Des scientifiques veulent cloner un cheval vieux de 42.000 ans avec du sang liquide


En décembre 2018, on parlait qu’on espérant trouver de l’ADN d’un poulain vieux de 42 000 milles ans très bien conservé. En faisant l’autopsie, les scientifiques ont découvert de l’urine ainsi que du sang. Grâce à ce sang, ils veulent cloner ce poulain. Imaginez les mêmes scientifiques travaillent aussi pour faire revivre un mammouth. Le gouverneur de Yakoutie en Russie, veut créer un parc préhistorique avec des animaux cloné, Tiens donc, a-t’il pris l’idée des films Jurrassic parc ? Pourtant, il y a déjà bien des animaux à sauver avant de ranimer des animaux préhistoriques.
Nuage

 

Des scientifiques veulent cloner un cheval vieux de 42.000 ans avec du sang liquide

 

Céline Deluzarche
Journaliste

Le premier animal préhistorique à renaître ne sera peut-être pas le mammouth mais un cheval. Des chercheurs russes et sud-coréens viennent d’autopsier un poulain retrouvé dans le pergélisol l’an dernier, qui serait l’animal préhistorique le mieux préservé au monde.

« Le monde va bientôt assister à la naissance d’un clone de cheval de 42.000 ans ».

L’annonce provient Michil Yakovlev, le directeur de la communication de l’Université fédérale du Nord-Est de Yakutsk (Nefu). Une équipe de scientifiques russes et sud-coréens vient de procéder à la dissection d’un poulain retrouvé congelé dans le permafrost en août 2018 et compte utiliser ses cellules pour le ressusciter. Le projet serait tellement avancé que les chercheurs affirment être déjà à la recherche d’une mère porteuse.

Un état de préservation exceptionnel

L’optimisme des chercheurs s’explique par l’état de préservation incomparable du poulain.

Il s’agit de « l’animal issu de l’âge de glace le mieux préservé au monde », assure ainsi Semyon Grigoryev, directeur du Musée du Mammouth à Yakutsk (Russie).

Le poulain est mort quelques jours après à sa naissance, sans doute en se noyant dans la boue, son appareil gastro-intestinal étant rempli de limon.

« C’est une découverte exceptionnelle, insiste Semyon Grigoryev dans le Siberian Times. D’habitude, les animaux préservés dans la glace sont incomplets, déformés ou complètement momifiés. Ici, même ses poils sont préservés, ce qui est incroyablement rare pour une découverte aussi ancienne ».

Le cheval a été retrouvé congelé dans le cratère de Batagai en Sibérie.  © The Siberian Times, YouTube

Le poulain, de la race Lenskaya, éteinte il y a environ 4.000 ans, provient du cratère de Batagai dans la région de Yakoutie, en Sibérie. Cette dépression impressionnante d’un kilomètre de long pour 100 mètres de profondeur abrite de nombreux restes spectaculaires d’animaux préhistoriques : défenses de mammouth, carcasse de rhinocéros laineux, perdrix, bison ou chevaux congelés.

L’urine « la plus vieille du monde »

Les scientifiques ont réussi à extraire des muscles « rougeoyants » et des vaisseaux sanguins contenant du sang liquide.

« Nous avons même trouvé de l’urine dans la vessie. C’est l’urine la plus vieille du monde ! » sourit Semyon Grigoryev.

Les chercheurs vont du coup pouvoir procéder à une série d’analyses (taux de protéines, glucose, bilirubine, hémoglobine, leucocytes, pH, etc…) pour mieux connaître l’animal.

    Les deux équipes de scientifiques sont dirigées par le profes­seur sud-coréen Hwang Woo-suk, déjà en charge de « ressusciter » le mammouth laineux à partir de spécimens retrouvés congelés dans le permafrost. Une perspective qui excite les scientifiques du monde entier : un projet concurrent mené par George Church, de l’université de Harvard aux États-Unis, mise quant à lui sur l’édition génétique pour créer un hybride d’éléphant d’Asie portant quelques gènes de mammouth laineux. Des projets restés jusqu’ici sans succès.

