Sous pression, Donald Trump tire tous azimuts


    Donald Trump sent-il que sa présidence est plus en danger aujourd’hui que l’enquête sur les dossiers de la Russie, lors des dernières élections aux États-Unis ? À voir comment il se débat, il y a probablement anguille sous roche ..
    Nuage

    Sous pression, Donald Trump tire tous azimuts

    Le poing levé, le président Trump répond à la question d'un journaliste.

    Interrogé sur son appel à son homologue ukrainien, le président Trump a notamment attaqué les médias et les démocrates.

    PHOTO : REUTERS / KEVIN LAMARQUE

    Sophie-Hélène Lebeuf

    16 h 02 | Mis à jour à 16 h 46

    Visé par une enquête pour destitution dans l’affaire ukrainienne, le président américain a de nouveau tempêté, mercredi, dénonçant « la plus grande des supercheries ». Loin de reculer, les démocrates ont brandi la menace d’injonctions si la Maison-Blanche ne coopère pas.

    Un peu plus d’une semaine après l’ouverture de l’enquête lancée à son endroit par les démocrates, le président américain a renouvelé ses attaques virulentes contre les démocrates, le lanceur d’alerte, l’ex-vice-président démocrate Joe Biden, l’enquête Mueller sur la Russie et les médias corrompus.

    Pressé de questions sur son entretien avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, du 25 juillet dernier, qui l’a plongé au centre d’une tempête politique, Donald Trump n’a pas retenu sa mauvaise humeur au cours d’un point de presse avec son homologue finlandais, Sauli Niinisto.

    Au cours des derniers jours, Donald Trump a évoqué un coup d’État, une trahison et agité le spectre d’une guerre civile advenant sa destitution.

    À ses côtés, le président finlandais a semblé le mettre en garde au début de la conférence de presse :

     Monsieur, le Président, vous avez ici une grande démocratie. Gardez-la intacte.

    Commentant la menace des démocrates de soumettre la Maison-Blanche à des ordonnances de production de documents, brandie quelques heures plus tôt, le président Trump s’en est pris à la présidente de la Chambre des représentants.

    Elle distribue des injonctions comme des biscuits, a-t-il lancé.

Nous ne plaisantons pas, avertissent les démocrates

    Les comités de la Chambre des représentants menant l’enquête ont pour leur part indiqué qu’ils recourront une injonction pour forcer la Maison-Blanche à lui remettre les documents liés à l’affaire ukrainienne si elle ne le fait pas d’elle-même d’ici vendredi.

    Au cours des dernières semaines, la Maison-Blanche a refusé de se conformer volontairement aux requêtes des comités de la Chambre qui désirent obtenir les documents liés au dossier.

    Nous ne plaisantons pas ici, a prévenu au cours d’une conférence de presse le président du comité du renseignement de la Chambre, Adam Schiff, qui mène la charge dans cette enquête. Nous ne voulons pas que cela traîne pendant des mois et des mois, ce qui serait la stratégie de l’administration [Trump].

    Si la Maison-Blanche tente de faire obstruction dans ce dossier comme elle l’a fait avec d’autres comités par le passé, cela sera considéré comme une entrave à la justice, a-t-il prévenu. Une telle accusation pourrait donc s’ajouter aux charges pour une éventuelle mise en accusation en vue d’une destitution, a indiqué M. Schiff.

    Sophie-Hélène Lebeuf

    https://ici.radio-canada.ca/

      Une réponse à “Sous pression, Donald Trump tire tous azimuts

      Votre commentaire

      Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

      Logo WordPress.com

      Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

      Photo Google

      Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

      Image Twitter

      Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

      Photo Facebook

      Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

      Connexion à %s