L’Afrique ne manque pas d’eau


De l’eau en Afrique et même beaucoup d’eau, mais elle est difficile d’y accéder, et pour réussir cela couterait vraiment cher .. Ce qui me choque la dedans c’est de voir les extravagances dans divers pays .. que ce soit de créer un parc Jurassique avec l’espoir de voir un jour des animaux de la préhistoire revivre .. Dubaï avec ses expositions de richesses extrême .. faire une réplique exacte et navigable du Titanic .. Et même les Jeux Olympique qui serait louable si on s’attardait qu’aux rencontre sportive, mais tout l’argent pour avoir le plus beaux stades et tout le trala la .. cela m’apparait grotesque quand il suffirait un peu plus d’eau pour permettre aux pays en voie de développement d’être plus productif et autonome
Nuage

 

L’Afrique ne manque pas d’eau

 

L’Afrique ne manquerait pas d’eau potable pour sa population, selon ce que rapporte le Courrier international.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Le continent dispose d’importantes ressources en eau. Il manque en revanche les infrastructures de distribution et d’assainissement qui permettraient aux populations d’accéder à l’eau potable.

Décryptage de ce paradoxe, en cartes.

Sans son sous-sol, le continent africain recèle 660 000 kilomètres cubes de réserves d’eau. Cette ressource est cent fois supérieure à la quantité d’eau en surface. Et pourtant, 330 millions d’Africains, soit 40 % de la population, n’ont pas accès à l’eau potable, rappelle le quotidien espagnol El País

Selon des chiffres de la Banque africaine de développement, il faudrait que l’Afrique consacre l’équivalent de 11,5 milliards d’euros par an pour créer ou renforcer des infrastructures de distribution et d’assainissement. Et si l’eau existe, certaines nappes sont enfouies en profondeur, rendant délicat et coûteux tout projet de creusement.

Le graphique ci-dessous montre ainsi que d’énormes nappes dans les zones sahariennes se situent à une profondeur de plus de 50 mètres. Il s’agit notamment d’eaux « fossiles » très anciennes (des millions d’années), mais qui ne se renouvellent pas.

L’accès à l’eau potable devient d’autant plus aigu que les populations urbaines augmentent rapidement. Le pourcentage de citadins devrait passer de 44 à 57 % entre 2010 et 2040, selon l’Association africaine de l’eau. Mais de fortes inégalités subsistent entre les principales métropoles dans l’approvisionnement en eau des habitants [voir graphique]. Alors que Le Caire (17,6 millions d’habitants) a un taux d’approvisionnement de 95 %, une ville comme Lagos (capitale économique du Nigeria) dont la population se situe entre 15 et 17 millions d’habitants fournit l’eau à moins de 65 % de ses citoyens.

L’ONU a inscrit dans son programme, intitulé Objectifs pour le millénaire, l’accès à l’eau potable à 80 % de la population mondiale.


06-08-afrique-eau-souterraine_0.jpg

http://www.courrierinternational.com

5 réponses à “L’Afrique ne manque pas d’eau

  1. Il en est de l’eau comme de beaucoup de « choses » : Ceux qui en disposent à volonté la gaspille .Le budget consacré à apporter de l’eau dans les « piscines » des J.O ,le gaspillage pour arroser les pelouses et parcs municipaux (ici en tous cas) etc….Pourrait être ne serait ce qu’en partie consacré à aider ces pays à exploiter les nappes souterraines…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s