La peur


Ce n’est pas toujours évident d’affronter nos peurs mais c’est pourtant le seul moyen d’avoir moins peur
Nuage

 

La peur

 

Exposez-vous à vos peurs les plus profondes; après cela, la peur ne pourra plus vous atteindre

Jim Morrison

Le Courage,


C’est clair, si nous laissons la peur nous envahir, elle nous paralyse et fait augmenter la peur en nous .. L’affronter elle devient plus docile
Nuage

Le courage

 

 

Le courage ne se définit pas comme une absence de peur.  C’est quand on continue a agir en dépit de sa peur.

Le héros a peur, mais il agit quand même

Paradoxe :  Plus nous agissons en dépit de la peur, plus la peur diminue, Et plus nous laissons la peur nous paralyser, plus elle a d’emprise sur nous

Michel Poulaert

Le saviez-vous ► Éclairer la lanterne : Eclairer la lanterne


Éclairer la lanterne c’est pratique quand on ne comprend pas quelque chose mais son origine viens d’une fable … et certes d’une lanterne mais celle-ci est magique
Nuage

 

Eclairer la lanterne

(de quelqu’un) 

 

Dire, ajouter ce qu’il faut, le détail nécessaire pour être compris.

Autrement dit :
Apporter les éléments nécessaires à la compréhension de quelque chose.

 
Vous ne pouvez nier que, quand vous êtes dans le noir et qu’une âme charitable bascule l’interrupteur, vous y voyez soudain beaucoup mieux
(sans compter que vous vous assurez aussi ne pas être sourd, en entendant les nombreux ‘Ahhhh !’ soulagés qui fusent des gorges de toutes les personnes présentes).

Eh bien là, c’est un peu la même chose : un petit détail supplémentaire vous aide à y voir plus clair.

On retrouve ici l’équivalence fréquente entre ‘lumière’ et ‘compréhension intellectuelle’ (« Ce n’est pas une lumière, celui-là ! »).

Cette expression vient de la fable de Florian ‘Le singe qui montre la lanterne magique’ dans laquelle un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.


Mais il n’oublie qu’un seul ‘petit détail’ pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c’est d’allumer la lanterne !

C’est suite à la publication de cette fable qu’à cette époque, « oublier d’éclairer sa lanterne », voulait dire « omettre un point essentiel pour se faire comprendre ».

 


Par la suite, l’expression s’est transformée pour devenir celle d’aujourd’hui.

[1] Appareil de projection du XVIIe siècle muni d’un système optique qui permettait de projeter sur un écran des images peintes sur verre, en les agrandissant

http://www.expressio.fr

Les escroqueries en ligne peuvent être d’une simplicité déconcertante


Si vous faites des achats en lignes, il faut user de vigilance pour éviter de se faire arnaquer tout comme les courriels qui vous invitent a cliquer sur un lien dans le but d’entrer dans vos données personnelles .. On en parle souvent et pourtant nombre de personnes continuent a se faire prendre au jeu
Nuage

 

Les escroqueries en ligne peuvent être d’une simplicité déconcertante

 

.

MONTRÉAL – Avez-vous déjà reçu un courriel affirmant qu’un colis n’avait pu être livré et vous invitant à ouvrir la pièce attachée pour des détails?

Ou alors un courriel semblant provenir de votre institution financière vous demandant de changer votre mot de passe?

Les escroqueries concernant les banques et le commerce en ligne peuvent être bien simples, mais efficaces, avertissent les experts.

Avec la popularité croissante des transactions bancaires et du magasinage en ligne, les consommateurs se doivent d’être conscients des stratagèmes pour obtenir des renseignements personnels et financiers, a souligné Kevin Haley, de Symantec, fabricant de programmes de sécurité pour logiciels.

«Ils ne sont pas ces pirates incroyablement brillants», a fait valoir M. Haley, administrateur dans l’équipe d’intervention en sécurité de Symantec à Culver, en Californie.

«Ce sont de bonnes escroqueries faisant appel à notre curiosité et notre désir de savoir ce qui en est. Ils peuvent nous piéger à cliquer sur ces trucs. Tout comme un bon escroc dans le monde réel, ils savent quels sont nos besoins primaires», a-t-il ajouté.

D’autres fois, la cyberfraude peut être plus sournoise.

John — un nom emprunté — s’est fait voler 17 000 $ en ligne de son compte chèque et a vu des dépenses lui être chargées sur sa marge de crédit et des fausses cartes de crédit à son nom.

«J’ai ouvert mon ordinateur portable et vérifié en ligne, et tout l’argent était parti», a-t-il relaté, ajoutant ignorer comment son ordinateur avait été infecté, mais qu’il fonctionnait de manière «étrange».

«C’est un sentiment horrible. Vous vous sentez si vulnérable.»

John a retrouvé les sommes perdues après que sa banque eut déterminé qu’il avait été victime de fraude.


L’Association des banquiers canadiens indique que les fraudes bancaires en ligne ont causé des pertes d’environ 8,5 millions $ en 2010, selon ses plus récentes données disponibles.

En plus des vols d’argent et de renseignements personnels, les consommateurs devraient aussi se méfier de l’achat de biens sur des sites frauduleux.

L’analyste Barry Elliott, du Centre antifraude du Canada, recommande aux consommateurs d’appeler une entreprise pour vérifier l’adresse de son site web.

«Ce que nous constatons en ce qui a trait au magasinage en ligne — et je crois qu’il s’agit du plus grand risque pour tous — est que les sites frauduleux sont si bien faits qu’il est dur de déterminer ceux qui sont illicites», a soutenu M. Elliott.

Les gens doivent aussi se méfier de ce qui semble trop beau pour être vrai en termes d’escompte, a-t-il ajouté.

