Il joue avec un Euphrynichus amanica


Un Allemand joue avec une araignée qui est vraiment particulière, elles peuvent mesurer jusqu’à 40 cm de long. Cette araignée s’appelle l’Euphrynichus amanica et fut découvert en 1936 par le zoologiste et explorateur autrichien Franz Werner. Enfin bref, malgré son apparence, et ses grandes pinces, elle ne semble pas dangereuse
Nuage


 

Il joue avec un Euphrynichus amanica

Johnny Cash a maintenant une espèce d’araignée à son nom


Une nouvelle araignée, une tarentule noire des États-Unis a été identifiée. Nouvelle ? Enfin pas vraiment, mais elle était confondue avec une autre espèce
Nuage

 

Johnny Cash a maintenant une espèce d’araignée à son nom

Johnny Cash a maintenant une espèce d'araignée à son nom

Des entomologistes américains ont fait le choix insolite de donner le nom du chanteur de musique country Johnny Cash à une nouvelle espèce d’araignée.Photo AFP

Des entomologistes américains ont fait le choix insolite de donner le nom du chanteur de musique country Johnny Cash à une nouvelle espèce d’araignée, une tarentule noire récemment découverte.

La créature à huit pattes baptisée Aphonopelma johnnycashi est entièrement noire, tout comme s’habillait l’artiste disparu en 2003 quand il chantait avec sa guitare notamment «l’Homme en noir», l’un de ses succès.

«Je suis un grand fan de Johnny Cash», explique Chris Hamilton, de l’Université d’Auburn (Alabama), le principal auteur de l’identification de 14 nouvelles espèces d’araignée dans le sud-ouest des États-Unis, dont l’Aphonopelma johnnycashi.

Ces travaux sont publiés dans la revue scientifique ZooKeys.

Le biologiste et plusieurs de ses collègues à l’Université Auburn et au Millsaps College dans le Mississippi ont minutieusement examiné des tarentules trouvées dans le sud des États-Unis, à l’ouest du Mississippi.

Pendant une dizaine d’années, ils ont examiné et collectionné près de 3000 spécimens dans plusieurs États.

Ces chercheurs ont constaté que l’espèce de tarentule portant désormais le nom de Johnny Cash était répandue mais avait été longtemps considérée comme une autre espèce dite A. iodius.

http://fr.canoe.ca/

Où se trouve la biodiversité la plus méconnue : chez vous


Il y a tout un environnement dans nos demeures, il pourrait y avoir environs 32 à 211 espèces d’insectes qui vivent presque tous à votre insu. À noter qu’on parle d’espèces et non d’individus. Si vous croyez seul chez vous, sachez qu’il y a toute une population dans vos quatre murs
Nuage

 

Où se trouve la biodiversité la plus méconnue : chez vous

 

Les insectes et les araignées vivant avec nous. Mais les études sur leur biodiversité semblent rares. Un travail exhaustif a été réalisé aux États-Unis où 50 maisons ont été fouillées par des chercheurs aussi efficacement que par des limiers de la police criminelle. © D'après Bertone et al.

Les insectes et les araignées vivant avec nous. Mais les études sur leur biodiversité semblent rares. Un travail exhaustif a été réalisé aux États-Unis où 50 maisons ont été fouillées par des chercheurs aussi efficacement que par des limiers de la police criminelle. © D’après Bertone et al.

Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

Dans chaque maison vivraient en moyenne environ cent d’espèces d’arthropodes, des insectes aux araignées en passant par les acariens et les crustacés. C’est l’étonnant résultat d’une enquête menée aux États-Unis qui révèle une biodiversité méconnue.

Aux États-Unis, plus précisément en Caroline du Nord, sur la côte Atlantique, des chercheurs de la NC State University sont partis en exploration dans 50 maisons individuelles autour de Raleigh, la capitale de cet État, comme d’autres s’enfoncent dans les forêts tropicales ou les grands fonds océaniques. Le but était de compter le nombre d’espèces différentes peuplant les habitations, mis à part les humains et les animaux de compagnie. Délaissant les bactéries, les plantes, les champignons et les limaces égarées, les chercheurs, menés par Matthew Bertone, se sont focalisés sur le plus vaste groupe animal de la planète : les arthropodes, autrement dit les insectes, les araignées, les acariens, les mille-pattes et autres myriapodes sans oublier les crustacésisopodes, c’est-à-dire les cloportes. Selon les auteurs, c’est la première étude du genre menée aux États-Unis, plaçant les habitats humains parmi les lieux les plus méconnus de la zoologie et de l’écologie.

