Petit probleme de disque dur


Mon ordinateur ne faisait que geler.

Heureusement, il est encore sur garanti, mais avant que je puisse faire des billets cela risque de prendre quelques jours. 

Mais heureusement, je peux venir sur internet avec une tablette, mais pour réussir a faire les même billets je ne suis pas très habituée

Alors ce sera au jour le jour en attendant. Mais au moins je peux venirvous voir

 

 

La belle histoire de Peppy la gerbille aveugle


Même si, ce genre d’animaux devrait vivre dans la nature, il est clair que pour cette petite bête, la vie lui a offert un merveilleux destin malgré son handicap pour finir ses jours en toute quiétude
Nuage

 

La belle histoire de Peppy la gerbille aveugle

 

Par Sophie Le Roux

Peppy, c’est le nom d’une gerbille comme les autres, ou presque. Cet adorable petit mâle a vécu dans une maison aimante, au milieu de ses congénères. Mais cette vie, il a bien failli ne pas la connaître… Trouvé dans une animalerie, Peppy était seul au fond de sa cage,personne ne voulant de lui en raison de son handicap.

Car cette jolie petite gerbille est aveugle, et si celle qui est devenue son humaine n’était pas tombée sur elle, c’est à un avenir bien sombre qu’elle aurait certainement été promise.

Peppy ne voyait peut-être pas, mais cela ne l’a pas empêché de s’adapter très vite à son nouvel environnement, utilisant ses autres sens pour l’explorer et le faire sien. Quelques jours plus tard, il accueillait chez lui une autre gerbille handicapée, Chilly, qui comme ses frères, est né sans doigts de pieds sur ses pattes arrière.

© DR

© DR

Il leur a fallu peu de temps pour faire connaissance et devenir inséparables. Puis voilà que Little Rowdy, l’un des frères de Chilly, est venu les rejoindre. Hélas, les deux frères sont décédés peu de temps après, laissant Peppy à nouveau seul…

Très soucieuse du bien-être de sa petite protégée, son humaine lui a bien vite trouvé un nouveau compagnon, Conrad. Ils ont pendant des semaines coulé des jours heureux, encore plus joyeux lorsque le petit Nemo est arrivé.

A la fin de sa vie, Peppy ne pouvait plus entendre et a perdu ses dents. Mais grâce à l’amour de son sauveur et de ses amis, il a vécu une douce existence loin des barreaux de la cage d’animalerie dans laquelle il a attendu si longtemps avant d’être enfin adopté.

 

© DR

© DR

© DR

http://wamiz.com/

Une adolescente secourue après avoir été enfermée 9 ans dans un garage par ses parents adoptifs


Pourquoi accepter d’adopter des enfants si ce n’est que pour les priver de toutes formes de liberté. Cet enfant ne pourra jamais devenir un adulte comme les autres après avoir endurer tant de sévices
Nuage

 

Une adolescente secourue après avoir été enfermée 9 ans dans un garage par ses parents adoptifs

 

C’est un fait divers qui bouleverse actuellement l’Argentine et le reste de la planète. Après avoir reçu une alerte d’une jeune femme, la police de Buenos Aires a délivré une adolescente de 15 ans enfermée et enchaînée pendant presque 10 ans par sa famille adoptive. Séquestrée, maltraitée, elle ne pesait plus que 20 kg.

La police argentine ne s’attendait pas à découvrir un spectacle aussi effrayant lorsqu’elle a ouvert la porte de ce garage dans une maison du quartier de Villa Lugano à Buenos Aires. Là, entourée de chiens et d’un singe, sa trouvait en effet une adolescente de 15 ans pesant tout juste 20 kg et montrant des signes évidents de malnutrition et de maltraitance. Elle a vécu dans ce lieu lugubre et insalubre pendant 9 ans, enfermée par ses parents adoptifs qui ne la nourrissait que d’eau, de pain et de levure de bière. Des sources policières affirment qu’elle n’était même pas autorisée à manger les bananes données au singe.

Hospitalisée d’urgence, elle souffre d’un important retard de croissance. Ses tortionnaires, eux, ont immédiatement été interpellés. Le couple avait la garde provisoire de l’enfant depuis 2001, lorsque sa mère l’avait confiée à l’adoption, étant incapable de nourrir une huitième bouche. Sa famille biologique avait gardé contact et lui rendait, au début, régulièrement visite jusqu’en 2005. C’est alors que les tuteurs l’ont privée de toute liberté en l’enfermant dans leur garage. Elle aurait confié n’avoir été autorisée à sortir qu’à deux reprises pendant sa captivité. Le reste du temps, elle était régulièrement enchaînée par des crochets et chaînes de boucher, incapable de s’enfuir. Les médecins ont également remarqué des cicatrices de brûlures sur son corps.

