Être heureux


Apprendre à s’accepter tel que nous sommes, permet d’aimer aussi les autres. Cela permet de prendre la vie du bon côté
Nuage

 

Être heureux

 

S’il faut aimer l’autre comme soi-même il faut aussi s’aimer soi-même comme un autre. Il y a un devoir d’être heureux pour le bien de tous.

Jean-Yves Leloup

Le chaton ninja et le Dobermann très patient


On dirait que le chaton dit au gros chien  »Aller viens te battre, si tu es un chien »  »Tu as peur, Hein ! » Heureusement pour ce petit chat, que le gros toutou est un ami vraiment pacifique
Nuage

 

Le chaton ninja et le Dobermann très patient

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – Barcroft TV

Bishop, un gentil Dobermann âgé de 3 ans, vivait une douce et paisible existence auprès de ses maîtres, Jessica et Ryan. Mais voilà qu’un beau jour, le jeune couple originaire de Colombie britannique a craqué pour une autre boule de poils, un adorable chaton qu’ils ont baptisé Sophie.

Le petit chat a été trouvé abandonné dans une station-service. Il n’avait alors que deux mois. Mais du haut de ses 8 semaines, Sophie ne manque de caractère !

Le chaton s’entraîne pour devenir un vrai ninja, et il est déjà très doué ! Malheureusement pour Bishop, c’est lui qui en fait les frais…
Tandis qu’il se repose tranquillement sur le moelleux tapis du salon, la petite Sophie, sans peur ni crainte, vient le défier, lui montrer qui est le nouveau boss de la maison.

Elle lui donne des coups de pattes sur le museau, le provoque. Mais heureusement pour elle, Bishop est un chien aussi doux que patient !

http://wamiz.com/

Le Saviez-Vous ► 10 avions abattus en vol qui ont marqué l’histoire


L’écrasement de l’avion de Malaysia Airlines abattu en plein ciel, cette semaine, est un acte incompréhensible issu de résultats de conflits entre pays. Dans l’histoire de l’aviation, il y a malheureusement d’autres victimes qui ont connu le même sort.
Nuage

 

10 avions abattus en vol qui ont marqué l’histoire

 

Diverses tragédies aériennes ont marqué l’histoire. Erreurs de pilotage, bavures militaires, attaques en règle : voici 10 cas où des vols commerciaux ont été abattus en plein vol par des missiles.


1) 1955
Vol 402 El Al Flight
Vienne (Autriche) – Tel-Aviv (Israël)
58 morts

Avec la guerre froide en toile de fond, le 27 juillet 1955, le vol 402 El Al dévie par erreur de sa route et est abattu par deux chasseurs bulgares. Les 58 personnes à bord meurent toutes dans l’attaque. Photo : Wikipédia


2) 1962
Vol 902 Aeroflot
Irkoutsk (Russie) – Omsk (Russie)
84 morts

Le vol 902 a été abattu accidentellement par un missile sol-air lors d’un exercice de défense aérienne. L’avion a perdu le contrôle et s’est écrasé dans une forêt près de Krasnoïarsk, en Sibérie. Les 84 personnes à bord ont perdu la vie.


3) 1973
Vol 114 de Libyan Airlines
Tripoli (Libye)/ Benghazi (Libye) – Le Caire (Égypte)
108 morts

Après une escale à Benghazi, le Boeing 727 doit se rendre au Caire. Mais en raison de mauvaises conditions météorologiques et d’une panne de radar, il dévie dans l’espace aérien israélien. Il est alors intercepté par des avions de combat israéliens, qui lui lancent des avertissements.

Ces derniers ont été ignorés et lorsque l’avion a tenté de rebrousser chemin vers Le Caire, l’avion a été abattu, les militaires croyant qu’il tentait de s’échapper. Après une tentative d’atterrissage d’urgence dans le désert, l’appareil s’est enflammé. Cinq des 113 personnes à bord ont survécu.


