Le travail


Cette citation me fait penser à une infirmière avec qui j’ai travaillé. J’avais osé dire que je n’étais qu’une préposée aux bénéficiaires. J’ai eu droit un super sermon sur l’importance de mon travail au sein de l’équipe. C’est comme n’importe quel travail ! Imaginez, si demain matin, il n’y avait plus d’éboueurs, de surveillants, de concierges et j’en passe …
Nuage

Le travail

 

Il n’y a pas de travail honteux, si on gagne notre vie honnêtement. Il n’y a que les jugements de ceux qui se croient supérieurs

Inconnu

Le top des animaux drôles


Il existe des animaux qui par leur apparence sorte de l’ordinaire de ce que nous connaissons
Nuage

 

Le top des animaux drôles

Il y a les animaux archi mignons et les franchement laids. Et entre ces deux extrêmes, il y a cette catégorie d’animaux qui nous font rire.  Voici notre top des animaux drôles.

Ce chien qui ressemble à l’acteur Samuel L. Jackson

Chien Samuel L Jackson

L’ibijau gris

Ibijau gris

On vous a déjà démontré les habilités de camouflage de l’ibijau gris. (le lien ne fonctionne pas Ndlr) Avec cette photo, on comprend pourquoi il doit fermer les yeux pour se cacher!

La poule soie

Poule soie

On retrouve cette poule domestique très docile un peu partout dans le monde. Ce qui la distingue, outre son plumage pour le moins fournis, ce sont les cinq doigts qu’elle a à chaque patte (les poules en ont habituellement que quatre), et surtout sa chaire noire!

Ce spécimen de tortue de la Mary River

Tortue Marye River

Avec son allure punk, cette tortue australienne fait immanquablement sourire. Mais ce look rigolo cache un sérieux problème. Les algues qui recouvrent le spécimen sont un signe que l’habitat de cette torture unique est menacé.  En 2008, lors que ce cliché a été pris, plusieurs groupes  de protection de la faune étaient déjà à pied d’œuvre pour tenter de stopper la construction d’un barrage sur la rivière Mary. Avec cette photo éloquente, ils avaient enfin la mascotte idéale pour les aider dans leur lutte.  En novembre 2009, le projet de barrage a été abandonné. Une histoire qui finit bien.

La chenille Iron Man

Chenille Iron Man

Le tamarin empereur

Tamarin empereur

On retrouve ce petit primate moustachu en Amérique du Sud.

http://www.canald.com/

Le Saviez-Vous ► La couleur des jaunes oeufs


Je croyais qu’un jaune d’oeuf d’un orange foncé affectait la qualité de l’oeuf et il semble que non. En fait, il serait plus nutritif
Nuage

 

La couleurs des jaunes d’oeufs

© mejorconsalud.com

© mejorconsalud.com

Avez-vous déjà réfléchi à la couleur que devait avoir un jaune d’œuf ? Il s’avère que c’est en réalité très important.

Il y a environ 100 ans, les scientifiques ont découvert que la couleur d’un jaune d’œuf était déterminée par le nombre de caroténoïdes qu’il contient. Ce sont des antioxydants qui aident à la formation de la vitamine A, qui permet d’améliorer l’état des os. Par conséquent, plus la couleur du jaune est riche, plus il contient de nutriments sains.

Elle dépend directement de la façon dont a été nourrie la poule qui l’a pondu. Si elle a eu un régime uniforme constitué essentiellement de grains, alors le jeune sera d’une couleur jaune clair. Si le régime de la poule intégrait du maïs, des plantes, et des insectes, alors la couleur aura une teinte orange.

Certaines grosses fermes d’œufs utilisent même une échelle de 15 tons jaune-orange différents afin de déterminer la qualité de leurs produits.

© modernfarmer.com © modernfarmer.com

En général, il est préférable de consommer des œufs ayant un jaune orange vif, car ils contiennent la quantité maximale de composés dont notre corps a besoin.

© mejorconsalud.com © mejorconsalud.com

Parfois, les jeunes de couleur pâle résultent des changements saisonniers. L’hiver, les jaunes deviennent souvent plus pâles à cause de la quantité relativement faible de nourriture donnée aux poules à cette période de l’année. Mais dans la plupart des cas, une couleur pâle indique des œufs de mauvaise qualité et la mauvaise santé des poules qui les ont pondus. Les œufs de ce type ne vous apporteront pas la quantité requise de nutriments sains.

Vous devriez toujours vérifier la qualité des œufs en regardant ce qui est écrit sur la boîte. Prêtez attention à la présence de colorants synthétiques, et achetez des œufs provenant de fournisseurs fiables, de poules élevées dans de bonnes conditions.

http://bridoz.com/

La vidéo d’un ours caressant un chien est devenue virale… mais à quel prix ?