Apparemment adeptes du culte San La Muerte (à ne pas confondre avec la Santa Muerte, la Mort Sainte, du Mexique), rejeté par l’église catholique et considéré comme sataniste, les parents adoptifs ont été mis en examen pour mauvais traitements, privation illégale de liberté et esclavagisme. C’est la soeur biologique de la jeune fille qui a alerté les autorités et permis de la délivrer. Agée de 18 ans, elle avait cherché à retrouver la trace de sa cadette après avoir passé 9 ans sans aucune nouvelle.

http://www.aufeminin.com/

Quand un chat et un cheval se font un gros câlin


Un chat qui a trouver un compagnon idéal pour faire des câlins. De quoi à être jaloux de ce petit moment de détente
Nuage

 

Quand un chat et un cheval se font un gros câlin

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – Vinz Barrachin

Comment pourrait-on rester de marbre devant la complicité et la tendresse qui lient ce chat et ce cheval par exemple ?

Le joli matou blanc comme neige se frotte avec bonheur contre le museau de son copain, et le laisse lui faire délicatement sa toilette comme le ferait une maman chat, avec un plaisir son dissimulé.

Un simple et beau moment de bonheur, qui nous l’espérons, saura vous réchauffer le coeur !

 

http://wamiz.com/

Le Saviez-Vous ►7 métiers insolites dont vous n’avez jamais entendu parler


Il y a des métiers étranges dans le monde, voir inimaginables. A vrai dire, certains de ces métiers sont heureusement voués a disparaitre, alors que pour d’autres c’est une question de gagner quelques sous pour survivre
Nuage

 

7 métiers insolites dont vous n’avez jamais entendu parler

 

Nettoyer les yeux avec un couteau, il n’y a qu’au Sichuan (en Chine) qu’on voit cela.

 

INSOLITE – Electrocuter des fêtards, marcher derrière une voiture, transporter des ados dans des sacs plastique ou encore nettoyer des yeux au couteau… autant de métiers d’avenir qu’on ne trouve pas chez Pôle Emploi.

 

Tout est partie d’une discussion sur la communauté Quora : "quel métier n’existe que dans votre pays  et nulle part ailleurs ?". De là a émergé une longue liste de métiers improbables, plus loufoques les uns que les autres. Metronews en a sélectionné sept pour vous et dont vous ne devriez pas avoir entendu parlé.

1. Cacheur de plaques d’immatriculation à Téhéran (Iran)

Exemple d'un de ces "marcheurs" en plein Téhéran.

Exemple d’un de ces "marcheurs" en plein Téhéran.Photo : Image Internet

La ville de Téhéran, capitale de l’Iran, est bien souvent le cadre d’embouteillages apocalyptiques. Pour tenter de limiter ce désagrément, la commune a mis en place des zones réservées où seules certains véhicules, portant des plaques spécifiques, peuvent pénétrer. Les autres s’exposent à des contraventions. Mais l’Iranien est astucieux : des personnes se proposent – en échange d’un pourboire – de marcher derrière les voitures lors du passage des points de contrôle avec caméras de surveillance afin d’empêcher toute identification de la plaque d’immatriculation… et donc toute amende.

2. Transporteur d’ados dans un sac au Vietnam

Entrez la légende de la vidéo ici

Ce métier, à la terminologie étonnante, on avoue, est pourtant très sérieux. Au Vietnam, les écoliers et les étudiants qui se rendent à l’école ou à l’université doivent parfois traverser des fleuves. Mais les ponts se font parfois rares. Alors pour éviter de se mouiller, ils sont prêts à payer un homme pour les transporter – au sec – d’une rive à l’autre. Comment ? En les enfermant tout simplement dans un sac plastique puis en les poussant d’un bord à l’autre. Logiquement l’opération est suffisamment rapide pour que la personne ne suffoque pas. Une contrainte tout de même : que la personne ne soit pas trop grande. Vous ne nous croyez pas ? On a la preuve en vidéo :

.

3. " Blanc de service" en Chine

7 métiers insolites dont vous n'avez jamais entendu parler (promis)

Attention, supercherie. Dans l’Empire du Milieu, certaines entreprises n’hésitent pas à embaucher un Blanc. N’importe lequel, avec n’importe quel CV. L’important est qu’il soit Blanc afin de donner l’impression que la firme a une envergure internationale. La personne a pour mission d’évoluer dans les locaux, de préférence près de l’accueil pour qu’une personne de passage puisse le voir. En revanche, au Japon, ce sont les Noirs qui sont recrutés sur leur seule apparence. Ce sont des magasins qui les embauchent car ils donnent une touche "gangster" et "underground" à la boutique.

