Le désert


C’est comme notre vie, les bons et mauvais jours, la seule option que nous avons est d’avancer, toujours avancer
Nuage

 

 

Le désert

 

Celui qui s’engage dans le désert ne peut revenir sur ses pas. Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure manière d’aller de l’avant

Paulo Coelho

La spectaculaire transformation de Theo, petit chien abandonné de tous


La vidéo qui montre le sauvetage de ce chien a un début assez troublant. C’est à se demander s’il n’a pas été battu. Quoiqu’il en soit, ce chien a pu reprendre vie, grâce a des bons soins et d’un contact avec d’autres chiens bénéfiques
Nuage

 

La spectaculaire transformation de Theo, petit chien abandonné de tous

 

Par Charlotte Grenier

Crédits photo : Hope for Paws

Quelles que soient les mésaventures qu’ils ont pu connaître, les chiens font toujours preuve d’une impressionnante capacité d’adaptation. C’est ce que montre la belle histoire de Theo, un petit chien qui a connu le pire avant de retrouver l’espoir. Sa métamorphose, aussi bien physique que psychologique, fait chaud au cœur et ne laissera personne insensible.

Car heureusement pour Theo et ses semblables, il y a à travers le monde des hommes et des femmes qui se battent pour les animaux abandonnés et maltraités. Des gens comme Eldad Hagar, de l’association Hope for Paws, dont les sauvetages émeuvent tous les amis des animaux.

Sauvé par hasard

A l’origine, Eldad Hagar se trouvait à Campton (États-Unis) avec d’autres bénévoles de l’association pour sauver une mère Pitbull et ses petits. Mais le destin a mis le petit Theo sur leur route, et ils ne purent tout simplement pas passer à côté sans rien faire.

En effet, après avoir attrapé tous les chiots, la mère Pitbull échappa à l’équipe de Hope for Paws. C’est en partant à sa recherche qu’Eldad remarqua une petite créature partie se réfugier sous une vieille remorque rouillée. L’animal ressemblait, d’après les dires des bénévoles, plus à ne serpillère qu’à un chien, tant ses poils étaient emmêlés et encrassés. Il était évident qu’il avait besoin d’être sorti de là, et prévoyant de partir chercher la femelle Pitbull plus tard, Eldad se consacra entièrement à ce petit chien, qui fut donc baptisé Theo.

Attraper Theo fut compliqué, et un peu risqué. Le pauvre toutou avait passé tellement de temps à survivre seul qu’il était devenu particulièrement craintif, et ne se laissa pas approcher. De plus, le quartier était particulièrement malfamé, et l’agitation d’Eldad et de ses collègues, ainsi que les cris effrayés du chien, ont vite attiré l’attention.

Redonner la joie de vivre à Theo

Eldad Hagar parvint tout de même à attraper le petit chien, non sans se faire légèrement mordre au passage tant l’animal était effrayé. Heureusement, Theo se calma petit à petit sous les caresses du sauveteur, et il put être rapidement transporté chez le vétérinaire. Même si le chien était devenu calme, immobile comme une statue, l’odeur qui émanait de ses poils agglutinés par la saleté était telle que le voyage fut une véritable épreuve pour les sauveteurs.

Le débarrasser de cette gangue de poils était indispensable, et une fois arrivés, Eldad et ses collègues purent enfin découvrir le petit chien qui se cachait en dessous. Theo semblait en bonne santé, mais il était apathique, vidé de toute joie de vivre après les mois qu’il avait passés seul dans la rue.

Il a alors été confié en famille d’accueil chez un ami de l’association Hope for Paws, qui possède déjà plusieurs chiens. Ces derniers, de sympathiques Pitbulls, ont eu l’air de comprendre que Theo avait besoin qu’on lui remonte le moral et d’apprendre à nouveau comment s’amuser.