4) 1978/1979
Vols 825 et 827 d’Air Rhodesia
Kariba (Zimbabwe) – Salisbury (Zimbabwe)
97 morts

Le 3 septembre 1978, l’armée révolutionnaire du Zimbabwe (ZIPRA) lance un missile sur le vol 825 d’Air Rhodesia. Des 56 passagers, 18 survivent à l’atterrissage d’urgence, mais 10 sont ensuite tués par les militants du ZIPRA. Un peu plus de 5 mois plus tard, la ZIPRA lance un nouveau missile et frappe le vol 827 de la même compagnie. Les 55 passagers et 4 membres de l’équipage sont tués. Photo : Clinton Groves, Wikipédia


5) 1980
Vol 870 Itavia
Bologne (Italie) – Palerme (Italie)
81 morts

Le 27 juin 1980, le vol 870 d’Itavia s’est écrasé en mer Tyrrhénienne. Un certain mystère plane toujours autour de la cause réelle de l’écrasement de l’avion. Mais en 2013, deux jugements en responsabilité civile de la Cour de cassation italienne ont lié l’explosion de l’appareil à un missile air-air. La nationalité de l’avion de chasse qui l’aurait lancé n’a toutefois pas été identifiée dans le cadre de ce jugement. Photo : Luca Ghedini, Wikipedia


6) 1983
Vol 007 Korean Airlines
New York, Anchorage (États-Unis) / Séoul (Corée du Sud)
269 morts

Le 1er septembre 1983, après une erreur de navigation de l’équipage, le vol 007 de Korean Airlines est abattu par un chasseur de l’URSS près de l’île russe de Sakhaline. Les 269 personnes à bord perdent la vie, dont le membre du Congrès américain Larry McDonald. Photo : Michel Gilliand, Wikipédia


7) 1988 
Vol 655 Iran Air
Bandar Abbas (Iran) – Dubai (EUA)
290 morts

C’est vers la fin de la guerre Iran-Irak que l’Airbus A300 est abattu par deux missiles surface-air lancés par un navire de la marine américaine, le USS Vincennes, qui l’a confondu avec un avion de chasse F-14. Téhéran a obtenu un dédommagement des États-Unis.


8) 1993
3 vols de Transair Georgia
Adler (Russie) – Soukhoumi (Géorgie) – Tbilisi (Géorgie)
136 morts

Les 21, 22 et 23 septembre 1993, trois appareils de Transair Georgia sont touchés par des missiles lancés par des rebelles en Abkhazie, région séparatiste de la Géorgie. Au total, 136 personnes meurent dans ces attaques.

Le premier appareil s’abîme dans la mer Noire : les 22 passagers et 5 membres de l’équipage meurent. Le deuxième appareil s’écrase sur la piste de l’aéroport de Sukhumi après avoir été touché au moment où il tentait de se poser : 108 des 132 passagers perdent la vie. Le troisième appareil a été touché par un mortier alors que les passagers montaient à bord. Un membre de l’équipage est mort.


9) 1998
Vol des Lignes aériennes congolaises
Kindu (RDC) – Kinshasa
41 morts

Le 10 octobre 1998, un Boeing 727 des Lignes aériennes congolaises s’est écrasé dans la jungle après avoir été frappé par un missile par les forces rebelles. Les 41 personnes à bord sont mortes.


10) 2001
Vol 1812 de Siberian Airlines
Tel-Aviv (Israël) – Novosibirsk (Russie)
78 morts

Un vol de la Siberian Airlines reliant Tel-Aviv à Novosibirsk est touché par un missile de l’armée ukrainienne lors d’un exercice militaire visant à abattre des drones. Leonid Kuchma, président ukrainien à l’époque, avait qualifié l’affaire de « tragique coïncidence ». Au total, les 66 passagers et 12 membres de l’équipage sont morts lors de l’événement. Photo : Reuters/Dima Korotayev

http://ici.radio-canada.ca

Afrique du Sud Un garçon de 9 ans épouse une femme de 62 ans


Même si ce mariage ne semble qu’être symbolique, c’est aberrant de marier une personne d’un certain âge avec un enfant. Si ce n’est que pour calmer d’éventuel conflit, il doit sûrement avoir d’autre moyen plus sain
Nuage

 

Afrique du Sud Un garçon de 9 ans épouse une femme de 62 ans

 

(Crédit photo: capture d’écran Mirror)

Un petit garçon de neuf ans d’Afrique du Sud a épousé une femme de 62 ans pour la deuxième fois.

