Le bon côté


Il y a des mauvais jours, des mauvais moments pour tout le monde, mais au moins, ce qui est positif c’est qu’un autre les choses iront mieux
Nuage

 

Le bon côté

 

 

La meilleure manière de prendre les choses du bon côté, c’est d’apprendre qu’elles se retournent.

P. Ouanich

Défauts – Qualités


Dire des qualités aux autres pourquoi faire .. ? Nous avons tellement de la facilité a trouver les défauts des autres (bien avant les nôtres) que nous ne voyons pas l’importance de souligner les bons côtés .. peut-être que nous prenons comme acquis que les autres le savent .. Pourtant, sans exagérer mais dire a quelqu,un qu’il a bien travaillé ou qu’il est bon dans un domaine, etc .. ne fait qu’accentué son désir de faire de son mieux .. 
Nuage

Défauts – Qualités

 

« Être conscient d’un seul de ses défauts est plus utile qu’être informé de mille travers chez quelqu’un d’autre.

Plutôt que de dire du mal des gens, en des termes qui produiront des frictions et des troubles dans leurs vies, nous devrions nous attacher à une perception plus pure à leur encontre, et quand nous parlons d’eux, évoquer leurs qualités. »

Dalaï Lama

Le saviez-vous ► JO – Quand les nazis inventaient le relais de la flamme olympique


Je pense que nous sommes plusieurs a pensé que la flamme Olympique est une tradition grec .. et non, c’est encore plus inusité, c’est sous l’empire d’un des les années sombres de l’histoire humaine .. c’est à dire au moment ou  Adolf Hitler était le seul maitre de l’Allemagne
Nuage

 

JO – Quand les nazis inventaient le relais de la flamme olympique

 

Cérémonie olympique au Lustgarten de Berlin, le 1er août 1936. AP/dapd

Le flambeau olympique a été allumé jeudi (10 mai 2012) à Olympie. Il commence ainsi son cheminement à travers l’Europe jusqu’à Londres, le site des Jeux de 2012,« conformément à la tradition ». C’est la phrase consacrée. Le journaliste Max Fisher, du magazine américain The Atlantic, rappelle les conditions dans lesquelles est née cette tradition moderne, en 1936, pour les Jeux de Berlin. Le régime nazi avait inventé cette année-là le relais de la flamme, l’utilisant comme instrument de propagande.

A l’origine, Adolf Hitler ne voulait pas des Jeux, qu’il qualifiait d’« invention des juifs et des franc-maçons », rappellent Arnd Krüger et William Murray’s dans leur histoire des JO de 1936, The Nazi Olympics. Convaincu par le ministre de la propagande, Joseph Goebbels, en 1934, Hitler en fit une démonstration du pouvoir nazi, une évocation des racines aryennes du peuple allemand, unifié par« l’esprit combattant » de ses athlètes. Il saisit aussi l’occasion de lier symboliquement son régime aux empires de l’Antiquité qui lui étaient chers.

La flamme fut utilisée pour exprimer la continuité historique naturelle, imaginée par le régime nazi, entre son propre essor et l’héritage grec, via Rome et le Saint-Empire romain germanique. Cette année-là, les porteurs de flambeau passèrent par la Tchécoslovaquie. La propagande allemande encouragea des heurts entre des membres de la communauté allemande et la majorité tchèque. Deux ans plus tard, l’Allemagne envahissait le pays.

Sous l’impulsion du patron de la Fédération des sports du Reich, Hans von Tschammer und Osten, des fouilles furent menées par une équipe allemande sur le site des jeux antiques à Olympie, illustrant encore le rôle de rénovateurs de l’Antiquité que s’assignaient les nazis. La firme Krupp, principal fabriquant d’armes d’Allemagne, fut chargée de concevoir le flambeau, et fit allumer un fourneau à canons avec le premier exemplaire sorti de ses usines.

L’idée originale de la torche avait été soufflée à Hitler et Goebbels par un dénommé Carl Diem, patron du Comité olympique du Reich, qui avait mené une longue campagne pour obtenir l’organisation des jeux en Allemagne. Il s’inspirait d’une autre flamme, qui avait brûlé durant les Jeux d’Amsterdam en 1928. Par la suite, Diem militera, sans succès, pour favoriser la participation des athlètes juifs allemands à la compétition.

Max Fisher rappelle que l’on peut encore discerner

 « les échos lointains de cette première cérémonie, il y a 76 ans : les costumes, l’orchestration minutieuse, le fer et la flamme, l’évocation d’une ancienne tradition qui est en réalité très moderne ».

Ce qui ne nous empêche pas de l’apprécier, dans sa version actuelle, comme un symbole d’unité entre les nations.

 

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr

Étude Le sucre peut affecter le cerveau


J’avoue ne pas avoir la dent vraiment sucrée et je ne comprend pas comment des parents ne se donnent pas la peine de donner une alimentation plus équilibrée … pour avoir au moins des bases d’une bonne alimentation
Nuage

 

Étude : Le sucre peut affecter le cerveau

 

Le sucre peut affecter le cerveau

Crédit photo : Courtoisie

Agence QMI

Des chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles ont découvert qu’un régime à haute teneur en fructose, du sucre, est non seulement mauvais pour le corps, mais ralentit le cerveau et limite la mémoire et l’apprentissage.