Et si au début le petit chien faisait tout pour se cacher et se faire oublier, petit à petit il a repris goût à la vie ! En un peu plus d’une semaine, on pouvait déjà le voir sautiller et jouer avec les gros molosses de la maison. Des images magnifiques, qui prouvent bel et bien qu’avec un peu de patience et beaucoup d’amour, tout est possible avec nos amis les chiens !

http://wamiz.com

12 trucs maison pour guérir les petits bobos


Personne n’est à l’abri des petits bobos et nous n’avons pas toujours le nécessaire dans notre pharmacie à la maison. Quelques petits trucs qui pourront peut-être vous servir
Nuage

 

12 trucs maison pour guérir les petits bobos

 

Les petits bobos font partie de notre quotidien. Heureusement, il existe plusieurs remèdes de grand-mère que vous pouvez essayer pour soulager les petits maux courants.

Par : Elise T. Turcotte

Guérir une ampoule

Crédits photo: Thinkstock

Si vous sentez une ampoule se former et que vous n’avez pas de pansement sous la main, mettez un mouchoir et collez-le avec un ruban adhésif.

Pour guérir une ampoule déjà formée, appliquez un cataplasme de chou sur la blessure pendant plusieurs heures. Pour fabriquer un cataplasme, séparez les feuilles de chou et écrasez-les à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou d’une bouteille afin d’en extraire le suc.

Le chou a des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires qui favoriseront la guérison de l’ampoule.

Piqûre de moustique

Crédits photo: Thinkstock

Appliquez une fine couche de dentifrice à la menthe sur la piqûre. Cela diminuera l’enflure et la sensation de brûlure.

Si la piqûre est causée par une guêpe ou une abeille, vous pouvez appliquer une tranche de pain trempée dans le lait pour soulager la douleur et l’enflure.

Combattre la mauvaise haleine

Crédits photo: Thinkstock

La mauvaise haleine est très souvent causée par la déshydratation. Buvez donc deux grands verres d’eau. Si votre haleine est gâchée par un mets particulier, mangez un peu de persil. Cette herbe est un rafraîchisseur d’haleine naturel!

Combattre un mal de tête

Crédits photo: Thinkstock

Lorsque vous sentez un mal de tête venir, prenez une cuillère de métal et trempez-la dans une eau glacée jusqu’à ce que l’ustensile devienne très froid. Appuyez ensuite le côté arrondi sur votre palais pendant quelques minutes. Cela retardera le mal de tête jusqu’à ce que vous trouviez une pharmacie.

Vous pouvez aussi appliquer des tranches de citron ou de l’huile essentielle de menthe sur vos tempes pour faire passer la migraine.

Chasser les poux

Crédits photo: Thinkstock

Pour faire fuir les poux, massez le cuir chevelu avec une infusion de feuille de noyer, de lavande ou de thym frais. Passez ensuite un peigne très fin pour enlever les oeufs.

Répétez le shampoing pendant 5 jours.

Enlever une écharde

Crédits photo: Thinkstock

Pour diminuer l’enflure et ramollir la peau, faites tremper l’endroit atteint dans du lait tiède.

Vous pouvez aussi appliquer une peau de banane (côté de la pulpe sur la peau) sur la zone où se trouve l’écharde. Les enzymes du fruit feront sortir le corps étranger

Combattre un rhume

Crédits photo: Thinkstock

Buvez une infusion de sauge ou de thym frais chaque matin.

Vous pouvez aussi vous gargariser la gorge avec de l’eau salée matin et soir.

Pour dégager les voies nasales, vous pouvez aussi inhaler une solution saline tiédie de deux à trois fois par jour au besoin.

Diminuer l’apparence des varices

Crédits photo: Thinkstock

Pour diminuer l’apparence des varices et pour limiter leur apparition, vous pouvez masser vos jambes avec de l’huile essentielle de lavande ou de menthe.

Il est aussi recommandé d’alterner l’eau chaude et l’eau froide lorsque vous êtes dans la douche.

Soulager une morsure de la joue

Crédits photo: Thinkstock

Buvez une tisane de feuilles de framboisier. À chaque gorgée, conservez le liquide environ une minute dans votre bouche. Répétez l’expérience plusieurs fois dans la journée pour maximiser les vertus de la framboise.

Soulager une brûlure

Crédits photo: Thinkstock

Vous pouvez appliquer une fine couche de miel sur la blessure. Le miel a des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes qui favoriseront la guérison.