Le résultat, paru dans la revue Peer, en libre accès, leur a semblé étonnant : chacune des 50 maisons passées au crible abrite entre 32 et 211 espèces, avec une moyenne d’environ 100. C’est cette biodiversité qui surprend. Dans chaque habitation, les chercheurs ont dénombré entre 24 et 128 familles différentes d’arthropodes.

Les groupes d'arthropodes les mieux représentés en nombre d'espèces (et pas en nombre d'individus) dans 50 maisons individuelles dans et autour de Raleigh, capitale de l'État de Caroline du Nord, sur la côte est des États-Unis. © Bertone et al.
Les groupes d’arthropodes les mieux représentés en nombre d’espèces (et pas en nombre d’individus) dans 50 maisons individuelles dans et autour de Raleigh, capitale de l’État de Caroline du Nord, sur la côte est des États-Unis. © Bertone et al.

Une biodiversité adaptée depuis longtemps à l’habitat humain

Pour la biodiversité, les grands gagnants sont les insectes, avec les diptères (les mouches et les moustiques), les coléoptères (coccinelles, scarabées…) et les hyménoptères (les fourmis). À eux quatre, ces groupes (des ordres dans la classification classique) représentent 73 % des espèces.

D’autres groupes sont présents mais de manière occasionnelle, comme les mille-pattes et les criquets, qui n’ont rien à faire là. Dans les maisons de Caroline du Nord, les blattes ne représentent que 4 % des espèces, les puces 2 % et les cloportes 2 % également. Il s’agit bien de biodiversité, donc de nombre d’espèces et pas d’individus. Des puces sont en effet retrouvées dans 100 % des maisons étudiées et les blattes dans 82 %. Dans leur examen attentif, les chercheurs, qui disent avoir fouillé tous les recoins possibles de chaque maison, n’ont trouvé que 5 pièces parmi les 554 qu’ils ont inspectées dans lesquelles ne se trouvait aucun arthropode.

La plupart des espèces ne sont pas nuisibles. Celles-là ne nous gênent pas et nous les ignorons. Chacun vit sa vie de son côté, mais sous le même toit.

« Nous pensons vivre dans des environnements stériles mais ils ne le sont pas, commente Matthew Bertone dans le communiqué de l’université. Nous partageons l’espace avec de nombreuses espèces différentes, la plupart étant inoffensives. Le fait que vous ne les connaissiez pas montre surtout combien nous interagissons peu avec elles. »

À part des insectes phytophages malchanceux, entrés par hasard, comme les criquets, les espèces présentes sont remarquablement adaptées aux habitats humains. Pas étonnant, expliquent les auteurs de l’étude, qui rappellent que des restes d’insectes et d’araignées ont été retrouvés dans des grottes fréquentées par des Hommes il y a fort longtemps. Les parasites ont évolué avec les êtres humains, mais les hôtes discrets de nos habitations, qu’un biologiste pourrait appeler des commensaux, nous ont suivis aussi…

http://www.futura-sciences.com/

Le Saviez-Vous ► Les plus belles espèces animales découvertes en 2015


Encore en 2015, des découvertes de nouvelles espèces animales sont venus s’ajouter à ceux que l’on connait déjà
Nuage

 

Les plus belles espèces animales découvertes en 2015

 

Cette nouvelle espèce d'araignée-paon a été baptisée "Sparklemuffin". ©Jürgen C. Otto

Cette nouvelle espèce d’araignée-paon a été baptisée « Sparklemuffin ». ©Jürgen C. Otto

RÉTROSPECTIVE. L’année 2015 a été riche en nouvelles espèces animales. Des reptiles colorés,tels les dragons nains d’Amérique du Sud, des poissons surprenants, comme ce poisson qui marche de l’Himalaya, des crustacés originaux, à l’image des crabes vampires de Java, des batraciens translucides ou encore métamorphes,telle cette grenouille dont la peau du dos se hérisse de pics, des araignées « costumées », parmi lesquelles deux araignées-paons, mais aussi quelques mammifères, et non des moindres puisqu’il s’agit principalement de singes, dont deux Titi.

