Améliorer ses relations


Comment veut-on aimer les autres si nous avons une aversion contre nous-même. Commençons par savoir nous donner des qualités et voir nos erreurs comme une opportunité de s’améliorer
Nuage

 

Améliorer ses relations

Vous voulez améliorer vos relations avec les autres ?

Vous pourriez commencer par améliorer la relation que vous avez envers vous-même en vous parlant gentiment, en vous montrant bienveillant envers vos erreurs, en insistant sur ce que vous faites déjà de bien et en acceptant que vous aussi vous avez des qualités, des talents et des réussites !

Michel Poulaert

Le saviez-vous ► Expression : Faire ses ablutions


Une expression qui est bien connu mais pour une fois, on s’attarde plutôt aux dérivé et au contexte latin pour découvrir un mot utilisé en français qui se trouve dans la salle de bain lors bien sur de nos ablutions
Nuage

 

« Faire ses ablutions  »

 

Faire sa toilette.

 
Cette appelation familière de la toilette n’est pas très ancienne. Elle est dérivée de pratiques religieuses, mais elle va permettre à quelques-uns d’apprendre une chose intéressante sur un objet à usage quotidien (enfin pour certains…).

ablution vient du latin ‘ablutio’ issu du verbe ‘abluere’ qui voulait dire ‘laver’


Dans de nombreuses religions, les ablutions sont un acte rituel de purification par l’eau.

Chez les Musulmans, par exemple, l’ablution avant la prière est obligatoire. Elle doit être faite avec de l’eau (ou de la terre propre si l’on est en voyage). Dans chaque mosquée, il doit y avoir une salle des ablutions qui isole la salle de prière du monde profane.

Chez les Catholiques, les ablutions se pratiquent au cours d’une messe, avant la communion, lorsque le prêtre fait verser un peu d’eau sur ses doigts pour les laver.

A l’époque des messes en latin, le prêtre récitait un psaume commençant par : « Lavabo inter innocentes manus meas » (« Je laverai mes mains parmi les innocents »).

Vous avez reconnu là un mot familier qui a fini par désigner le lavage des mains lui-même.

‘Lavabo’ a ensuite été transposé aux ablutions profanes où il a d’abord été utilisé pour nommer le meuble de toilette portant la cuvette et le pot à eau (à l’époque où l’eau courante n’existait pas encore) puis, avec la modernisation, la cuvette en faïence que vous connaissez bien et dans laquelle vous faites vos ablutions.

http://www.expressio.fr

Au bord des marais et des rivières…


Des photographes ont immortalisé des paysages de lacs, rivières, étangs, marais. C’est endroits naturels et ceux que fait des mains de l’homme comme les étangs de la Dombes de nombreux animaux y dépendent pour l’eau, la nourriture et l’environnement.
Nuage

 

Au bord des marais et des rivières…

 

Austères, les tourbières ? Laids, les marais ? Pas marrants, les étangs ? Inintéressantes, les eaux dormantes ? Détrompez-vous ! Dans leur ouvrage « Eaux et Patrimoine, Rhône Méditerranée Corse », les photographes Thierry Vezon et  Christophe Sidamon-Pesson nous prouvent que les zones humides sont aussi belles que fragiles.


L’eau un patrimoine a sauvegarder

© Thierry Vezon / Editions Hesse


Vue sur le Lac Long

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Drosera, rouge bijou des tourbières

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Balbuzard à la pêche

© Thierry Vezon / Editions Hesse


Rideau de brumes

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Oiseau au bord du torrent

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


En aval des gorges de la Cèze

© Thierry Vezon / Editions Hesse


Les marais salants à Aigues-Mortes

© Thierry Vezon / Editions Hesse


Un ruisseau caché sous la neige

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Le défilé de l’Ecluse

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Arbres au bord du canal du midi

© Thierry Vezon / Editions Hesse


Le regard des flamants roses

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Entre deux eaux

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Un pont en pleine nature

© Thierry Vezon / Editions Hesse


A la source

© Christophe Sidamon-Pesson / Editions Hesse


Le « thou » des étangs de la Dombes

© Sylvestre Popinet / Editions Hesse


http://www.linternaute.com

Antivirus ► Facebook se lance sur le marché de la sécurité


Si cela peut aider pour diminuer les risques d’attraper un virus en cliquant sur des liens qui sont infectés alors pourquoi pas .. Car certains y ont eu la malchance de ne pas se fier et se sont retrouver avec des problèmes avec leur comptes et virus
Nuage

 

Antivirus ►Facebook se lance sur le marché de la sécurité

 

Antivirus - Facebook se lance sur le marché de la sécurité

© Shutterstock

Le réseau social Facebook vient de s’associer avec cinq éditeurs d’antivirus, afin de proposer au téléchargement leurs dernières solutions de sécurité. En outre, cet accord devrait permettre d’améliorer sensiblement la qualité de son filtre contre les liens malicieux, avec les propres bases de données de Microsoft, McAfee, Sophos, Symantec et Trend Micro.

