Ce qui nous échappe


Il y a beaucoup des citations qui nous fait réfléchir sur le moment présent et ce a divers époque de l’histoire de l’être humain, mais il faut croire que nous n’avons pas encore retenu la leçon
Nuage

 

Ce qui nous échappe

 

L’avenir nous tourmente, le passe nous retient, c’est pour ca que le présent nous échappe.

Gustave Flaubert

La Fable du Colibri


Ce n’est pas parce que l’on pense qu’il n’y a plus rien a faire, qu’on doit se croiser les bras. C’est justement les gens qui ne font que dire le monde est comme ci et comme cela qu’il est trop tard pour changer les choses sont ceux sont les moins actifs
Nuage

 

La Fable du Colibri

Un jour, un gigantesque incendie ravage la forêt tropicale. Affolés, tous les animaux s’enfuient, se terrent et assistent sans réagir à la destruction de leur habitat. Spectateurs passifs, tous jacassent et se lamentent. Tous, sauf un ! Seul un petit colibri, sans relâche, fait l’aller-retour de la rivière au brasier, une goutte d’eau dans son minuscule bec, pour l’y jeter sur le feu.

Immobile sur le rivage, un toucan à l’énorme bec l’interpelle:

 » Tu es fou Colibri ! Toi, si petit, tu n’arriveras jamais à éteindre le feu tout seul ! « 

 » Je sais « , répond le colibri, « mais je fais ma part. »

Auteur inconnu

5 moyens d’économiser sur l’épicerie


Quand c’est le moment de l’épicerie, je suis toujours décourager de voir le cout a la caisse ne fait qu’augmenter. Des petits trucs que voici aide vraiment a économiser … et en plus cela évite le gaspillage et de faire de mauvais choix
Nuage

 

5 moyens d’économiser sur l’épicerie

 

Combien pourrions-nous économiser, en termes d’argent, en se fiant uniquement aux spéciaux dans les circulaires d’épicerie ?

Vérifier le prix des aliments dans les cahiers publicitaires, c’est effectivement un bon moyen de dorloter notre porte-monnaie. Par ailleurs, il m’est impossible de faire le calcul et de vous dire exactement combien nous pourrions économiser en se fiant toujours aux spéciaux.  Cela dit, je vous propose ici quelques moyens pour économiser temps et argent lors de vos prochains achats à l’épicerie.

1. Faites l’inventaire

Connaître le contenu de votre garde-manger, de votre frigo et de votre congélateur vous permettra d’avoir l’heure juste sur les items à acheter au supermarché. Vous pouvez par exemple coller un petit mémo sur vos électros afin d’identifier rapidement les aliments qu’ils contiennent. De cette façon, vous ne vous procurerez pas d’aliments déjà présents à la maison, et réduirez le gaspillage alimentaire. Bien que cela ne paraisse pas sur votre facture d’épicerie, les aliments superflus que l’on jette une fois qu’ils aient perdu leur fraîcheur pèsent lourds dans notre compte bancaire, sans compter les impacts qu’ils ont sur l’environnement.

Saviez-vous qu’en moyenne, chaque Canadien gaspille environ 183 kg (403 lbs) d’aliments par année? (source: Statistique Canada)

 

2. Suivez votre liste

En sachant exactement ce que vous devez vous procurer, vous serez moins tenté de faire des achats impulsifs et inutiles. Feuilletez les cahiers publicitaires et retrouvez-y les aliments dont vous avez besoin. Vous pourrez ainsi opter pour le supermarché présentant le plus d’économie pour vos propres achats. Et surtout, mangez avant de vous rendre à l’épicerie! Le ventre vide, parions que plusieurs items finiront dans votre panier, sans que vous ayez prévu les acheter !

3. Misez sur les marques maison

Qu’ils soient « griffés » ou sans nom, la majorité des produits du même type se ressemblent beaucoup. Cela dit, il n’y a rien de mal à choisir une marque maison, si celle-ci est moins dispendieuse !

4. N’en achetez pas plus

Ces illusions d’économie du genre : « 2 pour 5 $ », « 3 pour 10 $ »… Ces duos ou trios de produits sont en fait des astuces pour nous faire acheter davantage.

Mais si nous n’avons besoin qu’un d’un seul d’entre eux, à quoi bon s’en procurer plusieurs, au risque que ceux-ci ne finissent à la poubelle ?