L’année s’est même terminée sur une jolie trouvaille : une nouvelle espèce de requin des profondeurs bioluminescent, surnommé « requin ninja ». Et quelques semaines auparavant, les scientifiques s’interrogeaient sur la possible émergence naturelle d’une nouvelle espèce de canidé sauvage : mi-coyote, mi-loup, un hybride baptisé « coywolf ». Pour le plaisir des yeux,Sciences et Avenir vous propose de (re)découvrir en images certaines de ces richesses de la biodiversité terrestre et aquatique. Couleurs magnifiques, forme étrange, propriétés hors du commun, la Nature nous offre une fois de plus un spectacle époustouflant.

Hyalinobatrachium dianae est une « grenouille de verre » puisque son ventre est transparent. Elle mesure environ 3 cm et habite les forêts humides du Costa-Rica, entre 400 et 800 m d’altitude.

©Brian Kubicki, Costa Rican Amphibian Research Center

Découverte l’été 2015, cette nouvelle espèce de « pieuvre Dumbo » a fait fondre les scientifiques… qui ont proposé de l’appeler « Adorabilis ».

(Capture d’écran YouTube/Science Friday)

Cette nouvelle espèce d’araignée-paon a été baptisé Maratus jactatus. Elle mesure à peine 4 mm et vit dans le nord-est de l’Australie.

©Jürgen C. Otto

Skeletorus (Maratus sceletus) est aussi une araignée-paon. Elle a été découverte en même temps et dans la même région que Maratus jactatus.

©Jürgen C. Otto

Le coywolf, fruit des amours entre le coyote de l’ouest (Canis latrans), le loup de l’est du territoire américain (Canis lycaon) et le chien (Canis lupus familiaris).

©L. David Mech et al.

Ce crabe vampire Geosesarma dennerle, originaire de l’île de Java, tient son nom de ses yeux jaunes. Mais le plus impressionnant reste ses belles pinces mauves.

© Chris Lukhaup

La peau de cette grenouille (Pristimantis mutabilis) passe de lisse à recouverte de pics en quelques minutes. Elle vit dans les Andes, en Equateur.

© nationalgeographic.

Cette nouvelle espèce de requin des profondeurs bioluminescent a été surnommée « requin ninja ». Quant à son non nom scientifique, Etmopterus benchleyi, il s’agit d’un hommage à Peter Benchley, l’auteur du livre Jaws.

©Dave Ebert

Enyalioides altotambo est un dragon nain trouvé non loin du village d’Alto Tambo, en Equateur.

© Luis A. Coloma / Zookeys

Le poisson-chat Peckoltia greedoi, découvert au Brésil, a été nommé ainsi en l’honneur de Greedo, un personnage de Star Wars. La ressemblance est frappante !

© Capture d’écran Youtube

Cherax pulcher est une écrevisse d’eau douce Indonésienne, aux couleurs chatoyantes.

© Christian Lukhaup

Les Titis de Milton (Callicebus miltoni) vivent en petits groupes familiaux dans les forêts du sud du Brésil.

© Adriano Gambarini

Phyllopteryx dewysea, alias le dragon de mer rubis, évolue au large des côtes australiennes. Sa découverte a porté au nombre de 3 les espèces de dragons de mer existant

©Western Australian Museum

L’araignée mâle de l’espèce Eresus hermani ressemble à une coccinelle tandis que la femelle est brune. Les spécimens ont été découverts en Hongrie.

© Gábor Kovács

http://www.sciencesetavenir.fr/

Record pour une araignée de Louise Bourgeois aux enchères


Je peux concevoir qu’un artiste puisse vivre de ses oeuvres, et que ce n’est pas toujours facile de se faire reconnaitre, mais quand c’est rendu à des montants aussi exorbitant, je suis un troublé par les priorités de ces personnes
Nuage

 

Record pour une araignée de Louise Bourgeois aux enchères

 

Le montant atteint mardi pour la Spider est le plus... (ARCHIVES REUTERS)

Le montant atteint mardi pour la Spider est le plus élevé jamais vu pour une sculptrice.

Agence France-Presse
New York

Une araignée géante en bronze, intitulée Spider, de Louise Bourgeois, a été vendue mardi pour 28,165 millions de dollars lors d’enchères à New York, soit près du triple de l’ancien record pour une oeuvre de l’artiste franco-américaine.

L’ancien record, 10,7 millions de dollars, avait été établi en 2011 par une autre version de la fameuse araignée.

Celle vendue mardi par la maison Christie’s avait été conçue en 1996 et réalisée en 1997 par l’artiste, décédée en 2010 à 98 ans.

