Kansas Un parasite «mangeur de cerveau» tue une fillette


C’est vraiment rare cette bactérie qui aime les eaux chaudes et stagnantes, mais quand elle frappe, rare sont ceux qui ont pu survivre. C’est une petite  »bibite » est unicellulaire et pourtant, elle fait des ravages
Nuage

 

Kansas

Un parasite «mangeur de cerveau» tue une fillette

 

La petite Hally Yust (capture d’écran CNN)

TVA Nouvelles

Une fillette de 9 ans du Kansas est morte après que son cerveau ait été attaqué par un rare, mais dévastateur parasite, ont indiqué les autorités américaines mardi.

Hally Yust a été infecté par le Naegleria fowler, un parasite qui se nourrit de bactéries pour vivre, et qui se trouve dans des plans où l’eau est chaude et plutôt stagnante.

La petite était passionnée de ski nautique. Au cours des dernières semaines, elle a fréquenté de nombreux plans d’eau, où l’organisme unicellulaire aurait pu proliférer.

Ce type d’amibe est extrêmement rare, et peu de gens peuvent le contracter. Néanmoins, ses effets sont dévastateurs.

«L’amibe va trouver son chemin et se loger dans l’arrière du nez, pour ensuite se diriger ver le système nerveux central, tout autour du cerveau,» a expliqué le Dr William Schaffner en entrevue à CNN.

Les symptômes de contamination apparaissent quelque cinq jours après l’infection. En plus d’avoir de sévères maux de tête, des nausées et des vomissements, une infection de ce type cause le plus souvent la mort.

Aux États-Unis, 130 cas ont été recensés au cours des 50 dernières années. De ce nombre, seulement trois personnes ont survécu.

http://tvanouvelles.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s