Les consommateurs peuvent signaler l’achat de biens contrefaits au Centre antifraude, et plusieurs entreprises canadiennes ont embarqué dans le bateau, a-t-il souligné.

«Cela nuit à l’emploi au pays si vous commandez des produits contrefaits en Chine, par exemple. C’est dans notre intérêt pas seulement pour protéger les entreprises canadiennes, mais aussi les consommateurs canadiens pour notre propre économie», a argué M. Elliott.

Visa Canada compte des outils pour les consommateurs et les commerçants pour aider à prévenir la fraude en ligne, dont une technologie de puce dans les cartes de crédit et des systèmes de vérification des coordonnées.

Visa commence aussi à offrir des alertes de transaction sur téléphones mobiles, a indiqué Michael D’Sa, chef des systèmes de sécurité de paiements à Visa Canada.

http://www.985fm.ca

Vivre en solo


Vivre seul, c’est un phénomène grandissant, certains le sont par maladie, veuvage, divorce etc, d’autre par choix .. L’idéal quand on vit seul c,est d’avoir une attitude positive face a la solitude et ce surtout si ce n’est pas un choix
Nuage

 

Vivre en solo

 

HOTO: FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

 

Mathieu Perreault
La Presse

En 2002, le sociologue new-yorkais Eric Klinenberg a publié un livre sur la vague de chaleur meurtrière à Chicago en 1995. Plusieurs des victimes étaient des personnes âgées vivant seules. Cette caractéristique l’a frappé. Mais en étudiant de plus près l’individualisme américain, le chercheur a aussi balayé certaines idées reçues. Explications.

Seul, mais pas tout seul

Qu’est-ce que la solitude?

«Je me suis rapidement rendu compte de mon erreur, dit Eric Klinenberg, qui enseigne à l’Université de New York. En fait, les gens qui habitent seuls sont souvent plus sociaux et plus engagés dans des organismes. Et c’est un phénomène mondial, pas seulement américain.»

La solitude n’existe donc pas?

«Ce sont des cas très particuliers. Des gens malades, handicapés ou déprimés, souvent des hommes. Et souvent dans des quartiers où il est dangereux de sortir de chez soi.»

Dans son plus récent livre, Going Solo, M. Klinenberg affirme que l’un des changements les plus importants du dernier demi-siècle est la hausse du nombre de personnes vivant seules en Occident. Cette hausse n’est pas seulement due au vieillissement de la population, qui amène son lot de veuves du troisième âge. La proportion des Américains dans la vingtaine qui habitent seuls a augmenté de 1% à 7% depuis les années 50, par exemple. Le phénomène est même sous-estimé parce que les statistiques officielles ne tiennent pas compte des parents célibataires qui ont la garde partagée de leurs enfants.

Un signe de richesse

Vivre seul est un signe de richesse, selon Eric Klinenberg.

«Pour vivre seul, il faut pouvoir compter sur des réseaux sociaux, un soutien de l’État, dit-il. Dans le tiers-monde, c’est très rare, et dans les pays riches, c’est un phénomène urbain plutôt que rural. C’est pour cette raison que le phénomène est plus fréquent en Scandinavie. À partir d’un certain point, la vague s’amplifie parce que les gens qui vivent seuls gonflent la demande intérieure. Il faut plus de maisons, par exemple.»

Plusieurs études ont en partie lié le boum immobilier à cette tendance et le groupe de réflexion Euromonitor a rapporté qu’elle est responsable de la progression de 30% des ventes de lave-vaisselle entre 2001 et 2006.

Plus de femmes

La solitude est féminine, notamment parce que les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Chez les personnes âgées, les femmes sont deux fois ou trois fois plus susceptibles que les hommes de vivre seules, selon une étude de 2006 de Statistique Canada.

«Les hommes vont plus souvent épouser des femmes plus jeunes et ils meurent plus tôt, ajoute Eric Klinenberg. Mais la différenciation commence jeune, notamment avec le grand nombre de jeunes femmes ayant fait des études universitaires qui ne sont pas pressées de se marier parce qu’elles gagnent bien leur vie et attendent de trouver la bonne personne.»

En 1981, aux États-Unis, 10% des acheteurs de maison étaient des femmes célibataires; la proportion est passée à 21% en 2009, un taux deux fois plus élevé que pour les hommes.


http://www.lapresse.ca/

Laval Un voleur trahi par son pantalon


Quoi de plus frustrant de se faire arrêter par la police sans avoir réussit a voler quelque chose .. et qu’en plus c’est d’être arrêter a cause qu’on s’est soit-même piégé.. Tout cela pour rien
Nuage

 

Laval : Un voleur trahi par son pantalon

 

Agence QMI

Un individu s’est retrouvé coincé sur une clôture alors qu’il tentait d’échapper aux policiers tôt dimanche à Laval.

Vers 1h00, les policiers de Laval ont pris en chasse l’individu dans la fin vingtaine qui venait de commettre une introduction par effraction dans un commerce situé sur la rue de la Station, près du boulevard des Laurentides et de l’autoroute 440, dans le parc industriel de Laval.

L’individu n’a pas eu le temps de voler quoi que ce soit à l’intérieur et, en prenant la fuite, il a voulu enjamber une clôture qui se trouvait sur son chemin.

Malheureusement pour lui, son pantalon est resté coincé. À l’arrivée des policiers sur les lieux, l’homme était toujours coincé, la tête en bas. Les policiers ont dû lui enlever son pantalon pour le déprendre et l’arrêter.

L’homme devrait faire face à des accusations d’introduction par effraction. D’autres accusations pourraient également être déposées contre lui.

http://tvanouvelles.ca/