Louise Bourgeois avait décrit l’araignée comme une «ode à (sa) mère», qui était responsable d’un atelier de restauration de tapisseries.

«Comme les araignées, ma mère était très intelligente. Les araignées sont une présence amicale qui mange les moustiques», expliquait-elle.

Son travail aura ainsi notamment été orienté vers la figuration de l’inconscient.

Louise Bourgeois aura dû attendre les dernières années de sa vie pour que son travail soit largement reconnu et que sa cote grimpe en flèche.

Le montant atteint mardi par la Spider est le plus élevé jamais vu pour une sculptrice.

The Brigadier de Lucian Freud.... (PHOTO AP) - image 2.0

The Brigadier de Lucian Freud.

PHOTO AP

Lors de ces enchères, des records ont également été battus pour six autres artistes. Parmi eux, l’Italien Lucio Fontana, dont le Concetto spaziale, La fine di Dio a été adjugé à 29,173 millions de dollars. Il s’agit d’une toile jaune en forme d’oeuf, trouée en plusieurs endroits.

La soirée a également vu un tableau du peintre germano-britannique Lucian Freud, The Brigadier, atteindre 34,885 millions de dollars. Il s’agit d’un portrait d’Andrew Parker Bowles, ancien époux de Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles et actuelle épouse du prince Charles.

Le tableau le plus cher de la soirée est une oeuvre d’Andy Warhol, Four Marylins, représentant quatre portraits de l’actrice américaine Marylin Monroe, qui a été adjugée à 36 millions de dollars.

Les enchères d’automne se poursuivent jusqu’à jeudi. Lundi, une toile de Modigliani, Nu Couché, a frôlé le record établi en mai par Les femmes d’Alger de Picasso, à 170,4 millions de dollars contre 179,4 millions pour l’oeuvre du maître espagnol.

http://www.lapresse.ca/

Vos phobies disent énormément de choses sur votre personnalité !


Très intéressant !!! Une autre façon de voir les phobies. En fait, ces phobies auraient un rapport avec notre personnalité et ne seraient pas nécessairement négatives, en autant bien sûr que ces peurs ne saccagent pas  notre existence
Nuage

 

Vos phobies disent énormément de choses sur votre personnalité !

 

Nos peurs les plus profondes sont étroitement liées à notre inconscient, et cela révèle énormément de choses sur notre vraie nature… En effet, il s’agit d’une manière pour notre cerveau de nous mettre en garde contre de nombreuses choses, et avant tout contre nous-mêmes !

De nombreux travaux dans le domaine de la psychologie ont été faits à ce sujet, et les peurs plus ou moins conscientes des individus ont passionné des générations de psychologues et de chercheurs.

Voici quelques unes des peurs les plus communes… Et ce que la psychologie dit à leur sujet.

1. Vous avez peur du noir

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être de nyctophobie, c’est-à-dire la peur du noir !

Vous êtes une personne joyeuse et positive, avec une imagination extrêmement active — bref, vous êtes un créatif dans l’âme. Vous adorez utiliser votre potentiel créatif, tant  au travail qu’à la maison.

Le noir ne vous fait pas peur en lui-même : c’est plutôt la sensation de ne pas voir ce qui se trouve en face de vous qui vous effraye. Si vous avez peur du noir, c’est avant tout parce que vous avez peur de ce que vous ne connaissez pas, de l’invisible et de ce que vous ne pouvez pas comprendre ou cerner. Vous avez probablement également peur de l’avenir, de votre futur personnel et professionnel, de la mort, des situations imprévisibles qui pourraient mal tourner…

Outre une certaine peur de l’inconnu, la peur du noir peut également être le résultat d’une imagination hyperactive ! C’est la raison pour laquelle cette peur est tellement présente chez les enfants, mais certains adultes parviennent à conserver cette imagination d’enfant. Votre cerveau crée de scénarios improbables qui pourraient se dérouler dans ce noir, une fois les lumières éteintes… Votre grand défi réside ici : parvenir à dompter votre propre imagination et à l’utiliser pour votre propre bien. Peut-être est-ce le moment de vous atteler à un projet créatif, d’écrire ce livre que vous voulez écrire depuis longtemps, de prendre des cours de photo ou de peinture… ? Bref, il est sans doute temps d’utiliser votre nature hautement créative  à son plein potentiel si vous ne le faites pas déjà !