    Un parc zoologique préhistorique peuplé d’animaux clonés

    D’après le gouverneur de la province de Yakoutie, interrogé par le Siberian Times, le clonage du mammouth devrait être réalisé d’ici « environ dix ans ». Il devrait alors rejoindre le poulain cloné dans le futur parc zoologique préhistorique que compte créer le gouverneur. Peuplé d’animaux clonés d’après des spécimens retrouvés congelés dans le permafrost, comme le lion des cavernes ou le bison, il devrait attirer les touristes dans la région reculée de Yakoutie. Rien en revanche sur un retour du Tyrannosaurus Rex.

    CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Un cheval de 42.000 ans découvert gelé dans le permafrost sibérien vient d’être autopsié.

  • En raison de son exceptionnel état de préservation et de la présence de sang liquide, les scientifiques pensent qu’il est possible de le cloner.

  • La même équipe travaille sur le clonage du mammouth laineux et d’autres animaux congelés retrouvés dans la région.

 

https://www.futura-sciences.com

Le Saviez-Vous ► 11 choses que vous ne savez pas sur votre urine


L’urine en elle-même peut donner une foule d’information. On peut avoir une rétention urinaire, faire une syncope mictionnelle, avoir le syndrome de la vessie timide ou hyperactive etc … Ne pas oublier que pour un diagnostique, il faut que ce soit confirmer par un médecin et non par Internet
Nuage

 

11 choses que vous ne savez pas sur votre urine

 

Uriner toutes les heures n'est pas normal.

ISTOCK/SASINPARAKSA

Alyssa Jung

Votre urine peut vous en apprendre beaucoup plus sur votre santé, mais également au sujet de ce que vous prenez pour acquis.

 

Non, l’urine ne soulage pas les piqûres de méduse

La prochaine fois que vous vous faites piquer par une méduse à la plage, pas la peine de demander à un ami de faire sa pause-pipi sur votre jambe.

«Il n’y a absolument aucun fondement à cette légende voulant que l’urine possède des propriétés thérapeutiques ou antibactériennes, dit le Dr Steven Kaplan, directeur des maladies urologiques bénignes du programme de santé masculine du Mount Sinaï Health System, à New York.

Vous êtes une machine à produire de l’urine

Le corps produit entre deux et deux litres et demi d’urine par jour. Mais ça ne signifie pas que vous devez avaler des pichets d’eau pour compenser.

«Cela ne vient pas uniquement de ce que vous buvez, indique le Dr Kaplan, mais aussi de ce que vous mangez. Les fruits et légumes, riches en eau, y contribuent largement.»

 

L'urine permet de détoxifier le corps.

Syda Productions/Shutterstock

C’est un détoxifiant naturel

Le fait d’uriner serait l’un des meilleurs détoxifiants qui soient. L’urine est produite par les reins (notre système de filtration naturel) et aide votre corps à se débarrasser des toxines et autres déchets qui s’accumulent dans votre corps – et qui y resteraient autrement.

«L’urine vous libère de vos poisons, souligne le Dr Kaplan. C’est naturel et très important.»

La « vessie timide », ça existe pour de vrai !

Ne vous moquez pas de vos amies qui ont la « vessie timide ». La parurésie, ou urinophobie est un trouble social anxieux (aussi connu sous le non de syndrome de la vessie timide) qui affecte plus de 20 millions de personnes en Amérique du Nord et qui se traduit par la peur d’utiliser la salle de bain lorsque d’autres personnes s’y trouvent. Heureusement pour les gens pour qui ce syndrome est particulièrement nuisible, on peut le traiter grâce à une thérapie comportementale.