Facebook estime à environ 4 % le nombre de pourriels postés parmi tous les liens postés chaque jour sur son réseau. Chaque lien partagé sur Facebook est passé au crible, à travers une base de données incluant des milliers de sites «vérolés», désormais enrichie des éléments en provenance de ses cinq éditeurs partenaires.

En marge de cet accord, Facebook a lancé un marché en ligne de l’antivirus, qui propose de télécharger des versions d’évaluation, gratuites pendant six mois, des produits proposés par Microsoft, McAfee, Sophos, Symantec et Trend Micro. Pour ces éditeurs, il s’agit d’un marché fructueux, fort de 900 millions de membres.

Enfin, ces mêmes partenaires rejoignent la page d’information dédiée à la sécurité de Facebook. Les internautes pourront ainsi être alertés des risques en cours sur le réseau social et, plus généralement, sur internet.

http://fr.canoe.ca

Des abeilles attaquent 300 «amoureux de la nature»


Être amoureux c’est pour le meilleur et pour le pire … et je pense que ces randonneurs ont connu le pire avec une rencontre avec les abeilles. Ce fut une attaque qui a causé bien des ennuis … et une journée gâcher pour plusieurs mais ce sont les hauts et les bas de la nature
Nuage

 

Des abeilles attaquent 300 «amoureux de la nature»

 

PHOTO: SAUL LOEB, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse

Des abeilles, apparemment dérangées par une grande marche rassemblant plus de 300 amoureux de la nature dans le centre de la Hongrie, se sont attaquées samedi aux participants de la manifestation, provoquant un mouvement de panique et le transfert de 18 personnes à l’hôpital.

Les abeilles ont piqué en tout 28 personnes, dont 18 ont dû être conduites à l’hôpital pour recevoir un traitement. Six d’entre elles sont considérées dans «un état sérieux» en raison du nombre important de piqûres et de réactions allergiques, a indiqué Dezso Valics, porte-parole des services ambulanciers. Aucun n’était en danger de mort.

Pas moins de onze ambulances et un hélicoptère ont été mobilisés pour acheminer les victimes jusqu’à l’hôpital, a-t-il ajouté.

«Les enfants ont paniqué et ont couru dans la forêt pour se protéger des abeilles», a précisé à l’AFP Agnes Szabo, porte-parole de la police de la région de Fejer.

L’incident s’est déroulé dans le village de Nagylok, au centre de la Hongrie.

Plus de 330 personnes ont pris part à cette traditionnelle grande randonnée, et les abeilles domestiquées se sont peut-être senties menacées quand le groupe s’est approché de trop près des ruches, a estimé Mme Szabo.

http://www.cyberpresse.ca

OGM: trois lettres qui font peur


Avez vous peur des OMG. Personnellement ce n’est pas la peur d’en manger, mais plutôt c’est de changer la génétique de l’aliment pour se protéger des insectes perdant ainsi ses défenses naturelles qui avec le temps … je pense faiblira .. d’ailleurs il y avait eu une étude allant dans ce sens ..
Nuage

 

OGM: trois lettres qui font peur

 

PHOTOTHÈQUE LE SOLEIL

 

Claudette Samson

(Québec) Trois petites lettres qui enflamment les esprits. Honnies par certains, présentées par d’autres comme LA révolution technologique en agriculture. Et entre les deux, un public qui cherche à comprendre quels sont les enjeux. Bienvenue dans le merveilleux monde des OGM.

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) ont mauvaise presse. Spontanément, on imagine des créatures étranges, monstrueuses. Pourtant, dans la vraie vie, rien ne les distingue de leur modèle «régulier». Un épi de maïs GM ressemble tout à fait à celui que l’on cultive depuis des lunes. En fait, il est probable que la sélection et les croisements traditionnels ont davantage modifié son apparence que l’ajout d’un gène le rendant tolérant à un herbicide ou aux insectes.

Plus encore: des études révèlent qu’un grand nombre d’aliments transformés que nous consommons et dont on sait qu’ils contiennent des ingrédients transgéniques n’en révèlent aucune trace  Pourquoi s’inquiéter alors?

Pour Dominique Michaud, biochimiste et professeur au Département de phytologie de l’Université Laval spécialisé dans ce champ de recherche, cette réaction est normale, car il y a un petit côté «Frankenstein» qui émane de ces productions. Et comme cela touche à ce que l’on mange, l’effet symbolique et émotif est grand. On l’a bien vu la semaine dernière lorsqu’on a appris que du maïs sucré GM, destiné à l’alimentation humaine et commercialisé par la compagnie Monsanto, serait cultivé pour la première fois au Québec.

Jeudi, le réseau Vigilance OGM a annoncé qu’il réalisera des tests génétiques aléatoires pour débusquer les variétés qui seront commercialisées; les résultats de ces tests seront publicisés, et les consommateurs invités à s’informer avant d’acheter du maïs. L’ACEF de Québec a de son côté appelé les producteurs «non OGM» à s’inscrire sur une liste au bénéfice des consommateurs voulant être certains d’acheter des aliments non manipulés génétiquement.

