Juste milieu


Que ce soit dans n’importe quoi, comme exemples, des activités, sport, travail, etc trop c’est comme pas assez ont fini par délaissé un projet alors que trouver le juste milieu permet de tenir une constante
Nuage

 

Juste milieu

 

« Tenez-vous prudemment entre les deux extrêmes ; Marchez au milieu : c’est le plus sûr des systèmes.  »

Ovide

Tout est fini ???


Tant que nous vivons rien n’est vraiment fini, d’autres routes, d’autres chemins vont se présenter .. parfois nous allons les parcourir seul, d’autres fois accompagné. Chaque jour nous allons poser des gestes, finir une histoire, commencer un nouveau projet, rencontrer des gens connus ou non … Tout cela laisse une empreinte sur notre vie
Nuage

 

Tout est fini ???

 

 Un temps viendra où vous croirez que tout est fini, mais vous ne réaliser peut-être pas que c’est exactement à ce moment où que tout commencera vers quelque chose de meilleur.

Tout arrive pour une bonne raison. Rien n’arrive par hasard ou par simple chance ou malchance.

Tout arrive pour tester les limites de votre âme. Sans ces petits tests, quelque soient les évènements:la santé ou la vie relationnelle, la vie serait comme une rue pavée, droite, et plate qui ne conduit nulle part.

Sécurité et confort, mais terne et complètement inutile. Les gens que vous rencontrez qui affectent votre vie, et les succès et les défaites que vous expérimentez, créent la personne que vous êtes; et même les mauvaises expériences peuvent vous en apprendre

Inconnu

Le saviez-vous ► Expression : La mer à boire


Une autre expression qui viens d’une fable mais cette fois-ci, d’un autre des plus connus Jean de La Fontaine. En tout cas, on utilise encore beaucoup cette expression de nos jours
Nuage

 

La mer à boire

 

Une entreprise longue et difficile.

 
Cette expression n’est plus employée que sous la forme négative ‘ce n’est pas la mer à boire’, souvent pour signifier à quelqu’un qui imagine avoir une montagne à soulever que finalement, ce qu’il a à faire est bien plus facile que ce qu’il croit.

C’est une métaphore qui date du XVIIe siècle et que notre habituel ami Jean de la Fontaine utilise dans ‘Les deux chiens et l’âne mort’

 

Quand on connaît la difficulté qu’il y a à avaler très rapidement une bouteille d’eau entière (ou de vin, d’huile de foie de morue, de kérosène ou de toute autre boisson de son choix), on imagine bien que la mer à boire, ne serait-ce que la mer d’Aral dans son triste état actuel , c’est une entreprise dépassant les limites du possible, même avec une très grande paille.


C’est une tâche qu’on ne peut réussir qu’au prix de difficultés souvent insurmontables (comme, par exemple, assister sans bailler à une conférence de 2 heures sur la culture de la betterave rouge dans les plaines du Tadjikistan).

http://www.expressio.fr/

Le «carré blanc» gagne des appuis


La grève des étudiants n’a pas cesser au Québec.  Qu’on soit d’accord, d’accord sous certains points ou totalement en désaccords avec les étudiants c’est un véritable chaos Des commerçants, des travailleurs, des rendez-vous important manqués, bref l’économie en souffre et ce n’est pas bon pour personne.  Et dans cette grevés semble t’il des activistes qui n’ont aucun rapport avec les demandes des étudiants s’en mêlent et cela ne s’arrêtera pas .. Les solutions ne semblent pas pondre ni d’un bord, ni de l’autre .. Alors l’idéologie du carré blanc serait pour le moment la meilleur chose a faire
Nuage

 

Le «carré blanc» gagne

des appuis

 

En conférence de presse vendredi, Robert Michaud, chercheur dans le domaine de la biologie marine et père à l’origine du «carré blanc», a affirmé que ce symbole n’est pas celui de la reddition, mais bien celui de «l’armistice de paix», de la trêve.

PHOTO PATRICE LAROCHE, LE SOLEIL

 

Tommy Chouinard

La Presse

(Québec) Le «carré blanc», une initiative lancée mercredi par des parents de Québec, gagne des appuis. Une cinquantaine de médecins «pour un retour à la paix sociale» appuient l’initiative et demandent aux aussi un moratoire sur la hausse des droits de scolarité pour mettre fin au conflit étudiant.

> Sur le web: le site du «carré blanc»

En conférence de presse vendredi, Robert Michaud, chercheur dans le domaine de la biologie marine et père à l’origine du «carré blanc», a affirmé que ce symbole n’est pas celui de la reddition, mais bien celui de «l’armistice de paix», de la trêve. Sa fille a participé à la manifestation de Victoriaville et a été blessée légèrement.

«On est dans un climat de terreur. Nos enfants ont vu l’horreur. Je trouve ça inacceptable», a-t-il affirmé.

Il a écrit au premier ministre Jean Charest pour lui demander de décréter un moratoire sur la hausse des droits de scolarité afin de retrouver un climat social serein.

Il l’invite à «mettre en place dès l’automne prochain un véritable processus de consultation pour débattre avec les étudiants de l’importance de l’éducation dans notre société et de son financement».