4. Baby-sitter d’autruches en Afrique du Sud

Entrez la légende de la vidéo ici

Cet oiseau de grande taille a beau être sauvage, il n’empêche qu’il nécessite un peu de surveillance. Surtout concernant les jeunes spécimens. C’est pour cela qu’il existe un métier unique en son genre en Afrique du Sud : baby-sitter pour autruches. Son rôle : éviter que les animaux ne se battent entre eux. En effet, leur mission est de s’asseoir dans un champ rempli de ces jeunes oiseaux et de les surveiller. Cela semble simple de prime abord mais, en réalité, ces animaux sont extrêmement agressifs et leur instinct de territoire les pousse parfois à lancer de violents coups de pied à un concurrent. Le ou la baby-sitter doit donc se charger de séparer les belligérants en cas de bataille. Et quand ils s’affrontent, cela ressemble à ça à la vidéo plus haut

5. Electrocuteur de personnes ivres au Mexique

Au Mexique, il existe des hommes dont le métier est d’électrocuter des personnes ivres. Le plus beau : ces dernières se portent volontaires au choc électrique et payent environ 2 dollars pour cela. Ces électrocuteurs traînent dans les bars, attendant des clients et criant "toques, toques !" ("décharges, décharges !") tandis qu’ils brandissent deux plaques métalliques reliées par un fil à une batterie dont on peut (heureusement) faire varier le voltage. Quelle utilité de ce choc électrique ? Loin de ramener sur terre les plus avinés, cela aurait pour effet d’augmenter encore le sentiment d’ébriété. Qui paie sa tournée d’électricité ?

.

6. Sirène de parcmètres en Australie

Sirène de parcmètres ? Kézako ? Sur la Goald Coast australienne (sud du Queensland), les pervenches n’ont pas tout à fait le même uniforme que Danièle Evenou (alias Marie Lorieux dans la série française des années 80). En lieu et place d’une veste et d’une jupe bleues, place au bikini doré et pailleté. Ces "sirènes " sont des employées de la ville et, comme les parcmètres sont automatisés et fonctionnent par carte. Leur seule mission est donc d’aider les touristes perdus et… de poser sur les photos. Ah oui aussi : tenir à jour leur site Web.

7. Nettoyeur d’yeux… au couteau en Chine

L’hygiène des yeux, c’est important. Mais ici, pas question d’utiliser du sérum physiologique ou de l’eau bouillie. Ce très vieux métier de la province du Sichuan, en Chine, se pratique au couteau. Ce sont les barbiers qui s’occupent de cela et utilisent une lame pour nettoyer tout le pourtour du globe oculaire. Hélas, cette tradition a tendance à disparaître. Parce que les clients potentiels ont froid aux yeux 

?

http://www.metronews.fr/

Même à petites doses, le cannabis s’en prend au cerveau


Quand on pense qu’on veut légaliser le cannabis, sachant les dégâts pour les consommateurs réguliers alors que les chercheurs ont prouvé que même pour le consommateur d’occasion, le cerveau peut en subir des conséquences
Nuage

 

Même à petites doses, le cannabis s’en prend au cerveau

 

Le cannabis est la première substance illicite consommée par les adolescents. ©Phovoir

Le cannabis est la première substance illicite consommée par les adolescents. ©Phovoir

« Un petit joint de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal ». Voilà un discours très largement répandu parmi les fumeurs occasionnels de cannabis. Pourtant, des chercheurs américains viennent de mettre en évidence qu’une consommation, même « récréative », était liée à des changements majeurs au niveau du cerveau.

La consommation de cannabis est souvent associée à une déficience de la motivation, l’attention, l’apprentissage et la mémoire. Une exposition répétée altérant les zones cérébrales liées à ses fonctions. Mais qu’en est-il d’une consommation occasionnelle ?

C’est pour répondre à cette question qu’une équipe de l’Université Northwestern (Illinois) a recruté 40 volontaires âgés de 18 à 25 ans. La moitié consommait de la marijuana, tandis que l’autre ne fumait pas. Grâce à différentes techniques d’imagerie, les chercheurs ont observé l’impact d’une consommation « festive » de cannabis (une à deux fois par semaine) sur deux régions cérébrales : le noyau accumbens (impliqué dans les émotions) et l’amygdale (qui joue un rôle dans la motivation). Plus précisément, ils ont analysé le volume, la forme et la densité de la matière grise pour obtenir une vue d’ensemble de la façon dont chaque région était affectée.

Résultat, des changements dans la structure du cerveau ont bien été observés, et ce même chez les « petits » fumeurs. En fait, les scientifiques ont constaté que le degré d’anomalies cérébrales dans les deux régions était directement lié au nombre de joints fumés.

« La consommation de marijuana, même modérée peut donc provoquer des changements dans l’anatomie du cerveau », explique le Dr Carl Lupica de l’Institut national américain sur l’abus des drogues.

« Une découverte d’importance car jusqu’ici, les études portaient sur les consommateurs réguliers ». 

De quoi tordre le cou à l’idée largement répandue selon laquelle le cannabis est une drogue inoffensive.

https://destinationsante.com