France – Deux intrusions en 24 heures dans des centrales nucléaires françaises


Je ne sais pas si c’est vrai que le poète-escaladeur n’a pas pénétrer dans les bâtiments de la centrale nucléaire mais il a quand même réussit a rentré dans son enceinte .. et ce deux fois dans deux centrales nucléaires différentes .. Que ce soit chez les Français ou dans une autre pays ayant une centrale nucléaire c’est une bonne leçon. Cela aurait pu être une personne avec de moins bonnes intentions
Nuage

 

France – Deux intrusions en 24 heures dans des centrales nucléaires françaises

 

Des individus ont réussi à s’introduire mercredi dans l’enceinte de deux centrales nucléaires françaises

Des individus ont réussi à s’introduire mercredi dans l’enceinte de deux centrales nucléaires françaises.

La première intrusion a eu lieu à la centrale du Bugey, à Saint-Vulbas, dans le département l’Ain, dans la région Rhône-Alpes. Selon Le Monde, un militant de Greenpeace a réussi à s’introduire dans le périmètre de la centrale nucléaire en utilisant un parapente.

Une fois dans l’enceinte, il a déposé deux grenades fumigènes rouges sur le dôme d’un des réacteurs. Il se serait ensuite posé près de la centrale, où il a activé un troisième fumigène.

Électricité de France a confirmé, mercredi, l’intrusion, mais soutient que l’activiste a atterri en dehors de la zone du bâtiment et a été appréhendé par la sécurité dans les minutes qui ont suivi.

L’organisation Greenpeace a revendiqué cette action en expliquant avoir voulu montrer aux Français la vulnérabilité de leurs centrales nucléaires qui produisent les trois quarts de l’électricité du pays.

La police française, qui a interpelé le militant, a déclaré avoir intercepté un deuxième militant aux abords de la centrale du Bugey, mais cette fois à l’extérieur du site.

Nouvelle intrusion à Civaux

Quelques heures plus tard, un homme a réussi à s’introduire dans l’enceinte de la centrale nucléaire de Civaux, au sud de la ville de Poitiers, dans la région de Poitou-Charentes. Selon les médias français, l’intrus serait Hervé Couasnon, un militant qui se fait appeler le « poète-escaladeur ».

Un geste politique

L’homme se serait introduit dans la centrale en déjouant le dispositif de sécurité. Il se serait ensuite caché sur le site avant d’appeler les médias avec son téléphone cellulaire. Hervé Couasnon a déclaré à l’Agence France-Presse :

« Je suis à l’intérieur, je suis caché dans un taillis ».

Il a ensuite expliqué qu’il tentait, par ce geste, d’interpeler les deux candidats à l’élection présidentielle, François Hollande et Nicolas Sarkozy, qui doivent s’affronter dans un débat télévisé mercredi soir.

« Les Français en ont marre de la société dans laquelle ils vivent », a ajouté le « poète-escaladeur ».

L’homme a été arrêté peu de temps après par la gendarmerie française, qui avait déployé un important dispositif de sécurité pour le retrouver et l’intercepter.

D’après la police, le « poète-escaladeur » n’aurait pas réussi à pénétrer dans les bâtiments de la centrale nucléaire.

Radio-Canada.ca avec AFP et Le Monde

http://actualites.ca.msn.com

4 réponses à “France – Deux intrusions en 24 heures dans des centrales nucléaires françaises

  1. Je dirais que ces actions ont tout de même un aspect positif : Elles prouvent qu’il est relativement facile de pénêtrer dans ces enceintes nucléaires…Hors celles -ci ,même si on ne peut nier leur côté utile,positif (fourniture d’énergie),ont tout de même un potentiel de danger imortant….(Attentats terroriste,accidents « types Japon  » Etc….Celà doit faire réflèchir les responsables….
    F.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s