C’est grave cette situation et j’estime qu’on ne devrait jamais apprivoiser un animal sauvage peut importe qu’ils soit un prédateur ou non. Ici, cet ours blanc est nourri et apprivoisé pour le tourisme. Et si le propriétaire des lieux ne nourrit pas l’ours une seule journée, l’ami qui est un chien devient une proie
Nuage

 

La vidéo d’un ours caressant un chien est devenue virale… mais à quel prix ?

 

Depuis quelques jours, la vidéo improbable d’un ours polaire caressant un chien fait le tour du Web. Et il y a de quoi : comment une telle situation est-elle possible ? La réponse est largement moins mignonne que ne le paraît cette vidéo.

Le 14 novembre, un certain David de Meulles, habitant d’une petite ville nord-canadienne, a posté une vidéo sur sa page Facebook. Dans celle-ci, on voit une situation aussi étonnante que touchante : un ours blanc en train… de caresser un chien. Comme s’ils étaient amis ! Cette vidéo, vue plus de 2 millions de fois sur YouTube en quelques jours, est largement devenue virale. Pourtant, il se pourrait bien qu’elle ne soit pas l’une des innombrables vidéos d’amitié inter-espèces que l’on trouve sur le Net…

Si l’on regarde au-delà du côté « mignon » de cette vidéo, on s’aperçoit en effet que le chien n’est pas libre. Il est enchaîné. S’il n’a pas franchement l’air dérangé ou stressé par la présence de l’ours blanc, il est pourtant permis de se demander ce que fait ce chien attaché à proximité d’un prédateur… Servirait-il donc d’appât ?

Des ours apprivoisés pour le tourisme ?

La réalité n’est pas très éloignée : le propriétaire du terrain où la scène se passe organiserait en fait des visites de son domaine à faible coût en mettant un atout marketing en avant : chez lui, on peut voir des ours blancs. Sauf que pour être certain de pouvoir les montrer à ses clients, l’homme prend soin de nourrir les ursidés afin de les attirer… Or, au Canada, il est strictement interdit de nourrir les prédateurs polaires.

Non seulement cette situation est interdite, mais elle est également très dangereuse. La preuve en est : début novembre, l’homme n’a pas nourri pendant un jour les ours blancs… et l’un de ses chiens s’est fait dévorer. Si, dans cette vidéo, il ne semble pas y avoir de danger à première vue, il se pourrait bien que l’ours, presque apprivoisé, s’en prenne au chien à la première occasion…

http://wamiz.com/

Ressuscitez vos vieilles photos en quelques clics


Sans vouloir faire de pub pour Google, il y a tout de même une application qui semble vraiment bien. Si comme moi, vous n’avez pas de scanner pour des photographies dans un album, cette application via le Smartphone permet de quand même de les mettre en photos numériques
Nuage

 

Ressuscitez vos vieilles photos en quelques clics

 

Ressuscitez vos vieilles photos en quelques clics. © Capture d’écran.

Google lance PhotoScan, une application qui fait revivre vos vieux albums photos.

Dans le monde, plus de deux milliards de photos imprimées dorment à l’intérieur de vieux albums de famille qui ne sont plus que rarement feuilletés.

PhotoScan permet à ses utilisateurs de rendre vie à ses souvenirs précieux en numérisant des images analogiques tout en les « nettoyant » afin d’améliorer leur qualité à l’aide d’un scanning intelligent.

Grâce à la technologie mise au point par Google, vous créerez une version numérique optimale de vos souvenirs sur papier. La balance des blancs est automatiquement adaptée afin que les photos retrouvent leur éclat initial. L’application est simple à utiliser: prenez quatre photos d’une image en fonction de quatre points différents, après quoi Google combine les images pour en tirer le meilleur.

Une fois scannées, les photos sont prêtes à être sauvegardées de façon sécurisée et à être organisées, retravaillées et partagées via Google Photos.

« Les vieilles photos débordent d’émotion. Le lancement de PhotoScan réunit à nouveau famille et amis à l’occasion de beaux moments tels que la Saint-Nicolas et Noël. C’est l’application idéale pour les fêtes. Non seulement les selfies tendance mais aussi les photos analogiques ont désormais leur place dans votre compte Google Photos », explique Michiel Sallaets, Communications Manager chez Google Belgique.

Découvrez Google PhotoScan (Google Play / Apple Store) et partagez vos photos préférées de la Saint-Nicolas avec le hashtag #TBSaintNicolas

http://www.7sur7.be/

Un Pitbull élu maire d’une ville !


Un pittbul élu maire aux États-Unis, ce n’est pas au Québec que cela arriverais. C’est symbolique mais cela permet de faire une levé de fond pour un village de 300 habitants
Nuage

 

Un Pitbull élu maire d’une ville !