5. Le bon itinéraire

Une fois à l’épicerie, débutez votre tournée avec les aliments aux alentours du supermarché: légumes et fruits frais, boulangerie, poissonnerie, produits laitiers, etc.

 Une fois ces essentiels dans votre panier, poursuivez avec les allées centrales (produits transformés). Vous remarquerez que les produits à la hauteur de vos yeux sont souvent plus dispendieux, et parfois plus attirants. De plus, ce sont fréquemment des marques de commerce populaires et des produits moins intéressants d’un point de vue nutritif.

En jetant votre regard sur les produits en haut et en bas de chaque rangée, vous découvrirez peut-être des aubaines et des aliments moins transformés. Bien souvent, la section des craquelins demeure un bon exemple à cet égard. Faites l’exercice !

 

En terminant, voici quelques astuces en vrac pour réduire le coût de votre épicerie.

Privilégiez les aliments les moins transformés possible : légumes entiers plutôt que pré-coupés, fruits frais plutôt qu’en conserve, rôti de porc à cuire plutôt que des tranches de jambon fumé, etc. Il vous faudra un peu plus de temps dans votre cuisine, mais vous sauvrez de l’argent !

Optez plus souvent pour des substituts plutôt que de la viande ou de la volaille : légumineuses sèches ou en conserve, tofu, œufs, etc. sont généralement moins dispendieux.

Allez voir ailleurs ! Les marchés publics, la fruiterie du coin, la boulangerie du quartier… En plus de gagner des sous, vous aurez en prime de la fraîcheur et de la qualité.

Vive le vrac ! Le riz, les pâtes alimentaires, les légumineuses sèches, la farine ou les fruits séchés sont des denrées qui coûtent beaucoup moins cher lorsqu’on en fait l’achat en vrac.

Cuisinez plus souvent. Nous ne le dirons jamais assez : préparer soi-même ses propres plats représente une économie d’argent significative. Le resto, la viande déjà marinée, les plats surgelés, etc. grugent définitivement notre budget.

http://styledevie.ca.msn.com

La méditation ne convient pas à tout le monde


La méditation a beaucoup d’aspect positifs mais probablement qu’on ne s’imagine pas qu’ils peut avoir des effets négatifs, voir carrément nocifs pour certaines personnes qui sont fragile mentalement
Nuage

 

La méditation ne convient pas à tout le monde

 

© Lucy Nicholson / Reuters/REUTERS

Il n’existe pas une forme unique de méditation, mais bien plutôt plusieurs techniques méditatives, héritées de traditions différentes – zen, chrétienne, bouddhiste…

Pascale Senk

Cette pratique spirituelle peut déstabiliser certaines personnes fragiles psychologiquement. Il est donc préférable de s’adresser à des spécialistes pour commencer.

La méditation est à la mode et les guides expliquant comment elle peut être utilisée pour mieux gérer son budget ou réussir son régime amincissant fleurissent. Il est vrai que chaque jour de nouvelles études scientifiques confirment ses bienfaits sur la santé: la méditation diminue les risques de maladie cardio-vasculaire, renforce le cerveau, rend plus créatif… Loin d’être anodine, elle est au contraire un puissant catalyseur de l’état intérieur. Aussi est-il important de connaître aussi ses contre-indications.

«Contrairement à ce que beaucoup croient, la méditation ne mène pas d’emblée au calme, explique Frédéric Munoz, psychologue et psychanalyste spécialiste en psychologie bouddhique. Elle permet au contraire d’aller très vite au cœur de ses tempêtes.» Ce sont donc évidemment les personnes fragiles ou en période de crise psychique qui devront être accompagnées si elles souhaitent s’initier au «retour à soi».

Phobies, angoisses: des signes qui doivent alerter

 

D’abord, il leur faut savoir qu’il n’existe pas une forme unique de méditation, mais bien plutôt plusieurs techniques méditatives, héritées de traditions différentes – zen, chrétienne, bouddhiste… – et qui reposent sur des démarches très différentes. Certaines préconisent de focaliser son attention sur un objet, d’autres invitent à «marcher en conscience», ou à répéter intérieurement une phrase, etc.

Parmi cet éventail, certaines approches seront à éviter pour certains types de personnes.

«Quelqu’un qui souffre de troubles de la dissociation sans qu’on sache s’ils sont structurels ou symptomatiques peut se retrouver aux urgences après avoir été incité à fermer les yeux et à se concentrer sur sa respiration», affirme Cyril Tarquinio, professeur en psychologie de la santé.

