L’homme de Néandertal plus vieux qu’on le croit


Une chose qu’on apprend, quand on s’intéresse à l’archéologie, est que rien n’est acquis. À chaque découverte, tout est à réécrire ou viennent appuyer ce que l’on savait déjà ou fait planer plus de doutes
Nuage

 

L’homme de Néandertal plus vieux qu’on le croit

 

Reconstitution du crâne d’un homme de Neandertal au Musée d’histoire naturelle de New York (archives) Photo :  PC/AP Photo/Frank Franklin

Les origines de l’homme de Néandertal remonteraient à au moins 430 000 ans, d’après une étude publiée dans la revue américaine Science. Les précédentes recherches dataient son émergence quelque 100 000 ans plus tard.

Ce sont 17 crânes découverts partiels ou presque complets extirpés du célèbre site préhistorique de la Sima de Los Huesos, près de Burgos, dans le nord de l’Espagne, qui ont permis aux scientifiques d’apporter un nouvel éclairage sur l’évolution des hominidés.

« Avec ces crânes, il a été possible de déterminer pour la première fois des caractéristiques morphologiques crâniennes d’un groupe d’hominidés qui vivaient en Europe au Pléistocène moyen », soit entre 400 000 et 500 000 ans dans le passé, explique le paléontologue Ignacio Martinez de l’Université d’Alcalá, en Espagne, qui est l’un des coauteurs d e l’étude.

À cette époque, objet de controverses scientifiques, des hominidés primitifs se seraient séparés d’autres groupes installés en Afrique ou en Asie de l’Est pour vivre en Eurasie. C’est là que les caractéristiques qui allaient définir la lignée néandertalienne sont apparues, soulignent les chercheurs.

Des traits néandertaliens en partie
Les chercheurs ont détecté des traits néandertaliens seulement sur la face et les dents des crânes étudiés. Les boîtes crâniennes, elles, avaient des traits correspondants à des hominidés plus primitifs.

« Ce sont sans aucun doute les traits morphologiques de Néandertaliens les plus anciens trouvés à ce jour », a déclaré en conférence de presse le principal auteur de l’étude, le professeur de paléontologie Juan-Luis Arsuaga de l’Université Complutense de Madrid.

Le saviez-vous?
Le site archéologique de la Sima est exploré depuis 1984. En 30 ans, près de 7000 fossiles humains d’au moins 28 individus ont été mis au jour.

http://ici.radio-canada.ca/

2 réponses à “L’homme de Néandertal plus vieux qu’on le croit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s