2. Vous avez peur de vous exprimer en public

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être de glossophobie, c’est-à-dire la peur de s’exprimer en public !

Vous êtes un introverti dans le sens le plus profond du terme. Il se peut que vous n’en laissiez rien paraître aux autres, car vous avez appris à masquer votre nature à ceux qui vous entourent… Pour autant, même si c’était le cas, cela ne change rien à ce que vous êtes au plus profond de votre être. Vous aimez être seul face à vos pensées. Vous préférez avoir quelques amis avec des relations solides et sincères, plutôt que d’accumuler les relations superficielles avec un maximum de personnes.

Le docteur Sian Beilock, enseignante-chercheuse en psychologie, écrit dans la revue spécialisée Psychology Today que, « depuis plus de vingt ans, les chercheurs ne parviennent pas à comprendre pourquoi certaines personnes rayonnent littéralement lorsque tous les regards sont braqués sur eux, alors que d’autres parviennent à peine à se trainer jusqu’au micro. »

Les gens qui, comme vous,  n’aiment pas être placés sous le feu des projecteurs ont fortement tendance à être de personnes simples, honnêtes et humbles. Elles préfèrent œuvrer pour le bien commun plutôt que d’être mises en valeur et de récolter les lauriers de la gloire. Cependant, vous pouvez travailler votre timidité de manière à vous ouvrir plus encore vers le monde — car vous en valez vraiment la peine.

3. Vous avez peur des serpents 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être d’ophidiophobie, c’est-à-dire la peur des serpents !

Vous êtes un ami aimant, dévoué aux autres, et tourné vers votre famille. Vous accordez énormément de valeur aux gens qui vous entourent, et aux relations que vous entretenez avec eux. Vous êtes prêt à tous les sacrifices pour aider un ami, et vous seriez le premier à défendre vos proches lors d’une dispute.

Votre peur des serpents traduit en vérité une peur profonde de voir la vie des personnes que vous aimez être mise en danger.

Un article publié dans la revue spécialisée Psychology Today fait ainsi état que « l’une des théories expliquant [la peur des serpents] suppose que  les humains, tout comme les autres primates, sont prédisposés pour acquérir la peur des créatures qui ont par le passé menacé la vie de leurs ancêtres ».

Pour cause, les serpents sont des animaux potentiellement dangereux pour un groupe de primates, en particulier pour ses membres les plus vulnérables tels que les bébés et les jeunes individus.

Votre phobie des serpents est tout simplement une expression de votre cerveau, qui cherche instinctivement à vous protéger, vous ainsi que ceux que vous aimez, du danger.

4. Vous avez peur du sang 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être d’hémophobie, c’est-à-dire la peur du sang !

Parmi tous vos amis, vous êtes la personne la plus calme, dotée d’un tempérament sage et équilibré. Vous essayez toujours d’être zen et tempéré. Vous avez également une grande appréciation de votre propre corps, que vous percevez un peu comme le temple de votre esprit. Vous aspirez à prendre soin de votre corps, tout comme de votre esprit, comme le veut l’adage.

Cependant, votre peur du sang puise ses sources dans une peur intérieure qu’une blessure vienne endommager votre « temple ». Et assurément, vous n’êtes pas tout seul à avoir peur de cela !

Le docteur Jordan Gaines Lewis écrit ainsi que « la peur du sang et le réflexe d’évanouissement à la simple vue du sang est possiblement un réflexe primitif ancré très profondément dans le cerveau de certaines personnes. »

Votre esprit profondément conscient de votre propre  corps, en harmonie avec votre enveloppe charnelle, tente de vous protéger en vous faisant savoir que quelque chose ne va pas lorsque vous voyez du sang.

5. Vous avez peur des germes 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être de mysophobie, c’est-à-dire la peur des germes et des microbes !

Vous êtes un petit peu plus nerveux que certains de vos amis. Vous aimez que les choses soient propres, nettes et bien rangées, et vous n’appréciez pas du tout lorsque vous sentez qu’il y a du bazar dans votre vie. Perfectionniste voire un brin maniaque sur les bords, vous tirez votre fierté d’un travail bien fait et de la sensation du devoir accompli… Mais le revers de la médaille, c’est que cette phobie va souvent de pair avec un taux très fort de stress et d’anxiété.