À risque aussi, bien évidemment, les personnes psychotiques et schizophrènes, mais aussi celles qui souffrent d’importants troubles anxieux et de phobies.

«Quelqu’un qui subit des états anxieux majeurs est incapable de chercher à atteindre le calme mental sans avoir une crise d’angoisse», rappelle Frédéric Munoz, qui a l’expérience de ces «ratées» de la méditation:

il est régulièrement appelé dans des centres de retraites pour «récupérer» quelques méditants pris de délire mystique ou en plein épisode de décompensation.

Ne pas se lancer seul

 

Le psychologue recommande donc, si l’on désire s’initier à une technique méditative, de le faire en étant accompagné par un instructeur expérimenté, de s’adresser pour cela à une fédération, un dojo, un monastère où l’on peut aussi pratiquer en groupe…

Pour les personnes qui se sentent plus fragiles, Frédéric Munoz suggère un accompagnement à double approche: méditative et clinique. Il a d’ailleurs créé avec des collègues psychiatres et psychologues un réseau de professionnels formés en ce sens (www.convivence.fr). Cette double approche est en plein essor et rassemble de très grands noms du bouddhisme et de la psychologie. Ainsi, les 29 et 30 juin, ils seront réunis pour deux jours de colloque autour de Jack Kornfield, auteur de Bouddha, mode d’emploi (éd. Belfond), l’un des plus grands connaisseurs actuels de la méditation.

http://sante.lefigaro.fr

Un océan sur Titan?


L’eau quelque part dans l’espace,  cet or bleu rechercher par les agence spatiale lors de leurs missions .. Ils peuvent savoir si une lune de Jupiter aurait possiblement de l’eau juste a la façon qu’elle se comporte au phénomène de l’attraction vers Saturne
Nuage

 

Un océan sur Titan?

 

Titan orbite Saturne en seulement 16 jours et les scientifiques ont pu étudier et mesurer la forme de la lune à différents moments de l’orbite.

PHOTO AFP

Agence France-Presse

Titan, la plus grosse lune de Saturne abriterait un vaste océan d’eau avec peut-être des poches de méthane, sous son épaisse surface glacée, selon des mesures effectuées par la sonde Cassini lors de plusieurs survols, indique une recherche parue en ligne jeudi dans la revue américaine Science.

Titan orbite Saturne en seulement 16 jours et les scientifiques ont pu étudier et mesurer la forme de la lune à différents moments de l’orbite.

Puisque Titan n’est pas sphérique mais légèrement ovale, son axe s’allonge quand il s’approche de Saturne et se contracte quand il s’en éloigne pour devenir presque rond.

Ces variations s’expliquent par l’effet de la gravité de Saturne et laissent penser que l’intérieur de Titan contient un océan enterré sous la surface de glace d’eau.

Si l’intérieur de cette lune était constitué de roches et de glace de telles déformations de Titan ne se produiraient pas, expliquent les auteurs de cette étude.

Ces scientifiques ont pu aussi déterminer que Titan avait de grandes marées à sa surface de glace, preuve encore que de l’eau se trouve à l’intérieur.

«L’implication de ces importantes marées c’est qu’il y a une couche à l’intérieur de Titan, très probablement de l’eau, capable de distordre la surface de plus de dix mètres», explique Luciano Iess de l’Université La Sapienza à Rome, le principal auteur de cette étude.

Si cette lune était entièrement rigide, les marées sous l’effet de la force de gravitation de Saturne ne dépasseraient pas un mètre, selon lui.

Les marées sur Titan ont été découvertes en traquant minutieusement le cheminement de Cassini lors de six survols rapprochés de cette lune entre 2006 et 2011.

Ces mesures viennent aussi conforter des hypothèses des scientifiques qui supputaient déjà la possible présence d’un vaste océan sous la couche de glace de surface.

Ils se basaient alors sur des modèles mathématiques et des mesures du champ électromagnétique effectuées par la sonde européenne Huygens lors de sa descente vers le sol de Titan en 2005.

«La quête de l’eau est un objectif important de l’exploration du système solaire et maintenant nous avons détecté un nouvel endroit où elle est abondante», se félicite Luciano Iess.

L’eau est considérée comme nécessaire au développement de la vie microbienne mais pas suffisante.

Outre Titan, la présence de vaste quantités d’eau est aussi soupçonnée à l’intérieur de Enceladus, une autre lune de Saturne ainsi que dans Europa, une lune de Jupiter.