Vous pouvez aussi passer la brûlure sous l’eau pour soulager la douleur. Il est important que l’eau soit plus tiède que froide afin de ne pas créer de choc thermique sur votre peau.

Soulager une engelure

Crédits photo: Thinkstock

Pour soulager une engelure, trempez vos mains ou vos pieds dans une décoction d’écorce de chêne.

Vous pouvez aussi faire bouillir un céleri-rave avec ses feuilles pendant environ une heure. Plongez vos mains ou vos pieds dans le liquide le plus chaud possible pendant 45 minutes.

Soigner un mal de dents

Crédits photo: Thinkstock

Pour calmer la douleur, déposez un clou de girofle sur la dent endolorie pendant quelques minutes. Cette épice a des propriétés analgésiques qui apaiseront la sensation désagréable.

Sur les gencives des bébés, vous pouvez appliquer une infusion de clou de girofle sur les zones douloureuses pour le soulager.

http://selection.readersdigest.ca/

Atteinte de trisomie 21, elle obtient son bac avec mention


 

 

Quelle belle réussite, une jeune femme atteinte de trisomie 21 a réussit des années d’études qui l’on amener jusqu’a recevoir son bac  avec mention assez bien. Ses parents, ont eu foi en ses capacités de réussite
Nuage

 

 

Atteinte de trisomie 21, elle obtient son bac avec mention

 

Atteinte de trisomie 21, Yasmine Berraoui a pourtant décroché un baccalauréat scientifique, option physique-chimie, avec la mention Assez Bien. Une réussite. 

Vendredi dernier, c’était le grand jour pour Yasmine Berraoui, une étudiante scolarisée dans un lycée français à Casablanca (Maroc). Comme des milliers d’autres lycéens, la jeune femme a été chercher ses résultats du bac. Verdict : elle a obtenu son baccalauréat scientifique, option physique-chimie, avec l’honorable moyenne de 12,3/20 et la mention Assez Bien.

Une histoire banale ? Pas tellement : Yasmine Berraoui est en effet atteinte de trisomie 21, une pathologie génétique qui touche en moyenne un bébé sur 800, et qui entraîne bien souvent une déficience intellectuelle chez les malades. 

La réussite de Yasmine est d’autant plus impressionnante que la jeune femme n’a jamais bénéficié de traitement de faveur au sein de son lycée. 

Pour assurer l’avenir de leur fille, ses parents ont effectivement dû mener de front un combat contre l’ignorance sur ce handicap qui est ancré jusque dans le milieu médical.

« Nous avons amené ma fille chez une psychiatre pour avoir de l’aide. Elle nous a accusé de mythomanie lorsque nous lui avons dit qu’elle était normalement scolarisée. Le choc inoubliable, c’est quand un professeur qui était à l’époque un ami, croyant me consoler après la naissance de Yasmine m’a dit « de toutes les façons, ils ne vivent pas longtemps » », écrit Jamal Berraoui.

Allant contre tous les avis, ils ont cependant cherché des solutions pour que Yasmine grandisse comme tout le monde.

« A coup de sessions d’éducation psychomotrice, d’appui psychologique, d’espoir et de foi, nous sommes parvenus, à atténuer l’impact de cette infirmité sur elle », témoigne-t-il, tout en regrettant le manque évident de moyens et de structures existants pour y parvenir. « Les parents ne sont pas pris en charge.

Très rares sont ceux qui savent qu’il faut recourir aux spécialistes pour aider les enfants à acquérir rapidement la motricité, la parole etc… C’est en plus très coûteux, ce qui exclut les couples démunis. »

« Yasmine a intégré le cursus scolaire normal, raconte le père de la jeune femme. Elle a toujours eu des notes qui la classent parmi les bons élèves, aux alentours de 14/20 de moyenne. Mais elle travaille deux fois plus que les autres depuis le primaire, et nous l’avons fait bénéficier de cours de soutien. Cette année, nous n’avons pas eu un seul week-end en famille, parce qu’elle travaillait tout le temps. La récompense, la réussite de Yasmine n’en est que plus belle. »

Tous les espoirs sont permis

Le père de Yasmine espère que la réussite de sa fille redonnera de l’espoir à tous les parents d’enfants trisomiques et les incitera à ne pas baisser les bras.