Uriner peut provoquer une syncope

Si vous vous êtes déjà assis sur des toilettes pour soudain vous réveiller sur le sol, vous avez peut-être eu une syncope mictionnelle, un trouble qui peut vous faire perdre connaissance pendant ou aussitôt après la miction. Les médecins ne comprennent pas la cause exacte de ces syncopes, mais ils savent qu’elles sont dues à une brutale chute de tension, sans doute associée à l’ouverture de vaisseaux sanguins consécutive au fait qu’une vessie pleine se vide rapidement, nous dit la clinique Mayo. La syncope mictionnelle est plus fréquente chez les hommes d’un certain âge et survient la plupart du temps la nuit, au sortir d’un sommeil profond. Elle peut également être liée à la consommation d’alcool, la faim, la fatigue, la déshydratation ou la prise d’alpha-bloquants destinés à faciliter la miction chez les hommes souffrant de problèmes de prostate.

Urinez-vous trop ?

«Uriner toutes les heures n’est pas normal à moins d’avaler des litres d’eau ou de consommer des diurétiques tels que le café et l’alcool», note le Dr Kaplan.

Bien que les mictions excessives ne soient pas dangereuses en elles-mêmes, elles peuvent signaler d’autres problèmes tels que le diabète, une vessie hyperactive, une infection, un problème de la prostate et même un problème cardiaque.

 

Uriner peut être difficile pour certaines personnes.

ISTOCK/SOMEONE25

Et certaines personnes sont incapables d’uriner

Croyez-le ou non, mais les gens souffrant de rétention urinaire aiguë sont incapables d’uriner, même quand leur vessie est pleine à en éclater. Cette affection est généralement accompagnée de douleurs et peut s’avérer tellement dangereuse qu’elle requiert des soins médicaux immédiats.

C’est pas grave si ça sent…

… sauf si c’est une odeur de poisson, car il peut alors s’agir d’une infection. Sinon, des aliments tels que les asperges, le curry ou les piments rouges peuvent donner une odeur à l’urine, de même que les aliments contenant des nitrates ou d’autres agents de conservation. Consultez la liste des aliments qui peuvent altérer l’odeur de votre urine. La déshydratation peut aussi produire une urine malodorante parce qu’elle est très concentrée.

Uriner peut être douloureux pour certains.

ISTOCK/MYTHJA

Vous pouvez aussi mal uriner

«Soumises à un stress, certaines personnes serrent les fesses sans s’en rendre compte, ceux qui peut les faire uriner de manière particulière et, parfois, douloureuse», observe le Dr Kaplan.

La meilleure technique consiste à relaxer et à laisser couler.

https://www.selection.ca/

Le Saviez-Vous ► Le café déshydrate-t-il?


Une autre croyance populaire qui vient de passer au crible. Si le café est diurétique, il n’est pas déshydratant.
Nuage

 

Le café déshydrate-t-il?

 

PEOPLEIMAGES VIA GETTY IMAGES

Boire du café contribuerait à la déshydratation en faisant uriner plus souvent ?

Boire du café contribuerait à la déshydratation en faisant uriner plus souvent ? Cette croyance a la vie dure… mais est contestée par les faits, constatent le Détecteur de rumeurs et Extenso.

L’origine de la rumeur

D’où vient cette rumeur ? La réponse ne fait pas l’unanimité, mais l’une de ses sources « scientifiques » souvent citée est une recherche de 1928 qui avait conclu que la consommation de café envoyait plus souvent les hommes aux toilettes… après avoir étudié trois hommes pendant deux mois.

Les faits

Des études se sont à nouveau intéressées à la question dans les années 1990, dans un contexte sportif : sachant que la caféine entraîne une hausse de la performance, ce gain ne serait-il pas annulé par la déshydratation — puisqu’un sportif déshydraté risque d’être moins « performant » ? Les conclusions, depuis, sont négatives (notamment dans cette méta-analyse de 2007) : la consommation de boissons, caféinées ou non caféinées, résulte chez un individu moyen en la même quantité d’urine produite. Du moins — selon ces mêmes études — tant que la consommation de caféine demeure sous les 225 mg par jour, soit l’équivalent de deux tasses de café. Ou l’équivalent de la caféine contenue dans cinq à six tasses de thé, ou quatre à cinq canettes de boissons gazeuses de type cola.

