Non, le régime paléolithique ne protégeait pas du cancer


Le cancer est-il une maladie de notre époque ? Nous savons que l’environnement, l’alimentation, notre mode de vie y est pour quelque chose. Alors dans la préhistoire, les hommes et femmes suivaient un régime paléolithique et pouvaient quand même avoir des tumeurs bénignes ou malignes
Nuage

 

Non, le régime paléolithique ne protégeait pas du cancer

 

 

Par Marc Gozlan

Les plus anciennes traces de tumeur ont été découvertes en Afrique du sud chez deux hominidés.

 

OSTÉOSARCOME. Une équipe de chercheurs internationaux dirigée par des anatomistes,  paléontologues et radiologues sud-africains publient dans le South African Journal of Sciencela découverte de la plus ancienne trace connue de cancer chez un ancêtre de l’homme, un hominidé datant de 1,6 à 1,8 million d’années. La tumeur cancéreuse se situe au niveau du pied, sur l’os long qui relie le 5e orteil au talon.

La découverte de cette tumeur osseuse maligne a été réalisée sur un site situé à 40 km au nord-ouest de Johannesburg en Afrique du Sud. La masse tumorale fossilisée, irrégulière, mesurait 5,2 sur 4,7 mm, et ressemblait à un chou-fleur. L’os est celui d’un hominidé adulte, dont l’âge de la mort n’a cependant pas pu être déterminé. Cette pièce osseuse avait auparavant été considérée comme porteuse d’une tumeur osseuse bénigne, mais les images de la micro-tomographie à rayons X et la reconstruction en 2D et en 3D des images obtenues ont achevé de convaincre les chercheurs que la masse hémisphérique osseuse était bien une tumeur cancéreuse, en l’occurrence un ostéosarcome du 5e métatarsien.

Le cancer, une très ancienne maladie ?

Environ 70 % de ces tumeurs osseuses malignes surviennent chez des enfants âgés de 10 à 20 ans. Dans la moitié des cas, ces tumeurs surviennent sur le fémur, dans 80% des cas au niveau genou (à l’extrémité supérieure du tibia ou inférieure du fémur), plus rarement sur la partie supérieure de l’humérus. Moins de 1% de cas sont observés au niveau des os longs du pied. L’ostéosarcome de l’hominidé découvert sur le gisement paléoanthropologique de Swartkrans près de Johannesburg siégeait au niveau du 5e métatarsien gauche. Auparavant, des cas d’ostéosarcome avaient été rapportés sur des spécimens fossilisés datant de l’époque médiévale et pré-moderne à Hawaï, en République tchèque et dans les Andes péruviennes.

Le cancer est souvent considéré comme une maladie de la modernité, conséquence du mode de vie des sociétés industrialisées. Cette observation amène à penser que les tumeurs malignes se développant à partir de l’os, qui ont été trouvés tout au long de l’histoire, n’étaient peut-être pas moins fréquentes qu’elles le sont aujourd’hui. Et ce d’autant que, jusqu’à aujourd’hui, ces tumeurs primaires de l’os surviennent préférentiellement chez de jeunes individus. Cette découverte indique également que le régime alimentaire de ces hominidés et ces australopithèques ne les protégeaient pas de la survenue de tumeurs malignes ou bénignes.

Dans un second article, cette même équipe rapporte la découverte de la plus ancienne tumeur osseuse chez un Australopithecus sediba, découvert en Afrique du Sud dans une grotte de Malapa, à 15 km au nord-est du site préhistorique de Swartkrans. Cette tumeur osseuse date de 1,98 million d’années. Elle est bénigne (ostéome ostéoïde). Elle siège au niveau de la 6evertèbre thoracique d’un enfant mâle de 12 ou 13 ans. Une localisation surprenante dans le mesure où ce type de tumeur est le plus souvent localisée sur les os longs, rarement au niveau du rachis.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Une réponse à “Non, le régime paléolithique ne protégeait pas du cancer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s