Le docteur Graham C.L. Davey explique dans un article paru dans Psychology Today que, «  nous savons que la peur de la contamination bactérienne et/ou virale peut être induite par ce qu’on appelle la ‘sensibilité au dégoût’, et donc par le niveau élevé de sensibilité qu’un individu peut éprouver face à cela. »

En d’autres termes, vous éprouvez une sensation élevée d’angoisse lorsque quelque chose vous paraît dégoûtant ou désordonné.

Si votre côté perfectionniste vous pousse sans cesse à vous dépasser et qu’il sera sans doute très apprécié de votre entourage professionnel, il serait peut-être bon pour vous de souffler un peu et de vous décontracter aussi ! Vous pouvez travailler votre stress afin d’être moins exigeant envers les autres comme envers vous-même.

6. Vous avez peur des araignées 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être d’arachnophobie, c’est-à-dire la peur des araignées !

Vous êtes un individu fort, et un véritable leader dans l’âme. Les autres personnes sont naturellement attirées vers vous, et trouvent de l’inspiration dans vos méthodes.

Votre peur des araignées n’est pas vraiment une chose inquiétante. En fait, l’arachnophobie est une peur très commune : Une étude britannique a démontré que 32% des femmes et 18% des hommes partagent la même peur que vous.

Pourquoi avez-vous peur des araignées ? Inconsciemment, de nombreuses personnes perçoivent ces petits animaux comme des êtres dégoûtants et sales, et les araignées sont également liées à une idée de danger car certaines espèces sont venimeuses. Tout comme les germophobes, votre peur des araignées provient donc d’une réponse de dégoût,  à cela près que la vôtre est plus lié à la crainte d’être médiocre, de ne pas être à la hauteur, d’être une personne « commune ».

De même, tout comme les personnes ayant la phobie des serpents, vous êtes prédisposé à vouloir vous protéger, ainsi que les autres, des choses potentiellement dangereuses.

7. Vous avez peur des clowns 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être de coulrophobie, c’est-à-dire la peur des clowns !

Vous êtes une personne qui déteste le mensonge et les choses absurdes, vous vous enorgueillissez d’être honnête, sincère et de dire la vérité. En conséquence, vous attendez des autres qu’ils soient honnêtes et directs envers vous, tout comme vous l’êtes à leur égard.

Et si vous trouvez cette peur bizarre, sachez qu’elle s’explique très facilement au niveau psychologique… et c’est une peur bien plus commune que vous ne le pensiez. En fait, près de 1 adulte sur 10 a peur des clowns !

Selon Carlin Flora pour la revue Psychology Today, « c’est parce que notre capacité à lire et à interpréter les expressions faciales a été, depuis la nuit des temps, une des clés essentielles de notre survie, que notre incapacité à discerner l’expression d’un clown (et donc, ses véritables intentions) derrière son maquillage et son accoutrement peut provoquer la méfiance et la suspicion. »

8. Vous avez peur de la solitude 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être de monophobie, c’est-à-dire la peur d’être seul !

Vous êtes une personne ouverte, sociable et extravertie. Bien souvent c’est vous qui mettez l’ambiance lors des soirées. Vous aimez être le centre de l’attention et adorez être en compagnie de vos amis. Vous sautez sur toutes les occasions qui se présentent à vous pour vous amuser. Et en amour comme en amitié, c’est un fait : être seul vous terrifie au plus haut point.

Mais qu’est-ce qui vous fait si peur dans l’idée de solitude ? le sentiment d’être abandonné ?

La sociologue Theresa DiDonato écrit ainsi que « dans la culture occidentale, non seulement nous promouvons l’idée qu’être dans une relation amoureuse est essentiel pour notre bien-être, mais nous stigmatisons aussi souvent les individus seuls, en associant de manière erronée le fait d’être seul avec le concept d’échec, ou avec un problème de personnalité. »

Si vous êtes très sensible à cette peur, il se peut qu’inconsciemment, vous ne vous considériez en tant qu’individu que lorsque vous faites partie d’un groupe… Vous manquez peut-être de confiance en vous, malgré vos dehors sociables et extravertis. À terme, cela pourrait être nocif pour votre bien-être personnel. Essayez de prendre le temps d’être seul et de vous recentrer sur vous-même — vous ressortirez sans doute grandi de cette expérience.

9. Vous avez peur des hauteurs 

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être d’acrophobie, c’est-à-dire la peur des hauteurs !