Autrement dit, ces boissons caféinées — auxquelles on pourrait ajouter les boissons énergisantes et le lait au chocolat — contribuent à l’hydratation quotidienne du corps, comme l’eau.

Toutefois, chez certaines personnes, la caféine devient effectivement un diurétique, c’est-à-dire une substance qui augmente la production d’urine, lorsque sa consommation quotidienne se situe entre 240 mg et 640 mg. Par contre, même dans ces cas où il y a augmentation de la production d’urine, rien ne permet de conclure que l’individu est en train de se déshydrater !

Selon les critères de Santé Canada, une consommation d’environ 300 mg de caféine par jour pour une « femme en âge de procréer » et de 400 mg pour les autres adultes, est considérée modérée. La clinique Mayo mentionne pour sa part 400 mg, sans faire de distinctions entre hommes et femmes.

Verdict

Vous pouvez boire votre tasse de café matinale en paix : une consommation raisonnable de caféine n’entraîne pas plus de déshydratation que la quantité équivalente d’eau.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Ces chèvres accros à l’urine humaine sont évacuées d’un parc en hélicoptère


Si vous voyez des chèvres dans le ciel, non vous n’avez pas pris des substances hallucinatoires. Qui aurait cru que des animaux comme des chèvres qui cherchent à combler leur manque d’iode vont attaquer des humains pour leur urine ou leur transpiration. Il faut dire que ces chèvres ne sont pas originaire d’un parc national de l’état de Washington aux États-Unis.
Nuage

 

 

Ces chèvres accros à l’urine humaine sont évacuées d’un parc en hélicoptère

 

Crédits : The Seattle Times

par  Laura Boudoux

Elles attaquent les promeneurs, avides d’urine et de transpiration. Non-originaires de l’Olympic National Park de l’État de Washington, où elles ont été introduites dans les années 1920, ces chèvres sont évacuées par hélicoptère depuis début septembre 2018, rapporte le Seattle Times.

Dans ce parc, cette espèce native des hautes montagnes ne dispose en effet d’aucune source naturelle de sel, duquel elles sont pourtant friandes. Pour combler leurs besoins en iode, les chèvres se tournent donc vers les humains, dont elles raffolent de l’urine, ce qui préoccupait de plus en plus les autorités locales. En 2010, un mâle a même tué un randonneur de 63 ans, souligne la National Public Radio.

Un problème majeur qui a poussé les autorités à mettre en place un plan d’évacuation prévu pour durer de 3 à 5 ans. 700 chèvres devraient être évacuées par hélicoptère, vers la chaîne des Cascades, dans leur habitat naturel. Œillères sur les yeux, calmées par un sédatif, les chèvres se retrouvent donc depuis quelques semaines pendues deux par deux à une corde reliée à un hélicoptère. Après avoir volé quelques minutes, elles sont transférées dans des camions réfrigérés – pour qu’elles restent au frais malgré la promiscuité –, qui les déposent dans la nature. Les chèvres que les équipes n’auront pas réussi à évacuer devraient quant à elles être abattues…

Les autorités de l’Olympic National Park se réjouissent de ce plan d’action, qui devrait permettre de rétablir l’ordre naturel du parc.

« Nous aurons ainsi évacué une espèce exotique qui a eu des impacts sur les écosystèmes fragiles », a ainsi expliqué Sarah Creachbaum, la surveillante générale du parc.

Une extraction à grande échelle dont le succès ne pourra pas être vérifié tout de suite.