Pour l’heure, ce sont surtout des plantes qui sont l’objet de recherches et de commercialisation. Le site Internet du gouvernement du Québec (www.ogm.gouv.qc.ca) dresse le portrait de l’état des cultures ici et ailleurs dans le monde. Bien que la plupart soient destinées à l’alimentation animale, plusieurs se retrouvent dans notre assiette à titre d’ingrédients, notamment les huiles (canola, maïs, soja). Selon les informations disponibles, 52% du soja, 74% du maïs et 85% du canola cultivés en 2011 au Québec étaient GM.

Le code PLU

Selon le Conseil québécois de l’horticulture, plus de 25% du maïs sucré cultivé sur la côte est des États-Unis ainsi qu’une grande proportion des courges importées des États-Unis sont issues des biotechnologies, c’est-à-dire des OGM. Bien qu’ils ne soient pas étiquetés comme tels, il est en principe possible de le vérifier à partir du code PLU qui permet chez les détaillants de distinguer les fruits et légumes cultivés de façon conventionnelle (quatre chiffres), biologique (cinq chiffres commençant par un 9) ou transgénique (cinq chiffres commençant par un 8).

Il n’y a par ailleurs aucun animal génétiquement modifié présentement au Canada.

***

L’avenir du maïs sucré entre les mains des détaillants

L’avenir du nouveau maïs sucré génétiquement modifié de Monsanto qui sera cultivé cet été au Québec repose entre les mains des grands détaillants.

Cette analyse est celle du chercheur Dominique Michaud, spécialiste des cultures génétiquement modifiées. La semaine dernière, deux sources ont déclaré au Soleil que des détaillants avaient dit aux agriculteurs ne pas être intéressés par le nouveau maïs sucré résistant à plusieurs insectes et à l’herbicide Roundup. Or, les choses ne sont pas si claires, a constaté Le Soleil par la suite.

Aucune décision n’a en effet été prise, selon Nathalie Saint-Pierre, du Conseil canadien du commerce de détail. Bien que Le Soleil ait communiqué avec chacun des trois grands détaillants présents au Québec, c’est Mme Saint-Pierre qui a rappelé, preuve que le sujet est jugé délicat. L’article du Soleil a cependant ouvert les discussions, a-t-elle mentionné.

Les agriculteurs sont pragmatiques, avance M. Michaud. Si le marché est là, plusieurs en cultiveront. Mais pas de marché, pas de culture. Si les grands de l’alimentation ne posent pas de questions à leurs fournisseurs, il croit donc que les quantités cultivées iront en augmentant avec le temps. S’ils leur envoient au contraire un message clair disant qu’ils n’en veulent pas, il arrivera à ce maïs la même chose qu’à la pomme de terre GM à la fin des années 90, quand la compagnie McCain a dit qu’elle n’en achèterait pas. Elle a cessé d’être cultivée.

http://www.cyberpresse.ca

À 68 ANS Jean-Guy Moreau est décédé


Jean-Guy Moreau est décédé, un artiste très connu du Québec qui a fait carrière surtout avec ses imitations de personnages connu tel que l’ancien premier ministre René Lévesque, René Angelli etc … Il savait rendre ses imitations très crédibles autant par la voix que la physionomie
Nuage

 

À 68 ANS Jean-Guy Moreau est décédé

 

 

L’imitateur Jean-Guy Moreau est décédé dans la nuit de mardi, a rapporté Radio-Canada, après avoir été hospitalisé d’urgence samedi dans un hôpital de la région montréalaise.

L’annonce a été faite par René Homier-Roy à son émission C’est bien meilleur le matin» sur la Première Chaîne. Il aurait été avisé par l’ami de longue de M. Moreau, le chef d’orchestre François Dompierre.

L’imitateur âgé de 68 ans avait commencé à se sentir mal la semaine dernière, alors qu’il montait sur scène aux côtés de la troupe de La boîte à chansons, pour deux représentations à Longueuil. Il n’avait pu poursuivre pour le troisième spectacle prévu, celui-là, à Sainte-Thérèse, le jour suivant.

Les versions divergeaient quant à la nature de sa maladie, alors que la production avait d’abord annoncé que le spectacle était reporté dû à un épuisement de Jean-Guy Moreau causé par une insuffisance cardiaque.

Cependant, M. Dompierre avait de son côté affirmé que Jean-Guy Moreau souffrait d’un problème aux reins. Il avait indiqué que la santé de l’imitateur hospitalisé ne semblait pas s’améliorer.

Le célèbre imitateur s’était fait connaître par ses tournées au cours des années 60, où il était accompagné par Robert Charlebois au piano. Il faisait à cette époque la première partie de spectacles d’artistes comme Pauline Julien et les Cyniques.

M. Moreau avait aussi participé à plusieurs productions cinématographies, émissions de télévision et Bye Bye!, joué au théâtre, créé de nombreux one man shows et enregistré des albums.

http://fr.canoe.ca