 

 

Un Pitbull maire – Facebook  @brynneth.pawltro

Tandis que toute notre attention est portée sur les élections présidentielles, une petite ville du Kentucky (Etats-Unis) vient quant à elle d’organiser ses élections municipales. Et le nouveau maire… a quatre pattes.

Elle s’appelle Brynneth Pawltro en hommage à l’actrice hollywoodienne Gwyneth Paltow, c’est un Pitbull et elle est… maire. Plus précisément, maire de la ville de Rabbith Hash, dans le Kentucky, qui compte tout de même 300 habitants !

Des chiens en quête de pouvoir ? 

C’est à l’issue d’une grande bataille électorale que la chienne a pu être démocratiquement élue. Son concurrent s’appelait Bourbon, un Berger australienbien décidé à prendre le pouvoir. Mais grâce à son programme prônant la tolérance vis-à-vis des chats de la ville, c’est finalement Brynneth Pawltro qui est arrivée en tête… pour le plus grand bonheur de son maître, Jordan Bamforth.

A Rabbit Hash, il est de coutume de faire d’un chien le maire de la ville. C’est même une tradition depuis 1988, date à laquelle Borneman était le premier chien élu. Ce poste est cependant symbolique : il permet de lever des fonds (un dollar par bulletin) qui permettent de financer le fonctionnement de la petite commune.

http://wamiz.com/

Vous détestez certains bruits? Voilà pourquoi!


Il y a des bruits qui vous dérangent ? Tout le monde a des bruits qu’ils n’aiment moins. Mais dans certains cas, c’est très handicapant à cause des symptômes qu’ils ressentent
Nuage

 

Vous détestez certains bruits? Voilà pourquoi!

 

Vous détestez certains bruits? Voilà pourquoi!

Les ongles sur le tableau, les ustensiles sur une assiette…Capture d’écran Gentside

Il suffit de faire un rapide sondage auprès de votre entourage pour vous en rendre compte: nombreuses sont les personnes qui ne supportent pas certains types de sons. Au sommet du palmarès des bruits les plus détestés, on compte notamment celui d’un ongle sur un tableau noir, d’un couteau effleurant une assiette ou encore celui de quelqu’un qui mastique.

Pour certains, ces sons spécifiques peuvent provoquer des sentiments extrêmement négatifs allant de la colère jusqu’à la anxiété en passant par le dégoût. Cette répulsion auditive est scientifiquement reconnue et documentée sous le nom de misophonie, un terme qui signifie littéralement «haine du son».

UN TROUBLE RÉCEMMENT ÉTUDIÉ 

Si ce trouble est rarement diagnostiqué, il n’en reste pas moins commun. On doit sa découverte à des chercheurs et docteurs américains qui se sont penchés sur le problème à la fin des années 1990. Une équipe de psychiatres de l’Academic Medical Center d’Amsterdam aux Pays-Bas, a suivi leurs traces quelques temps plus tard, en 2013.

Leur étude, menée sur 42 patients misophones, a ramené sur le devant de la scène cette pathologie proposant de la classifier en tant que trouble psychiatrique à part. Depuis, des analyses neurologiques ultérieures ont été réalisées pour mieux comprendre la nature de la misophonie et le profil des individus qui en sont atteints.

Selon les experts, ce syndrome se caractérise par une répulsion de sons bien spécifiques, de faibles intensités et appartenant le plus souvent au registre du quotidien. Les patients en question détestent ce genre de sons dans la mesure où ils sont générés ou émis par les autres et non par eux-mêmes.

UNE AVERSION SYMPTOMATIQUE

La misophonie se manifeste généralement dès le plus jeune âge et peut prendre de nombreuses formes de réactions symptomatiques physiques ou mentales. Transpiration excessive, accélération du rythme cardiaque, tension musculaire, sentiment de frustration, comportement d’évitement… La liste des symptômes est longue et ceux-ci peuvent être très handicapants au quotidien.

Lorsque c’est le cas, un suivi psychiatrique est conseillé. Néanmoins, les réactions peuvent être exacerbées en cas de stress ou de fatigue. Le problème est que l’origine du trouble reste relativement flou. Des études ont toutefois suggéré qu’il pourrait être lié à une évaluation anormale de signaux conduits par les neurones dans certaines parties du cerveau impliquées notamment dans les émotions.

De fait, la misophonie est très difficile à soigner. Parmi les traitements proposés, celui ayant à ce jour obtenu le plus de succès est une sorte de thérapie consistant à écouter durant au moins neuf mois, des sons dérangeants tout en les associant à d’autres, moins problématiques. L’objectif est de parvenir à dissocier les sons des réactions négatives. 

http://fr.canoe.ca/