Des abdominaux de poissons!


Les théories sur la vie sur Terre qui a existé il y a des millions d’années ne sont jamais écrit sur le roc, car avec les nouvelles découvertes les théories finissent par changer …
Nuage

 

Des abdominaux de poissons!

 

Le fossile d'un poisson retrouvée dans la formation Gogo 

Photo :  ANU

D’anciens poissons fossilisés possédaient des muscles abdominaux, ont découvert des paléontologues australiens.

Le Dr Gavin Young et ses collègues de l’Université nationale d’Australie ont mis au jour le fossile vieux de 380 millions d’années dans la formation géologique de Gogo dans la région de Kimberley située à l’ouest du pays.

Selon eux, cette découverte est la plus vieille preuve de la présence de muscles chez les vertébrés, et cela force à revoir la théorie selon laquelle seuls les animaux terrestres en disposent.

Les poissons fossiles de cette région de Kimberley sont conservés dans des nodules de calcaire et sont connus pour leur préservation exceptionnelle. Les chercheurs ont ainsi pu dessiner la musculature de l’animal et ainsi pu établir la position de leurs muscles et l’orientation des fibres musculaires.

« Ils [les fossiles] ont déjà permis de mettre au jour des tissus mous tels que des nerfs ou des cellules musculaires, mais aussi le plus vieil embryon de vertébré ou même un cordon ombilical. » — Dr Gavin Young

L’équipe australienne ne s’attendait pas à trouver des muscles dans la cavité de l’abdomen puisque les poissons tels que nous les connaissons se propulsent en agitant leur queue de gauche à droite, de sorte que leurs muscles sont répartis de chaque côté du corps.

Une comparaison avec d’autres bêtes a rapidement permis aux chercheurs de constater que seuls des animaux terrestres avaient des muscles semblables.

« Ces poissons vivaient clairement dans l’eau. La question est donc de savoir si ce sont les mêmes muscles ou si ce sont des muscles d’apparence similaire avec une fonction différente. On n’a pas encore répondu. » — Dr Gavin Young

Pour Kate Trinajstic, une experte dans les recherches sur les premiers vertébrés, il existait à ce jour un consensus scientifique sur le fait que les muscles abdominaux étaient apparus chez les animaux terrestres. Or, cette découverte montre que ces muscles sont apparus plus tôt dans l’histoire de notre évolution.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

http://www.radio-canada.ca/

Une réponse à “Des abdominaux de poissons!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s