« Bien souvent, les parents de trisomiques sombrent dans la sinistrose, explique-t-il sur son blog. Pourtant, avec des efforts, tous les espoirs sont permis. »

Et d’ajouter, plein de fierté :

« Un enfant handicapé, ce n’est ni une punition ni une impossibilité à vivre. C’est juste une opportunité pour sublimer son amour parental. »

 

 

http://www.topsante.com/

http://www.aufeminin.com

Torturé pendant 50 ans, un éléphant pleure à sa libération


Un éléphant probablement volé à sa mère par des braconniers et vendu plusieurs fois aurait été torturé pendant toute sa vie. L’être humain, fait du tort à soi-même et aux autres, mais a le culot de faire du mal aux animaux, et ce, de la pire manière. Heureusement, qu’il y a eu des gens patients qui ont réussi à enlever l’animal dans cet environnement malsain
Nuage

 

Torturé pendant 50 ans, un éléphant pleure à sa libération

 

 

L’éléphant meurtri a pleuré lors de sa libération et va désormais apprendre à vivre en paix. Photo : @wildlife SOS India

ÉMOTION – Battu, enchaîné et violenté pendant 50 ans, un éléphant nommé Raju, braconné en Inde, a pleuré lors de sa libération.

 

Une vie de chien, littéralement. Raju a passé un demi-siècle enchaîné, entravé par des chaînes pointues qui le faisaient saigner, régulièrement battu. Après 50 ans de sévices, il a versé des larmes de soulagement lorsqu’il a été sauvé par « Wildlife SOS » une association de bienfaisance pour la faune et la flore basée à Londres. L’association avait été alertée par les autorités en charge des forêts d’un état du Nord de l’Inde, l’Uttar Pradesh. Une histoire relatée par le quotidien britannique The Daily Mail.

Chaque jour, le majestueux animal devait offrir son dos aux passants en échange de quelques pièces et devait se contenter de plastique et de papier pour toute sustentions. La semaine dernière, une équipe de dix personnes composée de vétérinaires et experts a été rejointe par 20 officiers du département de sylviculture et 6 policiers indiens pour récupérer l’animal. L’opération s’est déroulée de nuit, en toute discrétion afin d’éviter les curieux et de protéger l’animal de la forte chaleur en journée.

Pooja Binepal, la porte-parole de l’association, a décrit ce sauvetage comme « incroyablement émotionnel » pour l’équipe et a parlé « d’actes de cruauté intolérables, enchaîné 24 h/24 », et a évoqué « l’existence pitoyable » de l’animal.

« Une existence pitoyable »

Même de nuit, le propriétaire de Raju a essayé d’empêcher son sauvetage.

“Il a commencé à crier des ordres à Raju pour le terrifier et essayer de le provoquer” raconte le fondateur de l’association Kartick Satyanarayan. Ce qui peut être particulièrement dangereux, l’éléphant paniqué pouvant alors mordre ou charger. « Mais nous avons refusé de céder et vu les larmes sur le visage de Raju. Nous aussi avons pleuré. Certaines étaient sans doute liées à la douleur infligée par les chaînes, mais il a aussi semblé comprendre que sa situation allait changer. C’était comme si, il ressentait de l’espoir pour la première fois depuis des années ».

« Nous savions dans nos cœurs qu’il se rendait compte qu’il était libéré ».

« Les éléphants sont non seulement majestueux, mais aussi très intelligents. Il a été prouvé qu’ils pouvaient ressentir des sentiments de chagrin, alors imaginez ce que ce demi-siècle de torture a signifié pour lui. Il n’avait jamais su ce que ça faisait de marcher sans des chaînes. C’est vraiment pitoyable », complète la porte-parole.

Soins, bonté et liberté

« Mais aujourd’hui, il sait enfin ce qu’est la liberté et il apprendra aussi ce à quoi ressemble la bonté et la vie sans souffrance ».

Ce sauvetage a tout de même pris un an à l’association depuis qu’elle a été alertée sur sa situation par les autorités indiennes en juillet 2013.

Un processus de confiscation a été présenté au tribunal mais le propriétaire de Raju n’ayant aucuns documents légaux en sa possession, la procédure n’a pu aboutir. L’animal avait sans doute été braconné, bébé.

