Le bonheur


A quoi sert de se compliquer la vie ? Ce sont des petits moments tout simples qui peut donner quelque chose de satisfaisant, d’être heureux
Nuage

 

Le  bonheur

 

Il en est du bonheur comme des montres : les moins compliquées sont celles qui se dérèglent le moins

Chamfort

Un bébé chorégraphe de danse moderne


Une petite chorégraphie de danse moderne qui sûrement vous décrochera un petit sourire. Quelque fois les élèves ont quelques peu de misère a suivre le maître, mais quand bon, pour ils s’en tirent bien
Nuage

 

Un bébé chorégraphe de danse moderne

Avez-vous déjà regardé un spectacle de danse moderne en vous demandant franchement où le chorégraphe avait bien pu trouver ses idées? Cette vidéo vous amènera peut-être une réponse!

Voici le petit Ivo. Ses mouvements ne sont peut-être pas très fluides, mais c’est ce qui semble avoir charmé ce groupe de danseurs modernes qui ont décidé d’imiter Ivo.

Le résultat: une chorégraphie plutôt… inusitée!

http://www.francoischarron.com

Le Saviez-Vous ► L’hippocampe, un prédateur insoupçonné et très efficace


La plupart des prédateurs visent sur la vitesse ou leur camouflage pour attraper leur proie  Les hippocampes qui sont des animaux marins lents et semblent être peu dégourdis réussissent quand même à faire bonne chasse
Nuage

 

L’hippocampe, un prédateur insoupçonné et très efficace

 

L’hippocampe s’approche furtivement de ses proies grâce à son museau allongé. © David Littschwager

L’hippocampe s’approche furtivement de ses proies grâce à son museau allongé. © David Littschwager

Les hippocampes bougent maladroitement dans l’eau, ils n’ont pas de dents et leurs aliments de prédilection – de minuscules crustacés appelés copépodes – sont très difficiles à trouver. Alors comment ce poisson qui nage à la verticale réussit-il à attraper 90 % des proies qu’il poursuit ? Tout est dans la tête, répond Brad Gemmell, biologiste marin.

À l’aide d’un microscope équipé d’un laser et d’une caméra à haute vitesse, il a découvert que le museau de l’hippocampe permettait à celui-ci de s’approcher de sa cible sans créer de gros remous.

Cela est essentiel, car les copépodes sont aveugles et se fient aux fluctuations des courants pour savoir quand prendre la fuite.

« Les hippocampes sont considérés comme des animaux lents et passifs, explique Gemmell. Mais, en réalité, ce sont des prédateurs très efficaces.»

http://www.nationalgeographic.fr/

Son bébé attaché dans la trainée de sa robe de mariée


Probablement, qu’il n’y avait pas de danger pour le bébé, cependant, je trouve cela dérangeant et je doute qu’ils auraient pu faire cela dans n’importe quelle église, mais aux USA tout est possible …
Nuage

 

Son bébé attaché dans la trainée de sa robe de mariée

 

Suscitant la polémique, les nouveaux mariés défendent leur geste

 

Les nouveaux mariés ont attaché leur enfant dans la robe.

Capture d’écran / Facebook

Se marier avec son nouveau-né à peine âgé d’un mois dans la trainée de sa robe, c’est une pratique inusitée qu’une femme du Tennessee a pourtant faite.

Son bébé a donc été attaché sur la robe lorsque  Shona Carter-Brooks marchait dans l’allée.

Même si ça semble assez original pour certains, dangereux pour d’autres, la nouvelle mariée défend son action, assurant que la fillette était protégée par le Christ.

Lors de la publication des photos du mariage sur Facebook, il n’en a pas fallu plus pour que des réactions surgissent.

«Je suis désolé, mais si j’avais vu ce bébé, je me serait levé pour aller le chercher. C’est vraiment stupide. », pouvait-on lire comme commentaire, selon ce que rapporte le Dailymail.

Une amie du couple n’a toutefois pas été dérangée par le geste, déclarant le mariage de «superbe» et que le bébé derrière la robe lui a mis «les larmes aux yeux».

Les nouveaux mariés Carter-Brooks ont réagit aux commentaires négatifs en affirmant ne pas regretter cette décision.

« La réponse est que nous faisons ce que nous voulons, quand nous le voulons et aussi longtemps que Jésus sera de notre coté. Tout a bien fonctionné jusqu’à maintenant et ça continuera ainsi.», a déclaré le couple aux médias.

