Le Saviez-Vous ►Témoignages immortels de soldats canadiens de Vimy


La guerre laisse des marques profondes. Des témoignages existent encore dans les lieux de bataille. En France, les Canadiens ont laissé des traces de leur passage dans une grotte quand ils se préparaient avec des alliés à surprendre l’ennemi pour le coup décisif à Vimy lors de la Première Guerre Mondiale
Nuage

 

Témoignages immortels de soldats canadiens de Vimy

Un coeur gravé dans la pierre porte la mention : 1917

Plusieurs coeurs ornent les murs des grottes de Vimy dont celui-ci, gravé en 1917   PHOTO : CATHERINE FRANÇOIS/RADIO-CANADA

C’est un aspect de la Première Guerre mondiale peu connu : dans les grottes des souterrains creusés sous la crête de Vimy, dans le nord de la France, des soldats canadiens ont gravé toutes sortes de messages pour témoigner de leur présence et de leur angoisse alors qu’ils attendaient de se lancer dans la célèbre bataille.

Un texte de Catherine François

Une exposition est consacrée à ces témoignages éternels au Musée de la guerre à Ottawa, alors qu’on s’apprête à commémorer, l’an prochain, le 100e anniversaire de cette bataille épique.

Laisser une trace

Ils sont des dizaines de milliers de Canadiens entassés dans ces tunnels qui sont d’anciennes carrières de craie creusées sous la colline de Vimy et ils attendent l’ordre de lancer l’assaut. Alors certains d’entre eux ont le réflexe de graver dans les murs le portrait de leur amoureuse, leur nom, des indications pour se repérer dans ce réseau de tunnels baptisé « le métro », des feuilles d’érable ou ce gros cochon bien portant, souvenir de temps meilleurs probablement pour le soldat qui l’a dessiné.

Un cochon gravé dans la pierre

Souvenir de temps meilleurs que ce dessin d’un cochon bien portant par un soldat canadien dans les grottes de Vimy.   PHOTO : CATHERINE FRANÇOIS/RADIO-CANADA

Une feuille d'érable gravée dans la pierre

Tout un symbole sur les murs des grottes des souterrains de Vimy.   PHOTO : CATHERINE FRANÇOIS/RADIO-CANADA

Autant de traces laissées par ces hommes, autant de témoignages de leurs angoisses, de leurs peurs, de leur envie de vivre et de survivre à ces atrocités. Un art souterrain pour ne pas oublier, ne pas les oublier.

Impact stratégique des tunnels

Les Alliés ont rapidement compris l’avantage stratégique que pouvaient leur offrir ces anciennes carrières de craie sous la colline de Vimy.

« C’était l’occasion de regrouper les troupes sans que les Allemands réalisent qu’une bataille se préparait, alors ils ont demandé à des soldats néo-zélandais qui étaient des mineurs d’élargir ces tunnels pour se rapprocher le plus possible du front », explique le directeur du Musée canadien de la guerre, Steven Quick.

Des noms gravés dans la pierre

Des soldats ont gravé leurs noms dans les grottes des souterrains de Vimy.   PHOTO : MUSÉE CANADIEN DE LA GUERRE/RADIO-CANADA

Pendant des mois, la bataille se planifie méticuleusement. On prépare les hommes, on apporte les armes que l’on stocke dans ces souterrains. Bien sûr, les Allemands se doutent bien qu’il se trame quelque chose, surtout qu’ils contrôlent les hauteurs de la colline de Vimy. Mais, quand les Canadiens donnent l’assaut le 9 avril 1917, ils prennent les Allemands par surprise. Le 12 avril, c’est la victoire : les Canadiens prennent le contrôle de la crête de Vimy.

Première grande victoire de l’armée canadienne

Le visage d'une femme gravé dans la pierre

Les murs des grottes des souterrains de Vimy sont ornés de portraits de femmes, amoureuse, mère, soeur, amie…   PHOTO : CATHERINE FRANÇOIS/RADIO-CANADA

La prise de la crête de Vimy aux Allemands a eu un efffet décisif dans ce conflit et a aussi marqué le Canada, car c’était la première fois que les quatre divisions de l’armée canadienne se battaient ensemble.