Même si Saneie Masilela dit souhaiter unir un jour sa destinée à quelqu’un de son âge, il affirme aimer sa femme, Helen Shabangu, mère de cinq enfants. Cette cérémonie lui permettra d’apaiser les ancêtres familiaux, a rapporté le journal U.K. Mirror.

Il s’agissait du deuxième mariage pour l’enfant et la sexagénaire. Cette fois-ci, la cérémonie s’est déroulée dans le village de la mariée, Ximhungwe, officialisant le rite de l’année dernière qui a eu lieu dans le village du garçon.

(Crédit photo: capture d’écran Mirror)

Une vidéo mise en ligne sur YouTube par Barcroft Media, montre le marié et la mariée s’embrasser après la cérémonie, et ce, sous les yeux du mari d’Helen, Alfred, 67 ans.

Le garçon et la femme ne vivent pas ensemble.

 

http://tvanouvelles.ca

Fautes d’orthographe dans un bulletin scolaire


Personnellement, je suis consciente que je fais beaucoup de fautes, surtout avec les accords de verbes et les prépositions, et mes tournures de phrases, cependant, avec ma faiblesse en langue écrite, je n’aurais pas travaillé dans l’enseignement ou la direction d’une école. Je peux comprendre que l’école ne pouvait pas revenir en arrière, mais dès le départ, ces erreurs n’auraient pas dû exister et leur excuses est trop simpliste surtout pour un si court message qui accompagne le bulletin
Nuage

 

Bulletin scolaire

Fautes d’orthographe dans un bulletin scolaire

 

PHOTO ISABELLE MAHER

Alexandre Bourré et sa mère, Suzanne Aubé, ont été choqués de recevoir un bulletin accompagné d’un message signé de la direction dans lequel se sont glissées des fautes.

Dans un envoi massif de messages accompagnant le dernier bulletin scolaire, la direction d’une école secondaire signe un envoi destiné aux élèves dans lequel se sont glissées des fautes d’orthographe.

«Repose toi bien et revient nous en forme.»

Cette phrase contenue dans un message qui accompagnait le dernier bulletin scolaire a fait sursauter le jeune Alexandre Bourré.

«Ça m’a sauté aux yeux. Il me semble que ça ne s’écrit pas de même», s’est exclamé l’élève de 17 ans qui ne se considère pourtant pas comme particulièrement doué en français.

«J’ai montré le message à mon frère qui est plus “bolé” que moi en français et il m’a confirmé qu’il y avait bien des fautes», relate-t-il.

L’erreur est humaine, concède l’adolescent, mais venant de la direction de l’École l’Horizon à Repentigny, ça passe moins bien, croit la mère de l’élève de cinquième secondaire.

«On reproche à nos jeunes de ne pas savoir bien écrire leur français. Je trouve aberrant et choquant que l’école ne donne pas un meilleur exemple», confie Suzanne Aubé.

Une erreur de procédure

C’est la directrice de l’École l’Horizon, Huguette Guilbault, qui a rédigé le message avant de l’acheminer à sa secrétaire pour qu’elle l’insère dans le bulletin.

«Normalement la secrétaire retourne une version finale de l’envoi afin de le faire approuver par la direction, mais cette fois ça n’a pas été fait», explique Éric Ladouceur, coordonnateur aux communications à la commission scolaire des Affluents.

Lorsque la direction a réalisé que le message contenait des fautes de français, il était trop tard, les 1500 copies de trois pages (recto verso) du bulletin avaient été imprimées. On a donc tout de même pris la décision de les poster.

«Pour des raisons de délais et de coûts, la direction a choisi de ne pas réimprimer d’autres bulletins. Nous avons des dates à respecter pour le ministère de l’Éducation et il fallait vite envoyer le document pour que les élèves en difficulté aient le temps de s’inscrire aux cours d’été», précise M. Ladouceur.