Le magasin qui semble avoir vendu la robe n’a pas voulu commenter auprès du DailyMail.

Les nouveaux mariés ont attaché leur enfant dans la robe.

Capture d’écran / Facebook

http://www.journaldequebec.com

Psoriasis : comment le reconnaître ?


Peau de chagrin un problème de santé si poétique, mais qui peut être dérangeant. Malgré qu’on ne connait pas vraiment les causes, il y a quand même des pistes qui pourraient expliquer son apparition sur le corps.
Nuage

 

Psoriasis : comment le reconnaître ?

 

Maladie de peau très fréquente, le psoriasis peut détériorer la qualité de vie. Comment le reconnaître ? Peut-on le confondre avec d’autres affections ? En existe-t-il plusieurs formes ? Medisite a interrogé le Dr Dominique Lons Danic, dermatologue à l’hôpital Saint-Joseph de Paris.

Quel aspect ?

« La plupart du temps, le psoriasis se présente sous forme de plaques bien délimitées. La peau devient rouge et pèle » explique le Dr Dominique Lons Danic dermatologue.

« Ce mécanisme est dit « auto-immune » car il est dû à une anomalie du système régulant l’immunité. Sans que l’on sache aujourd’hui exactement pourquoi, l’organisme se met à produire contre lui-même des cytokines TNF-alpha. Ces cellules du système immunitaire déclenchent, dans le cas de cette maladie, une inflammation chronique de la peau. »

Ca gratte !

« Contrairement à une idée reçue, le psoriasis, dans 30% des cas, provoque des démangeaisons, souligne le Dr Dominique Lons Danic.

« En revanche, à l’inverse de ce que l’on observe dans l’eczéma, il n’y a pratiquement pas de risque d’infection des zones de grattages : la peau reste sèche. Rarement, un microbe peut se développer sur des zones susceptibles de se fissurer comme le talon. »

 

Quelles localisations ?

« La plupart du temps, le psoriasis apparaît sur les coudes, les genoux, le sacrum (le haut des fesses), la nuque et reste limité. Toutefois on peut aussi en trouver sur le cuir chevelu, la plante des pieds, la paume des mains, les ongles et les autres parties du corps. Le visage est rarement touché » explique le Dr Lons Danic.

 « Dans les cas les plus graves mais aussi les plus rares, comme le psoriasis pustuleux, concernant surtout les plantes des pieds et des mains, l’ensemble du corps peut être concerné. Ce type de psoriasis provoque de la fièvre. Enfin, il existe un psoriasis des plis qui, comme son nom l’indique, s’installe plutôt au niveau du pli de l’aine, de l’aisselle, voire  dans le pli sous-mamaire chez les femmes. »

Des douleurs articulaires

« Dans 15% des cas, les personnes ayant développé un psoriasis, souffrent aussi d’une atteinte articulaire. Celle-ci se déclenche même, parfois, avant l’apparition des plaques » note le Dr Dominique Lons Danic.

« Les douleurs ne ressemblent pas à de banals maux de dos qui se déclenchent à l’effort : elles apparaissent plutôt en fin de nuit, au point de réveiller les patients. C’est le signe que l’articulation, comme dans la polyarthrite rhumatoïde, est attaquée par le système immunitaire lui-même. Il ne faut donc pas négliger ces douleurs et consulter rapidement un rhumatologue si elles surviennent. »

Une qualité de vie altérée

« Le problème du psoriasis est qu’il s’agit d’une maladie bénigne mais qui se voit : les gens ont des plaques, ils se grattent… Elle peut donc être très handicapante d’un point de vue social, notamment chez les jeunes. Cette gêne n’est pas proportionnelle à la taille de l’atteinte. Ainsi, on voit des patients qui ont de toutes petites plaques mais sont très affectés dans leur vie quotidienne, tandis que d’autres, présentant un psoriasis très étendus, ne s’estiment pas tellement gênés. Les médecins doivent être attentifs à ces répercussions sur la qualité de vie » estime le dermatologue.

Il peut donc être intéressant, pour les personnes le plus en souffrance de rejoindre une association de patients (*) ou d’être soutenus psychologiquement.

(*) www.france-psoriasis.org

Psoriasis : quels facteurs de risque ?