Vous êtes une personne complexe, un véritable paradoxe. D’un côté, vous adorez rencontrer de nouvelles personnes, vivre de nouvelles expériences, découvrir de nouveaux endroits. De l’autre, vous avez en réalité profondément peur de l’inconnu. Mais comment peut-on aimer la découverte et avoir peur de l’inconnu en même temps ? Eh bien, regardons votre phobie de plus près !

Lorsque vous vous retrouvez dans une situation où vous éprouvez une peur du vide, demandez-vous ceci : comment êtes-vous arrivé là ? Vous êtes monté quelque part, donc manifestement en train de vous élever, de découvrir quelque chose de nouveau. Mais maintenant que vous êtes arrivé là, vous regardez en bas… et vous prenez soudain conscience du danger (relatif ou réel) que vous encourrez en vivant quelque chose d’incertain. Et figurez-vous que beaucoup de personnes partagent cette peur et ce paradoxe avec vous, à des degrés plus ou moins forts bien sûr.

 Le docteur Glenn Geher explique ainsi que « la peur du vide et des hauteurs est une peur universelle et humaine. »

Être complexe, tout le monde l’est à des différents degrés. Mais si vous êtes particulièrement complexe, vous pouvez parfois en souffrir : par exemple, les autres personnes pourraient avoir du mal à vous comprendre. Vous avez certainement du mal à prendre certaines décisions, et vous êtes souvent partagé entre deux côtés lors d’une dispute.

10. Vous avez peur des foules

Cette image vous fait peur ? Vous souffrez peut-être d’agoraphobie, c’est-à-dire la peur de la foule !

Il ne faut pas confondre cela avec de la claustrophobie, vous n’êtes pas nécessairement effrayé par les espaces clos… vous avez peur d’être coincé, non pas par les murs, mais par d’autres humains.

Vous êtes une personne relativement sociable, pour autant il est crucial pour vous de disposer de votre propre espace personnel. Vous préférez garder vos distances lors d’un conflit, et vous avez besoin de moments de solitude par moments.

Psychology Today définit l’agoraphobie comme « une peur intense des espaces peuplés dans lesquels s’échapper ou prendre la fuite serait difficile. »

Il s’agit d’une déformation d’un réflexe naturel lié à l’évolution, qui nous pousse à éviter les espaces dans lesquels nous pourrions être facilement pris au piège par un prédateur. Chez vous, cela se traduit par un besoin de garder un certain espace physique et émotionnel entre vous et les autres.

Vous êtes très débrouillard, rêveur, indépendant et épris de liberté, de grands espaces. Vous avez votre petit monde bien à vous, et seules les personnes que vous jugez dignes de confiance obtiennent le privilège de pouvoir vraiment pénétrer dans votre intimité.

http://www.demotivateur.fr/

25 araignées sont les plus terrifiantes au monde


Mieux vaut ne pas souffrir arachnophobie. Sinon, ne sont-elles pas jolies avec leurs multiples yeux et que dire de leurs pattes, certaines minces, d’autres poilus. Il y en a pour tous les goûts
Nuage

 

25 araignées sont les plus terrifiantes au monde

 

1. L’araignée souris

@ rantpets

2. L’araignée géante, Huntsman

@ rantpets

3. La mygale bouse crabe

@ rantpets

4. L’araignée d’eau

@ rantpets

5. L’araignée des sables à six-yeux

@ rantpets

6. L’araignée zèbre

@ rantpets

7. L’araignée Argyrodes Colubrinus

@ rantpets

8. L’araignée assassin

@ rantpets

9. L’araignée loup de Kauai Cave

@ rantpets

10. La veuve noire

@ rantpets

11. La tarentule loup

@ rantpets

12. L’araignée à dos rouge

@ rantpets

13. L’araignée souriante

@ rantpets

14. L’araignée chameau

@ rantpets

15. L’araignée dorée

@ rantpets

16. L’araignée paon

@ rantpets

17. L’araignée Bagheera Kiplingi

@ rantpets

18. L’araignée Goliath

@ rantpets

19. L’araignée errante du Brésil (aussi appelée araignée banane)

@ rantpets

20. L’araignée «Sydney funnel-web»

@ rantpets

21. L’araignée Steotada Triangulosa

@ rantpets

22. L’araignée «Spruce-fir Moss»

@ rantpets

23. L’araignée Ctenizidae

@ rantpets

24. L’araignée Gradungulidae

@ rantpets

25. L’araignée Segestria

@ rantpets

http://www.demotivateur.fr/