«Je comprends que c’est une erreur qui aurait dû être évitée, mais la fin de l’année est une période particulièrement occupée», ajoute-t-il.

Cette année, Alexandre Bourré a multiplié les périodes de récupération afin d’améliorer ses notes en français. Grâce à son acharnement, il a vu sa note augmenter, raconte-t-il fièrement.

«Le français, c’est notre langue et notre culture. Il faut le préserver. Que le milieu de l’éducation fasse ce genre de fautes, ça paraît mal», conclut-il.

http://www.journaldequebec.com

Écrasement de la Malaysia Airlines Que s’est-il passé depuis?


Une tragédie qui n’aurait dû jamais arriver. Des victimes qui un jour ont pris l’avion pour ne jamais arriver à destination à cause d’un missile qui aurait touché en plein vol leur avion. Des questions, des doutes, des accusations sont lancés, mais l’enquête continue
Nuage

 

Écrasement de la Malaysia Airlines

Que s’est-il passé depuis?

 

    Après avoir offert son aide vendredi matin, Interpol a annoncé vendredi soir qu’il s’apprêtait à envoyer d’ici 48 heures une cellule de crise

    Principaux événements depuis le crash d’un avion de la Malaysia Airlines, avec à bord près de 300 personnes, jeudi dans l’est de l’Ukraine, région ravagée par le conflit entre séparatistes prorusses et forces loyalistes ukrainiennes.

    L’appareil, assurant le vol MH17 et détruit en vol, a été probablement abattu par un missile.

    JEUDI 17 JUILLET

  • Un Boeing 777 de la compagnie nationale malaisienne qui effectuait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, avec 298 personnes à bord, s’écrase près du village de Grabove, aux environs de Chakhtarsk, dans la région de Donetsk. L’appareil avait disparu des écrans des radars vers 16H20 locales (13H20 GMT), à 10.000 mètres d’altitude.

  • Au moins 189 personnes étaient des Néerlandais. Une centaine de spécialistes du sida étaient en route vers l’Australie, via Kuala Lumpur, pour participer à une conférence internationale.

  • Le président ukrainien Petro Porochenko déclare «ne pas exclure» que l’avion ait été «abattu». Le crash est «un acte terroriste», estime-t-il. De leur côté, les séparatistes affirment qu’il a été abattu par un appareil ukrainien.

  • Le président russe Vladimir Poutine accuse l’Ukraine de «porter la responsabilité» du crash en ayant repris ses opérations militaires dans l’Est.

  • L’avion a été abattu par un missile sol-air, mais l’origine reste encore incertaine, indiquent des responsables américains. Les analystes du renseignement américain «croient fortement» qu’un missile sol-air a abattu le Boeing et ils sont en train d’examiner les données, selon un de ces responsables.

  • La communauté internationale réclame une enquête «indépendante, complète et transparente» afin de faire la lumière sur le crash. Washington appelle à «un cessez-le-feu immédiat» pour permettre aux enquêteurs internationaux «un accès sûr» au site du crash.

    VENDREDI 18

  • Une boîte noire de l’avion a été retrouvée, indiquent des secouristes.

  • Une trentaine d’inspecteurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) arrivent sur les lieux de la chute de l’avion.

  • La chancelière allemande Angela Merkel appelle à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine, enjoignant la Russie à contribuer à une «solution politique» au conflit.

  • Le président Barack Obama, évoquant une «tragédie atroce», souligne que l’avion a été touché par un missile tiré d’une zone contrôlée par les séparatistes et «à cause du soutien de la Russie». Pour l’Europe, c’est un «signal d’alarme» dans ses relations avec Moscou, estime-t-il.

  • Un premier rapport du renseignement américain indique que l’avion a probablement été abattu par des séparatistes ukrainiens, déclare un responsable américain, tout en indiquant que Washington n’en a pas la certitude.

  • Le Conseil de sécurité de l’ONU demande une «enquête internationale complète, minutieuse et indépendante» et réclame «un accès immédiat à l’endroit du crash pour les enquêteurs».