Le président de l’Union des producteurs agricoles, Marcel Groleau, fait partie de ceux qui portent le carré blanc.

C’est aussi le cas de Paul Saba, de la Coalition des médecins pour la justice sociale. Parmi les autres médecins, on compte la conjointe de M. Michaud, Janie Girard, Réjean Hébert, candidat du Parti québécois, et Alain Vadeboncoeur, membre d’un groupe de personnalités qui ont donné leur appui aux étudiants la semaine dernière. L’un des médecins à la conférence de presse de vendredi, Yves Bonnier-Viger, portait le carré rouge sous le carré blanc. Il a expliqué que tant des «rouges» que des «verts» se joignent au mouvement de M. Michaud.

«On ne demande à personne d’abandonner ses idées», a-t-il dit.

 Il estime que l’important est de faire cesser la violence, de permettre un retour en classe, puis de mettre en place un processus de consultation. Le moratoire devrait durer un an ou deux, selon lui.

Le groupe de médecins pour le «retour à la paix sociale» justifie sa position en disant que «le conflit actuel pourrait se prolonger considérablement et, avec lui, les risques d’incidents graves».

Le mouvement du carré blanc se défend de demander au gouvernement de reculer sur sa position au sujet des droits de scolarité.

Un moratoire, «c’est la seule position responsable, a dit M. Michaud. Il y a un chaos social. À qui la faute? Moi, je ne le sais pas. Est-ce que c’est la sourde oreille d’un côté ou de l’autre? Ça fait 13 semaines que ce conflit dure, et il n’y a pas de solution à l’horizon.»

http://www.lapresse.ca

Parler tout seul n’est pas si étrange


Ne soyez pas gêner si on vous surprend a vous parlez tout seul à voix haute, c’est normal et même souvent bénéfique, Moi je me parle a longueur de journée des fois dans ma tête mais souvent a haute voix ..
Nuage

 

Parler tout seul n’est pas
si étrange
 

Parler tout seul n'est pas si étrange

© Shutterstock

En fait, se parler à voix haute serait plutôt un signe de vivacité d’esprit. Chez les enfants, cela favoriserait même l’apprentissage, et chez les adultes, cela permet de réfléchir plus efficacement, rapporte Fox News.

Apparemment, se parler à voix haute lorsque nous cherchons quelque chose serait bénéfique, mentionnent les chercheurs, qui sont partis de leur propre expérience pour entamer les recherches.

On a demandé à 20 volontaires de regarder des photos d’objets et ensuite d’en retrouver certains. Un premier groupe devait se répéter à voix haute ce qu’il devait trouver, alors que le second groupe demeurait silencieux.

Le groupe qui s’est parlé à voix haute a retrouvé les objets beaucoup plus rapidement que le second.

«Le langage n’est pas juste un mode de communication, cela peut augmenter la perception que l’on a des choses et stimuler la réflexion», mentionne le chercheur Gary Lupyan.

Attention, cela ne fonctionne pas toujours. Si l’objet est trop familier, le cerveau peut s’embrouiller.

«Se parler à soi-même n’est pas toujours efficace si on ne sait pas à quoi ressemble exactement l’objet convoité. Dire son nom est alors contre-productif et peut nous faire perdre du temps», ajoute M. Lupyan.

http://fr.canoe.ca/

Combien de sucre buvez-vous?


Sachant que nous aimons peut-être un peu trop le sucre, vouloir diminuer, il faut savoir ou il se cache. Il y a des sucres naturels et des sucres ajoutés et ce sont ces derniers que nous devons nous méfier
Nuage

 

Combien de sucre buvez-vous?

 

 

Au resto, vous arrive-t-il de choisir le thé glacé au lieu d’une boisson gazeuse? Les jus sont-ils un meilleur choix?

Voici une image comparant la teneur en sucres (naturels ou pas) de certaines boissons qu’on consomme au quotidien.

2012-04-23 12.42.36

  • Jus de pomme-raisin Oasis sans sucre ajouté: 21 grammes pour 200 ml (Il s’agit des sucres naturels des fruits, la teneur en sucre des fruits est d’environ 4 carrés de sucre par demi-tasse de fruits).
  • Boisson énergisante Red Bull Energy Drink: 28 grammes pour 250 ml
  • Lait partiellement écrémé Nesquik à la vanille: 29 grammes pour 236 ml (60 grammes pour la bouteille de 473 ml) 
  • Thé glacé Nestea Cool: 23 grammes pour 250 ml (54 grammes pour la bouteille de 591 ml)
  • Coca-Cola: 30 grammes pour 250 ml (71 grammes pour la bouteille de 591 ml)

La définition des sucres par l’Institut canadien du sucre:

Les sucres comprennent tous les monosaccharides (p. ex. glucose, fructose) et disaccharides (p. ex. saccharose, lactose) présents dans les aliments (p. ex. lait, fruits et légumes) ou ajoutés (p. ex. sucre de table, miel ou sirops).  Les mono ou disaccharides, peu importe leur source, sont semblables sur le plan chimique et ont les mêmes effets. Pour en savoir plus sur les sucres: sugar.ca

http://lafouinecuisine.ca