« Les populations de chèvres ne grandissent pas vite. Il faudra attendre une ou deux décennies » avant de voir si les animaux évacués se sont bien adaptés à leur nouvel environnement… et si les randonneurs de l’Olympic National Park peuvent se soulager contre les arbres sans se faire agresser.

Sources : NPR / Seattle Times

https://www.ulyces.co/

Les petits chiens urinent plus haut pour mentir sur leur taille


Tout le monde sait que les chiens aiment sentir un peu partout pour sentir les odeurs des autres chiens. L’odeur donne beaucoup de renseignements sur les chiens qui ont uriné, dont la grandeur et la masse. Mais les petits chiens trichent ! Pour tromper ceux qui le sentiront, ils lèvent leur pattes pour tromper l’estimation de la grandeur.
Nuage

 

Les petits chiens urinent plus haut pour mentir sur leur taille

 

Repéré par Christophe-Cécil Garnier

Et ce n’est pas qu’une question d’orgueil.

Si vous avez un chien ou que vous en avez vu récemment un se promener dans la rue, vous avez pu constater que l’odeur importe énormément chez les canidés. D’un endroit à un autre, son museau traîne toujours quelque part. Et il va notamment à des endroits où il y a de l’urine pour faire pipi dessus. Un moyen de marquer le territoire, un truc de chien. Et un autre arrivera par la suite pour sentir et uriner dessus ou non.

En réalité, les chiens en sentant l’urine connaissent à peu près la taille et la masse du précédent chien ayant eu un besoin urgent. Une question d’angle. La tâche d’urine ne sera pas la même si le chien est grand ou petit, car avec de la hauteur, elle s’agrandit. Et de nouvelles recherches ont montré que les plus petits chiens montent la patte plus haut quand ils urinent, pour faire croire qu’ils sont plus gros.

«Nos résultats … fournissent des preuves supplémentaires que le marquage des odeurs peut être malhonnête, ont déclaré les auteurs dans l’étude publiée récemment dans le Journal of Zoology, citée par Gizmodo. Même si la taille de la marque d’urine reflète la taille du chien en partie, les petits chiens semblent “tricher” en utilisant des angles de jambe surélevés pour faire une marque d’urine plus grande, exagérant ainsi leur taille».

L’orgueil ne sera donc pas le propre que de l’homme? Les petits chiens sont jaloux des plus gros?

En réalité, les chercheurs estiment qu’il serait bénéfique pour ces chiens «d’exagérer leur taille corporelle et leurs capacités compétitives» car cela leur permettrait d’éviter «les conflits avec d’autres chiens».

Ou peut-être que les petits et gros chiens se comportent différemment. Mais ce serait moins délectable.

http://www.slate.fr/

Des grenouilles évitent d’uriner pour survivre


Au Québec, nous avons des grenouilles qui hibernent malgré les rudes hivers. Comme la grenouille des bois, c’est grâce à son urine qu’il peut survivre. Tout son corps s’arrête pour revivre au printemps.
Nuage

 

Des grenouilles évitent d’uriner pour survivre

 

Clara do Amaral / The Associated Press

Par RédactionThe Associated Press

WASHINGTON — Vous avez envie de pipi et pas moyen de trouver une toilette publique?

Arrêtez de vous plaindre: la grenouille des bois passe huit mois sans uriner pour survivre à l’hiver.

Des chercheurs viennent maintenant de percer son secret.

Recycler l’urée — le principal déchet de l’urine — en azote utile permet à la grenouille d’hiberner, même si elle est entièrement congelée. L’azote de ne la garde pas au chaud, mais elle protège les cellules et les tissus des dommages du gel à un moment où son coeur et son cerveau cessent de fonctionner et son sang de circuler.

Des microbes spéciaux dans l’intestin des grenouilles leur permettent de recycler l’urée, peut-on lire dans une étude publiée par le journal scientifique Proceedings of the Royal Society B.