Les soldats canadiens ont réussi en quelques jours un véritable exploit. La première grande victoire de l’armée canadienne, à l’offensive, oui, c’est celle de Vimy. Serge Bernier, historien

C’est une victoire coûteuse en vies humaines : 10 500 Canadiens ont perdu la vie ou ont été blessés dans cette bataille. Un monument d’une blancheur immaculée se dresse maintenant sur la colline, à Vimy, en leur honneur et à la mémoire de tous les Canadiens tués lors de la Première Guerre mondiale.

http://ici.radio-canada.ca/

Des bactéries de la lèpre du Moyen Âge sur des écureuils


Des animaux seraient portés de la lèpre comme les écureuils roux. Il semble par contre que le transfert de la bactérie de l’animal à l’homme serait minime. Quoi qu’on peut guérir de la lèpre aujourd’hui, il y a quand même beaucoup de cas déclaré dans le monde
Nuage

 

Des bactéries de la lèpre du Moyen Âge sur des écureuils

 

Des bactéries de la lèpre du Moyen Âge sur des écureuils

Ce spécimen d’écureuil roux semble en bonne santé.Photo AFP

La lèpre affectant des écureuils roux au Royaume-Uni est provoquée par les mêmes souches de bactéries responsables de la forme humaine de la maladie au Moyen Âge, révèle une analyse génétique dont les résultats ont été publiés jeudi dans la revue américaine Science.

Une équipe internationale de chercheurs conduite par la professeur Anna Meredith de l’Université d’Edimbourg, a effectué des analyses ADN sur 110 écureuils en Angleterre, en Écosse et en Irlande.

Des cas humains de la lèpre sont quasiment inexistants au Royaume-Uni aujourd’hui mais cette infection continue à frapper dans les pays en développement.

Et selon ces scientifiques, l’étude suggère que les animaux pourraient être un réservoir pour les bactéries de la lèpre dans ces pays empêchant une éradication de l’infection.

Certains des rongeurs étudiés présentaient des symptômes cliniques de la lèpre tandis que d’autre n’avaient aucun signe de la maladie. Mais tous ces animaux étaient infectés par des bactéries responsables de l’infection appelées mycobacterium.

Ces microbiologistes ont été surpris de trouver des bactéries de la lèpre chez des écureuils roux de l’île de Brownsea, au large du sud de l’Angleterre, dont la souche est très similaire à celle découverte dans un squelette d’un lépreux enterré à Winchester il y a 730 ans. Winchester se trouve à seulement 70 km de l’île de Brownsea.

Cette souche était également très proche de celle de la lèpre qui est endémique chez les tatous dans le sud des États-Unis.

Cette découverte suggère que la lèpre a affecté les écureuils roux sur l’île de Brownsea pendant des siècles, mais les scientifiques jugent faibles les risques d’infection pour les humains.

Une analyse ADN révèle également que cette souche est similaire à celles trouvées dans des cas humains de lèpre au Mexique et dans les Caraïbes.

LE LÈPRE: UN ÉNORME IMPACT

La population d’écureuils roux estimée à 140 000 a très fortement diminué au Royaume-Uni en raison surtout de la perte de leur habitat et du virus animal de la variole transmis par les écureuils gris.

Les écureuils roux ont été ré-introduits en Irlande avec des animaux venus d’Angleterre au début du 19e siècle. L’étude laisse penser que les écureuils anglais devaient être porteurs de la lèpre.

Une des plus anciennes maladies, la lèpre a eu un énorme impact sur les sociétés humaines à travers l’Histoire.

Rampante dans l’Europe médiévale, elle avait très fortement diminué à la fin du Moyen Âge pour des raisons obscures.

L’infection, qui touche surtout la peau, le système nerveux périphérique, la partie supérieure du système respiratoire et les yeux, a totalement disparu en Europe il y a environ un siècle chez les humains.

Très largement contrôlée aujourd’hui grâce à des antibiotiques, plus de 200 000 nouveaux cas de la maladie sont diagnostiqués chaque année dans le monde.

http://fr.canoe.ca/

Une lourde amende pour avoir «surfé» sur une tortue


Une erreur stupide qui lui vaut bien des maux de tête. Il prétend que la tortue était morte, reste que sur une photo, ce n’est pas évident de faire la différence. Au pire, espérons que les auteurs de cette photo ont appris leur leçon.
Nuage

 

Une lourde amende pour avoir «surfé» sur une tortue

 

Une lourde amende pour avoir «surfé» sur une tortue

Ils se sont photographiés debout sur le dos d’une tortue.Capture d’écran Gentside Découverte

Le Queensland est l’une des régions les plus biologiquement riches d’Australie. Elle abrite 70% des mammifères, 80% des oiseaux natifs et plus de 50% des reptiles, grenouilles et végétaux du pays. Une biodiversité que les spécialistes vantent régulièrement afin d’appeler à la préserver et la sauvegarder. Mais visiblement, le message n’est pas arrivé à tout le monde…

Depuis une semaine, deux jeunes Australiens, Ricky Rogers et un ami, ont déclenché un véritable tollé sur les réseaux sociaux. En cause: la photo qu’ils ont postée sur Instagram. Celle-ci les montre sur une plage de l’île Fraser dans le Queensland, debout sur le sable en train de «surfer» sur la carapace d’une tortue.

