Le Saviez-Vous ► Des graffitis… Historiques


Les graffitis font partie du quotidien, il en a partout, ce n’est pas une mode de notre temps, ils existent depuis longtemps. Les graffitis seraient plus vieux que l’écriture
Nuage

 

DES GRAFFITIS… HISTORIQUES!

 

Laisser une trace de son passage en gravant son nom sur une pierre ou un monument historique est un phénomène aussi ancien que l’écriture. Aujourd’hui toutefois, la protection du patrimoine nous invite davantage à prendre un « selfie »! La semaine dernière, (cela fait quelques mois nlrd) un couple a décidé d’inscrire son amour dans la pierre d’un monument de plus de 5000 ans sur l’île de Malte, cqui a soulevé l’indignation. Partons de cet événement pour nous intéresser de plus près à l’histoire des graffitis! 


Graffiti de gladiateurs de Pompéi
(
Source)

Un crime puni par la loi:


Temple de Ġgantija à Gozo sur l’île de Malte
(
Source)

Il y a plus d’une semaine, un couple dans la trentaine a été arrêté par les autorités policières de l’île de Malte après avoir été surpris en train de laisser ses noms et un message d’amour dans la pierre d’un monument. Le monument en question était nul autre que le temple mégalithique de Ġgantija, construit il y a environ 5500 ans! Le site, aussi connu comme lieu de tournage de la série Game of Thrones, offre de très rares monuments en pierre plus anciens que Stonehenge ou même les pyramides du plateau de Gizeh. Le temple de Ġgantija servait selon toute vraisemblance de lieu de culte pour des divinités associées à la fertilité.


(
Source)

Depuis la fin des années 1970, de nombreuses lois ont été mises en place un peu partout dans le monde afin de mieux protéger les sites et monuments historiques. Sur l’île de Malte, endommager un monument aussi ancien est donc punissable par la loi. Intercepté par un agent de police, le jeune homme du couple a affirmé, selon les journaux locaux du moins, ne pas comprendre ce qu’il avait fait de mal en laissant son nom sur un vieux morceau de pierre. Des accusations seront portées et nous en saurons davantage sur les conséquences de cet acte de vandalisme, qui a suscité l’indignation populaire, dans les prochains mois.

Les plus anciens graffitis:


Grotte de Lascaux
(
Source)

Si aujourd’hui les graffitis sont associés au vandalisme, bien que parfois aussi considérés comme des oeuvres d’art tout dépendant de leurs qualités esthétiques, il faut reconnaître qu’ils sont en réalité une des plus anciennes forme d’expression de l’Histoire! En effet, qu’il s’agisse de noms, d’insultes, ou de dessins, les graffitis sont une source documentaire fort intéressante pour les historiens. 


Grotte d’Altamira en Espagne
(
Source)

« Graffiti » ou plutôt « graffito », est un mot italien simplifié du grec ancien qui veut dire marqué, rayé ou gravé sur une surface. Avec une définition aussi large, nous pouvons considérer les premières marques laissées par l’Homme dans des cavernes comme celles de Lascaux (environ 17 000 ans) ou Chauvet (environ 33 000 ans) comme étant parmi les plus anciens graffitis connus!


Graffiti érotique découvert sur l’île grecque d’Astypalaia
Photo:
Helena Smith

Dans l’Antiquité grecque, les graffitis étaient assez communs et ont été découverts tant sur des murs de maisons ou de bâtiments publics que sur des pierres ou même des sanctuaires. Ils sont parfois des prières aux dieux, des marques de passage dans un lieu, des éloges sur la beauté des femmes, des références sexuelles ou des insultes. Un exemple? Il y a 1500 ans à Athènes, un homme a gravé « Sydromachos a le derrière aussi large qu’une citerne » sur un mur. Pas si loin des nôtres finalement!

Le cas de Pompéi:


(Source)

Comme l’antique cité italienne de Pompéi a été ensevelie et préservée par les cendres et les débris de l’éruption du Vésuve survenue en l’an 79 de notre ère, elle offre la possibilité de voir les graffitis figés dans le temps, dans le quotidien des habitants. Près de 12 000 graffitis ont été découverts sur le site jusqu’à présent, soit pratiquement autant que le nombre de résidents!


Noms de gladiateurs laissés à la caserne de Pompéi
(
Source)

Que racontent ces graffitis? Tout d’abord, ils nous démontrent qu’une bonne partie de cette ville était lettrée. Il faut ensuite prendre en compte qu’avant l’éruption, la ville était en élections et beaucoup de graffitis retrouvés concernent les candidats, positivement ou négativement. 


(
Source)

Comme les murs de la ville étaient pour la majorité en plâtre, il était très facile d’y graver des textes, même avec ses ongles. Outre les élections, les textes découverts passent de la poésie aux indications vers le bordel le plus près, aux interdictions d’uriner contre un bâtiment sous risque d’attiser les foudres du dieu Jupiter! 


(
Source)

Les habitants de Pompéi étaient aussi de grands amateurs de sports et notamment de combats de gladiateurs. Beaucoup de dessins, d’éloges et de critiques de combats de gladiateurs ont par ailleurs été retrouvés un peu partout sur le site!

 

http://www.historiatv.com/

2 réponses à “Le Saviez-Vous ► Des graffitis… Historiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s