  • L’ambassadrice américaine Samantha Power affirme que l’avion a été «probablement abattu par un missile sol-air» Bouk de type SA-11 tiré d’une «zone tenue par les séparatistes» prorusses.

  • Le Premier ministre malaisien Najib Razak demande que les responsables du crash soient traduits en justice s’il était prouvé que l’appareil a été abattu.



http://tvanouvelles.ca

Comment se protéger efficacement des moustiques


Bon, ce n’est pas vraiment l’idée de donner des trucs pour se bien se protéger des moustiques, mais plutôt, de ne pas se fier à n’importe quoi, certains fonctionnent, mais pas suffisamment pour dépenser son argent dans ces répulsifs
Nuage

 

Comment se protéger efficacement des moustiques

 

En été, les moustiques sont très pénibles pour les vacanciers.

Photo Fotolia

Démangeaisons, rougeurs, gonflements… En été, les moustiques sont très pénibles pour les vacanciers. S’ils sont inoffensifs la plupart du temps, ils peuvent parfois propager des maladies graves et causer de sérieuses allergies. En partenariat avec Relaxnews, le site PasseportSanté interroge Pascal Delaunay, entomologue et parasitologue au CHU de Nice, pour faire les bons choix de moyens préventifs.

Outre l’utilisation reconnue des répulsifs, que penser des alternatives écologiques pour lutter contre les moustiques comme les bougies à la citronnelle ou les huiles essentielles?

Les bougies à la citronnelle ont bien un effet contre les moustiques, mais il est beaucoup moins durable que celui des répulsifs que l’on applique sur la peau. En ce qui concerne les huiles essentielles, certaines sont efficaces en théorie, mais en réalité, elles ne constituent pas de bons moyens de se protéger contre les moustiques.

D’abord, elles posent des problèmes en cas d’exposition au soleil, parce que ce sont des produits huileux et donc potentiellement nocifs pour la peau. Et puis, surtout, les huiles essentielles qui sont vendues dans le commerce sont de très mauvaise qualité. Elles sont composées de mélanges de molécules dont on ne connaît rien et qui peuvent provoquer des allergies.

Les vraies huiles essentielles, celles qui auraient un effet contre les moustiques, sont normalement très chères ! D’ailleurs, l’une des quatre molécules efficaces et reconnues par les autorités de santé, le citriodiol, est extraite de l’huile d’eucalyptus citronné.

Est-il vrai qu’éteindre la lumière le soir, pour éviter de les attirer, ne servirait à rien?

En fait, il existe des moustiques de jour et des moustiques de nuit. Le moustique tigre, qui a fait l’objet d’une alerte en France cet été et qui peut transmettre plusieurs virus, dont la dengue, le chikungunya et le zika, est un moustique de jour. Il ne faut donc pas uniquement s’attendre à se faire piquer la nuit…

Par ailleurs, les moustiques sont capables de repérer la présence de gaz carbonique émis par l’homme et ne sont pas attirés par la lumière comme peuvent l’être les taons ou les mouches. Inutile donc d’éteindre la lumière!

Que penser des nombreux outils de lutte contre les moustiques tels que les lampes à lumière bleue, les bracelets, mais aussi les applications mobiles qui cartonnent actuellement sur le marché?

Les lampes à lumière bleue sont efficaces, mais il est difficile d’évaluer à quel point, car de nombreux facteurs interviennent: il faut les placer à un endroit judicieux, dans des zones d’ombre et hors des courants d’air.

Dans tous les cas, elle ne diminue pas à 100% la présence de moustiques. Tout dépend donc de l’usage que l’on va en faire. Si l’on se trouve dans une zone à risques, mieux vaut utiliser les répulsifs dont l’efficacité est certaine.

Concernant les bracelets, ils ne sont pas recommandés car ils n’offrent pas une surface de protection assez large. Il faudrait s’imaginer des bracelets un peu partout sur le corps comme au cou, aux cuisses ou aux chevilles, ce qui est évidemment impossible.

Enfin, il faut savoir que les applications mobiles, au même titre que les systèmes de vibrations ou d’ultrasons, sont d’une inutilité totale.

http://fr.canoe.ca