MORTE OU NON?

À peine publié, le cliché a été partagé et commenté massivement afin d’attirer l’attention. Des internautes ont même repris la photo pour la diffuser sur Facebook et alerter les autorités. Mission accomplie puisqu’une enquête a été ouverte par le Queensland Parks and Wildlife Service (QPWS).

«Le QPWS prend le sujet très au sérieux et a lancé une enquête», a confirmé un porte-parole à un journal local.

Après avoir reçu de nombreuses critiques, le jeune homme a retiré la photo et mis ses pages Facebook et Instagram en privé. Néanmoins, une seconde photo a également été diffusée. Elle montre la tortue gisant sur la plage avec le message «RIP» (en français «Repose en paix») inscrit dans le sable.

Les autorités veulent ainsi savoir si la tortue était déjà décédée avant que Rogers et son ami ne lui montent dessus. Vivement critiqués et attaqués sur les réseaux sociaux, les ennuis sont donc loin d’être terminés pour les deux «idiots complets», comme les a qualifiés Michael Beatty, porte-parole de la RSCPA, Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals du Queensland. 

UNE AMENDE DE 20 000 DOLLARS

Selon le porte-parole du QPWS, ils risquent une amende maximale de 20 000 dollars.

«Morte ou non, c’est toujours mal et inhumain», a commenté un internaute sur Facebook. «Est-ce acceptable de se tenir sur le dos d’un humain mort? Non, donc ça ne l’est pas de se tenir sur le dos d’un animal mort».

Contacté par le Fraser Coast Chronicle, Ricky Rogers, 26 ans, a affirmé qu’ils avaient voulu venir en aide à la tortue qu’ils pensaient coincée avant de découvrir qu’elle était morte et de prendre une photo.

C’était juste «une petite erreur stupide», a-t-il clamé. «Évidemment que je le regrette. Je n’aurais jamais pensé que ça deviendrait aussi important».

Dénonçant les travers des réseaux sociaux, il a assuré qu’il était un amoureux des animaux.

«Je ne laisse même pas les gens tuer les araignées. Tout ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime les animaux et que je ne leur ferais jamais du mal», s’est-il défendu.

http://fr.canoe.ca/

Lettre d’une écolière musulmane à Donald Trump


Que ce soit les musulmans, les Mexicains, les noirs, l’incertitude grandit face à l’élection du 45 ème Président des États-Unis. Bien qu’il faut faire front commun contre le terroriste, il est triste que ceux qui sont déjà aux USA, ne sont pas pour la majorité d’entre eux et d’interdire l’entrée aux musulmans n’aide en rien à soustraire le terrorisme, mais cela fera monter le racisme au pays
Nuage

 

Lettre d’une écolière musulmane à Donald Trump

 


Sakeena Ahmed, jeune musulmane de 10 ans, a... (image famille ahmed/AP)

Sakeena Ahmed, jeune musulmane de 10 ans, a écrit au président désigné Donald Trump.

GREGORY GACOUGNOLLE

La Presse

« Être musulmane est un peu difficile. Imaginez si tout le monde détestait votre religion. » Élève de quatrième année d’Oak Brook dans l’Illinois, Sakeena Ahmed, 10 ans, a écrit au président désigné Donald Trump pour lui demander d’essayer de se mettre à sa place, d’ouvrir son coeur et «d’être bon».

« Être musulmane est un peu difficile. Imaginez si... (image famille ahmed/AP) - image 1.0

IMAGE FAMILLE AHMED/AP

« Mon seul souhait pour vous c’est que vous soyez bon. Et j’espère que cette lettre vous rendra bon »,

écrit la jeune fille qui comme bon nombre de musulmans vivant aux États-Unis est inquiète de voir le milliardaire populiste arrivé à la Maison-Blanche.

Donald Trump a notamment promis durant sa campagne électorale d’interdire temporairement l’entrée des musulmans sur le territoire américain « jusqu’à ce que les élus comprennent ce qui se passe », déclarait-il dans un communiqué diffusé en décembre 2015 faisant référence à la vague d’attentats en lien avec le terrorisme islamisme à l’échelle internationale. Une déclaration qui avait créé la polémique et qui avait inquiété grandement la communauté musulmane américaine.

Dans sa missive envoyée au 45e président des États-Unis, Sakeena décrit ce qu’elle vit et subit quotidiennement en tant que jeune musulmane vivant aux États-Unis.

