et des Régions, Laurent Lessard, a parlé d’un investissement pour le Québec en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

«Ce genre de façon de faire permettra à une entreprise comme ici de percer des marchés internationaux avec des produits fabriqués avec un souci de développement durable», a expliqué M. Lessard, ajoutant que le jour où il y aura une Bourse du carbone, l’entreprise pourra vendre des crédits du carbone qu’elle n’émet plus.

Chauffage québécois

Les deux immenses chaudières de 100 tonnes chacune ont été fabriquées à Thetford Mines, par les Industries Fournier. L’entreprise s’est associée l’an dernier avec le Groupe Compte-R, de France, spécialisé dans la conception et la fabrication de systèmes de chauffage à la biomasse et qui a 1 700 installations à son actif. Le Groupe Compte-R est en ce moment à pied d’oeuvre pour terminer un système de chauffage pour les bâtiments des Jeux olympiques de Londres, en 2012.

Pour Harold Roy, directeur général des Industries Fournier, «c’est le premier système de chauffage d’installé, ce qui a fait travailler 80 personnes pendant six mois, mais les projets ne manquent pas».

Les Serres Lefort produisent plus de sept millions de laitues Boston par année, vendues dans les supermarchés. En plus, elles font pousser des plants de légumes à mettre en terre (brocolis, choux-fleurs, to-mates, céleris, etc.), que leur achètent 250 producteurs maraîchers.

http://fr.canoe.ca