« Le psoriasis est une maladie multigénique, c’est-à-dire que plusieurs gènes sont impliqués. Lorsque les deux parents sont atteints, les risques pour que leur enfant le soit se situent entre 60 et 80%. Et dans 1 cas sur 2, ont retrouve des antécédents familiaux chez nos patients », observe le Dr Dominique Lons Danic.

« D’autres facteurs peuvent déclencher un psoriasis : l’exposition à des produits irritants, les gros stress de la vie comme le deuil, la séparation, le chômage. Le manque d’exposition à la lumière, certains médicaments comme le lithium ou les bétabloquants, peuvent aussi être impliqués. Enfin, le facteur de Koebner peut entrer en jeu : c’es-à-dire que le psoriasis peut s’installer à l’endroit d’une cicatrice ou d’un traumatisme. »

http://www.medisite.fr

Canada : Raël veut une ambassade pour les extraterrestres


Si une chose que je suis au moins confiante avec le gouvernement Harper, et c’est bien la seule chose, c’est qu’au moins, il ne cèdera pas a la stupide demande de l’Église Raëlienne
Nuage

 

 

Canada

Raël veut une ambassade pour les extraterrestres

 

Raël veut une ambassade pour les extraterrestres

Crédit photo : Archives Agence QMI

Le mouvement raëlien demande au gouvernement Harper qu’il octroie un territoire de 4 km2 pour la construction d’une ambassade extraterrestre visant à accueillir sur Terre la civilisation «Elohim», qui serait à l’origine de la vie sur notre planète.

L’Église raëlienne canadienne tiendra une conférence de presse ce mercredi pour présenter très sérieusement son projet, que lui aurait déjà refusé à plusieurs reprises l’État d’Israël, ainsi qu’une maquette de cette fameuse ambassade.

Si Ottawa accède à la demande de son mouvement, «le Canada aura des retombées économiques de plusieurs dizaines de milliards de dollars à terme, indique dans un communiqué Daniel Turcotte, assistant de Raël et porte-parole du projet. De plus, le pays hôte de cette ambassade prospérera et jouira d’un immense prestige, car en tant que plaque tournante interplanétaire, ses résidents seront les premiers à bénéficier de technologies très avancées des Elohim, entre autres dans les domaines de la bio-robotique, de la nanotechnologie, de la médecine, des transports et des communications, ainsi que l’accès à des sources d’énergie impossibles à imaginer actuellement par nos scientifiques.»

L’organisation a été fondée en 1974 par le Français Claude Vorhillon, alias Raël, après avoir supposément rencontré des extraterrestres très avancés sur le plan technologique qui auraient créé l’être humain. Elle est classée comme une secte dangereuse par la France.

http://tvanouvelles.ca

Un gène défaillant responsable des fringales nocturnes


Pendant la nuit, certains ont une faim quasi-maladive. Si, ce n’est pas causé par la gourmandise, cela pourrait faire partie d’une cause des troubles du sommeil
Nuage

 

Un gène défaillant responsable des fringales nocturnes

 

Avoir un petit creux la nuit ne serait pas seulement un signe de gourmandise. Une mutation génétique pourrait en être à l’origine.

Vous avez beau lutter, vous ne pouvez résister à cette faim qui vous réveille en pleine nuit ? Si jusqu’à présent, aucune étude n’avait pu expliquer cette attitude compulsive, des chercheurs américains et chinois viennent de découvrir qu’un gène défaillant lié au sommeil pourrait en être la cause.

Une seule défaillance donne faim la nuit

Pour cela, ils ont introduit deux gènes humains dans des souris, PER1 et PER2, liés aux troubles du sommeil. Afin de savoir lequel des deux étaient responsables de ces petites faims, ils les ont désactivés l’un après l’autre. Lorsque le PER2 était au repos, les souris présentaient des signes de fatigue plus rapidement que d’habitude. En revanche, lorsque le PER1 était désactivé, les rongeurs manifestaient une envie de manger, les empêchant de dormir.

« Depuis longtemps, les gens pensaient que le syndrome de fringale nocturne n’était pas réel », a déclaré le Dr Satchidananda Panda, auteur de l’étude.

Pour lui et son équipe, leurs travaux sont la preuve qu’une synchronisation de ces deux gènes permet de garder les cycles du sommeil et de la faim alignés. En revanche, une rupture provoquerait une faim irrépressible la nuit.

Leurs travaux ont été publiés dans la revue Cell Reports.

http://www.medisite.fr/