La porte-parole ajoute :  » les braconniers abattent la mère, ou ils mènent le troupeau vers des pièges spécialement conçus pour y faire chuter les bébés. Après le vol, la mère pleure son petit pendant des jours. C’est un commerce dégoûtant ».

Raju aurait ensuite été vendu successivement à différents propriétaires, 27 selon l’association, qui généralement les battent pour soumettre l’animal.

Une fois sauvé, il a été sédaté, chargé dans un camion à toit ouvert et escorté dans un centre de soin pour éléphants de Mathura.

« Ce sera un long processus de réadaptation, mais nous lui enseignerons que les humains ne sont pas synonymes de douleur et de brutalité. Ca va prendre du temps » relate M. Satyanarayan.

« Quand il sera prêt, il rejoindra deux autres éléphants appelés Rajesh et Bhola, qui ont également souffert d’une cruauté inimaginable. Il va apprendre à vivre de nouveau en suivant leur exemple, puis il rejoindra le reste des éléphants et notamment cinq femelles plutôt coquettes ».

Une levée de fond en faveur de Raju a été lancée par l’association (Wildlife SOS) sur son site.

http://www.metronews.fr

Logement à New-York : dormir dans une cellule pour 1 dollar par jour


Décidément, encore un autre projet artistique, qui m’apparait bizarre. Le seul attrait qu’on pourrait y trouver serait un 3 heures seul avec soi-même, à la condition de ne pas être filmé, pour la méditation, ou réfléchir, mais à par cela, même pour 1 dollar, cela ne vaut vraiment pas la peine
Nuage

 

Logement à New-York : dormir dans une cellule pour 1 dollar par jour

 

ART – Si vous partez à New York et que votre budget est limité pensez … à la cellule de prison à Brooklyn. Située dans le quartier branché de Bushwick, vous trouverez une chambre peu commune et accessible à toutes les bourses.

L’artiste Mizo Jiaxin a effectivement mis en place, dans un appartement, une cage louable pour un dollar par jour (comptez cependant une caution de 300 dollars).

Quelques règles sont cependant à respecter dans cet hôtel très particulier:


– Il faut rester derrière les barreaux de 9h à midi, chaque jour,
– Aucun accès à internet n’est autorisé,
– Pas d’appareils électronique, pas de livre, ni de radio ou de stylo,
– Interdiction de parler ou de faire de l’exercice,
– Interdiction de dormir.

Si une de ces règles est enfreinte pendant les trois heures de présence exigées, 100 dollars seront retirés de votre caution. Sans oublier que les courageux qui tentent cette expérience sont filmés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Cela dit, le détenu, qui n’en est pas vraiment un, possède une clef qui permet d’entrer et de sortir de la cage entre 21h et 9h du matin.

La cellule, étant un projet artistique, le prisonnier n’est pas seul. Aux heures de visites décidées par l’artiste, des personnes pourront regarder la cellule.

Un des précédents utilisateurs:

jail

Cette annonce était présente dans un premier temps sur Airbnb mais a été retirée depuis:

http://www.huffingtonpost.fr/

Comment bien décoder les prévisions météo?


Il y a beaucoup de monde qui ridiculise les météorologues disant qu’ils ne sont pas fiables. Mais la météorologie est une science de probabilité sur de grand territoire. Mais, peut-être que si l’on comprend mieux leurs pronostiques, on peut mieux gérer nos journées à l’extérieur
Nuage

 

Comment bien décoder les prévisions météo?

 

La météo prend beaucoup de place dans la vie des Québécois, surtout pendant les... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Stéphanie Morin
La Presse

La météo prend beaucoup de place dans la vie des Québécois, surtout pendant les vacances. Certains consultent d’ailleurs à répétition les prévisions avant de décider du programme d’une journée d’activités. Conseils d’experts pour mieux saisir les subtilités des prévisions météo. Et prendre des décisions plus éclairées.

«En été, c’est l’information clé à laquelle il faut se fier, lance Didier Robert-Lacroix, météorologue à MétéoMédia. Il faut comprendre ce que cette mesure signifie. Le pourcentage correspond à la probabilité qu’un point de la zone concernée reçoive au moins une trace de précipitation. Ça ne signifie pas forcément que tout le territoire sera touché.»