« Ma maman porte un voile autour de sa tête. Je vais au magasin et les gens me dévisagent », écrit-elle.

« Vous dites que nous sommes des terroristes. Nous ne faisons pas les choses que vous dites. Mon père est un médecin », poursuit-elle.

« Je veux dire, genre, ne sommes-nous pas tous humains ? Si c’était vous, ne seriez-vous pas blessé ? », demande-t-elle encore à Donald Trump.

La mère de la jeune fille, Aamina Ahmed, a confié au Huffington Post dans un échange de courriels que l’idée de la lettre s’était imposée après que sa fille lui a demandé pourquoi les Américains haïssaient les musulmans.

« Pour essayer d’apaiser ses inquiétudes, nous avons discuté de nos droits en tant que citoyens américains et qu’ils ne peuvent pas nous les retirer », explique Mme Ahmed.

– Avec abc7 et The Huffington Post

http://www.lapresse.ca/

Arrêtez de blâmer l’hiver pour les pellicules, c’est plus compliqué que ça


Pour ma part, je ne crois pas avoir connu un épisode de pellicule. Pourtant plusieurs éprouvent une gène sans compter les démangeaisons au cuir chevelu
Nuage

 

Arrêtez de blâmer l’hiver pour les pellicules, c’est plus compliqué que ça

 

The Huffington Post Canada  |  Par Monika

Il est difficile de comprendre ceux qui aiment l’hiver. Encore plus lorsque vient le temps de l’année où notre cuir chevelu devient irrité et tellement sec au point où les pellicules se mettent de la partie.

Selon la scientifique séniore de Head & Shoulders Emily Pack, une personne sur deux a déjà eu des pellicules au cours de sa vie. Donc, même si vous pensiez en être exempté pour le restant de vos jours, détrompez-vous.

dandruff

Et même si elles sont complètement inoffensives, les pellicules sont embarrassantes. Personne n’aime avoir des flocons blancs qui couvrent son col roulé noir. Et pire encore, personne n’aime les démangeaisons, les rougeurs et la sécheresse qui viennent avec tout ça.

Mais avant de blâmer l’hiver encore une fois pour tous vos maux, sachez que la saison n’est pas vraiment responsable des pellicules. Bien sûr, il y a des facteurs tels que le froid qui peuvent empirer les symptômes, mais la chute de pellicules découle d’un problème hormonal.

« La levure se développe plus facilement sur les surfaces graisseuses, de sorte que les gens prédisposés à la peau grasse sont plus susceptibles d’avoir des pellicules », explique Emily Pack dans un courriel à nos confrères du Huffington Post Canada Style.

« Cette prédisposition peut être génétique, et si c’est le cas, les pellicules seraient plus susceptibles de toucher les membres d’une même famille. Le stress et les problèmes d’ordre émotionnel peuvent entraîner une sensibilité accrue aux démangeaisons, mais il est peu probable qu’ils soient la seule source de vos problèmes de cuir chevelu. »

Certaines personnes doivent faire avec une chute chronique de pellicules (oui, ça veut dire qu’il n’y a pas de traitement). Ce type de trouble du cuir chevelu se nomme dermatite séborrhéique.

Mme Pack décrit cela comme « un trouble de la peau qui affecte les zonez du corps où le sébum – l’huile naturelle produite par les cellules de la peau – est produit, ce qui comprend le cuir chevelu, le visage te le haut du torse.

Peu importe si vous souffrez de dermatite séborrhéique ou avez tout simplement quelques pellicules, une excellente façon de lutter contre les deux est d’utiliser un shampoing antipelliculaire et un revitalisant régulièrement. Il est également conseillé de laver fréquemment ses cheveux afin d’éviter une accumulation de produits coiffants sur votre cuir chevelu, facteur qui peut aussi aggraver la santé de votre cuir chevelu.

dandruff

Quelques ingrédients naturels tels que du bicarbonate de soude, du vinaigre de cidre de pomme et de l’huile de coco peuvent être appliqués sur le cuir chevelu pour aider à rééquilibrer le tout.

« Bien que ces remèdes peuvent temporairement masquer les symptômes, leur utilisation n’est pas la meilleure solution pour vous attaquer à vos pellicules, explique Emily Park. En fait, puisque certains d’entre eux ont des niveaux très élevés ou très bas de pH, ils peuvent perturber l’équilibre naturel de votre cuir chevelu et de vos cheveux. »

Autres petits trucs : évitez de porter une tuque tous les jours comme elle empêche le cuir chevelu de respirer. Ne vous couchez pas non plus la tête mouillée.

http://quebec.huffingtonpost.ca/