«Nos résultats illustrent le fait que ce que vous mangez affecte votre façon de penser», a déclaré Fernando Gomez-Pinilla, qui est professeur de neurochirurgie à la faculté de médecine David Geffen à UCLA.

Selon lui, une alimentation sucrée altère la capacité du cerveau à apprendre et à mémoriser, mais le fait de consommer des produits riches en acides gras oméga 3, comme l’huile de lin, peut aider à lutter contre ce phénomène.

Les chercheurs ont déclaré que cette étude est la première à révéler la façon dont le fructose, spécifiquement le sirop de maïs riche en fructose, influe sur le cerveau.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont nourri des rats en mettant dans leur eau potable du sirop de maïs à haute teneur en fructose pendant six semaines. On retrouve couramment ce type de sucre dans les boissons gazeuses, les condiments, les aliments pour bébé et d’autres plats transformés.

Un deuxième groupe de rats a bu la même solution, mais aussi de l’huile de lin, qui est riche en acides gras oméga 3 et de l’acide docosahexaénoïque (DHA), qui aident à la mémoire et l’apprentissage.

On a ensuite vérifié la capacité des rats à se promener dans un labyrinthe avant et après avoir consommé leur régime spécial.

On a alors découvert que les rats qui avaient consommé des produits riches en acides gras oméga 3 circulaient plus rapidement dans le labyrinthe que les autres rats.

Les chercheurs croient qu’un régime riche en sucre est la cause du problème et que l’insuline, qui contrôle la glycémie de l’organisme, peut envoyer aux neurones le signal de déclencher une réaction qui perturbe l’apprentissage et peut causer la perte de mémoire, a expliqué M. Gomez-Pinilla.

Selon le chercheur, la consommation régulière de DHA semble protéger le cerveau contre les effets nocifs du fructose.

«C’est comme économiser de l’argent à la banque. Vous voulez construire une réserve pour que votre cerveau puise au besoin ce carburant supplémentaire, pour lutter contre des maladies futures.»

http://tvanouvelles.ca

Dans le ventre du croco


Il est difficile de séparer le territoire avec les animaux sauvages et l’être humain. Quand c’est un animal comme un crocodiles,  il va de soit que la prudence près des étendues d’eau est une question de survie. Par contre, il est triste de constater que l’animal se nourrit de nos déchets qui ne sont pas tous comestibles
Nuage

 

Dans le ventre du croco

 

Dans le ventre du croco

© Shutterstock

Des rangers qui avaient tué un crocodile accusé de dévorer les chiens de compagnie autour d’un village du nord de l’Australie ont découvert dans l’estomac du saurien le cadavre d’un chien, une couche-culotte et un ballon de foot, a rapporté la presse mercredi.

Alertés par la police de la présence d’un crocodile maraudeur, les rangers ont tiré sur l’animal de 3,5 mètres de long mardi près de Galiwinku, alors qu’il venait de saisir dans sa gueule un chien pris par les pattes.

«C’est peut-être comique pour les titres de presse, mais il est aussi choquant de découvrir autant de détritus dans un animal sauvage», a regretté le Northern Territory News qui fait régulièrement sa Une avec les histoires de crocodiles.

Les crocodiles marins (appelés «salties») sont fréquents dans les régions tropicales et sauvages du nord de l’Australie. Ils tuent en moyenne deux personnes par an.

http://fr.canoe.ca

Les chauves-souris propagent de nouveau des virus mortels


Les chauves-souris sont importante pour contré sur la population d’insectes mais il s’avère une ombre qui semble ressortir des recherches sur les relations entre les virus, les maladies de ces bêtes et de chez l’homme Reste a espérer que cela n’ira pas a ‘l’extinction des chauves-souris
Nuage

 

Les chauves-souris propagent de nouveau des virus mortels

 

Photo : DR

Batman, l’homme chauve-souris, veille sur la ville de Gotham City et la protège de tout type de fléau. Ces compères les chiroptères, elles, sont porteuses de nombreuses maladies réémergentes chez l’homme et d’autres animaux. Elles représentent à l’avenir une véritable menace planétaire.

Les chiroptères s’avèrent en effet à l’origine des paramyxovirus, responsables entre autres de la rougeole, des oreillons et de nombreuses infections respiratoires, parmi les premières causes de mortalité infantile dans le monde. Ces petits vampires auraient transmis ces dangereux agents infectieux à l’ensemble du règne animal.

Dernièrement, les chercheurs de lInstitut de recherche pour le développement (IRD) ont découvert soixante nouvelles espèces de paramyxovirus, que l’on pensait spécifiques à l’homme. Mais elles s’observent aussi chez les chauve-souris. Ces mammifères doivent dès lors être placé sous surveillance, pour contenir une éventuelle propagation d’infections. Des infections qui promettaient pourtant d’être éradiquées…

Source : IRD, Nature

http://www.nationalgeographic.fr/