Certains décrivent l’urine des grenouilles comme un type d’antigel, mais le coauteur de l’étude, le zoologue Jon Costanzo, rappelle que «leurs yeux sont blancs. Leur peau est congelée. Elles ressemblent à des petites roches. Elles sont gelées».

Si ces grenouilles étaient humaines, on dirait qu’elles sont mortes, a-t-il ajouté. Mais quand le temps se réchauffe, elles reprennent vie.

La grenouille de bois se retrouve partout en Amérique et même dans le cercle arctique. En Alaska, la température de certaines grenouilles chute à – 18 degrés Celsius.

D’autres animaux cessent d’uriner pendant leur hibernation, mais contrairement aux grenouilles, des mammifères comme les ours ne sont pas complètement gelés.

M. Costanzo et ses collègues ont étudié la flore intestinale des grenouilles. Ils ont trouvé en abondance chez les grenouilles congelées un type de bactéries qui adore le froid, mais qui est indétectable chez des grenouilles actives.

http://journalmetro.com/

Le Saviez-Vous ► Combien de temps peut-on vivre sans boire ?


L’eau est essentielle plus que la nourriture en cas de disette. On peu tenir plus longtemps sans nourriture que sans eau. Après 3 jours, seulement des signes de déshydratation apparaissent et parfois pour éviter la mort, il faut une aide médicale pour réhydrater le corps
Nuage

 

Combien de temps peut-on vivre sans boire ?

 

Nathalie Mayer

Journaliste

 

Vivre sans manger, c’est difficile. Mais vivre sans boire, c’est mission impossible. En moins de 24 heures, notre corps montre déjà des signes de déshydratation.

Vivre sans manger. C’est possible pendant plusieurs jours, voire plusieurs dizaines de jours. À la condition toutefois de continuer à toujours boire de l’eau. Car sans apport hydrique, notre corps ne peut pas espérer survivre plus de trois jours. L’eau, comme l’un des principaux constituants du corps humain — à hauteur d’environ 60 % —, est donc encore plus indispensable à notre organisme que la nourriture.

La transpiration, l’évacuation d’urines et même la respiration nous font perdre chaque jour quelque deux litres d’eau. Et cette perte doit impérativement être compensée. C’est ce qui se passe lorsque nous buvons de l’eau. Mais si nous en sommes empêchés, notre corps met moins de 24 heures à montrer les premiers signes de déshydratation. Et cela peut être encore plus rapide si le Soleil est de la partie.

Lorsque les sols sont secs, ils se craquellent. La peau, elle, perd d’abord en élasticité. © Felix_Broennimann, Pixabay, CC0 Creative Commons

Lorsque les sols sont secs, ils se craquellent. La peau, elle, perd d’abord en élasticité. © Felix_Broennimann, Pixabay, CC0 Creative Commons

Les signes de la déshydratation

Lorsque l’eau vient à manquer à notre corps, nous ressentons généralement de la soif. Mais ce n’est pas toujours le cas, notamment concernant les personnes âgées. La vigilance est donc de mise relativement à ce symptôme. En revanche, parmi les premiers signes de déshydratation fiables, on peut citer le dessèchement de la peau — qui perd en élasticité —, de la langue et de la bouche. Des urines qui deviennent plus foncées et un sang qui s’épaissit. Une tension artérielle qui baisse. Puis viennent les maux de tête, les crampes et les troubles de la conscience. Enfin, le coma et éventuellement, la mort.

Tant que le manque d’eau reste limité, une réhydratation peut suffire à la personne pour récupérer. Il lui faudra pour se faire, boire fréquemment et en plus grande quantité qu’à l’accoutumée. Des boissons sucrées et salées, si possible. Pour refaire les stocks. En revanche, lorsque la déshydratation est grave, il y a urgence vitale et la personne doit être prise en charge par un médecin. Les pertes d’eau — et de sels minéraux — qu’elle aura subies pourront alors être compensées par perfusion.

http://www.futura-sciences.com/