Ni qu’il va tomber des trombes d’eau, si on en croit André Cantin, météorologue à Environnement Canada.

«Pour qu’une précipitation soit enregistrée, il faut qu’on reçoive 0,2 mm de pluie. C’est minime. Les prévisions ne disent pas combien de pluie il va tomber…»

Impossible, bref, de savoir à l’avance où exactement les nuages vont se vider, combien de temps durera l’ondée et à quel point on va se faire mouiller. Mais ces pourcentages de précipitations restent très utiles pour prévoir le scénario météo d’une journée.

«Des probabilités de précipitations de 30 % correspondent à des averses isolées – donc très localisées et de courte durée – tandis que des risques de 40 % signifient des averses dispersées, explique M. Robert-Lacroix. Moi, je n’annule jamais une activité lorsque les probabilités de précipitations sont de 40 %! Après tout, il y a 60 % de probabilités qu’il ne tombe pas une goutte.»

Pourquoi alors ne pas prévoir 60% de beau temps? Ce serait moins déprimant.

 «Parce qu’on prévoit l’occurrence d’un phénomène, pas son absence», dit M. Cantin.

Lorsque les risques de précipitations sont en bas de 70 %, ce sont des averses qui sont prévues, conclut M. Robert-Lacroix. Lorsque le pourcentage est plus élevé, c’est qu’on attend de la pluie qui va toucher une zone plus étendue et qui pourrait tomber plus longtemps.

Une anecdote: jamais les météorologues de MétéoMédia ou d’Environnement Canada ne prévoient des probabilités de 50 % de pluie. Ils optent toujours pour 40 % ou 60 % de risques de précipitations.

«D’un point de vue scientifique, la prévision est possible, mais on préfère prendre position en indiquant ce qui est le plus probable», ajoute André Cantin.

S’attarder aux prévisions horaires

Les bulletins météo sont pessimistes, Didier Robert-Lacroix l’admet.

«Si les risques de précipitations sont de 30 % à midi et de 70 % à 17 h, on va opter pour le pire scénario.»

La prévision pour l’après-midi au complet sera donc de 70 % de probabilité d’averse (avec icône de nuages pour illustrer le tout). Une prévision suffisamment noire pour convaincre certains d’annuler le pique-nique familial ou la virée à la plage. Or, il s’agit peut-être d’une erreur, selon le météorologue.

«Il est important de consulter les prévisions horaires disponibles sur les sites Internet pour connaître le moment précis où sont prévues les précipitations. Peut-être qu’il y a des averses prévues pour tout l’après-midi, mais peut-être pas.»

Si l’averse tombe comme attendu vers 17 h, le pique-nique du midi aurait pu se dérouler sans encombre…

André Cantin suggère aussi de jeter un oeil aux cartes radars.

«On peut y voir les précipitations détectées en temps réel, ce qui donne une bonne idée de ce qui s’en vient dans les heures suivantes.»

Savoir de quelle température il est question

Il faut savoir que les températures contenues dans les relevés météo correspondent toujours aux degrés Celsius enregistrés à l’ombre, sans vent ni humidité. Vingt-huit degrés à l’ombre… imaginez maintenant en plein soleil, à faire la file aux glissades d’eau.

«La température annoncée pour une journée est toujours la température maximale projetée, dit Didier Robert-Lacroix. En général, le mercure atteint son maximum entre 14 h et 18 h.»

La température minimale? Elle est souvent enregistrée 30 minutes après le lever du soleil.

L’humidité relative doit aussi être considérée lors des chaudes journées.

«Plus le taux d’humidité dans l’air est élevé, moins le corps est apte à évacuer sa chaleur», explique André Cantin. Les risques de coup de chaleur s’en trouvent accrus.

À savoir: si les précipitations sont difficiles à prévoir à long terme (au-delà de deux ou trois jours, la fiabilité chute de façon dramatique), la température est plus prévisible.

Lorsqu’il est question de degrés Celsius, on peut en général se fier aux prévisions plus longtemps à l’avance.

http://www.lapresse.ca