«Bien que nos mesures ne disent rien quant à la profondeur de l’océan sous la surface de Titan, nos modèles mathématiques montrent qu’il pourrrait descendre 250 km sous la surface de glace dont l’épaisseur pourrait atteindre 50 km», précisent les auteurs de l’étude.

La mission Cassini-Huygens est le fruit d’une coopération entre la NASA, l’Agence Spatiale européenne (ESA) et l’agence spatiale italienne.

Le Jet Propulsion Laboratory de la NASA dirige la mission.

http://www.lapresse.ca

Diabète Un lecteur de glycémie «révolutionnaire» fait son apparition


Surement ceux qui sont diabétique trouverons ce petit appareil pratique pour mieux gérer leur insuline en cas de besoin …
Nuage

 

Diabète

Un lecteur de glycémie «révolutionnaire» fait son apparition

 

Un lecteur de glycémie «révolutionnaire» fait son apparition

Crédit photo : Agence QMI

Un nouveau lecteur de glycémie qui est sur le marché depuis peu au Québec s’apprête à révolutionner le quotidien de patients souffrants de diabète.

Par Paul-André Gilbert | Agence QMI

Un nouveau lecteur de glycémie qui est sur le marché depuis peu au Québec s’apprête à révolutionner le quotidien de patients souffrants de diabète.

Le résidant de Saint-Lambert, Bernard Théoret, serait le premier utilisateur canadien du lecteur fabriqué par la compagnie InsuLinx. L’homme, qui souffre de diabète, a pu utiliser le lecteur avant même son lancement.

Le nouveau lecteur a ceci de particulier qu’il permet de calculer les doses d’insuline que les diabétiques doivent s’injecter plusieurs fois par jour pour contrôler leur niveau de sucre. Pour les gens comme Bernard Théoret, cela représente plusieurs calculs, parfois complexes à effectuer, et qu’il n’est plus nécessaire de faire avec le nouveau lecteur. Le risque d’erreur se trouve ainsi fortement diminué.

Le Dr Jean-François Yale est endocrinologue à l’hôpital Royal Victoria. Il traite des patients qui, comme Bernard Théoret, sont atteints de diabète et doivent s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour.

Le médecin a expliqué que les calculs que les patients doivent normalement réaliser après avoir obtenu leur niveau de glycémie ne sont pas compliqués du point de vue mathématique, mais ils sont difficiles à faire mentalement en raison de la présence de nombreuses décimales.

«Les gens sont toujours un peu nerveux de faire les bons calculs et de prendre les bonnes décisions. Cet appareil simplifie la tâche à ce niveau-là», a-t-il précisé.

Pompes à insuline

Le lecteur de la compagnie Insulinx utilise une technologie déjà présente dans des appareils appelés pompes à insuline. Toutefois, ces appareils qui injectent directement l’insuline dans le corps des gens qui les utilisent sont beaucoup plus dispendieux.

Le nouveau lecteur n’en fera pas autant que les pompes à insuline. Toutefois, il apportera certains avantages d’un outil beaucoup plus cher, à un coût moindre.

http://tvanouvelles.ca

Le huard fête ses 25 ans


Déjà 25 ans que les dollars en papiers ont disparus .. pour laisser place au 1 dollars en pièce de monnaie. Ce fut un gros changement a l’époque mais la transition c’est quand même bien passé
Nuage

 

Le huard fête ses 25 ans

 

huard

PHOTO GROUPE CNW/MONNAIE ROYALE CANADIENNE

 

OTTAWA – La pièce de 1 $ canadien fêtera son 25e anniversaire le 30 juin Pour souligner cette occasion, la Monnaie royale canadienne émettra une pièce de 1 $ en argent fin.

En 1987, les billets de banque de 1 $ ont disparu pour faire place à une nouvelle pièce couleur laiton. Celle-ci a immédiatement acquis le surnom de « huard », en raison du huard solitaire qui orne son revers.

« À l’époque, le lancement de la pièce de 1 $ représentait la plus importante transformation du système de monnayage canadien à survenir en plus de 50 ans », a déclaré Ian E. Bennett, président de la Monnaie royale canadienne.

Pour célébrer cet anniversaire, la Monnaie royale canadienne offrira une pièce de 1 $ en argent fin. Celle-ci arborera un nouveau motif de huard créé par Robert Ralph Carmichael, l’artiste ontarien ayant conçu la pièce originale en 1987.

http://www.journaldemontreal.com